Photo

À partir du mardi 3 mai, la collecte de résidus alimentaires dans le district d’Ahuntsic remplace la collecte des déchets, chaque mardi.  Les résidants qui n’ont pas encore reçu leurs bacs bruns devraient les recevoir d’ici le jeudi 5 mai.

Ce changement ne concerne pas tout Ahuntsic-Cartierville, mais seulement le district d’Ahuntsic (voir la carte ci-jointe). L’implantation de la collecte pour les trois autres districts se fera au rythme d’un district par année pour couvrir tout le territoire en 2020. Onze « patrouilleurs » sont passés aux portes et ont réussi à communiquer avec 60 % des résidants pour expliquer les nouvelles procédures. Les résidants qui n’étaient pas présents lors de la visite des patrouilleurs devraient tout de même avoir reçu la documentation explicative selon Charles Leclerc, chef de patrouille que journaldesvoisins.com a rencontré. Parmi les résidants visités par la patrouille, 77 % semblaient être en accord avec cette nouvelle façon de procéder.

Huit logements et moins

Les édifices concernés par cette nouvelle implantation sont ceux de huit logements et moins. Les autres continueront d’avoir une collecte de déchets deux fois par semaine pour l’instant.

Que peut-on mettre dans le bac de la collecte des résidus alimentaires? Beaucoup de choses, comme les aliments crus, cuits ou avariés de même que les restes de tables, les résidus de papier (mouchoirs et essuie-tout) ainsi que de carton souillés (comme les boîtes de pizza). Parmi les matières refusées, il y a les matières recyclables, non recyclables, les résidus verts (collectés à part), et les déchets domestiques dangereux.

Trucs et tuyaux

Afin de rendre l’expérience plus facile, l’arrondissement suggère plusieurs trucs : éviter de laisser le bac brun au soleil; utiliser des sacs de papier au fond du petit bac, tapisser le fond avec du papier journal ou même fabriquer une doublure de papier.(instructions ici).

Grâce à la collecte de résidus alimentaires, de nombreuses matières qui étaient auparavant enfouies sans distinctions avec des déchets pourront dorénavant être revalorisées et transformées en énergies et en compost. Cette opération à laquelle tous les résidants du district d’Ahuntsic qui sont concernés vont participer permettra de réduire l’empreinte écologique, selon Marlène Ouellet, porte-parole de l’arrondissement.

Chez nos voisins…

Sept arrondissements sur 19 font déjà la collecte des résidus alimentaires dont nos voisins de Saint-Laurent et Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension. Ces collectes ont permis d’éviter que 38 000 tonnes de résidus alimentaires se retrouvent au dépotoir en 2015.

En attendant que de nouvelles usines de traitement des résidus alimentaires soient en fonction à Montréal même, les résidus alimentaires d’ici seront d’abord transportés à Montréal Est, puis, à Berthierville. Une fois le compost fabriqué, une partie reprendra le chemin de Montréal pour être distribué aux résidants deux fois par année.
 
Vous avez encore des questions? L’ arrondissement vous recommande d’appeler au 311. (Philippe Rachiele) (2016-05-03)

Pour plus de détails voir nos actualités du 29 avril dernier ici.