Les Actualités du 12 septembre 2014

______________________________________________________

La rentrée au conseil d’arrondissement
Deux réunions pour le prix d’une!
.Des résidants se déplacent en vain pour démontrer leur opposition au projet de condos à la Crown, Cork & Seal


PhotoConseil du 11 sept. (Crédit-photo: jdv – P. Rachiele)

Une fois n’est pas
coutume! Pour la rentrée, le conseil d’arrondissement a tenu deux réunions
cette semaine, la première, lundi 8 septembre, avec plusieurs résidants et qui a
duré une partie de la soirée; et la deuxième, jeudi 11 septembre, tôt le matin,
sans personne, sauf un représentant du jdv, et qui a duré 5 minutes.


À l’occasion de la
réunion du 8, en soirée, plusieurs résidants s’étaient déplacés pour poser des
questions et faire valoir leur opposition au projet de construction de condos
sur le terrain de la Crown, Cork & Seal, angle Meilleur et Sauvé. Mais,
surprise! Cinq dossiers avaient été retirés de l’ordre du jour, dont le dossier
concernant ce sujet et les dossiers concernant les modifications à la zone
commerciale Port-Royal/Saint-Laurent. Les élus veulent, disent-ils, obtenir
plus de renseignements dans ce dossier avant de prendre une décision donnant le
feu vert ou non au promoteur. Ce sera donc reporté à une réunion ultérieure du conseil d’arrondissement, peut-être en octobre. À suivre.

Quartier Fleury Ouest

Différentes
résolutions ont été adoptées par les élus ce soir là, dont celle de décider de
la date du référendum qui doit avoir lieu pour savoir si Quartier Fleury Ouest
pourra devenir une société de développement commercial (SDC). La date suggérée
a été le dimanche 5 octobre et les élus ont adopté un budget de 6 680 $, à cette
fin. Un référendum est nécessaire puisque, comme nous l’expliquions
antérieurement, 25 des 90 contribuables visés par cette SDC ont signé un
registre mis à leur disposition le 13 août dernier. Le résultat sera connu le
14 octobre.

 Parc Tolhurst

Jeudi matin, le conseil s’est réuni à peine cinq minutes pour adopter les projets de résolution ayant trait à l’aménagement du parc Tolhurst. Le contrat a été donné à la firme Les entreprises Daniel Robert Inc. , le plus bas soumissionnaire conforme. Les élus ont approuvé, à cette fin, une dépense de 750 833,96 $. Six entreprises avaient soumissionné.
Dans le document final, il est écrit que “le projet final a tenu compte de l’opinion citoyenne”. Les travaux devraient débuter incessamment et se terminer fin novembre, selon le temps en vigueur à ce moment.



Photo(Crédit-illustration: page Facebook de l’Association canine du parc Ahuntsic)







Aire d’exercice canin, parc Ahuntsic

Par ailleurs, l’aménagement de l’aire d’exercice canin au parc Ahuntsic  a également été approuvé lors de la réunion de jeudi matin par les élus. Ce sont Les entrepreneurs Bucaro Inc. qui réaliseront les travaux, au coût de 210 537, 23 $. Les travaux débuteront dans les prochains jours, pour se terminer à la mi-novembre également, selon le temps en vigueur.

PTI triennal

Le programme triennal d’immobilisations 2015-2016-2017 a également été déposé lors de la réunion du lundi soir. Par rapport au précédent PTI, on remarque une hausse de 16,4%. L’enveloppe budgétaire triennale sera de l’ordre de 21 986 000 M $. À noter que les postes budgétaires qui grugent la plus grosse part de ce budget sont: le programme de protection des bâtiments et le programme de réfection routière. 
Pour consulter le PTI sur le site Web de l’arrondissement, cliquez ici.

Autres faits saillants

Les membres du conseil ont affecté un montant de 290 000 $ afin de mettre en place un plan de lutte contre l’agrile du frêne. Les travaux réalisés permettront de ralentir la propagation de l’insecte par la réduction de sa population, tout en protégeant les plus beaux frênes publics du territoire. De plus, l’arrondissement a adopté un règlement visant la gratuité des demandes d’approbation liées aux permis d’abattage de frênes. À cet effet, les frais exigibles seront remboursés dans le cas où l’arbre s’avère être un frêne.

Dans le cadre d’un projet-pilote intitulé PAR-CI, PAR-LÀ, les élus ont approuvé un projet de convention visant à autoriser la S.I.D.A.C. La Promenade Fleury et l’Association pour le métissage artistique et culturel à installer, jusqu’au 1er novembre, une borne signalétique directionnelle lumineuse sur le trottoir bordant la rue Fleury, à l’intersection de la rue Saint-Charles. Cette installation va permettre au secteur de se démarquer commercialement et mettre en valeur le travail de jeunes créateurs de l’arrondissement.

Les élus ont accordé aux plus bas soumissionnaires d’un appel d’offres conformes trois contrats de transport de neige pour les saisons hivernales allant de 2014 à 2019, pour un montant total de 4 572 728,58 $.

L’arrondissement a accordé un contrat à Déneigement et remorquage SMGR (1990) Inc. pour le service de remorquage lors d’opérations de déneigement, pour les saisons hivernales 2014-2017. Cette initiative permettra de faciliter les opérations de déneigement en assurant que les rues demeurent complètement dégagées. Une dépense de 258 693,75 $ a été accordée afin de réaliser ce contrat.

Les élus ont autorisé une dépense totalisant 1 849 824,47 $ à l’entreprise Les Constructions et Pavage Jeskar Inc., propriété de Joseph Carola, anciennement propriétaire de Beaver Asphalt,  pour des travaux de planage et de resurfaçage sur la rue Émile-Journault, et des travaux de reconstruction de trottoirs là où requis dans l’arrondissement. L’entreprise a obtenu le feu vert de l’Autorité des marchés financiers. La fin des travaux est prévue pour la fin d’octobre.

Finalement, les élus ont rendu une décision visant à autoriser la construction d’une école primaire d’une hauteur maximale de trois étages, à l’angle de la rue De Salaberry et de l’avenue du Bois-de-Boulogne. (Par Christiane Dupont et Philippe Rachiele, avec la collaboration du service des Communications de l’arrondissement). (2014-09-12)

Pour les photos du conseil du 8 et 11 septembre, cliquez-ici


_____________________________________________________

À la tête de Vrai changement pour Montréal
Lorraine Pagé restera à l’écoute du Sault, autant qu’avant


PhotoLorraine Pagé (Photo: archives jdv)

La conseillère municipale de
Sault-au-Récollet, Lorraine Pagé, a dû revoir sa façon de travailler sur le
plan municipal en acceptant d’être chef de la formation
Vrai changement pour
Montréal mais elle entend être autant présente qu’avant pour ses commettants.


« Je mettrai de côté ou je diminuerai des
activités de bénévolat que j’avais afin d’absorber les tâches additionnelles.
Je n’aurai pas de difficultés à concilier les deux », a confié Mme Pagé
dans une entrevue plus tôt cette semaine au journaldesvoisins.com. Mme Pagé a indiqué que certaines tâches sont de toute façon similaires,
comme lire divers documents, que l’on soit simple conseiller ou chef de parti.

Mini-bombe politique

Il y a une semaine, (le vendredi 5 septembre),
Mélanie Joly, candidate vedette à la mairie de Montréal lors de l’élection qui
s’est tenue il y a moins d’un an, annonçait qu’elle tirait  «
momentanément » sa révérence de la scène politique.

En résumé, celle qui a fini deuxième devant
Richard Bergeron de Projet Montréal indiquait partir « à court terme »,
question de reprendre ses activités dans le monde des affaires. Mais plusieurs
ne seraient pas surpris de la voir faire le saut au fédéral comme candidate
libérale en vue du prochain scrutin prévu en octobre 2015.

Pagé comprend

Lorraine Pagé a dit comprendre la décision de
celle qui est venue la chercher pour être candidate dans Ahuntsic. « Il est
difficile, dit-elle, de jouer un rôle de chef du troisième parti sans avoir été
élue (la colistière de Mme Joly a aussi été battue).

« Mme Joly doit assister aux débats du conseil
de ville du haut de la tribune réservée au public. De plus, elle doit
poursuivre sa vie professionnelle. On ne vit pas d’amour et d’eau fraîche» aux
dires de Mme Pagé qui s’empresse de rappeler que Mélanie Joly demeure
présidente du parti. Elle s’occupera d’administration et de membership, notamment, et le mois
prochain, elle publira un livre.

Relève prête

Pour plusieurs, il était somme toute «
prévisible » que la personne autre que Mme Joly ayant le plus de notoriété et
d’expérience de la chose publique, tout en ayant été élue à l’élection du 2
novembre,  soit Mme Pagé.  Peu de gens connaissent les sept autres
conseillers  du parti, élus principalement dans l’ouest de la ville.

Mélanie Joly n’a pas tari d’éloges à l’endroit
de Lorraine Pagé.

«Le Vrai Changement a besoin d’une chef élue
pour avoir une voix forte à l’hôtel de ville et devenir un acteur incontournable
de la politique montréalaise. Je suis heureuse de voir ainsi une femme qui m’a
toujours inspirée prendre la tête de notre parti», a soutenu celle qui avait
obtenu près de 27 pour cent des suffrages comme candidate à la mairie le 2
novembre dernier.

L’arrivée de Lorraine Pagé a d’ailleurs été
saluée tant par le maire Denis Coderre que par le chef de l’opposition, Richard
Bergeron, tous deux contents de voir comme autre leader politique une personne
siégeant sur le parquet du conseil municipal.

Plan d’avenir

Même si novembre 2017 est loin, Lorraine Pagé
estime que la première question qu’elle aura à se poser en vue du prochain
scrutin sera celle de vouloir continuer à servir ou non comme conseillère
municipale du Sault.

Mais elle met les points sur les « i »
illico. « La mairie n’est vraiment pas dans mes plans », dira celle qui doit
encore attendre la conclusion d’un procès portant sur la contestation du
résultat de son élection. (Par Alain
Martineau) (2014-09-12)



______________________________________________________
______________________________________________________

Nouvelles compressions à la CSDM?
Les services aux élèves seront affectés, craint le commissaire de Bordeaux-Ahuntsic, André Gravel


Picture

La semaine prochaine, la commission scolaire de Montréal (CSDM) décidera
si elle refuse de se soumettre à de nouvelles compressions de 9 M $ récemment
demandées par le gouvernement provincial. Si le commissaire scolaire de
Bordeaux-Ahuntsic, André Gravel, craint l’effet de compressions
supplémentaires, il précise que les projets de rénovations et le projet de la
nouvelle école dans Ahuntsic ne seront pas compromis.


 M. Gravel ne peut confirmer quelle décision prendra le conseil le 17
septembre prochain, il est probable qu’il refuse d’obtempérer à la demande
du gouvernement Couillard, dit-il.

Dernière minute

« À quelques jours de
la rentrée, on a déjà organisé nos classes, embauché notre personnel. On ne
peut pas demander des compressions de 9M$ de plus à la dernière minute »,
déplore M. Gravel.

 Si le budget de la CSDM risque d’être de nouveau remanié, les
rénovations et les agrandissements d’école ne seront pas touchés, puisque le
financement pour ces projets ont déjà été octroyés, explique le commissaire.

 Cependant, il rappelle que les écoles de la CSDM ont grandement besoin
de réparations et craint que le contexte financier ralentisse des projets
futurs. « On dépense 150 M $ par année en rénovations et ce n’est pas
suffisant pour remettre à jour le parc immobilier, dit M. Gravel. On
n’est pas sorti du bois. »

 Disparition de programmes?

 Ce seront plutôt des programmes entiers, comme la distribution de
berlingots de lait ou l’aide ou devoir, qui risquent de disparaître, craint M.
Gravel. « Ces programmes ont été instaurés, à la demande du gouvernement,
rappelle M. Gravel. Ce ne sont pas des caprices de la CSDM. Ce sont des
programmes qui fonctionnent », déplore-t-il. Ces nouvelles compressions
auront, inévitablement, un effet sur le service aux élèves.  

 La CSDM pourrait-elle couper dans les frais administratifs pour sauver
des programmes aux élèves? M. Gravel précise que la CSDM dépense moins de 4% de
son budget en administration. « On ne peut quand même pas couper les
secrétaires d’école! »

 S’il refuse d’être trop pessimiste, André Gravel croit que les
compressions ne seront pas les dernières et que la CSDM doit trouver la
meilleure façon de « passer à travers la crise ». « Ça m’inquiète.
Nous sommes au bout du bout », conclut-il.”

 André Gravel ne se représente pas aux prochaines élections scolaires en
novembre. Après plus de 10 ans en tant que commissaire, il veut laisser la
place à d’autres. Mais, il craint aussi la lourdeur des tâches qu’entraînera la
réduction du nombre de commissaires de 21 à 12 pour la CSDM. (Par Mélanie Meloche-Holubowski)
(2014-09-12)


___________________________________________________________


Pour traverser les 8 voies d’Henri-Bourassa
Est-ce que 7 secondes sont suffisantes ?

La vidéo ci-dessus a été tourné par le groupe AhunCYCLE à l’intersection Henri-Bourassa et Tolhurst.  De toute évidence, les cyclistes ne parviennent pas à traverser l’entièreté du boulevard au feu vert.  Selon la conseillère du district Ahuntsic, Émilie Thuillier, “c’est qu’il manque un feu cycliste. L’arrondissement l’a demandé lors de l’implantation de la voie cyclable, mais la Ville centre ne l’a toujours pas installé. On parle ici de non coordination entre deux services de la Ville centre, les transports actifs et les transports tout court!”. La rue Tolhurst est l”une des rues qui borde l’école St-André-Apôtre et l’école Lucien Guilbault (qui sera converti en école de la CSDM l’an prochain). (Par Philippe Rachiele) (Crédit pour le vidéo : AhunCYCLE)

Radio-Canada a fait une nouvelle à ce sujet, vendredi matin, à son bulletin de nouvelles. Pour lire le reportage, cliquez ici.
___________________________________________________________________________
________________________________________________________________________________

Projet Revitalisons Gouin Ouest
Succès mitigé des Souks, mais ce n’est que le début


Picture

Vous avez peut-être
déjà connu le secteur Gouin Ouest quand le Parc Belmont attirait des centaines
de résidants et de badauds chaque jour, à l’époque. Ou vous êtes résidant du
secteur et vous savez que le quartier a déjà été plus attrayant… Sans faire
revenir les manèges du parc Belmont, différents partenaires de l’arrondissement
se sont donné le mot pour lancer un projet de revitalisation du boulevard Gouin
Ouest.


Ainsi, les Souks
lancés il y a quelques semaines ont fait connaître un marché aux allures de
bazar réunissant une centaine de commerçants qu’ont fréquenté quelques
milliers de résidants et de visiteurs durant trois week-ends, sur le terrain de l’église Notre-Dame-des-Anges et autres endroits à proximité.

Bien que les Souks n’aient
pas nécessairement eu tout le succès escompté, selon quelques habitués du
quartier, il n’en reste pas moins que c’était une première! Il faut donner la
chance au coureur. Mais déjà, la mise sur pied de ce marché coloré inspiré des
marchés couverts des pays arabes, s’est inscrite dans une démarche plus globale, celle de
revitaliser le secteur du boulevard Gouin Ouest, entre l’Höpital du Sacré-Cœur et le boulevard Laurentien.

Rôle du CLIC


À cette fin, le CLIC
de Bordeaux-Cartierville qui pilote le projet Revitalisons Gouin Ouest, la CDEC Ahuntsic-Cartierville, la Ville
de Montréal, l’arrondissement et le gouvernement du Québec se sont associés.
Ainsi, un montant de 207 000 $ aidera le CLIC à lancer diverses initiatives dans ce but.

D’une durée prévue de deux ans, le projet comporte quatre axes d’intervention : sécurité et
sentiment de sécurité; recrutement commercial; aménagement et embellissement;
et événements et information.

Participation de l’arrondissement


Pour sa part, l’arrondissement s’est engagé à collaborer
à la réalisation du projet «Revitalisons Gouin Ouest» par diverses
interventions, a précisé Karine Tougas, porte-parole de l’arrondissement.

Ainsi, il rendra disponible le Programme de soutien aux
initiatives de développement économique
dans l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville,
selon les critères d’admissibilité établis. Il participera à la préparation et
la diffusion d’un bulletin d’information sur l’actualité du quartier à
l’intention des gens d’affaires. Il mettra à contribution diverses compétences techniques
pour le suivi des mandats externes d’études urbaines et économiques. Il
contribuera à la tenue d’activités promotionnelles et d’animation sur le
domaine public par divers moyens techniques,une collaboration matérielle et
logistique.

L’arrondissement évaluera également les besoins en
matière de rénovation commerciale du secteur en vue de favoriser l’inclusion du
boulevard Gouin Ouest dans le programme Réussir
à Montréal
, volet commercial. Il fera des représentations auprès de la
ville centre pour la réalisation de travaux d’infrastructures et de
réaménagement du boulevard Laurentien qui auront une incidence positive sur la
sécurité de l’intersection du boulevard Gouin.

L’arrondissement évaluera également, de concert avec
la villle-centre, la possibilité d’offrir une voie cyclable alternative à celle
de la rue Bocage pour favoriser le passage de cyclistes directement dans le
secteur commercial du boulevard Gouin Ouest. Finalement, il mettra en œuvre des
mesures proposées pour la rénovation résidentielle dans le Plan de fidélisation des familles 2014-2017 ainsi que tout autre
programmes applicable.

Le lancement officiel du projet Revitalisons Gouin Ouest a eu lieu samedi derniesur le parvis de l’église Notre-Dame-des-Anges en présence des élus de l’arrondissement, de la directrice générale du CLIC Bordeaux-Cartierville, Nathalie Fortin, et du directeur général de la CDEC Ahuntsic-Cartierville, Marc-André Perron.
(Par Christiane Dupont) (2014-09-12)

Pour voir les photos du lancement officiel, cliquez-ici

__________________________________________________________________________


__________________________________________________________________________

Des lecteurs s’interrogent…
Y-a-t-il du progrès dans la réalisation des pistes cyclables?


Photo

Le chantier de l’accès au Pont-Viau commencé l’an dernier devrait se terminer d’ici quelques jours (photo : jdv P. Rachiele)
Des huit chantiers prévus pour améliorer le réseau cyclable d’Ahuntsic-Cartierville, en 2014-2015, un seul est présentement en voie d’être terminé à la mi-septembre, soit celui de l’accès au Pont-Viau. 

Selon Karine Tougas, porte-parole de l’arrondissement, deux autres des liens cyclables prévus seront effectués cette année.  Le premier est le lien cyclable sur Prieur, de Saint-Hubert à Christophe-Colomb (0,6 km) pour lequel les travaux devraient commencer cette semaine, lequel sera suivi en octobre des travaux du tracé
Dudemaine-Filion-Louisbourg-Général-Giraud, entre le parc Marcelin-Wilson et la gare Bois-Franc, soit 2,8 km.  La mise en place des liens cyclables suivants sera vraisemblablement reportée à l’an prochain:

1 – Prieur/Henri-Bourassa : de Tolhurst à la gare Bois-de-Boulogne
2 – Christophe-Colomb : de Port-Royal à Louvain
3 – Prieur : de Lajeunesse à Saint-Laurent
4 – Christophe-Colomb/Gouin : Parc
5 –  Vélo-route (qui doit éventuellement relier le centre ville), de Gouin à Henri-Bourassa.

Catherine Lambert, membre du groupe Facebook AhunCYCLE, et résidante d’Ahuntsic considère
que les projets concernant les voies cyclables ne sont pas réalisés assez vite.  “Plus il y aura d’infrastructures dit-elle, plus les citoyens vont les utiliser et ainsi améliorer leur santé.”  Elle espère que les fonds pour ces projets non réalisés ne sont pas utilisés à d’autres fins.
(Par Philippe Rachiele) (2014-09-12)

Pour avoir plus d’infos sur ce qui a été annoncé au printemps, cliquez ici.

______________________________________________________

______________________________________________________

BON À SAVOIR
Règlement du stationnement à Montréal
Connaissez-vous la règle du “24 heures” ?

« Un dimanche
matin, devant ma demeure, j’aperçois une contravention de 53$ sur le pare-brise
de mon auto. Mon voisins en avait une aussi. Pourtant, il n’y avait pas de
panneaux d’interdiction de stationnement », nous écrit une lectrice
habitant dans l’arrondissement. Comment cela a-t-il pu arriver?


Certains d’entre vous
ont peut-être déjà vu un reportage de La
Facture
diffusé à Radio-Canada, en avril 2007, sur le sujet. Un véhicule
garé plus de 24 heures consécutives au même endroit, sur le territoire de la
Ville de Montréal, est en infraction… Et il semble que ce soit vraiment un
règlement municipal méconnu : règlements de la Ville de Montréal (r.v.m.),
article 31, paragraphe 1.

Selon le sergent
Laurent Gingras, du SPVM, ce règlement est appliqué principalement quand un
citoyen dépose une plainte auprès du SPVM. Évidemment, il peut s’agir de bonnes
raisons : on suspecte un véhicule volé qui n’a pas été déplacé depuis
longtemps, ou autres. Il peut aussi s’agir de mauvaises raisons : le
voisin gare son auto devant chez nous, et ça nous agace… Un petit coup de fil
au SPVM?

Qu’est-ce qui se passe?

Sur réception de la
plainte, les policiers ou les agents de stationnement se présentent et vont
marquer (au moyen d’une craie, par exemple) un pneu du véhicule, mais c’est là
que c’est intéressant : pas seulement du véhicule concerné, mais de tous
les véhicules du quadrilatère.

Si les véhicules
marqués sont  toujours là 24 heures plus
tard (même endroit selon la marque), tous les propriétaires des véhicules garés
qui sont marqués vont écoper d’une contravention, même s’ils ne sont pas visés
par la plainte.

Notre lectrice –tout  comme les deux personnes interviewées dans le
reportage de La Facture—l’a appris à
ses dépens. En outre, ces contraventions ne sont pas contestables.

Plusieurs règlements
de la Ville ne sont peut-être pas connus des citoyens. Ainsi, si les portières
de votre véhicule ne sont pas verrouillées, vous pouvez écoper d’une contravention.
Si votre véhicule est garé dans une pente, et que vous n’avez pas tourné le
volant pour que les roues soient dirigées vers le trottoir (et ainsi éviter que
le véhicule ne recule ou n’avance tout seul), vous pouvez également écoper d’une
contravention.

Il semble que le
règlement général date un peu, toutefois…puisqu’il y en a un qui concerne le
transport au moyen d’un cheval…

Et qui peut modifier
ce règlement? Les élus, semble-t-il. Et lesquels? « Le règlement C-4.1 est
un règlement adopté par l’ancienne Ville de Montréal, a répondu Philippe
Sabourin, chargé de communication auprès de la Ville-centre, et il est applicable
dans les arrondissements qui en sont issus. La compétence de le modifier et de
l’appliquer relève des arrondissements, en propre sur le réseau de voirie
locale et par délégation sur le réseau de voirie artérielle. »

Pour info, les rues
artérielles sont, à titre d’exemple, le boulevard Henri-Bourassa, le boulevard
St-Laurent. Les petites rues résidentielles relèvent donc de l’arrondissement.
Avis à ceux et celles qui voudraient faire modifier le règlement dans l’arrondissement. (Par Christiane Dupont) (2014-09-12)

Si vous désirez voir ce reportage de La Facture, cliquez ici.


Si vous désirez
prendre connaissance de ce règlement, cliquez ici.
 


 

__________________________________________________________________________

__________________________________________________________________________

Les véhicules électriques se multiplient dans Ahuntsic
Des résidants font installer des bornes électriques chez eux



PhotoCrédit-photo: Hugues Chandonnet.

Un résidant d’Ahuntsic et internaute sur Twitter (Hugues Chandonnet;
@Hubrid_montreal) a remarqué que quelques Ahuntsicois ont dans leur
stationnement une borne de recharge pour voitures électriques. Pourquoi ont-ils
choisi ce type de véhicule et pris le virage vert?
Journaldesvoisins.com a posé la question à l’un d’entre eux.

Antoine Robert habite la rue Durham et depuis environ un an, il possède
une voiture hybride. Peu après avoir acheté son véhicule, il a fait installer
une borne de recharge dans l’entrée de son stationnement.

 Lorsque branchée à une prise électrique conventionnelle, la voiture
prend environ huit heures à recharger. Avec une borne, le temps de recharge est
considérablement réduit : environ 2,5 heures pour une batterie qui est
complètement déchargée.

 Selon Hydro-Québec, la demande d’électricité d’une véhicule électrique
est à peu près équivalente à celle d’un chauffe-eau de 180 litres.

 Impressionné!

Lorsque le temps fut venu de changer son véhicule qui arrivait à la fin
de sa vie utile, M. Robert a fait des recherches et a été surtout impressionné
par les avantages financiers d’une voiture électrique.

« Les gens considèrent que c’est très cher, une voiture électrique.
Je passe mon temps à dire que c’est à peine plus cher qu’une voiture à gaz. »
Par exemple, le crédit d’impôt du gouvernement lui a permis de récupérer 5400$
pour avoir fait l’achat d’une voiture bimoteur. Si ça voiture était strictement
électrique, il aurait pu économiser jusqu’à 8000$.

En plus d’épargner sur le coût de l’essence, le coût de l’entretien est
presque nul : moins de changements d’huile et les plaquettes de frein s’usent
moins rapidement. Selon ses calculs, il économise entre 1500$ et 2000$
annuellement. « Considérant qu’on garde une voiture environ dix ans, je
pense que j’ai fait une bonne affaire! », dit M. Robert.

Longues distances : pas idéal

L’Ahuntsicois reconnaît que la voiture électrique n’est peut-être pas
idéale pour les gens qui font de longues distances régulièrement. En été, sa
voiture a une autonomie d’environ 40 kilomètres; en hiver, un peu moins à cause
de l’utilisation du système de chauffage.

Mais pour la majorité des résidants urbains, comme M. Robert, pour qui
la plupart des déplacements en voiture se font dans un rayon assez restreint,
une voiture électrique suffit amplement à ses besoins de transports. « Ça
dépend vraiment des habitudes de conduite des gens. »

Enfin, le côté pratique n’a pas de prix, estime Antoine Robert. « Je
gare ma voiture, je sors et je la branche en deux secondes! Voilà! »

Rappelons que la Ville de Montréal avait annoncé en 2013 qu’elle ferait l’acquisition
de 80 bornes de recharge publiques, et a adhéré au Circuit électrique. Il y a
présentement 54 bornes qui sont en fonction sur l’île de Montréal. (Par Mélanie Meloche-Holubowski) (2014-09-12)

Les bornes dans Ahuntsic-Cartierville:

  • 1 borne au 10520, rue Lajeunesse (restaurant St-Hubert)
  • 2 bornes au 1745, rue Fleury Est (Épicerie Métro)
  • 1 borne au Rona du Marché-Central



______________________________________________________

___________________________________________________________________________

Dans dix jours
Audiences publiques sur le projet de parachèvement de la 19

Front commun des élus d’Ahuntsic-Cartierville pour la tenue d’une séance du BAPE dans l’arrondissement


Picture

La
commission d’enquête du Bureau d’audiences publiques sur l’environnement (BAPE)
tiendra  la première partie de l’audience publique sur le Projet de
parachèvement de l’autoroute 19 à compter du lundi 22 septembre à Laval, mais
les élus de tous les paliers de gouvernement dans Ahuntsic exigent rien
de moins que la tenue d’une séance dans notre quartier. Mais pour l’instant, rien n’est prévu pour Montréal si l’on se fie au communiqué émis par le BAPE.
Journaldesvoisins.com a demandé en vain au BAPE si la tenue d’audiences ici pourrait être dans ses cartons.

Le projet
de Transports Québec fait saliver certains  résidants demeurant au nord de
l’île Jésus et ceux de la rive nord de Laval mais ne fait pas du tout
l’unanimité dans Ahuntsic, en raison de l’accroissement prévu du nombre de
véhicules qui iront emprunter le pont Papineau et la 19.

Appuis
massifs


Appuyée
par les élus municipaux du nord de Montréal (dont le président du comité
exécutif Pierre Desrochers) ainsi que la députée fédérale Maria Mourani et
Solidarité Ahuntsic, dirigé par Azzedine Achour,  la députée de Crémazie à
l’Assemblée nationale, Marie Montpetit a expédié, le 8 septembre dernier, une
lettre au BAPE avec copie conforme aux  ministres David Heurtel et Robert
Poeti afin de réclamer  une audience dans notre arrondissement.

Dans
cette lettre envoyée le 8 septembre dernier, les élus disent s’inquiéter de
l’accroissement du nombre de véhicules dans le secteur nord de Montréal et de
l’impact, en conséquence, sur les plans santé, sécurité et environnemental.

Situation
explosive


C’est que
déjà, bon nombre de résidants demeurant près du pont Papineau notent un débit
fort élevé de véhicules. Un accroissement de la circulation de transit est donc
à prévoir avec une version améliorée de l’autoroute 19, dont deux voies rapides
pour les automobiles.

Québec
compte parachever une fois pour toutes la 19 entre les autoroutes 440 et 640
entre Laval et Bois-des-Fillion, en élargissant le corridor de la route 335
existante. Il y aura deux voies de circulation dans chaque direction mais une
voie sera réservée au transport collectif.

Séances
dès le 22


Les
audiences débuteront donc le 22 septembre à 19 h au Centre Embassy Plaza (Salle
Gouverneur) au 1003, boulevard Curé-Labelle, à Laval.  Les journées des 23
et 24 ont aussi été retenues.

Lors de
la séance du conseil d’arrondissement lundi dernier, le conseiller de
Saint-Sulpice et président du comité exécutif, Pierre Desrochers, a indiqué que
l’arrondissement va déposer un mémoire et qu’une audience devrait se tenir
aussi dans notre secteur.

Déroulement
des audiences


L’audience
publique se déroulera en deux parties. La première partie permettra à la
population et à la commission de s’informer sur le projet afin d’en prendre
connaissance et de mettre en lumière tous ses aspects.

La
 deuxième partie de l’audience publique, à compter du 20 octobre, au même
endroit, permettra à la commission de recueillr l’opinion et les suggestions du
public.

La
commission d’enquête dispose d’un délai maximal de quatre mois pour accomplir
son mandat. Le rapport du BAPE sera remis au plus tard le 14 janvier 2015 au
gouvernement.

Ces
audiences seront diffusées en mode audio en direct sur le site Web du BAPE. (Par Alain Martineau) (2014-09-12)

Pour voir le site Web du BAPE et le dossier du parachèvement de l’autoroute 19, cliquez ici




______________________________________________________
Parc Maurice-Richard
Une nouvelle affiche à l’ancien parc Stanley?

En juillet dernier, journaldesvoisins.com avait porté à votre attention le fait que l’ancien parc Stanley, devenu Parc Maurice-Richard, et appelé comme tel dans le Parcours Gouin, était toujours identifié –et ce depuis 13 ans– avec une affiche “Parc Stanley’ sur les lieux mêmes du Parc.

Bonne nouvelle: une porte-parole de l’arrondissement nous confirme qu’une nouvelle affiche sera installée au parc, cet automne, avec le nom Maurice-Richard. La date reste à confirmer.
(Par Christiane Dupont) (2014-09-12)

Pour lire l’article du jdv sur ce sujet, cliquez ici.


_________________________________________________________________________


Photo

______________________________________________________

______________________________________________________
LE DÉFI DOUÉS POUR BOUGER!


Le Défi doués pour bouger aura lieu le dimanche 14 septembre
prochain, à compter de    9 h, au parc Beauséjour. 
Vous pourrez courir, marcher et bouger tout en
appuyant une bonne cause. Il y aura de l’animation
pour les enfants, des jeux gonflables, une épluchette de blé d’Inde. Bien
d’autres surprises viendront mettre de l’ambiance dans cette journée. 

L’inscription
à cette activité, organisée conjointement par la Fondation et les équipes des programmes de Santé
cardiaque et respiratoire de
l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal, est gratuite et se tiendra plus
particulièrement au bénéfice du Centre de réadaptation cardio-respiratoire
Jean-Jacques-Gauthier de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal.

Les
familles sont invitées à se joindre aux employés et aux médecins de l’Hôpital
du Sacré-Cœur de Montréal. Pour y prendre part, il est important de s’inscrire sur
le site www.douespourbouger.org. Vous
pouvez opter pour la course et la marche sur un circuit de 1 km, 2 km, 5 km ou 10 km ou encore participer au
parcours à obstacles de « Come and train » pour les 12 ans et plus et au Soccer
Sumo après avoir revêtu une bulle Sumo.

