La rue Parc Stanley servira de projet pilote
L’arrondissement aura sa première rue piétonnière
.Une consultation publique est prévue le 18 février


Photo

La rue Parc Stanley (Photo : Philippe Rachiele)
Un nouveau Programme d’implantation de rues piétonnes ou partagées a été lancé cette semaine par le maire Denis Coderre. Cinq projets de piétonnisation ont été retenus pour cette année avec une enveloppe de 500 000 $ pour la première année, dont un projet pour l’arrondissement Ahuntsic–Cartierville sur la rue Park-Stanley. 

Dans l’arrondissement, le comité chargé d’étudier les propositions a donc retenu l’avenue Park-Stanley, entre la rue Berri et l’avenue Durham, qui pourra devenir un lieu d’animation entre deux parcs, d’autant plus que l’arrondissement prévoit construire le pavillon d’accueil des cyclistes dans les environs, à temps pour le 375e anniversaire de Montréal.

Journaldesvoisins.com désirait savoir s’il était prévu que la rue soit 100 % piétonne ou, comme en Europe, que la vitesse y soit limitée à 20 kilomètres à l’heure pour les voitures avec priorité aux piétons et vélos. Voici la réponse de l’arrondissement : « Le projet prévoit de fermer ou de réduire la chaussée pendant la période estivale uniquement. Ainsi, le concept à valider avec les citoyens (une consultation publique devrait avoir lieu en février prochain avec les résidants), prévoit de fermer le segment de rue aux véhicules sur une longueur d’environ 100 mètres de l’avenue Stanley entre Durham et Basile-Routhier. Un autre tronçon de l’avenue Stanley, entre Basile-Routhier et Berri, demeurera accessible pour les véhicules. » 

Budget

La ville centre prévoit octroyer 100 000 $ à l’arrondissement pour mettre en œuvre ce projet la première année. Il y a possibilité de poursuite du projet sur deux autres années. L’arrondissement fournira sa part de l’engagement, soit 100 000 $, tel que le projet l’exige. Le soutien financier peut être alloué à la planification du projet, à l’aménagement du site et aux activités de communication afférentes.

Le programme est d’une durée de trois ans. L’arrondissement prévoit bonifier l’aménagement et les activités selon les commentaires qui seront faits par les citoyens chaque année. Les premières mesures seront implantées cette année. Toutefois, le projet permanent sera mis en œuvre d’ici 2017. 

Prenez note qu’il y aura une consultation publique le 18 février prochain, à 19 heures, à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest concernant ce futur projet-pilote. L’arrondissement recevra les propositions d’aménagements et d’activités pour 2015.

Situées dans des zones commerciales animées ou dans des secteurs résidentiels, les rues piétonnisées deviendront des espaces publics de plus en plus prisés par les citoyens et les visiteurs. Elles seront également génératrices de nouvelles synergies entre les piétons et leurs quartiers. À Montréal, une vingtaine de rues font déjà l’objet d’une piétonnisation temporaire, saisonnière ou permanente. De superficies variées, allant du tronçon de rue à la zone piétonne, l’ensemble des initiatives couvre actuellement près de sept kilomètres du réseau de rues. 

Selon le premier magistrat de la Ville, ce projet est un formidable outil de transformation des rues en lieux de rencontre animés pour en stimuler la vitalité et en améliorer la sécurité et la convivialité. (Par Christiane Dupont) (2014-01-23)
_____________________________________________________________________

Traverse de piétons Fleury-Meunier.

Une traverse pour piétons…
ça sert à quoi ?

Par Christiane Dupont

Savez-vous à quoi sert une traverse pour piétons ? Vous savez ces bandes jaunes qu’on a peintes sur la chaussée à quelques intersections. Si vous avez suivi vos cours de conduite récemment, les chances sont que vous soyez au courant. Sinon… Les cours sont loin même si votre bonne volonté est là. Les traverses servent justement à faire arrêter les automobilistes si, d’aventure, un piéton pose le pied sur les bandes jaunes pour traverser la rue…  Malheureusement, l’expérience du Journal des voisins prouve que nombreux sont ceux et celles qui ignorent à quoi servent les bandes jaunes sur la chaussée, ou qui s’en lavent royalement les mains, les gardant sur le volant…

Aux coins des rues Fleury et Meunier,  tout près du parc Tolhurst, une traverse pour piétons avec des poteaux rétrécissant la rue et des panneaux indiquant que la traverse est bien là, est installée bien en vue. Qu’à cela ne tienne ! C’est parfois au risque de leur vie que les piétons s’engagent dans la traverse pour passer du nord au sud ou du sud au nord, sur la rue Fleury.

Regardez les photos plus bas.  Combien de véhicules sont passés avant que la dame puisse passer à son tour? Ahurissant!

Photo 1 – La dame attend, le camion passe sans s’arrêter.

Photo 2 – La dame avance et attend encore.  L’auto passe sans s’arrêter.

Photo 3 – Une autre auto passe sans s’arrêter.

Photo 4 – Un vélo passe également sans s’arrêter.  La dame traverse car il n’y a plus de véhicules.  Tout un exemple qui démontre comment la priorité est donnée aux piétons!