Les Actualités du 13 mars 2015

________________________________________________________________________

Recommandation du BAPE sur l’Autoroute 19
Québec devrait étudier deux scénarios 
.Les maires Gagnier et Coderre sont d’accord


Photo

Boulevard Henri-Bourassa à 16 h 46 (Photo : Philippe Rachiele)
 « La commission d’enquête du BAPE conclut qu’une amélioration du lien routier entre les autoroutes 440 et 640 sur l’axe de l’autoroute 19 et la route 335 est justifiée. La commission estime, toutefois, qu’une analyse comparative plus approfondie est requise entre les scénarios d’autoroute à deux voies et de boulevard urbain, y compris celui avec carrefours plans et échangeurs. Cette analyse devrait être réalisée avant que le ministère des Transports du Québec ne retienne une option définitive. » – Communiqué du BAPE (2015-03-12)

Comme on peut le constater, dans son rapport finalement déposé par le ministre de l’Environnement et du Développement durable, David Heurtel, ce jeudi, sur le projet de parachèvement de l’Autoroute 19, le BAPE estime que le projet est justifié, mais à certaines conditions. Outre l’analyse sur la configuration du lien routier, le BAPE recommande, dans un souci de transparence, de soumettre à une contre-expertise indépendante les estimations d’achalandage de la circulation arrivant de l’Autoroute 19 sur la rue Papineau, dans Ahuntsic, telles que faites par le MTQ en ce qui concerne leur incidence sur la circulation dans le district du Sault-au-Récollet. Selon le BAPE, le choix de l’expert indépendant devrait être fait en collaboration avec le MTQ, les représentants de l’arrondissement d’Ahuntsic–Cartierville, et des représentants des citoyens du district du Sault-au-Récollet.

Amélioration, oui, mais pas à l’aveuglette

Joint par journaldesvoisins.com, le directeur général de Solidarité Ahuntsic, Azzedine Achour, s’est dit très satisfait de cette dernière recommandation. « C’est précisément la position de Solidarité Ahuntsic », a-t-il soutenu. De son côté, Lorraine Pagé, conseillère du district du Sault-au-Récollet, a eu les commentaires suivants : « Tout le monde s’entend pour dire qu’il faut améliorer le lien entre la 440 et la 640. C’était un peu écrit dans le ciel! La 335 telle qu’elle est actuellement n’est pas adéquate. Le BAPE l’a compris », a-t-elle exposé.  Toutefois, poursuit Mme Pagé, les opposants ont influencé la réflexion du BAPE dans ce dossier. « On a marqué beaucoup de points. L’opposition citoyenne qui s’est fait valoir a donné des résultats et a démontré qu’il pouvait y avoir d’autres options à considérer. Dans ce dossier, a poursuivi Mme Pagé, le ministère des Transports du Québec s’est conduit comme un entrepreneur de projets plutôt que comme un ministère qui s’occupe du service public. »

Approbation du maire Gagnier

« Les résidents d’Ahuntsic-Cartierville peuvent être assurés que l’arrondissement va mettre toutes ses ressources disponibles pour faciliter le choix d’un expert indépendant qui nous permettra de faire le point sur la circulation automobile, principalement dans le secteur du district du Sault-au-Récollet », assure le maire de l’arrondissement, dans un communiqué qu’il a fait parvenir aux médias. C’est dire que Pierre Gagnier accueille favorablement l’avis du BAPE. On se rappellera que quelques résidants l’avaient pris à partie sur le sujet lors de la période des questions des deux dernières séances du conseil, dont lundi dernier, pour s’être prononcé en faveur du projet de parachèvement de l’A-19 en compagnie des maires de la Rive-Nord.

Consultation des citoyens

De son côté, la conseillère de Sault-au-Récollet déclarait à journaldesvoisins.com que, compte tenu du rapport du BAPE maintenant déposé et du projet clairement défini ainsi que de ses impacts sur Ahuntsic–Cartierville, il serait maintenant légitime que l’arrondissement amorce une démarche pour consulter ses citoyens. Mme Pagé faisait référence à une demande faite par un résidant lors du conseil d’arrondissement de février dernier, demande réitérée le lundi 9 mars par un autre résidant et à laquelle le maire Gagnier a donné son accord deux fois plutôt qu’une.

Le maire Coderre tempère

Réagissant au rapport en tant que président de la Communauté métropolitaine de Montréal et maire de Montréal, Denis Coderre a affirmé partager les principales conclusions du rapport du BAPE. « Comme le rapport du BAPE l’indique, j’estime que ce projet est justifié mais nécessite des bonifications avant de recevoir toutes les autorisations gouvernementales. » M. Coderre constate également que dans l’analyse comparative recommandée par le BAPE au MTQ, il sera important de tenir compte des impacts sur la circulation dans l’arrondissement d’Ahuntsic–Cartierville.

Des millions pour la route

Au chapitre des coûts que nécessiteraient le parachèvement de l’A-19, tout en faisant état des coûts tels que relevés par plusieurs citoyens d’Ahuntsic–Cartierville lors des audiences de l’organisme, le BAPE ne fait ni commentaires ni recommandations à ce sujet.

Au directeur général de Solidarité Ahuntsic, le mot de la fin : « Un projet coûtant autant d’argent équivaut à des décennies d’entente entre le MESS et la Ville de Montréal pour lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale. » M. Achour fait allusion à l’entente de 9 M $ reconduite de justesse entre la Ville de Montréal et le ministère de l’Emploi et de la Solidarité sociale il y a quelques jours à peine. (Par Christiane Dupont) (2015-03-13)

 
Pour lire le rapport du BAPE, cliquez ici.
Pour lire le communiqué émis par le BAPE, cliquez ici.

________________________________________________________________________
________________________________________________________________________


PhotoLa Commission a axé ses recommandations davantage sur les aspects économiques que sur les résidants qui subissent le trafic aérien.

Accroissement des vols internationaux
Rapport et recommandations sans surprise

La Commission sur le développement économique et urbain a fait part de sept recommandations jeudi soir pour favoriser l’industrie aéroportuaire de Montréal, mais tient peu compte des résidants qui subissent le trafic aérien.

C’est avec une vingtaine de « Considérant que… » et sept recommandations adoptées à l’unanimité que les membres de la Commission permanente sur le développement économique et urbain et l’habitation de Montréal ont clos le chapitre de la consultation publique amorcée l’automne dernier et portant sur le thème « Favoriser l’accroissement des vols directs internationaux, une façon de contribuer à l’essor économique de Montréal ».

Parmi les sept recommandations de la Commission, notons celle concernant les vols directs et l’essor économique; une sur la gouvernance d’ADM; quatre sur les perspectives de croissance, défis et opportunités (sic); et la dernière sur l’impact social et environnemental d’un tel accroissement.

Retenons principalement trois des recommandations prévisibles de la Commission, qui souhaite :

  1. Que soient mobilisés les divers paliers de gouvernement, intervenants et partenaires pour augmenter les vols directs et les liaisons internationales vers l’Asie, les Amériques, l’Europe et le Moyen-Orient;
  2. Que la Ville de Montréal « fasse des représentations auprès du gouvernement fédéral pour demander des modifications législatives concernant la composition du conseil d’administration » d’ADM et que le maire de Montréal et trois autres élus représentant la Communauté métropolitaine de Montréal siègent au conseil d’administration d’ADM;
  3. Que ADM « continue de s’inspirer des meilleures pratiques en matière de gestion des communications et de nuisances pour maintenir une cohabitation harmonieuse avec le milieu, en particulier quant à la protection de l’environnement de la région métropolitaine de Montréal, dans le but d’assurer la sécurité et une qualité de vie maximale aux résidents limitrophes ».


Les Pollués veillent au grain

Selon Pierre Lachapelle, porte-parole des Pollués de Montréal–Trudeau, c’est de la privatisation d’Aéroports de Montréal que sont nés tous les problèmes aéroportuaires.
Il est d’ailleurs intervenu lors de la période réservée aux commentaires du public, jeudi soir. « Comme ADM n’est pas soumis à l’examen du Vérificateur général du Canada qui, lui, fait rapport à la Chambre des communes, les députés n’ont plus rien à dire!, a-t-il affirmé à journaldesvoisins.com, parlant de la gouvernance d’ADM. Depuis 1992, tout se fait derrière des portes closes », a-t-il ajouté avec aplomb.

M. Lachapelle constate qu’ADM a investi de l’argent à Dorval, mais, a-t-il poursuivi, « ça n’excuse pas les questions que l’on doit poser, notamment sur la fermeture de Mirabel. Les élus ne savent pas que la décision de fermer Mirabel n’a jamais été soumise à l’examen public, a-t-il dit. Cette décision a été prise par les gestionnaires d’ADM, et le fondement de cette décision est inexistant, a-t-il poursuivi. Heureusement que, depuis 1992, des citoyens ont levé la main pour dire que toute cette opération d’ADM n’avait pas d’allure. Ça démontre que quand les citoyens participent, il y a des résultats », a-t-il souligné.

Demande des Pollués

Concernant la recommandation sur la gouvernance d’ADM, Pierre Lachapelle a indiqué que la recommandation 2 de la Commission allait dans le sens d’une des demandes des Pollués de Montréal–Trudeau, sauf que le groupe demandait six sièges pour les élus au conseil d’administration d’ADM. La Commission, quant à elle, en recommande quatre, ce qui, de l’avis du représentant des Pollués, n’est pas suffisant.

Impact social et environnemental

Concernant la recommandation de la Commission invitant ADM à « continuer de s’inspirer des meilleures pratiques en matière de gestion des communications et de nuisances pour maintenir une cohabitation harmonieuse avec le milieu », M. Lachapelle, faisant preuve d’humour, a fait remarquer que ça faisait 23 ans que les résidants riverains goûtaient aux mesures en faveur de l’environnement telles que préconisées par ADM : « Et on reste sur notre appétit! », a-t-il dit.

Commentaires du public

Plusieurs intervenants ont tenu à faire part de leurs commentaires, dont un résidant de Montréal, d’origine chinoise, Jimmy Jia, qui a mentionné que la mise en place de vols à destination de la Chine ne devait pas se faire au détriment de la protection de l’environnement, de la pollution de l’air et de la qualité de vie des riverains de l’aéroport, notamment au chapitre du bruit. Un autre citoyen, Daniel Lalonde, de l’arrondissement Saint-Laurent, a carrément demandé au président si la recommandation R-7 sur l’impact social et environnemental était sérieuse…

Expert Roy entendu

Finalement, le maire Pierre Gagnier, qui est aussi membre de la Commission, a souligné que beaucoup de travail avait été effectué par les membres de la Commission dans ce dossier, qu’il était conscient qu’il y avait encore des problèmes dans Ahuntsic à ce chapitre, mais qu’il y avait également des pistes de solution auxquelles les élus travailleraient pour améliorer la situation des riverains.

Soulignons que Jacques Roy, professeur titulaire à l’école des HEC et spécialiste de la gestion du transport et de l’optimisation des réseaux de transport, a été consulté par les membres de la Commission, a souligné le président, qui a remercié les personnes-ressources, ainsi que les citoyens et les groupes ayant présenté des mémoires dans le cadre de cet exercice. (Par Christiane Dupont) (2015-03-13)


________________________________________________________________________
________________________________________________________________________


PhotoGérard Pierre se rallie à Mélanie Joly (Photo : Courtoisie – Mélanie Joly)

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015
Un premier candidat se retire
chez les libéraux
Gérard Pierre se rallie à Mélanie Joly 

 
Un premier candidat déclaré à
l’investiture du Parti libéral du Canada dans Ahuntsic-Cartierville jette
l’éponge et se rallie à Mélanie Joly. Gérard Pierre, avocat
spécialisé dans la conclusion de contrats à la transnationale Bombardier, un candidat de la première heure, était
pourtant sur les rangs depuis plus d’un an.
Journaldesvoisins.com était même présent au lancement de sa
campagne en février 2014 à l’Ami-temps sur la Promenade Fleury.


Deuxième candidat à démontrer de
l’intérêt pour l’investiture du PLC dans la nouvelle circonscription, il
voulait pourtant aller jusqu’au bout. Mais, de toute évidence,
le vent a tourné avec l’arrivée fracassante de celle qui a fondé le parti politique municipal Vrai changement pour Montréal et qui est passée près de battre Denis Coderre à la mairie de la métropole.

Contacts établis

Gérard Pierre affirme avoir lui-même fait les premiers pas et contacté Mme Joly il y a plusieurs semaines. « Son arrivée a changé la donne. C’est une candidate vedette avec une grande notoriété. Sa venue change l’échiquier politique et sa voix sera plus entendue pour faire passer les messages du Parti libéral du Canada », nous a indiqué M. Pierre en entrevue téléphonique après la diffusion du communiqué officiel de l’organisation Joly sur ce ralliement.

Très longue campagne

Pourtant, M. Pierre affirme que sa campagne allait bien. Elle a débuté il y a plus d’un an et même s’il refuse d’avancer un chiffre, la vente de cartes de membres allait bon train. Toutefois, pour lui, ce n’était pas le facteur décisif. « La campagne est plus longue qu’anticipée. La date de l’investiture est toujours inconnue et on se demandait si l’on ferait un sprint ou un marathon. On s’attendait à une assemblée en avril 2014. On l’ignore toujours », a-t-il lancé.

Récemment, vu la longue attente (et les rumeurs de candidature de Mélanie Joly), cinq des candidats à l’investiture étaient sortis sur la place publique, craignant qu’il n’y ait plus d’investiture ouverte. Mais M. Pierre n’a pas signé le document. La missive des cinq autres candidats voulait rappeler aux hautes instances du parti qu’il faut coûte que coûte la tenue d’une assemblée d’investiture. Lui n’en voyait pas la nécessité.

Aujourd’hui, il soutient que Mélanie Joly est la seule candidate capable de reprendre la circonscription d’Ahuntsic–Cartierville pour le PLC. Il a invité tous les membres à se joindre à elle. Il est d’avis qu’une fois choisie lors de l’assemblée d’investiture, Mélanie Joly réalisera des projets concrets pour Ahuntsic–Cartierville. Mais il ne serait pas surpris de voir certains des candidats maintenir leur intention de participer à l’investiture.

Gain pour Mélanie Joly

En se lançant en campagne dans Ahuntsic–Cartierville, Mélanie Joly s’était engagée à respecter les règles du jeu et à vendre des cartes de membres. Mais elle n’a pas caché qu’elle tenait à discuter avec les autres prétendants. Pour elle, ce sont tous des libéraux qui devront s’unir pour gagner la circonscription. En obtenant l’appui de M. Pierre, elle marque des points. « Je suis très heureuse d’entreprendre cette course en comptant sur l’appui de Gérard Pierre, a indiqué l’ex-présidente de Vrai changement pour Montréal. Bien engagé dans la communauté montréalaise, Gérard Pierre est un partenaire pour la campagne à l’investiture. Je suis ravie de compter sur une personne forte, compétente et déterminée à régler des enjeux locaux tels que la revitalisation du secteur Chabanel », a indiqué Mme Joly.

Il ne serait pas surprenant que d’autres candidats déclarés imitent le geste que vient de poser M. Pierre. Pour sa part, Gérard Pierre ne rejette pas d’emblée l’idée d’une candidature ailleurs dans la région de Montréal. (Par Alain Martineau) (2015-03-13)
_____________________________________________________________________


Boulevard de l’Acadie
Voies réservées aux autobus aux heures de pointe


Photo

Cliquez pour agrandir la carte. (Source : STM)

Photo

Changements prévus aux interdictions d’arrêts (Source : STM)

Des mesures préférentielles pour bus seront instaurées prochainement sur le
boulevard de l’Acadie entre les rues Salaberry et Jarry. C’est l’annonce qu’a
faite la STM, dont les représentants étaient présents au conseil
d’arrondissement, lundi dernier.


Il
y aura donc ajout de voies réservées pour les autobus aux heures de pointe. Des
« feux chandelles » seront également ajoutés à certaines
intersections pour permettre aux autobus d’avancer avant que le feu vert soit donné aux autres véhicules, à ces intersections. 

Près
de 10 000 utilisateurs profiteront de ces nouvelles mesures,
notamment ceux des lignes d’autobus 179 et 180. 


Les
voies réservées seront en fonction de 6 h 30 à 9 h 30 le
matin et de 15 h 30 à
18 h 30. En prévision de la
mise en œuvre de ces nouvelles mesures, du marquage au sol sera effectué et des
panneaux aériens seront installés. 

Selon
la STM, il y aura peu d’impacts sur le stationnement et la circulation.
Les travaux devraient être effectués au printemps et au début de l’été. (Philippe Rachiele) (2015-03-13)


________________________________________________________________________

____________________________________________________________________________
PPU d’Henri-Bourassa
Ouest
 

Dernière chance d’intervenir, le 18 mars

Il y aura une assemblée publique de consultation portant sur le projet de
règlement modifiant le Plan d’urbanisme de la Ville de Montréal, afin d’y
intégrer le Programme particulier d’urbanisme du secteur Henri-Bourassa Ouest
(PPU), le mercredi 18 mars prochain à 19 h à la salle du Conseil
du bureau d’arrondissement, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage.

C’est la dernière chance qu’auront les citoyens d’intervenir sur la question avant l’adoption du PPU par les élus.

Pour plus d’infos,
cliquez ici
 

________________________________________________________________________


PhotoLes handballeuses de Fernand-Seguin participeront à la 38e édition des Jeux de Montréal.

JEUX
DE MONTRÉAL

Les joueuses de handball de Fernand-Seguin y seront!

Le différend entre l’école et le CHAC est résolu

La suspension de la participation des équipes de handball de l’école Fernand-Seguin aux Jeux de Montréal, à la suite d’un différend entre l’école et le CHAC (Club de handball d’Ahuntsic-Cartierville), n’est plus. Après une médiation de l’arrondissement la semaine dernière entre les deux parties, il a été décidé que toutes les joueuses de handball de l’école Fernand-Seguin qui ont participé à la compétition préliminaire iront aux Jeux de Montréal.

C’est ce qu’ont expliqué cette semaine en entrevue au journaldesvoisins.com Claude Delisle, chef de délégation de l’arrondissement pour les Jeux de Montréal, et Laurent Legault, directeur de la Direction de la culture, des sports, des loisirs et du développement social à l’arrondissement.

Participation aux Jeux de Montréal garantie

« Toutes les filles de l’école Fernand-Seguin qui ont participé à la compétition préliminaire de handball vont venir aux Jeux de Montréal. […] Depuis jeudi dernier, cette information-là est en possession de tous les interlocuteurs et on a pris cette décision justement en fonction de la participation des enfants et en pensant aux enfants », a assuré M. Delisle ce mercredi, soulignant qu’il a été en contact depuis plus d’une semaine et demie avec les différentes parties dans ce dossier, avant donc de leur notifier sa décision le jeudi 5 mars dernier.

« On a pris connaissance de tout ce qui s’était déroulé, on a parlé aux acteurs et on a convenu avec eux que, pour le bien des enfants et la dynamique qui existait, il y avait eu un imbroglio. On a réglé l’imbroglio et le résultat en est que les enfants viennent tous aux Jeux de Montréal », a expliqué M. Delisle au sujet de la médiation réalisée par l’arrondissement dans la résolution de ce dossier.

Divergence de vues

Pour rappel, la suspension initialement prévue (ndlr: « l’imbroglio ») remonte à la mi-février. Elle empêchait les équipes de handball de l’école Fernand-Seguin de participer aux Jeux de Montréal. Dans une lettre datant du 16 février, l’entraîneur-chef Arnaud Gagnon et l’enseignant en éducation physique de l’école Fernand-Seguin, Conrad Bouchard informaient les parents des élèves concernés que « lors du tournoi de qualification pour les Jeux de Montréal, un désaccord était apparu entre la direction du Club de handball d’Ahuntsic-Cartierville (le CHAC) » et eux.

« À l’issue de notre discussion de samedi [14 février], le CHAC a décidé de mettre un terme à son partenariat avec Fernand-Seguin. Conséquemment, le CHAC nous a avisés que l’équipe de handball de Fernand-Seguin ne serait plus la bienvenue dans les tournois de la ligue de handball Desjardins qu’il organise et que nous n’aurions plus la possibilité d’envoyer d’équipes aux Jeux de Montréal », pouvait-on lire notamment dans cette lettre que des parents déçus ont transmise à journaldesvoisins.com au début du mois.

« La direction du CHAC et nous avons deux visions différentes du développement du handball chez les jeunes. À l’école Fernand-Seguin, nous prônons une approche axée sur le plaisir de jouer et de faire du sport dans le but de s’épanouir », indiquait également cette lettre signée par MM. Gagnon et Bouchard.

Le bien des enfants

Interrogé sur le sujet par journaldesvoisins.com, l’arrondissement n’a pas souhaité entrer dans les détails du différend, réglé depuis lors. « Je ne m’attarderais pas à ce qui a pu se passer. Je pense que l’important, c’est que l’on pense aux enfants et les enfants qui étaient présents à la préliminaire vont pouvoir venir aux Jeux de Montréal. Je pense que c’est à cela qu’il faut s’attarder. Je n’embarquerai pas sur des hypothèses ou du ouï-dire. Ce qui est important pour moi, et c’est ce qui a basé notre décision, c’est que le bien des enfants soit respecté et c’est ce qu’on a cherché à faire », a estimé Claude Delisle ce mercredi en entrevue.

« La philosophie d’encourager la participation et le plaisir de jouer, on la partage à 100 %. D’ailleurs, notre priorité dans notre direction, c’est de favoriser l’initiation au sport. Il y a plein de jeunes à qui on donne le goût du sport et de l’activité physique, donc on se rejoint à ce niveau-là », a fait valoir de son côté Laurent Legault.

Contacté par nos soins le mercredi 4 mars alors que nous voulions en savoir plus sur le différend, le CHAC n’a pas souhaité émettre de commentaires à ce sujet, indiquant que la décision de la Ville sur ce dossier s’apprêtait à être notifiée et qu’il la soutenait.

À l’heure où nous mettions sous presse, ce jeudi, la direction de l’école Fernand-Seguin n’avait pour sa part toujours pas retourné nos appels et notre courriel visant à connaître son point de vue quant à la résolution de ce dossier.

La 38e édition des Jeux de Montréal se déroulera du 8 au 12 avril prochain. (Par Rabéa Kabbaj) (2015-03-13)

____________________________________________________________________


________________________________________________________________________


Picture

FLO-FEST 2015
Fleury Ouest fête l’arrivée du printemps

Fleury ouest fêtera en grand l’arrivée du printemps
avec trois jours de célébrations (les jeudi 19, vendredi 20 et samedi 21 mars)
dont l’événement phare sera certes la grande fête dans le parc Tolhurst le
samedi, entre 11 h et 15 h, avec en toile de fond la cabane à sucre.


La Société de développement commercial (SDC) Quartier
Fleury Ouest, officiellement en fonction depuis le 2 janvier dernier, se
pointe avec le FLO-FEST 2015, nouvel événement annuel, après deux éditions d’essai,
pour souligner l’arrivée de l’équinoxe du printemps.


Les organisateurs veulent ainsi fêter « autour de
la gastronomie, de la culture et du plein air ». Les activités auront lieu
tant le midi que le soir pendant ces trois journées festives. Midis chauds, 5 à
7 sur terrasses chauffées, menus spéciaux en soirée, sans oublier des
prestations en musique et en humour.


Programmation testée

Au cours des deux dernières années, des commerçants de
Fleury Ouest (FLO) avaient tenté avec succès
l’expérience d’une journée « sucrée ». Le but de l’opération vise à rassembler les gens du secteur, à faire connaître davantage les marchands et à accroître la visibilité du pôle Fleury Ouest, qui a pris de l’expansion ces dernières années.

« L’an passé, 2000 personnes avaient participé aux activités, a indiqué Marie Bouchard, responsable de la SDC du secteur. Pour nous, c’était déjà considéré comme un gros achalandage. Cette année, on a ajouté des événements. Il faut donc prendre le temps de regarder la programmation et aussi les menus spéciaux concoctés par les divers établissements de Fleury Ouest afin de souligner l’événement, a-t-elle mentionné. Il est important d’animer la rue et de prévoir une variété  d’activités, qui aident en termes d’achalandage et de visibilité » a-t-elle indiqué.

L’ajout de restaurants ces dernières années a été fort bénéfique pour la rue. « Avec l’arrivée de 25 nouveaux commerces, l’offre alimentaire, commerciale et professionnelle a tout pour plaire aux résidants d’Ahuntsic, de Montréal et de l’extérieur », a affirmé Maude Théroux-Séguin, elle-même propriétaire du resto Les Cavistes et présidente de la SDC.

Trois jours de célébration

La rue ne sera pas fermée comme lors de la fête estivale, mais l’action ne manquera pas dès jeudi midi. Outre des plats de saison, on a prévu des spéciaux dans les divers commerces pour souligner, enfin!, l’arrivée du printemps. Pour la journée de samedi, une douzaine de commerçants installeront leurs stands, dont certains en façade de leur établissement. La cabane à sucre, toujours fort populaire, offrira tire et produits de l’érable. Pour sa part, Cycles Fleury invitera les gens à faire du vélo d’hiver dans le parc Tolhurst.

Spectacles variés

La programmation du FLO-FEST prévoit quatre spectacles, dont deux payants. D’abord le jeudi soir, Clay and Friends se produira à la salle des Açores (229, Fleury Ouest) sous le coup de 20 heures pour offrir une prestation mélangeant hip-hop, reggae et jazz. Le coût du billet est de 10 $ si on se le procure à l’avance et de 15 $ à l’entrée. Le lendemain soir, plusieurs jeunes humoristes livreront une prestation au même endroit. Dans les deux cas, les billets sont en vente chez des commerçants participants, dont la pharmacie Jean Coutu.

Le jeudi, La Bête à pain propose une soirée tapas accompagnée du groupe Le Winston Band. Samedi, La Part du quêteux, groupe de musique traditionnelle, s’occupera de divertir la foule dans le parc Tolhurst entre 11 h et 15 h. Enfin, le 132 Bar Vintage a invité DJ Gene pour clôturer l’événement festif le samedi à compter de 21 h. L’entrée est gratuite. Plus de 25 commerces ont mis la main à la pâte pour être parties prenantes de la programmation. (Par Alain Martineau) (2015-03-13)

Pour prendre connaissance de la programmation de la FLO-Fest, cliquez ici.
___________________________________________________________________________


________________________________________________________________________


PhotoWilliam Moughrabi, candidat conservateur dans Ahuntsic-Cartierville, mise sur son entregent. (Photo : Courtoisie de William Moughrabi)

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015
Candidat conservateur dans A-C

Wiliam Moughrabi prêt à défendre les politiques de Harper


Même si le parti a obtenu peu de votes à la dernière élection, Wiliam Moughrabi a décidé de foncer et de se porter candidat conservateur à la prochaine élection, prévue en théorie pour le lundi 19 octobre prochain.

La formation politique n’a fait élire aucun député en 2011 dans la grande région de Montréal. M. Moughrabi, qui est actif depuis plusieurs années au sein du Parti conservateur du Canada (PCC), est conscient que la formation a une longue côte à remonter alors qu’ici, dans Ahuntsic–Cartierville, elle a terminé quatrième à la dernière élection fédérale. « Je fonce même si on est loin de l’élection. Je veux que les gens mettent un nom et un visage sur le candidat conservateur », a indiqué  M. Moughrabi qui est le directeur du grand magasin Brick au Marché central.

Verbomoteur, l’homme âgé de 30 ans se dit près des gens. « Je suis très sociable, à l’écoute des gens et prêt à faire du terrain », a-t-il dit, alors qu’il peut compter déjà sur une petite organisation et une personne dirigeant sa campagne.

Flèches envers Mourani et Joly

Désigné candidat l’automne dernier, il n’a pas eu encore le loisir de se faire connaître. Il faut dire qu’au siège social du PCC à Ottawa, il faut être patient avant d’obtenir des infos sur les candidats désignés pour la prochaine élection.

Interrogé sur ses adversaires, Wiliam Moughrabi n’hésite pas à jeter le gant. « La députée Maria Mourani, dit-il, n’a pas fait grand-chose à Ottawa. La preuve, elle n’a été présente que 40 % du temps en 2014 quand il y avait des votes aux Communes. » Selon lui, celle qui est députée d’Ahuntsic depuis 2006 a aussi des comptes à rendre sur son changement d’allégeance (du Bloc au NPD). « Les libéraux, soutient-il, lui ont dit de se présenter dans un congrès d’investiture si elle voulait passer au Parti libéral. »

Au sujet de Mélanie Joly, probable candidate du PLC, il l’invite à se brancher quant à ses changements de carrière. « Je reconnais qu’elle a bien fait au municipal en terminant deuxième à la mairie. Mais elle est partie du municipal. Elle est retournée aux affaires puis a quitté de nouveau pour aller au fédéral. Ce sera quoi la prochaine fois, aller au provincial? », s’interroge le candidat du PCC, qui s’attend tout de même en bout de piste à de bons débats d’idées dans Ahuntsic–Cartierville.

Communautés culturelles

Outre les gens qui apprécient les politiques du gouvernement fédéral présentement, Wiliam Moughrabi compte sur les votes des communautés culturelles. Lui-même d’origine syrienne (il est arrivé à l’âge de quatre ans au Québec), il pense obtenir notamment le vote des communautés arabes. Une belle lutte en perspective avec la députée sortante Maria Mourani, qui est d’origine libanaise.

Les membres de la communauté syrienne sont nombreux dans Bordeaux. Un organisme y est d’ailleurs responsable pour Montréal de l’accueil des Syriens qui fuient le régime Assad et les terroristes de l‘État islamique. Wiliam Moughrabi se félicite de voir le gouvernent accepter d’accueillir 10 000 réfugiés au cours des trois prochaines années.

Sur la controversée question du niqab, il estime que l’on assiste à de bons débats présentement. Il se range derrière la position de son parti, voulant que l’on soit à visage découvert pour, par exemple, une cérémonie d’assermentation ou pour voter. (Par Alain Martineau) (2015-03-13)


________________________________________________________________________


Picture

Bannissement
éventuel des sacs de plastique à Montréal

Une idée qui ne fait pas que des heureux!

Comme annoncé en novembre dernier par le maire Coderre,
le comité exécutif de la Ville a mandaté la semaine dernière la Commission sur l’eau, l’environnement, le
développement durable et les grands parcs pour organiser une consultation
publique en mai afin d’étudier les enjeux et les impacts du
bannissement des sacs d’emplettes à usage unique dans les commerces de détail
sur le territoire de la Ville de Montréal. Un
bannissement qui ne ferait pas que des
heureux parmi les consommateurs, comme en a témoigné cette semaine
au journaldesvoisins.com une résidante de Cartierville, qui avait déjà amené ce
sujet à la période des questions lors d’un précédent conseil d’arrondissement.


« Pour
moi, les sacs de plastique, ce ne sont pas des déchets […], ce sont des biens
précieux parce qu’ils servent, pour moi, à mille et un usages. Je m’en sers
également pour mes déchets de cuisine, pour du rangement, pour du transport, et
mes sacs de plastique sont même des sacs réutilisables dans mon cas », a
fait valoir Pauline Carignan, résidante de Cartierville, qui a déjà
soulevé son désaccord face à un éventuel bannissement des sacs de plastique
lors du conseil d’arrondissement de novembre dernier.

Si une
telle mesure venait à être adoptée, Mme Carignan indique avoir l’intention
de boycotter les commerces montréalais. « À Laval, j’imagine qu’ils auront
l’intelligence de les garder. Donc j’irais tout simplement magasiner à Laval »,
a-t-elle assuré.

Arguments contre le bannissement

Pointant
du doigt que les sacs verts réutilisables « ne se dégradent pas plus que
les sacs de plastique », Mme Carignan estime, en outre, qu’ils posent
des problèmes d’hygiène. « Une
autre crainte, et la (Direction de la) santé publique est d’accord, c’est le
fait que les gros sacs réutilisables constituent des nids à bactéries (…) à
moins de les laver très soigneusement […] et la majorité des gens
n’ont pas le temps de faire cela »,
a fait valoir Mme Carignan.

D’après Mme Carignan, le choix entre sacs de plastique
et sacs réutilisables devrait être laissé à la discrétion des consommateurs. « Je
ne comprends pas du tout cette campagne-là. Montréal, ils ont déjà assez de
problèmes. Moi, je vis dans un quartier défavorisé et ça m’enrage que le maire
Coderre prenne du temps pour débattre de ça. Cela va nous coûter de l’argent et
du temps et au bout de la ligne pourquoi? Pour les déchets, ça va toujours
rester utile les sacs de plastique » a estimé Mme Carignan.

Consultation
publique en mai

Présidée
par Elsie Lefebvre, conseillère de la ville dans l’arrondissement Villeray–Saint-Michel–Parc Extension, la Commission sur l’eau, l’environnement, le développement durable et les
grands parcs a été mandatée le
4 mars dernier pour organiser, en mai prochain, une consultation publique.
Il s’agira de mesurer les impacts environnementaux, sociaux et économiques d’un
éventuel bannissement, mais également de se pencher sur les expériences des
autres villes et États qui ont banni ce type de sacs. En outre, la Commission
étudiera les impacts de la mise en place d’une réglementation sur les
commerçants montréalais et les fabricants de sacs d’emplettes à usage unique,
ainsi que les solutions de rechange au sac à usage unique.

D’après Renée Pageau,
relationniste à la Ville, cette consultation se déroulera en deux temps :
« une première séance publique au cours de laquelle une présentation
permettra de connaître les détails du projet; trois semaines plus tard,
les participants seront invités à déposer un mémoire sur le sujet », a-t-elle
indiqué par courriel à journaldesvoisins.com.

« Les participants
consultés seront, entre autres, les consommateurs, les instances gouvernementales,
les groupes environnementaux, les producteurs de sacs d’emplettes à usage
unique, les regroupements de détaillants en alimentation et du commerce de
détail. Par ailleurs, les personnes intéressées peuvent s’abonner au site des
commissions permanentes afin de recevoir les invitations », a précisé
Mme Pageau, notant qu’un bannissement éventuel viserait « tous les
sacs d’emplettes à usage unique dans les commerces de détail sur le territoire
de la Ville de Montréal ». (Par
Rabéa Kabbaj) (2015-03-13)

Pour prendre
connaissance de la liste des membres et du calendrier éventuel de la
Commission sur l’eau, l’environnement, le développement durable et les grands
parcs, cliquez ici
Pour vous abonner aux invitations des commissions permanentes de la Ville de Montréal, cliquez ici


________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

Décrépitude de l’ancien externat Sophie-Barat
Ni rénovations ni autres projets de construction en vue


Photo

L’ancien externat Sophie-Barat est laissé à l’abandon (Photo : Philippe Rachiele)
Joint récemment par des lecteurs
déplorant l’état de décrépitude actuel de l’ancien externat Sophie-Barat, journaldesvoisins.com a cherché à savoir cette semaine si la Commission scolaire de Montréal
(CSDM), propriétaire des lieux, envisageait des travaux à court ou moyen terme
pour cet édifice. Cette question a été soulevée par des résidants dans le cadre
des célébrations du 375e anniversaire de Montréal. Une question qui
n’est pas à l’ordre du jour pour le moment à la CSDM et face à laquelle les
résidants qui déplorent l’état actuel de cet objet de patrimoine n’ont en
définitive que peu de recours.

« Il n’y a pas de travaux
planifiés à court ou à moyen terme », a indiqué par courriel Alain Perron,
responsable des relations de presse à la CSDM, lorsqu’il a été interrogé sur ce sujet. L’éventualité
de travaux de rénovation sur cet objet d’architecture locale semble donc être
pour le moment au point mort. Une situation qui perdure, a rappelé M. Perron,
depuis le rejet par la population environnante du projet proposé par la CSDM de
transformer l’ancien externat en Maison des arts et des lettres Sophie-Barat,
lors d’un référendum en juin 2012. Un projet qui était né pourtant après une
pétition signée par plus de 1000 résidants de l’arrondissement et qui
avait obtenu l’aval du Conseil du patrimoine de Montréal et le Comité ad hoc
d’architecture et d’urbanisme de Montréal, qui avaient tous deux émis un avis
favorable face au projet en gestation à l’époque.

Recours
limités

Contactée par nos soins pour savoir
si les citoyens préoccupés par la détérioration du bâtiment pouvaient
interpeller le conseil d’arrondissement sur ce sujet, la conseillère municipale
du district d’Ahuntsic, Émilie Thuillier, nous a assuré que ce patrimoine était
du ressort de la CSDM et, qu’en ce sens, l’arrondissement n’a aucun moyen
d’action sur ce dossier. « Ce n’est vraiment pas municipal, parce que
c’est une propriété de la CSDM. Le seul moment où on a été mêlés au dossier,
c’est quand ils ont voulu faire un nouveau projet. Comme c’était patrimonial et
qu’il y a un zonage spécial à cet endroit, il y avait des démarches à faire
avec l’arrondissement, mais étant donné que cela ne nous appartient pas, on ne
peut pas faire grand-chose », a expliqué Mme Thuillier.

« La CSDM c’est considéré comme
un promoteur de projets. Privé, public, tout le monde passe par la même
réglementation. À l’arrondissement, on ne peut rien faire tant que la CSDM ne
dépose pas de projet. (…) C’est un bâtiment de la CSDM et comme il n’est déjà
plus sur pied, on ne peut même plus leur demander de le sécuriser et de le
rénover », a fait valoir Mme Thuillier.

Dans cette perspective, sur cette
question, le pouvoir décisionnel n’est pas d’ordre municipal, mais bel et bien
provincial. « En fait, c’est la CSDM, mais c’est le gouvernement du
Québec. Je comprends les citoyens tout à fait, mais je les invite à écrire à
leurs députés parce que c’est vraiment un édifice de la CSDM, donc du
gouvernement du Québec », a souligné Mme Thuillier.

Autre
projet?

Un nouveau projet est peut-être en
gestation qui ne requerrait pas de référendum cette fois, les règlements ayant
changé. Toutefois, pour l’instant, la CSDM ne confirme ni n’infirme de projet à
long terme, mais souligne que rien n’est prévu pour rénover le site à court ou
à moyen terme.

L’externat Sainte-Sophie fait partie
d’une grande propriété qui appartient la CSDM depuis 1970. En plus de
l’externat, on y trouve l’école secondaire Sophie-Barat, un complexe sportif
construit en 1985 et une chaufferie. La propriété est délimitée par une
enceinte de pierre et est située sur le site patrimonial de l’ancien village
du Sault-au-Récollet. (Par Rabéa Kabbaj)
(2015-03-13)

_____________________________________________________________________________
_____________________________________________________________________


PhotoL’aménagement des trois premiers sentiers devrait être terminé en décembre 2015. Photo : Comité de protection du boisé de Saraguay

BOIS-DE-SARAGUAY
Les travaux commenceraient
Après plusieurs années d’attente, les premiers travaux d’aménagement  semblent avoir commencé dans le parc-nature du Bois-de-Saraguay, qui est considéré comme la plus vieille forêt de Montréal. 

Les travaux du mois de mars devraient consister, entre autres, à enlever une catégorie d’arbres nuisibles, les nerpruns, qui seront éventuellement remplacés par des arbres indigènes. À partir d’avril, le chantier prendra une pause jusqu’en septembre pour protéger les oiseaux nicheurs dans cette forêt
patrimoniale. 

Le gouvernement du Québec a protégé ce parc à titre d’arrondissement naturel en 1981 à la suite de pressions exercées par des groupes de citoyens. Depuis 2009, le Comité pour la mise en valeur du
Bois-de-Saraguay fait des représentations auprès de la Ville de Montréal afin
d’obtenir un aménagement du site au bénéfice de la population, qui protégera aussi sa valeur écologique exceptionnelle.
 (Par Philippe Rachiele) (2015-03-13)


________________________________________________________________________

_____________________________________________________

BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…


Photo

Écoles de l’arrondissement finalistes de la dictée PGL à la finale régionale de Montréal du 21 mars

École Ahuntsic
École Ali Ibn Abi Talib
École arménienne Sourp Hagop
École Christ-Roi
École Fernand-Seguin, pavillon Hubert-Reeves
École La Visitation
École Sainte-Odile, annexe
École Montessori International Montréal inc.
École Saint-Antoine-Marie-Claret
Collège Sainte-Marcelline
Collège Jacques-Prévert

Cette activité favorise la valorisation du français dans les écoles et éveille les jeunes d’ici aux réalités internationales ainsi qu’à la protection de l’environnement. Elle les sensibilise également à la solidarité et au partage entre les peuples. (Source : Fondation PGL)
_______________________________



Picture

Collège André-Grasset
Transport en commun gratuit pour les nouveaux étudiants 

Dès la prochaine session d’automne, les nouveaux étudiants du Collège André-Grasset recevront un remboursement pour leurs frais de déplacement en transport en commun et ce, pour leurs quatre premiers mois de scolarité. Selon le Collège, cette décision est « axée sur le développement de comportements individuels et collectifs pour la protection et la conservation de l’environnement ».  (Source : Collège André-Grasset)
________________________________


Huit femmes honorées

A l’occasion de la journée internationale des femmes, huit femmes et un organisme (Autour du bébé) ont été honoréEs le vendredi 6 mars par la députée Maria Mourani et La Promenade Fleury.
De gauche à droite : Jeanette Peluso, Elite Possik, Maria Rosa De León, Suzie Huneault, Anait Aleksanian, Maria Mourani, Mireille Hohra, Nathalie Bélanger, François Morin, Paula Hitti et Lucie Gascon, ainsi qu’une représentant de l’organisme Autour du bébé.  (Par Philippe Rachiele) (2015-03-0x6)

Cliquez ici pour plus de détails et photos.

_____________________________________________________


PhotoGinette Bernier et Marcel Pellerin

Autisme
Des services spécialisés dans Ahuntsic grâce à une nouvelle entreprise d’économie sociale 

Programme Caribou Inc. offre des services d’intervention spécialisée aux jeunes enfants présentant des troubles du spectre de l’autisme (TSA).

Destinés aux enfants de 18 mois à 6 ans, ces services s’adressent également aux enfants présentant un retard global de développement ou qui sont en attente de diagnostic.

L’entreprise offre aussi des formations spécialisées sur les grandes techniques en matière de TSA, l’intégration des enfants à besoins particuliers en milieu de garde ou scolaire, la communication, etc. Une formation offerte à l’externe (CLSC, professeurs, enseignants). 

La CDEC s’est fait un devoir de soutenir financièrement le démarrage de cette entreprise d’économie sociale sur le territoire. Une subvention de 10 000 $ du Fonds d’économie sociale couvrira l’achat d’équipement pour la clinique. Et le Fonds local d’investissement a octroyé un prêt de 100 000 $, somme qui constituera le fonds de roulement.
______________________________


Cliquez ici pour voir les photos des intervenants au dernier conseil d’arrondissement du 9 mars


Prochaine séance ordinaire du conseil d’arrondissement, le 13 avril 2015. La séance du conseil a lieu à 19 h à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à 18 h 30 si vous désirez poser des questions. L’ordre du jour sera disponible 48 heures à l’avance.
_______________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE

Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, des succès ou des questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com. Prenez note que nos jour et heure de tombée sont désormais le mercredi de chaque semaine, à 17 h. C’est avec plaisir que nous publierons vos infos. Faites en sorte qu’elles soient brèves. Indiquez-nous les deux semaines où vous voulez les voir publiées. Finalement, n’attendez pas un accusé de réception. Nous préférons garder notre temps pour bien gérer cette chronique et publier tout ce que nous recevons. Merci!

Une semaine d’actions contre le racisme avec Ahuntsic interculturel.  À partir du 20 mars, Ahuntsic se mobilise contre le racisme. Des soirées
documentaires à des dîners communautaires en passant par des visites
guidées du quartier, il y a de quoi trouver son bonheur et il y en a
pour tous les âges! 
L’occasion de se rassembler, de partager et de se conscientiser face à une problématique qui est encore d’actualité. Inscription au
514 382-0735, poste 225 ou 222. (Source : CANA)


Picture

Engagement
bénévole auprès des aînés
. Vous aimeriez
faire partie d’une équipe de chauffeurs ou d’accompagnateurs bénévoles et
contribuer au mieux-être des aînés du quartier? Vous pourriez ainsi bénéficier
d’occasions de rencontre enrichissantes en devenant membre bénévole d’un
organisme dynamique et chaleureux, entièrement dédié aux aînés. Rejoignez
l’équipe d’Entraide Ahuntsic-Nord. Info : 514 382-9171.
(Source : Entraide Ahuntsic-Nord)


Atelier Mieux vivre avec les
changements 
: comment enrichir sa vie personnelle,
sociale ou professionnelle
. Le Centre des femmes solidaires et
engagées vous propose cet atelier
en collaboration avec le CREP. Coût de 10 $ seulement pour une durée de
5 semaines, les mercredis du 8 avril au 13 mai, de 13 h à 16 h. Les places sont limitées. Inscription obligatoire avant le 25 mars au 514 388-0980. (Source : CFSE)


Picture

Session d’information sur le choc culturel
Web 3.0 
proposée autant aux parents qui se
questionnent sur ce à quoi font face leurs enfants qu’aux intervenants
du milieu. Sandro Leal Dominguez, stagiaire au programme Dépendances du
CLSC d’Ahuntisc et Montréal-Nord, viendra nous expliquer quels sont
les images, les sons et les messages qui circulent aujourd’hui dans la
société québécoise. Nous tenterons de les analyser pour prendre du recul et ainsi mieux nous conscientiser et mieux nous outiller. Le 19 mars à 18 h, venez poser toutes vos questions et prendre le temps d’une réflexion. Inscription au  514 382-0735, poste 225. (Source : CANA)

Atelier sur « les notions spacio-temporelles ».
Venez découvrir comment faire comprendre aux enfants les concepts
abstraits comme : en haut, en bas, hier, demain et beaucoup plus. Le 17 mars, de 18 h 30 à 21 h, au Centre communautaire, au 1405, boulevard Henri-Bourassa, local 023. (Halte-garderie sur demande.) Inscription :
514 336-5554, poste 208. (Source : TCJBC)
Contes parlés et signés en français et en langue des signes du Québec. L’Association du Québec pour enfants avec problèmes auditifs (AQEPA) présente des contes interprétés en langage des signes du Québec (LSQ) pour les enfants de 5 à 10 ans et leurs parents. L’histoire est contée et signée simultanément pour tous les enfants, qu’ils aient ou non une déficience auditive. Une expérience qui favorise les rapprochements. À la bibliothèque de Salaberry le 14 mars à 10 h 30. (Source : Arrondissement)


Picture

La
Maison des Parents
invite les résidents de Bordeaux–Cartierville ainsi que les membres
et les travailleurs des groupes communautaires du quartier à la formation « 10
milliards de solutions » offerte par la TROVEP de Montréal et le ROCFM. Venez
découvrir des solutions et des politiques en faveur de la justice sociale!
Rendez-vous le jeudi 19 mars, de 11 h à 12 h 30, à la Maison des Parents,
au 12 191, rue Lachapelle. Pour plus d’information : 514 145-1144,
projets@lamdpb-c.org.
(Source : Maison des Parents)



Picture

Cours en alphabétisation. Pour

les adultes qui parlent le français mais qui ont de la
difficulté à le lire et à l’écrire, le Créca donne
gratuitement des ateliers de lecture, d’écriture et de calcul.
Les ateliers se donnent du lundi au jeudi, de 8 h 45 à 11 h 45. La
session se terminera le
18 juin. Il y a encore quelques places
à combler. Pour information et inscription, appelez Line
St-Germain, au 514 596-7629. (Source : Créca)


Consultations juridiques de droit familial.  Vous avez des questions concernant vos droits et recours? Des consultations juridiques sont offertes par une avocate au Centre des femmes chaque mercredi, aux deux semaines. Contribution suggérée : 5 $. Veuillez communiquer avec nous pour prendre rendez-vous, au 514 388-0980. (Source : CFSE)


Picture

Un sucré de bon souper dansant le 20 mars. Le Service de nutrition et d’action communautaire vous invite à un souper « Cabane à sucre » le  vendredi 20 mars, à 18 h, au coût de 20 $ (enfants de moins de 12 ans 10 $). Venez
déguster le repas d’Ana, notre nouvelle chef cuisinière. Vous vous
amuserez et danserez tout en aidant au financement de notre organisme
pour l’achat de denrées dont bénéficieront nos participants du quartier
Ahuntsic. 
Le
repas aura lieu au 10 780, rue Laverdure, au sous-sol du Centre
communautaire d’Ahuntsic. Le paiement doit se faire au plus tard le 13
mars. Les places sont limitées. Nous vous attendons en grand nombre.
Information : Brigitte Dubeau, 514 385-6499 ou brigitte@lesnac.com. (Source : SNAC)



Picture

Conférence mensuelle de La
Parentrie
, organisme communautaire d’entraide et de répit aux familles en santé
mentale. Le thème de la soirée
sera : « Comprendre la dépression ». Nous recevrons Louise Viger, travailleuse sociale et Aomar Haddar, infirmier. Tous
deux travaillent au Centre de santé et de services sociaux d’Ahuntsic et
Montréal-Nord (CSSS AM-N). Le mercredi
25 mars à 19 h, au Centre
communautaire d’Ahuntsic, 10
780, rue Laverdure (entrée
et stationnement à l’arrière). Prix
d’entrée : 3 $. Inscription :
514 385-6786. (Source : La Parentrie)


Manger sainement sans se ruiner. Le Centre
des femmes solidaires et engagées
propose, en collaboration avec Ville en vert, un atelier sur les étiquettes nutritionnelles des aliments et sur la façon de reconnaître les ingrédients de ce que l’on mange pour faire des choix santé à l’épicerie. De plus, nous aurons des recettes faciles et économiques à partager. Le mardi 24 mars, de 13 h 30 à 15 h, au 1586, rue Fleury Est. Inscription au
514 388-0980 ou à info@cfse.ca. (Source : CFSE)


Picture

Service d’aide pour remplir votre déclaration d’impôt au CANA. Inscription : 514 382-0735, poste 221. (Source : CANA)

Cours de cuisine à l’atelier culinaire du Loblaws Ahuntsic. Tous les
vendredis du mois de mars, de midi à 13 h, 10 $ + taxes (payez
10 $, apprenez une recette avec le chef, et repartez avec une
carte-cadeau en magasin de 10 $). (Source : Loblaws Ahuntsic)


Picture

Ateliers d’information sur les hausses de loyer, destiné aux
locataires d’un logement. 
Durant
cet atelier, on vous offre les informations nécessaires pour vous défendre
devant une hausse de loyer :

– Est-ce
que mon propriétaire respecte les délais prescrits par la loi?
– Comment
calculer la hausse de loyer qui serait juste?

– Comment
refuser mon avis de hausse de loyer?

– Comment
me défendre à la Régie du logement?
Horaire : les mercredis, 25 mars à 18 h 30, et 22 avril à 13 h 30. Inscription : 514 331-1773. (Source : CLAC)


LE COIN DES COMMERÇANTS

Fleury Ouest

Ça va barder, la nouvelle boucherie devrait ouvrir ses portes le samedi 14 mars.

Les commerçants se préparent pour le FLO Fest qui arrive à grand pas.  

La promenade Fleury

Le traiteur Chemin Faisant, fête ses 20 ans.  Bon anniversaire!
________________________________________________________________________

QUOI FAIRE….QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI


Photo

Jusqu’au 10 avril 
L’exposition EXISTER au Café de Da de la bibliothèque d’Ahuntsic, du collectif Les
Bâtisseurs Unis du Centre de ressources éducatives et communautaires
pour adultes (Créca). Créée grâce à l’appui de l’organisme Engrenage
Noir et de son programme Rouage qui soutient les projets d’art
communautaire militant, cette exposition a été imaginée par un groupe
d’apprenants en alphabétisation populaire qui s’est mobilisé pour nous
interpeller autour du thème : Naître, être, persister… Exister.  Nous existons à travers le regard de l’autre, mais que faire quand l’autre ne fait pas attention à nous? Nous vient alors l’envie de crier REGARDE-MOI! PARLE-MOI! SOURIS-MOI!… mais nous restons silencieux. Alors, c’est la photographie qui parle. Information : 514 596-7629, alphapop@creca.net. (Sources : Créca et Arrondissement)

Le 14 mars, de 8 h 30 à midi
Sortie ornithologique au boisé Papineau, avec le Club d’ornithologie d’Ahuntsic (COA). À la recherche du Grand-duc, du Petit-duc maculé ainsi que la Petite Nyctale. Rendez-vous au chalet du parc de l’Île-de-la-Visitation. Sortie gratuite pour les membres, 3 $ pour les non-membres. Covoiturage disponible (5 $). Prévoir un don pour l’entretien des mangeoires. Information : 438 338-4138. (Source : COA)
Le 14 mars, de midi à 13 h
Cours de cuisine bénéfice au Loblaws Ahuntsic. Tous les profits seront remis à la Fondation pour les enfants le Choix du Président. Le coût est de 10 $, et les clients auront
le loisir de déguster les recettes. La Fondation vient en aide à des enfants du quartier ayant des
problématiques. (Source : Loblaws)


Picture

Le 14 mars à 18 h
Richard Foisy chante Jean Narrache. De son vrai nom Émile Coderre (1893-1970), Jean Narrache a été le premier poète québécois à écrire la plus grande part de son œuvre en langue populaire. Richard Foisy a fait mettre ses poèmes en musique et les chante ce soir, tout en lançant le CD qu’il a consacré à ce poète hors norme. Souper-spectacle 42,95 $. (Source : Le Rendez vous du thé)


Picture

Le 15 mars à 18 h
Soirée d’humour. Par Christopher Reggiani, Dova Lewis, Sarah-Laurence Dallaire, Marie-Pier Simard, Isaac Bélanger-Lebœuf, Colin Boudrias-Fournier, Vincent Richer et un artiste surprise. Le Rendez-vous du thé vous offre des dimanches à faire rire! Une soirée où de jeunes artistes, dont beaucoup frais émoulus de l’École de l’humour et ayant peu d’expérience de la scène. Chaque dimanche offre son lot d’artistes différents, chacun avec son style et sa touche personnelle. Venez rencontrer ces artistes œuvrant dans l’humour, le théâtre et la musique et qui se rencontrent pour une soirée! Entrée libre. (Source : Le Rendez vous du thé)


Picture

Le 16 mars à 18 h
Rendez-vous
poétique.
Par Roger Michael, Denis-Martin Chabot et leur
invitée. Ces soirées sont animées par le comédien Roger
Michael, en compagnie de Denis-Martin Chabot, écrivain et journaliste. Le tout, dans l’ambiance agréable du Rendez-vous du thé. De
Rimbaud à Verlaine, de Baudelaire à Chateaubriand, en passant par Émile
Nelligan, Jacques Prévert, Victor Hugo ou encore Anne Hébert. Venez écouter,
et surtout découvrir, les plus beaux poèmes de la langue
française. Invitée spéciale : Marie-Josée Longchamps. Merveilleuse comédienne de
théâtre et de télévision depuis plusieurs années, elle est surtout reconnue
pour son personnage mythique de Jeanine Jarry de l’émission Rue des pignons. Entrée libre (contribution volontaire).
(Source : Le Rendez-vous du thé)



Picture

Le 17 mars à 18 h
Hommage à Diane Dufresne et à Luc Plamondon. Par Louise Ménard. L’artiste rend hommage à la grande période artistique de Diane Dufresne et de Luc Plamondon. Un spectacle époustouflant à ne pas manquer! Entrée libre. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Le 17 mars à 19 h 30
Rendez-vous littéraire avec François Barcelo. L’auteur est connu pour son célèbre roman Cadavres, qui a fait de lui le premier Québécois à être publié dans la prestigieuse Série noire de Gallimard. Son roman fut ensuite adapté au grand écran en 2008 par le cinéaste Érik Canuel. Au Café de Da (au 545, rue Fleury Est). Inscription : 514 872-0568. (Source : Arrondissement)


Picture

Le 18 mars, 10 h
Conférence sur la tutelle, la curatelle et le curateur public. Avec Me Hélène Guay de l’AQDR (Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées). Au Café de Da (conférence au 545, rue Fleury Est). Inscription : au 10 300, rue Lajeunesse ou au 514 872-0568. (Source : Arrondissement)

Le 18 mars, 13 h 30
Conférence sur la confidentialité des soins de santé. Avec Me Hélène Guay de l’AQDR (Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées). Bibliothèque de Cartierville. Inscription au 5900, rue de Salaberry ou au 514 872-6989. (Source : Arrondissement)



Picture

Le 18 mars, de 13 h 30 à
15 h 30
Maryse Chevrette
prononcera une conférence sur le Groupe
des Sept
, collectif d’artistes canadiens, à l’église
Saint-Jude, au 10 120, avenue d’Auteuil, métro Sauvé. Gratuit pour les membres de
l’Alliance culturelle, 8 $ pour les non-membres. Aussi, une série de cinq cours
de François Filiatrault sur les peintres et la musique commence le 16 mars. Info
: 514 382-5716 ou www.allianceculturelle.qc.ca. (Source : Alliance culturelle)


Picture

Le 18 mars à 18 h
Janna et Guillaume. Le pianiste Guillaume Martineau accompagne la douce voix de Janna Kate pour vous offrir une variété d’ambiances aux sons jazz, teintées parfois de bossa nova, de tango ou même de Lied allemand. Cette soirée vous fera voyager à travers les langues et l’expérience de ces deux artistes aux carrières internationales. Ce spectacle est le deuxième de la série Janna et Guillaume. Les spectateurs pourront se procurer sur place le plus récent album de Guillaume Martineau, Par cinq chemins, qui est
aussi disponible sur iTunes. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

Le 18 mars à 20 h
Bow’t – Danse. La chorégraphe Rhodnie Désire soulève le propos psychique de l’humain migrant de manière volontaire ou involontaire, tout en conservant un espace de lumière. Chants, rythmes antillais et danse contemporaine dévoilent ce parallèle entre l’humain qui fut enchaîné et déporté contre son gré, et celui qui choisit de plier bagages. Accompagnée de Daniel Bellegarde aux persussions, Rhodnie Désire s’inspire des traditions issues d’Haïti ainsi que de l’Afrique centrale et de l’Ouest. À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Maison de la culture)


Picture

Le 19 mars à 18 h
Invitation au voyage… en blues. Barbara Diab et ses musiciens vous invitent à faire un voyage en blues à travers le monde et les époques. Avec sa voix chaude et veloutée, la chanteuse revisite quelques grands classiques du blues et du blues-rock. Du delta du Mississippi, d’où origine le blues, vous remonterez vers Memphis, Chicago et Détroit, pour ensuite faire escale à Liverpool, Londres… et Montréal. Pour l’instant d’une soirée, Barbara vous fera revivre l’ambiance des bars enfumés fréquentés par Bessie Smith et les autres grandes dames du Blues. Puis vous serez transportés à l’époque du rock avec Elvis, les Beatles et les Rolling Stones. Barbara vous fera redécouvrir l’essence du blues : la peine, mais aussi la joie et l’espoir. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

Le 19 mars à 20 h 
Le choc des Islamistes Regards critiques sur la violence au nom de la religion. Conférence de Sami Aoun.
Le célèbre politologue propose une analyse des conflits et des rivalités idéologiques et géopolitiques à teneur religieuse et ethnoculturelle au Moyen-Orient (Irak, Syrie, Égypte et Yémen). Il jettera un éclairage sur les acteurs étatiques et paraétatiques, dont les partis et les mouvements islamistes, et fera une mise au point sur le sort des idéaux de la démocratie brandis lors du Printemps arabe. À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Maison de la culture)

Le 20 mars à 15 h 30 pour les jeunes de 10 à 14 ans
Ouf, c’est vendredi! C’est le temps de lâcher son fou. Un
vendredi par mois, la bibliothécaire t’accueille avec des consoles PS3
et XBOX 360, de quoi jouer à plein de jeux vidéo! À la bibliothèque de
Cartierville. Inscription : 514 872-6989.
(Source : Arrondissement)


Picture

Le 20 mars à 18 h
Hommage à Charles Aznavour. Par Pierrot Fournier. Il se voyait déjà en haut de l’affiche et Pierrot a eu raison! Avec cet hommage à Aznavour, Pierrot Fournier vous propose une interprétation riche en émotions et en talent. Venez vivre un moment de Bohème avec nous! Souper-
spectacle 44,95 $.
(Source : Le Rendez-vous du thé)



Picture

Le 21 mars, de 9 h à midi
Sortie ornithologique au Jardin botanique, avec le Club d’ornithologie d’Ahuntsic (COA). Venez faire la tournée de ce grand parc aux habitats variés. Rendez-vous directement au pavillon d’accueil principal du Jardin botanique. Sortie gratuite pour les membres, 3 $ pour les non-membres. Information : 438 338-4138. (Source : COA)

Le 21 mars 
Souper spaghetti au sous-sol de l’église Christ-Roi. Au 9430, rue Lajeunesse, en partenariat entre les Loisirs Christ-Roi et le 105e groupe scout Christ-Roi. Tous
les bénéfices serviront à l’achat de nouveau matériel pour les
activités, aussi bien des enfants des loisirs et du camp de
jour que des scouts de notre quartier. Billets : 15 $
(enfants 10 $). 514 872-6696. (Source : Loisirs Christ-Roi)


Picture

Le 21 mars à 18 h
Hommage à Brel. Par Pierrot Fournier. Au Québec, l’excellence de Pierrot dans son interprétation du répertoire brellien est depuis longtemps reconnue. Il revisite des chansons qui comptent parmi les classiques de la chanson française (Ne me quitte pas, Quand on n’a que l’amour, Voir un ami pleurer) avant de nous faire découvrir des pièces rarement reprises par ceux qui ont interprété Brel au cours des décennies (Jaurès, Une Ostendaise, Regarde bien petit). Venez le découvrir ou redécouvrir pour une soirée extraordinaire! Souper-spectacle, 44,95 $. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

Le 21 mars à 20 h 
Poèmes de détention et quelques « contres » – Musiques et voix. Journée mondiale de la poésie. Le compositeur et musicien André Pappathomas s’est inspiré de l’œuvre de Gauvreau pour créer un spectacle musical et vocal qui révèle la beauté formelle de son langage étrange et secret à mi-chemin entre la langue orale et l’onomatopée. À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Maison de la culture)

Le 22 mars à 14 h pour les enfants de 6 à 10 ans
Décore ta biblio pour Pâques. À l’occasion de Pâques, les petits bricoleurs sont invités à embellir la bibliothèque avec leurs créations. À la bibliothèque de Salaberry. Inscription : appeler au 514 872-1521 ou se présenter directement à la bibliothèque située au 4170, rue De
Salaberry. (Source : Arrondissement)


Picture

Le 22 mars à 15 h
Concert à La Visitation En route! – Quatuor Molinari. Acclamé par le public et par la critique musicale internationale depuis sa fondation en 1997, le Quatuor Molinari se consacre au riche répertoire pour quatuor à cordes des 20e et 21e siècles. En route! est le parcours musical d’œuvres de trois pays : le Canada, la France et la Russie. À l’église de La Visitation. Entrée libre. (Source : Maison de la culture)


Picture

Le 22 mars à 18 h
Soirée d’humour. Par Christopher Reggiani, Emmanuel Hypolite, Sarah-Boulais, Dova Lewis, Claudia Turcotte, Mari-Pier Simard, Isaac Bélanger-Lebœuf et artiste surprise. Le Rendez-vous du thé vous offre un dimanche à faire rire. Venez voir ces artistes œuvrant dans l’humour, le théâtre et la musique et qui se rencontrent pour une soirée. Entrée libre. (Source : Le Rendez-vous du thé)

Le 24 mars à 13 h 30
Atelier sur l’étiquetage nutritionnel. Pour vous aider à démystifier les étiquettes nutritionnelles et vous donner quelques trucs et astuces pour faire des achats sains à l’épicerie. Au Centre des femmes solidaires et engagées, 1586, rue Fleury Est, porte 100. Inscription : 514 388-0980. (Source : Ville en vert)
Le 24 mars à 19 h 30
Causerie musicale sur la danse traditionnelle québécoise. Avec Pierre Chartand, vous découvrirez le fascinant parcours des danses anciennes et traditionnelles au Québec (menuets, contredanses, quadrilles, strathspeys, reels, cotillons, danses tournantes, sets carrés, gigues, etc.).  Au Café de Da. Inscriptions 514 872-0658.  (Source : Arrondissement)


Picture

Le 25 mars à 20 h
Série Babel Musiques – Des mots sur mesure V – Des mots d’ici sur des musiques d’ailleurs. Concept original lancé en 2009 et sans cesse renouvelé, cette production propose une douzaine de créations musicales inédites réalisées par une sélection des meilleurs compositeurs-interprètes issus des grandes cultures musicales de la planète. Pour la première fois, ils chantent en français des mots d’ici sur des musiques d’ailleurs. Soirée animée par Monique Giroux et présentée grâce à la collaboration du Secrétariat à la politique linguistique du Québec. À la Maison de la culture. Spectacle tarifé 10 $. Billets : 514 872-8749. (Source : Maison de la culture)


Picture

Le 26 mars à 20 h
Zale Seck – Musique d’inspiration sénégalaise. Né au Sénégal et issu de la lignée des griots de l’ethnie Ledou, Zale
Seck a commencé très tôt l’apprentissage des percussions (sabar, djembé, tama…). Guitariste, percussionniste, danseur, chanteur, auteur et
compositeur, il a multiplié les succès au Sénégal avec son propre groupe
et avec les meilleures formations du pays. Installé au Québec depuis
2001, il est accompagné par son fils Assane à la guitare, Simon Pagé à la
basse, Jérôme Beaulieu au piano et François Corriveau à la batterie. À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Maison de la culture)

Le 27 mars à 18 h 30
Silence, on  tourne… le dos au racisme. Le Comité Ahuntsic interculturel vous invite à une soirée cinéma pour toute la famille au Café de Da (545, rue Fleury Est).
Sept courts métrages seront projetés. Réalisés avec talent, sensibilité
et humour, ces films vous transporteront dans l’univers d’enfants et
d’adultes de divers horizons. L’entrée est gratuite et du maïs soufflé est offert. Bienvenue aux enfants et à leurs parents!
Inscription : 514 872-0568. Cette soirée est offerte dans le
cadre de la Semaine d’actions contre le racisme. (Source : Arrondissement)


Picture

Le 27 mars à 20 h
Musiques d’influence latine. Dans son spectacle Ilusión, Patricia Cano partage son riche héritage culturel par des chants traditionnels et originaux  inspirés du folk et de rythmes latins. Son charisme, sa personnalité chaleureuse et son plaisir contagieux ravissent les spectateurs. Elle est accompagnée de Kevin Barrett, guitare, Luis Orbegoso, percussions, et Fraser Hollins, contrebasse. À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès maintenant. (Source : Maison de la culture)


Le 27 mars à 21 h 30
Nuit arabo-andalouse – Ayrad. Depuis son passage à Babel Musiques 2012, Ayrad a conquis le cœur du public. Les musiques et les rythmes andalous et berbères s’entrecroisent avec les grooves reggae et latin, servis par la voix remarquable de Hamza Abouabdelmajid et le jeu oriental de son acolyte au hautbois, Annick Beauvais. Le duo est entouré d’Anit Ghosh (violon-voix), Kattam Laraki-Côté (percussions-voix), Bertil Schulrabe (batterie-percussions) et Gabriel Brochu-Lajoie (basse-clavier-voix). À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès le 14 mars. (Source : Maison de la culture)


Picture

Le 28 mars à 20 h
Découvertes du monde – Animation Jici Lauzon. Une 25e édition consacrée aux découvertes d’artistes
professionnels montréalais, connus ou non, dont les projets et le
savoir-faire sont à souligner. Trois formations, trois coups de cœur, trois univers musicaux rassemblés lors de cette soirée unique! Cordes d’hier, Cent cordes et Marie Trezanini. À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès le 14 mars. (Source : Maison de la culture)


Picture

Le 28 mars à 21 h 30
La nuit des Balkans – Fanfare Jarry.  Cette formation constituée d’instruments à vent vous fera lever de
votre siège par son énergie contagieuse et son répertoire des Balkans.
Sous la direction musicale de Charles Duquette, l’ensemble réunit deux
clarinettes, deux sax, deux trompettes, une trompette basse, un euphonium, un tuba et un percussionniste. À la Maison de la culture. Laissez-passer disponibles dès le 14 mars. (Source : Maison de la culture) 

Le 2, 9, 16 et 23 avril 
Cours sur l’État providence. Le cours Politiques publiques dans le monde scandinave est présenté par Pier-Luc Lévesque, doctorant à l’ENAP. Offert par l’Antenne Ahuntsic–Bordeaux–Cartierville de l’Université de Sherbrooke à la salle communautaire de l’église Saint-Jude, située au 10 120 avenue d’Auteuil. L’activité a lieu le matin, de 10 h à midi, et est répétée l’après-midi, de 13 h 15 à 15 h 15. Les gens de 50 ans et plus sont les bienvenus. Une préinscription est obligatoire : www.usherbrooke.ca/uta/abc.
(Source : UTA)

Le 4 avril à 10 h pour les enfants de 7 à 10 ans
Les oiseaux et leurs œufs. Dans des mains habiles, de simples œufs peuvent se transformer en de véritables œuvres d’art. Les enfants apprennent à fabriquer des merveilles avec des œufs lors d’une activité tenue à la bibliothèque de Salaberry. Inscription : appeler au 514 872-1521 ou se présenter directement à la bibliothèque de Salaberry, située au 4170, rue De Salaberry. (Source : Arrondissement)
Le 4 avril à 14 h pour les enfants de 6 à 12 ans
Des lapins, c’est magique! Les enfants s’émerveilleront en écoutant la légende du célèbre lapin racontée par la zoothérapeute Nathalie Racine. De vrais amis lapins seront aussi présents! L’activité aura lieu à la bibliothèque de Cartierville. Inscription : appeler au
514 872-6989 ou se présenter directement à la bibliothèque de Cartierville située au 5900, rue De Salaberry. (Source : Arrondissement)
______________________________________________________________________
Numéros de téléphones utiles
Bibliothèque d’Ahuntsic : 514 872-0568
Bibliothèque de Cartierville : 514 872-6989
Bibliothèque de Salaberry : 514 872-1521
Café de Da : 514 872-5674
Le Rendez-vous du thé : 514 384-5695
Maison de la culture : 514 872-8749

* Les renseignements sur ce site web sont publiés à titre indicatif. C’est avec plaisir que journaldesvoisins.com corrige les coquilles, mais il ne peut être tenu responsable d’erreurs ou d’omissions. 

_________________________________________________

En 2015…
Améliorez la qualité de l’information en joignant les rangs de
la Société des amis du journaldesvoisins.com
ou
renouvelez votre adhésion comme nos 160 membres de 2014!


Photo

Faites comme 160 autres résidents d’Ahuntsic–Cartierville! Joignez les rangs de La Société des amis du journaldesvoisins.com.

Faites-le par la poste en envoyant votre chèque libellé à l’ordre de journaldesvoisins.com et vos coordonnées au : 10 369, rue Clark, Montréal, QC  H3L 2S3. Vos coordonnées doivent inclure vos nom et prénom, votre adresse courriel (si vous en avez une) et votre adresse postale.

Cinq catégories de membres

  • Membre ordinaire : 10 $
  • Membre bronze : 20 $
  • Membre argent : 30 $
  • Membre or : 40 $
  • Membre bienfaiteur : 50 $ et plus

Les noms des membres de la Société des amis du journaldesvoisins.com seront publiés sur nos Actualités en ligne le vendredi et dans notre bimestriel papier, à moins de mention contraire de votre part.

Joignez-vous aux quelque 160 autres membres qui ont compris que, avoir de l’information locale de qualité, c’est possible, pour peu qu’on mette la main à la pâte! (C.D.)

Pour devenir membre, cliquez ici.

__________________________________________________


Pour plus de nouvelles « Aimez-nous »
sur Facebook à
journaldesvoisins.com
Nous sommes également sur Twitter : @jdesvoisins

________________________________________________________________
Vous avez manqué des Actualités?

Allez sur « Archives – Actualités » tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

________________________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de la Corporation de développement économique (CDEC) AhuntsicCartierville dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Journaldesvoisins.com :

  • Premier prix de l’AMECQ, catégorie Opinion,
    pour « Le bien des autres », éditorial du bimestriel papier de
    décembre 2013
  • Gagnant d’une bourse de 5000 $ au concours
    Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention « Coup de cœur du jury » au Concours
    québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal
    au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie Économie
    sociale



Journaldesvoisins.com
est
un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour
les résidants d’Ahuntsic–Cartierville, et dont le siège social se trouve
à Ahuntsic. Notre journal est un bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne qui, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic–Cartierville, se consulte sur le Web, à www.journaldesvoisins.com.

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).
Courriel : journaldesvoisins@gmail.com.
Téléphone : 514 770-0858.
Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration : Diane Viens, présidente; Pierre Foisy, vice-président;
Me Hugo Hamelin, secrétaire; Philippe Rachiele, trésorier; Douglas Long, administrateur; Christiane Dupont, secrétaire adjointe; Maryse Henri, administratrice (représentant les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et les gens d’affaires), et Pascal Lapointe, administrateur.
Éditeur désigné : Philippe Rachiele.
Représentant publicitaire : Philippe Rachiele, 514 770-0858
Rédactrice en chef : Christiane Dupont.
Rédacteur en chef adjoint : Alain Martineau.
Rédacteurs en chef adjoints suppléants : François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Journalistes, version Web : Christiane Dupont, Philippe Rachiele, Alain Martineau, Rabéa Kabbaj et Mélanie Meloche-Holubowski.
Journalistes, version papier : Christiane Dupont, Alain Martineau, François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Collaborateurs à la rédaction et à la photographie : Élaine Bissonnette, Laetitia Cadusseau, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Patrick De Bortoli, Hélène Maillé, Nacer Mouterfi, Anne-Élyse Rocheleau.
Photos : Philippe Rachiele.
Mise en page : Philippe Rachiele, Christiane Dupont et François Barbe.
Illustrations originales : Claire Obscure.
Caricaturiste : Florence Tison.
Correction/révision, version Web : Christiane Dumont.
Correction/révision, version papier : Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien.
Réseaux sociaux : Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele.
Impression, version papier : Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier : journaldesvoisins.com.
Dépôt légal, version papier : BNQ – ISSN1929-606.
Dépôt légal, version Web : BNQ – ISSN1929-607X.

________________________________________________________

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de :

________________________________________________________________________

Photo

34 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires