Les Actualités du 13 septembre 2013

__________________________________________

DERNIÈRE HEURE
Maria Mourani quitte le Bloc québécois
Elle siègera comme députée indépendante du comté d’Ahuntsic


Photo

En conférence de presse à son bureau ce matin, Maria Mourani a annoncé qu’elle quittait le Bloc québécois.

Elle siègera comme députée indépendante pour le comté d’Ahuntsic jusqu’à la fin de son mandat.

Elle dit vivre un “gros choc”, se dit peinée, et réfléchit à son avenir au sein du mouvement indépendantiste.

Questionnée par journaldesvoisins.com, elle témoigne avoir reçu de nombreux courriels et coups de fil de ses commettants du comté, désireux de se montrer solidaires avec elle. Elle a également reçu –mais très peu, précise-t-elle– des appels et courriels de commettants du comté qui se disaient contre sa décision. Plus d’infos dans nos Actualités de la semaine prochaine.

On peut lire plus ici: http://www.radio-canada.ca/nouvelles/Politique/2013/09/13/002-bq-mourani-paille.shtml
et ici: http://www.ledevoir.com/politique/quebec/387410/maria-mourani-demeurera-deputee-independante

Que pensez-vous de la décision de Mme Mourani? Écrivez-nous à : journaldesvoisins@gmail.com


La députée d’Ahuntsic est exclue du caucus du Bloc québécois
   


Photo

Maria Mourani, députée fédérale du comté d’Ahuntsic, participant à une assemblée publique dans le quartier au cours de la dernière année

Dans un geste jugé surprenant par plusieurs observateurs de la scène politique québécoise et montréalaise, le chef du Bloc québécois, Daniel Paillé, a exclu, jeudi, sa députée du comté d’Ahuntsic, Maria Mourani, du caucus du Bloc québécois.

Dans un communiqué de presse, le chef du Bloc québécois, Daniel Paillé, a tenu à préciser que cette expulsion était due aux propos qu’avait tenus Mme Mourani sur la Charte des valeurs québécoises. En outre, a-t-il ajouté, et bien qu’il le lui ait demandé, Mme Mourani aurait refusé de cesser d’agir comme porte-parole d’un groupe de souverainistes dissidents face au projet de Charte des valeurs québécoises tel que proposé par le gouvernement de Pauline Marois.

Pas du nationalisme ethnique

« La Charte des valeurs québécoises, loin de constituer, comme l’affirme Mme Mourani, une démarche électoraliste, une grave erreur stratégique du mouvement souverainiste ou encore, pire, une manifestation de nationalisme ethnique, est, au contraire, une démarche nécessaire et fondamentale pour la nation québécoise », a déclaré M. Paillé. 

« Devant ces positions irréconciliables, j’ai demandé à Mme Mourani de délaisser son rôle de porte-parole auprès du collectif des indépendantistes pour une laïcité inclusive et de mener le débat au sein du caucus, ce qu’elle a malheureusement refusé de faire », a précisé le leader du Bloc québécois.

«Mauvais calcul pour l’indépendance»

Mercredi, la députée du comté avait pris position contre le projet annoncé par le Parti québécois, en compagnie d’autres souverainistes réunis sous la bannière des Indépendantistes pour une laïcité inclusive. « En tant qu’indépendantiste, (je considère que) c’est un très mauvais calcul pour l’indépendance du Québec. Ça fait plus de 10 ans que je travaille dans différents groupes ethnoculturels pour parler d’indépendance, pour leur dire d’adhérer à la cause. Ce que je constate, c’est qu’on perd des membres du Parti québécois, on perd des gens qui quittent le mouvement indépendantiste », disait Mme Mourani, en entrevue à la télévision de la société d’état.

Mardi, non; mercredi, oui?

Mercredi, le chef du Bloc québécois disait appuyer le principe de la Charte des valeurs québécoises proposée par le gouvernement Marois. Toutefois, la veille, le chef Daniel Paillé avait pourtant dit avoir besoin d’y réfléchir un peu plus.

En excluant ainsi Mme Mourani de son caucus, le Bloc perd la seule représentante féminine de son caucus et sa seule députée montréalaise. Seulement quatre autres députés du Bloc québécois le représenteront désormais aux Communes. (Par Christiane Dupont) (2013-09-13)

_____________________________________________


Dernière séance du conseil avant les élections du 3 novembre
Les élus se prononcent une dernière fois avant le verdict électoral
     . Une autre signature du livre d’or
pour un OBNL du quartier
    . Le maire présente le rapport financier de l’arrondissement
    . Du sérieux au micro; des commentaires provoquent les rires


Photo

(Crédit-photo: Mocaphoto, gracieuseté de l’arrondissement)

Inaugurant la rentrée, les élus du conseil d’arrondissement ont donné à la fois le coup d’envoi de l’année politique dans l’arrondissement par une séance du conseil  et sonné la fin de la “récréation” en mettant fin, par la suite, à leurs travaux jusqu’en décembre prochain, après les élections du 3 novembre.

La salle était comble pour la rentrée. Commençant la rencontre par la présentation des représentants du Centre d’action bénévole de Bordeaux-Cartierville, Marilena Huluban, directrice générale, et Pierrette Bertrand, vice-présidente, le maire Pierre Gagnier a invité ces dernières à venir signer le livre d’or de l’arrondissement et à recevoir un présent par la même occasion.

Le maire a, par la suite, présenté le rapport sur la situation financière de l’arrondissement. Pour consulter le document, allez au:

http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/ARROND_AHC_FR/MEDIA/DOCUMENTS/RAPPORT%20DU%20MAIRE_L.PDF

La situation financière de l’arrondissement et le budget pour l’année en cours seront analysés par journaldesvoisins.com et ses collaborateurs dans l’édition papier d’octobre prochain.

Message de Jocelyn-Ann Campbell

Les élus ont fait, tour à tour, lecture ou commentaire de dossiers qui leur tiennent à coeur. Mentionnons, ici, l’intervention de la conseillère du district de Saint-Sulpice, Jocelyn-Ann Campbell, qui quitte la vie politique municipale. Dans une lettre adressée à ses commettants, Mme Campbell écrit notamment qu’elle était animée par le souci d’équilibrer les investissements entre les quartiers qui composent son district: la Cité l’Acadie, les quartiers Saint-Simon et Christ-Roi et le Domaine Saint-Sulpice.

Plusieurs citoyens se sont de nouveau présentés au micro pour poser des questions à nos élus ou demander un suivi sur un dossier les concernant personnellement. Il s’agit parfois d’habitués, mais de nouvelles figures sont également venues au micro lundi soir. Voici quelques unes des interventions qui ont été faites.

Pas assez d’$

Mme Yvonne Arès a ainsi déploré le fait que dans le secteur de la rue Tolhurst, entre Fleury et Sauvé, la chaussé n’était jamais refaite, alors que celui de la même rue, entre la rue Fleury et le boulevard Gouin l’était plus souvent qu’à son tour.

Comme lui a répondu la conseillère du district Ahuntsic, Émilie Thuillier: “On aurait besoin de 400 M$ pour refaire toutes les rues abîmées dans le quartier! Mais on oublie pas la rue Tolhurst, Madame !”

Des HLM pas de tout repos

Mme Christina Nawrock est venue au micro pour déplorer les problèmes que vivent les résidants de la rue Tolhurst en regard au va-et-vient qui n’a de cesse autour des HLM Meunier-Tolhurst, de jour comme de nuit. “La situation se dégrade, a-t-elle dit. Les jeunes se regroupent, boivent, font des partys. Il y a des voitures de luxe, de la drogue qui circule…”

La conseillère Thuillier lui a répondu que les élus avaient pris acte du fait que ces actions s’étaient déplacées des HLM à la rue depuis l’instauration d’un mécanisme empêchant les véhicules non autorisés de pénétrer dans l’enceinte des habitations. “Il y a des patrouilleurs en civil qui font enquête, des patrouilleurs en voitures-patrouille qui se rendent régulièrement sur place, a-t-elle dit, ajoutant que des travailleurs de rue étaient aussi présents et concluant que les travail était à poursuivre.”

“Les fagots, on peut pas les mettre sous le lit!”

M. Luciano Lucas, quant à lui, a questionné le fait que les branches qu’il déposait en bordure du trottoir n’étaient plus ramassées depuis qu’il les mettait en fagots, croyant bien faire! “Vous voulez des fagots ou pas?, s’est-il exclamé ajoutant mi-figue, mi-raisin: “On peut pas les mettre sous le lit!”. Il s’est fait répondre que certaines sortes de branches devaient être déposées en vrac pour que l’entrepreneur puisse les passer tout de suite à la déchiqueteuse lors de son passage sur la rue.

Allocation de départ?

M. Raymond L’abbé voulait savoir s’il était vrai que les élus (qui seront en élection d’ici quelques jours si ce n’est déjà fait) se sont votés une augmentation d’allocation de départ. Le conseiller Harout Chitilian a répondu au nom de ses collègues que le conseil avait modifié la façon de verser l’allocation. “Elle sera remise en 26 versements, a-t-il dit, ajoutant que si un élu perdait ses élections et était réembauché à la Ville par la suite, il devrait renoncer à son allocation de transition.” La foule présente s’est empressée d’applaudir.

Un parc, un trou, une rue

M. L’abbé qui n’a de cesse de se plaindre des vilains trous dans la chaussée, partout dans l’arrondissement, a également demandé pourquoi l’arrondissement avait creusé un trou au parc Lefebvre, sur la rue Cousineau: “Ils ont fait un trou et ont mis trois roches dedans! Ils auraient pu tasser le parc dans la rue, les trous étaient déjà faits”, a-t-il lancé, goguenard, faisant du coup rire l’auditoire dans la salle…

Le conseiller du district, Harout Chitilian lui a promis de lui donner les montants exacts des travaux du parc, ce qu’il a fait par la suite.

Proprio du 555 Chabanel en défaut

Le vice-président de la section Nicolas-Viel de la Société St-Jean-Baptiste, Jean Archambault, également résidant de la rue St-Charles, est venu expliquer aux élus que de novembre 2011 à juin 2012, la section Nicolas-Viel avait porté maintes plaintes auprès de l’Office de la langue française concernant 105 commerces et usines qui étaient en infraction quant à la prédominance ou l’absence de français sur leurs installations et enseignes. Ce que M. Archambault voulait surtout porter à l’attention des élus c’est que depuis 21 mois, les membres de la section Nicolas-Viel ont également fait des plaintes concernant le propriétaire de l’édifice où sont situés les locaux de l’arrondissement, au 555, rue Chabanel Ouest et son inaction dans le dossier de la prédominance du français.

“Nous avons déposé 40 plaintes concernant Marcarko Ltd. depuis 21 mois. L’arrondissement paye 1 M$ par année à cette entreprise et a dû payer 4 M $ pour faire faire les travaux lors du déménagement des bureaux de l’arrondissement, et l’entreprise ne fait pas d’effort.” M. Archambault a demandé que les élus fassent des pressions sur Marcarko pour que ce dernier respecte les contribuables et la loi 101.

Le maire Pierre Gagnier l’a assuré que ce dossier ne resterait pas lettre morte. “On est d’accord! On est avec vous! Ça va de soi!”, a-t-il ajouté, bien que le conseil ait interrompu ses travaux en vue de l’élection du 3 novembre, après quatre années bien remplies à diriger l’arrondissement. (Par Christiane Dupont) (2013-09-13)

Lien utile à consulter sur les faits saillants de la soirée, outre les questions des citoyens:

http://ville.montreal.qc.ca/portal/page?_pageid=7957,88471571&_dad=portal&_schema=PORTAL&id=7460&ret=/pls/portal/url/page/arrond_ahc_fr/rep_annonces/rep_actualites/coll_actualites

_____________________________________


AUDITIONS POUR LE PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE MONTRÉAL
Les pollués de Montréal-Trudeau réclament un moratoire
sur le développement résidentiel des zones affectées par le bruit


Photo

Carte représentant le moratoire. Dans Ahuntsic-Cartierville, les zones du moratoire proposé par le groupe Les pollués de Montréal-Trudeau seraient les suivantes: outre le district municipal de Saint-Sulpice; une zone située entre la rue Port-Royal au sud et la rue Prieur au nord, l’’avenue Christophe-Colomb à l’est et la Terrasse Fleury à l’’ ouest ; les secteurs Bordeaux- Cartierville et Saraguay au complet, à l’exception d’une zone entre le boulevard Henri-Bourassa, au sud et la rivière des Prairies au nord; le boulevard de l’Acadie à l’ouest et la rue Tanguay à l’est ainsi qu’une bande de terre au nord du boulevard Gouin entre le centre de détention de Montréal et le boulevard Toupin.

À l’occasion des auditions devant les commissaires de l’Office de consultation publique de Montréal, dans le cadre du Plan de développement de Montréal, l’organisme Les pollués de Montréal-Trudeau ont demandé que Montréal décrète un gel des permis de construction résidentielle dans les secteurs où la nuisance sonore aérienne est significative. Les représentants du groupe ont affirmé qu’il ne sert à rien d’accueillir de nouveaux citoyens qui seront mécontents de leur qualité de vie. La zone gelée pourrait faire l’objet de modifications à la lumière d’une cartographie sonore de Montréal, un autre projet défendu par les Pollués de Montréal-Trudeau. *

En présentant leur mémoire devant les commissaires Duhamel, Cinq-Mars et Burton, (voir nos Actualités de la semaine dernière au sujet des auditions, en général) les représentants du groupe, Antoine Bécotte et Raymond Prince, ont souligné que le moratoire pourrait être levé partiellement ou totalement au fur et à mesure que les gestionnaires d’Aéroports de Montréal (ADM) feraient respecter un couvre-feu total de 23 h à 7 h et que les avions décollant ou atterrissant à l’aéroport Montréal-Trudeau survoleraient la métropole à des niveaux d’altitude générant moins de pollution sonore.

Organisme indépendant?

Les Pollués de Montréal-Trudeau ont aussi suggéré à Montréal de jouer un rôle de premier plan dans la création d’un organisme indépendant d’ADM, lequel gérerait les plaintes du public.

“Montréal devrait aussi entreprendre des négociations avec Dorval et Québec pour que la zone aéroportuaire soit annexée à son territoire foncier, alors que les nombreuses fusions intervenues dans la précédente décennie lui ont permis d’englober de nouveaux secteurs comme Saint-Laurent et Lachine qui ceinturent l’aéroport”, a aussi recommandé le comité de citoyens.

Contraindre ADM…

Parmi les autres recommandations du groupe Les pollués de Montréal-Trudeau figurent les demandes à la Ville-centre et aux arrondissements d’appliquer concrètement leur différentes règlementations actuelles sur le bruit et de contraindre ADM à s’y soumettre, de suggérer à Québec d’adopter une politique provinciale du bruit, et, finalement, d’ajouter des stations de mesure du bruit aérien à l’est de l’autoroute 15.   (Par Christiane Dupont) (2013-09-13)

Pour en savoir plus sur les séances d’audition de l’OPCM sur le Plan de développement de Montréal :

http://www.ocpm.qc.ca/pdm

Pour lire le mémoire du groupe Les Pollués de Montréal-Trudeau:

http://lpdmt.files.wordpress.com/2013/09/mc3a9moire_11-septembre-2013.pdf
http://lpdmt.org/nouvelles/

__________________________________________


Fête des récoltes sur FLO: un succès!
Plus de 800 personnes viennent fureter au parc Tolhurst
. Encore une fois, il y a foule au camion du Pied de cochon!


Photo

Démonstration très courue de cuisine moléculaire avec le chef Ismael Osorio

C’est sous une chaleur humide qu’ont eu lieu conjointement le Marché de la brunante, fête des récoltes et dernier mercredi des camions de bouffe de rue, au parc Tolhurst, mercredi 11 septembre.

Environ 800 personnes se sont présentées, particulièrement en soirée, attendant que la veille d’orages violents annoncée se manifeste ou non…

Plus de monde en soirée

Après une pluie fine, mais brève, en début de soirée, les exposants et participants installés sous des chapiteaux ont accueilli familles et résidants du quartier venus clore en beauté cet été dans ce grand parc à l’allure champêtre.

Organisée par l’Association des gens d’affaires de Fleury Ouest, sous la présidence de Jean Gauthier, la fête a réuni les commerçants de FLO et différents exposants, tels  que le Marché Ahuntsic-Cartierville, le SNAC, la bibliothèque Ahuntsic, le CLSC et autres organismes communautaires du quartier. Vos humbles serviteurs du journaldesvoisins.com étaient également présents! Une belle fête réussie! À l’an prochain! (Par Christiane Dupont) (2013-09-13)

CLIQUEZ ICI POUR PLUS DE PHOTOS DE LA FÊTE DES RÉCOLTES


________________________________
PHOTO-REPORTAGE EXCLUSIF À JOURNALDESVOISINS
Abattage d’arbres par Hydro-Québec dans Ahuntsic-Cartierville


Photo

Photo AVANT la coupe

Photo

Photo APRÈS la coupe au même endroit (Ile Perry)
Depuis plusieurs mois, Hydro-Québec procède à la coupe d’arbres
à proximité des lignes à haute-tension, notamment dans le corridor du chemin de fer
qui passe sur l’Ile Perry et jusqu’à la rue Sauvé dans Ahuntsic-Cartierville.  De la même manière, le parc Saraguay a lui aussi été menacé de coupes semblables il y a quelques mois. Plusieurs citoyens s’étant vivement opposés à cette dernière opération par Hydro-Québec, un moratoire a été envisagé pour quelque temps. Mais jusqu’à quand? Quelques lecteurs nous ont déjà fait part de leurs craintes à ce sujet.

Des normes pour vendre?

Ces différentes coupes visent, selon Hydro-Québec, à sécuriser son réseau. Toutefois,  selon Étienne Brunet, conseiller du district Sault-au-Récollet et candidat à la mairie de l’arrondissement, ces coupes ont été rendues nécessaires afin de se conformer aux normes américaines de sécurité des lignes de transport d’électricité pour qu’Hydro-Québec puisse poursuivre la vente d’électricité aux compagnies américaine, ces dernières exigeant que l’électricité qu’elles achètent proviennent d’entreprises qui respectent leurs normes.

Ces coupes vont toutefois à l’encontre des efforts de la ville
de Montréal et de l’arrondissement. L’arrondissement désire augmenter la canopée pour réduire les effets d’ilots de chaleur néfastes pour la santé
des résidants.

Journaldesvoisins.com avait déjà pris acte de l’abattage d’arbres de l’Île Perry, et avait fait un reportage photo avant (automne 2012) et après (printemps 2013).  Plus récemment, on entendait parler d’autres sites qui allaient subir le même sort.

Qu’en disent nos élus?

Le chef de cabinet du maire Pierre Gagnier, Robert Dolbec, nous a indiqué que les élus ont
tout d’abord déploré le fait de ne pas être informés à l’avance des travaux qui devaient être faits par
Hydro-Québec. Après plusieurs tentatives, semble-t-il, ils ont cependant réussi à
obtenir un  plan de communication de la
part de la société d’État (rencontre avec élus, affiches sur les terrains visés et soirée d’information
avec les citoyens). 

Des exigences

En entrevue téléphonique, la conseillère du district Ahuntsic, Émilie Thuillier, a affirmé que l’arrondissement a exigé la présence de l’un de ses employés lors du travail des équipes d’Hydro-Québec sur le terrain afin d’identifier de concert les arbres qui devaient obligatoirement être abattus. “Nous voulions que soit négocié chaque arbre qu’Hydro-Québec envisageait de couper pour ne pas qu’il y en ait qui soient abattus inutilement.” Toujours selon Mme Thuillier, l’arrondissement s’est engagé à fournir à Hydro-Québec la liste des essences d’arbres qui
remplaceront ceux qui seront abattus pour s’assurer qu’ils ne nuiront pas aux
fils électriques.

Plus de mille dollars l’arbre

Selon le conseiller de Sault-au-Récollet, Étienne Brunet,
le coût de remplacement d’un  arbre est de 1100$, minimalement.  «Nous comprenons qu’Hydro-Québec participe à la prospérité du Québec en versant plus d’argent dans les caisses de l’État, mais cela ne doit pas se faire aux dépens des résidants montréalais. Ce n’est pas à Ahuntsic-Cartierville de
subventionner la société d’état», s’indigne M. Brunet. Étienne Brunet avait déjà fait valoir son mécontentement en ce sens l’an dernier, au moment où Hydro-Québec s’apprêtait à effectuer ce travail d’abattage d’arbres sur le site à proximité de l’Île Perry.

Des rencontres nécessaires

Pour sa part, le conseiller de Bordeaux-Cartierville
Harout Chitilian, participe activement aux rencontres avec les citoyens et organismes de son quartier, lesquels sont
inquiets des coupes projetés dans le boisé de Saraguay.  À trois reprises, dans le passé, il a tenté de joindre Hydro-Québec pour faire valoir les craintes de ses commettants et demander une rencontre; la troisième démarche aura été concluante. “Hydro-Québec, ultimement, doit aussi faire des compromis”, dit-il, ajoutant qu’il a reçu de nombreux appels des citoyens de son district à ce sujet.

Pas de coupe à blanc

La porte parole de la Coalition Verte (de Saraguay), Mme
Sylvia Oljemark, a mentionné que les élus (Messieurs Chitilian et Gagné) ainsi
que cinq groupes environnementaux ont participé à une rencontre avec les représentant d’Hydro-Québec,
le 13 août dernier, et qu’ils doivent rencontrer la ministre des ressources naturelles
Martine Ouellette, et des représentants d’Hydro-Québec, lundi 16 septembre prochain, à ce sujet.  La position de la Coalition verte se résume ainsi: dans les centres
urbains, Hydro-Québec doit procéder à de l’élagage plutôt que de la coupe
à  blanc qui permet à des espèces
envahissantes de prospérer (herbe à poux, nerprun etc…) comme on peut le constater
dans la servitude d’Hydro-Québec du secteur de l’Anse-à-l’orme, dans l’ouest
de l’Île de Montréal.

CLIQUEZ ICI POUR VOIR TOUTES LES PHOTOS «AVANT ET APRÈS»
(Par Christiane Dupont et Philippe Rachiele) (2013-09-13)
________________________________________________________________________

Lien WEB vers la Caisse-Ahuntsic.com

_______________________________
Inauguration du centre communautaire de Bordeaux-Cartierville


Photo

(Crédit-photo: Mocaphoto, gracieuseté de l’arrondissement)

Plusieurs organismes du quartier ont plusieurs raisons de se réjouir! Le 10 septembre dernier, c’était l’inauguration officielle des locaux du Centre communautaire de Bordeaux-Cartierville, au 1405, boulevard Henri-Bourassa Ouest, à l’est de l’avenue Bois-de-Boulogne, côté nord du boulevard.

Harout Chitilian, conseiller du district Bordeaux-Cartierville a souligné l’indispensable contribution des organismes communautaires à la vie sociale et communautaire dans le quartier dans la foulée de cet événement qui a attiré de nombreux dignitaires de l’arrondissement et des représentants de plusieurs des organismes qui ont élu domicile à cette nouvelle adresse. Une centaine de personnes se pressaient dans les nouveaux locaux pour l’occasion.

“Nous sommes privilégiés d’avoir dans Bordeaux-Cartierville des organismes qui se dévouent à améliorer la qualité de vie de leur clientèle respective. Leur contribution est indispensable et c’est pourquoi il a fallu réagir rapidement et trouver des nouveaux locaux afin d’assurer la continuité des services offerts aux résidants”, a-t-il ajouté.

Rappelons que les services communautaires de Bordeaux-Cartierville ont dû être relocalisés à la suite de la décision de la CSDM de se réapproprier les lieux de l’établissement scolaire où ces derniers avaient élu leurs quartiers généraux depuis plusieurs années. (Par Christiane Dupont) (2013-09-13)


_________________________________

Le parc Yosemite brûlait, mais ils y sont allés en randonnée…
Deux Ahuntsicois en Californie, non loin des incendies!


Photo

Le ciel voilé et enfumé du parc Yosemite (Crédit-photo: Frédéric Le May)

Quatre randonneurs montréalais dont deux Ahuntsicois — Stéphane Brice et Philippe Rachiele– ont côtoyé le troisième plus grand feu de forêt califormien ayant jamais existé. 

Le vendredi 6 septembre, lors de la réouverture de la route 120 au parc Yosemite en Californie, ils ont pris ce cliché qui montre le ciel encore enfumé, les arbres situés à l’avant-plan jaunis par la chaleur et, au loin, les montagnes brulées par le feu qui s’est étendu sur une superficie de 958 km2, soit 39 fois la superficie d’Ahuntsic-Cartierville. 

Le 11 septembre, les autorités du parc Yosemite annonçaient que le feu était contrôlé à 80% par les 4600 pompiers qui ont apporté leur contribution pour éteindre ce brasier. (Par Christiane Dupont) (2013-09-13)

Cliquez sur la photo pour l’agrandir.
Lien utile: http://www.yosemitepark.com/yosemite-fire-update.aspx


________________________________________________________________________


_
____________________________________________________

ÉLECTIONS MUNICIPALES MONTRÉALAISES 2013
Dans notre arrondissement…

Liste des candidats désignés par leurs partis au 13 septembre


Photo

Afin de permettre à nos lecteurs de s’y retrouver, voici les candidats qui ont déjà été désignés par leurs partis ou groupes respectifs dans l’arrondissement. Il y en aura d’autres, sans doute, au cours des prochaines semaines. À suivre.

Équipe Denis Coderre

À la mairie : Pierre
Gagnier (en poste actuellement, élu sous la bannière de Projet Montréal, devenu par la suite indépendant)

District Ahuntsic : Diane
Rodrigue

District
Bordeaux-Cartierville : Harout Chitilian (en poste actuellement, élu sous la bannière d’Union Montréal, devenu par la suite indépendant)

District Saint-Sulpice :
Pierre Desrochers

District Sault-au-Récollet :
non-déterminé, à venir


Projet Montréal

À la mairie : Pierre
Bastien

District Ahuntsic : Émilie
Thuillier (en poste actuellement)

District Bordeaux-Cartierville :
non-déterminé, à venir

District Saint-Sulpice :
Martin Bazinet

District Sault-au-Récollet :
Sophie-Anne Legendre

Coalition Montréal-Marcel Côté

À la mairie : Étienne
Brunet (en poste actuellement, à titre de conseiller, district Sault-au-Récollet)

District Ahuntsic : Chantal
Jorg

District Bordeaux-Cartierville :
non-déterminé, à venir

District Saint-Sulpice :
Jean-Jacques Lapointe

District Sault-au-Récollet :
Louis-Gilles Molyneux

(Par Christiane Dupont) (2013-09-13)


____________________________________________________________________

_____________________________________________________

BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES


Photo

La député Christine St-Pierre devient porte-parole de l’opposition officielle en matière de Culture ainsi que porte-parole de l’opposition officielle pour la Métropole à partir de lundi prochain.  Le collectif Ahuntsic Refuse
annonce qu’il participera à la manifestation organisée contre les hausses
des tarifs d’électricité d’Hydro-Québec le samedi 28 septembre à 13 h au Square
Phillips (Métro McGill), et invite les Ahuntsicois à faire de même. Plus d’informations ici. La nouvelle boutique écologique et
responsable, L’escale verte,
située au 10416 rue Lajeunesse, sera inaugurée
le mardi 24 septembre prochain, lors d’un 5 à 7. Cette boutique vous propose
notamment de vous prêter gratuitement un vélo — moyennant un dépôt en argent remboursable au retour– pour découvrir les nombreux
attraits d’Ahuntsic-Cartierville, et pour profiter de ses pistes cyclables.
Réservations à boutique@ecoquartier.ca
ou au 514 447-6232. Traiteur Piatto Rustico a pendu la crémaillère le samedi 7 septembre.  Avis aux intéressés, ils font maintenant des réservations de groupe le samedi soir.  La CDEC Ahuntsic annonce la nomination de Mme France Laramée, nouvelle chef-mentor de la cellule de mentorat à la CDEC.  Vous êtes entrepreneur?  Un mentor pourrait vous accompagner.  T. 514 858-1018.  Aide aux devoirs : atelier pour les parents d’élèves du primaire et du secondaire à la bibliothèque d’Ahuntsic, le 17 septembre à 19 h 30. Inscriptions : 514 872-0568.  Le club
Toastmasters Expression Ahuntsic,
une OBNL favorisant l’art oratoire chez les
adultes, organise des rencontres chaque mardi soir de 18h45 à 21h15 au Centre
Communautaire Ahuntsic, 10780, rue Laverdure. Les deux premières séances sont
gratuites. Le coût d’adhésion est ensuite de 155$ pour les
six premiers mois, et inclut les deux manuels de communication et de leadership
(valeur de 30$) ainsi que l’abonnement  à une revue mensuelle livrée à
domicile. Renseignements ici ou au 514-903-5821. La Friperie Cartier Émilie
organise un bazar le samedi 14 septembre de 10h à 16h,
au
12 395 rue Lachapelle. Vous pouvez avoir plus d’informations et louer une
table pour 20$ en parlant à Anca, au 514 658-3126. Églises St-André, St-Simon et St-Jude :
inscriptions pour la catéchèse des jeunes.
Si ce n’est pas
encore fait, vous pouvez encore inscrire vos jeunes à la pastorale. Pour toute
information, téléphonez au 514 382-6257.
L’Eglise Saint-André-Apôtre,
pour venir en aide à des familles
de notre communauté, organise une collecte de vêtements d’hiver (bottes et
manteaux seulement) pour adultes et enfants. Elle est également à la recherche
de lits pour bébé. Pour toute information, contactez Céline au
514 237-5107.  Un arbre pour mon quartier : Dans le cadre du Plan d’action canopée de la Ville de
Montréal 2012-2021
, les citoyens peuvent acheter un arbre
directement auprès de Ville en vert jusqu’au 1er octobre, le coût unitaire étant de 35 $ pour les
résidants de l’agglomération de Montréal. Pour plus d’informations, contactez
Kévin par courriel à kevin@ecoquartier.ca ou au 514 856-9053.  Réouverture officielle du magasin Provigo du 10455 boul. St-Laurent suite au important travaux visant le réaménagement complet du magasin et l’ajout de plusieurs services et produits, 19 septembre à 9h.  Collecte des résidus verts: la
collecte automnale des résidus verts continue jusqu’au jeudi 28 novembre. Chaque district a sa journée de collecte. Toutes les informations et les dates de passage ici.  
Ville en vert sera à la fête de St-Simon le 14 septembre (20 Chabanel Ouest) de 10h à 14h.  Le 14 également il y aura un kiosque au Marché saisonnier (angle Lajeunesse et de Louvain) de 10h à 14h.  Il y aura une halte maraichère le 18 septembre devant l’école Saints-Martyrs Canadiens de 15h à 16 h 30, le 19 septembre devant le pavillon A du CEGEP Ahuntsic de 11 h 30 à 13 h 30 et le 19 également devant l’école Saint-Simon-Àpôtre de 15h à 16 h 30. La P’tite Pasto, activité parent-enfant amusante de préparation à la pastorale pour les 5 ans et moins au sous-sol de l’église St-André-Àpôtre (10534 Waverly) les jeudis de 9h15 à 11h à partir du 10 octobre.  T. 514 334-5521. Le violon de Grand-mère offre des cours de violons.  T. 514 303-1257 Le mois de la prévention des incendies et de la sécurité civile de Montréal prend son envol!  Du 16 au 13 octobre.  Vos piles de détecteur de fumé sont elles encore bonnes?  Avez-vous une trousse d’urgence de 72 heures?  Renseignements ICI Le CANA (Carrefour d’aide aux nouveaux arrivants) vous renseigne sur les ressources du quartier le jeudi 19 septembre à 13 h 30.  T. 514 382-0735 poste 225. La Parentrie, organisme communautaire d’entraide et de répit aux familles en santé mentale vous invite à la conférence «communiquer et interagir avec l’autre» pour 3$ le 25 septembre 19h au 10780 Laverdure.  Confirmer  au 514 385-6786.
Moments musicaux lance sa 10e saison de concert, présentés à compter de cet automne à l’église de la visitation dès le 20 octobre.  Renseignements ICI Stationnement sur rue réservé aux résidants
(SRRR)
– Le renouvellement du permis annuel de stationnement
des résidants des secteurs situés à proximité d’importants générateurs
d’affluence (station de métro, artères commerciales) se déroule au Bureau Accès
Montréal jusqu’au 30 septembre. Les Braves d’Ahuntsic accèdent au niveau U14 AAA. C’est à 13 ans (U13) que les joueurs peuvent se démarquer et
atteindre un tel niveau.  Des huit équipes en compétition sur l’Ile de
Montréal, au niveau AA, deux seulement passent en AAA, dont les Braves. L’autre
équipe n’est pas encore choisie.

(source : Élaine Bissonnette, collaboratrice) La prochaine réunion du conseil
d’arrondissement aura lieu à la suite des élections en décembre prochain.
(2013-09-13)


____________________________________________________
QUOI FAIRE DANS LE QUARTIER?


Photo

FAMILLES

Offrez une révision
gratuite à votre vélo aux Cliniques de mise au point vélo
organisées
par Ville en vert le vendredi 13 septembre de 10h à 16h30 au 5090 rue de Salaberry.  Fête de quartier pour petits et grands au parc St-André le 14 septembre de 12h à 16h, organisée par le 103e Groupe scout St-André-Apôtre qui fête son 60e anniversaire. 
La Maison du monde vous donne rendez-vous le samedi 14 septembre de 10h à 14h pour sa journée d’accueil (portes ouvertes),  au 20, rue Chabanel Ouest. 
Défi Doués pour bouger, 10e édition, le 15 septembre dès 9h au parc Beauséjour.  Inscription Gratuite.  Venez marcher, courir, danser la zumba.  Animation, épluchette, lots de présences. Triathlètes ultra-distace sur place.  Les dons seront versés au Centre de réadaptation cardiorespiratoire de l’hôpital Sacré-Coeur. T. 514 338-2303 poste 2.
Profitez des marchés saisonniers d’Ahuntsic, le samedi 28 septembre de 10h à 14h dans la cour de l’école Saints-Martyrs-Canadiens (9920, rue Parthenais).
ENFANTS
Des heures du conte sont organisées
à la bibliothèque d’Ahuntsic pour les touts petits.
Caroline Barber fera
découvrir des histoires captivantes aux jeunes participants qui seront
enchantés par son dynamisme. Les samedi 14 septembre, 26 octobre et 7 décembre
à 10 h 30 pour les enfants de 2 à 5 ans et leurs parents.
Un moment
de comptines, d’histoires et de jeux avec Marguerite. Les mercredi 25
septembre, 23 octobre, 20 novembre et 18 décembre à 10 h pour les poupons âgés
de 18 à 36 mois et leurs parents.

Avec
Francine, les petits découvriront de belles histoires et réaliseront un bricolage  thématique. Les jeudi 3 octobre, 7 novembre
et 12 décembre à 10 h pour les enfants  de
3 à 5 ans et leurs parents.

Pour
participer à ces activités gratuites, vous devez vous inscrire par téléphone au
514 872-0568
ou en vous présentant à la bibliothèque d’Ahuntsic, au 10 300, rue Lajeunesse.
Les heures d’ouverture sont les suivantes : lundi 12 h à 18 h, mardi et  mercredi de 13 h à 21 h, jeudi de 10 h à 21 h,
vendredi de 10 h à 18 h, samedi de 10 h à 17 h et dimanche de 12 h à 17 h.
Sciences en folie dans les
bibliothèques d’Ahuntsic-Cartierville 
: L’Équipe de Sciences en folie propose aux
jeunes de 7 à 12 ans d’explorer les mystères de la chimie le samedi 14
septembre à 14h à la bibliothèque de Cartierville. . Chacun repartira avec une
balle rebondissante confectionnée pendant l’atelier. Pour participer, réservez
en téléphonant au 514 872-6989 ou en vous présentant directement au 5900, rue
de Salaberry. Le samedi 28 septembre, c’est un atelier sur la glace sèche qui
sera organisé à la bibliothèque d’Ahuntsic. Pour participer, réservez en
téléphonant au 514 872-0568 ou en vous présentant directement au 10 300, rue
Lajeunesse.
Des soirées jeux vidéo sont
organisées un vendredi par mois par la bibliothèque de Cartierville pour les 10
à 14 ans. Des
consoles PS3 et Xbox seront mises à leur disposition les 13 septembre, 11
octobre,  15 novembre, et 13 décembre, de
15 h 30 à 17 h 30. Réservation au 514 872-6989 ou sur place, au 5900 rue de
Salaberry.
Séances de lecture pour bébés : la bibliothèque de Salaberry
propose, avec l’animatrice Catherine D’Anjou, des activités de stimulation à la
lecture pour les bébés âgés de 0 à 18
mois,  les samedis 21 septembre, 12 et 26 octobre et 9 novembre à 10
h 45. Pour plus d’informations ou pour vous inscrire à ces ateliers
gratuits, vous pouvez vous présenter au comptoir de la bibliothèque de
Salaberry, située au 4170, rue de Salaberry ou téléphoner au 514 872-1521.
ADULTES
Treize artistes professionnels d’Ahuntsic-Cartierville présentent 13 univers avec «Appartenance et démesure» du 19 septembre au 26 octobre à la maison de la culture.  Volet participatif «De la maison à l’atelier» le 30 septembre et 20 octobre ou des artistes ouvriront leurs ateliers de 13h à 17h sous forme de rallye (navette gratuite le 30 septembre).  Également un volet «Rencontres et conférences» du 8 et 15 octobre à 19h.  Ateliers de sensibilisation offerts aux groupes sur demande. T. 514 872-8749
Activité pour les ainés : conférence sur les médias sociaux, le mercredi 18 septembre à 14h à la bibliothèque de
Cartierville, au 5900 rue de Salaberry. Inscriptions obligatoires sur place ou
au 514 872-6989.
Exposition «le roman couché sur toiles» par une dizaine d’artistes inspirés par le roman de leur choix, du 24 au 29 septembre à la galerie Kaf Art, 9367, rue Lajeunesse, T. 514 260-0591
Rencontre avec Naïm Kattan, au Café de Da. Venez rencontrer le romancier, nouvelliste et critique bien connu, le mardi 24 septembre prochain, à 19 h 30, au 545, rue Fleury Est. T. 514 872-0568 (2013-09-13)
___________________________________________


Vous avez manqué les précédentes actualités?

Allez sur «Archives – Actualités» tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

____________________________________________

Suivez-nous aussi sur Facebook ou Twitter !

Notre page Facebook compte maintenant 312 abonnés, grâce à vous. Sur Twitter, plus de 138 personnes nous suivent.

___________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de:


Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ
________________________________________________________________________

Photo

8100 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires