Les Actualités du 10 avril 2015

________________________________________________________________________

Notre mission

De temps à autre, il est bon de rappeler quelle est la mission de votre journal communautaire. Avec les moyens dont nous disposons, et la collaboration de nombreuses personnes dont les citoyens du territoire, nous voulons informer
nos lecteurs et lectrices au meilleur de nos connaissances de tout ce qui se déroule sur le territoire d’Ahuntsic-Cartierville. De plus, nous considérons, comme
l’écrivait le journaliste et grand reporter Albert Londres, que
« notre
métier n’est pas de faire plaisir non plus que faire du tort; il est
de tremper la plume dans la plaie 
».

________________________________________________________________
________________________________________________________________________

Prises de sang et prélèvements 
Pas de fermeture à l’Hôpital Fleury,
pour l’instant; le dossier a été révisé 


PhotoLe projet de fermeture du Centre de prélèvements Fleury est sur la glace,

Il en était question depuis un certain temps, mais
le Centre de prélèvements de l’Hôpital Fleury ne fermera pas ses portes.
Toutefois, on procède à une réévaluation du dossier alors que de nouvelles
entités de gestion viennent d’être créées au Québec dans le réseau de la santé.


En vertu du projet de loi 10 voté récemment, une
partie de Montréal – dont Ahuntsic et Cartierville – relève de la nouvelle direction
de ce qu’on appelle le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS et non plus CSSS) du Nord-de-l’Île-de-Montréal.

Le projet de fermeture du Centre de prélèvements
Fleury était dans les cartons depuis un certain temps, mais il est
maintenant sur la glace. On dit regarder l’ensemble du dossier avec la nouvelle
réalité des CISSS, dans une perspective globale. Plusieurs résidants s’en sont
inquiétés et ont communiqué avec journaldesvoisins.com à ce sujet.

S’il y avait eu fermeture, les usagers du réseau auraient
été invités à se rendre au CLSC d’Ahuntsic ou à celui de Montréal-Nord pour une
prise de sang ou tout autre prélèvement urine, selles, expectorations,
culture de gorge. Actuellement, rappelons que le centre de prélèvements du CLSC d’Ahuntsic
ferme boutique à 11 heures.

Réactions à la CSN

La Confédération des syndicats nationaux, très présente dans le réseau de la santé et
des services sociaux, a dit croire que la nouvelle direction reverra l’offre de services pour l’ensemble du nouveau territoire (il faut aussi tenir
compte du centre de l’île et d’une partie de l’est de Montréal dans la nouvelle
entité).

« Il semble qu’il y a un gel pour l’instant,
que le processus a été stoppé, mais pour combien de temps?, s’est interrogé le président de la Fédération de la santé et des services sociaux (CSN) à Fleury, Robert Poisson. C’est une bonne nouvelle, mais rien n’est
gagné. On sentait la fermeture venir. Mais on pense que la mesure aurait pu
avoir un impact sur le Centre hospitalier Sacré-Cœur, d’où le moratoire. »

De façon plus large, le syndicat n’est pas trop
optimiste pour l’avenir. « Il est à craindre que les mesures mises de l’avant
par le gouvernement depuis le 1er avril aient quand même un impact sur la population », a averti M. Poisson.

Nomination récente

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette,
avait annoncé récemment la nomination de Pierre Gfeller à titre de
président-directeur général du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal. M. Gfeller compte 34 années d’expérience dans le réseau, dont 18 ans à des postes de cadre supérieur. Il a déjà servi comme directeur général du
Centre de santé et de services sociaux d’Antoine-Labelle. Depuis trois ans,
il occupait le poste de directeur général de l’Hôpital du Sacré-Cœur. (Par
Alain Martineau) (2015-04-10)


 Pour consulter les horaires actuels des centres de prélèvements d’Ahuntsic et de Montréal-Nord, cliquez ici.


________________________________________________________________________


________________________________________________________________________

VERS LES ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015
Investiture au Bloc Québécois 
Premier candidat sur les rangs, Nicolas Bourdon
.Frédéric Lapointe en réflexion


PhotoNicolas Bourdon tente de rallier les jeunes à la cause souverainiste.
(Photo : gracieuseté)

Le
Bloc québécois a gagné dans Ahuntsic en 2011. En fait, ce fut la seule circonscription
fédérale remportée par la formation souverainiste dans la grande région de Montréal. Elle joue pour la coupe à la prochaine élection, même si sa candidate d’alors est
maintenant passée dans les camps fédéraliste et néo-démocrate.

Le nouveau président
du Bloc, Jean Archambault, a confirmé que l’assemblée
d’investiture se déroulera le dimanche 31 mai à 13 h dans un endroit qu’il reste à déterminer. Il s’agira de choisir le porte-étendard
du
BQ dans la circonscription.

Un premier bloquiste doit déposer son bulletin de candidature, soit Nicolas Bourdon, âgé
de 37 ans. Et Frédéric Lapointe est en réflexion, pesant le pour et
le contre.

Bourdon et les jeunes

Nicolas Bourdon, qui détient une maîtrise en littérature de l’Université McGill, est vivement intéressé
par la politique active. Déjà, il est sur le terrain pour inciter les
jeunes à épouser la cause souverainiste. Un sondage effectué l’an dernier
démontrait le peu d’intérêt des moins de 25 ans pour cette avenue politique. Et seulement le quart d’entre eux se déclarait péquiste. Il y a
donc du travail à faire.

« Je
suis très près des jeunes, dira en entrevue l’enseignant du Collège de Bois-de-Boulogne, établissement situé en plein cœur de la nouvelle circonscription d’AhuntsicCartierville, au
fédéral. Je suis aussi très engagé dans les activités parascolaires, les
activités culturelles et, même, je les accompagne souvent dans les joutes
oratoires. »

M. Bourdon, partisan de l’achat local – il demeure tout près de la Promenade Fleury se sert aussi de sa plume pour défendre ses positions dans la revue L’Action nationale.
Il estime que le Bloc est le mieux placé pour défendre les intérêts des
Québécois à Ottawa. L’enseignant compte ne pas rater une occasion de dénoncer
le Nouveau parti démocratique qui est, dit-il, loin d’être limpide.

Lapointe en réflexion

Un autre
candidat potentiel jongle avec l’idée de sauter dans l’arène politique. Il s’agit de Frédéric Lapointe,
qui a déjà été candidat péquiste dans l’Acadie (qui correspond à la portion
ouest de la nouvelle circonscription AhuntsicCartierville au fédéral). M. Lapointe
se donne une semaine pour trancher.

Celui qui a
déjà été organisateur de l’ex-députée péquiste de Crémazie, Lisette Lapointe
(aucun lien de parenté), se dit intéressé. Mais il doit tenir compte des
projets majeurs auxquels il travaille à l’Université de Montréal et de ses
obligations familiales.

Lutte à trois

Il va sans
dire que les électeurs de la circonscription – et les candidats  vivront une des plus belles batailles électorales du Québec le 19 octobre prochain. Avec
le redécoupage de la carte électorale (suggéré notamment par le député de Saint-Laurent, Stéphane Dion, et contesté brièvement par Maria Mourani), les libéraux auraient
obtenu la circonscription de justesse en 2011, selon le Bloc Québécois, avec 31,1 pour cent des voix. Le
NPD aurait suivi de près à 30,3 pour cent alors que le Bloc aurait obtenu 28,3 pour
cent. 

Mais la donne
a changé par rapport à il y a quatre ans. Outre les limites de la circonscription
(le Sault-au-Récollet est dans MontréalBourassa), la députée Mourani a changé
de cap.

Quant aux libéraux, ils décideront d’ici quelques semaines qui sera leur candidat ou
candidate. Mélanie Joly, avantageusement connue, part avec une longueur
d’avance pour l’investiture. Toutefois, elle fait face à six autres
candidats, que journaldesvoisins.com présente dans son magazine papier d’avril.

Attaques du Bloc

M. Archambault
n’entend pas ménager son ex-collègue du Bloc lors de la course qui s’amorce bientôt. Il s’est dit étonné de voir Mme Mourani parler des « Canadiens français »
sur sa page Facebook. S’exprimant sur la souveraineté, relate-t-il, elle a dit que la majorité des Québécois n’en
veulent pas, dont une bonne proportion de « Canadiens français ».

Pour le président du Bloc dans
Ahuntsic
Cartierville, avec cette forme d’ethnicité, Maria Mourani agit par dépit. « C’est un dérapage alors que même d’anciens premiers ministres, dont Jean Chrétien, utilisent toujours le terme ‘Québécois’ », a-t-il indiqué. (Par Alain Martineau) (2015-04-10)

______________________________________________________________________


_______________________________________________________________________

Bilan de Marie Monpetit 
Une année fort occupée pour la députée de Crémazie, Marie Montpetit


PhotoPhilippe Couillard a nommé Marie Montpetit adjointe parlementaire de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique.

La
première année de vie de politique active de la députée de Crémazie, Marie Montpetit,
n’aura pas été de tout repos. Après une belle victoire électorale contre la
ministre péquiste Diane de Courcy, il y a un an, Mme Montpetit, alors âgée
de 34 ans, se voyait confier une tâche particulière. Le premier
ministre Philippe Couillard la nommait adjointe parlementaire de la
ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la
Santé publique (volet santé publique).


Il faut
dire que Marie Montpetit arrivait aussi dans le monde politique avec du
vécu. Elle avait dirigé la Commission politique du Parti libéral du Québec et, dans
sa vie professionnelle, elle avait œuvré pendant 15 ans en santé, notamment
comme responsable de la planification et de la répartition des effectifs
médicaux au sein de la Fédération des médecins résidents du Québec.

Expertise santé

« J’ai mis à profit mon expertise. Ç’a
été très utile alors que l’on a présenté les projets de loi 10 (prévoyant la fusion des agences et des
centres de santé et services sociaux) et 20 (sur l’organisation de travail et
la planification des effectifs médiaux entre autres) », a indiqué Mme Montpetit
en entrevue au journaldesvoisins.com.

Dans les
prochaines semaines, elle sera tout aussi occupée alors que les changements viennent de commencer dans le réseau, comme la mise en place des centres intégrés
de santé et de services sociaux (CISSS) et d’autres à venir. « On aura,
affirme Mme Montpetit, l’opportunité de se questionner à nouveau pour s’assurer
de la fluidité du réseau de la première ligne — la porte d’entrée avec les
médecins de famille — à la troisième ligne »,
a-t-elle dit.

Son travail comme
adjointe parlementaire l’occupe beaucoup. « Quand je suis à Québec, les
trois journées sont consacrées à ça. Et cette première année a été chargée au
niveau du ministère de la Santé. Ça teinte le travail, les projets de loi sont très
soutenus tant pour le ministre que pour moi. Il faut s’impliquer davantage. C’est
une année en or pour retravailler le réseau et l’offre de services des
médecins, s’assurer que les mamans et papas avec un enfant malade ne se feront
pas donner un rendez-vous dans trois semaines. On travaille là-dessus », a-t-elle
mentionné.

« Le travail
d’adjoint touche le national, certes, mais cela aide aussi pour la proximité. Cela
donne aussi un élan sur le plan local. Ainsi, quand je rencontre
le nouveau PDG Pierre Gfeller (patron du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal),
on s’assoit, on travaille ensemble pour parler de Fleury et de Sacré-Cœur. Comme députée de la circonscription aussi, cela est une plus-value », a confié Mme Montpetit.

Présente dans Crémazie

À l’instar
des autres députés, Marie Montpetit et son équipe veillent à répondre aux
demandes nombreuses des citoyens et des organismes de toutes sortes dans la partie
nord de Montréal. Après sa victoire, elle s’est donnée comme mission de faire la
tournée des institutions d’enseignement comme nos deux cégeps, cinq écoles
secondaires et 17 écoles primaires. « Cela m’a donné un son de cloche
sur les défis et besoins qu’ils ont dans chaque établissement », soutient-elle.

Même travail auprès des représentants de divers groupes communautaires du quartier qu’elle a rencontrés
à plusieurs reprises depuis son élection. Elle croit qu’ils ont bien apprécié
son écoute.

Elle convient
que ces rencontres permettent aussi aux groupes de faire valoir leurs points de
vue et leurs listes d’épicerie en pleine période d’austérité
ou de rigueur budgétaire, c’est selon.

« Les
groupes sont toujours en manque de ressources. On aimerait en donner plus.
C’est un message récurrent que tous les gouvernements entendent, sans vouloir
minimiser cette demande. Je suis à l’écoute et, tout récemment, nous avons
reconduit l’entente de
9 millions $ conclue avec la Ville de Montréal pour le financement
des organismes », a-t-elle rappelé.

Québec verse
à Montréal ce montant pour aider les groupes à lutter contre la pauvreté et
l’exclusion. « Il est normal que ces organismes soient inquiets. Avec la
ministre Christine St-Pierre (l’Acadie), nous avons rencontré plusieurs représentants,
parfois aux deux ou trois semaines », de préciser la députée libérale de
Crémazie.  

Dossier chaud

Bien que peu loquace sur la question du parachèvement de l’Autoroute 19, de la circulation de transit dans ce secteur, ainsi que de l’opposition de nombreux résidants de la circonscription à ce projet, Mme Montpetit n’a pas manqué de rappeler à journaldesvoisins.com qu’elle avait déposé une demande, de concert avec huit autres groupes ou élus du secteur, pour que le BAPE tienne des audiences à ce sujet dans Ahuntsic l’an dernier.

Toujours concernant ce dossier, Mme Montpetit a insisté sur le fait que le BAPE a demandé à Transport
Québec de refaire ses devoirs pour mieux étudier les deux choix proposés, soit le boulevard ou l’autoroute. 

Rencontres avec les citoyens

Marie Montpetit consacre aussi beaucoup de temps à des rencontres avec les Ahuntsicois à son bureau de la rue Fleury. « J’ai des rencontres avec les citoyens et divers groupes les lundis et vendredis. Ça fait plusieurs centaines de personnes chaque semaine », a-t-elle mentionné.

Et ce n’est pas nécessairement congé le week-end. « Les fins de semaine sont souvent chargées aussi. Pensons aux événements de reconnaissance des bénévoles, aux visites au Service de nutrition et d’action communautaire (SNAC) ou aux activités des Braves d’Ahuntsic. Et, bientôt, ce sera les nombreux tournois de golf », a-t-elle conclu. (Par Alain Martineau et Christiane Dupont) (2015-04-10)
_______________________________________________________________________


________________________________________________________________________

Rue Olympia
Érable centenaire abattu 
Une pratique permise aux promoteurs


PhotoÉrable argenté (Source : Wikipédia)

À la suite d’interrogations de nos lecteurs sur les règlements régissant l’abattage des arbres par
des promoteurs sur les terrains dont ceux-ci se portent acquéreurs,
journaldesvoisins.com
s’est penché cette semaine sur la politique de l’arbre dans l’arrondissement : si l’abattage des arbres y est permis, il n’en demeure pas moins soumis à certaines conditions.

Dernier en date à avoir généré un
certain émoi dans le voisinage, l’abattage d’un érable centenaire apparemment
en bonne santé sur un terrain à condos de la rue Olympia a été rapporté à journaldesvoisins.com. Une situation que
l’on déplore parmi les résidants, d’autant que d’autres érables centenaires
entre la rue Fleury et le boulevard Henri-Bourassa auraient connu ces dernières
années un sort similaire — d’après une source préférant conserver l’anonymat  sans pour autant avoir été systématiquement remplacés.

Promoteurs, oui, sous condition

Du côté de l’arrondissement, on
assure que l’abattage des arbres par le nouveau propriétaire d’un terrain est
soumis à une réglementation.                   

« Le règlement d’urbanisme
de l’arrondissement prévoit qu’il est permis d’abattre un arbre se trouvant
dans l’aire d’implantation d’une construction pour laquelle un permis a été délivré.
Pour chaque arbre abattu, le propriétaire doit cependant en replanter un
nouveau sur sa propriété. Des plans indiquant la position des arbres sont
exigés lors des demandes de permis et un plan de plantation accompagne les
plans d’aménagement du terrain inclus au permis. Des dispositions spéciales
s’appliquent aux propriétés sur lesquelles l’espace résiduel ne permet pas de
replanter le même nombre d’arbres. D’autres normes réglementaires prévoient les
délais de plantation et les dimensions des arbres de remplacement », a
indiqué Karine Tougas, porte-parole de l’arrondissement.

« Aussi,
selon la complexité, certains dossiers peuvent être transmis à la division des
parcs de l’arrondissement pour commentaires, principalement pour savoir quels
sont les arbres qui seront touchés par les travaux, connaître les mesures de
protection à exiger et valider les essences de remplacement proposées par le
requérant », a ajouté Mme Tougas. Elle note que ces
modifications réglementaires « ont été ajoutées depuis 2008 » et qu’elles
font écho « à la Politique de l’arbre de la Ville de Montréal ainsi qu’au
Plan de développement durable et au Plan de développement stratégique de
l’arrondissement ».

Proprios, non

La
présence d’un arbre centenaire en bonne santé ne semble donc pas constituer un
frein à son abattage puis à la construction d’un nouvel immeuble (condo ou
autre). En revanche, l’abattage d’un arbre en bonne santé sur le
terrain privé d’une résidence ne semble pas bénéficier de la même tolérance, comme pourraient en témoigner certains résidants de l’arrondissement.
(Rabéa Kabbaj et Christiane Dupont)
(2015-04-10)

Pour lire un article archivé du journaldesvoisins.com qui fait état de la bataille d’un résidant contre l’arrondissement alors qu’il voulait faire abattre un arbre sur son terrain, lequel arbre causait des dommages à sa propriété, cliquez ici


_________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

Réactions au bilan de Marie Montpetit
Plus que de l’écoute, Solidarité Ahuntsic veut avoir son mot à dire!


Photo

Solidarité
Ahuntsic ne s’en cache pas : elle 
apprécie le travail d’écoute des députées provinciales de l’Acadie et de Crémazie, mais souhaiterait que le gouvernement accueille favorablement ses suggestions. C’est du moins ce que clame cette table de concertation intersectorielle du
quartier, qui regroupe le réseau communautaire, les partenaires et les élus .


Alors que le
gouvernement libéral fête sa première année de pouvoir, le directeur général de
Solidarité, Azzedine Achour, reconnaît que les représentantes de Crémazie et de l’Acadie, Marie Montpetit et Christine St-Pierre,
sont à l’écoute et intéressées à savoir ce qui se passe sur le terrain. Mais, à
son avis, elles doivent aussi s’engager pour mieux répondre aux besoins, notamment en santé, alors que le réseau est en pleine transformation.

« On est en
train de redessiner le réseau de la santé et des services sociaux. On veut être
écoutés, c’est ce que l’on souhaite. Ce n’est
pas une question de dollars, mais à l’heure du charcutage, il faut couper dans
le gras, pas dans l’essentiel. Nous voulons être là pour donner notre point de
vue sur les problèmes de fond. Il faut que nos représentants soient proactifs
et défendent les intérêts des gens », a soutenu M. Achour.

Dans son
programme, Solidarité Ahuntsic expose qu’elle veut notamment établir des modalités de
consultations systématiques avec la nouvelle entité, le Centre intégré de santé
et de services sociaux du Nord-de-Montréal, en ce qui a trait à l’accessibilité
et à la prestation des services à la
population.

Subvention pour un an

M. Achour s’est
par ailleurs félicité que le gouvernement du Québec ait au moins maintenu la
subvention de 9 millions $ pour les groupes communautaires de Montréal. Il n’y
pas de hausse du montant de l’enveloppe mais des rumeurs d’une possible compression de moitié pour ce fonds avaient circulé.

Dans Ahuntsic
et Cartierville, l’aide du fonds de
Montréal pour répondre aux besoins pressants de 6000 familles atteint seulement 320 000 $. Et, en plus, l’enveloppe
budgétaire est bonne seulement pour la période 2015. « Pour l’avenir, dit M. Achour, il y
a des risques de perdre d’autres ressources s’occupant des priorités, de la
répartition des dossiers. Déjà, deux postes sont disparus en deux ans, ce qui
est énorme pour nous », a-t-il précisé.

M. Achour a confirmé au journaldesvoisins.com
que le bail des organismes communautaires regroupés sous le parapluie de
Solidarité Ahuntsic sur la rue Laverdure a été renouvelé pour deux ans. « Mais l’idéal
serait d’acheter l’ancienne école appartenant à la Commission scolaire de
Montréal. L’ex-gouvernement
Marois avait promis d’aider les organismes désireux d’acheter l’immeuble que
la CSDM nous loue. Mais il faut être
réaliste aussi », a rappelé M. Achour. (Par Alain Martineau) (2015-04-10)

________________________________________________________________________


________________________________________________________________________

Agression armée au métro Henri-Bourassa
Un blessé grave 
.Le suspect toujours en fuite

Un homme d’une cinquantaine d’années a été victime d’une agression armée, hier vers 15 heures, dans un wagon d’une rame de métro à la station Henri-Bourassa. 

En soirée, une résidante témoignait à journaldesvoisins.com que les passagers de la rame ont senti que quelqu’un avait actionné le frein d’urgence à l’arrivée de la rame dans la station, puis qu’ils ont entendu des cris au moment où ils évacuaient les wagons comme à l’habitude. Le suspect en a profité pour prendre la fuite.

Un homme a été blessé gravement au haut du corps par une arme blanche ou un objet contondant à la suite d’une altercation avec un autre individu. Il a été transporté à l’hôpital. La rame de métro a été déplacée. Mais comme la zone a été déclarée « scène de crime », les voitures de métro, bien qu’ayant pu poursuivre leur route vers Laval et en revenir vers le centre-ville, n’ont pas fait d’arrêt à la station Henri-Bourassa pendant plusieurs heures.

En plein milieu de l’après-midi, la présence de plusieurs dizaines de badauds, d’ambulances et de voitures de police sur la rue Berri vers le nord avait de quoi surprendre.

Au moment d’écrire ces lignes, le suspect était toujours en fuite tandis que, selon le SPVM, le blessé était dans un état stable. Il sera rencontré sous peu par les enquêteurs qui interrogeront également les témoins qui se sont manifestés. Rappelons que la police a accès aux bandes vidéo que la STM mettra à sa disposition, ce qui permettra aux enquêteurs de dresser un descriptif plus précis du suspect qu’elle recherche. (C.D.) (2015-04-10)

________________________________________________________________________

________________________________________________________________________

Laisser tourner un moteur de voiture immobilisée 
Saviez-vous que…trois minutes, et c’est l’infraction?


PhotoPot d’échappement d’un véhicule: certains font plus de bruit que d’autres. Tous polluent, d’une manière ou d’une autre. (Photo: archives jdv)

Dans le
numéro d’avril de son magazine papier,
journaldesvoisins.com vous présentait, sous sa chronique urbaine
de quartier, un article intitulé Mauvaises habitudes. À quoi faisait
référence notre chroniqueuse? Aux nuisances occasionnées par les
moteurs de voiture… Des résidants en ont fait l’expérience récemment.


Au nombre des nuisances dont les résidants aimeraient bien se passer, on peut compter le
bruit du moteur d’un véhicule tournant au ralenti à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Des sons de basse fréquence parfois difficilement supportables, mais contre lesquels les
résidants ne sont pas sans recours, comme l’a appris cette semaine journaldesvoisins.com.

« J’ai
une voisine qui stationne sa voiture en avant [de chez elle]. Elle travaille de nuit. Elle démarre
sa voiture et retourne à l’intérieur et elle laisse rouler le moteur pendant au
moins 10 minutes. Sa voiture fait en plus un bruit épouvantable. Donc, je pense
que tout le quartier doit l’entendre », a raconté au journaldesvoisins.com, Geneviève Marchand, résidante
d’Ahuntsic, qui s’est déjà fait réveiller plusieurs fois en plein milieu de la nuit
par ce vrombissement.

En
contactant le poste de quartier pour se plaindre de la situation, Mme Marchand
s’est vue confirmer que la durée maximale tolérée pour laisser tourner le
moteur d’une voiture est de trois minutes, « surtout là qu’il ne fait plus
froid et qu’on n’a plus besoin de réchauffer la voiture », expose-t-elle. « Ils
m’ont dit : ‘vous pouvez nous appeler et on va y aller’. Je l’ai fait une
fois, mais le temps qu’ils arrivent, cela prend plus de 10 minutes. Et, donc, ils
n’ont jamais réussi à l’intercepter », a expliqué Mme Marchand.

Infraction passible d’amende

Certes, il est stipulé que « constitue une nuisance le fait de laisser fonctionner pendant plus de trois minutes, par période de 60 minutes, le moteur d’un véhicule immobilisé », selon le Règlement sur la nuisance causée par un véhicule moteur transmis
au journaldesvoisins.com par les relations médias du SPVM. En vigueur dans
l’arrondissement depuis avril 2006, cette
règle ne s’applique toutefois pas dans certains cas, notamment si « la
température extérieure est inférieure à -10 ° C et que le moteur d’un
véhicule fonctionne afin d’en activer le chauffage en raison du fait qu’une
personne est présente à l’intérieur du véhicule. »

D’après ce
règlement, tout contrevenant s’expose à une amende pouvant varier entre 50 $
et 400 $, voire, en cas de récidive, entre 100 $
et 400 $. Les citoyens souhaitant se plaindre de telles situations peuvent
s’adresser à la police, comme l’a confirmé au journaldesvoisins.com Anna-Claude Poulin,
chargée de communications au SPVM. Le problème : les contrevenants doivent
être pris sur le fait. (Par Rabéa Kabbaj)
(2015-04-10)


________________________________________________________________________

_____________________________________________

Hydro-Québec
Élagage dans le nord-ouest de l’arrondissement


PhotoPhoto : Archives jdv

Commandée
par Hydro-Québec, une opération d’élagage est menée dans le nord-ouest
de l’arrondissement depuis ce mardi 7 avril. On veut ainsi assurer la sécurité
de la population et limiter les pannes causées par le contact des branches
avec les lignes électriques du réseau de distribution. Ces travaux confiés à J.J.L Déboisement devraient durer trois semaines.


« Selon Hydro-Québec, près
de 40 % des pannes d’électricité sont causées par la chute de branches ou
d’arbres sur les lignes de distribution aériennes. Cette proportion atteint 70 %
dans les secteurs boisés. La plupart de ces pannes se produisent à la suite
d’événements climatiques (grands vents, verglas ou chute de neige mouillée) », a indiqué l’arrondissement dans un communiqué datant du 2 avril et disponible sur sa page Web.

D’après ce même document, on apprend qu’Hydro-Québec « ne prévoit
aucune interruption de courant dans le cadre de ces travaux » et qu’une « signalisation
appropriée sera mise en place durant toute la période d’intervention ».

Sur le réseau de distribution de l’électricité, l’élagage consiste à
tailler ou à couper les branches d’un arbre susceptibles d’entrer en contact
avec des fils de moyenne tension. Cette opération ne constitue toutefois
pas le mode d’intervention privilégié à proximité du réseau de transport à
haute tension, dans la mesure où il ne permet pas d’éliminer le risque
d’incidents comme l’arc électrique ou l’incendie.

D’après la page Web d’Hydro-Québec, « les tarifs pour les travaux
d’élagage ou de coupe d’arbres peuvent varier de façon importante (de 25 $ à 2300 $)
en fonction de la taille ou du diamètre de l’arbre et de la localité où il se
trouve ». (Rabéa Kabbaj) (2015-04-10)
________________________________________________________________________


___________________________________________________________________


Picture

Collecte
des résidus verts


Fort des succès enregistrés par
la cueillette des résidus verts,  nous
vous informons que, pour une quatrième année consécutive, l’arrondissement
débutera, dès le 20 avril prochain une nouvelle collecte. En effet, depuis son instauration il y a
maintenant  trois ans,  le volume des résidus verts recueillis
augmente à un rythme impressionnant. Nous avons tous lieu d’en être fiers.
Voici d’ailleurs quelques statistiques :

      
En 2012 : 358 830 kg recueillis
–       En 2013 : 432 410 kg recueillis
      
En 2014 : 644 110 kg recueillis

Sur les 19 arrondissements de Montréal, Ahuntsic-Cartierville fait
partie du « top 3 », juste derrière Rivière-des-Prairies/Pointe-aux-Trembles
et Côte-des-Neiges/Notre-Dame-de-Grâce.

En 2015, la collecte printanière débutera le 20 avril et se terminera le
4 juin. Selon le district où vous demeurez, il faut prendre en note  la  journée de votre collecte :

Lundis : district
de Bordeaux-Cartierville
Mardis : district de
Saint-Sulpice
Mercredis: district du
Sault-au-Récollet
Jeudis: district
d’Ahuntsic

Il est également  important de
noter que les sacs de plastique sont
interdits.

Les contenants autorisés sont les sacs en papier, les boîtes de carton
et les récipients en métal ou en plastique rigide munis de poignées ou d’anses
et n’ayant aucun couvercle.

Les « résidus verts » sont les résidus organiques qui proviennent de
votre jardin, de votre cour ou de votre potager. Comme le tiers des ordures est
constitué de matières organiques, notamment de résidus verts, la valorisation
de ces matières transformées en compost est un excellent moyen de réduire les
quantités de matières résiduelles acheminées à l’élimination.

Bulletin d’Ahuntsic-Cartierville

Nous vous
invitons à vous procurer Le bulletin
d’Ahuntsic-Cartierville, version hivernale, qui est distribué dans la
grande majorité des endroits publics de l’arrondissement. Vous y découvrirez
plusieurs renseignements utiles tels que des activités offertes par les divers
organismes et dans nos bibliothèques. Vous y trouverez également des précisions
sur certains règlements municipaux.  Vous
pouvez également consulter le Bulletin
d’Ahuntsic-Cartierville sur le site web de l’arrondissement à :
ville.montreal.qc.ca/ahuntsic-cartierville.

Voici  également certains endroits où il est possible
d’obtenir une copie du Bulletin : les bibliothèques, les arénas, au Centre
Claude-Robillard, au Y Cartierville, dans les centres communautaires, les
piscines, à l’éco-quartier, au bureau Accès-Montréal.

Jeux de Montréal

La 38e édition des Jeux de Montréal se tient du 8 au 12 avril au
Complexe sportif Claude-Robillard. 442 jeunes de 18 ans et moins composent  la délégation d’Ahuntsic-Cartierville  Ils sont accompagnés par  96 entraîneurs et accompagnateurs.  Tous proviennent des différents clubs
sportifs et organismes de loisirs de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. Pour
plus d’informations, consultez le site internet des Jeux de Montréal à :http://jeuxdemontreal.ca/

Conseil d’arrondissement

Nous
invitons la population d’Ahuntsic-Cartierville à participer au prochain conseil
d’arrondissement qui aura lieu le lundi 13 avril 2015, à 19 h, à la salle du
conseil située au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Les citoyens
qui désirent poser une question aux élus-es doivent s’inscrire entre 18h30 et
19h au registre disponible à l’entrée. 


________________________________________________________________________

Soyez aux aguets! Dès le 1er mai…


PhotoRocaille devant une résidence de l’arrondissement (Photo: archives jdv)

Votre chronique horticole préférée sera de retour dès le vendredi 1er mai. En effet, tel que promis, avec le retour de la belle saison, notre fermier urbain et chroniqueur horticole, Patrick De Bortoli, signera de nouveau sa chronique “Jardins et potagers de Patrick” dans nos Actualités du vendredi. 

Vous avez des questions, des commentaires, des astuces à partager,  concernant vos plantations, potagers encore en friche, arbres, fleurs, fruits et légumes, ou autres?



PhotoPatrick De Bortoli (photo: archives jdv)

Faites-nous parvenir vos questions à journaldesvoisins@gmail.com, à l’attention de Patrick. Nous ferons tirer au sort un certificat-cadeau parmi toutes les questions reçues, à la fin de la saison. 


À la fin de l’été dernier, c’est Mme Francine Lauzon, lectrice et résidante d’Ahuntsic, qui avait mérité un certificat-cadeau d’une valeur de 50 $ du Provigo Michel-Ricard, pour avoir transmis une question à notre chroniqueur.


Alors, à vos plumes et à vos claviers! C’est un rendez-vous! (C.D.)

_______________________________________________________________________

LETTRES OUVERTES 

Journaldesvoisins.com se fera un plaisir de publier vos lettres ouvertes si elles traitent d’une situation, d’une problématique, ou encore d’un événement concernant le territoire. Prière d’envoyer vos lettres avant le mercredi, 17 heures, en fichier Word (et non en pdf), et d’en vérifier l’orthographe avant l’envoi. Nous nous réservons le droit de les éditer, de les raccourcir si nécessaire, ou de les corriger en espérant que vous aurez fait vos devoirs avant de nous faire parvenir votre missive. Merci! (C.D.)
________________________________________________________________________

________________________________________________

BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…

L’artiste Ahuntsicois Denis Gagnon, qui tient un atelier de gravure sur verre, boulevard Gouin (Atelier St-Marc), lance un projet artistique
et humanitaire à Naledi, en Afrique du Sud. L’objectif
de sa campagne de socio-financement est de créer une résidence
d’artistes ainsi que de construire, et d’équiper, un atelier de gravure sur verre
là-bas. Denis Gagnon formera les jeunes du village à la technique de
gravure au jet de sable.
Information : http://atelierstmarc.wix.com/accueil#!naledi/c24ul
Lien Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=gV9Y2K7pdyI.


Photo

Simulation des Nations
Unies à New York 

Des étudiants du Collège
André-Grasset se sont démarqués à la Simulation des Nations Unies (National Model United Nations
Conference) qui se tenait à New York la semaine dernière. Ils ont remporté une mention Honorable
Delegation
et un UNEP Outstanding
Position Paper
, qui ont classé
le Collège parmi les meilleurs (environ 45) universités et collèges
participants. La délégation du collège comptait 18 participants et défendait les intérêts de la Belgique. Cette simulation, la plus importante
du genre, attire plus de 5 000 étudiants provenant de 35 pays, principalement
des universités, chacune des délégations représentant un pays membre de l’ONU. (Source : CAG)

Séance ordinaire du conseil d’arrondissement le lundi 13 avril. La séance a lieu à 19 h à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à 18 h 30 si vous désirez poser des questions. Pour lire l’ordre du jour, c’est ici. 
_______________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE

Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, des succès ou des questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com. Prenez note que nos jour et heure de tombée sont désormais le mercredi de chaque semaine, à 17 h. C’est avec plaisir que nous publierons vos infos. Faites en sorte qu’elles soient brèves. Indiquez-nous les deux semaines où vous voulez les voir publiées. Finalement, n’attendez pas un accusé de réception. Nous préférons garder notre temps pour bien gérer cette chronique et publier tout ce que nous recevons. Merci!


Picture

Bénévoles recherchés
pour ce printemps. Intéressé par une participation
citoyenne au sein de votre quartier? Entraide Ahuntsic-Nord, un organisme
communautaire dédié aux aînés,
 est à la
recherche de bénévoles, hommes ou femmes, principalement des chauffeurs et des accompagnateurs,
afin de maintenir pendant les vacances tous les services offerts à
nos membres. 
Joignez-vous à notre
équipe de bénévoles et offrez-vous une saison d’entraide… 
Info : 514 382-9171, coor@entraidenord.org(Source : Entraide Ahuntsic-Nord)

Cours de cuisine Qu’est-ce qu’on mange? Au coût de 10 $, comprenant une carte-cadeau de 10 $, il  se donne les vendredis, de midi à 13 h,
tout le mois d’avril et de mai, au Loblaws Ahuntsic. (Source : Loblaws Ahuntsic)


Picture

Le CANA recherche une personne ayant de l’expérience en enseignement. Un
programme de français langue seconde lui sera attribué. Pour plus d’information, n’hésitez pas à joindre Matthew Lee ou à envoyer directement votre CV à francisation@cana-montreal.org. Information : 514 382-0735. (Source : CANA)


Picture

Laissez-vous tenter par la pratique de la musique et de la danse traditionnelles d’ici, que ce soit la danse, la gigue, l’harmonica, l’accordéon, le violon, la guitare ou la chanson. Offerts par la Société pour la promotion de la danse traditionnelle québécoise, la mini-session printanière d’une durée de cinq heures commence la semaine du 13 avril. Les cours sont donnés soit au 2e étage au-dessus de la Maison de
la culture, soit dans le pavillon du parc Ahuntsic (près de Prieur). 
Embarquez, vous aussi, dans le trad! Visitez le site internet d’Espacetrad : www.espacetrad.org pour connaître l’horaire exact des cours et les tarifs. Téléphone : 514 273-0880.
(Source : Espace Trad)

Le club Toastmasters Expression Ahuntsic est un OBNL favorisant l’art oratoire chez les adultes dans une ambiance amicale. Les rencontres ont lieu les mardis soir, de 18 h 45 à 21 h 15, au Centre communautaire Ahuntsic, au 10 780, rue Laverdure (près du métro Henri-Bourassa). Stationnement gratuit. Les trois premières rencontres sont gratuites. 
Info : 514 388-5583, www.expressionahuntsic.org(Source : Toastmasters Ahuntsic)


Picture

Sondage sur l’aménagement urbain dans BordeauxCartierville. Le Comité aménagement urbain coordonné par le CLIC de BordeauxCartierville
doit élaborer une vision de l’aménagement urbain du quartier qui aura
un impact positif sur BC et ses habitants. Dans ce sondage,
plusieurs thèmes sont abordés : vie de quartier, déplacements,
habitation, économie locale, etc. Le CLIC a besoin de votre précieux avis. Le sondage est disponible en ligne sur la page d’accueil du site
Web de l’organisme : www.clic-bc.ca. Pour toute question technique concernant l’accès au formulaire, veuillez contacter le CLIC, au 514 332-6348.


Picture

Ateliers de conversation en français, au CANA, les lundis de 13
h 30 à 15 h 30.  Inscriptions : 514 382-0735 poste 226 (Source : CANA)



Picture

Ateliers d’information sur les hausses de loyer, destiné aux
locataires d’un logement. 
Durant
cet atelier, on vous offre les informations nécessaires pour vous défendre
devant une hausse de loyer :

  • Est-ce
    que mon propriétaire respecte les délais prescrits par la loi?
  • Comment
    calculer la hausse de loyer qui serait juste?
  • Comment
    refuser mon avis de hausse de loyer?
  • Comment
    me défendre à la Régie du logement?

Horaire : le 22 avril à 13 h 30. Inscription : 514 331-1773. (Source : CLAC)

________________________________________________________________________


LE COIN DES COMMERÇANTS

Fleury Ouest

Annamaria et Frank du Traiteur Piatto Rustico ont fermé leur bistrot mais vont continuer d’offrir leur service de traiteur.  Ciao! Grazie!


Votez pour le genre de commerce que vous désirez voir naître au :
241, rue Fleury Ouest
400, rue Fleury Ouest

La Promenade Fleury


PhotoArchives jdv

La grande chasse aux oeufs de Pâques sur la Promenade a été un succès même si la neige tombée le matin a fait craindre le pire aux familles intéressées à y participer !  Près de 1000 personnes étaient de la fête, ce qui a nécessité, pour les organisateurs, de refaire le plein de gâteries pour satisfaire tous les petits appétits.

Le nouveau conseil d’administration de la Promenade s’est réuni pour choisir les membres de son comité exécutif.  Les menbres du nouvel exécutif sont:
Présidente : Isabelle Quinn de Sweet Isabelle
Vice-président : Sébastien Masson de l’Estaminet
Secrétaire : Mark Savard, du Centre Légal Fleury
Trésorier : Jonathan Léveillé, de la Caisse Desjardins d’Ahuntsic
Bravo à tous ceux qui se sont engagés pour favoriser le mieux être de la communauté d’affaire.

Votez pour le genre de commerce que vous désirez voir naître au :
241, rue Fleury Ouest
400, rue Fleury Ouest


________________________________________________________________________

QUOI FAIRE….QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI


Photo

Le 10 avril 
L’exposition EXISTER au Café de Da de la bibliothèque d’Ahuntsic, du collectif Les
Bâtisseurs Unis du Centre de ressources éducatives et communautaires
pour adultes (Créca). Créée grâce à l’appui de l’organisme Engrenage
Noir et de son programme Rouage, qui soutient les projets d’art
communautaire militant, cette exposition a été imaginée par un groupe
d’apprenants en alphabétisation populaire. Ils se sont mobilisés pour nous
interpeller autour du thème : Naître, être, persister… Exister. Nous existons à travers le regard de l’autre, mais que faire quand l’autre ne fait pas attention à nous? Il nous vient alors l’envie de crier REGARDE-MOI! PARLE-MOI! SOURIS-MOI! Mais nous restons silencieux. Alors, c’est la photographie qui parle. Information : 514 596-7629, alphapop@creca.net.
(Sources : Créca et Arrondissement)


Picture

Le 10 avril à 18 h
Entre yéyé
et chansonniers. 
Suzanne Parayre accompagnée de Lucie Cauchon au piano présente ce spectacle cinq ans après La blonde du
poète. C
ette brillante interprète nous revient dans un spectacle porteur
de sourires et d’émotions. Pour Suzanne Parayre, les années 1965 à 1972 ont vu
l’enfant devenir adolescente. Une période marquante où la radio entonnait
des airs tantôt légers et accrocheurs, tantôt mélancoliques et denses : Pétula
Clark, Françoise Hardy, Chantal Renaud, Barbara, Isabelle Pierre, Hugues
Aufray, Michel Polnareff, Alain Barrière, Michel Fugain, Adamo… Un hommage à
cette période foisonnante aux couleurs de révolution tranquille et de
libération sexuelle. Souper-spectacle 44,95 $. 
(Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

Le 10 avril à 20 h, pour les jeunes de 14 ans et plus
Appels entrants illimités 
 théâtre. La compagnie Appels entrants illimités présente un univers d’humour et de surprises, de quiproquos et de mystères. Une comédie existentielle baroque où trois individus bizarroïdes et attachants tentent de réussir leur cours Capable-de-faire-le-tri-des-choses-101. Les artisans de la pièce remettent en cause l’influence d’un monde extérieur frénétique, bruyant et omniprésent sur l’intériorité des êtres. À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Maison de la culture)


Picture

Le 10 avril à 21 h
Les vendredis
cannibales – Pierre Kwenders.
 Révélation
Radio-Canada 2014, le Québécois d’origine congolaise Pierre Kwenders fait danser
le public sur des rythmes empruntés aux musiques traditionnelles africaines, et
modernes.
 Après avoir participé à l’album
Havre de Grâce du groupe Radio Radio, il s’affirme comme auteur-compositeur-interprète
en signant deux EP en 2013 : Whisky & Tea et African Dream.
  À la Maison
de la culture
. Laissez-passer disponibles
dès maintenant.
 (Source : Maison de la culture)



Picture

Le 11 avril, de 8 h à midi
Sortie ornithologique au Parc linéaire des rapides de Lachine, avec le Club d’ornithologie d’Ahuntsic (COA). Ce secteur déborde d’activité au printemps. Passereaux et espèces aquatiques y sont présents. Possibilité d’observer des limicoles. Sortie gratuite pour les membres,
3 $ pour les non-membres. Covoiturage 4 $.
Information : 438 338-4138. (Source : COA)


Photo

Le 11 avril à 11 h pour les 8 ans et plus, et leur famille
Conte de la neige 
 spectacle gratuit donné par le Théâtre des Confettis à la TOHU. Fort du succès du Conte de la Lune, l’auteur et metteur en scène Philippe Soldevila nous revient avec une suite inspirée de sa vie, qui raconte l’histoire du jeune Octavio, fils d’immigrants espagnols. À 10 ans, Octavio, qui est né à Québec, rêve de s’appeler Louis Gagnon et d’apprendre à patiner. Il a du mal à s’intégrer parmi les élèves de son école primaire, en plus de vivre une relation père-fils très conflictuelle. Notre jeune héros en quête identitaire apprendra à apprivoiser ses racines grâce à sa grand-mère. Conte de la neige est une histoire drôle et touchante destinée aux huit ans et plus, présentée gratuitement dans la grande salle de spectacle de la TOHU. La TOHU propose à nouveau son brunch-spectacle (8 $), une occasion parfaite pour déjeuner en famille à 9 h 30 avant d’assister au Conte de la neige. Réservation : 514 376-8648. La représentation sera suivie d’une rencontre avec les artistes. (Source : TOHU)

Le 11 avril à 14 h, pour les enfants
Bouffe sur mon balcon.
Cette conférence démontrera qu’on n’est jamais trop jeune pour s’initier au plaisir du jardinage et à la culture des fruits et des légumes en bac. L’activité se tiendra à la Bibliothèque d’Ahuntsic. Inscription : 514 872-0568. (Source : Arrondissement)


Picture

Le 11 avril à 18 h
Hommage à
Joe Dassin
. Doté d’une solide expérience
de scène ainsi que d’une voix chaude et grave naturellement semblable à celle
de Joe Dassin, Raphaël Torr fait revivre les plus grands
classiques de Dassin. De Salut les amoureux à L’Amérique, en passant par Les
Champs-Élysées
et L’Été indien, c’est un véritable voyage dans le temps qui
vous attend. Le spectacle de celui qu’on désigne comme
« le meilleur interprète de Joe » devient vite une véritable fête à la mémoire de Dassin. Souper-spectacle 44,95 $. 
(Source : Le Rendez-vous du thé)


Le 14 avril à 18 h
Mardi
Ambiance jazzy
par Mike
Gauthier, Jean Cyr et Maude Bastien. Ces deux dernières année, le guitariste Mike Gauthier s’est concentré sur l’art du trio de guitare jazz (guitare, basse et batterie). Il exploite cet art lors de sa présentation au Rendez-vous du thé. Afin de
rendre sa soirée inoubliable, Mike sera accompagné de Jean Cyr à la basse et de Maude Bastien à la batterie. Entrée libre. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Photo

Le 14 avril à 19 h 
Projection
du film

À jamais, pour toujours de la réalisatrice Alexandra Sicotte, au
Café de Da (545, rue Fleury Est). À jamais, pour
toujours

suit le parcours de six jeunes Soudanais et Soudanaises à l’aube de la
séparation de leur pays. Chacun à leur manière, ils attendent de reconstruire
leur pays. Pour la première fois, un film donne la parole à ces jeunes d’origine musulmane et chrétienne, et dresse
un portrait intime d’une société complexe et de sa fragmentation inévitable. Le
film sera projeté en présence du producteur Yanick Létourneau. Inscription : 514 872-0658.
(Source : Arrondissement)



Picture

Le 15 avril à 18 h
Cravates Blanches par Daniel Loyer, Denis Fortier et Daniel Zanella. Vous aimez l’époque où les Frank Sinatra, Tony Bennett, Tom Jones et compagnie faisaient la pluie et le beau temps au palmarès américain? Peut-être préférez-vous Elvis Presley et The Beatles? Que dire de Charles Aznavour, de Gilbert Bécaud et de Sacha Distel? Il ne faudrait surtout pas oublier nos Pierre Lalonde, Fernand Gignac et Michel Louvain. Ce ne sont que quelques-uns des chanteurs qui figurent au palmarès des Cravates Blanches, une rétrospective musicale en chansons qui vous fera sourire, danser, chanter. Entrée libre (contribution volontaire). (Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

Le 15 avril, de 13 h 30
à 15 h 30 
Conférence sur la
crise ukrainienne,
 prononcée par Marc-Olivier Laurin, à la salle de l’église
Saint-Jude, au 10 120, avenue d’Auteuil. Gratuit pour les membres de l’Alliance
culturelle, 8 $ pour les non-membres. 
Deux cours réservés aux membres commencent
aussi prochainement : l’un sur l’histoire de la danse au Québec (le 23
avril), l’autre sur la péninsule ibérique (le 27 avril). Info : 514
382-5716 ou www.allianceculturelle.qc.ca(Source : Alliance culturelle)



Picture

Le 15 avril à 20 h
Figures de silence – danse. Basée sur des principes d’écriture musicale, la pièce invite le spectateur à se représenter l’audible à travers le visible. De la chanson pop aux sonorités les plus quotidiennes, l’œuvre s’enchaîne comme les mouvements d’une symphonie, de manière à donner corps au pittoresque de la partition. À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Maison de la culture)


Picture

Le 16 avril à 18 h
Rendez-vous à Saint-Germain-des-Prés, avec Claire Garand. Après la guerre, un mouvement existentialiste voit le jour à Paris et s’installe à Saint-Germain-des-Prés. Les philosophes et écrivains existentialistes comme Jean-Paul Sartre et Albert Camus inspireront les poètes et les musiciens qui fréquentent ce quartier. C’est la richesse de cette période florissante que Claire Garand veut faire revivre pour nous : Juliette Greco, Barbara, Boris Vian, Mouloudji, Jacques Brel, Aznavour, Guy Béart, Serge Reggiani, Serge Gainsbourg, Léo Ferré, etc. Souper-spectacle 42,95 $.
(Source : Le Rendez-vous du thé)

 


Picture

Le 17 avril à 18 h
La magie de l’Orient. Roxane et Sonia sont des passionnées de la danse orientale. Elles dansent et enchaînent les occasions de partager leur art depuis maintenant plus de 15 ans. Qu’elles dansent avec leur troupe professionnelle Al Sahirat de la Compagnie Al Helem ou qu’elles se produisent dans les restaurants arabes de la région, c’est toujours avec le plus grand des plaisirs qu’elles viennent à votre rencontre. Laissez-les vous transporter dans un univers où la symbiose de la musique et de la danse devient magie. Souper-spectacle 39,95 $.(Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

Le 17 avril à 21 h
Les Vendredis cannibales  Vox Sambou. Fusion d’afrobeat, de reggae et de hip-hop. Artiste d’origine haïtienne, Vox Sambou a parcouru le monde en fusionnant les rythmes traditionnels haïtiens à ceux du reggae, de l’afro-beat et du hip-hop. À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Maison de la culture)


Picture

Le 18 avril, de 8 h à midi
Sortie ornithologique à Baie-du-Febvre, avec le Club d’ornithologie d’Ahuntsic (COA). Cet endroit est réputé pour accueillir une grande variété d’espèces aquatiques durant la migration printanière. Possibilité d’arrêts en chemin à des sites d’intérêt. Sortie gratuite pour les membres, 3 $ pour les non-membres. Covoiturage 18 $. Apportez votre lunch.
Information : 438 338-4138. 
(Source : COA)


Picture

Le 18 avril à 14 h, pour les 4 à 7 ans, et leurs parents
Théatre. Afin de dissiper la léthargie de l’hiver et de nouveau faire place à la vie
exubérante, venez célébrer le printemps en assistant aux contes d’ici et
d’ailleurs. Découvrez comment grand-mère araignée a donné le printemps aux animaux
de la forêt; pourquoi l’amérindien Kawano
libère le printemps; comment le retour du printemps soulage un paysan de ses
inquiétudes, et bien d’autres histoires qui sauront réchauffer votre
imagination. À la bibliothèque de Salaberry, située au
4170, rue de Salaberry. Inscription : 514 872-1521.
(Source : Arrondissement – photo : Natasha Sher) 

Le 18 avril, de 13 h à 14 h 30
Visite guidée de la centrale de la Rivière-des-Prairies, présentée par Hydro-Québec dans le cadre de la Journée internationale des monuments et des sites. Rendez-vous à la centrale de la Rivière-des-Prairies, au 3400, rue du Barrage, Laval, H7E 5A2. Réservation obligatoire auprès d’Hydro-Québec, au 1 800 365-5229 ou à visites.beauharnois@hydro.qc.ca. Activité gratuite, offerte beau temps mauvais temps. (Source : Héritage Montréal)
Le 18 avril, de 15 h à 16 h 30
Visite guidée présentée par Cité historia
Le site des moulins, 20 ans de mise en valeur?, dans le cadre de la Journée internationale des monuments et des sitesEn 1998, la Ville de Montréal met en valeur le site des moulins pour faire honneur aux 300 ans d’histoire des moulins du Sault-au-Récollet. Venez découvrir le site et son histoire, les choix de mise en valeur faits à l’époque et leur évolution aujourd’huiRéservation obligatoire auprès de Cité historia, au 514 850-4222. Activité gratuite, offerte beau temps mauvais temps. www.citehistoria.qc.ca. (Source : Héritage Montréal)


Picture

Le 18 avril à 18 h
L’important c’est… Bécaud! S’accompagnant au piano ou à la guitare, Jocelyn St-Jean vous fait revivre quelques-unes des mélodies les plus électrisantes d’un grand compositeur-interprète de la francophonie de son époque : Gilbert « Monsieur 100 000 volts » Bécaud. Et Maintenant, Nathalie, Les Cerisiers sont blancs et plusieurs autres chansons seront au rendez-vous, le samedi 18 avril. Souper-spectacle 42,95 $.
(Source : Le Rendez-vous du thé) 


Picture

Le 19 avril à 15 h
Concert à la Visitation. Claire Marchand (flûte) et François Zeitouni (orgue) proposent un récital d’œuvres pour flûte et orgue de Bach, de Fauré et de Jehan Alain. Claire Marchand est l’une des flûtistes les plus en vue au Québec. Titulaire des grandes orgues du Gesù depuis 2005, François Zeitouni mène une double carrière d’organiste et de pianiste. À l’église de la Visitation. Entrée libre. 
(Source : Maison de la culture)


Picture

Le 19 avril à 18 h
Soirée humoristique. Dova Lewis, Jani Pronovost, Claudia Turcotte, Émilie Bossé, Sarah-Laurence Dallaire, Isaac Bélanger Leboeuf, Marie-Pier Simard, Alex Côté, Sarah Boulais, Amélie Leclerc et Guillaume Jalbert. Le Rendez-vous du thé vous offre des dimanches à faire rire! Une soirée où de jeunes artistes, dont beaucoup sortent de l’école de l’humour et donnent un de leurs premiers spectacles. Venez rencontrer ces artistes œuvrant dans l’humour, le théâtre et la musique et qui se rencontrent pour une soirée. Entrée libre. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

Le 25 avril à 20 h
Ciel du mois de mai. Présentation de la Société d’Astronomie de Montréal au chalet du parc-nature de l’Île-de-la-Visitation. Quelles constellations seront visibles dans le ciel au mois de mai? Où trouver la lune et les planètes? Cette soirée est gratuite et s’adresse à toute la famille. Après la conférence, des télescopes et des jumelles seront mis à votre disposition. Apprenez à reconnaître les constellations et venez observer la Lune, les planètes et les objets du ciel profond. Information : 514 280-6733.


______________________________________________________________________
Numéros de téléphones utiles
Bibliothèque d’Ahuntsic : 514 872-0568
Bibliothèque de Cartierville : 514 872-6989
Bibliothèque de Salaberry : 514 872-1521
Café de Da : 514 872-5674
Le Rendez-vous du thé : 514 384-5695
Maison de la culture : 514 872-8749

* Les renseignements sur ce site Web sont publiés à titre indicatif. C’est avec plaisir que journaldesvoisins.com corrige les coquilles, mais il ne peut être tenu responsable d’erreurs ou d’omissions. 

_________________________________________________

PAR ICI LA CULTURE…
Ne manquez pas de lire notre mag papier d’avril!
Le prochain magazine: dès le 5 juin…


PhotoIsabelle Côté, directrice, école Saint-Benoît (Photo : H. Maillé)

Notre magazine bimestriel papier est présentement distribué aux portes d’Ahuntsic et disponible un peu partout sur le territoire d’Ahuntsic-Cartierville, notamment dans quelques bibliothèques et au YMCA de Cartierville.

Ne manquez pas ce numéro spécial portant, notamment, sur la culture. Faites par ailleurs connaissance avec les sept candidats à l’investiture libérale dans la circonscription d’AhuntsicCartierville.

Plusieurs articles intéressants sont au programme. Rencontrez les écrivains du quartier, sous la plume de Rabéa Kabbaj. Faites connaissance avec Isabelle Côté, directrice de l’école Saint-Benoît. Autre sujet d’intérêt : faut-il craindre la radicalisation chez les jeunes musulmans de l’arrondissement?

Vos chroniques préférées sont au rendez-vous, comme à chacun des numéros du magazine journaldesvoisins.com! (2015-04-10).

Pour télécharger le PDF de notre magazine papier d’avril, cliquez ici.

________________________________________________________________________


En 2015…
Améliorez la qualité de l’information en joignant les rangs de
la Société des amis du journaldesvoisins.com
ou
renouvelez votre adhésion pour l’A.G. du 4 mai prochain!


Photo

Faites comme 160 autres résidants d’Ahuntsic–Cartierville! Joignez les rangs de La Société des amis du journaldesvoisins.com.

Faites-le par la poste en envoyant votre chèque libellé à l’ordre de journaldesvoisins.com et vos coordonnées au : 10 780, rue Laverdure Montréal, QC  H3L 2L9. Vos coordonnées doivent inclure vos nom et prénom, votre adresse courriel (si vous en avez une) et votre adresse postale.

Cinq catégories de membres

  • Membre ordinaire : 10 $
  • Membre bronze : 20 $
  • Membre argent : 30 $
  • Membre or : 40 $
  • Membre bienfaiteur : 50 $ – 100 $
  • Membre bienfaiteur émérite: plus de 100 $

Les noms des membres de la Société des amis du journaldesvoisins.com seront publiés sur nos Actualités en ligne le vendredi et dans notre bimestriel papier, à moins de mention contraire de votre part.

Joignez-vous aux quelque 160 autres membres qui ont compris que, avoir de l’information locale de qualité, c’est possible, pour peu qu’on mette la main à la pâte! (C.D.)

Pour devenir membre, cliquez ici.

________________________________________________________________


Pour plus de nouvelles « Aimez-nous »
sur Facebook à
journaldesvoisins.com
Nous sommes également sur Twitter : @jdesvoisins

________________________________________________________________
Vous avez manqué des Actualités?

Allez sur « Archives – Actualités » tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

________________________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de la Corporation de développement économique (CDEC) AhuntsicCartierville dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Journaldesvoisins.com :

  • Premier prix de l’AMECQ, catégorie Opinion,
    pour « Le bien des autres », éditorial du bimestriel papier de
    décembre 2013
  • Gagnant d’une bourse de 5000 $ au concours
    Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention Coup de cœur du jury au Concours
    québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal
    au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie Économie
    sociale



Journaldesvoisins.com
est
un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour
les résidants d’Ahuntsic–Cartierville, et dont le siège social se trouve
à Ahuntsic. Notre journal est un bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne qui, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic–Cartierville, se consulte sur le Web, à www.journaldesvoisins.com.

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).
Courriel : journaldesvoisins@gmail.com.
Téléphone : 514 770-0858.
Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration : Diane Viens, présidente; Pierre Foisy, vice-président;
Me Hugo Hamelin, secrétaire; Philippe Rachiele, trésorier; Douglas Long, administrateur; Christiane Dupont, secrétaire adjointe; Maryse Henri, administratrice (représentant les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et les gens d’affaires), et Pascal Lapointe, administrateur.
Éditeur désigné : Philippe Rachiele.
Représentant publicitaire : Philippe Rachiele, 514 770-0858
Rédactrice en chef : Christiane Dupont.
Rédacteur en chef adjoint : Alain Martineau.
Rédacteurs en chef adjoints suppléants : François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Journalistes, version Web : Christiane Dupont, Philippe Rachiele, Alain Martineau, Rabéa Kabbaj, Mélanie Meloche-Holubowski et Ivana Leba (stagiaire).
Journalistes, version papier : Christiane Dupont, Alain Martineau, François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Collaborateurs à la rédaction et à la photographie : Élaine Bissonnette, Laetitia Cadusseau, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Patrick De Bortoli, Hélène Maillé, Nacer Mouterfi.
Photos : Philippe Rachiele.
Mise en page : Philippe Rachiele, Christiane Dupont et Nacer Mouterfi.
Illustrations originales : Claire Obscure.
Caricaturiste : Florence Tison.
Correction/révision, version Web : Christiane Dumont.
Correction/révision, version papier : Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien.
Réseaux sociaux : Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele.
Impression, version papier : Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier : journaldesvoisins.com.
Dépôt légal, version papier : BNQ – ISSN1929-606.
Dépôt légal, version Web : BNQ – ISSN1929-607X.

________________________________________________________

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de :

________________________________________________________________________

Photo

34 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires