Montréal, le mercredi 19 janvier 2022 – L’association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR), qui représente plus de 26 000 personnes aînées au Québec, a affirmé ne pas être surpris des constats de la commissaire Castonguay et affirme par ailleurs qu’autant le Québec n’était pas prêt à faire face à la pandémie, avec un plan pour les affronter datant de 2006 et un réseau de la santé désuet. “Or rien de tout cela n’a changé pour permettre de penser que la situation s’est améliorée, et on le voit avec la gestion de l’actuelle 5e vague”, a affirmé Pierre Lynch, président de l’AQDR.

La commissaire, qui affirme que les conséquences pour les personnes âgées et le personnel soignant ont été dramatiques, recommande de revoir carrément le système de santé pour l’axer sur le service à la clientèle. Elle précise qu’elle ne propose pas un changement de structures, mais plutôt d’approche.

« La commissaire Castonguay estime que le gouvernement a tout en main pour passer à l’action et c’est ce que nous croyons également. Il faut cesser de procrastiner et mettre en œuvre dès maintenant une vaste démarche de réforme de notre système de santé hospitalo-centriste, qui ne correspond plus aux besoins et à la réalité des aînés du Québec. C’est la seule façon de penser sur le long terme et de prévenir de futurs drames », a conclu Pierre Lynch.

L’AQDR propose tout un éventail de solutions visant à améliorer la qualité de vie des aînés. On parle par exemple d’améliorer le financement du réseau de la santé, de corriger les défaillances de notre première ligne et de développer davantage les soins à domicile, toutes des propositions porteuses d’un changement essentiel de notre modèle de soins.

De plus, en partenariat avec cinq autres organismes nationaux de personnes retraitées regroupés sous l’appellation de la Coalition dignité des aînés, l’AQDR propose la tenue d’États généraux sur la place des aînés dans notre société.

À propos de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR)

L’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) a pour mission la défense collective des droits économiques, politiques, sociaux et culturels des personnes à la retraite et à la préretraite. Elle porte leur voix sur la place publique, représente leurs droits et agit comme moteur de changement pour l’amélioration de leur qualité de vie. L’AQDR représente quelque 26 000 membres regroupés en 40 sections locales, partout au Québec.

– 30 –

Source : Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR)

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COMMUNIQUÉ: Une chanson à l’école 2022 avec le Collège Regina Assumpta et les Petits Chanteurs de Laval

Montréal, le 27 septembre 2022. Dans le cadre des Journées de la…

COMMUNIQUÉ: Tenue du Forum montréalais pour la lutte contre la violence armée : s’unir pour la jeunesse

Montréal, le 21 février 2022 — La mairesse de Montréal, Valérie Plante,…

COMMUNIQUÉ: L’Appui pour les proches aidants investit 61 M$ pour des services aux personnes proches aidantes d’aînés, dont 13 826 320 $ dans la région de Montréal.

 Faits saillants  L’Appui pour les proches aidants octroie 61 millions de dollars…

COMMUNIQUÉ: La Ville de Montréal lance une campagne de sensibilisation sur les évictions et les reprises de logement pour mieux protéger les locataires

MONTRÉAL, le 17 décembre 2021 – En cette période critique où de…