Photo

Les écoliers et les parents bénévoles trottinant vers l’école Saint-Antoine-Marie-Claret (Photo : Philippe Rachiele
« Cela nous donne de l’énergie, plus de santé et ça économise l’essence », disent les écolières Lilianne, Philomène et Ann-Frédérique que journaldesvoisins.com a rencontrées lors de l’inauguration du trottibus, le 9 mai dernier. 

Qu’est-ce que le trottibus? Avec l’aide de parents bénévoles, le trottibus, c’est un regroupement d’élèves et de parents bénévoles. Le trottibus fait marcher les élèves pour aller à l’école Saint-Antoine-Marie-Claret, dans le Sault-au-Récollet, pendant toute la semaine avec espoir que le concept fera des émules et continuera de fonctionner après la semaine d’essai. 

Selon le commissaire scolaire Mohammed Maazami qui participait à l’expérience, il y a de nombreux avantages pour les élèves qui marchent à l’école plutôt que d’y être transportés. « C’est mieux pour leur santé, cela aide à tisser des liens entre parents et aussi entre enfants, cela aide à sécuriser les enfants au niveau du quartier et cela sensibilise les automobilistes. » 

C’est grâce au parent bénévole Virginie Bachand-Lavallée que la mise sur pied du trottibus a eu lieu. En plus du commissaire Maazami, la conseillère du district Sault-au-Récollet, Lorraine Pagé, des représentants de l’arrondissement, de la société Canadienne du cancer, et d’Ahuntsic en Santé, ont dansé dehors avec les enfants et professeurs pour leur santé et aussi pour se réchauffer par cette froide matinée de mai. (Par Philippe Rachiele) (2016-05-13)
​________________________________________________

Cliquez sur les petites photos pour agrandir et visionner
Crédit photos : jdv – Philippe Rachiele