Les Actualités du 10 octobre 2014

____________________________________________

Simulation de 
« Code orange » dans l’arrondissement
Un 
« écrasement d’avion »
 amène des blessés par hélico à l’Hôpital du Sacré-Coeur


Photo

On peut apercevoir un des nombreux hélicoptères atterrissant à tour de rôle sur l’héliport de l’Hôpital du Sacré-Coeur, jeudi matin, lors du Code orange. ((Photo : jdv – Philippe Rachiele)
Vous avez vu un, deux, trois hélicoptères dans le ciel d’Ahuntsic-Cartierville jeudi matin, et vous vous êtes demandé ce qui se passait? Il s’agissait d’une simulation de « Code orange » mise sur pied par différents intervenants montréalais et québécois vers les hôpitaux de Montréal afin de voir le temps de réponse des urgences en cas d’écrasement d’avion.

Organisée par l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal, l’opération était destinée à tester un « Code orange » dans le réseau hospitalier montréalais. Un Code orange est un code reconnu internationalement lancé lors d’une catastrophe ou d’un sinistre extrême qui exige le transport massif de personnes vers les hôpitaux. 

Surprenamment, l’Agence avait choisi comme scénario pour l’événement d’aujourd’hui un écrasement d’avion survenant au nord de la région de Montréal dans une zone où les services d’urgence ne pouvaient accéder par voie terrestre. Ce scénario était évidemment fictif. De même, « l’écrasement» n’a pas été reproduit pour les besoins de la cause. Seule l’opération de rapatriement de « blessés » fictifs par les hélicoptères vers Sacré-Coeur a été déployée. De là, les « blessés » étaient acheminés vers différents centres hospitaliers. 

Organisé conjointement avec plusieurs partenaires, dont l’Agence, les Hôpitaux du Sacré-Coeur, l’Hôtel Dieu du CHUM, l’Hôpital Jean-Talon, Urgences-Santé, les Forces armées canadiennes, la Sûreté du Québec, le SPVM, la STM, la Ville de Montréal, l’arrondissement, et la Direction régionale de la sécurité civile de Montréal, Laval, Lanaudière et des Laurentides, en plus de différents autres organismes et ministères, l’opération Code orange souhaitait tester “la réponse du réseau de la santé, plus particulièrement celle des établissements désignés comme le Centre d’expertise pour les personnes victimes de brûlures graves de l’Ouest du Québec et les centres de traumatologie. (Par Christiane Dupont) (2014-10-10)
 
__________________________________________________________________

Les élus votent un budget conservateur pour 2015
Peu de changements depuis l’an dernier
. Augmentation des dépenses prévues de 473 700 $
. Une analyse plus détaillée suivra…

PhotoLisa Siminaro, directrice, Performance, Greffe, et services administratifs, qui a présenté le budget (Photo : jdv – P. Rachiele)

Bien que la Ville de Montréal déposera son budget seulement en novembre, l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville a, quant à lui, déposé son budget de fonctionnement mardi soir, à l’occasion d’une réunion extraordinaire au cours de laquelle les élus ont adopté le budget en question. 

Par rapport à l’an dernier, on note une augmentation de 473 700 $ des dépenses. Le budget total de dépenses sera d’un peu plus de 65 millions de dollars. 

L’arrondissement mentionne que son budget de fonctionnement 2015 a été effectué en fonction des orientations fixées par la Ville centre, dont la réforme du financement des arrondissement, ainsi que le Plan quinquennal de main-d’oeuvre. À noter que dans le cadre de ce plan, la structure des effectifs de l’arrondissement pour 2015 a été réduite de l’équivalent de 11 personnes/année, ce qui a généré (NDLR: ou générera en 2015), selon l’arrondissement, une économie de           856 700 $.



Photo

Gilles Larocque, comptable de son état, et résidant, qui a posé des questions sur le budget (Photo : jdv – P. Rachiele)
Selon le maire Pierre Gagnier, qui l’a répété deux fois plutôt qu’une, le budget présenté par l’arrondissement est un budget équilibré.

La somme du budget est composée de transferts de la Ville centre, pour près de 57 millions de dollars, de revenus provenant de la taxe locale sur les services, soit 6 millions 500 000 dollars, et de revenus de sources locales de près de 2 millions de dollars.

Le budget 2015 comprend les dépenses de fonctionnement, soit les dépenses relatives aux opérations de déneigement, aux collectes de déchets, à l’entretien des rues, des parcs et des espaces vert, ainsi que les services rendus dans les bibliothèques, la maison de la culture et les installations sportives.

Le poste budgétaire qui remporte la palme en termes d’importance comptable est encore une fois la rémunération et les avantages sociaux du personnel pour la coquette somme de plus de 33 millions de dollars, soit 52 % du total des dépenses. (Par Christiane Dupont) (2014-10-10)

Pour prendre connaissance du budget de fonctionnement 2015 de l’arrondissement, cliquez ici

__________________________________________________________________________

Est-il nécessaire de décontaminer un stationnement?
Des résidants sceptiques sur la future utilisation du stationnement Chambord/Fleury Est


Photo(Crédit-photo: P. Rachiele)

La vocation du stationnement sis à l’angle des rues Chambord et Fleury Est est maintenue, selon Stationnement de Montréal…mais beaucoup de questions demeurent en suspens.

Si l’avenir du stationnement de la rue Fleury Est, angle Chambord, une fois l’opération de décontamination de ce terrain terminée, suscite encore des interrogations chez certains Ahuntsicois, Stationnement de Montréal continue d’affirmer que le terrain conservera sa vocation de stationnement une fois les travaux terminés.

Peu loquace sur ce dossier lorsque contacté par nos soins, Stationnement de Montréal a néanmoins maintenu mot pour mot les propos qu’il tenait lors du précédent article du jdv en août dernier, au moment du début des travaux. 

Et qui paye?

« Les travaux devraient s’échelonner jusqu’à l’automne et une fois la réhabilitation terminée, le terrain sera aménagé pour permettre son usage en tant que stationnement. Les détenteurs de permis ainsi que les usagers pourront s’y stationner comme à  l’habitude », a ainsi réitéré Sophie Charrette, la directrice adjointe aux communications de la Société en commandite Stationnement de Montréal. 

Face à notre insistance pour avoir plus de précisions quant à la date de fin des travaux, Mme Charrette a déclaré que « les travaux suivent leurs cours » et que
« la fin des travaux est prévue d’ici la fin de l’automne ». Les questions du jdv concernant le coût exact de l’opération de décontamination et qui en assumerait les coûts, sont toutefois demeurées sans réponses claires, Stationnement de Montréal se contentant de dire qu’il procède toujours par appel d’offres afin de choisir l’entrepreneur le plus qualifié pour effectuer les travaux et au tarif le plus bas.

« Pas de projet caché »

De son côté, le directeur général de La Promenade Fleury, François Morin nous a confirmé que, à sa connaissance,  le terrain devrait bel et bien maintenir sa fonction de stationnement une fois sa réhabilitation terminée. « Par rapport à ce qu’il y a, au niveau de l’arrondissement, dans les cartons, c’est toujours supposé être un stationnement. On n’a pas réussi à avoir de preuves visuelles, mais normalement ce qu’on nous a attesté à l’arrondissement et chez Stationnement de Montréal, c’est que effectivement c’est un stationnement tout ce qu’il y a de plus simple. Il y aura un petit peu plus de verdure à l’intérieur  pour qu’il réponde aux nouvelles normes du ministère de l’Environnement. Mais c’est ça ce qui nous est communiqué à nous aussi. Il n’est pas supposé avoir de projet caché là. »

Concernant les coûts, M. Morin croit savoir qu’ils devraient vraisemblablement être assumés par Stationnement de Montréal. « De ma compréhension, la Ville n’a rien à voir là-dedans. Au fond, vous pouvez le voir comme étant un site privé. Tout ce qui appartient comme ça à Stationnement Montréal, c’est comme si c’était un promoteur privé. Et normalement ils sont responsables de leurs dépenses. »

Enquête du jdv

Bien que l’hypothèse du changement d’usage du terrain une fois la décontamination achevée semble donc être à proscrire, des questions demeurent en suspens dans ce dossier, à commencer par le coût de l’opération. 

Journaldesvoisins.com s’est donc adressé au ministère québécois de l’Environnement pour avoir des estimations en la matière.Selon les informations que nous avons pu recueillir, « les coûts moyens de caractérisation environnementale (NDLR: connaissance détaillée du contenu environnemental d’un site) au mètre carré varient entre 4 $ et 8 $ selon le secteur de développement (industriel, commercial, résidentiel, etc) » tandis que « les coûts moyens de réhabilitation (NDLR: dépollution ou décontamination)  au mètre carré varient entre 65 $ et 120 $ également selon le secteur de développement (résidentiel, industriel, commercial ou municipal). » 

Aussi près d’une dizaine de raisons peuvent faire varier le prix, depuis la nature ou le niveau de contamination, en passant par la méthode d’intervention choisie. 

Changement de vocation?

Quant à savoir ce qui détermine  le lancement d’une opération de décontamination, là encore, plusieurs cas de figures peuvent s’appliquer. 

« Lorsqu’une entreprise cesse une activité sur un terrain ou encore lorsqu’il y a un changement d’usage du terrain, il y a nécessité de caractériser le terrain. Selon les critères de décontamination applicables, une décontamination peut être exigée. Les critères de décontamination sont fonction des usages projetés », nous a ainsi expliqué dans un courriel, Mathieu Marchand, chef d’équipe au Pôle d’expertise régionale du secteur industriel de la Direction régionale de l’analyse et de l’expertise de l’Estrie et de la Montérégie du ministère de l’Environnement. L’avenir nous dira si le stationnement restera… (Par Rabéa Kabbaj ) (2014-10-10)

Pour en savoir plus sur la question de la décontamination des sols, tel qu’expliqué par le ministère du Développement durable, de l’Environnement, et de la Lutte contre les changements climatiques du Québec, cliquez ici

Pour en savoir plus sur Stationnement de Montréal, cliquez ici

__________________________________________________________________________


__________________________________________________________________________

Référendum pour une SDC sur FLO
Ensemble pour un nouveau départ!


PhotoFLO – (Photo : FB Flo)

Les commerçants, professionnels et gens d’affaires de Fleury Ouest, ont participé au référendum organisé par l’arrondissement, dimanche 5 octobre, pour déterminer s’ils étaient en faveur ou non de la création d’une société de développement commercial (SDC) sur Fleury Ouest.

Selon les résultats du vote, plusieurs des quelque 90 membres se sont prévalu de leur droit de vote et la majorité a voté en faveur d’une SDC. L’Association a déjà commencé à distribuer une circulaire, « Ensemble pour un nouveau départ », à ses membres.

Mardi 14 octobre prochain, lors de la réunion du conseil de l’arrondissement, la secrétaire de l’arrondissement, Chantal Châteauvert, annoncera le résultat du vote , et les élus autoriseront la constitution de la SDC en conséquence, selon le point 12.02 de l’ordre du jour de la réunion.

Ce n’est qu’une fois cette démarche officialisée que l’on saura si la SDC Fleury Ouest est officiellement créée. À suivre. (Par Christiane Dupont) (2014-10-10)

Pour prendre connaissance de l’ordre du jour de la réunion du conseil d’arrondissement du 14 octobre, cliquez ici
__________________________________________________________________________


ÉLECTIONS SCOLAIRES
Le CREM, troisième groupe en lice
Lutte à plusieurs pour le pouvoir à la CSDM


PhotoMarie-Ève Laurendeau, candidate dans Ahuntsic-est-Saint-Michel (crédit-photo: CREM)

Outre Priorité écoles, une autre équipe de l’Opposition s’est constituée en vue de l’élection scolaire montréalaise du    2 novembre prochain dans la métropole. Il s’agit de la CREM, pour Coalition du Renouveau des Écoles Montréalaises – Équipe Christine Fournier. Cette dernière, active dans le Sud-Ouest de Montréal, est candidate à la présidence.

Sur le plan local, la formation compte sept candidats (sur 12) aux élections sur le territoire de la Commission scolaire de Montréal (CSDM). Comme Priorité écoles, l’équipe Fournier entend laisser beaucoup de place à l’école et à la prise de décisions locales. À ce sujet, la plateforme de la formation est claire. Elle veut une école active, « mettre l’école dans la communauté et la communauté dans l’école », claironne l’un de ses thèmes.

La CREM estime qu’il est primordial de redonner aux écoles leur autonomie. C’est aussi un message cher à Priorité écoles. Comme les autres, la jeune formation insiste aussi sur l’importance de tout faire au chapitre de la réussite scolaire et de miser sur la formation professionnelle  en appui aux petites entreprises.

Marie-Ève Laurendeau

Dans Ahuntsic-est-Saint-Michel (tout ce qui est à l’est de la rue Saint-Hubert), la formation présente Marie-Ève Laurendeau qui en a long à dire contre ce qu’elle appelle  « les jeux de coulisses des dirigeants politiques à la CSDM ». À son avis, il y a, beaucoup de décisions qui se prennent à huis clos. « Il n’y a pas de transparence », dit-elle, alors que l’équipe du MÉMO a été longtemps seule depuis plus de 15 ans, pratiquement sans opposition.

Mme Laurendeau, qui a été commissaire parent en 2011-2012, possède une longue feuille de route au sein de divers comités de parents. La formation qu’elle représente entend d’ailleurs faire beaucoup de place aux parents. Cette femme qui détient un baccalauréat en psychologie, entre autres, estime que la démocratie scolaire est menacée (on parle d’abolir les commissions scolaires). Elle-même a été fort active depuis dix ans avec d’autres parents pour faire avancer la cause des écoles et des élèves. « Si l’on perd ce micro-gouvernement, si on perd ça, a-t-elle soutenu, ce sont les citoyens qui perdront leur droit de parole »

Conseil d’établissement

Mme Laurendeau estime que le conseil d’établissement doit avoir son mot à dire dans les grandes décisions comme l’adoption de la grille-matière ou l’embauche d’un psychologue, accompagné de budgets. « Le conseil est le meilleur endroit pour connaître, comprendre et évaluer les besoins d’appartenance des écoles et de leur milieu », mentionne  justement son équipe.  

Marie-Ève Laurendeau, qui s’est retrouvée au sein de plusieurs conseils d’administration (journaldesvoisins.com, Développement Montréal) souhaite de tout cœur une belle participation à l’élection mais le travail pour convaincre, alors que chaque district a un territoire « énorme », représente tout un défi. (Par Alain Martineau) (2014-10-10)


__________________________________________________________________________


__________________________________________________________________________

ÉLECTIONS SCOLAIRES
Daniel Duranleau avec Jocelyne Cyr
Priorité Écoles veut que l’école soit le pivot du système d’éducation


PhotoCamile Diodati, troisième à partir de la gauche; Jocelyne Cyr, cinquième. (Crédit-photo: Priorité Écoles)

Comme son nom l’indique, Priorité Écoles, une nouvelle formation politique scolaire, met l’accent sur le rôle de l’école dans la réussite scolaire, dans la plateforme électorale qu’elle a dévoilée mercredi dernier à la Maisonnette des parents, dans la Petite Italie.

En vue de l’élection scolaire du 2 novembre, le « parti » qui présente des candidats dans 10 des 12 circonscriptions électorales de  la Commission scolaire de Montréal (CSDM), en plus de Jocelyne Cyr, candidate à la présidence, veut offrir une alternative au MÉMO, le Mouvement pour une école moderne et ouverte, qui tient présentement les rênes de la CSDM.

D’entrée de jeu, Mme Cyr, une ancienne du MÉMO, dans Cartierville, qu’elle a quitté il y a environ un an, a tenu à prendre ses distances avec son ancienne équipe.

« Le choix du nom de notre équipe ne s’est pas fait de façon aléatoire », a indiqué Mme Cyr au journaldesvoisins.com lors de l’événement réunissant candidats et amis de la formation. « Ce n’est pas pour rien que c’est Priorité écoles, a-t-elle soutenu, notre priorité, c’est l’école. En fait, ce que l’on veut, c’est que l’institution soit au service de l’école, qu’elle soutienne l’école pour qu’elle réalise sa mission, qu’elle développe le plein potentiel des élèves. C’est ce qui est différent (NLDR : du MÉMO) », a résumé Mme Cyr, qui semble très confiante en cette mi- campagne.

École ouverte

Pour la leader de l’équipe, l’école doit être en quelque sorte le pivot du réseau, l’endroit approprié dans la prise de décisions, de concert avec les parents, les partenaires locaux.

« Et nous ce qu’on veut, c’est une école ouverte à la communauté afin que les gens puissent venir à l’école, soient capables de soutenir la persévérance scolaire et la réussite des élèves. C’est central dans notre plateforme », d’insister celle qui bénéficie entre autres de l’appui de Daniel Duranleau, qui a été pendant environ un an le président (MÉMO) de la CSDM, puis l’attaché politique de l’ex-ministre Diane de Courcy au bureau de la circonscription de Crémazie.

Priorité Écoles a intégré le slogan « Pour un renouveau scolaire montréalais » à son logo, question d’insister sur l’importance de favoriser un vent de changement à la CSDM.

Candidats locaux

Dans notre secteur de la ville, pour Priorité Écoles, Camile Diodati se présente dans la partie ouest (tout ce qui est à l’ouest de la rue St-Hubert, en englobant Bordeaux et Cartierville) et Karim El-Dakdouk dans la partie est, qui comprend aussi St-Michel.

M. Diodati est lui aussi un farouche partisan de la décentralisation et de la prise de décisions à l’échelle locale. « La décision doit se prendre par le milieu, les écoles savent mieux que quiconque quels sont les véritables besoins, a-t-il affirmé. Les décisions doivent aussi impliquer des partenaires comme la ville et les organismes communautaires », a-t-il ajouté.

Au cours des dernières années, certaines écoles ont été aux prises avec des problèmes de surpopulation. Elles doivent augmenter leur capacité d’accueil.

« L’école présente des projets. C’est à elle de décider, non à la CSDM », a martelé M. Diodati, qui affirme qu’il y a moyen de faire beaucoup de choses avec des partenaires comme la ville et l’arrondissement, citant en exemple l’entente avec eux pour agrandir une école que ses enfants ont fréquentée.

À l’heure des compressions, encore là, le candidat de Priorité écoles rappelle que l’école est bien placée pour donner son point de vue. « Et on peut faire des changements, avec les intervenants du milieu dont les groupes communautaires », a suggéré M. Diodati. (Par Alain Martineau) (2014-10-10)
__________________________________________________________________________


Travaux de 1 000 000 de $
L’Église de La Visitation doit impérativement être rénovée


PhotoLes membres de l’AGAAC lors de la visite de l’église

Des travaux de plus de 1 million de dollars seront nécessaires pour éviter que l’Église de la Visitation, ce joyau architectural et patrimonial de Montréal et du Québec, ne se détériore encore plus au cours des prochaines années. 

La phase 1 de la restauration du lieu de culte ira chercher 700 000 $ dans les coffres du ministère de la Culture, tandis que la Fabrique doit fournir les 300 000 $ manquants.  
Oeuvres d’artistes

Plusieurs œuvres anciennes assez remarquables y sont présentes, comme des tableaux datant de 1754-55 et 56, soit durant le Régime Français.  À remarquer également, des portes sculptées (en 1771-72) uniques au Canada, faites par l’artiste Liébert, l’autel fait par l’artiste Quévillon, le plafond ainsi que d’autres œuvres faites par nul autre que David Fleury (dont la rue Fleury porte le nom).  

Pour aider a recueillir les fonds nécessaires pour la première phase de restauration il y aura, entre autres, un calendrier spécial pour 2015 qui sera mis en vente sous peu. En outre, les paroissiens et visiteurs du lieu de culte seront mis à contribution au cours des célébrations des Fêtes, notamment.  

Visite guidée pour l’AGAAC

À l’occasion de leur premier petit-déjeuner de la saison, les membres de l’AGAC (association des gens d’affaires d’Ahuntsic-Cartierville) ont eu droit à une visite guidée du lieu de culte et pu contempler à loisir, après leurs agapes, les oeuvres d’art qui ornent l’église que nombre de Montréalais choisissent encore pour les cérémonies de mariage et de baptême, peu importe qu’ils soient résidants d’Ahuntsic, de Cartierville ou d’ailleurs à Montréal, et même de l’extérieur de l’Île. 

Rappelons que l’Église de la Visitation a été érigée entre 1749 et 1751. Ce serait l’une des plus anciennes églises paroissiales du Québec. Elle a été construite en bois et a survécu jusqu’à nos jours. Elle serait la seule église paroissiale du Régime français encore présente sur le territoire. Elle a été classée monument historique en 1974. (Texte : Philippe Rachiele et Christiane Dupont) (Photos: Philippe Rachiele) (2014-10-10)



Photo

Exemple de détérioration à réparer

Photo

Porte sculpté par l’artiste Liébert en 1771-72 (cliquez pour agrandir)

Cliquez ici pour voir plus de photos de l’église

_________________________________________________________________________

Des installations déjà désertes
Retrait des balançoires dès la mi-septembre dans le quartier
.Des parents le déplorent et nous écrivent


Photo

Le parc Tolhurst, désert début octobre. (Crédit-photo: P. Rachiele)
Vous voulez amener votre progéniture se balancer dans les parcs environnants, si la belle température le permet encore au cours du week-end de l’Action de Grâces? Oubliez ça ! L’arrondissement a déjà procédé au remisage des balançoires.

Des lecteurs nous ont écrit pour manifester leur mécontentement face au retrait – trop hâtif selon eux – des balançoires des parcs d’Ahuntsic-Cartierville, dès la mi-septembre, dont celles du parc Tolhurst. L’arrondissement soutient pour sa part que ce remisage est tout à fait conforme à la saison et qu’il n’a rien à voir avec les travaux d’aménagement du parc. 

C’est ce qu’a déclaré par courriel Marlene Ouellet, de l’arrondissement, lorsque contactée par le jdv. « Comme chaque année, la Division des parcs commence ses activités de remisage des structures d’amusement pour l’automne dès la fin de septembre, dû au grand nombre d’installations. Le fait que nous ayons eu l’été indien au début d’octobre a probablement laissé l’impression qu’il était trop tôt pour enlever les balançoires. Mais il faut que chose se fasse, car l’automne est bien arrivé! »

Dans le cas du parc Tolhurst, Mme Ouellet a également réfuté que ce remisage ait été lié à l’approche des travaux d’aménagements du parc, qui devaient débuter cette semaine.

Des parents déçus

Cette décision ne fait toutefois pas l’unanimité. En effet, certains parents déplorent que les balançoires aient été installées, selon eux, trop tard au printemps dernier et enlevées trop tôt cet automne, privant de la sorte leurs enfants d’une récréation en extérieur particulièrement appréciée.

«Nous sommes allés au parc en famille il y a deux fins de semaine. Il faisait super chaud et beau, c’était l’été des indiens. J’ai été indignée de voir que les balançoires étaient déjà enlevées ! », a déclaré Isabelle Grenier, maman de deux enfants en bas âge.

« On s’entend que même cette semaine alors que c’est plus frais, on peut encore très bien jouer au parc. Quand on vit en appartement et qu’on n’a pas d’accès à une cour, on aimerait aller au parc plus longtemps dans l’année. L’hiver est vraiment long. Et il y a beaucoup plus de duplex, triplex que de maisons unifamiliales dans le quartier. En plus, juste à côté du parc Tolhurst il y a des blocs appartements. Ce printemps aussi, ils les ont installé très tard les balançoires. J’ai des amis avec des enfants du même âge que les miens dans plusieurs autres quartiers de l’île et à l’extérieur aussi. Elles ont toutes commencé à aller au parc un bon deux semaines avant moi», a ainsi souligné  Isabelle Grenier, maman de deux enfants en bas âge.

Différent, ailleurs

À noter que la décision de retirer les installations récréatives des parcs, telles les balançoires, relève de chacun des arrondissements et non de la Ville centre, comme l’a confirmé au jdv, Philippe Sabourin, relationniste à la Ville de Montréal.

Ainsi, dans le Plateau-Mont-Royal,  le remisage des balançoires s’inscrit dans «,une série d’actions posées en prévision de l’hiver,» et est planifié généralement pour début novembre a déclaré au jdv Michel Tanguay, chargé de communication à cet arrondissement.

Du côté de l’arrondissement Saint-Laurent, cela est prévu pour «fin octobre, début novembre » nous a appris Paul Lanctôt, adjoint au directeur d’arrondissement et chef de la division des communications et des relations avec les citoyens. Une différence donc d’un mois à un mois et demi par rapport à ce qui prévaut à Ahuntsic-Cartierville. (Par Rabéa Kabbaj ) (2014-10-10)

__________________________________________________________________________


Picture

Collecte des résidus verts

De plus en plus,  les résidents d’Ahuntsic-Cartierville participent en grand nombre à la collecte des résidus verts.  Voici quelques renseignements qui aideront à faire de cette collecte automnale un succès.  

D’abord, nous vous rappelons que la collecte se poursuit jusqu’au 27 novembre.  Selon votre secteur, les jours de collecte sont les suivants :

·         Bordeaux-Cartierville : les lundis
·         Saint-Sulpice : les mardis
·         Sault-au-Récollet : les mercredis
·         Ahuntsic : les jeudis 

Il est également important de noter qu’il est interdit de déposer vos résidus verts dans des sacs de plastique car ceux-ci ne peuvent pas être compostés. Les sacs de plastique ne seront  pas ramassés. Il faut obligatoirement déposer vos résidus verts dans des sacs en papier, une boîte de carton ou un contenant rigide réutilisable sans couvercle. Veuillez déposer vos résidus entre 5h et 8h le matin de la collecte. 

Vous pouvez vous procurer gratuitement cinq sacs de papier aux points de service de l’éco-quartier Ahuntsic-Cartierville ou au bureau Accès-Montréal jusqu’à épuisement des stocks. Une preuve de résidence est demandée. 

Les résidus verts acceptés sont les suivants : résidus de nettoyage et de fermeture des jardins, résidus des potagers et des arbres fruitiers ainsi que les feuilles mortes. 

Attention ! Afin de lutter contre l’infestation de l’agrile du frêne, les branches, de toutes espèces de feuillus, ne sont pas acceptées dans les résidus verts.

Renseignements supplémentaires : 3-1-1; www.ville.montreal.qc.ca/collectes.

Soirée d’information sur l’agrile du frêne   

Le mois dernier, nous avons accordé 290 000 $ pour la lutte contre l’agrile du frêne. Entre 200 et 300 frênes seront abattus dans l’arrondissement cet automne. L’abattage survient après la fin des traitements au TreeAzin cet été, des 2039 arbres à sauver ou à protéger sur le domaine public.  

L’autre pendant de cette lutte contre l’agrile du frêne demeure les arbres sur le domaine privé et ils sont nombreux. Récemment, nous avons décidé soutenir les résidents propriétaires de frênes en  remboursant les 84 $ exigés aux citoyens pour un permis d’abattage (il faut cependant s’assurer qu’il s’agit bien d’un frêne). 

Afin que vous puissiez connaître toutes les mesures à prendre pour lutter contre l’agrile du frêne, l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville organise une soirée d’information qui aura lieu le mardi 21 octobre au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage, à 19h. Comment  faire pour  traiter votre frêne ? Faut-il l’abattre ? Quand faut-il l’élaguer ? Comment disposer des résidus de votre frêne ?  Voilà quelques-unes de vos questions qui pourront être élucidées lors de cette soirée.  

 Clinique de micropuçage  

Pour les citoyens de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville qui sont propriétaires d’un chien ou d’un chat, il y aura une clinique de micropuçage le dimanche 26 octobre, de 9h à 16h, au Centre communautaire de Bordeaux-Cartierville, situé au 1405, boulevard Henri-Bourassa Ouest. 

Vous pouvez vous inscrire en ligne à www.ville.montreal.qc.ca  tout en sélectionnant l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville dans le bas de la page. Il y a 200 places disponibles.

Une micropuce est une capsule de la taille d’un grain de riz contenant une puce informatique dotée d’un code numérique identifiant de façon unique l’animal.  Lorsqu’un animal errant est recueilli dans un refuge d’animaux, grâce à un lecteur pour déceler la présence d’une micropuce, on retrouve dans la base de données le nom et les coordonnées du propriétaire.

Conseil d’arrondissement 

La  prochaine séance du conseil d’arrondissement  aura lieu le mardi 14 octobre 2014,  à 19h, à la salle du conseil située au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Les personnes qui désirent poser une question aux élus doivent s’inscrire entre 18h30 et 19h au registre disponible à l’entrée. 


__________________________________________________
__________________________________________________________________________

Lettre ouverte reçue cette semaine


J’ai mal à mon patrimoine! (Caroline Chaussée)


Cliquez ici pour lire les « Lettres ouvertes » 


__________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________

Des lots attribués par Provigo Michel Ricard et Librairie Monet
Francine Lauzon, gagnante de “Jardins et potagers de Patrick”
. Et un autre gagnant…qui ne le sait pas encore! 


Photo

(Photo : jdv – P. Rachiele)
Vous vous souvenez qu’à l’origine de notre chronique écrite par Patrick De Bortoli, « Jardins et potagers de Patrick », les lecteurs et lectrices qui nous faisaient parvenir leurs questions pour la chronique couraient la chance de gagner un certificat-cadeau de 50 $ du Provigo Michel-Ricard? C’est chose faite.

Journaldesvoisins.com a procédé au tirage parmi les noms des questions reçues et c’est Francine Lauzon qui mérite le certificat-cadeau en question. On l’aperçoit, sur la photo, en compagnie de Michel Ricard, et de son épouse.

Par ailleurs, il l’apprendra à la lecture de ces lignes, en même temps que nos lecteurs…. Notre chroniqueur, Patrick De Bortoli, qui a rédigé bénévolement sa chronique une bonne partie de l’été pour vous, recevra un certificat-cadeau, également d’une valeur de 50$, gracieuseté de la Librairie Monet, des Galeries Normandie. Nul doute que Patrick saura en faire bon usage! 

Journaldesvoisins.com remercie chaleureusement, au nom de ces ganants, les deux commanditaires de cette remise.(Par Christiane Dupont) (2014-10-10)

__________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________

Octobre rose!
Mois de la sensibilisation au cancer du sein


Photo

Fabrication de bracelets rappel-mammo (Crédit photo : jdv – P. Rachiele)
Le lundi 6 octobre, Concertation-Femme, en collaboration avec ses partenaires, a lancé le mois des activités d’Octobre rose en présence de Christine St-Pierre, députée de l’Acadie, ministre des Relations internationales et de la Francophonie et marraine du projet.  Plusieurs stands avaient été installés et des responsables étaient disponibles afin de répondre aux besoins des femmes et leur permettre de trouver de l’information simple et crédible.  

Octobre rose

Le mois d’octobre est le mois de la sensibilisation de la population au cancer du sein qui touche une femme sur neuf au Québec. Le Québec s’est doté d’un programme qui permet aux femmes âgées de 50 à 69 ans de passer gratuitement une mammographie de dépistage sans avoir à obtenir une prescription d’un médecin. La mammographie permet de détecter un cancer tôt, avant de pouvoir le faire soi-même par auto-examen. 


Depuis 2011, dans le cadre de ce programme et en collaboration avec l’équipe régionale du programme et le CSSS de Bordeaux-Cartierville-St-Laurent, Concertation-Femme offre le projet « Mieux vaut prévenir que quérir » qui a pour objectif de réduire les inégalités de santé liées à l’immigration et augmenter le nombre de femmes issues de l’immigration participant au PQDCS.  

Cliquez ici pour voir d’autres photos de l’activité.

_________________________________________________________________________

Nouveau centre d’escalade
Sur Chabanel, près du Marché Central

Un nouveau centre d’escalade,  Bloc Shop, a ouvert ses portes il y a deux mois au 1370 rue Chabanel Ouest, près du Marché Central. Des grimpeurs encore actifs en sont propriétaires (Nicolas et Frédéric Charron, Cloé Legault et Michel Charrette).  Ils proposent 80 nouveaux parcours chaque mois.  Il y en a pour tous les niveaux.  Il y a un système de couleur pour s’y repérer dans le niveau de difficulté. 

C’est dans le quartier Chabanel qu’ils ont déniché un bâtiment correspondant à leurs besoins: look industriel, plafond de 16 pieds de haut, 10 000 pi. carrés de surface. Le paradis pour les grimpeurs!

« La CDEC est heureuse d’avoir accordé un prêt de 75 000 $  afin de soutenir le démarrage de cette entreprise qui crée six nouveaux emplois sur le territoire », explique M. Robinson Moïse, conseiller en gestion, financement des entreprises privées à la CDEC.  « Bloc Shop augmente l’éventail des services disponibles dans l’arrondissement et joue un rôle important dans l’amélioration de la qualité de vie des résidants en favorisant l’exercice physique » poursuit M. Moïse.  (Source : CDEC)
_________________________________________________________________________

Une nouvelle collaboratrice aux Actus du jdv


PhotoCrédit-photo: Rabéa Kabbaj.

À compter de cette semaine, vous lisez la prose d’une nouvelle collaboratrice aux Actualités

Il s’agit de Rabéa Kabbaj. Québécoise de coeur et bientôt d’adoption(!), d’origine marocaine, Rabéa est une jeune journaliste de profession qui a joint les rangs des collaborateurs de notre média depuis peu. Elle a terminé, notamment, des études en journalisme à l’Université Laval, à Québec, récemment, et a fait son stage à l’Agence France-Presse au cours de l’été. Alors qu’elle était rédactrice en chef du journal L’Exemplaire, le journal des étudiants en journalisme de l’Université Laval, durant ses études à Québec, Rabéa a eu maintes fois l’occasion de faire ses preuves et d’écrire des textes fort intéressants. Elle réside maintenant à Montréal. 

Rabéa remplacera Mélanie Meloche-Holubowski aux Actualités, alors que Mélanie restera collaboratrice pour notre bimestriel papier. Les Actus comptent désormais quatre journalistes: Alain Martineau, rédacteur en chef adjoint, Rabéa Kabbaj, Philippe Rachiele, et votre serviteure. 

Nous souhaitons à Rabéa la plus cordiale bienvenue parmi nous! (Par Christiane Dupont) (2014-10-10)

__________________________________________________________________________


BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…

Ouvert ou fermé à l’Action de grâce le 13 octobre?
Les bureaux administratifs de l’arrondissement, incluant le bureau Accès Montréal et le comptoir des permis, situés au 555, rue Chabanel Ouest, bureau 600, seront fermés le lundi 13 octobre. Notez que l’horaire habituel de la collecte des ordures ménagères, des matières recyclables et des résidus verts demeure inchangé le 13 octobre.
Les installations suivantes seront fermées le lundi 13 octobre prochain :
La piscine Sophie-Barat, située au 10851, rue St-Charles (bain libre);
Les trois bibliothèques de l’arrondissement;
– Ahuntsic, située au 10300, rue Lajeunesse
– Cartierville, située au 5900, rue de Salaberry
– Salaberry, située au 4170, rue de Salaberry
La maison de la culture Ahuntsic-Cartierville, située au 10300, rue Lajeunesse;
Le Café de Da, situé au 545, rue Fleury Est;
Les centres de loisirs, sauf le centre de bocce (ouvert de 13 h 30 à 17 h et de 19 h à 22 h 30)
Ouvert
YMCA Cartierville – bain libre de 7 h 30 à 20 h.
Tous les terrains de tennis demeurent ouverts.
Pour de plus amples renseignements, communiquez avec le service du 311 ou consultez notre site Internet : www.ville.montreal.qc.ca/ahuntsic-cartierville.

« Découverte de quartiers » Offerte par la Ville de Montréal qui invite les futurs propriétaires, et tout spécialement les familles qui souhaitent acquérir une résidence, à participer à la 5e présentation de l’activité. Cette activité gratuite, qui se tiendra les samedis 18 et 25 octobre prochains à 10 h et 14 h, propose de vous faire découvrir l’offre résidentielle variée et abordable, la vie de quartier et les trésors patrimoniaux montréalais en effervescence. Ahuntsic-Cartierville offre un circuit guidé en autobus qui sera commenté par un spécialiste en immobilier du secteur, par un représentant de la Ville et par une passionnée d’histoire du quartier afin de vous permettre de découvrir les nombreux atouts et attraits que recèlent ceux-ci. Ils seront également en mesure de répondre à vos questions concernant les différents programmes de la Ville en matière d’habitation. Peut-être y trouverez-vous la résidence dont vous avez toujours rêvé?  Le nombre d’inscriptions étant limité, inscrivez-vous dès aujourd’hui afin de garantir votre place à l’adresse suivante : habitermontreal.com/decouverte (Source : Arrondissement)


PhotoUne puce, Juanito?…

Inscription ici en ligne pour le micropuçage de votre animal de compagnie. Se fait dès maintenant et jusqu’au vendredi 17 octobre; il y a 200 places disponibles. Le coût est de 25 $ par animal; ce prix inclut l’installation de la micropuce sous la supervision de deux vétérinaires, Dre Odette Girard et Dre Isabel Martinez. La Ville de Montréal, en collaboration avec des vétérinaires et l’Association des techniciens en santé animale du Québec (ATSAQ) organise ce projet pilote de cliniques de micropuçage dans cinq arrondissements, dont celui d’Ahuntsic-Cartierville. La clinique aura lieu le dimanche 26 octobre, de 9 h à 16 h, au Centre communautaire de Bordeaux-Cartierville (1405, Henri-Bourassa Ouest). (Source : Arrondissement)


Picture

Dave Boivert livre un poignant reportage dans le documentaire Héros sous le choc, réalisé par Karina Marceau et la maison de production PVP DOC II. D’une durée de 60 minutes, Héros sous le choc a été diffusé les 15 et 16 septembre dernier sur les ondes de Télé-Québec.  Dave Boivert est enseignant en Soins préhospitaliers d’urgence (SPU) au Collège Ahuntsic et coordonnateur des stages hospitaliers (Source : Collège Ahuntsic)


 « Jeu compulsif : comprendre pour mieux accompagner nos proches » sera le thème d’une rencontre offerte par la Parentrie, association d’entraide et de répit aux familles et membres de l’entourage de personnes souffrant de problèmes de santé mentale. Le 29 octobre 2014 à 19 h. Pour en parler et répondre aux questions, nous recevons Monsieur Jacob Suissa, professeur à l’École de travail social à l’UQAM et auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet. Inscriptions : 514 385-6786
Séance ordinaire du conseil d’arrondissement, le 14 octobre. La séance du conseil ont lieu à 19 h, à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver         à 18 h 30 si vous désirez poser des questions. Pour consulter l’ordre du jour, cliquez ici. 
__________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE

Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, succès ou questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com, ou appelez-nous au 514 770-0858. Prenez note que nos jour et heure de tombée sont désormais le mercredi de chaque semaine, à 17 heures.


Picture

Ateliers informatiques du Créca – le 20 et 27 octobre, 3 et 10 novembre. Quatre ateliers pour aller plus loin dans la connaissance de votre tablette Android ou IPad, de votre ordinateur portable ou de votre ordinateur de bureau. Les ateliers sont toujours le lundi de 13 h à 15 h. Les frais de chaque atelier sont de 10 $. Vous êtes invités à apporter votre appareil. 
Pour plus d’information sur le contenu de ces ateliers et pour vous inscrire, cliquez dans la section « Ateliers informatiques » de la page d’accueil du site web du Créca à l’adresse http://www.creca.net   ou en communiquant avec le (514) 596-7629.

Vous apportez de l’aide et du soutien à une personne de votre entourage? Sachez que vous n’êtes pas seul à vivre cette situation! Venez assister à notre rencontre d’information sur le thème « Proches aidantes et aidants » le mardi 21 octobre prochain à 13 h 30 au Centre des femmes solidaires et engagées situé au 1586 Fleury E. porte 100 Tél. 514 388-0980 (Source : CFSE)


Picture

Formation – Initiation au courriel
Bibliothèque Ahuntsic le 11 octobre de 11 h à 12 h 30. Inscriptions : 514 872-0568.
Formation – Initiation aux médias sociaux
Bibliothèque Ahuntsic le 14 octobre à 13 h 30. Inscriptions : 514 872-0568.
Formation – Initiation à l’Internet
Bibliothèque de Cartierville le 10 octobre à 13 h 30. Inscriptions : 514 872-6989.



Picture

Le projet M.A.R.C. est prêt à démarrer sa deuxième saison automne-hiver! Pendant cinq mois, 44 adolescents et jeunes adultes ont travaillé sur des « plateaux de travail » visant la mise en mouvement des jeunes dans un contexte de pré-employabilité. Ils ont réalisé plus sde 70 activités. Ces plateaux, payables à la journée, représentent dans les faits, plus de 350 participations au cours des mois de mai à septembre 2014.  M.A.R.C est fière d’avoir contribué à leur volonté de mise en mouvement et de leur avoir offert l’occasion d’enrichir leur expérience professionnelle. Sous toutes les conditions météorologiques, les jeunes ont rempli les attentes des partenaires employeurs. Les journaliers ont fait de la peinture, ont entretenu des sites d’habitations, ont ramassé des centaines de déchets et ont travaillé à leur premier Festival! Info : projetmarc@rapjeunesse.org (Source : Rap jeunesse)



Picture

Le système de santé.  Comment fonctionne-t-il au Québec? Quels sont mes droits et comment accéder aux bonnes ressources?  Session animée par ACCESSS. Le 16 octobre,           à 13 h 30 au CANA.  Inscriptions : 514 382-0735 poste 225.


Picture

ISOPA: Identifier, soutenir et orienter les proches aidants” est le nouveau projet du Centre d’appui aux communautés immigrantes (CACI), qui  vient répondre à des besoins identifiés sur notre territoire, ceux des proches aidants d’aînés d’origine immigrante. L’objectif du projet ISOPA est d’offrir à des proches aidants d’aînés issus de l’immigration de l’information sur leur rôle, de l’aide et du soutien afin de faciliter leur vie, de favoriser leur épanouissement et de prévenir leur épuisement. De nombreux immigrants font venir leurs parents, souvent pour aider avec les tâches ménagères et avec l’éducation des enfants. Mais en espace de quelques années, ces aînés immigrants perdent leur autonomie, ce qui oblige les familles de s’en occuper. Très souvent, les membres de la famille  assument le rôle de proches aidants sans pour autant connaître les services existants et sans toujours avoir terminé leur propre processus d’intégration à la société d’accueil.  Renseignements : 514 856-3511 poste 233 (Source : CACI)


Picture

Formations pour les résident(e)s – Le Centre d’action bénévole de Bordeaux-Cartierville a mis sur pied des formations gratuites pour les résident(e)s du quartier sur différents thèmes dont la prise de parole, l’écoute active et la gestion du stress. Information formationcartierville.org ou 514 856-3553 poste 4.

Offres de bénévolat – Vous souhaitez vous impliquer dans le quartier et vous aimeriez avoir des suggestions d’offres? Le Centre d’action bénévole de Bordeaux-Cartierville a mis sur pied le Nota Bene: un envoi mensuel d’offres de bénévolat. Pour vous inscrire et recevoir à tous les mois les opportunités, 514 856-3553 poste 4 ou agentliaison@cabbc.org (Source CABBC)



Picture

Inauguration d’un verger urbain au rond point du boulevard St-Germain (au sud de Dudemaine) le 21 octobre de 15 h 30 à 17 h 30.  Venez célébrer cet espace dédié à la vie collective et à la biodiversité urbaine. Des collations et breuvages seront offerts.  Le verger urbain St-Germain est une série d’aménagements comestibles destinés aux familles du quartier qui permettra de créer des liens d’amitié et de partage. (Source : Ville en vert)


Picture

Le programme Caribou est un nouvel OBNL au 9823 boul. St-Laurent.  Il offre des services dans le domaine des TSA (trouble du spectre de l’autisme) et de gestion de programme destinée à cette clientèle.  Il semblerait que l’intervention comportementale intensive modifie substantiellement la trajectoire de vie des enfants TSA. Info : 514 383-6006 (Source : Programme Caribou)

Présence Amie, organisme sans but lucratif voué au bien-être des patients du Centre hospitalier Fleury, situé au 2180 Fleury est, organise une vente de livres usagés le 22 octobre prochain à l’entrée principale.  Venez en grand nombre, de 9h à 16h. 


Picture

Nettoyage de la ruelle verte, samedi 18 octobre 2014 de 10 h 30 à 12 h 30, entre les rues de Salaberry, Grenet, De Meulles et Michel-Sarrazin    Ville en vert vous invite à vous réunir afin de réaliser un grand nettoyage dans la ruelle de Cartierville. Le but est d’entretenir notre belle ruelle verte!  Vos efforts seront récompensés par de délicieuses gâteries de saison et des breuvages chauds servis en guise de remerciement. (Source : Ville en vert)


Picture

Les Haltes maraichères Ahuntsic se poursuivent cet automne!Sur place, découvrez des démonstrations culinaires et
dégustations de recettes faciles, originales et colorées mettant en vedette les
produits du jardin et les fruits et légumes frais à faible cout du Marché
Mobile. L’équipe d’animation de Ville en vert vous proposera également des
conseils horticoles pour vous appuyer dans vos projets d’agriculture urbaine.

Horaire d’octobre
• Les mercredis à l’école de la Visitation de 15 h à 16 h 30
• Les jeudis au Collège Ahuntsic (dans le stationnement
derrière le collège, accès par la rue Émile-Journault) de 12 h à 14 h
• Les jeudis à l’école Saint-Simon-Apôtre de 15 h à 16 h 30
• Les vendredis à l’école Saints-Martyrs-Canadiens de 15 h à
16 h 30
Information :  514 447-6229 (Source : Ville en vert)


Ville en vert désire remettre sur pied un comité citoyen qui sera indépendant de l’organisme, mais qui pourra également obtenir l’appui pour certaines ressources lorsque nécessaire.  Le comité citoyen de l’éco-quartier mettrait en place des projets environnementaux et sociaux dans le but d’améliorer l’environnement de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville.  Info : andrea@villeenvert.ca (Source : Ville en vert)


Picture

Le calendrier scout 2015 est arrivé. Vous voulez aider les 300 scouts d’Ahuntsic-Cartierville, mais vous n’avez pas le temps pour faire du bénévolat?  Donnez-leur un coup de main en achetant un calendrier 2015 illustré par un bédéiste bien connu.  Cette année, c’est l’illustrateur et auteur Pierre Pratt qui y est allé de son coup de crayon. Si vous n’étiez pas présent lors de leur visite aux domiciles du quartier, écrivez au journaldesvoisins@gmail.com qui trouvera le groupe scout situé à proximité de chez vous.

__________________________________________________

LE COIN DES COMMERÇANTS

La Promenade Fleury

Mamie Clafoutis, une nouvelle boulangerie fait son apparition sur Fleury Est, près de la rue Francis.
Vapeur V.I.P., une boutique de cigarettes électroniques, a ouvert ses portes au 1009, rue Fleury Est.

Fleury Ouest

Les élèves de 5e année des écoles Ahuntsic et Saint-André-Apôtre confectionneront des épouvantails pour l’Halloween au parc Tolhurst, vendredi 10 octobre.

Il y a de l’action sur Fleury Ouest, dans les anciens locaux du cordonnier. Un nouveau commerce de détail aura bientôt pignon sur rue. À surveiller!
_________________________________________________________________________

COMMERÇANTS ET GENS D’AFFAIRES D’AHUNTSIC-CARTIERVILLE

Dernière chance de réserver un espace publicitaire pour la version ouest du journaldesvoisins.com, bimestriel du mois d’octobre! Contactez Philippe, au 514 770-0858

__________________________________________________________________________

QUOI FAIRE….QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI


Picture

Félix comme je ne l’ai jamais vu – 100e anniversaire de naissance.  Stéphan Côté, voix et guitare, nous offre un spectacle à la fois conte, tour de chant, poésie et hommage remplis d’émotion et d’humour.  Stéphan Côté a depuis plus de 20 ans, lu, écouté, scruté, chanté, regardé tout ce que Félix a fait et tout ce qui a été fait autour du géant.  À la maison de la culture le 14 octobre à 14 h.  Laissez-passer disponibles dès maintenant.  (Source : maison de la culture)


Picture

Parc x Trio – d’est en ouest aux jeudis jazz Le trio de jazz contemporain instrumental montréalais est reconnu pour ses concerts énergiques et sa présence sur scène.  Les pièces sont faite d’influences de musique rock, électro et pop dans des mélodies accrocheuses et des rythmes résolument urbains.  À la maison de la culture le 16 octobre à 20 h.  Laissez-passer disponibles dès maintenant.  (Source : maison de la culture)


Picture

Ancienne usine Lowney’s ? Saviez-vous que l’édifice qui abrite la bibliothèque d’Ahuntsic et la maison de la culture était occupé de 1949 à 1968 par l’usine Lowney’s? Souvenez-vous de certains classiques de votre enfance comme les Cherry Blossom, Oh! Henry et Cracker Jack! La muséologue Audrey Bégin retracera l’histoire de cet immeuble et de la compagnie Lowney’s à Montréal lors d’une conférence au Café de Da (entrée au 545, rue Fleury Est), le mardi 14 octobre à 19 h 30.  Cette conférence a lieu dans le cadre du cycle de conférences sur le patrimoine industriel, organisé par Cité historia, en collaboration avec l’Association québécoise pour le patrimoine industriel. Inscription 514 872-0568 (Source : Arrondissement)

Une retraite! Quelle retraite? Tel est le titre de la conférence que prononcera Jocelyne Cazin, mercredi 15 octobre à 13 h 30, à la salle de l’église Saint-Jude (10 120, d’Auteuil). Gratuit pour les membres de l’Alliance culturelle, 8 $ pour les autres. Un cours est également offert à compter de lundi matin le 20 octobre sur l’histoire de la musique classique au Québec. Pour plus d’information, s’adresser au 514 382-5716 ou au www.allianceculturelle.qc.ca (Source : Alliance culturelle)
Ouf! C’est vendredi! Des activités pour les 10-14 ans tout l’automne à la bibliothèque de Cartierville.   C’est le début de la fin de semaine et c’est le temps de lâcher un peu son fou! Une fois par mois, la bibliothèque t’attend avec une panoplie de jeux vidéo pour tous les goûts! Des consoles PS3 et XBOX 360 seront à ta disposition afin de faire des mini-tournois et d’essayer des nouveaux jeux vidéo. Ouf! C’est vendredi! se déroule les vendredis suivants :
17 octobre à 15 h 30, 14 novembre à 15 h 30, 12 décembre à 15 h 30. Les places sont limitées. Pour y participer, il faut réserver en téléphonant au 514 872-6989 ou en se présentant directement au 5900, rue De Salaberry.


Picture

Concert Le Bruit court dans la Ville Avec trois légendes du milieu folk québécois. Lisa Ornstein, André Marchand et Normand Miron qui partagent les complaintes envoûtantes, les chansons à répondre entraînantes et les musiques de danse trépidantes issues du répertoires québécois et acadien. Marqué par la complicité et l’amitié longuement mûries, le trio offre avec chaleur, sensibilité et finesse, une musique tout en nuances et énergie. Présenté par la Société pour la promotion de la danse traditionnelle québécoise (SPDTQ/EspaceTrad). Dimanche 12 octobre 2014 14 h 00 Pavillon du parc Ahuntsic 10555, rue Lajeunesse (au nord de la rue Prieur) admission générale: 20 $ membre SPDTQ/étudiant-e/aîné-e: 15 $ (taxes comprises)   info, réservations: info@espacetrad.org 514 273-0880 (Source : Espace Trad)


Picture

Exposition d’huiles sur toiles d’Hassane Amraoui à la maison de la culture jusqu’au 18 octobre. Natif de Aurès en Algérie, Hassane Amraoui est un peintre d’origine berbère dont l’art est fait de traits interminables et de fils entrelacés, et ses couleurs prennent des nuances chaleureuses de terre.  Il peint le désert, les Aurès, la montagne, les nomades, les hommes bleus, les femmes antiques, les premiers dessins à même la pierre… Hassane Amraooui crée et expose en Afrique du Nord (Algérie et Tunisie surtout), en France et est présent sur la scène culturelle montréalaise depuis quelques années. Entrée libre.  (Source : Maison de la culture)

__________________________________________________

Journaldesvoisins.com papier, numéro de septembre
Si vous avez manqué ou n’avez pas reçu notre bimestriel papier de la rentrée, cliquez ici pour en faire la lecture.
Vous pourrez y lire notre dossier “Transports menaçants”, particulièrement d’actualité alors que s’est tenu, récemment à Montréal, le Sommet du rail du Canada; alors que le BAPE a entrepris ses audiences publiques sur le prolongement de l’A-19; et, finalement, alors même que la Commission
sur le développement économique et urbain et l’habitation de la Ville de Montréal commençait ses consultations sur l’accroissement de vols internationaux à Montréal. __________________________________________________

Si vous voulez contribuer à une meilleure information locale
Devenez membre!

Dix dollars, c’est peu payé pour de la bonne info!


Photo

Vous désirez devenir membre du jdv? Ou vous voulez faire un don, quel que soit le montant, car vous croyez que l’information est un enjeu majeur de notre société?

Faites-le par la poste en envoyant votre chèque et vos coordonnées au : 10369, rue Clark, Montréal QC  H3L 2S3. 

Nous recevons des dons de différents montants et chacun d’entre eux est précieux! Il démontre que les résidants ont à coeur la qualité de l’information locale.

Par ailleurs, l
a carte de membre coûte 10 $ (moins de 3 cents par jour) et elle est valable pour l’année 2014.

Vos coordonnées doivent inclure vos nom et prénom, votre adresse courriel (si vous en avez une), et votre adresse postale.


Joignez-vous aux quelques 140 autres membres!
(C.D.)

__________________________________________________

Pour plus de nouvelles «Aimez-nous»
sur Facebook à journaldesvoisins.com

______________________________________________________________
Vous avez manqué des Actualités?

Allez sur « Archives – Actualités » tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

__________________________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de la Corporation de développement économique (CDEC) Ahuntsic-Cartierville dans la réalisation de journaldesvoisins.com

Journaldesvoisins.com :

  • Premier prix, catégorie Opinion, pour “Le bien des autres”, éditorial du bimestriel papier de décembre 2013, aux prix de l’AMECQ
  • Gagnant d’une bourse de 5 000 $ au concours Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention “Coup de coeur du jury” au Concours québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie “économie sociale”


Journaldesvoisins.com
est un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour les résidants d’Ahuntsic-Cartierville, et dont le siège social se trouve à Ahuntsic. Notre journal est un bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic-Cartierville qui se consultent sur le Web à: www.journaldesvoisins.com

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).
Coordonnées: journaldesvoisins@gmail.com Téléphone: 514 770-0858
Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration: Diane Viens, présidente; Pierre Foisy, vice-président; Me Hugo Hamelin, secrétaire; Philippe Rachiele, trésorier; Douglas Long, administrateur; Christiane Dupont, secrétaire adjointe; Maryse Henri, administratrice (représentant les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et gens d’affaires), et Pascal Lapointe, administrateur.
Éditeur désigné : Philippe Rachiele
Représentant publicitaire
: Pierre Latreille
Rédactrice en chef: Christiane Dupont
Rédacteur en chef adjoint: Alain Martineau
Rédacteurs en chef adjoint suppléants: François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski
Journalistes, version Web: Christiane Dupont, Philippe Rachiele, Alain Martineau, Rabéa Kabbaj, et François Barbe
Journalistes, version papier: Christiane Dupont, Alain Martineau, Élizabeth Forget-Le François, François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Collaborateurs à la rédaction et à la photographie: Élaine Bissonnette, Laetitia Cadusseau, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont,  Laetitia Cadusseau, Viviane Poirier, Patrick De Bortoli, Hélène Maillé.
Photos: Philippe Rachiele
Mise en page: Philippe Rachiele, Christiane Dupont, et François Barbe
Illustrations originales: Claire Obscure
Caricaturiste: Denis Pépin
Correction/révision, version Web: Christiane Gervais
Correction/révision, version papier: Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien
Réseaux sociaux: Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele
Impression, version papier: Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier: journaldesvoisins.com
Dépôt légal, version papier: BNQ – ISSN1929-6061
Dépôt légal, version Web: BNQ – ISSN1929-607X

_________________________________________________________

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de:

________________________________________________________________________

Photo

32 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires