Les Actualités du 21 fevrier 2014


Photo

La Société de transport de Montréal (STM) ne songe pas, du moins pour l’instant, à planifier une voie réservée sur la portion commerciale de la rue Fleury mais des intervenants de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville sont inquiets.

« À sa face même, ce projet nous apparaît irréaliste. Nous invitons donc le ministre des Transports à nous justifier le bien-fondé de ce projet », ont estimé la députée fédérale Maria Mourani et le directeur de La Promenade Fleury, François Morin.

Surprise par cette intervention, Émilie Thuillier, la conseillère du district d’Ahuntsic, a toutefois mis les pendules à l’heure à la suite d’une vérification avec la STM.  ”Ce n’est pas un projet sur lequel ils travaillent en ce moment. Et c’est toujours la STM qui travaille sur les projets de voies réservées” a-t-elle dit.

A son avis, le ministère des Transports a fait allusion à des projets de voies réservées de façon large dans son intervention l’automne dernier. ”Il y a une série de mesures pouvant être mises de l’avant, sans aller jusqu’à l’implantation de voies réservées . Et c’est la STM qui a le mandat de consulter, de procéder aux études et d’implanter les projets ”, a précisé la conseillère d’Ahuntsic dans une entrevue au jdv, mettant ainsi le couvercle sur la marmite.

Des MPB diverses…

Dans le jargon bureaucratique, on parle de “Mesures préférentielles pour bus” ou  MPB”. Ainsi , dit la STM, une foule de mesures peuvent être mises de l’avant dont les voies réservées. 

« Il est prévu à notre programmation des Mesures préférentielles pour bus (MPB) que nous étudions l’axe Fleury (entre les rues Berri et Saint-Michel) en 2019 », a indiqué la porte-parole, Amélie Régis. «Mais j’apporte une nuance: les MPB ne sont pas uniquement des voies réservées, il peut s’agir également de feux prioritaires pour bus. Ce qui sera privilégié pour Fleury (voie réservée, feux prioritaires ou les deux) reste donc à déterminer, selon l’étude qui sera réalisée», a conclu Mme Régis.
 
L’automne dernier, le ministre des Transports du Québec, Sylvain Gaudreault, a annoncé que des fonds sont disponibles pour la création d’une voie réservée sur la rue Fleury, entre la rue Lajeunesse et le boulevard Saint-Michel, après 2016. 

Maria Mourani et François Morin ont annoncé avoir fait parvenir une lettre au ministre des Transports et au maire de Montréal, Denis Coderre, pour tenter d’en savoir plus sur le projet. 
« Nous ne voyons pas comment on pourrait aménager une telle voie sur une rue de commerce de proximité qui a été aménagée par l’arrondissement en collaboration avec, notamment, la Promenade Fleury », indique la missive.

Demande de précisions

Par ailleurs, Mme Thuillier a aussi tenu à rassurer La Promenade Fleury. « En ce qui concerne les saillies de trottoirs, elles sont très importantes et il n’est pas dans les plans de l’arrondissement de les enlever », a-t-elle martelé.

À La Promenade Fleury, François Morin dit souhaiter des précisions de la part des autorités. ”Ce n’est pas possible sur Fleury. Une étude permettrait de conclure à la non-faisabilité d’un tel projet.”

Rappelons que la députée ministre Diane De Courcy avait fait part aux gens d’affaires que des fonds avaient été débloqués pour permettre la mise sur pied des SRB (services rapides de bus) sur les rues Sauvé, Gouin Ouest, et Fleury. 

Il est aussi question d’un trolleybus électrique sur le boulevard St-Michel. Pour les usagers du métro, la députée de Crémazie a souligné qu’il était prévu qu’il y ait plus de rames au départ des stations Henri-Bourassa et Sauvé, dès 2015. 

Ahuntsic, lieu de transit 

Ahuntsic a été identifié comme étant un lieu de transit important entre l’est et l’ouest ainsi qu’entre Laval et l’autoroute 40.  Un comité de vigilance sur le transport pourrait être mis sur pied pour s’assurer que le tout fonctionne bien.

Il y a aussi l’hypothèse d’une voie réservée sur Saint-Hubert, entre Henri-Bourassa et Jarry, et sur Saint-Laurent, de Chabanel jusqu’au centre ville.

En se promenant sur ces artères, force est de de constater que de tels projets sont réalisables mais plusieurs s’interrogent au sujet de la rue Fleury, une rue plus étroite, avec en plus des saillies de trottoirs et des parcomètres en certains endroits. Et des commerçants peu emballés par une telle hypothèse. (Par Alain Martineau) (2014-02-21) 


__________________________________________________________


Voitures de police incendiées au poste 27

Selon Radio-Canada, un homme de 26 ans connu des policiers aurait utilisés des cocktails Molotov pour incendier deux voitures de police au poste 27 coin Papineau et Fleury jeudi soir.  Le jeune homme qui souffrirait de problèmes de santé mentale était interrogé en soirée par la police.
_________________________________________________________

Après FLO et La Promenade 
Des citoyens et commerçants de Fleury Est souhaitent un coup de barre afin de revitaliser au plus vite le tronçon Papineau-Saint-Michel


PhotoPlusieurs commerces localisés en face du centre hospitalier Fleury, le moteur économique du secteur à l’Est de Papineau, se sont mis au goût du jour. Mais des voix s’élèvent pour ”mettre à niveau” le tronçon de la rue entre Papineau et Saint-Michel.




Est-ce que le secteur commercial Fleury Est (ce qui se trouve entre la rue Papineau et le boulevard Saint-Michel) aura finalement le coup de pouce nécessaire en termes de revitalisation? Des gens du secteur ne cachent pas une certaine impatience. 

Le débat a été relancé depuis que M. Pascal Paquet, qui demeure sur la rue Bruchési, a demandé aux élus d’Ahuntsic-Cartierville, lors de la séance du conseil d’arrondissement, la semaine dernière, s’ils avaient un plan pour améliorer tout ce qui est à l’Est de la rue Papineau. Pour lui, le segment allant du parc Sault-au-Récollet jusqu’au Parc des Hirondelles est un véritable ‘’no man’s land’’.

La conseillère du district Lorraine Pagé a répondu qu’il y a bel et bien une préoccupation et qu’il était important de trouver les meilleurs outils pour revitaliser le secteur. 

Citoyen déçu 

Interrogé par le jdv quelques jours après son intervention remarquée, M. Paquet en a remis, déplorant l’absence de leadership pour exploiter davantage le secteur, comme l’ont fait à l’ouest La Promenade Fleury et FLO (Fleury ouest) alors que la Ville ne rate pas l’occasion d’insister sur l’importance d’attirer (ou de garder) les jeunes familles dans le giron montréalais.
 
 « Je suis ici depuis quatre ans et il faudrait exploiter davantage le secteur. Nous avons un joyau avec l’Île-de-la-Visitation au nord et le Complexe environnemental Saint-Michel qui se développe au sud. Il faut en profiter », a-t-il martelé.  « Il faut  améliorer les lieux », dit-il déplorant entre autres l’état lamentable de certains bâtiments à vocation commerciale.

Témoin-mémoire

L’un des vétérans du secteur, Robert Mondor, opticien d’ordonnances depuis plus de de 40 ans, est bien placé pour analyser la situation, lui qui, jeune professionnel, avait judicieusement établi son commerce face à l’hôpital Fleury. Celui qui vient de passer le flambeau au groupe Optique Grimard estime que le débat est on ne plus « politique ».
 
« Des gestes ont été posés au fil du temps, comme un meilleur éclairage devant le centre hospitalier, l’arrivée de nouveaux commerces en paramédical, et la création d’une association des commerçants de Fleury Est », a mentionné celui qui va bientôt tirer sa révérence. Mais l’initiative d’association des commerçants n’a guère duré.

Selon lui, il serait pourtant facile d’agir, entre autres pour améliorer le mobilier urbain. « On pourrait faire davantage au chapitre de l’éclairage, insérer des saillies ou encore installer des supports à vélos » a-t-il suggéré dans un entretien avec jdv.

Le ‘’privé’’ aussi a un rôle à jouer. Ainsi, il a dit déplorer de son côté le manque de bons restaurants, un phénomène que l’on rencontre aussi autour des autres centres hospitaliers.

Hôpital-pivot

Mais notre centre hospitalier a une force d’attraction; des entreprises dans le créneau paramédical (cliniques, centre  de radiologie, pharmacies, etc.) se sont pointées autour de ‘’Fleury’’, créant une synergie.

Ainsi, face à l’hôpital, PhysioExtra, qui offre des services de physiothérapie, d’ergothérapie, d’ostéopathie et de massothérapie. a remplacé avantageusement un ancien immeuble mal entretenu abritant entre autres un magasin rappelant ce qu’on appelait autrefois les ‘’5-10-15’’, l’ancêtre de Dollarama. ‘’Fleury amène du monde’’, reconnaît Robert Mondor. Et d’autres genres de commerce ont pris racine dont un centre dentaire et un restaurant vietnamien, bien coté.

Mais de petits commerces changent souvent de proprios, dont des salons de coiffure. Un nouveau arrive mais ferme rapidement ses portes pour cause de non-rentabilité. Des locaux sont vacants. L’affiche ‘’à louer’’ fait rapidement oublier l’enseigne plus grosse du commerce qui sera éventuellement décrochée.

Atouts de Fleury Est

Le tronçon Fleury entre Papineau et Saint-Michel a bon nombre d’atouts avec le poste de police 27 qui pave la voie, l’hôpital Fleury qui a été en partie revampé et qui le sera davantage dans les prochaines années, deux grands parcs, des immeubles de condos, les bureaux de l’éco-quartier et du Cercle des fermières, deux caisses populaires, plusieurs pharmacies, des bureaux de professionnels de toutes sortes, etc. Et surtout une belle communauté qui travaille sur cette rue.

Certes, comme le soulignent messieurs Paquet et Mondor, il y aurait lieu de refaire une beauté à la rue mais, les commerçants aussi doivent faire un effort. ‘’Il y a eu de petites choses dans le passé mais des propriétaires trouvaient trop onéreux un 13e loyer’’, a relaté M. Mondor, faisant allusion au montant que devait consentir chaque commerce à son association.

Certains pensent que La Promenade Fleury pourrait s’étirer plus à l’Est. Une hypothèse plausible, selon François Morin de La Promenade. Mais pour ce faire, il faudrait une démarche des commerçants auprès du conseil d’administration de La Promenade, un vote à l’assemblée générale des membres de cette dernière et un changement de sa constitution pour accueillir les nouveaux joueurs. (Par Alain Martineau) (2014-02-21).
__________________________________________________________


Soeur Angèle est la porte-parole
La Fondation du CSSS d’Ahuntsic et de Montréal-Nord veut amasser 5 millions $ pour des projets d’amélioration des établissements de santé


PhotoSoeur Angèle (Crédit photo: André Chevrier)

Lancement de la première campagne majeure de financement de la Fondation du CSSS d’Ahuntsic et de Montréal-Nord : on vise à amasser quelque 5 millions de dollars d’ici cinq ans afin de financer des projets majeurs pour des établissements de santé du secteur.

Parmi les projets que l’on aimerait mettre en branle avec ce montant, notons l’agrandissement et la modernisation de l’urgence de l’hôpital Fleury, le réaménagement des centres d’hébergement et ses CLSC du nord de la ville, et l’amélioration des soins par un service de télésoins. Le coup d’envoi de cette grande campagne s’est fait récemment au Salon funéraire Magnus Poirier. Sœur Angèle, résidante d’Ahuntsic, est la porte-parole de la campagne.

Elle a lancé un vibrant appel au public afin qu’un geste soit posé pour la Fondation.
Soeur Angèle a annoncé que pas moins de 3 240 390 dollars ont été amassés jusqu’ici auprès des médecins, des pharmaciens, des cadres, des employés et des entreprises dans le cadre de la campagne. Pour plus d’informations,
cliquez ici  (Par Alain Martineau) (2014-02-21) 
_______________________________________________________________________


Vélo sous zéro 
Blitz pour déneiger des pistes cyclables,
notamment dans notre arrondissement


PhotoPiste cyclable Christophe-Colomb

L’événement Vélo sous zéro a connu un beau succès dimanche dernier dans les quartiers de Rosemont et du Plateau alors que 500 adeptes de vélo d’hiver ont bravé un moins 10 degrés pour une randonnée à vélo de 15 km, empruntant les rues et le réseau cyclable de la Ville.

Pour l’ensemble de Montréal, le réseau blanc est constitué de 110 km de voies cyclables à ce jour. Mais la Ville dispose de 355 kilomètres d’aménagements cyclables sur rue qui sont potentiellement déneigeables, aux dires de la porte-parole de la Ville aux affaires publiques, Valérie De Gagné. 

Des pistes cyclables sont donc ouvertes à longueur d’année, dont celle de la rue Christophe-Colomb dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, entre Henri-Bourassa et Sauvé, une portion déneigée.

Depuis 2008, la plupart des nouveaux aménagements cyclables sont conçus pour être utilisables à l’année. 

Selon la gouvernance actuelle de Montréal, les arrondissements ont la responsabilité d’entretenir et de déneiger les voies de circulation tout en respectant les priorités établies (trottoirs et rues, corridors d’urgence, hôpitaux, transport en commun, écoles, voies cyclables). Il appartient également à chacun d’eux de convenir des corridors cyclables qui seront déneigés et de déterminer le type d’entretien. 

La plupart de ces aménagements – bandes cyclables et chaussées désignées – sont entretenus lors du déneigement habituel des rues. Dans le cas des pistes cyclables séparées de la circulation, il appartient aux arrondissements d’intégrer ou non leur entretien aux opérations régulières de déneigement.   
 
Dimanche dernier, le départ de Vélo sous zéro s’est fait à partir de 10 h, au parc La Fontaine en face de la Maison des cyclistes. Les cyclistes ont été avertis de respecter scrupuleusement la signalisation routière et rouler à la file, du côté droit de la chaussée, dans le sens de la circulation.

L’organisateur, Vélo Québec, voulait ainsi rappeler qu’il y a de plus en plus d’adeptes du vélo hivernal et que les autorités montréalaises devraient développer davantage son réseau blanc.

Cyclistes d’aujourd’hui…

Par ailleurs, pour mieux refléter l’engouement pour le vélo et le rôle mobilisateur de son festival unique en Amérique, Vélo Québec fait place cette année, en remplacement de la Féria du vélo de Montréal, au Festival Go vélo Montréal. 

Pour Joëlle Sévigny, directrice générale de Vélo Québec Événements, « ce changement de nom arrive à point nommé, à l’aube du 30e Tour de l’Île de Montréal, et s’inscrit dans la suite logique des nouveautés instaurées en 2013 pour combler les cyclistes d’aujourd’hui ».

Parmi ces nouveautés, rappelons la gratuité pour les 12 ans et moins désirant participer au Tour de l’Île et au Tour de Nuit et l’ajout de nouvelles expériences au Tour de l’Île.

Vélo Québec a aussi dévoilé le nom de la nouvelle porte-parole, la comédienne et cycliste Catherine-Anne Toupin, et le nouveau logo accompagnant le nouveau nom de l’événement. (Par Alain Martineau) (2014-02-21) 



Photo

De gauche à droite, Joëlle Sévigny, de Vélo Québec, Raphaële Charrette du Groupe Jean Coutu, Nicole Dubé de la Fédération des producteurs de lait du Québec, Catherine-Anne Toupin nouvelle porte-parole du Festival Go vélo Montréal, Josée Monette et Suzanne Lareau de Vélo Québec. (Crédit photo: Maxime Juneau; Vélo Québec)

_______________________________________________________________

Fêtes hivernales gratuites 
Encore deux journées pour s’amuser en famille! 



Photo

La députée de Crémazie et ministre de l’Immigration et des Communautés culturelles, Diane De Courcy, est arrivée tôt samedi dernier à la fête hivernale gratuite au parc Nicolas-Viel. Crédit photo : jdv – Alain Martineau

Photo

Les enfants et les adultes se sont bien amusés au festival d’hiver au parc Nicolas-Viel samedi dernier en présence entre autres, de la conseillère Émilie Thuillier. Crédit-photo : jdv – Laéticia Cadusseau
L’hiver est loin d’être terminé malgré le temps doux qui sévit depuis quelques jours. Et sachons qu’il reste deux journées d’activités hivernales gratuites pour toute la famille dans les parcs de l’arrondissement. 

Ainsi, ce samedi 22 février, il y aura fête au Parc Gabriel-Lalemant (rue Sauvé Est/rue Lille) dans le district du Sault-au-Récollet. Cette fête est organisée par l’Association des Braves d’Ahuntsic (hockey). Puis, le dimanche 2 mars, le Parc De Mésy (12120, rue Grenet), dans Bordeaux-Cartierville, aura le privilège de tenir la dernière fête du secteur. Le Centre d’action bénévole de Bordeaux-Cartierville sera responsable de l’événement. 

Au cours de ces activités d’hiver gratuites, enfants et adultes peuvent jouer, glisser, patiner, et construire des forts, notamment. On sert aussi du chocolat chaud. De telles activités ont eu lieu plus tôt ce mois-ci au parc Berthe-Louard, dans Saint-Sulpice, et au Parc Nicolas-Viel, samedi dernier. 

À ce dernier endroit, l’événement a commencé avec quelques patineurs et des adeptes du ballon-balai (oui, ça existe encore). 
Puis la députée de Crémazie, Diane De Courcy, est arrivée au parc pour venir encourager les jeunes sportifs. 


La conseillère du district d’Ahuntsic, Émilie Thullier, a aussi fait une visite plus tard dans l’après-midi, ravie de constater la popularité des moules de plastique, permettant aux jeunes de bâtir des igloos, par exemple.

L’arrondissement tient ces journées spéciales en collaboration avec différents organismes partenaires. (Par Alain Martineau)  (2014-02-21)

CLIQUEZ-ICI POUR VOIR D’AUTRES PHOTOS DE LA FÊTE DES NEIGES


____________________________________________________
Succès du Festival pré-novice Bravy
Plus de 1500 jeunes de la région de Montréal en visite dans l’arrondissement pour un tournoi de hockey  


PhotoÀ droite de la mascotte, Pierre Desrochers, conseiller de St-Sulpice, avec la rondelle, et Émilie Thuillier, conseillère d’Ahuntsic.
(Crédit photo: Braves d’Ahuntsic)


La direction hockey des Braves d’Ahuntsic a dressé un portrait positif de son Festival Pré-novice qui s’est tenu aux arénas Marcellin-Wilson et Ahuntsic au cours du dernier week-end.

Plus de 80 équipes de jeunes hockeyeurs (4 , 5 et 6 ans) ont participé au tournoi Bravy,  qui permet aux plus petits de se faire valoir dans une compétition amicale.On a compté environ 1600 joueurs et entraîneurs lors de l’événement et, bien sûr, les parents amis et proches.

Il y a de bonnes chances de trouver un futur Martin Saint-Louis ou Jonathan Toews au sein de ces jeunes qui semblent tous avoir l’intention de poursuivre leur ‘’carrière’’ au hockey, tout en étudiant.

Tous les élus du quartier et de nombreux commanditaires ont collaboré de près à la tenue de cet événement. L’an prochain, pour sa 19e saison, le tournoi, considéré comme le plus important du genre au Québec, se tiendra aussi à la mi-février. (Par Alain Martineau) (2014-02-21)

____________________________________________________________________


De quoi s’occuper pour la relâche scolaire
Le Festival Montréal joue 2014 revient pour une deuxième année dans nos bibliothèques


Photo

Le Festival Montréal joue 2014 revient cette année, à compter de ce samedi, et jusqu’au 9 mars,  dans les bibliothèques de la ville dont celles se trouvant dans Ahuntsic-Cartierville.

Pas moins de 300 activités sont au menu du plus grand festival de jeu au Québec, qui en sera à sa deuxième année.

Le but de l’événement est d’initier les participants au monde du jeu vidéo et du jeu de société.

Dans le cadre de ce festival, les bibliothèques de l’arrondissement offrent une programmation variée pour tous les âges.

Samedi 22 février
On fabrique une statue ludique tous ensemble!
Bibliothèque de Cartierville 
À 10 h 30, pour les jeunes de 9 à 12 ans et à 14 h,  pour les jeunes de 6 à 8 ans

Jeux vidéo… sportifs – bibliothèque d’Ahuntsic 
14 h, pour toute la famille à partir de 10 ans

Dimanche 23 février à 13 h
On fabrique une statue ludique tous ensemble! – bibliothèque de Salaberry 
Pour les enfants de 8 ans et plus
Jeux de société… sportifs – bibliothèque d’Ahuntsic 
14 h, pour toute la famille

Mercredi 26 février à 13 h
Initiation au backgammon – pour les aînés – bibliothèque de Cartierville

Samedi 1er mars
Tout Montréal joue à… Time’s Up Family
Aux bibliothèques d’Ahuntsic, de Cartierville et de Salaberry à 14 h, pour toute la famille (8 ans et +)
Jeux et jouets (animés par la Joujouthèque de la Maison des parents)
À la bibliothèque de Cartierville, de 10 h à 13 h, pour les enfants de 6 ans et moins et leurs parents.

Dimanche 2 mars
Découvrez ou redécouvrez les jeux vidéo rétro!
Bibliothèque d’Ahuntsic, 14 h, pour toute la famille
On fabrique une statue ludique tous ensemble!
Bibliothèque d’Ahuntsic, 14 h, pour les 5 ans et moins

Mardi 4 mars
À la découverte de nouveaux jeux de société!
Bibliothèque de Salaberry, de 14 h à 16 h, pour les enfants de 8 à 12 ans

Jeux sociaux, jeux en réseaux
Au Café de Da (bibliothèque d’Ahuntsic), de 13 h 30 à 15 h, pour les jeunes de 10 à 15 ans

Mercredi 5 mars
Tout Montréal joue à… Dés pirates
Bibliothèques d’Ahuntsic, de Cartierville et de Salaberry à 14 h, pour toute la famille à partir de 8 ans

Jeudi 6 mars
Tout-petit joue et touche à tout
Bibliothèque d’Ahuntsic de 10 h à 12 h, pour les enfants de 5 ans et moins et leurs parents

À la recherche du trésor de Cartierville
Bibliothèque de Cartierville à 14 h, pour les jeunes de 7 à 12 ans
Animation de jeux de société avec MJ Games
Bibliothèque de Salaberry, de 14 h à 16 h, pour toute la famille à partir de 8 ans

Vendredi 7 mars
Tout Montréal… est en quiz
Bibliothèque d’Ahuntsic à 14 h, pour toute la famille

Samedi 8 mars
Tout Montréal… est en quiz
Bibliothèque de Cartierville et de Salaberry à 14 h, pour toute la famille
Conception de jeux de société… en 24 h 
Café de Da (bibliothèque d’Ahuntsic), de 14 h à 18 h, à  partir de 15 ans

Dimanche 9 mars
Conception de jeux de société… en 24 h (suite)
Café de Da de 14  h à 18 h,  à partir de 15 ans

Les trois Lys, découverte de jeux de société
Bibliothèque de Cartierville, de 14 h à 16 h, pour toute la famille à partir de 8 ans

Le programme complet des activités de Montréal Joue est disponible sur le site webwww.montrealjoue.com  ainsi que dans la programmation culturelle hiver/printemps de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville.

Toutes les activités sont gratuites, mais vous devez vous inscrire auprès de chacune des bibliothèques.
Bibliothèque de Salaberry, 4170, rue de Salaberry 514 872-1521).
Bibliothèque d’Ahuntsic, 10300, rue Lajeunesse 514 872-0568).
Bibliothèque de Cartierville, 5900, rue de Salaberry 514 872-6989).


______________________________________________________
BON À SAVOIR
En cas de méfait, le rapport de police peut se faire par Internet


Photo

Un événement malheureux est survenu. Un malfaiteur s’est introduit dans votre domicile et a dérobé des objets de valeurs. Ou un individu a arraché votre sac à main alors que vous marchiez tranquillement sur le trottoir. Ou encore vous constatez qu’il y a une bosse sur votre véhicule  juste avant d’aller travailler. Des situations déplorables qui engendrent aussi un stress dont on pourrait se passer.

Dans tous ces cas, il ne faut pas hésiter à déposer une plainte en bonne et due forme au service de police de la Ville de Montréal. Mais depuis un certain temps, le SPVM oriente les victimes vers son service en ligne.

La victime peut ainsi compléter elle-même un rapport, sans devoir se déplacer au poste de police de quartier (le 27, au coin de Papineau et Fleury) si l’événement est survenu sur le territoire de l’ïle de Montréal.

Mais si le méfait s’est produit à l’extérieur de l’île, l’on doit se référer au service de police local. De plus, s’il y a présence de suspect ou de témoin, on doit contacter rapidement le 9-1-1.

Et si vous êtes victime de fraude par télémarketing ou vente pyramidale (c’est souvent le cas pour les aînés), vous devez contacter la Gendarmerie royale du Canada (GRC). 

Mais le délit de fuite ne peut pas être traité par un rapport Internet. Il faut contacter le 9-1-1 ou se rendre au poste de quartier pour faire un rapport.

Une fois le rapport terminé, on doit le soumettre en ligne et un numéro temporaire qui vous sera automatiquement transmis à votre adresse  courriel.

La communication se fait d’ailleurs toujours par courrier électronique. 

Le rapport sera révisé et si des modifications sont nécessaires, une demande de modification vous sera transmise. 

Une fois le rapport corrigé et approuvé, vous recevrez votre numéro d’événement officiel par courrier électronique ainsi qu’une copie du rapport en version PDF. (Par Alain Martineau) (2014-02-21)


________________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE…………………………………….
Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, succès ou questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com, ou appelez-nous au 514 770-0858. (Par Philippe Rachiele)



Photo

«Difficile de gérer vos dépenses?»
Il sera question de budget personnel lors du prochain café-rencontre du CLIC qui accueillera l’ACEF du Nord de Montréal, un organisme spécialisé dans les domaines du budget, du crédit et de la consommation, membre de l’Union des consommateurs. Isabelle Dauphin, une conseillère budgétaire, pourra répondre à vos questions sur le crédit, les dettes, le budget personnel, etc. L’événement se tient  le dimanche, 23 février 2014 de 14h à 16h au YMCA de Cartierville, 11885 Boulevard Laurentien, à Montréal. à la salle Ahuntsic-Cartierville. 
Pour de plus amples informations : contactez Geneviève Levac au 514-332-6348 ou mobilisation@clic-bc.ca

Pour les 50 ans et plus
L’Alliance culturelle tiendra une conférence de Carole Lamoureux portant sur Gabrielle Roy et l’autobiographie au féminin, le mercredi le 26 février à 13h30, à la salle de l’église Saint-Jude, au 10 120 d’Auteuil. Conférence gratuite pour les membres et 8$ aux non-membres. Un cours retraçant l’histoire de la monarchie britannique des Tudor aux Windsor, réservé aux membres, commence le 24 février. Les détails peuvent s’obtenir au 514-382-5716 ou à www.allianceculturelle.qc.ca


Le SNAC organise un souper cabane à sucre, le
vendredi 14 mars à 17 h 30, au coût de 20$. 
Vous pourrez bien manger et bien vous amuser tout en aidant au
financement de l’organisme pour l’achat de denrées dont bénéficieront les
résidents d’Ahuntsic ayant un revenu sous le seuil de la pauvreté.  Renseignements : 514 385-6499


Entraide Ahuntsic-Nord, organisme qui se consacre au bien-être des aînés du quartier depuis plus de trente ans, est à la recherche de bénévoles qui veulent s’offrir une saison d’entraide…  Renseignements : 514 382-9171

Relax-Action, un organisme communautaire en santé mentale, a un poste bénévole vacant à combler au sein du conseil d’administration, poste pour un membre de soutien à la communauté.  Renseignements : 514 385-4868.

Service de visite-conseil du domicile offert gratuitement par Tandem Ahuntsic-Cartierville.  Permet de constater les points faibles pour apporter les correctifs nécessaires pour se protéger du vol. Sur rendez-vous seulement. Communiquez avec Danielle Hébert, tmac@bell.net.ca, ou faites le 514 335-0545.

Des ateliers de conversation en français et en anglais au CACI Les citoyens qui désirent améliorer leur prononciation, enrichir leur vocabulaire et se sentir plus confiants lors d’ une conversation en français ou en anglais, ou apprendre à mieux rédiger en français sont invités à s’inscrire aux ateliers offerts par le CACI. Coût symbolique de 10$ par session à raison de 2h par semaine. La prochaine session commence bientôt! Info et inscription au 4770, rue de Salaberry ou en téléphonant au 514 856-3511.

Programme d’adaptation au marché du travail pour les nouveaux arrivants qualifiés.  Le CACI offre aux nouveaux arrivants, qui rencontrent des difficultés d’intégration au marché du travail, un service d’aide à la recherche d’emploi, qui comprend : rencontres individuelles avec un conseiller en emploi, suivi personnalisé, informations sur le marché du travail, plan d’action, rédaction de CV et lettre de présentation, stages, activités de réseautage, bénévolat. Info au 514 856-3511.

Formation gratuite en psychomotricité pour les parents, éducatrices et intervenants auprès des enfants de 0-5 ans, le 26 février de 9 h 30 à 11 h, avec la table de concertation jeunesse Bordeaux-Cartierville, au 1405, boul. Henri-Bourassa O., local 022.  Inscriptions : 514 336-5554, poste 1009.



___________________________________________________________________________

………………………………….LE COIN DES COMMERÇANTS

Sur Fleury ouest (FLO)
Un autre dégât d’eau sur FLO. La pharmacie Jean Coutu, située au coin de Waverly, a dû composer avec un incident provenant du logement situé à l’étage, à cause d’une toilette
défectueuse. Les dommages sont mineurs mais la fuite, ayant affecté le centre du plafond du commerce, aura duré deux heures. Des bâches ont été déployées rapidement pour couvrir des tablettes q
uand le
problème a éclaté, samedi dernier, au grand dam des clients qui ont fréquenté
le commerce. 

  
Sur La Promenade Fleury:
C’est parce que les gens ne voulaient pas d’un Rachelle-Béry à la place du IGA (au coin de
Péloquin) que Sobeys a décidé d’opter pour l’appellation Aliments Santé Laurier, le commerce qui
vient de s’y implanter. C’est du moins ce qu’affirme la direction qui rappelle avoir tenu compte de l’opinion des gens du secteur qui avaient signé une
pétition à cet effet. Par ailleurs, la direction jubile depuis l’ouverture,
jeudi dernier. Profitant des
 effets de
nouveauté et de curiosité, le taux de fréquentation de l’épicerie spécialisée en
produits naturels a été, selon la direction, 50% plus élevé que ce qui avait été d’abord prévu.

Le commerce Fleuriste Roger Marcil change de nom pour Fleuriste blume. Une banderole bien en évidence au-dessus du commerce a été accrochée en attendant l’enseigne lumineuse, acceptée par l’arrondissement. ‘’Blume’’ est un nom allemand signifiant floraison dans la langue de Félix. Le commerce a effectué son changement de nom alors que le nouveau Aliments Santé Laurier, situé de l’autre côté de la rue, ouvrait ses portes en grande pompe. Le commerce de fleurs existe à cet endroit depuis 40 ans. Autrefois, il y avait deux petits commerces dont un resto-minute dirigé par les parents du député  libéral Robert Poeti, qui a lui-même fréquenté l’ex-école secondaire Mgr Georges-Gauthier (coin Saint-Hubert et Gouin). M. Poeti a longtemps été l’un des porte-paroles de la Sûreté du Québec.

Sur Fleury est 
L’opticien d’ordonnances Robert Mondor n’est pas prêt de tirer sa révérence. Il a vendu son entreprise fondée il y a plus de 40 ans à une chaîne d’optique mais il va demeurer plusieurs années au sein du commerce, pour une longue transition vers la retraite. Mais il a averti qu’il réduira le nombre d’heures passés au commerce, qui vient de prendre de l’expansion.

Sur Saint-Laurent
Un nouveau restaurant vietnamien vient tout juste d’ouvrir dans le secteur Saint-Laurent-Sauvé. Il s’agit de Chez Van, situé au 9920 boulevard Saint-Laurent.  Il s’établit dans un local qui était vide depuis deux ans. S’y trouvait dans les années antérieures, un autre restaurant vietnamien. Chez Van offre diverses spécialités et fait la livraison. On peut apporter son vin. Un rabais de 15% est consenti jusqu’au 1er avril. Par la suite, on compte offrir un rabais, notamment aux personnes âgées.

Sur Henri-Bourassa
Encore plus populaire. On voit de plus en plus d’affiches d’agents immobiliers sur le boulevard du nord de la métropole mais ce n’est pas pour vendre l’immeuble, souvent un gros bloc de logements. De plus en plus, les propriétaires de ces immeubles à logements multiples, souvent des entreprises comptant plusieurs investisseurs, préfèrent accorder un contrat à un agent  plutôt que de s’occuper du long processus de location d’un logis.

(Par Christiane Dupont, Alain Martineau et Philippe Rachiele) (2014-02-21)
Gens d’affaires et commerçants d’Ahuntsic-Cartierville: vous avez des nouvelles, petites et grandes, susceptibles d’intéresser nos lecteurs? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com, ou appelez-nous au 514 770-0858

_______________________________________________________

BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES


PhotoCollecte de sous pour une bonne cause

Au nom de sa collègue, Marie Malavoy, ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, Diane De Courcy, députée de Crémazie annonce un investissement de 4 044 723$ pour les écoles de la circonscription de Crémazie pour l’année scolaire 2013-2014 dans le cadre du Plan Réno-Écoles.   « Il s’agit d’une excellente nouvelle pour les élèves, les parents et le personnel de nos écoles. Cela confirme notre ferme volonté d’offrir des environnements scolaires de qualité à nos milieux scolaires » d’indiquer Mme De Courcy.  Cinq écoles sont concernées par cette annonce. Ainsi 1,6M$ sera investi à l’école primaire Ahuntsic pour la réfection des façades, des fenêtres, des portes et des murs extérieurs. Le Complexe Saint-Pius X recevra 844 000$ pour la réfection de la maçonnerie. L’école Sophie-Barat recevra 300 000$ pour l’amélioration du système de ventilation et le remplacement des revêtements de plafond.  De plus, près de 1,2 M$ seront investis à l’école Marie-Anne pour la rénovation des installations sanitaires et la mise aux normes d’un ascenseur. Finalement 120 000$ seront versés pour l’installation et la mise aux normes des systèmes d’alarme à l’école Fernand-Séguin.

Au Collège Mont-Saint-Louis, des étudiants qui collaborent au journal Mon impression ont mis le paquet afin de fournir des textes avec l’événement majeur que les Olympiques de Sotchi. Huit étudiants ont oeuvré sans relâche pour pondre des textes à saveur olympique, en insistant sur les athlètes québécois, voire ahuntsicois.
.
Le CANA propose des sujets très variés et intéressants pour ses prochaines séances de formation. Le 27 février, le permis de conduire;  le 27 mars : l’emploi en région et le 10 avril, la formation de courte durée. Appelez dès maintenant et réservez votre place!!! . Infos et réservations : 514-382-0735 poste 225.

Le Collège André-Grasset accueillera l’Intercollégial
de théâtre en présence de M. Paul Doucet, comédien et plus de 500 étudiants et
étudiantes de 42 troupes collégiales différentes du 11 au 13 avril prochain.

Des organismes jeunesse de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville ont mis sur pied la campagne de financement Cenne qui roule n’amasse pas mousse, une initiative qui se voulait une collecte de monnaie dans l’arrondissement au profit d’activités jeunesse du territoire : voyage étudiant, soutien à une coopérative jeunesse de service (CJS) et autres projets aux goûts des jeunes.  De la fin mai à décembre 2013, des résidants de l’arrondissement sont venus encourager ces projets en apportant leurs sous noirs aux plusieurs points de chute disponibles. Plus d’une centaine de dollars ont été amassés. La Maison des jeunes Le Squatt d’Ahuntsic, le Carrefour jeunesse emploi et le projet Un milieu ouvert sur ses écoles (MOÉ) de la Table de concertation jeunesse Bordeaux-Cartierville (TCJBC), tous trois initiateurs et promoteurs de la collecte tiennent à remercier chaleureusement les donateurs ayant été interpellés par la cause ainsi que les organismes et commerces de l’arrondissement qui ont acceptés de participer à cette collecte de fonds.

 
L’Ahuntsicoise Danielle Pouliot vient de publier un
roman psychologique, Lettre à Justine
qui met en scène un amour passionnel entre deux êtres fragiles guettés par la
folie.  Le roman traite de valeurs
fondamentales comme l’amour, l’engagement et la loyauté.  Il y est question de maladie mentale, de
souffrance et de réconciliation.

Rappelons qu’il  y aura une séance ordinaire du conseil d’arrondissement, le lundi 10 mars, à 19 heures, à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à 18 h 30 si vous désirez poser des questions, pour vous inscrire.  (Par Philippe Rachiele, Christiane Dupont et Alain Martineau) (2014-02-21)
___________________________________________________________________

QUOI FAIRE….QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI


PhotoPhoto : gracieuseté de l’arrondissement


ADULTES

L’état des patinoires est disponible ICI


Rénovations éco-énergétiques.  Les propriétaires de maisons qui souhaitent améliorer leur confort découvriront les mesures à entreprendre pour réduire leur consommation énergétique ainsi que les différents systèmes de chauffage éco-énergétiques.  Les subventions disponibles seront aussi brièvement évoquées.  Le 25 février à 19 h 30 au Café de Da. Inscriptions requises.

Mon frère est enceinte : Théatre
Spectacle solo gagnant de plusieurs prix et d’un succès international est un histoire vécue qui s’interroge sur la naissance de toutes les questions liées à l’identité.  Avec l’auteure et unique comédienne Johanna Nutter.
  Le 22 février à 20 h à la maison de la culture.  Laissez-passer nécessaires.

Pour la programmation culturelle de l’hiver de l’arrondissement, cliquez ICI !

La projection du film Carnets d’un grand détour, de Catherine Hébert, prévue pour le mardi 18 février, a été reportée au mardi 25 mars à 19 h pour des raisons techniques. Ce film sera présenté au Café de Da de la bibliothèque d’Ahuntsic,
situé au 545, rue Fleury Est.
 

Soulignez la Journée internationale de la Femme à l’avance en visitant le Musée des Soeurs de Miséricorde le 28 février et 1er mars prochain.  Découvrez la contribution historique de  Rosalie Cadron-Jetté qui a amélioré le sort des «filles-mères».  Les visites animées débuteront à 10 h 30 et 14 h.  Aucune réservation requise.  12435, av. de la Miséricorde.  Renseignements : 514 332-0550.

Structures Modulaires : suite chromatique.  Elisabeth Picard exploite les propriétés physiques et mécaniques des matériaux industriels dont particulièrement les attaches à tête d’équerre (ty-rap).  L’utilisation prend plusieurs formes que l’on peut associer à l’architecture de certains squelettes d’animaux et de plantes.  À la maison de la culture jusqu’au 22 février.

Initiation au backgammon pour les aînés et leurs famille.  Bibliothèque de Cartierville le 26 février à 13 h.


ENFANTS

Fête d’hivers :
au parc Gabriel-Lalemant le 22 février de 9 h à 17 h.
au parc De Mésy
le 2 mars de 11 h à 16 h

Montréal joue (inscriptions requises)
Statue ludique : Viens fabriquer la mascotte de l’événement avec Écobrico !
Le 22 février à 10 h 30 (9 à 12 ans) et 14 h (6 à 8 ans) à la bibliothèque de Cartierville.
Le 23 février à 13 h (8 ans et plus) à la bibliothèque de Salaberry.
Jeux vidéo…sportifs : Sélection de jeux vidéo sur le thème du sport pour s’amuser avec tes amis et ta famille!  Le 22 février à 14 h pour les 10 ans et plus à la bibliothèque d’Ahuntsic.
Jeux de société …sportifs : Viens affronter tes parents, grands-parents, frères et soeurs dans le cadre de parties enlevantes !  Le 23 février à 14 h pour toute la famille à la bibliothèque d’Ahuntsic.
La Joujouthèque de la Maison des parents présentera et animera quelques jeux et jouets de sa collection pour une activité libre parents-enfants, le 1er mars de 10 h à 13 h à la bibliothèque de Cartierville (6 ans et moins avec leurs parents).
Tout Montréal joue à...Time’s Up Family.  Tous les Montréalais se donnent rendez-vous à la bibliothèque de leur quartier pour une partie énergisante de ce jeu de société.  Le 1er mars à 14 h.
Découvrez ou redécouvrez les jeux vidéo rétro! Faites eun saut dans le passé et découvrez des dizaines de jeux vidéo des années 70 à 2000!  Pour toute la famille, à la bibliothèque d’Ahuntsic le 2 mars à 14 h.
À la découverte de nouveaux jeux de société!  Pour tous les goûts (8 à 12 ans) à la bibliothèque de Salaberry le 4 mars de 14 h à 16 h.
Tout Montréal joue à …Dés pirates.  Rendez-vous à bibliothèque la plus proche pour une partie enlevante du jeu Dés pirates.  Tentez d’accumuler butins et trésors tout en évitant l’Île de la mort. Pour toute la famille à partir de 8 ans, le 5 mars à 14 h.
Tout-petit joue et touche à tout! La Joujouthèque propose d’explorer le sens du toucher avec des devinettes ainsi que plusieurs jouets et jeux en accès libre.  Pour les enfants de 5 ans et  moins et leurs parents à la bibliothèque d’Ahuntsic le 6 mars de 10 h à 12 h.
À la recherche du trésor de Cartierville.  Sais-tu qu’un trésor se cache dans la bibliothèque?  Viens le découvrir lors de cette chasse au trésor palpitante en résolvant des énigmes!  Pour les jeunes de 7 à 12 ans à la bibliothèque de Cartierville le 6 mars à 14 h.
Tout Montréal… est en quiz.  Participez au grand quiz des bibliothèques de Montréal dans votre bibliothèque de quartier.  Pour toute la famille. Le 7 mars à 14 h à la bibliothèque d’Ahuntsic, le 8 mars à 14 h aux bibliothèques de Cartierville et Salaberry.

Pour la semaine de relâche
Sur trois pattes : Théâtre  (5 ans et plus) Dans la forêt, un dépotoir, comme un cimetière d’objets inanimés, un lieu débordant de vie.  Une caméra s’anime et découvre de son oeil neuf un environnement en mouvement. 
Le 5 mars à 13 h 30 à la maison de la culture.  Laissez-passer nécessaires et disponibles dès le 18 février, 18 h.

Kattam et ses tam-tams : animation musicale
(3 à 5 ans 10 h 30) (6 à 8 ans 13 h 30).  Kattam éveille les enfants à la beauté de l’Afrique, du Moyen-Orient et de l’Inde avec un spectacle participatif qui offre aux jeunes un voyage d’exploration de différentes contrées et fait découvrir de fascinants instruments du monde.  Le 6 mars à la maison de la culture.  Laissez-passer nécessaires et disponibles dès le 18 février, 18 h.

Gros Paul : Conte musical (8 à 12 ans)
  Dans un vacarme effrayant, poupon Paul est né et devient vite gros, énorme, immense : un monstre à l’appétit insatiable qui engloutit tout sur son passage.  Il exige toujours plus.  Le 7 mars à la maison de la culture.  Laissez-passer nécessaires et disponibles dès le 22 février, 13 h.

Pierre et le loup : D’après le conte musical de Sergueï Prokofiev.  Au rythme des cuivres, retentit la quête de Pierre, ce petit garçon charmant qui n’a peur de rien.  Le 8 mars à la maison de la culture.  Laissez-passer nécessaires et disponibles dès le 22 février, 13 h.

(Par Philippe Rachiele) (2014-02-21)
___________________________________________________________________________


Pour plus de nouvelles, «Aimez-nous»
sur Facebook!


___________________________________________________


Des donateurs soucieux de la qualité de l’information!
Merci aux membres qui renouvellent leur adhésion pour 2014

La carte de membre de journaldesvoisins.com coûte 10$. Elle vous permet de voter à l’assemblée générale. La prochaine aura lieu début mai. Elle vous donne également un sentiment d’appartenance à votre communauté. La bonne information concerne tout le monde. L’engagement de votre journal communautaire dépend aussi en grande partie de l’engagement, de l’intérêt et du soutien de ses membres.

Vous pouvez également devenir membre en faisant parvenir un chèque à journaldesvoisins.com, avec vos coordonnées (nom, prénom, adresse POSTALE, adresse courriel, et numéro de téléphone), à:

Journaldesvoisins.com
10369, rue Clark
Montréal (Québec)
H3L 2S3

Si vous nous avez fait parvenir votre contribution et que votre carte de membre tarde à arriver, ne désespérez pas! Nous avons un volume important de courrier à traiter. D’ici quelques semaines, tout devrait rentrer dans l’ordre. Par Christiane Dupont) (2014-02-21)

__________________________________________________________

Vous avez manqué les précédentes Actualités?

Allez sur «Archives – Actualités» tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

_________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com est un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour les résidants d’Ahuntsic-Cartierville, et dont le siège social se trouve à Ahuntsic. Notre journal est un bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic-Cartierville qui se consultent sur le Web à:
www.journaldesvoisins.com

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).
Coordonnées: journaldesvoisins@gmail.com Téléphone: 514 770-0858
Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration: Diane Viens, présidente; Pierre Foisy, vice-président; Me Hugo Hamelin, secrétaire; Philippe Rachiele, trésorier; Douglas Long, administrateur; Christiane Dupont, secrétaire adjointe; Marie-Eve Laurendeau, administratrice; Maurice Paquette, administrateur, et Pascal Lapointe, administrateur.
Éditeur et représentant publicitaire: Philippe Rachiele
Représentant publicitaire indépendant: Pierre Hébert Marketing
Rédactrice en chef: Christiane Dupont
Journalistes, version Web: Christiane Dupont, Philippe Rachiele et Alain Martineau
Journalistes, version papier: Christiane Dupont, Alain Martineau, Élizabeth Forget-Le François, François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Collaborateurs à la rédaction et à la photographie: Élaine Bissonnette, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Alain Martineau, Benjamin Dupont.
Photos: Philippe Rachiele
Mise en page: Philippe Rachiele et Christiane Dupont
Illustrations originales: Sylvie Baillargeon (Claire obscure)
Caricaturiste: Fanie Grégoire
Correction/révision, version papier: Samuel Dupont-Foisy
Impression, version papier: Pierre Hébert Marketing
Distribution, version papier: journaldesvoisins.com
Dépôt légal, version papier: BNQ-ISSN1929-6061
Dépôt légal, version Web: BNQ – ISSN1929-607X
_________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de:


Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ
________________________________________________________________________

Photo

22 100 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires