22 Mars 2022– Des résidents d’Ahunstic-Cartierville se  mobilisent pour venir en aide à une famille ukrainienne qui arrivera sous peu à Montréal, en marge du conflit qui oppose la Russie et l’Ukraine. Leur initiative comporte trois volets : une levée de fonds, une soirée-causerie et un bazar.

L’argent qui y sera recueilli servira à l’installation de la famille ukrainienne, dont la vie a basculé dans le camp de l’horreur du jour au lendemain. 

Levée de fonds

Il est possible de faire un don caritatif, en argent comptant, en ligne ou par chèque. Il suffit pour ce faire de se rendre sur le site dondaccueil.ca. L’argent sera versé à la fondation Marie-Anne-Lavallée qui est gérée par les Sœurs Oblates Franciscaines de Saint-Joseph. Ces dernières ont à leur actif le parrainage de plus de 100 familles immigrantes.

 

 Soirée causerie sur l’Ukraine

Le mercredi 30 mars à 19h00, au sous-sol de l’Église St-Joseph de Bordeaux, 12075 rue Valmont

Yana et Pavlo Vaschuk, deux Ukrainiens originaires de Kyiv, qui ont immigré au Québec, plus précisément à Ahunstic, en 2013, animeront la soirée. Ils nous aideront à mieux comprendre le conflit actuel, nous présenterons des photos et vidéos envoyés par leur famille et amis demeurés au pays. Une période de questions-réponses ouvertes à tous suivra. Contribution volontaire demandée.

Bazar 

Le samedi 23 avril, de 9h00 à 15h00, au sous-sol de l’Église St-André-Apôtre, 10 530 rue Waverly

Le public pourra y trouver des articles de tous genres. 

L’équipe qui a mis en branle ces projets espère que les gens seront nombreux à contribuer, d’une façon ou d’une autre, à cet effort collectif pour venir en aide à des personnes qui en ont bien besoin pour reconstruire leur vie. 

En 2015, la même équipe avait mené une levée de fonds pour parrainer une famille syrienne dans le quartier et lancé à cette fin le site dondaccueil.ca. La famille Alkabalan s’est avérée un modèle d’intégration réussie à sa société d’accueil : elle est devenue propriétaire, plusieurs de ses membres ont obtenu leur citoyenneté canadienne et tous travaillent ou étudient activement, en français. Un atout indéniable pour la société!

 

-30-

 

Source: Des résidents d’Ahuntsic-Cartierville 

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COMMUNIQUÉ: Le budget provincial 2022 manque de considération envers le communautaire

Les organismes en santé et services sociaux de Montréal obtiennent 6,3 % du montant…

COMMUNIQUÉ – Développement économique et commerce local : l’équipe Thuillier présente ses priorités

Montréal, le 22 octobre 2021 –  La candidate de Projet Montréal à…

COMMUNIQUÉ: L’homophobie et la transphobie réduisent l’espérance de vie des personnes LGBTQ+

Montréal, le 26 avril 2022 ‒ Le 17 mai prochain aura lieu…

COMMUNIQUÉ: Apaisement de la circulation dans Bordeaux-Cartierville :  L’équipe Thuillier va rendre la rue de Salaberry et les rues locales plus sécuritaires

La candidate de Projet Montréal à la mairie d’Ahuntsic-Cartierville, Émilie Thuillier, et…