Les Actualités du 10 janvier 2014

Réunion extraordinaire du conseil d’arrondissement
Budget adopté pour l’exercice financier 2014-pas de taxe locale

.Adoption de la taxe relative aux services de $,0477 du 100$ d’évaluation
.Où sont passées les compressions de 14M $ qui devaient être faites par les arrondissements tel qu’annoncé le 17 décembre par l’administration Coderre?


PhotoCrédit-photo : jdv – Philippe Rachiele

Le budget 2014 de l’arrondissement a été adopté hier, sans hausse de taxe locale et la taxe relative aux services sera de l’ordre de ,0477 $ du 100 $ d’évaluation.

Les élus se sont rencontrés jeudi 9 janvier pour adopter
le budget 2014.

L’arrondissement aura un budget équilibré de 64 747 900$,
en légère baisse par rapport à l’année précédente (65 348 000$).

Baisse des transferts centraux

Cette baisse s’explique
notamment par une baisse des transferts centraux causés par le calcul
concernant la TVQ payée sur les achats de biens et services.  Les baisses de montant dans certaines catégories
de dépenses telles, les transports, hygiène du milieu ainsi que loisirs et
culture s’expliqueraient également par l’ajustement dû à la TVQ.  Les élus assurent que l’effet est nul sur la
prestation de ces services et qu’ils ne seront pas réduits pour la population.  Les réserves financières indiquent un surplus
de 8 197 170$.

Surplus utilisés en cours d’année


Un résidant, Gilles Laroque, a posé une question concernant
les surplus qui semblaient avoir diminué durant l’année.  Les élus ont mentionné que lorsqu’il y a des
ajouts de services aux citoyens en cours d’année, l’argent est puisé à même ces surplus.

Hors d’ordre…


Bien que les questions devaient strictement porter sur l’étude du budget 2014 de l’arrondissement, une autre résidante, Valérie Chenus, s’est présentée au
micro pour s’assurer qu’il y aurait assez de budget cette année pour régler une situation problématique qui lui empoisonne la vie: un puisard qui claque au coin des rues St-Charles et Henri-Bourassa et
qui l’empêche de bien dormir depuis un an. 


Le directeur des Travaux publics,
Louis Lapointe, lui a mentionné
que le problème devrait être réglé à la fin janvier et que le puisard en question aurait été réparé
auparavant n’eût été de problèmes encore plus urgents concernant la sécurité
des piétons et des automobilistes.

Voici d’autres détails fournis par l’arrondissement concernant
le budget 2014

Les dépenses qui font
partie du budget de fonctionnement sont :


  • Collecte des ordures et collecte sélective;
  • Déneigement;
  • Services des bibliothèques et maisons de la
    culture;
  • Entretien et réparation des rues;
  • Entretien des parcs et espaces verts;
  • Contributions aux organismes partenaires.


Les trois sources de
financement de l’arrondissement sont :


  • Transferts centraux (montants transférés de
    la Ville-centre pour les services de proximité)
  • Taxe relative aux services (transferts d’une
    partie des revenus de taxation).  Sera
    0,0477 $ du 100$ d’évaluation.
  • Revenus de source locale (tarifications diverses
    comme permis, pose de service d’eau, amendes etc)


Le budget des
dépenses en % par direction sont :


  • 57% : travaux publics;
  • 14% : performance, greffe et services
    administratifs;
  • 14 % : culture, sports, loisirs et développement
    social;
  • 9% ; développement du territoire;
  • 6% : direction d’arrondissement


Le budget des dépenses en % selon l’objet sont :

  • 51% : rémunération et avantages accessoires;
  • 18% : services professionnels et techniques;
  • 13% : location entretien et réparation;
  • 11% : biens durables et non durables;
  • 7% : autres.

Une deuxième assemblée a été tenue à 19 h 30 pour faire
adopter le taux de la taxe relative aux services.

Une résidante, Janine Renaud, est venue souhaiter qu’à l’avenir les documents concernant le budget soient disponibles plus à l’avance sur
le site Web de l’arrondissement, pour permettre ainsi à ceux et celles qui le désirent d’avoir plus de temps pour en prendre
connaissance.

Bien que sa question ne concerne pas le taux de la
taxe sur les services, une autre résidante a tenu à mentionner qu’elle aurait
apprécié que les employés du 311 lui disent de « porter plainte
officiellement» avant son 10e appel, de telle sorte que son dossier puisse être résolu plus rapidement. 

(Par Philippe Rachiele et Christiane Dupont) (2014-01-10)

Infos sur la convocation à la réunion, cliquez ici

Pour lire l’article du journal Le Devoir du 17 décembre dernier sur les compressions qui seront imposées aux arrondissements et à la Ville-centre, cliquez ici



Photo

J. Renaud

Photo

V. Chenus

Photo

G. Larocque
Crédit-photos : jdv – Philippe Rachiele

_______________________________________________________

Projet de maison écologique dans Ahuntsic

Une première (connue) à Montréal


PhotoBenoît Fournier

Si quelqu’un peut vous convaincre d’adopter une attitude plus “éco-responsable”, c’est bien Benoit Fournier! Convaincant (sans être enragé ou agressif…), optimiste et enjoué, Benoît Fournier, professeur de psychologie au cégep de Maisonneuve, et sa conjointe, Ariane Ménard, étudiante au baccalauréat en service social, sont résidants d’Ahuntsic et passionnés de développement durable, d’économie d’énergie et de projets novateurs.

Benoît Fournier, un “p’tit gars d’Ahuntsic” qui a fréquenté l’école Sophie-Barat au secondaire, et Ariane Ménard, sont présentement en attente de l’obtention d’un permis de l’arrondissement. Ils veulent faire construire une maison qui nécessitera très peu de chauffage, même avec les hivers rigoureux du Québec, sinon un chauffage d’appoint le cas échéant. Tout cela dans Ahuntsic, sur la rue Hamel. La maison sera isolée et soigneusement conçue dans ce but. Comment cela est-il possible?

Norme “Passive House”


De passage au journaldesvoisins.com, Benoît Fournier nous présente les plans de leur projet. Depuis plusieurs années, ce passionné du développement durable et de la construction écologique ne ménage pas ses efforts. Il sait pourquoi, quand et comment sa maison rencontrera les normes “Passive House”, une certification allemande (Passivhaus) axée sur la performance pour réduire au minimum les besoins en chauffage.

Épaisseur des murs


Les murs de la nouvelle maison auront entre 1 pied et demi et deux pieds d’épaisseur. La maison comportera des ventilateurs récupérateurs de chaleur; et éventuellement, il est prévu que des panneaux solaires thermiques soient installés. Les fenêtres situées à l’avant du bâtiment seront petites pour éviter de faire pénétrer le froid; toutefois, les fenêtres qui donneront sur l’arrière seront très grandes pour faire entrer le soleil.

Faire avancer la recherche

Benoît souhaite que leur maison fasse avancer la recherche dans le domaine de la contruction écologique en testant une habitation sans système de chauffage. Si les plans sont acceptés, la construction devrait commencer au printemps prochain. De son côté, Benoit a déjà entrepris de déconstruire sa maison au sous-sol en s’assurant de conserver tout ce qui peut l’être et qui pourra être réutilisé dans la construction de la nouvelle habitation.


Densification et coût


Dans l’esprit de construire en milieu urbain pour pouvoir y rester à moindre coût, la construction planifiée par Benoît et Ariane comportera un logement en copropriété au sous-sol, un deuxième au rez-de-chaussée et le leur, à l’étage. Ils contribuent ainsi à deux de leurs objectifs: densifier la rue, et avoir des habitations écologiques à prix raisonnables.

Benoît prévoit qu’au terme de la construction, chacun de ces condominiums écohabitables, dont le leur, vaudrait environ 250 000 $. Compte tenu des économies qui seraient réalisées en chauffage, la nouvelle habitation sera sans doute une bonne affaire pour qui voudra l’habiter.

Association fructueuse

Benoit Fournier et Ariane Ménard ont retenu les services de l’architecte Lucie Langlois (membre du conseil d’administration de la section Est de la Canadian Passive House Institute) et du constructeur Benoît Lavigueur de Belvedair. Benoît est confiant que leur association sera fructueuse.

Cet éternel optimiste s”est nourri longuement auprès de l’organisme Écohabitation, de la revue La maison du 21e siècle, et d’Écosphère qui présente deux fois par année (à Montréal et à Bromont) les dernières trouvailles en ce domaine.

En attendant…

Dans l’intervalle, Benoît et Ariane cherchent un logement, toujours dans le quartier, pour environ six mois, alors qu’ils devront bientôt déménager leurs pénates pour faire place au chantier.
(Par Christiane Dupont) (2014-01-10)

Benoît Fournier est disponible pour ceux et celles qui s’intéressent à son projet ou à l’écohabitation, ou encore pour ceux et celles qui aimeraient acquérir une partie de l’immeuble que lui et sa conjointe s’apprêtent à faire construire. Le rez-de-chaussée intéresse déjà quelqu’un, dit Benoît, mais c’est le sous-sol qui sera le condominium le plus spacieux des trois car il n’y a pas de cage d’escalier intérieure. On peut joindre Benoît par courriel à :  lune_infatiguable@hotmail.com

Pour lire l’article complet qui présentait le projet de construction de Benoît Fournier et Ariane Ménard et des projets d’écohabitation paru récemment sur cyberpresse, cliquez ici


Pour en savoir plus sur la norme “Passive House”
(passivhaus), cliquez ici

Pour en savoir plus sur la foire de l’environnement et de l’écohabitation Écosphère, cliquez ici


Pour en savoir plus sur l’organisme Écohabitation, cliquez ici




Photo

Maison telle qu’elle est encore actuellement (été dernier)

Photo

Maison projetée selon les plans
___________________________________________________________________________

_______________________________________________________

Déjà dans Ahuntsic!

Des boîtes postales communautaires
ont pignon sur rue


PhotoBoîtes postales communautaires existantes dans Ahuntsic à l’intersection des rues Alain-Granbois et René-Bauset (Photo :jdv, Philippe Rachiele)

Alors que la Chambre des Communes avait déjà clos la session quelques semaines avant les Fêtes, Postes Canada annonçait aux Canadiens que la livraison du courrier à domicile serait remplacée par des boîtes postales communautaires d’ici cinq ans. 

Quelques emplacements

Journaldesvoisins.com a découvert que des résidants de l’arrondissement sont déjà privés du service de livraison du courrier à leur domicile. En effet, depuis quelques années, les résidants des nouveaux développements domiciliaires dans Ahuntsic-Cartierville (et ailleurs) doivent déjà utiliser ces boîtes et n’ont pas droit au service du courrier à domicile. C’est le cas dans Ahuntsic, à l’intersection de la rue Alain-Granbois et René-Bauset, à proximité du boulevard de l’Acadie et de la rue Sauvé.

Aînés

La mesure annoncée inquiète plusieurs citoyens, notamment les aînés qui sont parmi les plus grands utilisateurs du courrier. Ils sont les plus susceptibles d’être affectés par des problèmes de santé et des conditions météorologiques qui les empêcheraient de se déplacer pour aller chercher leur courrier. 

Où les mettra-t-on ?


D’autres résidants ne voient pas d’un bon œil l’installation de ces boîtes communautaires sur une partie du terrain de leur résidence, appartenant à leur municipalité, à cause du bruit et de l’accroissement de la circulation qu’ils appréhendent.

Opinions de résidants touchés


J
ournaldesvoisins.com a rencontré une résidante habitant à proximité  de ces boîtes communautaires pour avoir son opinion.  À son arrivée dans le quartier, la dame en question trouvait  dommage de ne pas avoir le service de courrier à domicile comme partout ailleurs. “Toutefois, dit-elle, je me suis habituée et, finalement je ne trouve pas que c’est un problème!”.

Bien que cela n’arrive pas très souvent, la résidante souligne toutefois qu’il peut arriver que les résidants des environs aient à klaxonner pour que les véhicules temporairement garés devant chez eux soient déplacés quand les gens vont récupérer leur courrier. (Par Philippe Rachiele) (2014-01-10)

___________________________________________________________________________

Si vous roulez avec une voiture électrique…
Il y a déjà des bornes de recharge dans le quartier
.Une à votre disposition chez St-Hubert sur Lajeunesse et deux chez Épicerie Métro, dans le stationnement de la rue Garnier


Photo

Ceux et celles qui possèdent un véhicule électrique peuvent recharger la pile ailleurs qu’à la maison, dans l’arrondissement. Évidemment, cette installation servira surtout aux visiteurs sur notre territoire.

Ainsi, dans le quartier, on retrouve une de ces bornes (notre photo) dans le stationnement de la Rôtisserie Saint-Hubert, à l’angle des rues Lajeunesse et Prieur (entrée par la rue Lajeunesse pour y avoir accès)., ainsi que deux autres dans le stationnement de l’Épicerie Métro auquel on accède par la rue Garnier ou le boulevard Papineau.

Depuis environ 18 mois, environ 150 bornes électriques ont été installées au Québec. même si les utilisateurs se font rares. On en trouve dans certains stationnement des marchés Métro, Rona, Rôtisseries Saint-Hubert et de l’Agence métropolitaine de transport.

Hydro-Québec et ses partenaires ont investi un million de dollars pour mettre sur pied un circuit à travers le Québec. Chaque  borne de 240 volts coûte environ 5 000 $. Par ailleurs, il en coûte 2,50 $ pour faire le plein de la pile électrique sur votre véhicule. (Par Christiane Dupont) (2014-01-10)

Si vous voulez en savoir plus sur la stratégie d’électrification des transports du Gouvernement du Québec, cliquez ici

Si vous voulez voir la carte des bornes de recharge électrique à Montréal, au Québec et ailleurs dans le monde, cliquez ici

Si vous voulez en savoir plus sur les bornes électriques des Rôtisseries Saint-Hubert, cliquez ici

___________________________________________________________________________


______________________________________________________

Finie la musique en patinant?   
Des usagers du parc Nicolas-Viel aimaient l’ambiance!


Photo

Vous aimez patiner? Mais vous aimez le faire au son de la musique? Vous n’êtes pas seul!

Alors que la patinoire du parc Nicolas-Viel, du boulevard Gouin ouest, située près du boulevard Saint-Laurent, offrait ce service aux patineurs, voilà que certains d’entre eux nous ont écrit cette semaine. Pour quelle raison n’y a -t-il plus plus de musique alors qu’ils aiment bien y patiner et profiter de l’installation sportive d’hiver?

L’un d’entre eux nous a même écrit qu’il croyait que les enceintes acoustiques semblaient opérationnelles mais que, depuis la rénovation du chalet du parc, la musique n’était plus de mise…

Aiguisez vos lames!


Qu’on se rassure! Renseignements pris auprès de l’arrondissement, la musique est, paraît-il, de retour au parc Nicolas-Viel aujourd’hui. Un nouvel amplificateur a été installé dans le chalet du parc parce que le précédent avait été vandalisé. Espérons qu’il n’en sera pas de même cette fois-ci? Donc, à nous les arabesques gracieux au son d’une valse viennoise (si vous en êtes capables!) On peut aussi regarder et écouter, c’est tout aussi plaisant!
(Par Christiane Dupont) (2014-01-10)


__________________________________________________________________________

“Mon beau sapin, roi de la collecte…”
Si ta parure point ne perdure au compostage…
elle servira n’en doutez pas à d’autres usages!



Photo

Si vous avez souligné les Fêtes de fin d’année avec un sapin naturel, il vous reste encore mercredi 15 janvier prochain, pour le déposer à l’extérieur sur votre terrain afin qu’il soit ramassé par l’arrondissement, aux fins de compostage.

Cette semaine, mercredi 8 janvier, c’était le début de la collecte. Journaldesvoisins.com avait constaté que certaines rues de l’arrondissement avaient été oubliées. 

“Comme c’est un nouvel entrepreneur, il est possible que des erreurs se soient glissées dans le parcours, a mentionné Geneviève Dubé, porte-paroles de l’arrondissement. La lecture de son GPS permettra de le savoir. Dans tous les cas, les sapins seront ramassés d’ici quelques jours. Les citoyens peuvent téléphoner au 311 s’ils ont aussi remarqué que des sapins n’ont pas été ramassés sur leur rue”, a ajouté Mme Dubé.
(Par Christiane Dupont) (2014-01-10)

___________________________________________________________________________

_______________________________________________________

Espaces de stationnement pour personnes handicapées
L’arrondissement a-t-elle une politique en ce sens?


Photo(Photo: jdv Philippe Rachiele)

L’arrondissement a-t-il une politique concernant le stationnement pour les personnes handicapées sur les rues commerciales, et les rues résidentielles?

Places tarifées, rues commerciales


Stationnement Montréal offre des places de stationnement tarifées sur rue qui sont réservées aux personnes handicapées.
Dans l’arrondissement, il y a trois espaces de stationnement tarifées:
Chambord coté Ouest, entre Prieur et Fleury : UP-104-627-320
Fleury coté Nord, entre Sacré-Coeur et Christophe-Colomb : UP-104-627-025
Parc coté Ouest, entre Chabanel et Legendre : UP-315-202-001

Pour voir les espaces de stationnement pour personnes handicapées disponibles dans l’arrondissement ou ailleurs, dans les autres arrondissements, cliquez ici.

Rues résidentielles


Par ailleurs, Geneviève Dubé, porte-parole de l’arrondissement signale que l’octroi des places de stationnement pour les personnes handicapées est de la responsabilité de l’arrondissement (ailleurs que les places tarifées). Pour en bénéficier, il faut en faire la demande au Bureau d’accès Montréal (BAM), au 311.


C’est le cas de l’espace de stationnement que l’on peut apercevoir sur la photo, situé avenue de l’Esplanade.
(Par Christiane Dupont) (2014-01-10)

Pour plus d’infos sur le stationnement réservé aux personnes handicapées, mode d’emploi, permis et tutti quanti, cliquez ici

Pour avoir les coordonnées du BAM, cliquez ici


______________________________________________________

LE DÉNEIGEMENT, COROLLAIRE DE L’HIVER…
Déneigement d’avant Noël:
Ahuntsic-Cartierville dans la bonne moyenne


PhotoNeige et verglas…

L’arrondissement
d’Ahuntsic-Cartierville s’est retrouvé en plein dans la moyenne pour sa
performance en matière de déneigement lors de la dernière tempête, quelques
jours avant le 25 décembre dernier, celui de L’Ile Bizard-Sainte-Geneviève remportant
la palme.

A
l’instar de trois autres arrondissements dont Saint-Laurent, l’opération
déneigement a pris fin le lundi 30 décembre. L’opération dans les rues de neuf
autres arrondissements avait été complétée avant cette date, mais dans six
autres, elle a pris fin après, dans certains cas, le 3 janvier.

Mais
il est difficile de faire un juste tableau de la situation compte tenu que des
arrondissements ont moins de rues alors que certains interdisent le déneigement
au cours de la fin de semaine.

L’administration
Coderre a fait le bilan en milieu de semaine des deux premières tempêtes de la
saison. 

Il
va sans dire que l’opération a été relativement ‘’facile’’ après l’arrivée de
la première tempête à la mi-décembre. Mais les choses se sont corsées lors de
la deuxième tempête, s’étalant entre les 20 et 22 décembre derniers. 

Il
est tombé 30 centimètres de neige mais il faut ajouter la pluie, qui fait
ainsi gonfler le total, sans compter les problèmes d’équipement qui ont ralenti
les opérations. (Par Alain Martineau) (2014-01-10)


Ah, que la neige a neigé!
Quatre sites d’élimination de la neige dans l’arrondissement


PhotoSite Meilleur et Sauvé

À Montréal, et dans notre quartier, une tempête comme celle d’avant Noël apporte son lot de plaisirs… mais aussi de désagréments pour les urbains que nous sommes!

Elle occasionne aussi beaucoup de travail aux employés de l’arrondissement et de la ville-centre et nécessite un budget faramineux pour ramasser et évacuer le tout.

Vingt-neuf sites

Toute cette neige est emportée par camions dans des sites d’élimination. À Montréal, il en existe 29. Pendant une opération de chargement, les camions multiplient leurs allées-venues vers vers l’un de ces sites d’élimination.

Ahuntsic-Cartierville compte quatre de ces 29 sites; ce sont des sites d’élimination par chutes à l’égout. L’un est situé à l’intersection des rues Sauvé et Meilleur, dans le stationnement situé devant le parc à chiens; l’autre à l’intersection de la rue Millen et du boulevard Henri-Bourassa; un autre à l’intersection Jules-Poitras et Henri-Bourassa, et le dernier à l’intersection Poincarré et Henri-Bourassa. En outre, 25% de la neige de l’arrondissement va au site de dépôt à neige de la Carrière Francon, située dans l’arrondissement Villeray-St-Michel-Parc Extension.

Chutes et dépôts

L’opération d’élimination de neige dans les chutes à l’égout consiste à déverser la neige dans l’égout collecteur sur ces coins de terrain et les gigantesques amas de neige deviennent de l’eau qui ira rejoindre les eaux de l’usine d’épuration située dans l’Est de Montréal. Voilà pourquoi on voit à cet endroit, parfois, de nombreux camions attendant leur tour pour  envoyer leur neige dans l’égout collecteur. D’autres sites reçoivent, comme celui de la carrière Francon, reçoivent simplement la neige qui y est entassée et qui fondra au printemps, sous les rayons du soleil.

Millions de mètres cubes

Le volume annuel moyen de neige éliminée à Montréal est de 13 millions de mètres cubes,
soit l’équivalent de 325 000 voyages de camions. Comme le souligne le portail de la Ville, l’eau de fonte provenant de ces sites est récupérée et traitée selon les normes environnementales.

Pour en savoir plus sur les différentes opération effectuées à la suite de chutes de neige par la Ville, cliquez ici
Pour connaître les lieux où les différents arrondissements entassent la neige en surface (boîtes vertes) ou éliminent par les égouts (boîtes bleues), consultez le site suivant
(Par Christiane Dupont) (2014-01-10)


________________________________________________

BON À SAVOIR
Peut-on garer son véhicule devant sa propre entrée de garage?

Oui, mais avec réserves…


Photo


À la suite de questions d’un lecteur qui se désolait en nous écrivant que “les voisins sont prêts à beaucoup de bassesses pour garder pour eux le fruit de leur pelletage”, et qui croyait qu’il était interdit par l’arrondissement ou la Ville-centre de garer son véhicule devant sa propre entrée de garage, journaldesvoisins.com est allé aux renseignements…

Mythe urbain


Ainsi, il semblerait que ce soit un mythe urbain qui prétend que le propriétaire d’un véhicule n’a pas le droit de garer son véhicule devant l’entrée de son propre garage. Une porte-parole de l’arrondissement nous a indiqué que si la signalisation le permet, c’est à dire s’il n’y a pas d’affichage d’interdiction de stationnement à cause de la neige ou d’autre panneau d’interdiction dans cette section, le propriétaire peut se stationner devant sa propre entrée, mais pour une durée maximale de 24 heures. Ainsi, il semblerait qu’un règlement municipal, à Montréal, interdise de laisser un véhicule plus de 24 heures au même endroit, devant son entrée de garage, devant chez soi ou n’importe ou ailleurs sur une rue.

Plaintes


Les plaintes sont habituellement faites par le propriétaire d’une entrée de garage quand un autre véhicule se trouve devant son entrée de garage, nous précise-t-on. Toutefois, si jamais un autre citoyen se plaint (qu’un véhicule est devant une entrée de garage depuis plus de 24 heures, par exemple), une vérification devra être faite pour identifier le propriétaire du véhicule.

Article 382


Par ailleurs, s’il y a déneigement prévu sur ce le côté de la rue où un véhicule est garé et qu’il y a une affiche d’interdiction de stationnement, il n’est pas possible de stationner devant son entrée. L’article 382 du Code de la sécurité routière du Québec stipule qu’il est interdit de stationner un véhicule de manière à gêner l’entretien du chemin.

Art. 382 Sauf en cas de nécessité, nul ne peut immobiliser un véhicule routier de manière à rendre une signalisation inefficace, à gêner la circulation, l’exécution de travaux ou l’entretien du chemin ou à entraver l’accès à une propriété.

Résumons…


En clair, nul ne peut se garer devant l’entrée d’autrui, ou une partie de l’entrée d’autrui, ni pour 24 heures, ni pour 1 heure! Nul ne peut non plus laisser son véhicule garé au même endroit sur la rue pendant plus de 24 heures; il faut le déplacer de temps à autre.
Pour le reste, ce sont les règles de bon voisinage qui s’appliquent. Installer des cônes oranges ou des affiches devant son entrée de garage pour laisser savoir aux gens que l’espace de stationnement devant sa propre entrée de garage (pelletée ou non) nous appartient n’est pas non plus l’idée du siècle… (Par Christiane Dupont) (2014-01-10)

_______________________________________________________
Avez-vous votre permis municipal pour votre animal?
Cette année, il vous faut aussi une médaille pour votre chat!


Photo

En juin dernier, l’arrondissement adoptait un nouveau règlement sur le contrôle animalier, notamment sur la nécessité
et pour les chats et les chiens de porter une médaille, et, donc, pour
leur maître de se procurer un permis au coût de 5$ (chat non stérilisé,
15$).

Pour les chats, il est plus facile de les identifier avec une micropuce qui sera installée par le vétérinaire. Ceux et celles qui requerront ce service bénéficieront d’une réduction pour le coût de la médaille.

On peut se procurer les médailles (permis) au Bureau d’Accès Montréal, dans certaines cliniques et animaleries participantes.

Pour en savoir plus, cliquez ici  
(Par Christiane Dupont) (2014-01-10)


Photo

“Ce nouveau règlement, “chat” s’applique aussi à moi, non?”, rève ce chaton, bien au chaud…

_______________________________________________________

On recycle aux Jardins Millen!


Photo

Impressionnante quantité de bacs de recyclage notée aux Jardins Millen.  Les résidants qui y habitent donne l’exemple en participant activement à la collecte sélective. (jdv- Par Philippe Rachiele) (2014-01-10)

________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE…………………………………


Photo

Des formations informatiques sont disponibles au Café de Da et la bibliothèque de
Cartierville.  Renseignements : 514 872-0568.

Café-conversation au Café
de Da
pour les nouveaux arrivants et les immigrants non francophones.  Venez converser en français dans une
atmosphère de détente.  Tous les
mercredis de 14 h à 15 h dès le 15 janvier.

Le CANA vous invite à une sortie historique unique où se
côtoient patrimoine et nature.  Un   voyage
dans le temps à la Cité Historia, le jeudi 23 janvier de 13 h à 16 h.  Inscriptions : 514 382-0735 poste
223. 

Inscrivez-vous  aux
nombreux loisirs disponibles dans l’arrondissement le 13 -14 janvier de 19 h à
21 h.

UFA (Union des familles d’Ahuntsic) 161, boul.
Henri-Bourassa Ouest.  www.loisirsufa.ca
Les copains de St-Simon, École St-Simon.  copains.stsimon@hotmail.com
Loisirs Saint-Isaac-Jogues, 9355 de Galinée (Entrée arrière).  www.loisirssij.com

Loisirs
Christ-Roi, sous-sol de l’église Christ-Roi. 
www.loisirschristroi.com

Loisirs
de l’acadie, 1405, boul. Henri-Bourassa Ouest. 13-14-15 janvier 13 h à 21
h.  www.loisirsdelacadie.ca

Loisirs
St-Martyrs-Canadiens, 10125, rue Parthenais. 
www.loisirsstsmartyrs.com

Loisirs
Sophie-Barat, 1239, boul. Gouin Est, www.loisirssophiebarat.ca

Loisirs
St-Odile, inscriptions par internet www.slso.ca

Le
Comité santé et bien être Ahuntsic
veut offrir des aux acteurs du milieu
Ahuntsic, des formations, ateliers et conférences en lien avec les saines
habitudes de vie pour nos jeunes de 0-17 ans et leurs familles.  Tous ceux qui sont intervenants, coordonnateurs,
cadres, gestionnaires, éducateurs, enseignants, etc sont invités à remplir un
questionnaire pour aider à évaluer les besoins. 
Renseignements : Sophie-Sylvie Gagné 438 492-4269. 

La
Parentrie
, organisme communautaire d’entraide et de répit aux familles en santé
mentale, vous invite à sa conférence mensuelle. Nous recevrons madame Laurence
D’Arcy,  thérapeute du comportement
humain et intervenante  au Centre de
réadaptation en dépendance de Montréal-Institut universitaire. (CRDM-IU) Le
thème de la rencontre sera :  «
maladie mentale et dépendances /alcoolisme et toxicomanie ». Mercredi le 22 janvier 2014 à 19h. 

Au Centre communautaire d’Ahuntsic. Prix d’entrée :
3.00$. Inscriptions : 514 385-6786

Projet La cellule. 
Une journée de formation éclair pour jeunes entre 16  et 35 ans ayant un projet entrepreneurial qu’ils
aimeraient voir se réaliser ou le désir de partir une entreprise mais qui ne
savent pas par où commencer.  Les jeunes
découvriront les étapes du développement d’un projet entrepreneurial et
sortiront de cet évènement les idées plus claires et prêts à passer à l’action.  Le vendredi 10 janvier de 9 h à 16 h 30 au
Carrefour jeunesse-emploi Ahuntsic bordeaux-Cartierville, 10794, rue Lajeunesse.  Renseignements : 514 383-1136,
poste 31

Vous souhaitez partir en affaires ?  Participez au «5 à 7» de la CDEC le mardi 21
janvier 2014.  Inscriptions :
info@cdec.qc.ca

Initiation
à l’informatique avec le Créca
. Les lundis après-midi à compter du 13 janvier,
de 13 h à 15 h pendant 10 semaines. 10$. 
Inscriptions : 514 596-7629

Mettez
à jour vos connaissances en informatique
à compter du 15 janvier les mercredis
soir de 18 h 30 à 20 h 30 pendant 8 semaines, au Créca 10$.  Inscriptions : 514 596-7629

(Par Philippe Rachiele) (2014-01-10)



_______________________________________________________

Pour les humains, comme pour les canidés…
Les fêtes ont été bien fatigantes!


Photo

“C’est dans l’temps du Jour de l’An, on s’amuse et on s’embrasse, c’est l’bon temps d’en profiter, ça arrive rien qu’une fois par année!”

“Heureusement que ça n’arrive rien qu’une fois par année…”, doivent rêver le Retriever Juanito, mascotte de journaldesvoisins.com, et sa douce amie “Gungish” (Petite neige, en atikamekw), car après avoir reçu la parenté avec leurs maîtres, dans Ahuntsic, les deux meilleurs compagnons de l’homme et de la femme… ont beaucoup apprécié le “repos du guerrier”.

Que la sieste était bonne, le lendemain de la veille!

(Par Philippe Rachiele et Christiane Dupont) (2014-01-10)
_______________________________________________________________

…………………………………LE COIN DES COMMERÇANTS


PhotoLieu du futur café-bistro sur Fleury Est

Sur la Promenade:
L’offre
alimentaire sera en quelque sorte un peu modifiée dans l’ouest de la Promenade
Fleury d’ici peu.

D’abord,
un nouveau restaurant viendra remplacer le Kerkennah qui a fermé ses portes
l’automne dernier. Mais il y aura une certaine similitude avec l’ex-resto tunisien
sur le plan menu car on offrira des plats méditerranéens.

Un
peu plus à l’ouest, du même côté de la rue, un café bistro prendra la relève du
commerce Les Jardins du gastronome   (épicerie fine et traiteur)
qui avait lui aussi fermé boutique. Ce sera un café indépendant, non relié à
des réseaux comme Café Van Houtte ou Café Dépôt.

Et
même Aliments de Santé Laurier, qui remplace l’IGA de la rue Fleury, aura un
secteur café bistro au sein de son établissement. Quelques tables seront
réservés à ceux et celles qui auront le goût de bouchées santé sur place.

La
direction de la Promenade Fleury voit ces changements d’un “bon œil” en ce
début de 2014. 

On
espère entre autres une affluence plus grande en soirée dans ce secteur. (Par Alain Martineau) (2014-01-10)



PhotoMauricette, “Maman” Bonneau

Sur Fleury Ouest:
La Boutique Francine qui avait pignon sur Fleury Ouest depuis 48 ans a fermé ses portes en décembre dernier. L’édifice qui l’abritait a été acheté par Jean Gauthier, résidant et pdg du Bureau de crédit alimentaire, situé sur Fleury Ouest, également président de l’Association des gens d’affaires de Fleury Ouest. Selon le blogue Eater, aiguillé par les tweets du propriétaire du restaurant Le St-Urbain et de la Bête à pain, Marc-André Royal,  il semblerait qu’un boucher spécialisé dans le domaine des viandes vieillies, originaire de France, serait un des premiers locataires. Il y en aura sûrement d’autres. À suivre.

Par ailleurs, chez Josiane et Yves Bonneau, de la Chocolaterie Bonneau, il y a eu de la visite au Temps des fêtes et une une p’tite nouvelle qui a fait parler d’elle! Il s’agit de Mauricette Bonneau, la maman du chocolatier, qui est venue en visite à Montréal et qui, du coup, en a profité pour donner aider ici et là, dont emballer les chocolats. À 81 ans, faire fi du décalage horaire, et se mettre au boulot si vite quand on est en vacances, faut le faire! (Par Christiane Dupont) (2014-01-10)


Pour avoir plus d’infos sur la future boucherie, visitez le blogue Eater

______________________________________________

BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES


Photo


ASSEMBLÉE PUBLIQUE DE CONSULTATION MAIS SURTOUT D’INFORMATION POUR LES RÉSIDANTS DE L’ARRONDISSEMENT, le mardi 14 janvier 2014, à la salle du conseil de l’arrondissement, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage, 19 heures.  À l’ordre du jour:
Projet de règlement RCA1309010 relatif aux usages conditionnels de l’arrondissement (antennes sur le domaine public et supports d’antennes)
Premier projet de résolution CA 13090279 adopté en vertu du règlement sur les projets particuliers de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble (lot du 438-440 boul. Gouin Est)

Par ailleurs, il y aura reprise des séances ordinaires du conseil d’arrondissement, l
e lundi 9 février, à 19 heures, à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à 18 h 30 si vous désirez poser des questions, pour vous inscrire.
  (Par Philippe Rachiele et Christiane Dupont) (2013-01-03)

__________________________________________________________________


QUOI FAIRE….QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI


PhotoDaniel Charbonneau

Les sœurs Boulay au spectacle d’ouverture de la saison 2014 à
la maison de la culture le mercredi 29 janvier à 20 h.  Laissez-passer disponibles à partir du 14
janvier 18 h.

L’ascension d’un volcan : le mont Rainier.  Conférence voyage de Daniel Charbonneau à la
bibliothèque Ahuntsic, le 25 janvier à 14 h. 
Pour tous à partir de 7 ans. 
Inscriptions : 514 872-0568

Sons Tziganes avec Rona Hartner.  Représentation unique à Montréal le 16 janvier à 20 h à la maison de la culture.  Laissez passer nécessaires et disponibles présentement.


Contes sous les étoiles, le samedi 18 janvier.  Après une agréable promenade en ski de fond sous
les étoiles, rassemblez-vous autour du foyer extérieur et laissez-vous
transporter dans le temps par un conteur de Cité historia, à l’Île-de-la-Visitation.  7$, réservations 514 280-6733.

Le jeune Bach – Récital d’orgue avec Marc-André Doran.  Le 19 janvier à l’église-de-la-Visitation à 15 h.

Les oiseaux d’hiver sont à l’honneur le 12 janvier au parc
nature de l’Île-de-la-Visitation.  Venez
apprendre en compagnie d’un guide naturaliste. 
www.ville.montreal.qc.ca/grandsparcs.


______________________________________________
À surveiller en 2014: ajouts

À la suite de notre invitation, des lecteurs/lectrices nous ont fait parvenir des suggestions pour ajouter à notre tableau de dossiers à suivre ou de questions à surveiller pour l’arrondissement et le secteur. Nous les avons ajoutés en rouge au tableau d’origine. Envoyez-nous vos mise à jour et vos suggestions de dossier à suivre dans l’arrondissement. S’ils sont d’intérêt collectif, nous les ajouterons à notre liste. Écrivez à : journaldesvoisins@gmai.com
  • Abattage des arbres par Hydro-Québec dans l’arrondissement (Saraguay, Boisé de Liesse, environs de l’Île Perry…et quoi d’autre?)
  • Agriculture urbaine dans l’arrondissement: augmentation du nombre d’adeptes?
  • Apaisement de la circulation en 2014: autres mesures pour améliorer la gestion de la circulation sur les rues résidentielles?
  • Boîtes postales communautaires. Comment ce dossiers évoluera-t-il en 2014? À quels endroits, l’arrondissement autorisera-t-elle Postes Canada à installer les boîtes postales communautaires sur son territoire? Celles déjà installées dans les nouveaux développements de l’arrondissement ont-elles dû l’être après l’obtention d’une autorisation par l’arrondissement? Le maire de la Ville-centre a déjà signifié son intention de s’opposer à la décision de Postes Canada.
  • Budget prévu pour 2014 (tel qu’il sera dressé le 9 janvier prochain à la réunion extraordinaire du conseil d’arrondissement)
  • Camions de nourriture de rue au parc Tolhurst et dans d’autres parcs de l’arrondissement: suivi
  • Circulation aérienne au-dessus d’Ahuntsic-Cartierville: les élus de l’arrondissement vont-ils s’engager à la création d’une alliance des élus municipaux de nombreux arrondissements de Montréal pour forcer ADM à se soumettre à des règles plus strictes quant à la circulation aérienne au-dessus de certains quartiers d’Ahuntsic-Cartierville et des autres arrondissements?
  • Circulation de transit: y aura-t-il des mesures prises pour ralentir l’importante circulation de transit, en provenance de Laval, notamment?
  • Cloches à vêtements. Cette question a déjà été soulevée par un résidant qui déplorait leur multiplication et s’interrogeait sur leur réelle utilité lors d’une séance du conseil d’arrondissement l’hiver dernier. À suivre.
  • Commerces abandonnés (ou presque) sur les artères principales de l’arrondissement: des améliorations sont-elles à prévoir?
  • Compressions budgétaires: la Ville-centre doit faire un effort de rationalisation de 50 millions. Les arrondissements devront y contribuer. De quelle façon ces réductions de dépenses auront-elles lieu dans l’arrondissement?
  • Condominiums à être construits sur le terrain de la Vieille école, angle Henri-Bourassa et Laverdure: construction en 2014? (Restera-t-il des arbres sur le terrain? Ou ceux qui seront enlevés pour laisser place au chantier seront-ils remplacés? À surveiller!)
  • Construction Musto: décisions qui seront prises en 2014 concernant l’ancien terrain du MTQ sur le boulevard Henri-Bourassa et l’ancien terrain de la Crown Cork & Seal
  • Construction prévue de bureaux pour la Ville de Montréal dans l’arrondissement
  • Coût de la mise en oeuvre du plan directeur des berges en 2014? Quels financements et subventions l’arrondissement pourra-t-il aller chercher auprès de différents autres paliers de gouvernement et organismes privés pour réaliser cet ambitieux projet?
  • Les coûts du déneigement prévus seront-ils dépassés en 2014?
  • Déficit ou surplus anticipé et réel, de l’arrondissement en 2014?
  • Élagage: Hydro-Québec procède à de l’abattage d’arbres (occasionnellement) mais plus souvent à de l’élagage des arbres sous ses lignes à haute-tension. Nous en reparlerons.
  • Élections provinciales: y aura-t-il changement de gouvernement au cours de 2014?
  • Étude d’impact des mouvements aériens sur la santé, de la Direction de la Santé publique de Montréal: le rapport est disponible et maintenant connu des autorités municipales et provinciales. Quand sera-t-il enfin rendu public?
  • Étude sur les garderies dans la circonscription de Crémazie: quand l’étude sera-t-elle réalisée (et par qui) et quand les conclusions seront-elles connues?
  • Fêtes hivernales, fêtes de quartier entre voisins, fêtes sur la Promenade et fête de FLO en juin prochain
  • Finalisation du programme particulier d’urbanisme (PPU) du boulevard Henri-Bourassa Ouest
  • IGA Millen: qu’arrivera-t-il au IGA situé sur la rue Millen, près du boulevard Henri-Bourassa, qui a ouvert ses portes au printemps dernier avec un propriétaire-franchiseur, Patrick David, et qui a dû être repris par Sobeys avant même ses six premiers mois d’existence. On se souviendra que l’ancien IGA, situé sur la rue Fleury Est, faisait le bonheur des résidants du quartier, lesquels n’ont semble-t-il pas suivi le déménagement vers le nouveau site sur Millen. Des résidants avaient présenté une pétition de 1700 noms pour demander à Sobeys de conserver leur épicerie sur Fleury Est, mais rien n’y fit. L’ancien IGA deviendra sous peu un Aliments de santé Laurier.
  • Impacts des compressions budgétaires entreprises par l’administration Coderre à la Ville-centre sur notre arrondissement?
  • Infrastructures de l’arrondissement: tuyaux d’aqueduc et d’égouts qui seront renouvelés
  • Infrastructures de l’arrondissement: chaussée et trottoirs (avec et sans nids-de-poules selon la période de l’année)
  • Loyer de l’arrondissement au 555, rue Chabanel Ouest payé à Marcarko. Les locaux de l’arrondissement déménagés à grands frais du temps de l’administration de la mairesse Beaudoin, de la rue Lajeunesse, notamment, au 555 Chabanel Ouest coûtent encore plus de 1M$ (1 027 669 $) par annnée aux résidants, depuis 2007 et  jusqu’en 2022 (bail de 15 ans). Et la suite…?
  • Le lien cycliste entre les parcs d’Oka et St-Bruno qui passe par l’arrondissement sera-t-il commencé?
  • Logements sociaux: construction pour permettre la mixité des résidants dans l’arrondissement?
  • Maria Mourani, députée d’Ahuntsic,  restera-t-elle à son poste, et indépendante, en 2014, ou joindra-t-elle les rangs d’un autre parti politique fédéral?
  • Mobilier urbain sur la rue Fleury (Est et Ouest) sera-t-il augmenté? Sera-t-il design ou confo? Ou les deux!
  • Le nouveau parc à chiens (au lieu de l’ancien terrain de pétanque présentement utilisé par les propriétaires de chiens) prévu au parc Ahuntsic sera-t-il complété?
  • Nouvelle vocation pour l’ancien édifice sur le terrain de l’école Sophie-Barat?
  • Des nouvelles pistes cyclables seront-elles implantées dans l’arrondissement pour favoriser le transport actif?
  • Petite maison blanche de la rue Saint-Denis: maintenant qu’elle a été la proie des flammes, qu’en fera l’arrondissement?
  • Pierre Desrochers, conseiller de Saint-Sulpice,  répondra-t-il aux attentes de ses commettants même en assumant la lourde tâche de président du comité exécutif de la Ville-centre?
  • Poste de conseillère dans Sault-au-Récollet: Lorraine Pagé restera-t-elle la titulaire?
  • Poste Fleury d’Hydro-Québec :  y aura-t-il des audiences publiques sur la demande d’agrandissement déposée par HQ? (date limite pour en faire la demande au ministre de l’Environnement était le 23 décembre – nous avons communiqué avec le Service des communications du Ministère, mais n’avons pas encore obtenu de réponse)
  • Puces électroniques dans les bibliothèques de l’arrondissement pour l’enregistrement des livres: à quel moment?
  • Réalisations du conseiller de Bordeaux-Cartierville, Harout Chitilian, au cours de 2014,  en tant que responsable de la réforme administrative et du projet de Ville intelligente
  • Respect du français dans l’édifice du 555 Chabanel Ouest, par le promoteur immobilier Marcarko, là où l’arrondissement a installé ses pénates depuis 2007. La section Nicolas-Viel de la SSJBM a demandé au maire Pierre Gagnier, lors de la séance du conseil d’arrondissement, du 9 septembre dernier, de prendre les mesures nécessaires pour que le propriétaire de l’immeuble, où logent (à grands frais) les locaux de l’arrondissement, prenne les mesures nécessaires auprès de ses autres locataires afin que ces derniers respectent l’affichage prédominant du français tel que l’exige la Loi 101. À ce jour, les résultats se font attendre.
  • Revitalisation de la rue Chabanel: réalisable en 2014?
  • Sécurité des résidants sur le territoire, des écoliers aux abords des écoles, etc.
  • Société de développement commercial pour Fleury Ouest (FLO): l’année 2014 en verra-t-elle les prémisses?
  • Site qui sera choisi par l’administration Coderre pour feu le centre de compostage de Saint-Michel
  • Stationnement angle Fleury Est et Chambord: doit-on s’attendre à une autre surprise de l’administration de Stationnement de Montréal?
  • Tâches de la conseillère Émilie Thuillier quant à sa responsabilité de vérification des contrats de la Ville de Montréal?
  • Taxes municipales, taxe d’arrondissement: augmentations ou non?
  • Transport de matières dangereuses sur les voies ferrées qui traversent l’arrondissement du nord au sud et de l’est à l’ouest. À la suite du tragique accident où 47 Mégantiçois ont perdu la vie, l’été dernier, le gouvernement fédéral a annoncé que les municipalités (et les arrondissements?) devraient être tenues au courant du contenu des convois sur leur territoire par les compagnies ferroviaires. Toutefois, on apprenait que ce serait de l’information fournie trimestriellement ou annuellement, et non préliminaire. Auparavant, les municipalités devaient faire une demande d’accès à l’information. À suivre.
  • Traverses de piétons disséminées un peu partout dans Ahuntsic-Cartierville: peut-on espérer plus de respect de la part des automobilistes? Quelles mesures pourrait prendre l’arrondissement en ce sens?

_______________________________________________________

En 2014
, soutenez votre journaldesvoisins.com
Devenez membre ou renouvelez votre abonnement

. Merci à nos donateurs! Ils et elles se reconnaîtront…

Il y aura également une séance de recrutement pour ceux et
celles qui désirent renouveler leur carte de membre ou se la procurer en
personne, à la Chocolaterie Bonneau, au 69, rue Fleury Ouest, le dimanche 9 février prochain, de 11 heures à 16 heures.
Commencez l’année 2014 du bon pied!


Il ne coûte que 10$ annuellement pour soutenir la qualité d’information de votre journal communautaire en devenant membre.

Vous pouvez également devenir membre en faisant parvenir un chèque à journaldesvoisins.com, avec vos coordonnées (nom, prénom, adresse POSTALE, adresse courriel, et numéro de téléphone), à:

Journaldesvoisins.com
10369, rue Clark
Montréal (Québec)
H3L 2S3

Vous pouvez en profiter pour faire un don en y ajouter un montant d’argent supplémentaire si vous le souhaitez. (Par Christiane Dupont) (2014-01-10)

________________________________________________________________________

Vous avez manqué les précédentes Actualités?

Allez sur «Archives – Actualités» tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

_________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com est un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour les résidants d’Ahuntsic-Cartierville, et dont le siège social se trouve à Ahuntsic. Notre journal est un bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic-Cartierville qui se consultent sur le Web à:
www.journaldesvoisins.com

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).
Coordonnées: journaldesvoisins@gmail.com Téléphone: 514 770-0858
Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration: Diane Viens, présidente; Pierre Foisy, vice-président; Me Hugo Hamelin, secrétaire; Philippe Rachiele, trésorier; Douglas Long, administrateur; Christiane Dupont, secrétaire adjointe; Marie-Eve Laurendeau, administratrice; Maurice Paquette, administrateur, et Pascal Lapointe, administrateur.
Éditeur et représentant publicitaire: Philippe Rachiele
Rédactrice en chef: Christiane Dupont
Journalistes, version Web: Christiane Dupont, Philippe Rachiele et Alain Martineau
Journalistes, version papier: Christiane Dupont, Alain Martineau, Élizabeth Forget-Le François, François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Collaborateurs à la rédaction et à la photographie: Élaine Bissonnette, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Alain Martineau, Benjamin Dupont.
Photos: Philippe Rachiele
Mise en page: Philippe Rachiele et Christiane Dupont
Illustrations originales: Sylvie Baillargeon (Claire obscure)
Caricaturiste: Fanie Grégoire
Correction/révision, version papier: Samuel Dupont-Foisy
Impression, version papier: Pierre Hébert
Distribution, version papier: journaldesvoisins.com
Dépôt légal, version papier: BNQ-ISSN1929-6061
Dépôt légal, version Web: BNQ – ISSN1929-607X
_________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de:


Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ
________________________________________________________________________

Photo

22 100 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires