Les Actualités du 11 mars 2016

________________________________________________________

Vous aimez journaldesvoisins.com ?
DERNIÈRE CHANCE AVANT L’A.G. !
Devenez membre
de la Société des amis du journaldesvoisins.com
Cliquez ici.

________________________________________________________

Un modèle devenu gouffre financier
À qui la responsabilité de la faillite de Cité historia?


Picture

Cité Historia a reçu énormément de soutien financier, et demandait même des dons aux citoyens.
Il y a moins de 10 ans, Cité historia, en tant qu’institution muséale, avait obtenu la cote A+ pour sa gestion. Il s’agissait d’un bel exemple de modèle en développement. L’organisme a fait faillite et plusieurs se demandent : que s’est-il passé pour que l’organisme s’enlise dans un gouffre financier?
 
Certaines personnes qui ont œuvré au sein de Cité historia au cours des 20 dernières années ont contacté journaldesvoisins.com pour faire part de leur incompréhension vis-à-vis cette situation. « On voit la faillite et pour nous, ça ne se peut pas! Cité historia, c’était rentable! Cité historia avait vraiment la cote au niveau de la rentabilité d’un organisme sans but lucratif. On était le modèle de développement en musée, en restauration et en animation », ont affirmé ces personnes, qui ont demandé l’anonymat craignant des représailles pour leurs critiques.  
 
Il y a cinq ans, des personnes bien engagées dans le développement de Cité historia avaient pourtant déjà averti la Ville de Montréal et l’arrondissement du fait que la sauvegarde de cet organisme devait passer par un meilleur soutien financier et par un plus grand engagement des instances municipales montréalaises. Sans quoi, elles voyaient des signes avant-coureurs des problèmes à venir.  
 
« On n’a rien dit (en public) pendant ces dernières années. Ça aurait fait du tort à l’organisme », croit l’un de ces intervenants.
 
De lieu prisé à lieu fermé…
 
Rappelons qu’en 1989, la Maison du Pressoir a été ouverte, grâce à une collaboration entre la Ville de Montréal, la Communauté urbaine de Montréal et la Société d’histoire du Sault-au-Récollet. Le but? Faire revivre cet espace historique. Puis, en 1991, la Corporation de la Maison du Pressoir (celle qui a aujourd’hui fait faillite) est créée.  
 
En 1998, la Communauté urbaine de Montréal était propriétaire des lieux tandis que la Ville de Montréal était responsable de l’animation. Ensemble, les deux instances ont établi un partenariat avec cet OBNL pour mettre en valeur la maison du Pressoir, la maison du Meunier et les vestiges des anciens moulins.
 
Puis, en 2001, le gouvernement du Québec a reconnu Cité historia comme institution muséale. Pendant ces années, les activités abondaient : visites guidées, soirées cinéma, veillées à la pleine lune, camp de jour, expositions, concours de tartes aux pommes…
 
Cité historia était alors financièrement stable. En fait, en 1991, l’organisme avait un budget de 33 000 $ et employait deux personnes. De 1991 à 2011, ce budget est passé à plus de 600 000 $ et une trentaine de personnes y travaillaient.
 
Par ailleurs, ces personnes qui étaient partie prenante de l’OBNL à l’époque se désolent de voir que toute cette partie de l’histoire de Cité historia ait été occultée et n’ait jamais été mise en valeur sur le site Web de Cité historia. De plus, de nombreux documents éducatifs produits au fil des ans ont tous été mis au rancart. « C’est rare qu’un musée biffe une partie de son histoire, alors que ce furent des années extrêmement importantes pour la construction de Cité historia. »
 
Le bistrot, un modèle d’affaires
 
Le Bistro des Moulins a ouvert ses portes en 1999, dans le but de financer le musée. Selon les ex-intervenants de Cité historia, le bistro attirait des Ahuntsicois et de nombreux randonneurs l’été et des skieurs, l’hiver.
 
Le bistrot était très rentable et prisé par les citoyens. Tellement, que la Ville de Montréal a demandé à Cité historia de prendre en charge l’Espace Lafontaine pour y ouvrir un restaurant avec de l’animation. Le conseil d’administration aurait refusé, craignant de délaisser la partie historique et d’interprétation du Sault-au-Récollet. « Les offres de restauration dans les Grands parcs de Montréal ont été inspirées par Cité historia », a dit une personne qui a longtemps fait partie de Cité Historia.
 
Puis, les prix du bistro ont augmenté et les visiteurs au Sault-au-Récollet, qui, souvent, ne voulaient qu’un café et une collation, ont commencé à ne plus fréquenter le restaurant. « (La dernière année), on n’offrait que des bouteilles de vin à 40 $. Quel genre de clientèle pensaient-ils attirer? ».
 
La situation a commencé à se détériorer plus sérieusement en 2015. Le comptable, André Bassal, aurait été remercié à l’été 2015. Puis, le directeur général, Michel Le Coester, a démissionné; aucune explication n’a été donnée par le conseil d’administration.
 
Finalement les employés ont été mis à pied. Certains n’ont pas été entièrement payés. « On nous a dit que c’est terminé, qu’il y avait des problèmes. Non seulement (nous a-t-on dit) que c’était terminé, mais qu’on n’avait pas assez d’argent pour nous payer. Je n’ai pas été payé pour les dernières semaines, ni eu mon 4 % », raconte un des ex-employés.
 
Silence radio
 
Maintenant, l’avenir du site est en jeu, même si les élus et le service des Grands Parcs promettent d’y maintenir un minimum d’animation. À moins de trois mois de la saison estivale, comment y arriveront-ils? Les détails ne sont pas connus. Fera-t-on appel à certains des employés mis à pied ? Par contre, l’arrondissement a confirmé que le camp de jour, qui a déjà accueilli des centaines d’enfants, ne sera pas de retour cet été.
 
Les élus de l’arrondissement et le Service des Grands Parcs disent ne pas comprendre pourquoi Cité historia a fait faillite. Pour leur part, les ex-employés et intervenants ne comprennent pas comment la Ville de Montréal n’a pas agi plus rapidement. « Je ne comprends pas comment (le service) des Grands Parcs a accepté toutes ces anicroches. Le conseil d’administration doit être tenu responsable. Ce sont des fonds publics. Pourquoi ne sont-ils pas redevables? », demandent-ils.
 
Il semblerait donc que les seules personnes qui peuvent réellement expliquer ce qui a mené à ces déboires financiers soient le conseil d’administration et l’ex-directeur général. Mais depuis le dépôt de la faillite, le président du conseil d’administration, Michel Villeneuve, refuse de commenter le dossier.

Journaldesvoisins.com a aussi tenté de joindre, sans succès, l’ancien directeur général, Michel Le Coester et l’ancien comptable, André Bassal. Ils n’ont retourné ni nos appels, ni nos courriels.

Qu’arrivera-t-il aux documents historiques des citoyens?
 
Plusieurs citoyens qui ont prêté des documents et des photos à Cité Historia se demandent s’ils les reverront un jour. La conseillère de Sault-au-Récollet, Lorraine Pagé, indique que les résidants qui ont prêté des documents et des photos peuvent dès maintenant contacter Guylaine Parr (514 280-6721) ou Chantal Brouillette (514-280-6699, cbrouillette@ville.montreal.qc.ca), au Service des grands parcs.
 
Quant aux autres documents historiques, Mme Pagé précise que le Service des Grands parcs songe à se porter acquéreur du contenu de l’exposition permanente.  (Par Mélanie Meloche-Holubowski) (2016-03-11)

_______________________________________________________
________________________________________________________

Logement social
Le CLAC exige que des terrains soient réservés à cette fin


Picture

Un affiche avait été posée sur un viaduc en 2015 réclamant à la Ville et à l’arrondissement d’utiliser le terrain Louvain pour du logement social (Photo: Comité logement Ahuntsic-Cartierville, Facebook)
Le Comité logement Ahuntsic Cartierville (CLAC), tout comme d’autres groupes de pression similaires dans d’autres quartiers de Montréal, souhaite que l’administration Coderre-Desrochers, les gouvernements et les commissions scolaires, réservent des terrains et des bâtiments à des fins de logement social.

Ces organismes estiment que les terrains sont devenus hors de prix, rendant plus difficiles les lancements de projets à caractère social. En conséquence, un coup de barre doit être donné, à leur avis.

Les divers acteurs du secteur public (et même des communautés religieuses) sont propriétaires de nombreux terrains; pour les groupes, ils pourraient contribuer à l’essor des coops ou organismes sans but lucratif (OSBL), au lieu de faire profiter des développeurs privés qui favorisent les logis coûteux et souvent trop petits.

Besoins énormes

L’association pro-locataires dans Ahuntsic-Cartierville fait partie du groupe des Comités logements montréalais, membres du Front populaire et réaménagement urbain (FRAPRU), qui vient de lancer la campagne : À Montréal, le logement social, c’est vital!, pour sensibiliser citoyens et politiciens dans ce dossier.

