Les Actualités du 08 novembre 2013

__________________________________________________________________________

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2013 (1)
Entretiens avec les nouveaux élus

Des impressions, des priorités, des souhaits

À la suite des élections de dimanche dernier, journaldesvoisins.com a communiqué avec chacun des élus de l’arrondissement (nouveaux et réélus) afin qu’ils donnent leurs premières impressions à nos lecteurs à la suite de leur élection (ou réélection) et qu’ils nous disent également quels seront leurs dossiers prioritaire au cours de ce mandat. 


Photo

Harout Chitilian (Équipe Denis Coderre pour Montréal) vient d’être réélu, pour un deuxième mandat, conseiller de ville du district de Bordeaux-Cartierville, et cela avec une confortable majorité. Il habite dans Saint-Laurent. Outre ses fonctions, M. Chitilian a également été président du conseil municipal au cours de son premier mandat. En outre, il est passé à un cheveu de devenir maire par intérim de Montréal, à la suite du départ de Michael Applebaum. Le voici qui préside de nouveau aux destinées de ses commettants dans Bordeaux-Cartierville. Ses impressions: “J’ai été un peu stupéfait de voir que, localement, dans deux districts, les citoyens ont reconduit les élus en poste avec une majorité intéressante, alors que, contrairement à la dernière fois, les conseillers des deux autres districts ont été élus par quelques voix seulement. Nous sommes présentement en période d’attente avant la composition du conseil. J’étais content d’être réélu et de constater que les gens ont apprécié mes actions au premier mandat.” Ses priorités: “Les attentes des gens sont très élevées pour que nous fassions une gestion rigoureuse des fonds publics et pour ne pas qu’il y ait de taxe locale, en même temps qu’ils souhaitent une optimisation des services de proximité, dont l’entretien des structures, le déneigement et la bonne tenue des parcs. Je note l’appétit énorme des gens pour que les infrastructures soient améliorées. Localement, aussi, les électeurs m’ont demandé d’améliorer la sécurité au sens large, dans la circulation et autrement. J’ai fait des efforts en ce sens, mais on en veut plus encore! Au niveau de la circulation, notamment, on m’a demandé de faire en sorte que l’arrondissement s’attaque à la vitesse des véhicules, mais aussi au volume de véhicules qui traversent notre district. Je souhaite également, durant mon mandat, améliorer l’offre des services de loisirs et de culture dans mon district. Notre quartier est privé de locaux permanents pour la bibliothèque (sans parler de salle) et je considère que ce n’est pas équitable par rapport à d’autres parties de l’arrondissement, dont Ahuntsic. qui compte une maison de la culture. Je veux aussi améliorer l’offre de transports collectifs en poursuivant le travail que j’ai entrepris cette année à ce sujet. Plusieurs électeurs m’ont aussi demandé d’améliorer les transports actifs dans le district, dont l’ajout d’une piste cyclable d’est en ouest pour rejoindre le YMCA. Finalement, les personnes âgées aimeraient que la navette qui dessert leurs immeubles s’y rende un peu plus fréquemment. Au bout du compte, au-delà de ça, on ne changera pas la recette! Les gens ont beaucoup apprécié ma proximité et la gestion de mes dossiers au cours des quatre dernières années.” Et des souhaits? “Je ferai de mon mieux pour remplir les responsabilités que l’on me confiera. Je considère que c’est un privilège que de représenter les citoyens de Bordeaux-Cartierville.”



Photo

Pierre Desrochers (Équipe Denis Coderre pour Montréal) a été élu conseiller de ville du district de Saint-Sulpice par neuf (9) voix de majorité. Il est d’ailleurs possible qu’il y ait un dépouillement judiciaire des résultats qui soit autorisé par la Cour du Québec au cours des prochains jours. Il habite Montréal, mais pas son district. Élu dans le district où avait siégé Jocelyn-Ann Campbell au cours des dernières années, M. Desrochers était inconnu des milieux politiques. Toutefois, compte tenu de sa longue expérience des milieux d’affaires, le futur maire de Montréal, Denis Coderre, avait déclaré en campagne électorale qu’il serait le président du Comité exécutif de la Ville, soit le numéro 2 de Montréal, ce qui n’est pas rien. Ses impressions: “Je suis très heureux que les gens de Saint-Sulpice m’aient fait confiance afin que je puisse les représenter pour les quatre prochaines années. C’est la première fois que je me lance en politique. Je serai aussi président du comité exécutif mais ma première tâche sera de m’occuper de mes électeurs de Saint-Sulpice. Ses priorités:  “J’ai déjà pris certains engagements au cours de ma campagne, notamment à Place L’Acadie et au Domaine Grasset.   Il y a des enjeux à régler à très court terme, dans la mesure du possible, comme le stationnement et la circulation.  Mais dès maintenant, je m’engage à être présent dans le district pour que les gens puissent me voir et sentir que je suis accessible. Je vais prendre les moyens en ce sens même si j’ai d’autres tâches importantes à remplir. Je vais être vigilant en ce qui concerne le centre de compostage, même si le dossier semble en bonne voie d’être réglé. Une des préoccupations majeures que j’ai pu constater chez les gens durant le porte-à-porte que j’ai fait, c’est qu’ils veulent que soit rétablie la confiance en leurs politiciens, en termes d’intégrité, et mon rôle à l’Hôtel de ville va me permettre d’intervenir à ce chapitre.” Et des souhaits? Que, malgré les différents partis qui sont représentés au sein du conseil d’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, les élus tablent “avec de la bonne volonté” sur “ce qui nous rassemble”, dit-il, soit “notre objectif commun qui sera de bien servir nos concitoyens. Je préfère démarrer avec cette attitude-là.”


Photo

Pierre Gagnier, (Équipe Denis Coderre pour Montréal) vient d’être élu maire de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville pour un deuxième mandat consécutif avec plus de 1000 voix de majorité et 30,41% du vote total. Toutefois, c’est sa cinquième réélection dans un poste électif à Montréal, puisqu’il a déjà été conseiller à trois reprises au cours des trente dernières années. Il a habité longtemps dans l’arrondissement. Ses impressions:  “J’avais confiance, dit-il, mais ce n’est pas une question de chance. J’ai travaillé constamment. J’ai fait beaucoup de porte-à-porte. J’ai même perdu 5 à 9 livres! C’était astreignant! Mais en même temps, j’aime ça! Je suis à l’aise quand je rencontre les gens.”  Ses priorités:  “Une des premières, c’est de demander à la Ville-centre de nous allouer un peu plus d’argent. En marchant, j’ai vu que nos infrastructures de rues auraient bien besoin d’être mieux entretenues. Ça nous prendrait 60 millions $ de plus pour arriver à nos fins. C’est certain que tout le monde est pris dans la même situation. Les temps sont plus difficiles. Autrefois, on dépensait et il y avait de la marge, mais aujourd’hui il n’y en a plus.”  Et des souhaits? “Je veux poursuivre le projet d’aménagement des berges de la rivière des prairies et améliorer les services dans la mesure où l’on a les moyens de le faire.”


Photo

Lorraine Pagé (Vrai changement pour Montréal-Équipe Mélanie Joly) a été élue conseillère de ville du district de Sault-au-Récollet par seulement huit (8) voix de majorité. Et encore ne l’a-t-elle appris que le lendemain matin, au terme d’un dépouillement qui s’est poursuivi le lendemain des élections. Il est d’ailleurs possible qu’un dépouillement judiciaire soit autorisé par la Cour du Québec s’il est effectivement demandé. Elle remplace Étienne Brunet qui s’était lancé dans la course à la mairie de l’arrondissement avec Coalition Montréal-Marcel Côté. Mme Pagé est une nouvelle venue en politique municipale mais a déjà été présidente d’une des plus importantes centrales syndicales du Québec pendant plusieurs années. En outre, elle a une connaissance fine des enjeux de l’actualité locale étant résidante du district depuis plus de 39 ans. Ses impressions? “J’ai appris mon élection par mon frère le lendemain matin des élections, vers midi, ce qui fait une fin de campagne un peu particulière. On ne l’apprend pas dans l’euphorie, en même temps que tout le monde…  Pour le moment, je suis élue mais en sursis car je ne sais pas s’il y aura un recomptage, quoiqu’il semble très rare qu’il y ait des recomptages dans des postes de conseiller de ville.”Ses priorités? Un volet important de mon mandat sera de faire en sorte que soit conservé le cachet patrimonial du quartier et d’appuyer la Société de conservation du Sault-au-Récollet dans ses efforts pour maintenir en état les vieilles résidences et pour l’aménagement du quartier. Le plan d’aménagement des berges sera aussi un des dossiers importants à suivre. Le Pont Papineau et le prolongement de la 19 doivent être surveillés de près car, déjà, avec toute la circulation de transit, ce n’est pas loin d’être l’enfer!” D’autres questions la préoccupent et nécessitent qu’on s’y attarde, d’après elle : l’agriculture urbaine, l’accès à des produits frais. “Il y a 10 ans, on ne parlait pas de ça. On aurait besoin d’en discuter aujourd’hui.” D’autres dossiers lui tiennent à coeur: celui des jeunes familles qui veulent vivre dans l’arrondissement, celui des poches de pauvreté présentes maintenant. “Le Sault a évolué depuis 39 ans. Il est beaucoup plus pluriethnique, il y a des poches de pauvreté. Dans certains coins, deux enfants sur trois ne mangent pas à leur faim. Il y a de nouveaux enjeux dont il faut tenir compte. L’assiette fiscale des Montréalais est aussi à revoir. On ne doit pas compter seulement sur l’impôt foncier pour se financer. Les grandes métropoles de ce monde ont d’autres sources de revenus que l’impôt foncier. Il faudrait que la population de transit de l’arrondissement y contribue aussi, pas seulement la population locale.”Le transport collectif avec un système  à la fine pointe de la technologie moderne comme c’est le cas dans plusieurs autres grandes métropoles est aussi dans ses cartons, bien que son parti ne soit pas au pouvoir… Et des souhaits? “Faire de la politique honnête avec des gens intègres.”


Photo

Émilie Thuillier (Projet Montréal-équipe Bergeron) en est à son deuxième mandat de conseillère de ville du district Ahuntsic. Elle réside dans le quartier. Géographe de formation, spécialiste de l’environnement, Madame Thuillier avait d’abord été attachée politique du chef de Projet Montréal, Richard Bergeron, avant de se lancer en politique. À sa première tentative en 2005, (Plateau Mont-Royal, district De Lorimier) elle avait été battue par neuf voix. Cette fois-ci, elle a été élue avec une majorité confortable de plus de 1800 voix, alors qu’elle a récolté 39,78% des suffrages exprimés et que 54,32% des électeurs de son district se sont prévalus de leur droit de vote. Ses impressions? “J’étais confiante, dit-elle, même si le résultat tardait à arriver. Mon conjoint s’était rendu au dépouillement d’un bureau de vote avant 19 heures, comme représentant, et comme il ne revenait pas vite, j’ai bien vu que ça prenait du temps. C’est qu’il y a eu énormément de participation électorale. Il est finalement revenu vers 23 h 30. Je suis reconnaissante aux électeurs de m’avoir confié un nouveau mandat. C’est beaucoup de travail mais quand j’ai fait du porte-à-porte, les gens m’ont dit qu’ils ont apprécié que je leur réponde quand ils m’écrivaient ou qu’ils m’appelaient. Tout ça demande beaucoup de discipline, dit-elle. C’est beaucoup de travail mais ça en vaut la peine. J’ai tissé un lien avec les résidants du district et je suis fière du travail que j’ai fait au cours des quatre dernières années. Je suis heureuse de pouvoir continuer et de m’appuyer sur l’expérience que j’ai acquise.” Ses priorités?  Terminer et communiquer les résultats du Projet particulier d’urbanisme (PPU) du boulevard Henri-Bourassa Ouest et s’associer aux citoyens pour le réaliser. “Je pense que c’est aussi très en lien avec le projet de la Crown. Il faut donc s’assurer d’avoir les bonnes balises.” Poursuivre la mise en place de mesures d’apaisement de circulation. Aider Fleury Ouest à gérer sa croissance. Suivre le projet des berges de la rivière des Prairies ainsi que celui de la Maison Berri. Retracer les engagements qui ont été pris par les élus dans le dossier de l’aéroport.  Et des souhaits? Ils sont nombreux. Remplir de nouveaux défis, et appuyer de nouveaux projets. “Je réponds toujours présente quand on a besoin de moi. Et n‘hésitez pas à appeler le 311 à l’arrondissement, quand il y a un problème. N’attendez pas un mois!” Émilie Thuillier lance aussi un appel aux écoles et aux organismes communautaires. “Je crois qu’il y a un manque important de connaissances des citoyens quant au fonctionnement des structures municipales. Je souhaite en parler avec les gens. Profitons de la période post-électorale pour approfondir le sujet de la démocratie municipale et voir comment on peut l’améliorer. ” (Par Christiane Dupont) (2013-11-08)

__________________________________________________________________________

_____________________________________________________

Grands chantiers à la CSDM
Travaux majeurs à la bibliothèque de l’école Saint-A.-Apôtre

   


PhotoI

Des travaux majeurs doivent avoir lieu cet automne à l’école Saint-André-Apôtre (Prieur Ouest), comme l’avait annoncé journaldesvoisins.com dans son édition du 18 octobre dernier.

Dans un communiqué expédié aux médias cette semaine, la CSDM a annoncé la réalisation de d’autres travaux. En effet, la direction va procéder à la rénovation de la bibliothèque et de ses fondations alors qu’une enveloppe de 298 000 $ a été dégagée pour permettre la réalisation ce chantier.

André Gravel, commissaire scolaire de Bordeaux-Ahuntsic a déclaré qu’il était heureux que des travaux de rénovation de la bibliothèque soient effectués sous peu. “Les élèves et le personnel pourront bientôt avoir accès aux collections variées offertes dans un espace renouvelé”, a-t-il dit.  (Par Christiane Dupont) (2013-11-08)


___________________________________________________________________________

______________________________________________________

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2013 (2)
Des élus, de justesse, dans Sault-au-Récollet et Saint-Sulpice

Y aura-t-il dépouillement judiciaire demandé par les partis?

   .Une demande en cour n’est pas automatiquement acceptée


Photo

Deux élus de l’arrondissement, soit Lorraine Pagé, dans Sault-au-Récollet, et Pierre Desrochers, dans Saint-Sulpice, ont été élus de justesse. La première par huit voix, le second par neuf voix, coiffant au poteau les autres candidats.

Des intentions?


Déjà, Équipe Denis Coderre pour Montréal a manifesté son intention de déposer une demande de dépouillement judiciaire auprès de la Cour du Québec, dans ce district, et dans quelques autres arrondissements de Montréal. Du côté de Projet Montréal, qui est arrivé deuxième dans le district de Saint-Sulpice, aucune décision n’avait été prise, au moment de mettre sous presse.

Jusqu’à quand?


Officiellement, les partis ont jusqu’à lundi soir pour déposer une telle demande, soit quatre jours ouvrables après qu’ils aient reçu les fichiers officiels des résultats transmis par le bureau du président d’élections, a précisé Pierre G. Laporte, porte-parole du président d’Élections Montréal.


Qui le fait?


Le dépouillement judiciaire (communément appelé “recomptage”) doit se faire devant un juge de la Cour du Québec. Toutefois, ce dernier peut d’emblée le refuser s’il estime qu’il n’est pas justifié. “Ce n’est pas automatique”, signale Patrick Cigana, directeur général de Projet Montréal.

Toutefois u
ne fois qu’il considère la demande justifiée et qu’il procède, le juge examinera tous les bulletins de vote, y compris ceux qui auront été rejetés lors du premier dépouillement.  Les candidats peuvent être présents mais doivent être représentés par leurs avocats ou ceux de leur parti politique.

Quand?

Généralement, selon M. Laporte, la Cour procède assez rapidement au décompte si elle l’autorise. “Cela se fera dans les jours qui suivent”, précise-t-il.


Qui paye?

Ce sont les partis politiques qui doivent défrayer les honoraires de leurs avocats. Toutefois, le temps de travail des officiers de justice (juge, greffier, huissier, gardiens) et l’utilisation des locaux du Palais de justice sont défrayés par l’ensemble des contribuables.


Pas pour eux


Dans l’intervalle, les élus dont les résultats subiront un dépouillement judiciaire ne pourront pas être présents à la cérémonie d’assermentation publique qui aura lieu au Marché Bonsecours, le jeudi 14 novembre prochain.
(Par Christiane Dupont) (2013-11-08)


_________________________________________________________________________

_____________________________________________________

BON À SAVOIR (2)
Qu’il pleuve, qu’il vente, qu’il neige ou qu’il fasse beau…
Les vélos n’ont pas le droit de circuler sur les trottoirs

Saviez-vous que selon l’article 492.1 du Code de la sécurité routière, le conducteur d’une bicyclette ne peut circuler sur un trottoir, sauf en cas de nécessité ou à moins que la signalisation ne l’exige.  Une amende de 37$ peut même lui être remise s’il est pris en flagrant délit…

“Je peux rouler avec ma bicyclette sur le trottoir, comme les piétons” est donc un mythe! Pourtant, on en voit souvent des cyclistes, petits et grands, rouler sur les trottoirs de l’arrondissement. On peut comprendre que les tout-petits s’y sentent plus à l’aise quand ils commencent leur apprentissage du vélo. Mais les plus grands?

Il est important de respecter les différents usagers qui utilisent le trottoir pour leurs déplacements, qu’il s’agisse des personnes âgées, des enfants, des parents avec une poussette ou des personnes à mobilité réduite. Un trottoir, ce n’est pas bien large: mettre en parallèle un vélo, d’un côté, et un marcheur de l’autre, ce n’est pas une bonne idée…

Pour leur sécurité et leur confort, le SPVM suggère aux cyclistes qui empruntent les trottoirs, le cas échéant, de marcher à côté de leur vélo. (Par Christiane Dupont) (2013-11-08)

______________________________
ÉLECTIONS MUNICIPALES 2013
(3)
Pour les férus (es) de statistiques…
Petit quiz électoral


  1. Quel est le taux de participation aux élections municipales
    2013 à l’échelle du Québec? 
      Rép. : Le taux de participation
    aux élections municipales de dimanche a connu une hausse moyenne de cinq (5) points de
    pourcentage à travers le Québec pour s’établir environ à 50 %.

  2. Quel est le taux de participation aux élections municipales
    2013 à l’échelle de Montréal?
    Rép. : À Montréal, 43,3 % des électeurs se
    sont prévalus de leur droit de vote.
  3. Parmi les 19 arrondissements de Montréal, lequel a le plus
    haut taux de participation pour l’élection du maire d’arrondissement ? 

    Rép. : Outremont, avec plus de 60,65 % des électeurs qui
    se sont prévalu de leur droit de vote.

  4. Parmi les 19 arrondissements de Montréal, lequel a le plus
    faible taux de participation pour l’élection du maire d’arrondissement ?
    Rép. : Pierrefonds-Roxboro, avec 34,80 % des
    électeurs qui se sont prévalu de leur droit de vote
  5. Où se classe l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville? Rép. : Bon sixième (sur 19) avec un taux de
    participation moyen de 48,51% pour l’élection du maire d’arrondissement.
  6. Si l’on s’amuse encore un peu…  

    À l’intérieur de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville,…

  7. Quel district électoral a le plus faible taux de
    participation ?
     

    Rép. : Le district électoral de
    Bordeaux-Cartierville avec un taux de participation de 40,98 %.

  8. Quel district électoral a le plus haut taux de participation
    ?
     

    Rép. : Le district électoral d’Ahuntsic avec un taux de
    participation de 54,14 %.  Félicitations aux Ahuntsicois qui se sont
    déplacés dimanche dernier pour aller voter ! (Par Geneviève Poirier-Ghys et Christiane Dupont) (2013-11-08)


Sources :

http://www.lapresse.ca/actualites/elections-municipales-2013/201311/04/01-4707071-elections-municipales-le-taux-de-participation-grimpe-a-50-.php
 

http://www.resultats-election-montreal.ca/resultats-detailles-postes.html

_________________________________
“Dans ce pays de poudrerie, où la neige au vent se marie…”
Mon quartier a fait bâtir…une patinoire!


Photo

Non! La poudrerie, telle que décrite par notre illustre chanteur Gilles Vigneault, n’est pas encore arrivée… Mais cela ne saurait tarder! En prévision de la froidure, l’arrondissement a prudemment installé les bandes de bois qui entourent la patinoire pour le hockey au parc Saint-André-Apôtre. Vivement les sports d’hiver, plus que la grisaille de novembre! (Par Christiane Dupont) (2013-11-08)

________________________________________________________________________

______________________________________________________________________
BRÈVES…..BRÈVES….BRÈVES….BRÈVES…..BRÈVES….BRÈVES


PhotoPhoto : Nicolas Marchand

Nouvellement
arrivé?
  Et les finances? : apprendre à mieux gérer son argent et gérer ses finances personnelles avec des
trucs simples, au CANA le 28 novembre à 13 h 30.  Inscriptions : 514 382-0735, poste
225.  Les écoles Sophie-Barat et
Évangéline
sont parmi les trente écoles secondaires du Québec qui recevront un
atelier-conférence sur l’efficacité énergétique par Ève Massicotte,
conférencière.  La tournée «Carbure à l’efficacité»
est offerte par la Fondation TD des amis de l’environnement et le Jour de la
Terre Québec.  Séance
d’information du BAPE
sur le projet de construction du poste Fleury d’Hydro-Québec
(visible au coin Meilleur et Sauvé) et d’une ligne à haute tension à 315 kv le
long de la voie ferré entre le poste Fleury et le poste Charland (près de
Christophe-Colomb).  La séance d’information
aura lieu le 26 novembre à 19 h 30 à la Grande salle de conférence de l’Institut
des communications graphiques du Québec 
au 999, avenue Émile-Journault Est. 
La documentation peut être consultée à la bibliothèque Ahuntsic. 

Le
rapport annuel de l’Agence de Montréal de la santé et des services sociaux
est
disponible à www.santemontreal.qc.ca  Le rapport permet de savoir qui sont les
Montréalais, comment ils vont, quelles sont les priorités du réseau de la
santé, les alternatives aux salles d’urgence et plus encore.  Le
lancement du DVD «Je suis toujours là»
sur la maladie d’Alzheimer a eu lieu le
20 octobre dernier à la Maison de la culture. 
Une initiative de PRÉSÂGES et du Théâtre Fleury.  Renseignements : 514 382-0310 poste
207.  Les
contrats publics
d’une valeur de 10 millions de dollars et plus seront soumis à
la Loi sur l’intégrité en matière de contrats publics à compter de décembre
2013 et les entreprises devront préalablement avoir obtenu une autorisation remise par l’Autorité des marchés financiers et ce, à la suite de l’adoption de deux
décrets par le Gouvernement du Québec. Le
Dimanche 3 novembre dernier, un exploit sportif
s’est concrétisé pour quatre
garçons de sixième année de l’École Saint-André Apôtre d’Ahuntsic, au moment où
leur équipe moustique AAA des Spartans de St-Laurent remportait la Coupe de la Ligue de football mineur de
l’Ouest
(LFMO) contre les Stallions de St-Lazare, par une marque
serrée (8-6). Ils iront maintenant au Bol d’argent, championnat provincial de leur catégorie. L’œuvre
de l’Ahuntsicoise Jézabelle Palluy
, «La Marche des crabes», va sortir en salle
avec la troupe «Les Fortes têtes» également d’Ahuntsic, le 27 novembre à l’espace
La Risée.  Renseignements : 514 383-0761.  Lits, sièges d’autos et vêtements pour bébés demandés pour venir en aide à des familles de notre communauté.  Merci à l’avance de votre générosité.  Rens. : 514 237-5107. La CDEC vous invite à prendre part à la journée de la culture entrepreneuriale d’Ahuntsic-Cartierville le mercredi 13 novembre prochain.  Au programme ; 10 h 30 séance d’information pour ceux qui souhaitent démarrer leur entreprise ; 17 h Cocktail-réseautage ; 19 h : Conférence « Oubliez vos limites » de l’athlète paralympique Benoît Huot.  Inscription : www.cdec.qc.ca/journee-entrepreneurialeFrancisation : Découvrez les établissements de francisation et toutes les possibilités pour apprendre le français.  Au CANA, le 14 novembre à 13 h 30.  Inscriptions 514 382-0735 poste 225.   Vous croyez important d’offrir du transport à nos aînés (es) pour le centre commercial, le resto, les cliniques médicales ou l’hôpital ?  Rejoignez l’équipe des chauffeurs d’Entraide Ahuntsic-Nord.  Toute offre de service sera grandement appréciée.  Info :  France Brochu : 514 382-9171. Collecte des résidus verts: la collecte automnale des résidus verts se poursuit jusqu’au jeudi 28 novembre. Chaque district a sa journée de collecte. Toutes les informations et les dates de passage ici.   (Par Philippe Rachiele et Christiane Dupont)  (2013-11-08)

____________________________________________________________________



QUOI FAIRE ?



Photo

ENFANTS

Festival Je lis, tu lis2013, pour les enfants de 5 ans et
moins accompagnés d’un parent pour susciter l’éveil à la lecture et à l’écriture
tout en sensibilisant leurs parents à l’importance du rôle qu’ils peuvent y
jouer.  À la Maison du monde, mardi 19 novembre, de 9 h 30 à 11 h. Tél. :
514 387-1515.  Chez Pause–Famille, au centre communautaire Ahuntsic, rue
Laverdure, le jeudi 21 novembre de 10 h à 11 h 30.  Tél. : 514 389-9366.

Atelier de purée de bébé, le mardi 19 novembre de 10 h 30 à
11 h 30 à la Maison des parents de Bordeaux-Cartierville avec Geneviève, nutritionniste
à Ville en vert.  Inscriptions : 514 745-1144.

Les petits orteils.  Théâtre pour les jeunes de 3 à 6 ans.  Mathilde attend les petits orteils qui poussent dans le ventre de sa maman.  Histoire attendrissante de Mathilde qui essaie d’apprivoiser le temps.  Le 10 novembre à 11 h et 14 h, à la maison de la culture.  Laissez-passer nécessaires.
À
la bibliothèque Ahuntsic
, des activités pour les jeunes de 10 et plus (jeux
géants, quiz, jeux de société) sont prévus le 16 novembre à 14 h.  Inscriptions : 514 872-0568.
À
la bibliothèque Cartierville
, bienvenue dans le donjon.  Quatre animateurs spécialisés dans les jeux
de rôle t’attendent si tu as entre 11 et 16 ans.  Le samedi 16 novembre de 13 h 30 à 16 h
30.  Inscriptions : 514 872-6989.
ADULTES
Au Brûloir: Jesse Mac Cormack, vendredi 8 novembre, 20 h ; Chems, musique orientale, chansons traditionnelles et compositions actuelles, vendredi 15 novembre 20 h ; Julie Hamelin Trio Jazz, compositions originales,vendredi 29 novembre, 20 h;  Tremblay, chanson francophone, vendredi 18 décembre, 20 h ; 343, rue Fleury Ouest; Rens.: 514 508-2888.
Michel Paradis chante héritage Trenet.  Récital piano et voix.  le 12 novembre à 20 h, à la maison de la culture.  Laissez-passer nécessaires. 
Théatre : Billy (les jours de hurlement)

L’auteur fait déferler la vague contaminante d’une colère construite de toutes
pièces par notre propre ignorance des autres.  Le 14 novembre à 20 h, à la
maison de la culture.  Laissez-passer nécessaires.

Soirée
d’observation astronomique
samedi 16 novembre 2013, 20 h, au chalet du Parc de
l’Ile de la Visitation par la Société d’astronomie de Montréal.  Soirée ouverte à tous gratuitement, et qui commencera
par une présentation à l’intérieur du chalet du parc.

Concert de Noël, mardi le 10
décembre,  à 19h30 à la Maison des Açores
avec 17 musiciens de l’orchestre de cuivres Nota Bene qui viendront vous offrir
des pièces de Noël pour apporter un soutien à l’association « le Violon de
Grand-mère»
Prix 25$.  Tél. : 514-387-6249.

Concert à la visitation : Vices, passions et
vertu.  Récital soprano et ténor avec Peggy
Bélanger et Michel Angers qui proposent un récital de musiques anciennes dans
la Venise du 17e siècle.  Le 17
novembre à 15 h, à l’église de la Visitation.  Entrée libre.
Exposition
«Canots ou Le voyage immobile», acryliques sur toiles de Ginette Brassard, à la
Caisse Desjardins Ahuntsic-Viel, 1050, rue Fleury Est, jusqu’au 13 novembre, le
lundi, mardi et vendredi de 9 h à 17 h et 9 h à 20 h le mercredi et jeudi. (Par Philippe Rachiele et Christiane Dupont) (2013-11-08)

_____________________________________________________________


Y a-t-il des écrivains en herbe parmi nos lecteurs ou leur famille?
Un concours de contes du quartier sur le temps des fêtes…
    .À vos crayons! Date limite: 2 décembre 2013


Photo

  • Vous aimez prendre la plume (ou le clavier)?
  • Vous avez de l’imagination?
  • Vous connaissez bien l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville?


Quel que soit votre âge, si vous avez répondu “oui” à ces trois questions, ce concours est pour vous!

Journaldesvoisins.com invite ses lecteurs à écrire un conte du temps des fêtes qui se déroule dans les quartiers Ahuntsic-Bordeaux-Cartierville. Un conte destiné à toute la famille! Entre 250 mots et 1000 mots (max.): bref, épatez-nous!

Si des enseignants des écoles du quartier désirent soumettre les travaux de leurs élèves, 
il nous fera plaisir d’en prendre connaissance, au même titre que les travaux des autres participants.

Le jury sera formé de représentants des membres du journaldesvoisins.com, des membres du conseil d’administration, et des membres du comité de rédaction.

  • Date limite pour soumettre votre texte: lundi 2 décembre, 17 h.
  • Entre 250 et 1000 mots (idéalement, double interligne en caractères d’imprimerie ou à l’ordinateur)
  • Envoyez votre texte par courriel à: journaldesvoisins@gmail. com en mentionnant dans l’objet: Conte du temps des fêtes.
  • Ou faites-nous le parvenir à l’adresse suivante: Journaldesvoisins.com, 10369, rue Clark.


Le vendredi 27 décembre, journaldesvoisins.com publiera les meilleurs contes qu’il aura reçus.
 
Outre le plaisir de voir leur conte choisi, publié et diffusé à nos 2500 lecteurs hebdomadaires, les gagnants mériteront un prix. (Par Christiane Dupont) (2013-11-08)

_________________________________________________________________________


Vous avez manqué les précédentes Actualités?

Allez sur «Archives – Actualités» tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

_________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com, c’est…

  • 1 151 abonnés à nos Actualités hebdomadaires sur Internet
  • Plus de 2 500 visiteurs hebdomadaires sur notre site
  • 147 membres de l’OBNL journaldesvoisins.com
  • 459 abonnés Facebook
  • 165 abonnés Twitter
  • 9 membres au conseil d’administration
  • 11 membres au comité de rédaction
  • 4 journalistes bénévoles
  • 4 chroniqueurs invités
  • 16 bénévoles pour la distribution, lorsque nécessaire
  • 2 versions papier, pour Ahuntsic Ouest, et Ahuntsic Est
  • 6 numéros papier par année
  • 52 semaines d’Actualités par année sur Internet
  • 1 siège social dans Ahuntsic
  • 2 membres fondateurs résidants d’Ahuntsic depuis 25 ans.

Bref, toute une communauté, la vôtre!
UN VRAI JOURNAL COMMUNAUTAIRE!


_________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de:


Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ
________________________________________________________________________

Photo

22 100 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires