Emportiérage sur Fleury Ouest le 6 novembre 2019 (Photo : jdv - Jules Couturier)
Emportiérage sur Fleury Ouest le 6 novembre 2019 (Photo : jdv – Jules Couturier)

Le mercredi 6 novembre, à l’heure de pointe du matin, une dame à vélo a été blessée sur Fleury Ouest par emportiérage: la porte d’un véhicule de transport adapté s’est ouverte sur elle sans que le conducteur ne s’assure au préalable qu’il pouvait l’ouvrir sans danger. La dame toujours consciente a été transportée à l’hôpital en ambulance pour des examens médicaux.

Selon une personne témoin de la scène, la dame prénommée «Ghislaine» circulait à vélo sur Fleury en direction ouest, peu après la rue St-Urbain, lorsqu’il y aurait eu collision avec la porte d’un véhicule qui s’est ouverte subitement devant elle.

La porte aurait été ouverte par le conducteur d’un service de transport adapté qui venait de recevoir le signal de sa cliente, laquelle désirait descendre du véhicule pour se rendre dans un commerce à proximité.

La journaliste et animatrice Annie Desrochers a également été témoin de la scène, alors qu’elle-même roulait à vélo sur Fleury Ouest ce matin-là. À l’antenne de la radio de Radio-Canada, à son émission quotidienne Le 15-18, ce jour-là, l’animatrice a ouvert son micro en relatant ce fait.

Pas de blessures graves

Comme les ambulanciers et les policiers ne prenaient pas en charge le vélo de la blessée lors de son transport, Sylvie Piché, propriétaire du commerce La Guiche Coiffure, a offert de le conserver à son commerce.

Le conjoint de la victime serait revenu chercher la bicyclette par la suite, lui aurait remis un petit cadeau en signe de gratitude. Il lui aurait mentionné qu’heureusement, les examens médicaux n’auraient pas révélé de blessures graves.

Une témoin, qui désire garder l’anonymat, a déclaré qu’un constat d’infraction aurait été remis au conducteur fautif par la police.
Bien qu’il ne puisse le certifier pour ce cas précis, Gorges Manoli, agent communautaire au Poste de quartier 27 (PDQ Ahuntsic) du SPVM a mentionné en entrevue au journaldesvoisins.com que les policiers sont avisés de remettre des contraventions de 313$ (200$ plus les frais) dans le cas d’emportiérage.
Notre appel au directeur général de la compagnie de taxi de Laval, pour laquelle le conducteur du transport adapté travaille, n’avait pas encore été retourné au moment de la mise en ligne de cet article.

Éviter les emportiérages en attendant la vision 0

« Je roule toujours hors de la zone de portière », a mentionné Daniel Hunt, un cycliste demeurant sur la rue Waverly.

Il dit qu’il veut justement éviter les emportiérages en roulant loin des portières tel que permis par l’article 487 du code de la sécurité routière du Québec.

Une commerçante de Fleury Ouest a déjà vu un cas d’emportiérage…particulier.

« Un conducteur a eu sa porte d’auto arrachée par un autobus il y a deux ans devant notre commerce », a mentionné Many So, du Dépanneur Merry situé sur la rue Fleury Ouest, entre Clark et Saint-Urbain, au journaldesvoisins.com.

Le porte-paroles d’Ahuncycle, Frédéric Bataille, était consterné.

« Ce n’est pas un accident, c’est une collision », s’est-il exclamé.

Selon M. Bataille, un accident implique que quelque chose de grave se produit alors que tout a été fait pour éviter le problème.  Il trouve que le programme «Vision zéro» [NDLR: Zéro morts et zéro blessé graves] qui avait été entamé sous l’administration Coderre et poursuivi par la mairesse Plante tarde vraiment à être mis en application.

Toujours de l’avis du porte-paroles du groupe de transport actif Ahuncycle, sur Fleury, il suffirait d’enlever une rangée de stationnement ou de mettre la rue à sens unique pour permettre assez de place pour que ce soit sécuritaire pour tous les usagers.

« Est-ce qu’on va attendre que quelqu’un de notre famille soit blessé avant d’exiger d’appliquer la recette pourtant éprouvée dans de nombreuses villes pour rendre nos rues plus sécuritaires?», demande-t-il.

 

 

 

 

 

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

8 commentaires
  1. «…il suffirait d’enlever une rangée de stationnement ou de mettre la rue à sens unique pour permettre assez de place…» Ça va être bon pour les commerçants qui paient le gros des taxes foncières. Bravo Ahuncycle!

    1. @Raymond Ayas selon l’étude commandée par la promenade Fleury, plus de 80 % des clients ne viennent pas en auto, ce qui inclut 76 % à pied. Ainsi les clients qui viennent en voiture et qui prennent pourtant la majeur partie de l’espace disponible ne sont pas significatifs pour les commerçants. Une rue conviviale pour les piétons attirent les clients, pas une rue faite pour les automobiles.

      1. @Ahuntcycle
        L’étude commandée par la Promenade Fleury (rue Fleury EST) dont vous parlez m’estomaque!
        J’aimerais bien la lire. Pouvez-vous me donner les références SVP?
        J’ai de la difficulté à croire ce que vous mentionnez…
        Je circule surtout en vélo, mais davantage sur Fleury Ouest. Et ce que je constate, depuis 10 ans de ce côté-ci, c’est une augmentation effrénée du nombre d’autos. Parfois, je me sens comme sur une autoroute (en moins rapide).
        Avant j’ai résidé tout près de Fleury EST (pendant 6 ans) et la fréquentais quotidiennement. Déjà, je n’en revenais pas comme c’était LONG de juste traverser cette rue à PIED! Je venais du quartier Villeray et je n’avais pas connu ça. Juste à vue de nez et de mon expérience du quartier Ahuntsic, je conclus qu’il y a un grave problème du parc automobile ici. Cette rue commerciale n’est pas conviviale pour la cycliste que je suis.

    2. @Raymond Ayas
      Totalement d’accord avec vous pour ce qui est « d’enlever une rangée de stationnement ou de mettre la rue à sens unique pour permettre assez de place»!!! TROP D’AUTOS SUR FLEURY OUEST!
      C’est devenu dangereux pour les cyclistes d’y circuler!
      Quand ce n’est pas l’emportiérage, ce peut être un U-turn en pleine face dans une zone défendue et autres agressions qui viennent vous secouer. Ça fait 10 ans que j’emprunte cette rue presque tous les jours, j’en sais quelque chose!

  2. J’habite dans le quartier et me rends quotidiennement faire des achats sur Fleury Ouest. Jamais il ne me viendrait à l’idée d’y aller en voiture plutôt que de marcher une vingtaine de minutes. Mais je me réjouis car les gens d’Ahuntsic adhèrent peu à vos idées réactionnaires (1% des votes, de quoi être fier). Bravo Mr Ayas

    1. Je viens expressément de Laval pour faire mes courses. Vous me voyez retourner avec mes lourds sacs en autobus ? Tout le monde ne vit pas dans le quartier. Pensez aux autres.

  3. Comme automobiliste et cycliste sérieux, je dois avouer que l’habitude de bien regarder avant d’ouvrir sa portière de voiture n’est pas facile a acquérir.
    Alors j’imagine pour un automobiliste non cycliste …..
    Sur des rues comme Fleury, il faut rouler au centre de la rue pour qu’une portière ne nous atteigne pas.

  4. Comme piétonne, la rue Fleury ouest n’est pas non plus sécuritaire. On a enlevé les feux de circulation au coin de la rue Esplanade, supposément parce qu’il paraît que les Arrêts sont plus adéquats pour les piétons. Or, les automobilistes font leur arrêt à moitié ou pas du tout. C’est aussi le cas au coin de Prieur. De plus, les automobilistes ne respectent pas les traversées prioritaires pour les piétons au coin de la rue Saint-Urbain et Fleury. Les piétons traversent donc à leurs risques et périls. Il y a de plus en plus d’automobiles qui utilisent la rue Fleury comme une autoroute., alors que la rue est très étroite et que le stationnement est permis des deux côtés.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Les Brèves – Semaine du 7 juin 2019

Séance du conseil d’arrondissement à la maison de la culture Ahuntsic-Cartierville Dans…

Des élèves de Sophie-Barat s’inquiètent pour la Terre

Ils étaient des dizaines de milliers à Montréal. Ce fut la plus…

Montez dans le train de l’Histoire

Le Train-Balade reprend du service encore une fois cet été. Depuis dimanche…

Pour finir l’année en beauté…rions un peu! (2)