Pour ces groupes, les besoins en logements sociaux à Montréal sont énormes; plus de 25 000 ménages sont inscrits sur la liste d’attente de l’Office municipal d’habitation pour un HLM. Le financement de la construction de logements sociaux et l’aide aux locataires à faible revenus doivent à leurs avis devenir une priorité.

Terrains d’Ahuntsic

Le CLAC a ciblé entre autres trois vastes terrains pouvant permettre la réalisation de projets porteurs, a indiqué Ariane Lalande, coordonnatrice du groupe. « Les terrains de la ville sur Louvain (NDLR: le quadrilatère Louvain, voie ferrée, Saint-Hubert et Christophe-Colomb) sont dans notre mire depuis longtemps, a dit Mme Lalande. On pourrait facilement réserver 587 unités pour du logement social et abordable », a-t-elle précisé.

Le forum de Solidarité Ahuntsic, tenu à l’automne 2014, avait beaucoup insisté sur les nombreuses possibilités à cet endroit stratégique alors que la ville de Montréal va déplacer bon nombre des employés s’y trouvant dans le secteur Chabanel.

« Nous avons aussi ciblé un terrain appartenant à la municipalité sur la rue Grenet où il serait possible d’avoir un logement sur deux pour les gens moins nantis de la société, a ajouté Mme Lalande. L’autre (terrain) est juste au nord du métro Henri-Bourassa, l’ancien terrain du terminus Ahuntsic. Mais dans ce dernier cas, les autorités sont allées sur le marché pour vendre ce grand terrain », a déploré la responsable du Comité logement Ahuntsic-Cartierville.

Objectif : mille

Le chantier habitation de la table de quartier Solidarité Ahuntsic, qui regroupe divers partenaires sociaux, avait recommandé la construction de 1000 logements sociaux en dix ans dans Ahuntsic-Cartierville. Les divers groupes sur le terrain attendent avec impatience les prochains budgets de Québec et d’Ottawa, souhaitant plus de fonds public pour le logement social.

Autre mesure qu’ils souhaitent voir aboutir: que chaque promoteur privé soit obligé de prévoir et de réaliser 15% de logement social quand il dépose son projet aux autorités municipales.

Enfin, les groupes revendiquent l’expropriation à des fins de logements sociaux, des immeubles qui appartiennent à des propriétaires négligents ou délinquants.

On peut penser notamment aux propriétaires d’immeubles négligents dans le secteur l’Acadie-Henri-Bourassa au cours des dernières années et dans certains coins de Bordeaux-Cartierville.

Actions en avril

Au cours du mois d’avril, le CLAC tiendra deux événements pouvant intéresser ceux et celles qui ont à cœur le développement des habitations sociales. Ainsi, le mardi 5 avril, à 18 h 30, il y aura une séance d’information pour parler de la Coopérative d’habitation Louvain, au Centre Scalabrini (au 655 Est, Sauriol, entre Millen et Durham). Il y aura une manifestation le jeudi 14 avril à 11 h (avec ralliement au métro Henri-Bourassa) pour soutenir l’idée de création d’une réserve foncière sur Louvain. (Par Alain Martineau) (2016-03-11)

_______________________________________________________
_______________________________________________________

Terrain adjacent au Bois-de-Saraguay
L’arrondissement ne contestera probablement pas le jugement de la cour supérieure


Picture

L’emplacement du terrain (entre le boulevard Gouin et l’avenue Jean-Bourdon (Photo: www.luxuryestateinmontreal.com)
Les élus d’Ahuntsic-Cartierville ont été saisis du jugement de la Cour Supérieure qui estime que l’arrondissement a erré lorsqu’il a tenté de bloquer la subdivision d’un terrain à proximité du Bois-de-Saraguay. Une décision doit être officiellement rendue lundi.
 
Les élus décideront alors d’approuver le lotissement dans les 30 jours du jugement, sur paiement de la cession pour fins de parcs ou de contester la décision.

​Si la décision finale n’a pas été prise par les élus, selon Robert Dolbec, directeur de cabinet au Bureau des élus, « l’avis reçu du Contentieux de la Ville est clair : le jugement de la Cour supérieure est clair et rien ne laisse croire qu’il pourrait être renversé. »
 
Le Comité pour la mise en valeur du Bois-de-Saraguay déçu
 
Jocelyne Leduc-Gauvin, porte-parole du Comité pour la mise en valeur du Bois-de-Saraguay, dit que les membres du comité ont eu connaissance de cette poursuite, à leur grande surprise, par le biais des journaux. Mme Leduc Gauvin a immédiatement écrit aux élus pour leur demander de faire appel de la décision.
 
« On savait qu’il y avait eu la vente de terrains, mais pas qu’il y avait eu une poursuite. Pourquoi ne nous ont-ils pas avertis? On va leur demander d’aller en appel, malgré tout. N’y-a-t-il pas des précédents ailleurs au Québec de promoteurs qui n’ont pas eu gain de cause lorsqu’on parle de protection de la nature? », demande Mme Leduc-Gauvin.
 
Celle qui travaille bénévolement pour la sauvegarde de cet écoterritoire depuis plusieurs années, rappelle que le terrain en question s’étend du boulevard Gouin à l’avenue Jean-Bourdon et contient un boisé mature qui fait les trois quarts du lot, une érablière à caryer et une petite maison unifamiliale. En 2012, on y dénombrait près de 400 arbres. Le sentier, qui traverse la propriété, aurait été construit il y a plusieurs décennies par Hugh Paton pour se rendre au centre-ville.

Avis unanimes
 
Avant le jugement, le Conseil du patrimoine et la Direction des grands parcs et du verdissement (DGPV) avaient émis un avis dans lequel ils affirmaient que le 9040 Gouin Ouest serait « une occasion de consolider le secteur de la forêt intérieure » du Bois-de-Saraguay. Le DGPV avait déterminé que la valeur patrimoniale et historique du sentier confirmait l’intérêt de ne pas subdiviser le terrain en quatre lots de 2800 mètres carrés chacun, comme le demandait le propriétaire.
 
« Bien que situé en dehors des limites du site patrimonial, (…) ce terrain, boisé dans sa majeure partie constitue un élément important dans l’optique de tisser un lien entre le secteur de la forêt intérieure et la rivière des Prairies dont il faut assurer la protection et la mise en valeur. » Le Conseil du patrimoine de Montréal recommandait en juin 2012 de naturaliser le bois implanté sur le site et de fermer l’avenue Jean-Bourdon. On proposait aussi l’acquisition des lots qui donnent sur l’avenue Jean-Bourdon.

Acquisitions par la Ville?
 
« Si le comité avait été averti de cette poursuite, nous aurions poussé la Ville-centre à dégager les sommes nécessaires pour acheter une partie du terrain en question pour préserver la portion qui appartient au Bois-de-Saraguay », dit Mme Leduc-Gauvin.
 
Si le jugement ne peut pas être contesté, le comité proposera que la Ville de Montréal négocie l’achat de deux des quatre lots; soit ceux en bordure de la rue Jean-Bourdon.  « Je ne vois rien dans le jugement qui interdit à la Ville d’acheter les terrains pour les préserver. La Ville-centre s’est prononcée depuis longtemps en faveur d’augmenter le pourcentage d’espaces verts à Montréal, mais ça ne va pas vite. C’est maintenant l’occasion de le faire », suggère Mme Leduc-Gauvin.
 
Selon le site www.luxuryestateinmontreal.com, chaque lot d’environ 2900 mètres carrés serait évalué à 1,6 million de dollars. (Par Mélanie Meloche-Holubowski) (2016-03-11)

_______________________________________________________
________________________________________________________

Centres communautaires du quartier
Qu’arrivera-t-il lorsque les baux viendront à échéance?


Picture

Les bureaux du CLIC Bordeaux-Cartierville (Photo: Google Maps)
Deux institutions du nord de la ville qui chapeautent bon nombre d’organismes communautaires sont en attente de décisions majeures quant à l’avenir de leurs bureaux.
 
Dans les deux cas, le CLIC Bordeaux-Cartierville et Solidarité Ahuntsic, et bien que les dossiers soient différents, les dirigeants veulent s’assurer d’avoir les coudées franches pour garantir la pérennité de leur permanence ou siège social respectif.
 
Le CLIC plus à l’ouest?
 
Le CLIC (le Conseil local des intervenants communautaires de Bordeaux-Cartierville) qui est complétement à l’est du territoire qu’il dessert, sur le boulevard Henri-Bourassa (en face du Collège Bois-de-Boulogne) souhaite être plus centralisé.
 
Les besoins sur le plan social sont plus nombreux vers l’ouest, notamment dans Cartierville où près du tiers des ménages vivent sous le seuil de la pauvreté.
 
« Nous avons identifié quelques endroits mais je n’en dirai pas plus compte tenu de l’intérêt que portent aussi des compétiteurs », a indiqué la directrice de la table de concertation du nord-ouest de la ville, Nathalie Fortin. Mais l’hypothèse de s’établir à l’église Sainte-Odile sur la rue de Salaberry, près du boulevard O’Brien, est maintenant écartée.
 
Présentement, le CLIC abrite une douzaine d’organismes dans des locaux du boulevard Henri-Bourassa. « Le bail ici se termine en 2018 et il va sans dire que l’on cherche être plus central avec une Maison des citoyens à Cartierville. Nous avons l’appui de divers intervenants pour ce beau projet », a indiqué Nathalie Fortin.

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville vient en aide aux divers groupes communautaires en payant notamment le loyer qui fait partie de la subvention qu’il accorde. C’est un bail de cinq ans évalué à 1,6 million de dollars nous a dit la porte-parole Marlene Ouellet, ajoutant que les locaux servent aussi à d’autres sur les plans communautaires et loisirs.
 
Au cours de la campagne électorale, Mélanie Joly s’était engagée à épauler la création d’une telle entité. Le CLIC compte justement la relancer à ce sujet et espère un coup de pouce du prochain budget fédéral.
 
Solidarité Ahuntsic
 
Du coté est, à Solidarité Ahuntsic (SA), qui regroupe une quinzaine d’organismes communautaires (offrant des services de popote roulante, d’aide aux locataires ou aux jeunes mamans, etc.), le temps presse.
 
Les intervenants de Solidarité Ahuntsic font leur travail sur la rue Laverdure (entre Gouin et Henri-Bourassa), dans une vieille école. Le bail avec la Commission scolaire de Montréal vient à échéance le 30 juin 2017. « Le loyer est de 61 000 $ par année mais on aimerait fort bien se faire offrir gratuitement le bâtiment », a confié Azzedine Achour, le directeur de Solidarité Ahuntsic.
 
« Nous sommes toujours en attente, nous a dit M. Achour. Nous fondons beaucoup d’espoir sur le comité qui a été formé récemment par le maire de l’arrondissement, Pierre Gagnier », a-t-il mentionné.  
« Mais il faut être vigilant et suivre le dossier de près. Nous voulons une véritable volonté de nos élus pour notre emplacement», a ajouté M. Achour.
 
Les deux députées d’Ahuntsic, Mélanie Joly et Marie Montpetit, ont donné leur appui aux démarches de Solidarité Ahuntsic afin de trouver une solution à l’avenir du centre au-delà de juin 2017.
 
Le maire Gagnier a mis en place un comité dirigé par Laurent Legault, notamment directeur du développement social de l’arrondissement. Des personnes ont aussi accepté de pousser à la roue pour concocter un plan d’affaires. (Par Alain Martineau) (2016-03-11)

______________________________________________________
______________________________________________________

Soirée culturelle vendredi à l’Ami-Temps
Célébrer le talent des femmes


Picture

En plus de cette soirée culturelle, le Centre a célébré la journée de la femme en faisant la lecture‬ en français, anglais et italien du Manifeste du 6 octobre, un texte réalisé collectivement par les centres de la Table régionale des
centres de femmes de Montréal et de Laval en 2015 pour dénoncer les inégalités, les
injustices et la précarité que vivent les femmes. (Photo: Centre des femmes solidaires et engagées)
Pour une première fois, le Centre des femmes solidaires et organisées d’Ahuntsic-Cartierville organise une soirée culturelle pour souligner les talents créatifs des femmes du quartier, ce soir, vendredi 11 mars au Club L’Ami-Temps.

Ce 5 à 7 est organisé en collaboration avec La Promenade Fleury, pour souligner la journée internationale des femmes. « La Promenade Fleury avait depuis quelques années l’habitude de souligner dans le cadre du 8 mars, le travail des femmes provenant de tous les secteurs d’activités de notre quartier. Cette fois, on s’est donné comme défi de trouver des artistes professionnels  de plusieurs disciplines artistiques qui vivent et travaillent dans le quartier Ahuntsic et de mettre en lumière leurs talents », explique Isabelle Gaudreau, du Centre des femmes.

Au menu: des représentations artistiques du groupe autochtone Odaya, de France Bélanger, artiste peintre, de la designer et peintre Marie Frenette, de la céramiste Christiane Dion, et de Paule Beaudoin et Charlotte Beaudoin-Poisson, respectivement scénariste-réalisatrice et productrice du court-métrage Rencontre-moi au parc.

La ministre Mélanie Joly, la députée Marie Montpetit, députée de Crémazie, et la conseillère municipale, Émilie Thuillier seront présentes. Le Centre a aussi prévu interpeller ces élues sur certains enjeux liés aux femmes.

Agir pour assurer l’équité

Mme Gaudreau rappelle que le mandat du centre est de favoriser l’autonomie des femmes, agir pour une société plus juste et améliorer leurs conditions sociales, économiques et politiques.

« On souhaite faire avancer la cause des femmes parce qu’il y a encore beaucoup à faire pour atteindre l’égalité entre les sexes et les femmes elles-mêmes. Il existe encore malheureusement ce rapport de pouvoir où les femmes sont encore victimes de violences de toutes sortes que ce soit conjugales, psychologiques, économiques ou sexuelles », ajoute Mme Gaudreau.

« Nous croyons que l’austérité est une (forme de) violence. Elle a des impacts néfastes sur les conditions de vie des femmes. On le voit tous les jours au Centre : augmentation de demande en dépannage alimentaire, augmentation de femmes en détresse psychologique et on pourrait continuer – la liste est longue… »

Par ailleurs, le Centre des femmes du quartier participera à la Semaine d’action contre l’austérité, du 4 au 8 avril. Elles profiteront de cette semaine pour dénoncer les impacts négatifs qu’a l’austérité sur les femmes du Québec.

Selon un rapport de l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) en février 2015, les femmes ont subi, depuis 2008, des mesures d’austérité de l’ordre de 13 G$ tandis que les hommes ont été affectés à hauteur de 9,9 G$.

En chiffres : la violence conjugale dans Ahuntsic-Cartierville

  • Montréal: 2.6 personnes victimes de violence conjugale par 1000 habitants;
  • Bordeaux-Cartierveille: 2.4 personnes victimes de violence conjugale par 1000 habitants;
  • Ahuntsic: 2 personnes victimes de violence conjugale par 1000 habitants.
  • Les femmes représentent 86 % des victimes de violence conjugale.
  • Les victimes de violence conjugale à Bordeaux-Cartierville ont, en majorité, moins de 35 ans.
  • Seulement 22% des victimes de violence conjugale signalent un incident aux policiers.

(Source des statistiques: Portrait de la problématique de la violence conjugale et intrafamiliale dans Bordeaux-Cartierville, de Concertation-Femme et du SPVM.) (Par Mélanie Meloche-Holubowski) (2016-03-11)
_______________________________________________________

Concertation-Femme célèbre ses 33 ans

Le lundi 7 mars 2016, Concertation-Femme a célébré son 33e anniversaire et la Journée internationale des femmes. 

À cette occasion, un hommage a été rendu à des femmes qui se sont démarquées par leur courage et leur détermination à s’intégrer à la société québécoise.

Pour le texte et l’album photos, cliquez ici.

_______________________________________________________
_______________________________________________________

Plus d’activité familiales pour la 2e édition
Venez fêter l’arrivée du printemps au Flo-Fest!


Picture

Le Flo-Fest en 2015 (Photo: Philippe Rachiele)
Du 14 au 19 mars prochain, le Flo-Fest s’installera sur la rue Fleury Ouest afin de célébrer la fin de l’hiver. Plusieurs activités gratuites et payantes sont proposées aux festivaliers ahuntsicois.
 
« C’est la deuxième édition du Flo-Fest, mais c’est la quatrième année qu’il y a la cabane à sucre dans le parc », explique Kriss Naveteur, directrice générale de la Société de développement commercial Quartier Fleury ouest. Le festival tient son nom de l’association commerciale de la rue Fleury.
 
Cette année, les organisateurs ont souhaité augmenter le nombre d’activités. « C’est sûr qu’on a plus d’activités, dont un conteur, une course de trottinettes des neiges, une course de tubes sur neige, des spectacles et on aura un brasero pour faire griller des saucisses ou des guimauves », ajoute Kriss Naveteur. Une promotion sera aussi offerte par certains commerçants le midi.

Activités familiales
 
Contrairement à la fête de quartier où l’accent est davantage mis sur l’aspect commercial, il s’agira plutôt ici d’offrir des activités pour toute la famille. « Oui, on a des commerçants qui vendent des choses, mais c’est vraiment pas l’essentiel des activités », dit Mme Naveteur. En fonction des conditions météorologiques, certaines activités hivernales pourraient cependant être annulées.
 
Le FLO-fest débutera par un spectacle d’humour animé par Yannik de Martino, le gagnant de l’édition 2011 d’«En route vers mon premier Gala Juste pour rire, le jeudi 17 mars, à la maison des Açores. Vous pouvez acheter votre billet au coût de 15$ en ligne ou sur place. Marie-Ève Roy, anciennement chanteuse du groupe Vulgaires Machins offrira une prestation vendredi soir, toujours au coût de 15$.

Puis, le samedi 19 mars, laissez-vous charmer par le conteur François Lavallée, médaillé d’or du concours « Contes et conteurs » aux 5e Jeux de la francophonie. Il racontera La fabuleuse histoire de mon oncle Gérard à 10h30, puis Le poil de barbe du diable, à 11h30.  Enfin, les festivités se termineront par une prestation du groupe de trad Cajun, avec une touche montréalaise, Le Winston Band, à       12 h 30. (Par Thomas Deshaies (2016-03-11)
 
Pour acheter vos billets ou avoir accès à la programmation complète: http://www.fleuryouest.com/#!le-flo-fest-2016/u70k9
 

_______________________________________________________
La journée internationale des femmes
 
La Journée internationale des femmes avait lieu le 8 mars. Même si cette date est légèrement derrière nous, nous tenons à souligner et à répéter que l’égalité entre les femmes et les hommes est une valeur fondamentale à la Ville de Montréal. En ce sens, nous nous engageons à poursuivre nos efforts pour une pleine représentation des femmes dans les instances politiques et publiques dans le développement et l’administration de la ville.
 
L’infolettre de l’arrondissement
 
Plus de 8 000 résidents sont maintenant abonnés à l’infolettre de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. Tous les documents (Bulletin, Cahier environnement, Répertoire des activités et services, etc.) sont ainsi transmis sous forme électronique avant même qu’ils ne se retrouvent dans les présentoirs.
 
Chaque mois, vous y retrouvez de l’information qui vous concerne. En voici quelques exemples : les horaires des collectes, le résumé de la séance du conseil d’arrondissement, la distribution de fleurs gratuites, les animations en plein air, les activités dans les bibliothèques, les consultations publiques ou encore les événements organisés par l’arrondissement.
 
Pour vous abonner, rendez-vous sur le site internet au www.ville.montreal.qc.ca/ahuntsic-cartierville et cliquez sur le bouton « infolettre ».
 
Et l’actualité sur Twitter
 
Nous vous rappelons que, depuis le mois de janvier dernier,   l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville  a son compte Twitter. Vous pouvez  suivre l’actualité de l’arrondissement en temps réel.

Ce moyen de communication s’ajoute aux autres outils déjà offerts par l’arrondissement pour être bien informé (le site Internet,  l’infolettre,  le bulletin, la  programmation culturelle et  le répertoire).

Si vous souhaitez rester à l’affût des nouvelles et des actualités de l’arrondissement, n’hésitez pas à suivre le compte AhuntsicCartierville  @AhuntsicCartier
 
Poésies

Dans le cadre de l’exposition POÉSIES EN LIBERTÉ qui se tient au Café de Da jusqu’au 31 mars prochain, le public est invité à assister et à participer à une soirée de lecture poétique « Amoureux des Mots, la parole est à vous ». Cette soirée aura lieu le vendredi 11 mars à 19 h au Café de Da situé au 545, rue Fleury Est. L’entrée est gratuite.

Vous êtes poète à vos heures? Venez lire, réciter, déclamer quelques-uns de vos poèmes. 

Quelle que soit la langue, quel que soit votre âge, vous êtes tous bienvenus à une soirée où les mots seront à l’honneur.
Vous souhaitez participer ou simplement être présent à cette soirée, pour plus de renseignements sur le déroulement, vous pouvez contacter Robert Garcia à l’adresse courriel: garciarobert5@outlook.com ou téléphonez au Café de Da au 514 872-5674
 
Prochain conseil d’arrondissement
Nous vous invitons à participer en grand nombre aux séances du conseil d’arrondissement ou de les visionner en direct ou en différé au www.ville.montreal.qc.ca/ahuntsic-cartierville.​


Picture

Le prochain  conseil d’arrondissement aura lieu le lundi 14 mars 2016, à 19h, à la salle du conseil située au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Les citoyens qui désirent poser une question aux élus doivent s’inscrire entre 18h30 et 19h au registre disponible à l’entrée.

________________________________________________________

Rue Grande-Allée
Des arbustes rabattus pour favoriser leur croissance


Photo

Rue Grande-Allée, les arbustes rabattus sont invisibles sous la neige!
Selon l’arrondissement, il n’y a pas de quoi s’inquiéter au sujet des arbustes se trouvant sur le terre-plein de la rue Grande-Allée dans Ahuntsic ouest.

En passant sur la prestigieuse avenue de l’arrondissement,  on peut remarquer un problème sur le terre-plein: à travers les arbres, des arbustes semblaient avoir été rasés.

À l’arrondissement, on a voulu rassurer les citoyens. « Il s’agit de chèvrefeuilles qui ne fournissaient presque plus de feuilles », a indiqué Marlene Ouellet, chargée de communication à la division des relations avec les citoyens, communication et développement durable. « Nous les avons rabattus pour les rajeunir, ils seront magnifiques dès le mois de juin », a-t-elle tenu à préciser.

Donc, les gros rameaux ont été taillés pour assurer l’apparition de nouvelles pousses. Le travail a été fait entre la rue Sauvé et le boulevard Henri-Bourassa.

Toutefois, les arbustes de la rue d’Auteuil entre les boulevards Henri Bourassa et Gouin, sont toujours intacts, puisque la plupart sont des ifs (conifères). « Nous les inspecterons cette année », a fait savoir Mme Ouellet. Les experts de l’arrondissement détermineront alors s’il y aura une même opération que sur la rue Grande-Allée.

Bref, tout semblerait fait selon les règles de l’art en matière horticole.
(Par Alain Martineau) (2016-03-11)


Photo

Ifs sur l’avenue d’Auteuil qui sont toujours en place.
_______________________________________________________

Deux étudiantes d’A-C à la finale régionale de Cégeps en spectacle


Picture

Emma Cesvet, du Collège André-Grasset (Photo: Cégeps en spectacle)

Picture

Frédérique Latour du Collège Ahuntsic (Photo: Cégeps en spectacle)
Deux chanteuses qui étudient dans les cégeps du quartier ont remporté les finales locales de Cégeps en spectacle et présenteront maintenant leur numéro devant les juges lors de la finale régionale de Montréal, le 19 mars prochain.
 
Cinq finales régionales se dérouleront dans les régions de Québec, du Centre-Ouest, de Montréal, de l’Est ainsi que du Centre-Est, les 12 et 19 mars. Plus d’une centaine d’étudiants performeront sur scène dans le but d’atteindre la finale nationale.
 
Emma Cesvet, qui étudie en administration au Collège André-Grasset, a chanté en s’accompagnant à la guitare pour la chanson Place de la République de Coeur de Pirate. « J’ai habité Paris et avec tout ce qui s’est passé avec les attentats, je voulais rendre hommage à Paris. »  Puis, elle a interprété une chanson de Christine and the Queens en jouant du ukulélé.
 
Emma Cesvet a commencé à jouer devant un public au secondaire. Elle a joué dans un groupe de musique avec d’autres amis et a chanté devant plus de 2500 personnes lors de son gala en secondaire cinq.  « J’ai vraiment appris à sortir de ma zone de confort », dit-elle. Elle a tenté sa chance lors de Cégeps en spectacle l’an passé, mais avoue que son numéro « manquait un peu d’originalité. »
 
Cette fois, Emma dit qu’elle a confiance en son numéro et ajoute qu’elle a hâte de remonter sur scène pour la finale, même si elle sait que la compétition sera forte.
 
Pour sa part, Frédérique Latour étudie en sciences humaines au Collège Ahuntsic et veut poursuivre ses études en psychologie, mais cela ne l’a pas empêché de faire découvrir ses talents en chant et en théâtre lors de la finale locale.
 
Sous les conseils de sa professeure de chant, elle a présenté un numéro de chansons théâtrales dans lequel chaque morceau musical était entrecoupé de monologues. « Le juges ont bien aimé; ils ont dit que c’était un genre de numéro qu’ils n’ont jamais vu avant. »
 
Frédérique a déjà participé au concours Secondaires en spectacle, mais dit que l’expérience de Cégeps en spectacle est encore plus excitante. « Le talent augmente, surtout en finales. Ça va être plus intense, mais ça va être certainement un bon spectacle ».
 
Les prix
 
Les lauréats des finales régionales remportent une bourse de 750$.
 
Ceux qui remporteront la finale régionale devront ensuite participer à la Finale nationale au Cégep de Chicoutimi le 30 avril prochain. Le 1er prix est une bourse de 3000$, le 2e prix, une bourse de 1500$, et le Prix création vient avec une bourse de 1500$. L’artiste qui remportera le Prix Vue sur la relève participera à la série Les belles envolées en avril 2017. Enfin, le Prix Coup de cœur vient avec une bourse de 1000$. (Par Mélanie Meloche-Holubowski) (2016-03-11)
_______________________________________________________

Mélanie Joly rencontre les citoyens et les organismes en prévision du budget fédéral


Picture

Consultations prébudgétaires au YMCA Cartierville avec la députée fédérale Mélanie Joly (Source: Bureau de Mélanie Joly)
Le gouvernement fédéral présentera son budget le 22 mars prochain, et en préparation, la députée d’Ahuntsic-Cartierville et ministre du Patrimoine canadien, Mélanie Joly, était présente au YMCA de Cartierville, lors de consultations pré-budgétaires le 4 mars dernier.
 
Une vingtaine de représentants d’associations et d’organismes ont assisté à cette rencontre, dont le but était de susciter une discussion quant aux mesures qui devraient être contenues dans le budget. Mme Joly a aussi exposé les défis socioéconomiques auxquels feront face les Canadiens et le gouvernement du Canada au cours des prochaines années.
 
« Le gouvernement fédéral a un rôle important à jouer dans les communautés et personne n’est mieux placé pour connaître les priorités locales que les organismes sociocommunautaires et les citoyens eux-mêmes. De là, toute l’importance de tenir des rencontres comme celle d’aujourd’hui », a déclaré Mme Joly dans un communiqué de presse.
 
Voici quelques priorités qui sont ressorties de ces discussions :

  • Aider les familles et les retraités à être financièrement stables;
  • Offrir un soutien à celles et ceux qui en ont le plus besoin – en particulier ceux qui tentent d’atteindre la classe moyenne – en réduisant les impôts de la classe moyenne et en augmentant ceux des plus nantis;
  • Réinvestir dans les infrastructures afin de créer des emplois, protéger l’environnement, faciliter les déplacements et aider les communautés à prospérer;
  • Favoriser l’émergence d’une main-d’œuvre bien rémunérée et compétente, tout en aidant les jeunes Canadiens à acquérir les outils nécessaires pour entreprendre leur carrière; 
  • Établir un juste équilibre entre l’économie et l’environnement et définir de nouvelles approches en matière de lutte contre les changements climatiques, en investissant dans les infrastructures de transport en commun dans la circonscription;
  • Promouvoir l’innovation, le développement, la diffusion et la commercialisation de nouvelles idées et des technologies.

(Par Mélanie Meloche-Holubowski) (Source : Bureau de Mélanie Joly)

_______________________________________________________

Le coin des commerçants

Fleury Ouest

La Flo Fest est de retour sur Fleury Ouest! Du 14 au 19 mars, venez fêter la fin de l’hiver… Voyez toute la programmation de la semaine en cliquant ici : http://www.fleuryouest.com/#!le-flo-fest-2016/u70k9  Au cours de la semaine : spectacles d’humour, de chants… La semaine sera clôturée par une grande fête au parc Tolhurst, samedi 19 mars : le Winston Band, le conteur François Lavallée, bouffe, courses de trottinettes des neiges, marche dynamique à trois reprises dans la journée, courses de tube sur neige, soccer-bulle sur neige, et le reste. Au parc, le samedi, la majorité des activités sont gratuites mais pas la nourriture, bien sûr!

La Promenade

Il y aura une chasse aux œufs pour les tout-petits sur La Promenade comme par les années passées, lors du week-end pascal, le samedi 26 mars. La direction, après le déménagement épique, a commencé à plancher sur l’activité bien appréciée des jeunes Ahuntsicois. Voyez le magazine papier du journaldesvoisins.com pour plus d’infos.
​ 
________________________________________________________

Le printemps s’en vient…
Mais le mag papier d’avril, lui, est arrivé!

Dans notre mag papier du printemps, qui contient 32 pages bien tassées de chroniques, photos, articles de fond et nouvelles, vous trouverez également, dans les pages centrales notamment, une courte présentation de plusieurs de nos collaborateurs.

Le mag d’avril est donc déjà disponible et en distribution jusqu’au 21 mars prochain. Si vous ne le trouvez pas à votre porte, vous pourrez vous en procurer un exemplaire dans nos différents points de chute, la preuve que nous ne mettons pas tous nos oeufs dans le même panier… (bibliothèques, YMCA de Cartierville, résidences Les Deux Aires et Jardins Millen, Entraide Ahuntsic-Nord, Centre communautaire de Bordeaux-Cartierville, Centre communautaire Ahuntsic, etc.). Bonne lecture ! (C.D.) 

________________________________________________________

LETTRES OUVERTES

Journaldesvoisins.com se fait un plaisir de publier vos lettres ouvertes si elles traitent d’une situation, d’une problématique ou encore d’un événement concernant le territoire. Prière d’envoyer vos lettres avant le mercredi, 17 heures, en fichier Word (et non en pdf), et d’en vérifier l’orthographe avant l’envoi. Nous nous réservons le droit de les éditer, de les raccourcir, si nécessaire, ou de les corriger en espérant que vous aurez fait vos devoirs avant de nous faire parvenir votre missive. Merci! (C.D.)

_______________________________________________
BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈV


Picture

À l’occasion de la Semaine de la francophonie, Intergénérations Québec vous convie à une table ronde: Initiatives intergénérationnelles et transmission de la langue française, le mardi 15 mars 2016, 13h30 à PRÉSÂGES, 1474, rue Fleury Est – Montréal. «Notre diversité, une richesse à partager» est le thème de la Semaine de la francophonie 2016. Nous vous présenterons quatre projets qui, au-delà de favoriser l’apprentissage de la langue, permettent de rapprocher les générations. Quelle est la valeur ajoutée de l’intergénérationnel dans de telles initiatives? Nos panélistes viendront nous partager leur expérience :
• Le programme de mentorat intergénérationnel et interculturel,
de l’Association canadienne des professeurs d’immersion;
• Les activités d’alphabétisation familiale, de l’organisme Le Fablier, une histoire de familles;
• La correspondance entre aînés francophones et élèves anglophones,
de la Maison des grands-parents de Sherbrooke;
• Le programme de lecture aux enfants par des aînés bénévoles,
de l’organisme Lire et faire lire.
Gratuit pour les membres d’Intergénérations Québec, 5 $ pour les non-membres.  Inscriptions et informations : 514 382-0310 poste 125 ou communication@intergenerationsquebec.org
(Source : Intergénérations Québec)

29e Semaine « L’amitié n’a pas d’âge »: Un concours pour les activités intergénérationnelles
La 29e Semaine « L’amitié n’a pas d’âge » se tiendra du 22 au 28 mai et les organismes d’Ahuntsic-Cartierville et de la province qui organisent des activités permettant le rapprochement intergénérationnel sont invités à soumettre dès maintenant leur candidature au Gala de récompense. En 2015, 94 projets en provenance de 15 régions administratives de la province ont été en lice pour ce concours. 
Depuis sa création en 1987, la Semaine l’amitié n’a pas d’âge a permis à de multiples organismes intéressés par le rapprochement intergénérationnel de faire connaître leurs activités.
Le thème de la semaine sera « Entrez dans l’histoire… » et soulignera l’importance de la transmission de savoirs, le partage d’expériences entre les générations. Aussi, depuis 2012, le 25 mai a été officiellement décrété Journée québécoise L’amitié n’a pas d’âge par l’Assemblée nationale du Québec.
Les modalités du concours : http://www.fqli.org/admin/custom/datas/tiny/Activites_actualites/invitation_concours.pdf. Pour d’information, contacter Caroline Chantrel, agente de communication et de développement : 514 382-0310 poste 125.
Le collège Regina Assumpta reçoit la compétition MusicFest Québec. Le collège Regina Assumpta sera l’hôte du prochain concours MusicFest Québec qui aura lieu du 24 mars au 2 avril prochain. Le Collège accueillera près de 5000 musiciens provenant d’écoles privées et publiques de partout au Québec, sur 5 jours de compétitions : 24 mars, 30 mars, 31 mars, 1er et 2 avril. L’admission est gratuite et tous peuvent assister aux prestations des jeunes musiciens de talent. La journée du 2 avril sera consacrée aux ensembles adultes. L’horaire détaillé des ensembles se trouvera sous peu sur ce site : http://www.musicfestquebec.com/Infos_sur_le_deroulement_du_festival_fr.html (Source: Collège Regina Assumpta)
 
Séance ordinaire du conseil d’arrondissement le lundi 14 mars. La séance a lieu à 19 h à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à 18 h 30 si vous désirez poser des questions car il faut s’inscrire à l’entrée. L’ordre du jour est disponible en cliquant ici. 
 
En outre, si vous désirez regarder la séance du conseil en Webdiffusion, c’est sur le site de l’arrondissement, sous la rubrique “Mairie d’arrondissement”, puis “Conseil en direct”, par ici. 
_______________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE

Clinique d’impôt 2015. Du 8 mars au 13 avril 2016. Sur rendez-vous seulement dès le 15 février 2016. Frais de 5$ par personne.
Le Centre d’action bénévole Bordeaux-Cartierville offre un service d’aide aux résidents de Bordeaux-Cartierville à faible revenu, qui ont besoin d’assistance pour compléter leurs déclarations d’impôt.
Prenez note des critères d’admissibilité. Il faut habiter le quartier, ne pas avoir travaillé comme travailleur autonome et correspondre aux revenus maximaux suivants ( personne seule : 25 000$; couple : 30 000$ et chaque personne à charge supplémentaire 2 000$; un adulte et un enfant : 30 000$ et chaque personne à charge supplémentaire 2 000$). Endroit : Centre communautaire Bordeaux-Cartierville, 1405 boul. Henri-Bourassa Ouest, bureau 200. Tél. : 514-856-3353

Assemblée des membres de Solidarité Ahuntsic. Mercredi 30 mars 2016 à 9h au Centre communautaire Ahuntsic 10780, rue Laverdure Au menu: État d’avancement des chantiers de Solidarité Ahuntsic; Coopérative d’habitation pour les familles (grands logements) sur le Terrain Louvain; Pour une maison de citoyens dans Saint-Benoît
Ville en vert
Nous sommes à la recherche de personnes désireuses de participer à notre conseil d’administration. Si vous avez des questions et pour nous signaler votre intérêt, n’hésitez pas à communiquer avec nous. Élyse Rémy, directrice générale. Coordonnées: 514-447-6227   direction@villeenvert.ca

Rejoignez l’équipe d’Entraide Ahuntsic-Nord! Vous avez un peu de temps libre à offrir aux aînés du quartier ? Nous recherchons des chauffeurs et des accompagnateurs bénévoles pour nous aider à assurer le transport et l’accompagnement des aînés lors de  rendez-vous médicaux, pour la popote roulante et pour des activités de magasinage, des sorties au resto et des rencontres de socialisation.
Informations ( 514)  382-9171, poste 25 www.entraideahuntsicnord.org


Picture

Le mercredi 16 mars, de 13 h 30 à 15 h 30.
Sylvie Coutu offrira une Introduction à l’art japonais dans une conférence présentée à la salle de l’église Saint-Jude (10 120, avenue d’Auteuil). Gratuit pour les membres de l’Alliance culturelle(50 ans et plus), 10 $ pour les non-membres. Information: 514-382-5716; www.allianceculturelle.qc.ca. (Source : Alliance culturelle)

Soirée citoyenne interculturelle
Vendredi 18 mars, de 18 h 30 à 21 h. Café de Da. Le comité interculturel d’Ahuntsic a le plaisir de vous convier à une soirée interculturelle sur le parcours migratoire vendredi 18 mars au café de Da. Sans vouloir « tuer le suspense », la soirée se veut interactive et immersive ! Avec les animateurs chevronnés du SEIIM (Service d’éducation et d’intégration interculturelle de Montréal), venez apprendre tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur…..l’immigration sans jamais oser le demander ! Parcours, gouter, surprises et halte-garderie sur place. Au plaisir de vous voir le 18 mars prochain. Information et inscriptions: 514-596-7629


Picture

Les Scouts 105e Christ-Roi et les Loisirs Christ-Roi organisent un souper spaghetti, le samedi 19 mars à 17 h au sous-sol de l’église Christ-Roi (9400, rue Lajeunesse), au coût de 15$ pour les adultes et 10$ pour les enfants. Venez vous amuser tout en contribuant au financement des activités culturelles, sociales et sportives du quartier. Renseignements: 438 994-2323 ou 514 617-8717

Concertation-Femme offre de l’information juridique (service gratuit) à toutes les femmes qui désirent se renseigner sur un sujet d’ordre légal : famille (divorce, séparation de corps, pension alimentaire, violence conjugale, successions, etc.), consommation (contrat, vente, hypothèque, etc.), travail (recours du salarié, normes du travail, etc.), immigration, et autres. Vous pouvez vous adresser en toute confiance par téléphone au 514 336-3733 ou sur place au 1405, boul. Henri-Bourassa Ouest, bureau 012.
Cours de français
En collaboration avec le CREP de la Commission scolaire de Montréal, Concertation- Femme offre ce cours aux femmes immigrantes qui désirent améliorer le français dans un groupe de niveau intermédiaire. Il reste quelques places disponibles.
Un temps pour bébé, un temps pour moi
Vous êtes une femme enceinte ou mère de petits enfants (0-5 ans)? Venez avec vos bébés à nos ateliers du programme SIPPE. MARDI : Âme et corps en harmonie (discussion suivie de danse Zumba), JEUDI : Talents cachés (peinture sur soie, vitre, bois, etc.), VENDREDI : Accompagner son enfant à l’école (initiation à la lecture, l’écriture, l’image et aux contes), VENDREDI : Santé au naturel. Informations : 514 336-3733. (Source : Concertation femme)
 
Vous avez des meubles en trop? Dondaccueil.ca aurait besoin de meubles d’occasion (usagés) pour les prochaines familles syriennes qui arriveront. Les gens qui en auront peuvent nous contacter au 514 237-5107  Merci!


Picture

Le Passeport Jeunesse, le journal jeunesse de Bordeaux-Cartierville. À la une de cette première édition 2016, des sujets qui préoccupent les jeunes : le comité Solid’ère, la violence, les boissons énergisantes, l’image de soi, la persévérance scolaire ou encore  l’itinérance. Réalisé par la Table de concertation de Bordeaux-Cartierville (TCJBC) et les jeunes adolescents des écoles secondaires publiques du quartier (Évangéline et La Dauversière), le journal s’adresse à un lectorat de 11 à 18 ans. Le journal est distribué en version papier dans Bordeaux-Cartierville et est disponible sur le site du CLIC de Bordeaux-Cartierville www.clic-bc.ca.


Picture

Souper dansant de cabane à sucre du SNAC
Le SNAC vous invite à un souper dansant de cabane à sucre, le vendredi 18 mars à 18 h 30 dans la grande salle du Centre communautaire (10 780, rue Laverdure). Billets en vente au SNAC au coût de 25 $ pour les  adultes et de 10 $ pour les enfants de 12 ans et moins. Paiement d’ici le 11 mars. Apportez votre vin ! Venez bien manger et vous amuser tout en aidant au financement de notre organisme pour l’achat de denrées dont bénéficieront les résidents du quartier Ahuntsic ayant un revenu sous le seuil du faible revenu. Pour plus de renseignements contactez  Louise Donaldson au 514 385-6499 (louise@lesnac.com.) (Source : SNAC)


Picture

Conférence sur le divorce mardi le 22 mars à 18 h 30 au Centre communautaire Ahuntsic. Atelier qui vise surtout à démystifier la procédure judiciaire en divorce. Quels sont les motifs pour demander le divorce? Qu’est-ce que la médiation familiale? Qui peut demander une pension alimentaire? Qu’est-ce que le patrimoine familial? Qui aura la garde des enfants? Il s’agit d’une conférence publique ouverte aux parents et aux intervenants. Les participants auront l’occasion de mieux comprendre le processus général d’un divorce. En partenariat avec le Centre de justice de proximité du Grand Montréal. Inscription gratuite : 514-381-3511 (Source : RePère)

Le studio d’art communautaire Saint-Sulpice ouvre ses portes au public chaque samedi, de 14 h à 18 h. Les matériaux sont offerts gratuitement. Il est situé au 1070A, rue Louvain est, angle Christophe-Colomb. Meng Siow, intervenante, vous souhaite la bienvenue! Vous pouvez consulter la page Facebook du studio au: https://www.facebook.com/Studio-dart-Saint-Sulpice-554072474626783/
ATELIER : LA MOBILISATION CITOYENNE, exemples, témoi-gnages et défis. Mardi 5 avril 2016 13h15 à 16h. Pour l’ensemble des organisations, la participation citoyenne constitue un grand défi. Comment peut-on mieux encourager les membres de nos organismes à exercer et exprimer leur citoyenneté ? Comment favoriser la prise de parole des personnes parfois isolées et vulnérables ? Comment trouver et accompagner des personnes voulant contribuer au changement social ? Quatre panelistes, dont trois sont des agent-e-s de mobilisation, parleront de leurs expériences et leurs approches, leurs réalisations et leurs défis. Françoise Légaré-Pelletier, agente de mobilisation pour la RUI Pont Viau (Laval); Sébastien Caron, animateur communautaire (agent de mobilisation), à La Corbeille de Bordeaux-Cartierville; Geneviève Levac. agente de mobilisation citoyenne au CLIC; Daniel Leduc, citoyen membre du Comité citoyen sur le dialogue interculturel de Bordeaux-Cartierville. Endroit: Centre communautaire Ahuntsic, 10 780 Laverdure. Inscription obligatoire (places limitées) :
developpement@solidariteahuntsic.org
Vous êtes un organisme communautaire et vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, des succès ou des questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com en nous faisant parvenir un court texte (maximum de 100 mots) dans un fichier WORD (et non en pdf). La tombée est le LUNDI de chaque semaine, à 17 h. C’est avec plaisir que nous publierons vos infos. Faites en sorte qu’elles soient brèves. Indiquez-nous les deux semaines où vous voulez les voir publiées. Finalement, n’attendez pas un accusé de réception, nous préférons garder notre temps pour bien gérer cette chronique et publier le plus d’information possible.​
________________________________________________________

QUOI FAIRE… QUOI FAIRE… QUOI FAIRE… QUOI FAI

Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices d’activités ou d’événements intéressants dans nos quartiers? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com en nous faisant parvenir un court texte (maximum de 100 mots) dans un fichier WORD (et non en pdf). La tombée est le LUNDI de chaque semaine, à 17 heures. C’est avec plaisir que nous publierons vos infos. Faites en sorte qu’elles soient brèves. Indiquez-nous les deux semaines où vous voulez les voir publiées. Finalement, n’attendez pas un accusé de réception, nous préférons garder notre temps pour bien gérer cette chronique et publier le plus d’information possible.​
​___________________________________________________

Pour l’info-patinoire, cliquez ici
Pour l’info-glissadecliquez ici
Pour l’info-ski de fondcliquez ici

___________________________________________________


Picture

Vendredi le 11 mars à 18 h
Soirée Flamenco par Rosanne Dion, Jheinsen Montalvo, José Luis Prez & Éric Bretonhttp://www.flamencorosanndion.com. Flamenco Rosanne Dion présente un spectacle de danse et de musique Flamenco avec son Cuadro composé d’excellents musiciens, qui présenterons un éventail de différents styles de danses, chants et musiques puisés dans le répertoire Flamenco. Nous vous proposons un voyage au cœur de l’Andalousie, ou intensité et passion sont au rendez-vous….OLÉ!!Souper-Spectacle 44.95$ (Source : Le rendez-vous du thé)

Le vendredi 11 mars à 19 h
Soirée de lecture poétique « Amoureux des Mots, la parole est à vous ». Dans le cadre de l’exposition POÉSIES EN LIBERTÉ qui se tiendra au Café de Da du 4 au 31 mars prochain, le public est invité à assister et à participer à une soirée de lecture poétique « Amoureux des Mots, la parole est à vous ». Cette soirée aura lieu au Café de Da situé au 545, rue Fleury Est. L’entrée est gratuite. Vous êtes poète à vos heures? Venez lire, réciter, déclamer quelques-uns de vos poèmes.  Quelle que soit la langue, quel que soit votre âge, vous êtes tous bienvenus à une soirée où les mots seront à l’honneur. Vous souhaitez participer ou simplement être présent à cette soirée, pour plus de renseignements sur le déroulement, vous pouvez contacter Robert Garcia à l’adresse courriel : garciarobert5@outlook.com ou téléphoner au Café de Da au 514 872-5674. (Source : Arrondissement)
 
Le vendredi 11 mars de 17 h à 19 h
Journée internationale des femmes Dans le cadre de la Journée Internationale des femmes 2016, le Centre des femmes solidaires et engagées en partenariat avec le bureau de la Députée de Crémazie Madame Marie Montpetit et la SDC Promenade Fleury présente une soirée « Place aux femmes artistes » qui réunira plusieurs artistes professionnelles résidentes du quartier Ahuntsic. Pour l’occasion notre invité spécial sera ODAYA, un groupe de femmes autochtones qui chantent la richesse des cultures des Premières Nations. Également nous aurons une prestation de la chanteuse italo-argentine Silvia Sabash et les œuvres de la céramiste Christiane Dion, des peintres Nathalie Cloutier et Marie « sherpa » Frenette seront exposées. Finalement le court-métrage de Paule Beaudoin “Rencontre-moi au Parc” sélectionné au Short film Corner du Festival de Cannes 2014 sera présenté lors de cette soirée. Lieu :  L’Ami-Temps, 1345 Fleury Est. (VOIR NOTRE ARTICLE PLUS HAUT)


Picture

Le mardi 11 et mercredi 12 mars
Une sortie multigénérationnelle pour souligner la Journée internationale des femmes Profitez de la Journée internationale des femmes pour faire une sortie multigénérationnelle au musée des Soeurs de Miséricorde. Venez avec votre fille ou petite-fille ou grand-mère. Découvrez ensemble la dure réalité d’être une mère célibataire au XIXe siècle par rapport à celles d’aujourd’hui. L’animation « Parole aux pionnières » vous aidera à mettre en relief l’évolution de la condition féminine. Départs des visites : 10 h 30 et 14 h. Aucune réservation requise. Pour les 15 ans et plus. 12435, avenue de la Miséricorde, Montréal, H4J 2G3. Tél: 514-332-0550 (Musée des sœurs de Miséricorde)


Picture

Le samedi 12 mars à 18 h
Hommage à Piaf par Angélique Duruisseau & Marc-André Cuierrier. La même intensité, le chagrin dans la gorge et l’amour qui déborde, la voix qui gonfle et pour vous faire frissonner avec elle les beautés de la vie! Angélique fait revivre le répertoire de la grande Édith Piaf! « La foule, Padam, Je ne regrette rien »… accompagnée de Marc-André Cuierrier au piano. Souper-Spectacle 44,95$ (Source : Le rendez-vous du thé)



Picture

Le samedi 12 mars de 8 h à 11 h 30
Visite au Parc-nature de la Pointe-aux-Prairies (secteur des marais) avec le club d’ornithologie Ahuntsic. À la découverte des oiseaux d’hiver et des surprises en ce début de printemps. Pour Informations : info@coamontreal.org ou 438-338-4138 (Source : Club d’ornithologie Ahuntsic)

Le samedi 12 et dimanche 13 mars de 10 h à 15 h
Portes ouvertes de L’Association des Modélistes Ferroviaires de Montréal. L’Association est à construire dans ses locaux, au 9475 rue Meilleur, une maquette ferroviaire à l’échelle HO (1/87) aux dimensions imposantes. Le modélisme ferroviaire est un hobby qui associe la créativité, la dextérité et la technologie. C’est également un loisir, une passion, un art, une activité sociale qui regroupe des personnes de tous les métiers, de tout âges, et de toutes origines, favorisant ainsi la transmission du savoir.
L’Association est à la recherche de nouveaux membres désireux de participer à la réalisation de cette maquette. Une contribution monétaire est demandée, mais pas pour les enfants de moins de 12 ans. Venez nous rencontrer ! (Association des Modélistes Ferroviaires de Montréal
Le dimanche 13 mars à 15 h
Moments Musicaux a le plaisir d’accueillir à nouveau cette année la réputée soprano acadienne Suzie LeBlanc. Elle chantera aux côtés d’Elinor Frey au violoncelle baroque et Esteban La Rotta aux luth, théorbe et guitare baroque. AUTOUR DE ANGELO MARIA FIORÈ  prend son inspiration d’un manuscrit du 17e siècle récemment émergé à Como, Italie. Il contient des sonates pour violoncelle, brillantes et lyriques, de Angelo Maria Fiorè, et des airs séduisants pour voix, violoncelle, et basse continue jouée au théorbe. Grâce au soutien de la Fromagerie Atwater, Moments Musicaux est en mesure de vous offrir son traditionnel Vin et fromages après le concert. Les billets sont offerts à 25$ jusqu’au 11 mars. Leur prix régulier est 30$. Tarif de groupe pour tout achat de 15 billets ou plus. Lieu du concert: Église de la Visitation, 1847 boul.Gouin à Montréal. www.momentsmusicaux.ca (514) 439-2254 (Source : Moments Musicaux)
Le véhicule électrique: mythe et réalités. Le mardi 15 mars 2016 à 19h30. Endroit : Café de Da. 545, rue Fleury Est, Montréal. ​Une propriétaire d’un véhicule électrique parlera de son expérience en tant qu’utilisatrice d’un tel moyen de transport, qui s’impose de plus en plus comme alternative écologique aux moyens de transport utilisant le pétrole. L’atelier sera donné par Élyse Rémy de Ville en vert. Titulaire d’une maîtrise en environnement (M.Env.) de l’Université de Sherbrooke. Inscription au 514-872-0568 ou en vous présentant à la bibliothèque d’Ahuntsic, 10300, rue Lajeunesse.


Picture

Mercredi 16 mars à 18h30
L’histoire sociale du Québec en images et en chansons.
Le CANA et le Café de Da vous invitent à une soirée festive et dynamique pour comprendre l’histoire du Québec et les fondements de notre société à travers des images et des chansons. Animé par Pierre Fournier, chanteur et guitariste.
Activité gratuite, au Café de Da, 545 rue Fleury est.

Vendredi 18 mars de 18 h 30 à 21 h
Soirée immersive sur l’immigration et le parcours migratoire offert par le Comité interculturel d’Ahuntsic. Animé par le Service d’éducation et d’intégration interculturelle de Montréal, ce sera une occasion d’échanger, de rire et d’apprendre ; tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’immigration sans jamais oser le demander ! Au Café de Da – 545, rue Fleury Est. Halte-garderie sur place. Au plaisir de vous voir en grand nombre ! Inscriptions : (514) 596-7629 (source : Solidarité Ahuntsic)


Picture

Le samedi 19 mars de 9 h à 12 h
Visite du boisé Marcel-Laurin avec le club d’ornithologie d’Ahuntsic. Venez observer avec notre guide d’expérience de ce boisé. Une sortie jumelée avec l’Eco-Quartier. Plus de cinquante espèces d’oiseaux différents fréquentent cet îlot de nature en pleine ville. Une occasion pour les membres d’amener vos amis et votre famille pour leur faire connaître et partager votre passion. Activité gratuite ouverte au grand public et les débutants sont les bienvenus. Rendez-vous au stationnement de la bibliothèque, 2727 boul. Thimens ou possibilité de covoiturage à partir de la Visitation à 8 h 30, toutefois. Covoiturage : 5$. Information : info@coamontreal.org ou 438-338-4138 (Source : COA)

Atelier sur les mythes alimentaires
Le mardi 23 mars 2016 à 13h30
Bibliothèque de Cartierville
5900, rue De Salaberry, Montréal.
 
On entend toutes sortes de croyances sur la nutrition, mais sont-elles toujours vraies? Est-ce que les œufs bruns sont plus nutritifs que les œufs blancs? Est-ce que la vitamine C est efficace pour prévenir un rhume ? Nous ferons la part des choses entre les mythes et les réalités.
L’atelir sera donné par Geneviève Gagné, animatrice en saine alimentation chez Ville en vert. Titulaire d’un baccalauréat en nutrition de l’Université Laval, Geneviève aime communiquer sa passion. Depuis janvier 2013, elle est nutritionniste et animatrice en saine alimentation et participe au projet Jardinez et mangez santé.
 
Inscription au 514 872 6989 ou en vous présentant à la bibliothèque de Cartierville.
__________________________________________________

Autres idées d’activités sans date précise

Groupe de marcheurs « Les philanthropes »
C’est gratuit! Viens bouger! Tous les lundi à 9 h et les mercredi à 19 h Départs au Parc des Hirondelles (coin Larose / Fleury)
Responsable :  Alain Lavigne (514) 419-2786 (Source :  Marcheurs Philanthropes)
Profitez des joies de l’hiver dans les parcs de Montréal sans traverser les ponts! C’est l’hiver et une foule d’activités extérieures, très souvent gratuites, s’offrent aux Montréalais dans les parcs-nature! Inutile de quitter la ville pour prendre une grande bouffée de plein air, les parcs-nature de Montréal sont accessibles via le réseau de transport en commun et permettent de se dépayser à quelques pas de chez soi! Les parcs-nature proposent mille et une activités hivernales amusantes à 45 minutes de voiture du centre-ville qui sauront satisfaire les aventuriers qui n’ont pas froid aux yeux comme les plus frileux!
Le parc-nature du Bois-De-Liesse
Situé au croisement de l’autoroute 13 et de l’autoroute 40, ce parc recèle une belle diversité d’espèces animales et végétales, y compris une forêt centenaire et une érablière composée d’arbres impressionnants et rares, comme l’érable noir, une véritable forêt enchantée !
Activités & services :
-11,5 km de pistes de ski de fond ; 9,6 km de pistes de raquette ; 4,4 km de sentiers de randonnée;
-Cours de ski de fond pour 6 à 13 ans et 14  ans et +, Promenades sous les étoiles;
-Les Après-midi colorés;
-La fête des mitaines;
 -Découverte des sciences de la nature et de l’environnement pendant la relâche scolaire;
-Accueil de la maison Pitfield;
-Chalet d’accueil des Champs avec comptoir de rafraîchissements et collations;
-Location de skis de fond, raquettes, luges et tapis à glisser.
Parc-Nature de L’île- De-La-Visitation
Situé dans l’arrondissement de Ahuntsic-Cartierville, accessible à partir de la station de Métro Henri-Bourassa, ce coin de nature regorge de vestiges historiques patrimoniaux.
Activités & services :
-8,6 km de pistes de ski de fond, de raquette et de randonnée pédestre;
-Balade historique grâce à l’application mobile Destination Sault de Cité Historia;
-Dimanche autour du feu;
-Observation des oiseaux;
-Chalet d’accueil;
-Location de skis de fond, luges et tapis à glisser.

________________________________________________________
Numéros de téléphone utiles
Bibliothèque d’Ahuntsic : 514 872-0568
Bibliothèque de Cartierville : 514 872-6989
Bibliothèque de Salaberry : 514 872-1521
Café de Da : 514 872-5674
Le Rendez-vous du thé : 514 384-5695
Maison de la culture : 514 872-8749

* Les renseignements de la section Quoi faire sont publiés à titre indicatif. C’est avec plaisir que journaldesvoisins.com corrige les coquilles, mais il ne peut être tenu responsable d’erreurs ou d’omissions. 
​_______________________________________________________

DERNIER APPEL AVANT L’ A.G. du 16 MAI…
C’est votre dernière chance de devenir membre de la Société des amis du journaldesvoisins.com…

Parce que la qualité de l’information vous tient à cœur!


Photo

Faites comme des dizaines d’autres résidants d’Ahuntsic–Cartierville! Devenez membre de La Société des amis du journaldesvoisins.com.

Faites-le par Paypal ou encore par la poste en envoyant votre chèque libellé à l’ordre de journaldesvoisins.com et vos coordonnées au 10780, rue Laverdure Montréal, QC, H3L 2L9. Vos coordonnées doivent inclure vos nom et prénom, votre adresse courriel (si vous en avez une) et votre adresse postale.

Pour devenir membre, cliquez ici.
_______________________________________________


Pour plus de nouvelles, « Aimez-nous »
sur Facebook, à
journaldesvoisins.com
Nous sommes également sur Twitter : @jdesvoisins

_____________________________________________________________
Vous avez manqué des Actualités?

Allez sur Archives – Actualités tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de PME Montréal Centre-Ouest dans la réalisation de journaldesvoisins.com

Journaldesvoisins.com :

  • Gagnant de cinq (5) Prix d’excellence au congrès annuel 2015 de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ): catégories “nouvelle”, “reportage”, “entrevue”, “photo de presse”, et 2e meilleur média.
  • Gagnant d’une bourse de 5000 $ au concours Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention Coup de cœur du jury au Concours québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie Économie sociale
  • Journaldesvoisins.com est un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour les résidants d’Ahuntsic–Cartierville, et dont le siège social se trouve à Ahuntsic. Notre journal est un magazine bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne qui, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic–Cartierville, se consulte sur le Web, à www.journaldesvoisins.com

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).

Courriel : journaldesvoisins@gmail.com.
Téléphone : 514 770-0858.

CORRESPONDANCE: 10780, rue Laverdure,
Montréal (Québec) H3L 2L9

Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration : Paul Guay, CA, président; Pierre Foisy, PhD., vice-président; Me Hugo Hamelin, secrétaire; Douglas Long, trésorier; Maryse Henri, administratrice (représentant les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et les gens d’affaires), Pascal Lapointe, administrateur, et Liliane Gingras-Lessard, administratrice.
Éditeur et cofondateur : Philippe Rachiele.
Conseiller Média : Éric Lescure, 514 506-8665, ou publicitedesvoisins@gmail.com
Rédactrice en chef et cofondatrice: Christiane Dupont
Rédacteur en chef adjoint : Alain Martineau.
Rédactrice en chef suppléante: Mélanie Meloche-Holubowski

Photographes: Philippe Rachiele, Élaine Bissonnette, François Lauzon
Journalistes, version Web : Christiane Dupont, Philippe Rachiele, Alain Martineau, Rabéa Kabbaj, Mélanie Meloche-Holubowski, Elizabeth Forget-Le François, Christiane Dumont, François Lauzon, et Thomas Deshaies.
Journalistes, version papier : Alain Martineau, François Barbe,
Mélanie Meloche-Holubowski, Rabéa Kabbaj, Elizabeth Forget-Le François, et Thomas Deshaies.
Journalistes et collaborateurs à la rédaction: Diane Éthier, Laetitia Cadusseau, Justine Castonguay-Payant, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Patrick De Bortoli, Nacer Mouterfi, Kristian Gazaryan, et Daphné Dupont-Rachiele.

Graphisme de la nouvelle version papier et nouveaux logos : Nacer Mouterfi
Mise en page : Philippe Rachiele, Christiane Dupont et Nacer Mouterfi.
Illustrations originales : Claire Obscure.
Caricaturiste : Florence Tison.
Bédéiste: Martin Patenaude-Monette
Illustrateur: Nicolas Roy
Correction/révision, version Web : Christiane Dumont.
Correction/révision, version papier : Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien et Séverine Le Page.
Réseaux sociaux : Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele.
Impression, version papier : Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier : journaldesvoisins.com

Dépôt légal, version papier : BNQ – ISSN1929-606
Dépôt légal, version Web : BNQ – ISSN1929-607X

________________________________________________________

Journaldesvoisins.com et quelques-uns de ses artisans sont membres de :


Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ; Mélanie Meloche-Holubowski, rédactrice en chef remplaçante, membre FPJQ; Alain Martineau, rédacteur en chef adjoint, membre FPJQ; Rabéa Kabbaj, journaliste, membre FPJQ; François Lauzon, photo-journaliste, membre FPJQ.
________________________________________________________

Photo

34 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires