Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Autoroute 19 – Journaldesvoisins.com

Projet de parachèvement de l’Autoroute 19
Le BAPE recommande l’amélioration d’un lien routier, mais le MTQ devra retourner faire ses devoirs
. Contre-expertise indépendante suggérée pour évaluer la circulation
. Les maires Coderre et Gagnier appuient les recommandations du BAPE


Photo

Boulevard Henri-Bourassa à 16 h 46 (Photo : Philippe Rachiele)
 « La commission d’enquête du BAPE conclut qu’une amélioration du lien routier entre les autoroutes 440 et 640 sur l’axe de l’autoroute 19 et la route 335 est justifiée. La commission estime, toutefois, qu’une analyse comparative plus approfondie est requise entre les scénarios d’autoroute à deux voies et de boulevard urbain, y compris celui avec carrefours plans et échangeurs. Cette analyse devrait être réalisée avant que le ministère des Transports du Québec ne retienne une option définitive. »
                                                                              -Communiqué du BAPE (2015-03-12)



Dans son rapport finalement déposé par le ministre de l’Environnement et du Développement durable, David Heurtel, ce jeudi, sur le projet de parachèvement de l’Autoroute 19, le BAPE estime que le projet est justifié, mais à certaines conditions. 


Le BAPE recommande ainsi au gouvernement du Québec qu’avant de retenir une option définitive entre boulevard urbain ou autoroute à deux voies, le ministère des Transports du Québec (MTQ) mène une analyse comparative plus approfondie. 

Le BAPE recommande également, dans un souci de transparence, de soumettre à une contre-expertise indépendante les estimations d’achalandage de la circulation arrivant de l’Autoroute 19 sur la rue Papineau, dans Ahuntsic,  telles que faites par le MTQ en ce qui concerne leur incidence sur la circulation dans le district du Sault-au-Récollet. Selon le BAPE, le choix de l’expert indépendant devrait être fait en collaboration avec le MTQ, les représentants de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, et des représentants des citoyens du district du Sault-au-Récollet. 

Amélioration, pas à l’aveuglette

Joint par journaldesvoisins.com, le directeur général de Solidarité Ahuntsic, Azzedine Achour, s’est dit très satisfait de cette dernière recommandation. « C’est précisément la position de Solidarité Ahuntsic. » De son côté, Lorraine Pagé, conseillère du district du Sault-au-Récollet, a eu les commentaires suivants : « Tout le monde s’entend pour dire qu’il faut améliorer le lien entre la 440 et la 640.  C’était un peu écrit dans le ciel! La 335 telle qu’elle est actuellement n’est pas adéquate. Le BAPE l’a compris », poursuit Mme Pagé.  Toutefois, ajoute Mme Pagé, les opposants ont influencé la réflexion du BAPE dans ce dossier. « On a marqué beaucoup de points. L’opposition citoyenne qui s’est fait valoir a donné des résultats et a démontré qu’il pouvait y avoir d’autres options à considérer.  Dans ce dossier, a poursuivi Mme Pagé, le ministère des Transports du Québec s’est conduit comme un entrepreneur de projets plutôt que comme un ministère qui s’occupe du service public. »

Maire Gagnier approuve

De son côté, dans un communiqué qu’il a fait parvenir aux médias, le maire de l’arrondissement, Pierre Gagnier, qui a été pris à partie sur le sujet à deux reprises par quelques résidants lors de la période des questions des deux dernières séances du conseil, dont lundi dernier, pour avoir pris position favorablement en faveur du projet de parachèvement de l’A-19 en compagnie des maires de la Rive-nord, accueille favorablement l’avis du BAPE de faire réaliser une contre-expertise par un expert indépendant relativement  à l’incidence  du projet de l’autoroute 19 sur la circulation automobile dans le district du Sault-au-Récollet.

« Les résidents d’Ahuntsic-Cartierville peuvent être assurés que l’arrondissement va mettre toutes ses ressources disponibles pour faciliter le choix d’un expert indépendant qui nous permettra de faire le point sur  la circulation automobile, principalement dans le secteur du district du Sault-au-Récollet », assure le maire Pierre Gagnier.

Une consultation des citoyens?

De son côté, la conseillère de Sault-au-Récollet  déclarait à journaldesvoisins.com que, compte tenu du rapport du BAPE maintenant déposé et du projet clairement défini ainsi que de ses impacts sur Ahuntsic-Cartierville, il serait maintenant légitime que l’arrondissement initie une démarche pour consulter ses citoyens. Mme Pagé faisait référence à une demande faite par un résidant lors du conseil d’arrondissement de février dernier, demande réitérée lundi 9 mars par un résidant et à laquelle le maire Gagnier a donné son accord deux fois plutôt qu’une.

Le maire Coderre tempère

Réagissant au rapport en tant que président de la Communauté métropolitaine de Montréal et maire de Montréal, Denis Coderre a affirmé partager les principales conclusions du rapport du BAPE. «  Comme le rapport du BAPE l’indique, j’estime que ce projet est justifié mais nécessite des bonifications avant de recevoir toutes les autorisations gouvernementales. » M. Coderre constate également que dans l’analyse comparative recommandée par le BAPE au MTQ, il sera important de tenir compte des impacts sur la circulation dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. 

Des millions pour la route

Au chapitre des coûts qu’occasionnerait le parachèvement de l’A-19, tout en faisant état des coûts tels que relevés par plusieurs citoyens, notamment d’Ahuntsic-Cartierville, lors des audiences de l’organisme, le BAPE ne fait ni commentaires ni recommandations à ce sujet. 

Au directeur général de Solidarité Ahuntsic, le mot de la fin : « Un projet coûtant autant d’argent (ndlr: 500 M $ à 600 M $)équivaut à des décennies d’ententes entre le MESSS et la Ville de Montréal, pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale.» M. Achour faisait allusion à l’entente de 9 M $ reconduite de justesse entre la Ville de Montréal et le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale il y a quelques jours à peine. (Par Christiane Dupont) (2015-03-13)
 
Pour lire le rapport du BAPE, cliquez ici
Pour lire le communiqué émis par le BAPE, cliquez ici
Pour lire le reportage de Radio-Canada sur le sujet, cliquez ici