Laurent, inscrit en athlétisme et représentant de la délégation d’Ahuntsic-Cartierville, lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Montréal 2022. (Photo: François Robert-Durand, JDV)

La 45e édition des Jeux de Montréal s’est déroulée du 26 au 29 mai, un peu partout sur Montréal. Dans Ahuntsic-Cartierville, les épreuves sportives pour enfants de 6 à 12 ans, ont eu lieu au complexe sportif Claude-Robillard (CSCR), au Collège André-Grasset, au TAZ, à l’école Sophie-Barat, et au Stade de Soccer de Montréal.

Le 26 mai à 17 h, environ deux fois plus d’adultes que de jeunes emplissaient le salon des dignitaires du complexe sportif Claude Robillard. Des costumes et tenues presque de gala côtoyaient jeans et baskets

Enfants avant tout

Malgré tout, la petite centaine d’enfants, au début impressionnés par les tables à cocktail, les politiciens, les directeurs de la Ville de Montréal et autres officiels, étaient tout sourires! C’est que, des bénévoles s’activaient pour les mettre à l’aise, dans l’espace réservé aux enfants, tables et quelques jeux à l’appui. Une maman accompagnait son fils de 11 ans vers cet espace. 

« Laurent fait de l’athlétisme depuis un an. Avec la COVID-19, nous cherchions une activité extérieure. Nous sommes tombés par hasard sur le site Web du Club d’athlétisme Impulsion. Nous avons beaucoup aimé les bénévoles, les adultes et les plus jeunes. Laurent a fait les sélections et il a [ainsi] connu d’autres jeunes  », confie Valérie Roy-Myrand, résidante d’Ahuntsic-Cartierville depuis 11 ans.

En plein dans le décorum

Il est 17 h 30, c’est le temps de la cérémonie d’ouverture des Jeux de Montréal, c’est le temps du décorum, c’est le temps du sérieux. Les deux enfants représentant la délégation d’Ahuntsic-Cartierville, Laurent et Lyanna, accompagnés de leur mascotte, foulent le tapis rouge jusqu’à l’estrade. Ils sont suivis par les 27 autres délégations. L’estrade est à présent remplie d’enfants au chandail coloré, parsemée de grosses peluches bariolées, les mascottes.  

La délégation d’Ahuntsic-Cartierville lors du défilé d’ouverture des Jeux de Montréal. (Photo: François Robert-Durand, JDV).

Les discours s’enchainent avec solennité. L’hommage au défunt Yves Collin, chef de mission pour les Jeux de Montréal durant une quarantaine d’années, est écouté avec le recueillement de circonstance. Les serments de l’athlète ainsi que celui de l’officiel et des juges sont clamés avec force et conviction.

Enfin, les enfants s’éparpillent, les parents, fiers de les retrouver, discutent avec les uns et les autres.

Une histoire de famille

« Ma fille Lyanna a été sélectionnée pour représenter la délégation athlétisme, elle vient d’avoir 10 ans. C’est la plus grande et la plus rapide de sa classe, c’est pour ça que ça lui fait bien l’athlétisme, surtout le saut en hauteur  », raconte Vanessa Hernande, résidant depuis toujours dans Ahuntsic-Cartierville, d’abord Saint-Sulpice, puis sur la promenade Fleury.

Vanessa Hernande, depuis toujours dans A-C., et sa fille Lyanna de 10 ans, inscrite en athlétisme. Lyanna est aussi sélectionnée pour représenter la délégation d'Ahuntsic-Cartierville.
Vanessa Hernande, depuis toujours dans A-C., et sa fille Lyanna de 10 ans, inscrite en athlétisme. Lyanna est aussi sélectionnée pour représenter la délégation d’Ahuntsic-Cartierville. (Photo: François Robert-Durand, JDV)

Lyanna avait aussi été sélectionnée pour les Jeux de Montréal de 2020, mais COVID-19 oblige, pas de Jeux cette année-là. Le fils de Vanessa Hernande avait fait les Jeux en basketball, mais aujourd’hui il a 14 ans, il n’est plus admissible. Vanessa, en basketball aussi, avait participé aux Jeux de Montréal. Quant à son mari, c’est en athlétisme qu’il avait rejoint les Jeux de Montréal.

Ahuntsic-Cartierville aux Jeux !

Selon Barabara Poinsaut des Jeux de Montréal, 600 adultes bénévoles encadrent environ 5 000 athlètes, sans compter les 500 juges et officiels ainsi que les 23 répondants sportifs, chacun responsable d’un sport. Et n’oublions pas les 28 chefs de délégation. D’ailleurs, c’est un résidant de l’arrondissement, David Sauvé, qui est le chef de la délégation d’Ahuntsic-Cartierville avec 230 athlètes dans 16 sports différents.

D’après l’arrondissement, voici la liste des sports représentés pour Ahuntsic-Cartierville :

  • Athlétisme (23 jeunes, Club d’athlétisme Impulsion)
  • Badminton (8 jeunes, Club de Badminton les Raquettes du Nord de Montréal – CBRNM)
  • Baseball (11 jeunes, Panthères d’Ahuntsic-Cartierville)
  • Gymnastique artistique (15 jeunes, Club Gymnix)
  • Handball (20 jeunes, Club de handball d’Ahuntsic-Cartierville – CHAC)
  • Judo (60 jeunes, Club Hakudokan et club de judo métropolitain du CSCR)
  • Karaté (16 jeunes, Dojokai)
  • Lutte (2 jeunes, Club de LutteInter-Concordia – CLIC)
  • Natation (6 jeunes, Club Aquatique Les Piranhas Du Nord – CAPN)
  • Planche à roulettes (7 jeunes, pas affilié à un club, mais pratique au TAZ)
  • Rugby (10 jeunes, club de Rugby Les Gaulois)
  • Soccer (25 jeunes, Club de soccer Braves d’Ahuntsic)
  • Tennis de table (4 jeunes, Club de Tennis de Table Prestige de Montréal)
  • Tir à l’arc (13 jeunes, Club de tir à l’arc de Montréal – CTAM)
  • Volleyball (8 jeunes, Copains de Saint-Simon)
  • Water-Polo (9 jeunes, CAMO water-polo)

L’arrondissement ajoute que sept sports ne sont pas représentés :

  • Basketball (aucun centre de loisirs intéressé)
  • Gymnastique rythmique (pas d’activités)
  • Kin-Ball (pas d’activités)
  • Natation artistique (pas d’activités)
  • Taekwondo (pas d’activités)
  • Tennis (pas d’enfants référés par Tennis MTL)
  • Ultimate Freezbee (difficulté à recruter les jeunes puisque les inscriptions aux jeux se sont faites entre deux saisons)

Pour les détails de l’organisation des Jeux de Montréal, vous pouvez consulter le site des Jeux de Montréal

La gratuité au service des jeunes, futurs acteurs de la société

La gratuité a un coût. L’arrondissement annonce la couleur par la distribution d’un chandail et des collations. Il faut 350 heures de ressources humaines pour l’animation, la surveillance, l’encadrement des jeunes, la mascotte et la représentation médias. 

Rappelons que l’un des objectifs des Jeux de Montréal est de donner la possibilité aux jeunes de trouver et d’explorer un sport.

Patrice Bernier, ancien capitaine de l’Impact de Montréal et porte-parole des Jeux de Montréal, a prononcé le discours d’ouverture en insistant sur les bienfaits de la pratique du sport chez un jeune.

« Le sport développe la confiance en soi, le dépassement de soi et la découverte de soi. Et n’oubliez pas, à chaque fois que l’adulte [proche] est là pour encourager l’enfant, ce support va leur permettre d’aller plus loin, de se construire […].  Bons jeux et prenez du plaisir ! ».

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Rue Chabanel: Une identité contestée?

Une chronique publiée dans The Gazette l’an dernier faisait état de la situation…

RPA vendues, aînés bousculés

Pour des locataires, c’est difficile de changer de propriétaire. Les risques d’augmentation…

La statue d’Ahuntsic vandalisée

La statue d’Ahuntsic, installée devant l’église de la Visitation depuis plus d’un…

Écoquartier Louvain Est: des travaux qui dérangent

L’écoquartier Louvain Est n’est pas encore en chantier, mais certains résidants du…