Si vous souhaitez amasser des dons, effectuer
une contribution pour aider l’Hôpital du Sacré-Cœur à poursuivre son programme
de réadaptation ou obtenir plus de renseignements, vous pouvez accéder au site www.douespourbouger.org.  (Source : Fondation de l’hôpital Sacré-Coeur)

__________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________________

Chronique Jardins et potagers de Patrick
Le topinambour
Une plante maraîchère automnale mal connue
Par Patrick De Bortoli


PhotoCrédit-photo: Patrick De Bortoli

En
passant devant chez moi, les gens se questionnent souvent sur la nature de la
plante de plus de trois mètres de haut qui pousse tout au fond de mon potager.
Gourmande d’espace, robuste, pubescente et cachottière, elle pique la
curiosité.


 Il
s’agit du majestueux topinambour (Helianthus
tuberosus
)! De la même famille (Astéracées) que la marguerite (Leucanthemum)
et que le tournesol (Helianthus annuus), le topinambour est une plante
potagère et ornementale, vivace, originaire d’Amérique du Nord. Vigoureuse et
envahissante, elle mérite sa place à elle seule, dans un endroit circonscrit du
potager, car elle s’étend éhontément par ses tiges souterraines (rhizomes),
mais trône en reine des hauteurs, et fait ombre à n’importe laquelle de ses
consœurs maraîchères. Si la température lui est assez clémente, elle marquera
l’azur du ciel automnal, d’élégantes fleurs jaunes aux pétales ensoleillés, en
toute fin de saison, alors que les fleurs estivales s’épuiseront.

À la cour de France…

Indigène
du centre des États-Unis, le topinambour sera originellement cultivé par les
Hurons et les Algonquins et traversera l’océan à bord d’une nacelle de Samuel
de Champlain, en 1604, qui le présentera à la cour de France. Initialement bien
reçue, la « truffe du Canada » sera bientôt détrônée par la pomme de
terre, mais pas avant d’avoir été rebaptisée. Son nom de topinambour, né d’une
confusion d’avec une tribu du Brésil nouvellement « découverte » et
introduite aux Français, les Toupinambas, la « truffe » se trouva à
être renommée; les gens l’associant à ces « sauvages » d’Amérique,
comme elle, nouvellement arrivés.

Parent de l’artichaut


Cultivé
pour son tubercule difforme, à l’épiderme rouge, jaune ou blanc, le topinambour
est aussi connu sous l’appellation d’artichaut du Canada : son goût s’y
apparentant quelque peu. Contrairement à la pomme de terre, elle ne contient
pas d’amidon, mais est plutôt riche en inuline (fructose) et contribue à une
bonne santé intestinale. Plus sucré au goût, et plus croquant que la patate, à
laquelle on le compare souvent, les tubercules du plant se récoltent à
l’automne, après les premiers gels. Ayant survécu, comme une échappée de
culture, durant plus de quatre siècles, cette plante peut pousser sous toutes
les conditions, à raison d’avoir un ensoleillement adéquat (mi-ombre, soleil)
et est très résistante aux insectes et maladies. L’oïdium ou le blanc peut
faire son apparition sur ses larges feuilles dentelées, en toute fin de saison,
mais sans véritablement lui nuire. 

Bon de toutes les façons


Indigène,
belle, majestueuse, résistante et nutritive, cette plante potagère, qui cache
son délicieux « fruit » sous terre, mérite qu’on la redécouvre !
Planté à l’automne ou tôt au printemps, le topinambour ne saura vous décevoir
avec sa récolte abondante et se distinguera par son port grandiose. Cru, pilé,
frit, ou cuit au four, il saura plaire à toute la famille. Vous pouvez le
récolter à l’automne, en plein milieu de l’hiver, si vous le voulez, ou même au
printemps suivant : son goût n’en sera que meilleur ! Il se conserve
quelque mois au frigo ou dans du sable dans une chambre froide.

Ainsi,
la prochaine fois que vous passerez devant mon potager, vous vous inclinerez
dignement devant cette plante, reine du potager : le topinambour !

Au
plaisir de faire votre connaissance dans un potager près de chez nous !

Votre
fermier urbain,

Patrick

P.S. : Je
vous invite à venir visiter ma page Facebook, Fermier Ahuntsic, où vous trouverez photos,
recettes et informations supplémentaires sur la plante vedette de cette
semaine !
 


NDLR: Au cours des prochaines semaines, nous ferons le tirage parmi toutes les questions reçues au cours de l’été. Le gagnant ou la gagnante méritera un certificat-cadeau de 50$, offert par Provigo Michel Ricard, du boulevard Saint-Laurent.


___________________________________________________________________________


BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…

Ahuntsic vert, exprimez-vous! Une rencontre citoyenne sur des thématiques environnementales le lundi 29 septembre à 18 h à la maison de la culture Ahuntsic-Cartierville. L’évènement est organisé par l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville et les organismes Solidarité Ahuntsic et Ville en vert (éco-quartier Ahuntsic-Cartierville).  Organisée sous forme de présentations et de tables rondes, cette rencontre citoyenne sera l’occasion d’explorer plusieurs thématiques environnementales. Les thèmes suivants seront abordés : gestion des matières résiduelles, mobilité durable, verdissement, biodiversité et agriculture urbaine. Ainsi, chaque participant aura le privilège de participer aux quatre tables de discussion. Cet événement citoyen rassembleur permettra de recueillir des informations, des idées et des suggestions pour l’élaboration de plans d’actions, d’activités, de projets et d’autres forums qui toucheront les intérêts des citoyens de l’arrondissement (dont le forum Ahuntsic en devenir 2014 organisé par Solidarité Ahuntsic le 22 novembre prochain). Inscriptions : 514 382-9090, poste 26. (Source : Arrondissement)


Photo

Inscription ici en ligne pour le micropuçage de votre animal de compagnie. Se fait dès maintenant et jusqu’au vendredi 17 octobre; il y a 200 places disponibles. Le coût est de 25 $ par animal; ce prix inclut l’installation de la micropuce sous la supervision de deux vétérinaires, Dre Odette Girard et Dre Isabel Martinez. La Ville de Montréal, en collaboration avec des vétérinaires et l’Association des techniciens en santé animale du Québec (ATSAQ) organise ce projet pilote de cliniques de micropuçage dans cinq arrondissements, dont celui d’Ahuntsic-Cartierville. La clinique aura lieu le dimanche 26 octobre, de 9 h à 16 h, au Centre communautaire de Bordeaux-Cartierville (1405, Henri-Bourassa Ouest). (Source : Arrondissement)



Picture

Grande vente de surplus de plantes produites dans Ahuntsic, à la boutique l’Escale verte de Ville en vert vendredi et samedi, les 12 et 13 septembre 2014.  Les profits de ces ventes seront réinvestis dans des projets en environnement. Quantités limitées et la vente se déroulera selon le principe du premier arrivé, premier servi. Informations : 514 447-6229 (Source : Ville en vert)


Picture

La recherche scientifique et l’innovation pédagogique vous intéresse? Le Collège Ahuntsic 
vous invite à participer à un projet de recherche sur leur nouveau site Web. Vous souhaitez amorcer un
projet de recherche? Consultez la rubrique sur les ressources et celle sur les
étapes d’un projet.  Il y a : listes des chercheurs,
boîte à outils, appels de projets, classe d’apprentissage actif, etc.



Picture

Programmation des activités d’automne
L’arrondissement Ahuntsic Cartierville a publié l’édition Automne 2014 de sa Programmation culturelle, de même que l’édition Automne 2014/Hiver 2015 de son Répertoire des activités de loisirs. Pour consulter ou télécharger le tout, cliquez sur Programmation ou sur Répertoire. (Source : Arrondissement)

Atelier sur la contestation de l’évaluation foncière par Montréal pour tous le lundi 15 septembre 2014 à 19h00 au Théâtre Rialto situé au 5723 avenue du Parc. Atelier animé par M. Pierre-René Perrin, expert et résidant de l’arrondissement.  Inscriptions : montrealpourtous@gmail.com     


Picture

Épluchette offerte par Mme Maria Mouranie, députée fédérale d’Ahuntsic, à l’école St-Benoît (500, avenue de Mont-Cassin) le 13 septembre de 12 h à 15 h.  (Source : Bureau de Maria Mourani)


Picture

La valorisation et l’amélioration du français a maintenant un nouveau site Web nommé FRACAS au Collège Ahuntsic. On y trouve la Palestre, la Trousse de survie pour la correction du français, ainsi que des outils facilitant l’appropriation d’Antidote. www.cahuntsic.ca/fracas (Source : Collège Ahuntsic)

Pour
les 25 ans du bureau d’art public de la ville de Montréal, vous êtes invités à
faire la chasse à l’art public.  Visitez
le site http://artpublic.ville.montreal.qc.ca/collection/carte/
et localisez quelques œuvres d’art de l’arrondissement.  (Source :
Bureau d’art public de la ville de Montréal
).  Pour voir plus d’œuvres d’art de l’arrondissement,
téléchargez le journaldesvoisins.com du mois de juin dernier (2014_06) ici.


Picture

Gilles-Alex Dessap Pefete du Collège Ahuntsic est lauréat d’une bourse de 5 000 $ du FRQNT (Fonds de Recherche du Québec-Nature et Technologies).  Il a travaillé avec une équipe de chercheurs en nanotechnonogies à la caractérisation et à l’amélioration du transfert d’électrons dans des systèmes photosynthétiques bactériens. L’objectif de ce travail de recherche de pointe est de maximiser l’efficacité de ce système pour d’éventuels convertisseurs d’énergie solaire! (Source : Collège Ahuntsic)


Séance ordinaire du conseil d’arrondissement, le mardi  14 octobre, à 19 heures, à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à 18 h 30 si vous désirez poser des questions.
__________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE

Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, succès ou questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com, ou appelez-nous au 514 770-0858. Prenez note que nos jour et heure de tombée sont désormais le mercredi de chaque semaine, à 17 heures.


Picture

Le marché du travail – Sessions d’informationJeudi 18 septembre 2014 à 13 h 30.  Pour débuter la programmation automnale, Nesrine Al-Yaha, intervenante à la Maisonnée, viendra nous peindre un portrait de l’état actuel du marché de l’emploi. Elle sera également présente pour donner des outils plus personnalisés afin d’aider dans les démarches de recherche d’emploi. Inscriptions : 514 382 0735 poste 225.  (Source CANA)



Picture

Le Magasin-Partage  de Noël offre aux résidents du quartier
Ahuntsic qui éprouvent des difficultés financières, la possibilité de se
constituer un panier d’épicerie à leur goût, tout en assumant 10% du coût de
leurs achats. Des jouets sont donnés aux enfants. Vous devez résider dans le
quartier (H2B-H2C-H2M-H2N-H3L) et ne pas avoir fait de demande ailleurs. Un
rendez-vous pour s’inscrire est obligatoire. Des preuves de résidence (facture
de téléphone ou d’électricité),  d’identité
de tous les membres de la famille, de revenu et le montant équivalent au 10% (une
pers, 6$; 2 à 3 pers,  7,50$ ; 4 à 5
pers, 10$; 6 à 7 pers, 12$) sont demandées. Il est à noter que nous avons un
nombre maximum à respecter. Nous avons besoin de bénévoles et les dons en
denrées, en argent, ou en jouets sont les bienvenus. Rendez-vous et renseignements :
514-385-6499



Picture

Trace ton toi reprend le recrutement de jeunes âgés entre 16
et 25 ans qui ont quitté l’école avant la fin de leur secondaire 5.  Ils formeront une cohorte de 12 participants
qui débutera le 6 octobre prochain et ce jusqu’au 12 décembre.  Les participants doivent présenter un intérêt
pour l’expression et le multimédia et surtout ils doivent avoir envie de se
mettre en action.
Trace ton toi peut être une belle occasion pour une personne de se mettre en
mouvement par un projet qui lui tient à coeur et surtout aller jusqu’au bout
d’un projet et entamer une phase de changement dans sa vie.  Renseignements : www.tracetontoi.blogspot.ca


Conférence avec M.
Louis-Paul Allard, avocat, journaliste, animateur, environnementaliste et
humoriste en un seul homme! M. Allard mène une vie active malgré son diabète et
il viendra en témoigner le 30 septembre à 19 h 30 à l’hôpital Sacré-Cœur, salle
J. Organisé par les Diabétiques du Nord de Montréal.  Renseignements 438 828-3565.


Picture

Formation Découvrez votre ordinateur (clavier et souris) à la
bibliothèque Ahuntsic le 13 septembre de 11 h à 12 h 30.

Formation Initiation à l’informatique :
Bibliothèque Ahuntsic le 20 septembre de 11 h à 12 h 30. Inscriptions : 514 872-0568.
Bibliothèque de Cartierville le 23 septembre à 13 h 30. Inscriptions : 514 872-6989.



Photo

Lancement de la 5e édition de Glambition Entrepreneurship le 4 septembes dernier : un événement célébrant le goût d’entreprendre chez les jeunes filles de 12 à 17 ans en leur faisant découvrir l’entrepreneuriat au féminin. Durant une journée d’ateliers interactifs, qui aura lieu le 20 novembre prochain, près de 150 participantes de la région de Montréal et de Laval auront l’opportunité d’échanger avec des femmes entrepreneures aux parcours professionnels inspirants.  Sur la photo : Le comité organisateur accompagné de Mme Renée Contant, présidente du Conseil d’administration du Carrefour jeunesse-emploi Ahuntsic Bordeaux-Cartierville, de M. Pierre Gingras, directeur du Carrefour jeunesse-emploi Ahuntsic Bordeaux-Cartierville, de Mme Christine Renaud et Queen KA.(Source CJE-BC)



Picture

Les Haltes maraichères Ahuntsic se poursuivent cet automne!Sur place, découvrez des démonstrations culinaires et
dégustations de recettes faciles, originales et colorées mettant en vedette les
produits du jardin et les fruits et légumes frais à faible cout du Marché
Mobile. L’équipe d’animation de Ville en vert vous proposera également des
conseils horticoles pour vous appuyer dans vos projets d’agriculture urbaine.

Horaire de septembre 2014
• Les mercredis au Parc Tolhurst de 17 h à 20 h (jusqu’au 17
septembre 2014) (angle Fleury Ouest et Meunier)
• Les jeudis au Collège Ahuntsic (dans le stationnement
derrière le collège, accès par la rue Émile-Journault) de 12 h à 13 h 30 (jusqu’au
25 septembre)
• Les jeudis à l’école Saint-Simon-Apôtre de 15 h à 16 h 30
(jusqu’au 25 septembre)
• Les vendredis à l’école Saints-Martyrs-Canadiens de 15 h à
16 h 30 (jusqu’au 26 septembre) Information :  514 447-6229 (Source : Ville en vert)



Picture

S’AMUSER… ET RIRE  Trois séances de yoga par le rire viennent d’être ajoutées à l’Association des retraités d’Ahuntsic. Il reste aussi des places pour le dessin et l’anglais intermédiaire. Et pour un simple passe-temps agréable, on peut choisir entre Scrabble, cartes, échecs, ping-pong, tricot, marche.  Programme complet sur: aramontreal.org. Informations: 514-382-0310. (Source : ARA)



Picture

Conférence
sur l’hébergement des personnes âgées
, avec Me Hélène Guay. 
La conférencière traitera des différentes catégories d’établissements
de santé et de services sociaux, du personnel professionnel, des soins et des
traitements, du code d’éthique des établissements et des recours possibles.
Cette conférence aura lieu le mercredi 17 septembre à 14 h à la bibliothèque de
Cartierville. Inscription 514 872-6989. (Source : Arrondissement)

Conférence
sur le droit d’accès au service de santé
avec Me Hélène Guay qui se penchera sur les questions à savoir si ce droit est reconnu à toute personne et s’il
est respecté.  Elle
proposera des voies de recours le cas échéant. Cette conférence aura lieu le
mercredi 24 septembre à 10 h au Café de Da de la bibliothèque d’Ahuntsic.  Inscription
deux semaines à l’avance au 514 872-0568 (Source : Arrondissement)



Picture

Cours de préparation à la citoyenneté offerts au CANA débutants le 16 septembre (16 h à 14 h 30) ou le 18 septembre (18 h à 19 h 30).  Inscriptions : 514 382-0735 (Source : CANA)

Le Centre des femmes solidaires et engagées
situé sur la Promenade Fleury (1586 Fleury E. porte 100) offre
aux femmes du quartier une clinique d’information juridique. Dès le 17
septembre, une avocate sera sur place les mercredis (aux 2 semaines) de 13 h à
15 h pour répondre à vos questions concernant vos droits et recours. Veuillez prendre
rendez-vous au 514-388-0980. Une contribution de 5$ est suggérée. (Source :
CFSE)


Picture

Professeur
recherché
à l’Union des familles d’Ahuntsic pour donner des cours de
cardio-boxe et de body-fitness pour la  session automne. Informations: www.loisirsufa@loisirsufa.ca
ou 514-331-6413



Picture

Vous cherchez un emploi et vous êtes résidants
d’Ahuntsic-Cartierville ? Optimisez vos recherches et
entrez en relation avec des employeurs!  La CDEC offre un
service gratuit d’accompagnement et de placement en emploi. Venez vérifier si
ce service est fait pour vous ! www.cdec.qc.ca/emploi 

(Source : CDEC)



Picture

Plus de 300 jeunes d’Ahuntsic-Cartierville font parti des Scouts, le plus grand mouvement
de jeunes de la planète qui existe depuis 1907.  C’est pour les jeunes
de 7 à 18 ans qui veulent vivre plus près de la nature en petit groupe
et améliorer leur santé, leur caractère, leur sens des autres, leur
débrouillardise et leur sens spirituel. 
Les jeunes apprennent par le jeu selon leur groupe d’âge selon une certaine thématique.  Des adultes bénévoles encadrent les activités.  Pour trouver lequel des 7 groupes scouts de l’arrondissement est le plus proche voyez la carte ici ou appelez au 514 849-9208.


Picture

Donnez une seconde vie à vos vélos L’éco-quartier Ahuntsic-Cartierville recycle vos vieux vélos pour en faire de nouveaux. Rendez-vous au 10416, rue Lajeunesse pour déposer les vélos dont vous ne vous servez plus. Merci à l’avance ! (Source : Éco-Quartier)


Photo

La
schizophrénie
sera le thème de la conférence mensuelle de La Parentrie,
association communautaire d’entraide aux familles en santé mentale. Le
24 septembre à 19h au Centre communautaire d’Ahuntsic.  3$ Inscriptions : 514 385-6786



Picture

Atelier sur l’aliénation parentale est
un phénomène encore méconnu, mais cependant en pleine croissance chez les
couples séparés. Il s’agit de stratagèmes que certains parents utilisent  pour s’arracher l’amour de leurs enfants. L’aliénation
parentale constitue un sujet délicat, sournois et caché qui a un impact
destructeur sur toutes les personnes impliquées, notamment sur le développement
des enfants. Le 23 septembre de 18 h 30 à 20 h 30. Inscriptions : 514 381-3511.


L’œuvre
des samaritains
est à la recherche d’un(e) bénévole pour la comptabilité.  Faites parvenir votre c.v. à : lds@live.ca


PictureCatherine Florent

Souper-bénéfice de Bois Urbain – BOIS URBAIN est une entreprise d’insertion en emploi qui permet à de jeunes adultes âgés de 18 à 35 ans de développer leurs compétences et de vivre de belles réussites à travers un parcours de formation en ébénisterie. Visitez leur magasin sur la Promenade Fleury. Afin de financer ses activités, l’organisme vous invite à son souper-bénéfice annuel, tenu cette année sous la présidence d’honneur de la comédienne Catherine Florent (Caméra Café, Lance et Compte). Le tout se déroulera le jeudi 25 septembre, à compter de 17 h 30, au restaurant Maison Kam Fung, situé au 7209, boul. Taschereau, à Brossard. Les coûts sont de 95$ par personne (reçu d’impôt de 45$). Infos et réservations: 514 388-5338.


Picture

Ateliers informatiques – Dès le 15 septembre prochain. Une série de huit (8) ateliers d’initiation à
l’ordinateur et à l’Internet sera donnée le lundi de 13 h à 15 h. Les utilisateurs de tablettes et ordinateurs portables sont les bienvenus. Les frais de
chaque atelier sont de 10 $, cahier de notes inclus. Rens.:  (514) 596-7629.

Cours de français – Vous éprouvez des difficultés en lecture et en écriture du français? Le Créca offre également des cours gratuits de français de jour ou de soir. Les ateliers débutent mardi le 2 septembre. Pour informations, consultez le site Internet www.creca.net. Pour inscription, composez le 514-596-7629 ou le 514-596-7557.


____________________________________________________

LE COIN DES COMMERÇANTS

Fleury Ouest


Photo

Une partie des pique-niqueurs du 10 septembre – Crédit photo : Marie Bouchard

Le dernier mercredi de bouffe de rue au parc Tolhurst vous
attend avec plusieurs nouveautés.  En
plus des camions, il y  aura une douzaine
de commerçants de Fleury Ouest (bouffe, chiro, vêtements).  De plus, il y aura à 20 heures, sous un des
deux chapiteaux installés pour la soirée, une conférence avec une
orthopédagogue du CENOP qui proposera des outils et des approches gagnantes pour
accompagner vos enfants du primaire.

La Promenade Fleury


PhotoPhoto : P. Rachiele

La vente trottoir a eu lieu comme prévu et les clients étaient au rendez-vous sauf lors de la pluie samedi.  Certaines activités ont malheureusement du être annulées dont le spectacle du samedi à 17 h parce la pluie plus tôt durant la journée avait empêché de monter la scène. 

Cliquez-ici pour voir d’autres photos de la vente trottoir.


La promenade Fleury et l’Association des Gens d’affaires d’Ahuntsic (AGAAC) se sont entendus pour faire un partenariat.  La Promenade Fleury va louer un espace de bureau à l’AGAAC une journée semaine.  De plus les 245 marchands de la Promenade Fleury vont avoir droit à une adhésion sans frais supplémentaires à l’AGAAC.

Amine Esthétique change de propriétaires.  En effet, c’est le Dre Berkane et son mari M. Ben qui sont maintenant les dirigeants de l’entreprise située au 1423, rue Fleury Est.

Autres commerces


Photo

Ouverture d’un nouveau commerce de santé et mieux-être au 10357 boulevard St-Laurent.  On y offre des services de détoxination, sauna, massothérapie, homéopatie et autres services. 




Re/Max ambiance se refait une beauté à l’intérieur mais demeure ouvert durant les travaux.

________________________________________________________________________________

QUOI FAIRE….QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI

Le Répertoire des activités offertes dans l’arrondissement est arrivé! Pour tout connaître sur les activités culturelles, de sports et de loisirs offertes cet automne dans l’arrondissement!  Version imprimée disponible aux endroits suivants en cliquant ici. (Source : Arrondissement)


Picture

Éric Dupont viendra parler de son
roman La fiancée américaine
, mercredi le 17 septembre à compter de 15 h 30,
à la salle de l’église Saint-Jude (10 120, ave d’Auteuil). Organisé par l’Alliance
Culturelle pour les 50 ans et plus.  Gratuit
(membres), 8 $ (non-membres). Un cours commence aussi lundi, sur quatre peintres réalistes. Pour plus d’information, s’adresser au 514 382-5716
ou www.allianceculturelle.qc.ca
(Source : Alliance Culturelle)



Picture

Vernissage d’huiles sur toiles d’Hassane Amraoui à la maison de la culture le 19 septembre à 18 h.  Natif es Aurès en Algérie, Hassane Amraooui est un peintre d’origine berbère dont l’art est fait de traits interminables et de fils entrelacés, et ses couleurs prennent des nuances chaleureuses de terre.  Il peint le désert, les Aurès, la montagne, les nomades, les hommes bleus, les femmes antiques, les premiers dessins à même la pierre… Hassane Amraooui crée et expose en Afrique du Nord (Algérie et Tunisie surtout), en France et est présent sur la scène culturelle montréalaise depuis quelques années. Entrée libre.  (Source : Maison de la culture)


Picture

La P’tite Pasto – Activité parent-enfant – 5 ans et
moins 

Jeux, chants,
contes et bricolages pour explorer, dans le plaisir, différents thèmes de la
vie des tout-petits : sa famille, ses amis, ses talents, le partage, Noël et
découvrir les grandes valeurs chrétiennes. Activité animée par des parents. Sous-sol
de l’église St-André : tous les jeudis à partir du 9 octobre ainsi que les samedis 25 octobre et
29 novembre. Informations: 514-334-5521. (Source : Petite Pasto)



Picture

Thomas Hellman chante Roland Giguère.  Fruit de la rencontre entre l’univers d’un grand poète québécois et celui d’un auteur-compositeur de la nouvelle génération, ce spectacle met en scène les chansons du dernier livre-disque de Hellman, paru en novembre 2012.  Thomas Hellman chante et récite Roland Giguère et quelques auteurs marquants des Amériques ainsi que ses propre chansons.  Rappelons que le parc Roland-Giguère a été inauguré le mois dernier sur le site de la place l’Acadie.  Le 19 septembre à 20 h à la maison de la culture.  Laissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Maison de la culture)


Picture

L’espace Trad offre des cours de
musique  à l’oreille à l’École des arts de la Veillée… passez le mot!
Pas besoin de savoir lire la musique pour apprendre l’accordéon, le violon,
l’harmonica ou la guitare à l’école du “Trad” à Montréal. Que vous ne
sachiez pas lire la musique ou encore que vous souhaitiez vous
“libérer” des partitions, notre école est pour vous. Du plaisir, de
l’agrément par l’apprentissage de la musique de façon conviviale, par l’écoute
et la pratique en groupe.  De la gigue
aux pieds? Bougez dans le plaisir de la danse traditionnelle avec nos
différents cours de danse, de gigue ou de valse. Inscriptions :
514 273-0880 (Source : Espace
Trad)


Ouf! C’est vendredi! Des activités pour les 10-14 ans tout l’automne à la bibliothèque de Cartierville.   C’est le début de la fin de semaine et c’est le temps de lâcher un peu son fou! Une fois par mois, la bibliothèque t’attend avec une panoplie de jeux vidéo pour tous les goûts! Des consoles PS3 et XBOX 360 seront à ta disposition afin de faire des mini-tournois et d’essayer des nouveaux jeux vidéo. Ouf! C’est vendredi! se déroule les vendredis suivants :
19 septembre à 15 h 30, 17 octobre à 15 h 30, 14 novembre à 15 h 30, 12 décembre à 15 h 30. Les places sont limitées. Pour y participer, il faut réserver en téléphonant au 514 872-6989 ou en se présentant directement au 5900, rue De Salaberry.

Portes ouvertes dans les centres de loisirs!  Allez découvrir toute la programmation de votre centre de quartier! Ne manquez pas ce rendez-vous le samedi 13 septembre prochain de 10 h à 14 h. Plusieurs activités gratuites offertes toute la journée! Pour plus de détails, voir annonce ci-dessus (Source : Arrondissement)


Picture

Plus de 60 activités sportives différentes, sont proposées cet automne par Sports Montréal, dont 12 nouveautés, telles que Insanity, Piloxing, poussette tonus, tai‐chi,Zumba Step, Zumbébé et plus encore! L’offre diversifiée saura répondre aux besoins de tous : toutpetits,adolescents, adultes, nouvelle maman ou papa! Une toute nouvelle gamme d’activités aégalement été mise en place pour satisfaire la clientèle senior, entraînement physique, yoga etZumba Gold sont au rendez‐vous.  Retrouvez également des grands favoris comme : boot camp, kickboxing, aqua spinning,entraînement Pump, cardiovélo, tennis, Essentrics, yoga, Pilates et Zumba. Il y a des cours en salle, en piscine et à l’extérieur, tout au long de la journée (matin, midi et soir). Les activités se déroulent principalement au complexe sportif Claude‐Robillard.  Information : 514 872-7177 (Source : Sports Montréal)

L’Ensemble Vocal Carpe Diem est à la recherche de nouveaux choristes. Si vous avez une bonne oreille musicale, aimez chanter et désirez vous joindre à un groupe dynamique, vous pouvez contacter info@ensemblevocalcarpediem.com. Les répétitions auront lieu à l’Église st-Charles-Garnier 1191, rue Sauvé Est coin Georges-Baril, dans Ahuntsic. (Source : Carpe Diem)
Le Choeur Massenet tient des journées portes-ouvertes (À choeur ouvert!) tous les lundis de septembre, au sous-sol de l’église St-Jude.  Information : www.disciplesdemassenet.com
Visites guidées de deux heures dans le Vieux-Bordeaux, à pied, le 14 septembre, à 10 h, et au Sault-au-Récollet, à 14 h.  Visite de Cartierville le 14 octobre à 10 h 30.  Frais demandés.  Offert par Tours Kaléidoscope. 514 990-1872. (Source : Kaléidoscope)
____________________________________________________

Si vous voulez contribuer à une meilleure information locale
Devenez membre!


Photo

Vous désirez devenir membre du jdv? Ou vous voulez faire un don, quel que soit le montant, car vous croyez que l’information est un enjeu majeur de notre société?

Faites-le par la poste en envoyant votre chèque et vos coordonnées au : 10369, rue Clark, Montréal QC  H3L 2S3. 

Nous recevons des dons de différents montants et chacun d’entre eux est précieux! Il démontre que les résidants ont à coeur la qualité de l’information locale.

Par ailleurs, l
a carte de membre coûte 10 $ (moins de 3 cents par jour) et elle est valable pour l’année 2014.

Vos coordonnées doivent inclure vos nom et prénom, votre adresse courriel (si vous en avez une), et votre adresse postale.


Joignez-vous aux quelques 130 autres membres!
(C.D.)

_________________________________________________

Pour plus de nouvelles «Aimez-nous»
sur Facebook à journaldesvoisins.com

________________________________________________________________
Vous avez manqué des Actualités?

Allez sur « Archives – Actualités » tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

________________________________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de la Corporation de développement économique (CDEC) Ahuntsic-Cartierville dans la réalisation de journaldesvoisins.com

Journaldesvoisins.com :

  • Premier prix, catégorie Opinion, pour “Le bien des autres”, éditorial du bimestriel papier de décembre 2013, aux prix de l’AMECQ
  • Gagnant d’une bourse de 5 000 $ au concours Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention “Coup de coeur du jury” au Concours québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie “économie sociale”


Journaldesvoisins.com
est un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour les résidants d’Ahuntsic-Cartierville, et dont le siège social se trouve à Ahuntsic. Notre journal est un bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic-Cartierville qui se consultent sur le Web à: www.journaldesvoisins.com

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).
Coordonnées: journaldesvoisins@gmail.com Téléphone: 514 770-0858
Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration: Diane Viens, présidente; Pierre Foisy, vice-président; Me Hugo Hamelin, secrétaire; Philippe Rachiele, trésorier; Douglas Long, administrateur; Christiane Dupont, secrétaire adjointe; Maryse Henri, administratrice (représentant les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et gens d’affaires), et Pascal Lapointe, administrateur.
Éditeur désigné et représentant publicitaire: Philippe Rachiele
Rédactrice en chef: Christiane Dupont
Rédacteur en chef adjoint: Alain Martineau
Rédacteurs en chef adjoint suppléants: François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski
Journalistes, version Web: Christiane Dupont, Philippe Rachiele, Alain Martineau, Mélanie Meloche-Holubowski et François Barbe
Journaliste, version Web, été 2014: Élizabeth Forget-Le François et Mélanie Meloche-Holubowski
Journalistes, version papier: Christiane Dupont, Alain Martineau, Élizabeth Forget-Le François, François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Collaborateurs à la rédaction et à la photographie: Élaine Bissonnette, Laetitia Cadusseau, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Alain Martineau, Maude Dupont-Foisy, Laetitia Cadusseau, Viviane Poirier.
Photos: Philippe Rachiele
Mise en page: Philippe Rachiele,Christiane Dupont, et François Barbe
Illustrations originales: Claire Obscure
Caricaturiste: Fanie Grégoire
Correction/révision, version Web: Christiane Gervais
Correction/révision, version papier: Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien
Réseaux sociaux: Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele
Impression, version papier: Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier: journaldesvoisins.com
Dépôt légal, version papier: BNQ – ISSN1929-6061
Dépôt légal, version Web: BNQ – ISSN1929-607X

_________________________________________________________

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de:

________________________________________________________________________

Photo

32 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires