Au parc des bateliers (Photo : Philippe Rachiele, JDV)

Coin Fleury Est et Laverdure vers 14 h 15, le 21 octobre, Jacinthe Therrien se bat contre un gros chien. Mains dans la gueule, elle réussit à desserrer les mâchoires serrées sur le cou de son petit chien. Pitchou libre, mais gravement blessé, pleure de douleur. Un cri très particulier chez les chiens. Mme Therrien, à terre, serrant son chien dans les bras, se relève après quelques instants. Elle court jusqu’à la clinique vétérinaire la plus proche. Résultat pour le petit chien : six semaines de convalescence, une patte dans le plâtre avec multiples fractures et de nombreux points de suture.

 

Pitchou après son opération, des suites de l'attaque du gros chien (photo courtoisie de Jacinthe Therrien)
Pitchou après son opération, des suites de l’attaque du gros chien (photo courtoisie de Jacinthe Therrien)

« Je suis en état de choc post-traumatique, plus que ce que je ne pensais. […] Je fais des cauchemars. Avoir vu mon animal se faire blesser […] avoir dû me battre contre un gros chien, c’est difficile. Mon chien est en convalescence depuis six semaines. Sur le moment, je n’ai pas eu peur, mais maintenant j’ai un peu peur de courir. Aujourd’hui je sais que je suis chanceuse de ne pas avoir été blessée moi aussi », raconte Jacinthe Therrien, propriétaire de Pitchou.

La société s’est dotée d’outils pour gérer les propriétaires indélicats

Pour ne plus revivre les épisodes dramatiques de chiens mordants des tiers ou d’autres chiens, la société s’est dotée de règlements. Les citoyens et citoyennes doivent tenir leur chien en laisse sur les espaces publics. Mais que risque-t-il de se passer si certains d’entre eux ne le font pas?

« Le gros chien, type chien loup Malamute-Husky, blanc et gris (ou peut-être blanc et noir) au collier rose est sorti de nulle part, sans laisse, poursuit la résidante. Une jeune fille dans la vingtaine est venue en courant, en bas de laine, et en criant de prendre mon chien. Elle avait le teint clair, des yeux foncés, des cheveux bruns et longs jusqu’au bas des épaules. Elle mesurait à peu près 5 pieds et 3 ou 4. Je dirais qu’elle était de petite taille, un petit gabarit. Pendant l’attaque, elle était figée. Après, elle est venue pour attacher son chien. Elle portait un genre de Hoody ouvert avec capuche, un tee-shirt et des joggings. Elle avait l’air complètement traumatisée. […] Elle répétait sans cesse Je suis désolée, je suis désolée », se souvient Jacinthe Therrien.

Cette jeune femme était en infraction. En effet, le propriétaire qui ne tient pas son chien en laisse sur les espaces publics encourt une amende variant, selon les cas, entre 10 $ et jusqu’à 4 000 $ en cas de plusieurs récidives. Ça, c’est pour le règlement de l’arrondissement. La Ville de Montréal, quant à elle, prévoit une amende allant de 100 $ à 1 000 $, d’après le document de la Ville-centre.

 

Pitchou avant l'attaque (crédit courtoisie de Jacinthe Therrien)
Pitchou avant l’attaque (crédit courtoisie de Jacinthe Therrien)

Signaler pour prévenir

Pour signaler un propriétaire de chien non tenu en laisse, il faut appeler le 311. La demande est transmise à la Ville. Un contrôleur animalier viendra constater l’infraction et appliquera les règlements, quitte à se faire seconder par un ou des agents de la paix.

Mais pour que la requête soit prise en compte, il faut une adresse précise, une récurrence dans le temps, par exemple tous les lundis à 6 h le matin et une description du propriétaire et du chien. Sans cela, le contrôleur ne pourra pas vérifier l’infraction de visu et donc prouver ladite infraction. Mais lorsque l’infraction est constatée par un contrôleur animalier alors des actions peuvent être menées.

 

En cas de nuisance ou de danger

« Le directeur ou un agent de la paix peut capturer ou saisir au domicile de son gardien et mettre en fourrière un chien dont le fait constitue une nuisance. […] Un chien dont le fait constitue une nuisance peut être supprimé immédiatement lorsque sa capture ou sa saisie comporte un danger. […] Un chien qui a mordu un autre chien ou une personne doit, pour une période de 90 jours, être muselé lorsqu’il se trouve à l’extérieur du bâtiment occupé par son gardien. Toutefois, ce chien peut être supprimé […] si, de l’avis du directeur, il constitue un danger pour la santé ou la sécurité publique, ou si la blessure infligée par le chien a entraîné une lacération de la peau ayant nécessité plusieurs points de suture », selon le règlement de la Ville.

Il existe un registre de chiens dangereux.  À la dernière mise à jour, le 29 septembre 2021, sept chiens de l’arrondissement ont été déclarés dangereux.

« Seul un médecin vétérinaire peut réaliser l’examen permettant d’évaluer l’état des chiens et leur dangerosité », d’après le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation.

Pitchou quelques semaines après son opération (crédit photo de Jacinthe Therrien)
Pitchou quelques semaines après son opération (crédit photo de Jacinthe Therrien)

Mais que faire si un chien attaque un autre chien ou un humain ? Comme c’est arrivé pour le chien de Mme Therrien. Le reportage de Radio-Canada en parle. Les témoins devraient appeler le 911 directement. C’est une urgence. Il y a risque pour la santé. Il y a attaque.

Le CHU st-Justine propose le dépliant pour aider les enfants à être protégés des morsures de chiens Morsures de chiens – Prévention et sensibilisation. Et le CCHSST du Canada propose un texte sur Prévenir les attaques de chiens.

Tenir en laisse

« Je ne raconte pas mon histoire dans l’optique de vengeance ou de rancœur. Mais je veux communiquer ce qui s’est passé pour une question de sécurité. […] Et puis en tant que citoyenne, je serais mal si le chien attaquait un enfant ou une personne et que je n’aurais rien dit. […] J’ai prévenu les gens. […] Pour moi, les gens sont bienveillants et les chiens bien dressés. C’est ce que je pensais. Mais ce n’est pas toujours le cas. Alors gardez les chiens en laisse et soyez prudent, c’est ce que j’aimerais dire aux gens », conclut Jacinthe Therrien.

S'abonner
me prévenir de
guest
1 Commentaire
Les plus vieux d'abord
Nouveau d'Abord Avec le plus de votes
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Fleury Laurent
Fleury Laurent
8 Mois

Il manque des éléments: est-ce que le petit chien était en laisse ?
Les animaux n’y sont pour rien…
Le savoir vivre en société, c’est élémentaire !
Cours d’éducation civique obligatoire pour prévenir ?

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Le Collège Ahuntsic : une référence en matière de décolonisation et d’autochtonisation

Après avoir commémoré mardi l’anniversaire du décès de Joyce Echaquan, une femme…

Le coin communautaire – Semaine du 18 février 2022

Action : J’appuie le milieu communautaire d’Ahuntsic! Du 21 au 24 février…

Riverains privés de leur ruelle: la Ville doit exproprier, selon un expert

Une injonction a été expédiée au nouveau propriétaire de la ruelle située…
Journaux locaux médias

Avenir des journaux locaux : la Ville consultera-t-elle tous les médias concernés?

Un très discret appel d’offres lancé sur invitation par la Ville de…