Plus de 100 arbres et arbustes sur la voie d'accès aux gradins extérieurs du Complexe sportif Claude-Robillard, le 18 novembre 2021, au coin Christophe-Colomb et Étienne Blanchard - (Crédit Leila Fayet)
Plus de 100 arbres et arbustes sur la voie d’accès aux gradins extérieurs du Complexe sportif Claude-Robillard, le 18 novembre 2021, au coin Christophe-Colomb et Étienne-Blanchard – (Crédit: JDV Leila Fayet)

Aujourd’hui, s’asseoir sur les gradins extérieurs du Complexe sportif Claude-Robillard est encore sécuritaire. Mais ils sont en mauvais état et un jour, encourager les sportifs deviendra dangereux. Un entrepreneur est en cours de sélection par la Ville pour rénover ces gradins. Gradins ? Et si des arbres étaient coupés comme pour les gradins du Parc Ahuntsic ? Et puis d’abord, y a-t-il des arbres à protéger ? Journadesvoisins.com est allé vérifier sur place.

« Sauf indications contraires, la voie d’accès de l’entrepreneur sera restreinte à l’entrée existante via l’avenue Christophe-Colomb », selon le cahier des charges de la Rénovation des gradins extérieurs du Complexe sportif Claude-Robillard de l’appel d’offres public n° IMM-15 752.

Plus de 100 arbres et arbustes bordent la voie d’accès aux gradins extérieurs. Parmi ces belles plantes, certaines ont été installées récemment, comme ces 26 jeunes arbres dont le tronc mesure en moyenne moins de 10 cm de diamètre. Plus de 30 arbustes marquent les extrémités de la voie d’accès aux gradins. Et enfin une quarantaine d’arbres matures haut de plus de six fois un homme rendent la voie visible de loin. D’après le cahier des charges, l’entrepreneur choisi devra protéger les arbres et les plantes sur la voie d’accès et sur le chantier.

 

Vue proche des gradins sur la voie d'accès aux gradins extérieurs du Complexe sportif Claude-Robillard, le 18 novembre 2021, au coin Christophe-Colomb et Étienne Blanchard - (Crédit Leila Fayet)
Vue proche des gradins sur la voie d’accès aux gradins extérieurs du Complexe sportif Claude-Robillard, le 18 novembre 2021, au coin Christophe-Colomb et Étienne Blanchard – (Crédit Leila Fayet)

Des arbres protégés

« N’enlever que les arbres désignés aux dessins », précise le cahier des charges.

Bonne nouvelle, sur les dessins de l’appel d’offres, il n’y a pas d’arbre désigné pour être enlevé ! Donc, d’après le cahier des charges, l’entrepreneur devra :

  • Envelopper de toile de jutes les arbres et arbustes des voies d’accès et présents sur le chantier.
  • Entourer les arbres et les arbustes d’une cage protectrice en bois d’au moins deux mètres de haut.

 

Les passants devraient voir les travaux débuter courant 2022, d’après la Ville de Montréal. Durant les travaux, il sera possible d’emprunter la voie d’accès via Christophe-Colomb pour traverser le Complexe ou pour se rendre à la piscine ou aux autres installations.

Récemment, Journaldesvoisins.com a publié un article Une mini-forêt coupée au parc Ahuntsic , situation survenue durant des travaux visant des gradins et des coupes d’arbres.

 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Accessibilité universelle dans les commerces: toujours un parcours du combattant

Les bonnes relations peuvent-elles pallier le fait que les infrastructures d’accueil des…

Des travaux à venir sur le pont Papineau-Leblanc?

Le 10 juin dernier, à 20 h, le ministère des Transports a…

Le Far-West des ruelles privées

De nombreux citoyens ignorent que les «ruelles» qui jalonnent le territoire d’Ahuntsic-Cartierville…

L’incroyable transformation du 10147, av. Péloquin

La transformation d’une petite maison de type shoebox en immeuble de trois…