Les manifestants qui désirent une meilleure protection pour les piétons (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

Après être descendue de l’autobus 121, Albertine Komenan est en invalidité depuis qu’elle a été happée par un camion de déneigement alors qu’elle attendait sur le trottoir pour traverser.  Une manifestation pour la sécurité des piétons a été organisée le 18 janvier dernier pour souligner les deux ans de cette collision à l’intersection de la rue de Lille et Charland.

La manifestation réunissait près de 25 personnes malgré le froid mordant.

  « Faites attention aux piétons! », scandaient les manifestants qui brandissaient des pancartes reliés à la protection des piétons.

Plusieurs automobilistes approuvaient joyeusement en klaxonnant.

Au micro, Albertine Komenan en présence de Giuliana Fumagalli (en rose) mairesse de Villeray-St-Michel-Parc-Extenxion (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

« Il y a encore beaucoup à faire pour la protection des piétons », a souligné Albertine Komenan lors de son allocution aux manifestants.

Elle était cependant contente que la Ville de Montréal ait installé des feux piétons à l’intersection des rues de Lille et Charland au mois d’août 2019.  La mairesse de Villeray-St-Michel-Parc-Extension a également pris la parole pour souligner que l’arrondissement a retenu les services d’un premier ingénieur en circulation et que tout le quartier est en train d’être réévalué pour que soient mises en place les mesures pour assurer la protection des usagers les plus vulnérables.

En entrevue au journaldesvoisins.com, Albertine Komenan s’est dite satisfaite de l’installation du feu piéton, mais croit qu’il y a encore de nombreuses intersections à protéger.

L’intersection Port-Royal et de Lille qui compte un parc, et un corridor scolaire ne comporte pas de feux piétons (Photo : jdv – Philippe Rachiele)

La rue de Lille traverse la frontière des arrondissements d’Ahuntsic-Cartierville et de Villeray-St-Michel-Parc-Extension qui est délimitée à cet endroit par le chemin de fer du Canadien National.

Bien qu’un feu piéton ait été installé à l’intersection où s’est produite la collision du côté de Saint-Michel, quelques mètres plus loin, il n’y a toujours pas de feu piéton du côté d’Ahuntsic.

À cette intersection, du côté d’Ahuntsic, on y retrouve notamment un corridor scolaire utilisé par des élèves de l’école St-Martyrs-Canadiens, le parc Gabriel-Lalemant, du marquage au sol pour souligner le chemin de vélos qui mène vers le grand parc nature Frédéric-Back dans Saint-Michel et le passage de l’autobus 121 en direction ouest.

« Il devrait au moins avoir une flèche droite à cette intersection pour permettre aux piétons d’avancer en priorité et sécuritairement », a déclaré Frédéric Bataille, porte-paroles du groupe de transport actif Ahuncycle, en entrevue au journaldesvoisins.com.

 

 

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le coin communautaire – Semaine du 18 octobre 2019

Offre d’emploi au SNACafé   Le SNAC est actuellement à la recherche…

Manque de végétation dans les saillies de l’arrondissement

Peut-être avez-vous remarqué lors de vos récentes promenades dans l’arrondissement que plusieurs…

Sept décès et 24 résidants infectés : situation tendue au CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci

La situation demeure tendue au CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci (face à la prison de…

Les Brèves

Durant l’été, vous pourrez toujours consulter nos Brèves si nous recevons des…