Les Actualités du 18 septembre 2015

________________________________________________________________________

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015
Animé par le journaliste Pierre Maisonneuve
Débat local ouvert à tous les citoyens d’A-C le 23 sept.


PhotoC’est le journaliste et animateur bien connu, Pierre Maisonneuve, qui animera le débat du journaldesvoisins.com. (Photo: LinkedIn)

Finalement, nos lecteurs auront l’occasion de participer à une rencontre avec les candidats d’au moins trois des cinq principaux partis de la circonscription d’Ahuntsic-Cartierville. Elle est organisée par journaldesvoisins.com le 23 septembre prochain, à 19 h, à l’auditorium du Centre d’hébergement Notre-Dame-de-la-Merci, au 555, boulevard Gouin Ouest. (L’auditorium est situé à l’est du complexe, face au Centre des services judiciaires Gouin). Vous pouvez entrer par la porte de la Fondation Gracia, puis monter l’escalier pour vous rendre à l’auditorium. Si certains visiteurs ne peuvent emprunter l’escalier, un bénévole présent pourra leur indiquer où se trouve l’ascenseur.


Photo

Candidats présents

À l’heure actuelle, trois candidats seront présents. Comme sur les photos, ce sont, de gauche à droite: Nicolas Bourdon, Bloc Québécois, Gilles Mercier, Parti Vert, et Mélanie Joly, Parti libéral du Canada. Les deux autres candidats, soit Maria Mourani, NPD, et William Moughrabi, PC, ont décliné notre invitation pour différentes raisons. Le journaliste Pierre Maisonneuve a gracieusement accepté d’animer le débat.

Questions des citoyens

Les citoyens pourront aussi poser des questions aux candidats présents au moyen d’un formulaire à remplir avant la rencontre. Vous en trouverez un exemplaire ici à imprimer. Remettez-le à votre arrivée à la table, à l’entrée. 

Le débat sera d’une durée de deux heures. Bienvenue à tous et à toutes! (C.D.)

________________________________________________________________________

Photo

________________________________________________________

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015
Les candidats de la circonscription A-C s’échauffent au cégep Ahuntsic
La suite au prochain débat, le 23 septembre


Photo

De g. à dr.: Gilles Mercier (PV), Maria Mourani (NPD), Mélanie Joly (PLC), Nicolas Bourdon (BQ), et William Moughrabi (PC). (Photo: Philippe Rachiele)
Cinq des candidats qui se présentent dans Ahuntsic-Cartierville à l’élection du 19 octobre ont eu l’occasion de se rencontrer pour un premier débat organisé par l’Association générale des étudiants du Collège Ahuntsic, mercredi dernier.

Les échanges ont surtout porté sur des sujets nationaux comme l’environnement, les impôts et la loi antiterroriste C-51, avec quelques touches locales. Le débat se tenait une semaine avant celui du journaldesvoisins.com (le mercredi 23 septembre à l’auditorium du CHSLD Notre-Dame-de-la-Merci, en face de la prison de Bordeaux) qui aura lieu en soirée et qui abordera des thèmes locaux en lien avec les préoccupations des gens d’Ahuntsic-Cartierville.

Mises à part quelques « mises au point », personne n’a servi de K.O. à l’adversaire devant une centaine de personnes, dont plusieurs de l’extérieur, des candidats étant venus avec leur « fan-club » (la mère de Mélanie Joly était présente).

En toute civilité

Dans cette rencontre de deux heures, pour le moins cordiale, les cinq candidats ont bien ciblé les « bonnes idées » de leur formation respective. Et piqué un peu certains adversaires. En voici les faits saillants.

BOURDON, NICOLAS; candidat du Bloc québécois (BQ)

Le jeune professeur de littérature du Cégep Bois-de-Boulogne était bien à l’aise avec les jeunes pour faire des liens avec la souveraineté. Il s’inquiète du projet d’oléoduc, alléguant qu’un accident affecterait notre rivière, « un joyau ». Il déplore que le NPD soit tiède envers le projet d’Énergie-Est. Ahuntsic n’a pas assez de bornes de recharge pour autos électriques (seulement cinq). Les libéraux et les conservateurs ont pillé la caisse d’assurance-emploi. Ceux qui font plus que 150 000$ doivent payer plus d’impôts. Il ressuscite le scandale des commandites des libéraux de Chrétien. Quant au projet de loi C-51, il souligne que la députée Mourani n’était pas présente à la Chambre lors du vote nominal.

JOLY, MÉLANIE; candidate du Parti libéral du Canada (PLC)

En forme, et sans ses cheveux attachés, elle revient souvent sur l’importance de réduire l’empreinte de carbone et d’être plus proactive pour développer la rue Chabanel. Elle envoie quelques flèches à Mourani, en lançant : « les bottines ne suivent pas les babines », pour souligner son absence lors du vote de C-51 aux Communes. Donne un mini-cours économie 101 à la candidate du NPD qui soutient que l’économie est « complexe ». Rappelle le passé de Tom Mulcair qui était d’accord autrefois pour l’exportation de notre eau.

MERCIER, GILLES; candidat du Parti vert du Canada (PVC)

Le candidat déplore qu’il y ait trop de circulation de transit ici, notamment sur l’avenue Papineau. Il rappelle une déclaration récente de Stéphane Dion en faveur des sables bitumineux. L’ex-indépendantiste a insisté pour que les jeunes aillent voter et souligne (il est le seul à le faire) la dette importante du Canada. Il invite même les jeunes à voir le film de Pierre Falardeau 15 février 1839 (qui relate la pendaison de deux patriotes). Il serait fier d’être le premier Vert élu au Québec.

MOUGHRABI, WILIAM; candidat du Parti conservateur du Canada (PCC)

Le gérant en congé sans solde du grand magasin Brick (Marché central) lisait souvent ses notes. Son leitmotive : la sécurité du pays, l’économie d’abord, pas de hausse de taxes. Mais celui qui a fréquenté le cégep et qui est d’origine syrienne dit trouver « correcte » l’intervention militaire en faveur du régime Assad en Syrie. À propos de la loi C-51, il signale que notre agence de sécurité doit avoir le OK d’un juge pour intervenir. La loi est en équilibre (sécurité et droits de la personne), dit-il. 

MOURANI, MARIA; députée sortante, candidate du Nouveau parti démocratique (NPD)

La plus visée par les attaques. Elle s’est vantée d’être la femme de terrain qui aime intervenir avec d’autres partenaires notamment sur Place l’Acadie (l’ex-conseillère municipale Hasmig Belleli, libérale, entre 1994 et 2009, a failli prendre le micro mercredi pour dire que c’est elle qui avait mené le gros du combat). Mme Mourani a dit que des gens sur Chabanel ne sont pas d’accord quand Mélanie Joly affirme que rien ne se fait en création d’emplois. Pour elle, le fédéral est intervenu pour appuyer des projets (50 entre 2011 et 2013 dans la Cité de la mode). Au sujet de C-51, elle n’était pas aux Communes lors du vote crucial, mais en Europe pour obtenir plus d’infos sur la radicalisation des jeunes. Bilan ambitieux en environnement, plus que les Verts, pour diminuer les gaz à effet de serre.

Prochain débat : mercredi prochain. L’invitation a été lancée aux cinq mêmes candidats. Le vétéran journaliste et animateur Pierre Maisonneuve animera la soirée. (Par Alain Martineau) (2015-09-18)

Pour voir d’autres photos du débat, cliquez ici
_______________________________________________________
_______________

________________________________________________________________________

Résolution adoptée en deuxième lecture
Des opposants veulent bloquer le changement de zonage sur Legendre


Photo

Un résidant s’exprime en faveur du changement de zonage pour conserver le centre communautaire et lieu de culte. (Photo : Philippe Rachiele)

Photo

Un résidant se présente avec l’enveloppe contenant une pétition contre le changement de zonage. (Photo : Philippe Rachiele)


PhotoL’immeuble au 406 Legendre ouest pour lequel un changement de zonage est demandé. (Photo : Philippe Rachiele)

Dans une atmosphère pour le moins lourde, les conseillers de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville ont adopté lundi soir, en deuxième lecture, le projet de résolution permettant un changement de zonage d’un établissement servant, depuis l’an dernier, de centre communautaire et de lieu de culte pour la communauté musulmane résidant dans le quartier Saint-Simon, et ce, sur la rue Legendre, zonée commerciale.

Une décision qui soulève l’ire de plus de 200 résidants du secteur nord-ouest du district de Saint-Sulpice, des gens qui s’interrogent et qui ont déjà signé une pétition contre tout projet rendant légal ce local. Ils sont maintenant à pied d’œuvre pour exiger un référendum pour tenter de bloquer le projet (la règle du 50 % plus un s’applique).

Journaldesvoisins.com a appris qu’un comité est sur les rails pour recueillir les signatures nécessaires à la tenue du référendum. Il aura besoin de 12 signatures pour chacune des cinq zones (ou secteurs) touchées ayant le droit d’exiger le référendum. Et il y a aussi d’autres étapes qui suivront.

L’avis public de l’arrondissement à ce sujet doit paraître mercredi prochain, le 23 septembre et, selon une source, la liste des signataires doit être remise au plus tard le jeudi 1er octobre.

Aucune plainte

Les conseillers ont voté en faveur du changement en vertu du Règlement sur les projets particuliers de construction, de modification ou d’occupation d’un immeuble. Le lieu de culte et centre communautaire est situé dans un immeuble abritant un ancien restaurant du 406 Legendre Ouest.

Le conseiller du secteur Saint-Sulpice, Pierre Desrochers, estime qu’il n’y a pas de raisons de ne pas accepter le projet qui a été soumis. Donc, selon M. Desrochers, il n’y a pas lieu de bloquer le processus enclenché étant donné que les demandeurs auraient fait leurs devoirs. « Les gens qui veulent une dérogation agissent de bonne foi », a martelé M. Desrochers, que journaldesvoisins a joint le lendemain de la séance du conseil.

D’autant plus qu’il y a eu comme d’habitude des vérifications. « Les inspecteurs ont vérifié comme il se doit, a indiqué M. Desrochers, le flot de circulation, le stationnement dans le secteur ou encore les risques d’incendie. Et depuis qu’ils sont là (les responsables de la mosquée), nous n’avons enregistré zéro plainte », a-t-il ajouté.

Interrogé sur certains risques (des jeunes Montréalais ont joint les rangs des terroristes djihadistes après avoir fréquenté le Centre communautaire islamique de l’est de Montréal dirigé par Adil Charkaoui), M. Desrochers a rappelé qu’il faut faire montre de vigilance et que dans un tel cas, il faut faire intervenir la police en appelant au 911.

« On n’en est pas là, et je comprends qu’il peut y avoir de l’anxiété et qu’il faut être vigilants, a dit celui qui est aussi président du comité exécutif de la ville de Montréal. Il faut faire montre de bonne foi et composer avec le “vivre ensemble’’ dans la société », a soutenu M. Desrochers, qui a d’autre part nié avoir lui-même suggéré aux gens actuellement installés en ce lieu de demander une modification de zonage.

Les « pour » sur la brèche

Plusieurs résidants de confession musulmane qui fréquentent ce centre communautaire et lieu de culte se sont présentés au micro, l’un invoquant « la Charte canadienne des droits et libertés » et «  liberté de religion, de parole et de conscience », l’autre mentionnant que 85 % des écoliers fréquentant l’école Saint-Simon quitteraient l’établissement scolaire dans l’éventualité où la dérogation pour le changement de zonage ne serait pas accordée, mais ils n’ont pas expliqué pour quelle raison.

Interrogé à ce sujet par journaldesvoisins.com, un des membres de la communauté musulmane du quartier présent à la réunion, Kaber Benlebna, qui dit toutefois s’exprimer à titre personnel, a fait valoir ce qui suit : « Je pense que si la dérogation au zonage n’est pas acceptée, ça va envoyer un message très négatif, et possiblement que les parents de ces enfants voudraient déménager. »

Toujours selon M. Benlebna, la demande de changement de zonage aurait été déposée depuis un an et demi, soit approximativement la date à laquelle le local a commencé a être occupé par les demandeurs. Rappelant que le Comité consultatif d’urbanisme (CCU) et la Direction des services techniques ont donné leur aval à la demande du regroupement, M. Benlebna a souligné : « Nous cherchons à bien nous intégrer comme Montréalais, Québécois et Canadiens. » Il a ajouté que les utilisateurs du petit local ont même organisé un 5 à 7 Portes ouvertes le 12 septembre dernier auquel ont participé plusieurs personnes de l’extérieur, dont quelques élus, et même une résidante du quartier qui s’oppose par ailleurs au projet.

Les « contre » en action

Des dizaines de citoyens très contrariés s’étaient présentés à l’assemblée publique de consultation sur ce changement de zonage le 3 septembre dernier. Plusieurs ont dit qu’ils ne savaient pas qu’il y avait un lieu de culte musulman à cet endroit. Et à la séance de lundi dernier, ils y sont retournés, mais sont sortis « amers et déçus », a confié l’une des personnes qui s’opposent farouchement au projet.

Des opposants affirment ne pas avoir eu les réponses à leurs questions sur la sécurité, les possibilités d’agrandissement de la mosquée, le financement de l’institution et la composition des membres de l’établissement. « Qui sera l’Imam? » ou encore « Y a-t-il des liens avec Charkaoui? » sont des interrogations qui reviennent, mais des conseillers ont tenté de calmer le jeu.

Deux poids, deux mesures?

Les opposants ont rappelé que les autorités municipales de l’arrondissement avaient déjà refusé, il y a quelques années, le changement de zonage pour « L’Église de Dieu, Mont de Sion», qui était aussi située dans une zone commerciale sur la rue Lajeunesse, un peu au nord de Crémazie. Une décision confirmée par un tribunal d’appel, puisque l’Église de Dieu Mont de Sion avait perdu en première instance et avait porté la cause en appel, en pure perte. Elle est déménagée depuis dans l’arrondissement de Rosemont–La Petite-Patrie, sur la rue d’Iberville.

Selon Kader Benlebna, qui semblait bien au fait de cette situation antérieure, cette Église a été évincée car l’arrondissement avait reçu des plaintes pour bruits, ce qui n’est pas du tout le reflet de leur situation, a-t-il précisé. (Par Alain Martineau et Christiane Dupont) (2015-09-18)


________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________

Grève dans les écoles, services de garde fermés
Aux parents d’A-C de se débrouiller!



PhotoAffiche du service de garde de l’école Fernand-Séguin. (Photo: Philippe Rachiele)

Il reste encore une dizaine de jours aux parents pour trouver une solution pour leurs enfants alors que les enseignants des écoles primaires de la région de Montréal débrayeront, dont ceux des écoles se trouvant dans Ahuntsic-Cartierville, le mercredi 30 septembre. Les écoles secondaires aussi seront fermées.

Même les services de garde seront fermés, ce qui fait que plusieurs parents devront se rabattre sur un plan B et faire montre d’originalité pour trouver une solution, à moins que le problème soit réglé d’ici là.

« Il s’agit d’une grève légale et il y aura des piquets de grève. Les employés ne pourront traverser ces piquets de grève, donc, dans ce contexte, les services de garde ne pourront ouvrir. Nous devons assurer la sécurité de tous les élèves », a indiqué le porte-parole de la CSDM, Alain Perron.

Pourtant, sur les ondes de Radio-Canada, le 8 septembre, on a entendu le président de la Fédération autonome de l’enseignement (FAE), Sylvain Malette, dire : « Les services de garde, qui relèvent des commissions scolaires, pourraient ouvrir leurs portes pour la journée de grève.»

Autres journées de grève

Pour les enseignants syndiqués à la FAE, qui représente les syndicats d’enseignants dans la grande région de Montréal, ce sera le premier d’une série de plusieurs jours de grève répartis dans le temps. Une deuxième journée de grève se tiendra de manière rotative sur trois jours, entre le 14 octobre et le 30 octobre. La FAE soutient ne pas avoir d’autre choix qu’un arrêt de travail pour appuyer l’équipe de négociateurs, déçue de la tournure des événements, après 70 séances de pourparlers qui n’auraient rien donné jusqu’ici.

La centrale a rappelé l’importance pour ses membres d’avoir de meilleures conditions de travail, tout en dénonçant les compressions et en se portant à la défense de l’école publique. La FAE croit avoir l’appui des parents dans sa lutte. Par exemple, dit le syndicat, les offres patronales se traduiraient pas une hausse du nombre d’élèves par groupe.

« On pense qu’en posant ce geste courageux (la grève), a mentionné Sylvain Malette, les parents vont aussi comprendre que là c’est aussi une lutte sur les conditions d’apprentissage des élèves, puis, ultimement, une lutte pour l’école publique à qui on demande toujours de faire plus, toujours avec moins », a-t-il soutenu.

Mais pour Corine Payne, présidente de la Fédération des comités de parents du Québec, certains enfants ne peuvent pas se permettre de perdre une seule journée alors que des parents ne pourront pas prendre congé cette journée-là. Un beau casse-tête alors que le ministre de l’Éducation François Blais dit aux syndicats ne pas vouloir négocier sur la place publique.

Grève et journée « portes ouvertes »

Cette grève survient alors que ce week-end, il y a des journées portes ouvertes un peu partout à Montréal, comme samedi au Collège Mont-Saint-Louis et dimanche au Collège Regina Assumpta. Il va sans dire que certains parents qui voient l’impact des compressions de 350 millions de dollars imposées aux commissions scolaires (postes en moins pour des orthopédagogues et des conseillers pédagogiques, notamment) et les moyens de pression des enseignants, pourraient être tentés par des visites dans des collèges du privé.

Mais à Regina, sur la rue Sauriol, le directeur de l’institution, Michel Laplante, estime qu’il est difficile de faire des liens directs avec ce que l’on vit. Et si jamais il y voit une hausse des visites, il dit croire davantage au fait que l’admission est plus souple maintenant, des élèves pouvant être acceptés sans passer par les stressants examens d’entrée.

Pas de semaine pour l’école publique

Alors qu’elle porte l’initiative de la Semaine pour l’école publique depuis sept ans, la FAE a décidé cette année de tenir à la place un événement festif pour tous et toutes à la TOHU, tout près de notre arrondissement, le samedi 3 octobre : à l’occasion de la Journée mondiale des enseignants, la FAE va rendre un « hommage aux profs de l’école publique ».

C’est Pénélope McQuade qui animera l’évènement au cours duquel il y aura des activités pour les enfants sous le coup de 11 heures. Il y aura aussi un grand spectacle dès 13 heures pour appuyer les enseignants du secteur public. Seront de la partie, entre autres, Christian Bégin, Dan Bigras, Les Denis Drolet, Vincent Vallières, Guy Nantel et Claire Pimparé, cette dernière (la Passe-Carreau de Passe-Partout) ayant été jusqu’à l’an dernier la porte-parole de la Semaine pour l’école publique. (Par Alain Martineau) (2015-09-18)


________________________________________________________________________

Démantèlement du terminus de la STL sur Lajeunesse
Recherché : un intermédiaire pour la vente


Photo

Québec cherche à vendre l’immeuble inutilisé du terminus de la STL rue Lajeunesse. (Photo : Philippe Rachiele)
La vente probable faisant suite à la fin de l’occupation du terminus de la Société de transport de Laval (STL) sur la rue Lajeunesse, depuis le 24 août, allait passer sous le radar, n’eût été la vigilance d’un citoyen d’Ahuntsic-Cartierville qui en avait informé journaldesvoisins.com il y a déjà quelques semaines.

Après avoir cherché des informations à ce sujet, Journaldesvoisins.com a découvert que le terminus de la STL, propriété de l’Agence métropolitaine de transport, allait être vendu sous peu par Québec. Dans ce but, le 4 septembre dernier, la Société québécoise des infrastructures lançait un appel d’offres en ligne visant à trouver des services d’intermédiaire de marché pour la vente de trois de ses immeubles, dont l’ancien immeuble et terrain du 10765, rue Lajeunesse. La valeur totale au rôle d’évaluation dépasse les 3 M$. Les soumissionnaires ont jusqu’au 2 octobre pour déposer leur offre de services professionnels, dans un premier temps. Le soumissionnaire retenu procédera à la mise en vente.

D’autres immeubles

Outre cet immeuble et ce terrain qui seront donc sans doute à vendre bientôt par l’entremise d’un courtier commercial, il y a un autre bâtiment que Québec mettra en vente par la même occasion dans le quadrilatère Henri-Bourassa, Lajeunesse, Gouin et Basile-Routhier, soit les anciens bureaux de Revenu Québec à l’arrière du métro Henri-Bourassa, à côté du terrain de la STL et de la brasserie Au coin du métro. Cette dernière appartient à la famille Maragos d’Ahuntsic-Cartierville. 


On peut se demander si le quadrilatère Henri-Bourassa, Lajeunesse, Gouin, et Basile-Routhier n’est pas déjà dans la mire d’un promoteur pour la construction d’autres condos dans l’arrondissement. (Par Christiane Dupont) (2015-09-18)

________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________

Conseil d’arrondissement
Nouvelles en vrac


PhotoVue extérieure de la piscine Sophie-Barat. (Photo: Philippe Rachiele)

Piscine Sophie-Barat

Lors de sa réunion du conseil d’arrondissement, le lundi 13 septembre, les élus ont accordé un contrat de près de 5 M$ à la firme Quadrax et associés, entrepreneurs généraux, pour la réfection majeure de la piscine du complexe Sophie-Barat, la piscine arrivant, selon l’arrondissement, en fin de cycle de vie. La piscine sera fermée à la population à partir du 24 septembre. Les travaux commencent début octobre et, pour l’instant, devraient se terminer à la fin de l’été prochain.

Parc Saint-Benoît

La firme Terrassement Ahuntsic prendra en charge le réaménagement du parc Saint-Benoît. À cette fin, les élus ont autorisé une dépense totale de 662 206,20 $, incluant les taxes.

SPCA

Les élus ont renouvelé le contrat de service pour la gestion des animaux à la SPCA pour deux ans, soit du 1er octobre 2015 jusqu’au 30 septembre 2017 et ont, à cette fin, autorisé une dépense de 263 280 $. (C.D.) (2015-09-18)

Pour voir des photos de l’assemblée publique cliquez ici


________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________

Attention!
De quoi faire le saut à l’intersection Sauvé/Berri près du métro


Photo

La rue reconstruite surplombe de 15 cm (6 pouces) le trottoir à l’intersection Berri/Sauvé de la station Sauvé. (Photos : Philippe Rachiele)
Les travaux de reconstruction de la rue Sauvé, près du métro, se sont déroulés une bonne partie de l’été et, en principe, devaient être terminés ces jours-ci, pour le plus grand plaisir des piétons et des automobilistes qui ont dû s’armer de patience tout l’été. Toutefois, une dénivellation dangereuse d’au moins 15 centimètres à l’angle nord-ouest de la rue Sauvé, juste à côté de l’édicule principal du métro, au coin de rue le plus passant, rend hasardeux le retour à la maison des piétons qui enjambent ce coin de rue.  

L’entrepreneur a asphalté la rue trop haut, ce qui donne le résultat que l’on connaît. D’autant plus, qu’aux intersections, normalement, le trottoir est au niveau de la rue pour que ce soit plus facile pour les poussettes et les fauteuils roulants.

Journaldesvoisins.com avait constaté cette anomalie la semaine dernière, mais n’avait pas eu le temps de prendre une photo. Or, au cours du dernier week-end, un journaliste de La Presse, Paul-André Normandin, avait rapporté le problème sur Twitter ouvrant les paris pour savoir à quel moment la Ville allait réparer ou faire réparer cette incongruité.

26, 27 septembre

Pressé de questions, un porte-parole de la Ville, Philippe Sabourin, a mentionné à journaldesvoisins.com que les correctifs seraient apportés au cours du week-end des 26 et 27 septembre. « Oui, la Ville est au courant du problème d’un niveau de rue surélevé par rapport aux trottoirs à l’intersection Sauvé/Berri, côté nord, nous a écrit M. Sabourin, dans un courriel. L’entrepreneur a omis d’abaisser la chaussée, tel que demandé par la Ville sur une section de 500 mètres carrés. La Ville avait pourtant exprimé clairement cette demande visant l’abaissement du niveau de la chaussée. L’idée étant de régler un problème récurrent d’écoulement de l’eau de ruissellement. »

Pas une cenne de plus!

Toujours selon M. Sabourin, la Ville et l’entrepreneur se sont entendus sur la manière de régler le problème et, surtout, sur la nécessité d’attendre après la rentrée de septembre avant de réaliser les travaux correctifs. Les travaux non conformes seront entièrement pris en charge par l’entrepreneur, a mentionné M. Sabourin. La Ville de Montréal, selon le porte-parole, assumera seulement le coût des travaux non prévus.

 Journaldesvoisins.com a voulu connaître la différence entre « travaux non conformes » et « travaux non prévus », car visiblement le travail effectué sur ce coin de rue était non conforme et non prévu, et du coup savoir ce que les contribuables auraient à payer en sus pour ce correctif. La réponse de M. Sabourin a été lapidaire : « Sans ambiguïté, je répondrai : pas une cenne de plus! » (Par Christiane Dupont) (2015-09-18)
_______________________________________________________________________
________________________________________________________________________

Jardins communautaires
Record de vols enregistrés cette année au Jardin Ahuntsic, sur Prieur


PhotoJardin Pierre-Lapointe, l’un des jardins communautaires d’Ahuntsic-Cartierville (Photo : Philippe Rachiele)

Situé à l’angle de Prieur et Sackville, le jardin communautaire Ahuntsic a connu cette saison un record de vols. Des pertes d’outils et de plantes estimées au total à près de 2000 $ et qui devraient avoir de rudes conséquences sur le budget du jardin de l’année prochaine, comme l’a expliqué la présidente du CA, Sylvie Michaud, en entrevue au journaldesvoisins.com.

Selon Mme Michaud, les vols ont commencé en mai dernier pour se poursuivre tout au long de la saison, ayant lieu même parfois à certaines périodes « tous les jours ». Ainsi, toute une multitude d’objets a été dérobée depuis des plants utilisés par les membres pour leurs jardinets, en passant par des hibiscus géants déterrés à même le sol ou encore des brouettes. Une situation d’autant plus pesante que les résidants du quartier éventuellement témoins des méfaits, ne préviennent pas la police, a déploré Mme Michaud.

« On a eu de très gros vols. Notre cabanon a été défoncé. Ils ont volé tous nos outils, équipements, trousses d’urgence, les outils pour réparer la plomberie, etc. Et tout ça, c’est payé par les citoyens et par les dons qu’on ramasse », a indiqué Mme Michaud, en notant que même si le site a été sécurisé par les membres du jardin eux-mêmes, jusqu’à présent, les vols se poursuivent. « Il y a beaucoup de vols de légumes. Les gens viennent et font quasiment leur épicerie », s’est indignée Mme Michaud.

Lourdes conséquences

Les conséquences de ces vols à répétition pourraient être lourdes à gérer pour le jardin communautaire qui se verra probablement contraint de sacrifier l’an prochain le budget prévu pour certains de ses projets, à la restitution du matériel perdu jusqu’ici. Un des projets de culture de légumes au profit de la Saint-Vincent-de-Paul pourrait en pâtir, ainsi qu’un autre de production d’épices.

« On met tellement d’énergie à travailler notre petit carré de terrain (avec) nos sous, nos petites économies… Les gens sont découragés et on perd beaucoup de jardiniers à cause de cela… Ce n’est pas facile pour tout le monde. Il y en a qui mettent toute leur âme dans leur jardin. Et il y en a qui ont des besoins alimentaires aussi », a résumé Mme Michaud, en évoquant les impacts psychologiques qu’ont pu avoir les vols sur certains des jardiniers.

Restitution des pertes

Outre des aides reçues d’élus, le financement du jardin provient pour l’essentiel de la cotisation de 15 $ payée par chacun des propriétaires des 130 lots de terrain que compte le jardin communautaire. Les outils volés avaient ainsi été payés par les membres eux-mêmes, ou achetés avec des collectes de dons. Les assurances de la Ville ne couvrant que les accidents physiques, la restitution des pertes matérielles devra donc se faire à même leur budget.

Dons d’outils bienvenus

Pour l’heure, le Jardin Ahuntsic n’a pas souhaité réinvestir immédiatement dans l’achat d’outils. « On a demandé aux gens d’essayer de finir la saison avec ce qui reste parce qu’on n’a pas envie de remplir le cabanon cet automne et de se le faire vider cet hiver. On va attendre au printemps », a fait valoir Sylvie Michaud. La présidente du CA invite par ailleurs les résidants ayant des surplus de semences, des brouettes, des outils inutilisés, etc. à en faire don au jardin communautaire. (Par Rabéa Kabbaj) (2015-09-18)


________________________________________________________________________

Rue Chambord, entre H.-B. et Prieur
Les travaux se terminent… 


Photo

Sur la photo, on voit les ouvriers mettant la couche d’asphalte finale sur la rue Chambord entre Henri-Bourassa et Prieur. (Photo : Philippe Rachiele)
_______________________________________________________________________

Contre le gaspillage alimentaire
Le glanage urbain se propage dans A-C


PhotoUn “container” verrouillé par le proprio d’une épicerie d’Ahuntsic-Cartierville qui, visiblement, ne veut pas être visité… (Photo: Philippe Rachiele)

Composées principalement de fruits et légumes frais, des sacs d’épicerie gratuits ont été déposés au moins à trois reprises sur des bancs du parc Saint-Paul-de-la-Croix dans Ahuntsic le mois dernier. Le résultat d’une pratique, le « dumpster diving », née aux États-Unis il y a quelques années et qui fait de plus en plus d’émules à Montréal pour lutter contre le gaspillage alimentaire.

Les épiceries offertes les 14, 15 et 20 août dernier dans le parc Saint-Paul-de-la-Croix ont été annoncées sur la page Facebook de Free Food For Free People, un mouvement d’épicerie gratuite lancé en juin dernier à Montréal par Gabriel Luneau, blogueur et militant originaire de Val-d’Or.

Appelée également trésordure ou déchétarisme en français, le dumpster diving (glanage urbain) est une pratique visant à récupérer les invendus non souillés et encore propres à la consommation, généralement directement dans les conteneurs des commerçants qui les ont jetés.

Redistribuer des produits encore frais

C’est en s’installant à Montréal en 2014 pour faire de l’activisme et de l’humanitaire, que Gabriel Luneau a commencé à s’intéresser à cette pratique. Y ayant recours au départ pour se nourrir, M. Luneau a très vite eu envie de la propager. « Chaque fois que je trouvais de la nourriture, il y en avait tellement, et je voyais le monde qui ne l’avait pas toujours facile. Donc, je me disais (…) qu’on pourrait la redistribuer », explique Gabriel Luneau, en notant avoir réalisé que « si on veut plus d’amour et d’entraide dans le monde, il faut l’incarner ».

Fort de cette idée, Gabriel Luneau commence alors à partir du mois d’avril dernier à faire de grandes tournées dans Montréal, en remplissant sa camionnette de boîtes et en offrant ainsi des vivres gratuits. « Je trouvais le concept génial parce que je pouvais juste écrire sur Facebook : “À tel endroit, je suis là, vous pouvez venir prendre la bouffe” », a expliqué le jeune homme en entrevue au journaldesvoisins.com.

Face à l’engouement suscité par son initiative, Gabriel Luneau décide donc de lancer en juin avec un ami le mouvement d’épicerie gratuite Free Food For Free People et d’ouvrir, ce faisant, une page Facebook pour rejoindre plus de personnes. Le blogueur réalise ensuite une capsule vidéo pour expliquer son mouvement. L’engouement est immédiat avec « plus de 10 000 vues », explique-t-il. Trois mois plus tard, le groupe Facebook compte d’ailleurs à ce jour plus de 3500 membres.

Contrer le gaspillage alimentaire

Le principe du groupe est simple et fonctionne à l’initiative personnelle. Ainsi, la personne qui rassembe un lot d’aliments gratuits publie sur la page du groupe une photo des aliments qu’elle a récoltés et qu’elle propose, en indiquant le lieu – généralement un parc – où les intéressés sont invités à aller se servir. Fruits, légumes, yaourts, tofu, jus ou encore pains et viennoiseries font partie des produits souvent proposés.

Les aliments ainsi récoltés – et parfaitement propres à la consommation – ne proviennent pas d’ailleurs toujours que des poubelles, mais également parfois des commerçants eux-mêmes. « Ce qui arrive aussi souvent c’est que, par exemple, on va être en train de dumpster et le commerçant va sortir dehors pour jeter (les aliments) et donc il nous voit et il va juste nous les donner », a souligné M. Luneau.

Une initiative qui fait réfléchir au gaspillage alimentaire, surtout quand on sait que des études européennes et américaines ont estimé à près de 50 % la part de nourriture gaspillée entre les champs et notre assiette. De plus, il s’agit là d’une pratique qui pourrait aider à résoudre un problème, celui de la faim qui affecterait, selon un rapport tout récent de la Direction de la santé publique de Montréal, de nombreux Montréalais. En 2014, disait le rapport, plus de
50 000 résidants de Montréal auraient manqué de nourriture faute d’argent.


D’après M. Luneau, au regard des publications de la page Facebook du mouvement, ce sont les arrondissements d’Outremont et du Plateau Mont-Royal où la fouille de poubelles connaît le plus de succès. Viennent ensuite Hochelaga puis Ahuntsic-Cartierville, où l’initiative se propage plus timidement. (Par Rabéa Kabbaj) (2015-09-18)
___________________________________________________________________

COMPLET
Train gratuit le dimanche 20 septembre


Photo

Gare Sauvé (Photo : Philippe Rachiele)
Le dimanche 20 septembre 2015, l’AMT vous invitait à découvrir la ligne Mascouche à partir de la gare Sauvé ou Ahuntsic (au Marché Central). 

Seul ou en famille, vous auriez pu voyager gratuitement pour vous rendre au centre-ville, le temps d’une virée de quelques heures. Cependant, à cause du grand nombre de participants, l’AMT ne peut plus accepter d’autres inscriptions. Espérons que ce sera partie remise pour tous les autres… Bon voyage aux participants !

_______________________________________________________________________

JARDINS ET POTAGERS

Automnes plus doux et plus longs
Planifier son jardin en conséquence…


PhotoUne hélianthe à dix rayons pour égayer votre jardin à l’automne (Source : Wikipédia)

La passion du jardinage, pour la majorité des
gens, se compare à l’hibernation de la marmotte. Après une saison estivale
remplie de couleurs et de parfums, dès les premiers signes d’une fraîcheur
annoncée, lentement, les ardeurs horticoles s’estompent, pour se tapir dans
l’attente de temps meilleurs.

Le printemps revenu, cette passion reprend
corps, avec toute la ferveur du vivant qui s’éveille autour d’elle, et les
jardiniers amateurs envahissent les centres jardins, comme avides d’une bouffée
d’oxygène, après l’asphyxie hivernale. On rêve alors de soleil et de lumière,
anticipant la luxuriance de l’été. Tenant dans nos mains des plantules de
vivaces, nous imaginons notre paradis estival, où se marieront bientôt
textures, couleurs, rythmes et odeurs. 

Souvent, fiers de nos réalisations, nous
assistons indolemment, en fin de saison, à leur essoufflement automnal.
Semblables aux feuilles déchues de nos arbres majestueux, nous regardons nos
jardins se dégarnir pour laisser place au décor figé de la saison suivante.
Mais doit-il en être ainsi?

Ça change…

Si nous prenons à témoin les quelques
dernières années, il semble que nous puissions de plus en plus compter sur des
fins d’été et des débuts d’automne franchement plus cléments, qui ont pour
effet de rallonger la belle saison ou, du moins, de prolonger la période de
jardinage. Sans nécessairement bénéficier des chaleurs de l’été et de plages
d’ensoleillement aussi généreuses, il est possible de cultiver l’automne
davantage, avec tout autant de panache. Ainsi, le prochain printemps venu, au
prochain éveil de la marmotte en vous, achetez aussi des plantules d’intérêt
automnal, et tentez de planifier au-delà du jardin estival. Les quelques
spécimens que je vous présente ici pourront ainsi vous faire profiter plus
longuement de votre jardin, et vous assurer d’un flamboyant automne!

Plantes de
saison

Il existe évidemment une panoplie de plantes
vivaces qui fleurissent tard en saison et au cœur de l’automne, mais je partage
ici, avec vous, mes quelques coups de cœur.

Hélianthe à dix rayons (Helianthus decapetalus) : Quoi de mieux pour ensoleiller ses
plates-bandes en automne que les lumineuses fleurs des hélianthes! Haute
d’environ 1,5 m, cette espèce est indigène au Québec et à l’est de
l’Amérique du Nord et saura ainsi aisément faire sa place dans vos aménagements.
En plus d’offrir une floraison jusqu’en octobre, l’Hélianthe à dix rayons est
aussi plutôt hâtif, comparativement aux autres espèces d’hélianthes, et vous
assurera ainsi couleurs et vitalité depuis le milieu de l’été. À cultiver en
massif, elle pourrait bénéficier d’un tuteur et peut avoir tendance à être
légèrement envahissante. Ses fleurs coupées enjoliveront aussi votre intérieur,
jusqu’à tard dans la saison!

Aster de
Nouvelle-Angleterre (Aster novae-angliae) : Si
c’est de couleurs dont vous êtes avides, regardez du côté des nombreux
cultivars de l’Aster de Nouvelle-Angleterre. Quoique cette plante soit aussi indigène au
Québec, dans sa variante violette au disque jaune, ces nombreux cultivars
offrent une palette de couleurs, dont le rouge, le rose, le blanc et le violet.
De floraison tardive (septembre), l’aster prendra le relais de vos perles d’été,
pour reconduire votre jardin à une renaissance automnale, haute en couleur!
Cette Astéracée au port robuste amènera de la texture à votre plate-bande et
vous fera ainsi profiter de sa floraison jusque tard en octobre. À croissance
rapide, elle profitera mieux au soleil et tolérera la mi-ombre.

Anémone du Japon (Anemone japonica) : L’Anémone d’automne compte plusieurs
espèces très variées. Celle-ci, surtout celle à fleurs blanches, semble
soutenir, par de longues tiges frêles, de petits nuages blancs, suspendus dans
l’air. L’Anémone du Japon est aussi disponible en rose et en rouge, toujours
avec un centre jaune. Au début de l’été, elle commence subtilement son déploiement
de délicates feuilles découpées, qui tapissent bientôt le sol, pour laisser
place, un peu plus tard, à de longues tiges minces arborant de petits boutons.
Semblables aux tiges qui supportent les silhouettes des ombres japonaises,
elles feront flotter ces petits nuages de fleurs jusqu’aux premières neiges. De
la famille des Renonculacées, les anémones sont toxiques et profiteront de la
mi-ombre et d’un sol bien paillé. Prenez soin de les contenir, car elles ont
tendance à devenir envahissantes par leurs rhizomes. Lentes à démarrer, elles
valent la peine à long terme.

Sur ce, je vous laisse profiter pleinement de
cette belle fin de saison!

Au plaisir de faire
votre connaissance dans un potager près de chez nous!

Votre fermier urbain,
Patrick    

__________________________________________________________________


LETTRES OUVERTES

Journaldesvoisins.com se fait un plaisir de publier vos lettres ouvertes si elles traitent d’une situation, d’une problématique, ou encore d’un événement concernant le territoire. Prière d’envoyer vos lettres avant le mercredi, 17 heures, en fichier Word (et non en pdf), et d’en vérifier l’orthographe avant l’envoi. Nous nous réservons le droit de les éditer, de les raccourcir si nécessaire, ou de les corriger en espérant que vous aurez fait vos devoirs avant de nous faire parvenir votre missive. Merci! (C.D.)

Lettre ouverte sur la récente déclaration de Jean Chrétien, par Gilles Mercier

__________________________________________________
BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈV

La députée de Crémazie devient adjointe parlementaire du ministre de la Santé et des Services sociaux. La députée de la circonscription de Crémazie, Marie Montpetit, vient d’être nommée adjointe parlementaire du ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette. Mme Montpetit épaulera le ministre dans les changements qu’il a entamés dans le réseau de la santé et l’accès aux soins de santé. Auparavant, Mme Montpetit occupait le poste d’adjointe parlementaire de la ministre déléguée à la Réadaptation, à la Protection de la jeunesse et à la Santé publique, Lucie Charlebois. Elle participe à la Commission de la santé et des services sociaux depuis son élection. « Je suis honorée de cette nomination qui me permettra de travailler en étroite collaboration avec mon collègue, M. Barrette, et de mettre pleinement mon expérience à profit. J’aurai un rôle primordial dans la mise en œuvre des priorités de notre gouvernement en secondant le ministre dans ses fonctions et je m’en réjouis. C’est une très belle marque de confiance et je compte bien l’honorer », a déclaré Mme Montpetit.



Photo

Un magnifique don de Shilvi pour les Croque-livres! C’est avec joie que Croque-livres, le réseau de boîtes de partage de livres destinés aux jeunes âgés de 0 à 12 ans du Québec, a vu Sylvie Dumontier, auteure de la populaire série de livres jeunesse Shilvi, se joindre au mouvement en faisant don de milliers d’exemplaires des livres de la série. D’autres organismes de l’arrondissement tels que l’OBNL Concertation d’Ahuntsic pour la petite enfance, la Coopérative d’habitation Oasis Sauvé de Montréal, le Théâtre des petits âmes et la Table de concertation jeunesse Bordeaux-Cartierville ont également reçu des ouvrages de l’auteure.

Agrile du frêne – reprise du programme de dépistage. Depuis le 1er septembre et jusqu’au 31 décembre 2015, le programme de dépistage de l’agrile du frêne, qui consiste à écorcer des branches de frênes situés sur les rues et dans les parcs des 19 arrondissements montréalais, est amorcé. Dans le cadre de ce programme, les frênes marqués d’un point de peinture bleue sont prévus pour un échantillonnage alors qu’un point de peinture blanche sera appliqué par l’entrepreneur, soit Services d’arbres Primeau, lorsque le prélèvement aura été effectué.

Pour ralentir la mortalité des frênes
Les activités automnales de dépistage par écorçage représentent la base sur laquelle s’appuie l’ensemble des interventions annuelles de lutte contre l’agrile : production de listes d’abattage des frênes publics dépistés positifs, établissement des zones à risque réglementées, traitement des frênes publics à conserver dans les zones à risque, etc. Ainsi, les résultats du dépistage orientent toutes les stratégies d’intervention qui visent à ralentir la mortalité des frênes sur le territoire d’Ahuntsic-Cartierville et de la Ville de Montréal. Pour en savoir davantage, visitez le site ville.montreal.qc.ca/agrile ou encore composez le 311. (Source : Arrondissement)


Photo

Marie Montpetit accueille une « députée d’un jour » Le 12 septembre dernier, la députée de Crémazie, Marie Montpetit, a eu le plaisir d’accueillir Ophélie, une élève du quartier, à titre de « députée d’un jour ». Ophélie a ainsi pu se familiariser avec certains aspects de la vie de députée, en accompagnant Mme Montpetit dans les activités de la circonscription durant toute la journée. Nous la voyons ici remettre des trophées aux jeunes joueurs du Club de soccer Les Braves d’Ahuntsic lors de la fête des bénévoles qui se déroulait au parc des Hirondelles. (Source : Bureau de la députée de Crémazie)

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville convie la population à une soirée d’information qui portera sur la présentation du plan d’aménagement du parc Saint-Paul-de-la-Croix (bordé des rues Sauvé, Sauriol, Christophe-Colomb et Hamel), laquelle aura lieu en présence de la conseillère du district de Sault-au-Récollet, Lorraine Pagé. La rencontre se déroulera au gymnase de l’école primaire Louis-Colin située au 10122, boulevard Olympia, le mardi 29 septembre 2015, à compter de 19 heures. Cette soirée vise à informer le public des derniers investissements réalisés dans ce parc, à lui présenter le plan d’action proposé en vue de revamper le parc Saint-Paul-de-la-Croix ainsi qu’à s’assurer que le plan correspond aux besoins des citoyens et des utilisateurs. Bienvenue à tous! (Source: Arrondissement)


Photo

Collecte des résidus verts
Dates de collecte
Automne 2015 : du 21 septembre au 26 novembre




Déposez vos résidus en bordure de la rue entre 5 h et 8 h le matin de la collecte.
Il est interdit de déposer des feuilles mortes dans la rue.

Contenants autorisés :

  • Sacs en papier
  • Boîtes de carton
  • Récipients en métal ou en plastique rigide munis de poignées ou d’anses et n’ayant aucun couvercle


Résidus verts acceptés :

  • Résidus de nettoyage de jardins, de potagers et d’arbres fruitiers
  • Rognures de gazon, MAIS la pratique de l’herbicyclage est fortement suggérée
  • Feuilles mortes
  • Branches de conifères (par exemple : haie de cèdres) de moins de un mètre de long et de cinq centimètres de diamètre, attachées en fagot avec de la corde ou disposées dans les contenants autorisés
  • Tous les sacs en plastique sont interdits.

Afin de lutter contre l’infestation de l’agrile du frêne, les branches de toutes espèces de feuillus ne sont pas acceptées dans les résidus verts. Pour plus de détails sur la lutte contre l’agrile du frêne dans l’arrondissement, cliquez ICI.

Résidus refusés :

  • Résidus alimentaires (notamment les restes de table)
  • Litière d’animaux
  • Terre et pierres
  • Souches, troncs d’arbres et branches de feuillus

Poids maximum :
Les contenants et les sacs ne doivent pas dépasser 25 kg, sinon ils ne seront pas ramassés. Renseignements : 311.
www.ville.montreal.qc.ca/environnement  www.ville.montreal.qc.ca/collectes (Source : Arrondissement)

__________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE

ATTENTION: CHANGEMENT AU JOUR DE TOMBÉE. Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, des succès ou des questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com en nous faisant parvenir un court texte (maximum de 100 mots) dans un fichier WORD (et non en pdf). Prenez note que nos jour et heure de tombée sont maintenant le LUNDI de chaque semaine, à 17 heures. C’est avec plaisir que nous publierons vos infos. Faites en sorte qu’elles soient brèves. Indiquez-nous les deux semaines où vous voulez les voir publiées. Finalement, n’attendez pas un accusé de réception. Nous préférons garder notre temps pour bien gérer cette chronique et tenter de publier le plus possible de ce que nous recevons. Nous recevons un grand nombre d’informations.


Picture

Conférence mensuelle de La Parentrie, organisme communautaire d’entraide et de répit aux familles en santé mentale. Le thème de la soirée sera la schizophrénie. Nous recevons Maryse Tessier, travailleuse sociale, et Aomar Haddar, infirmier clinicien en santé mentale. Tous deux travaillent au CIUSSS du Nord de Montréal. Le 23 septembre 2015 à 19 heures au Centre communautaire d’Ahuntsic. Prix d’entrée 3$.
Inscription : 514 385-6786. (Source: La Parentrie)



Picture

Encore quelques places… En cette période de la rentrée, Entraide Ahuntsic-Nord, qui se dédie aux ainés du quartier, accueille tout bénévole intéressé à une participation citoyenne; travail à l’accueil, au transport, à l’accompagnement. Offrez-vous une saison d’entraide.
Information : 514 392-9171, poste 25. (Source : Entraide Ahuntsic-Nord)


Photo

« L’argent ne fait pas le bonheur, sauf que… » Ce sera le thème de l’atelier du mardi 22 septembre à 13 h 30. Dans le contexte économique actuel, votre budget est-il réduit ? Avez-vous à faire des choix difficiles entre vos besoins, ceux de vos enfants, le loyer ou l’épicerie? Venez en parler avec nous. Pour participer à cet atelier, veuillez communiquer avec nous au 514 388-0980. Consultez notre calendrier d’activités www.cfse.ca. (Source : Centre des femmes)


Photo

Recherche d’emploi – les outils, les stratégies, le marché du travail. Trouver un emploi n’est pas toujours chose facile, d’autant plus lorsqu’on vient d’un autre pays. Venez-vous renseigner sur les outils et les stratégies les plus efficaces pour chercher un emploi. Comment utiliser les réseaux sociaux, qu’est-ce que la première expérience québécoise ou encore qu’en est-il de l’état du marché du travail à Montréal? Des intervenants du SIMO (Service d’intégration au marché du travail par objectifs) seront présents pour répondre à vos questions, le jeudi 24 septembre à 13 h 30. Pour vous inscrire, appeler au 514 382-0735, poste 225. (Source : CANA)


Photo

La P’tite Pasto – Activité parent-enfant – 5 ans
et moins.
Jeux,
chants, contes et bricolages pour explorer, dans le plaisir, différents thèmes
de la vie des tout-petits : la famille, les amis, les talents, le partage et Noël,
et pour découvrir les grandes valeurs chrétiennes. Activité animée par des parents, au sous-sol de l’église Saint-André : tous les jeudis et les samedis du 3
octobre au
28
novembre. Information : 514 334-5521. (Source : La
p’tite Pasto)


C’est la période d’inscription au 225e groupe scout Saint-Isaac-Jogues qui accueille des garçons et des filles de 7 à 17 ans. Pour les jeunes de 7-8 ans (groupe des Castors), les rencontres sont le mercredi de 18 h 30 à 19 h 45. Pour les jeunes de 9 à 11 ans (louveteaux) et pour les jeunes de 12 à 17 ans (éclaireurs), les rencontres sont le mardi de 19 h à
20 h 45. Pour information ou inscription, contacter Sébastien Dumont, chef de groupe, au 514 244-8039. (Source : 225e groupe scout Saint-Isaac-Jogues)


Photo

Entraide Ahuntsic-Nord – bénévolat. C’est bientôt la rentrée et quiconque, homme ou femme, désire s’impliquer auprès des aînés de notre quartier est bienvenu. Chauffeurs, baladeurs, gens de l’accueil et du travail administratif, les divers types d’engagement sont au rendez-vous et toute offre de service sera grandement appréciée. Pour information, contacter France Brochu, au 514 382-9171. (Source : Entraide Ahuntsic-Nord)


________________________________________________________________________

LE COIN DES COMMERÇANTS 

Vous êtes commerçant dans l’arrondissement et vous désirez mettre une publicité dans notre magazine papier de la rentrée? Il est encore temps pour la version qui sera distribuée à l’est de la rue St-Hubert. Vous avez jusqu’à lundi 31 août, 17 h, pour réserver votre espace, et à mardi 1er septembre, 17 h, pour nous faire parvenir votre prêt-à-imprimer. Contactez Éric Lescure, conseiller média, au 514 506-8665.

Sur La Promenade

La Promenade Fleury a souligné ses 30 ans ce midi! Au menu: gâteau, chandelles et tutti quanti. L’anniversaire devait être célébré lors de la vente-trottoir, mais la pluie a modifié les plans des organisateurs.

Saviez-vous qu’il y a une Agence de rencontre sur La Promenade? L’Agence de rencontre Fleury, tel est son nom, a un nouveau site Web. On le consulte en cliquant ici. 

Encore 8 jours pour gagner 100 !? Étudiants en chant ou en musique, ou amateurs comme vous? Personne ne s’est encore manifesté. Vous jouez du piano? Vous chantez? Et vous aimeriez gagner des sous? La Promenade Fleury organise un concours : interprétez la chanson Imagine de John Lennon en vous accompagnant au piano sur l’un des pianos publics de La Promenade, et filmez-vous. Déposez votre vidéo sur la page Facebook de La Promenade; tout cela d’ici le 25 septembre. La meilleure interprétation sera choisie et le gagnant méritera 100$.

Sur FLO

Les mercredis pique-niques sont maintenant terminés au parc Tolhurst. Rendez-vous l’an prochain!

Vous pouvez maintenant vous abonner à l’Info-lettre de FLO pour avoir encore plus de nouvelles des commerçants qui y ont pignon sur rue. Il vous faut remplir le formulaire ad hoc. C’est par ici.

Sur le boulevard Henri-Bourassa

Un nouveau centre sportif pour femmes seulement vient d’ouvrir au 1510, boulevard Henri-Bourassa Ouest. Il s’agit du Gym Nutri-Cardio Pour Femmes, avec une salle d’entraînement et des cours en groupe. Des conseils de professionnels en matière de santé et de nutrition vous attendent. Tout pour une remise en forme faite dans le plaisir et qui donne des résultats concrets! 
________________________________________________________________________

QUOI FAIRE… QUOI FAIRE… QUOI FAIRE… QUOI FAI

Voici certaines activités prévues cette semaine dans l’arrondissement :

______________________
Des formations sont offertes à la bibliothèque d’Ahuntsic située au 10300, rue Lajeunesse (514 872-0568) ou encore à la bibliothèque de Cartierville située au 5900, rue de Salaberry (514 872-6989) et s’inscrivent dans la volonté de l’arrondissement de proposer aux résidents d’Ahuntsic-Cartierville une variée d’activités toutes plus intéressantes les unes que les autres.

Le samedi 19 septembre de 11 h à 12 h 30
Initiation à internet (bibliothèque d’Ahuntsic)

Le vendredi 25 septembre de 13 h 30 à 15 h
Initiation à l’informatique (bibliothèque de Cartierville)

Le samedi 26 septembre de 11 h à 12 h 30
Initiation à la recherche sur internet (bibliothèque d’Ahuntsic)

Le mardi 29 septembre de 13 h 30 à 15 h
Initiation à Internet (bibliothèque de Cartierville)

Le samedi 3 octobre de 11 h à 12 h 30
Initiation au courriel (bibliothèque d’Ahuntsic)

Les inscriptions doivent se faire deux semaines avant la date de la formation, par téléphone ou sur place au comptoir de prêt de la bibliothèque où on souhaite se rendre. (Source : Arrondissement)
______________________


Photo

Le vendredi 18 septembre à 18 h 
Fugain, Lama, Sardou par Jocelyn St-Jean. Une soirée à vous laisser bercer par les plus belles mélodies de ces trois géants de la chanson populaire française. Jocelyn St-Jean vous interprète, simplement, à sa manière Bravo Monsieur le monde, Les P’tites femmes de Pigalle, Les Vieux mariés et plusieurs autres grands succès de ces légendes vivantes. Avis aux nostalgiques… rendez-vous dans le passé! Souper-spectacle 42,95 $. (Source : Le Rendez-vous du thé)  


Photo

Le samedi 19 septembre à 18 h 
Dalida à ma manière par Claire Garand. Avec sa voix grave et chaude, Claire Garand n’aura pas besoin d’artifices ni de paillettes pour vous transmettre la passion de cette glorieuse artiste que fut Dalida. Souper-spectacle 42,95 $. (Source : Le Rendez-vous du thé)  


Le samedi 19 septembre à 14 h
Visite guidée à pied du Sault-au-Récollet. Information et réservation : tours.kaleidoscope@sympatico.ca ou 514 990-1872. (Source : Kaleidoscope)

Le samedi 19 septembre à 20 h
La Société d’astronomie de Montréal (SAM) présente un atelier d’initiation à l’astronomie au chalet du Parc-nature de l’Île-de-la-Visitation, 2425, boulevard Gouin Est. L’atelier d’initiation s’intitule « Constellations et cherche-étoiles ». Quelles constellations seront visibles dans le ciel au mois de septembre? Où trouver la lune et les planètes? Apprenez à utiliser un cherche-étoiles (si le ciel est étoilé) ou venez prendre des conseils pour vous initier à l’astronomie. Cette soirée est offerte gratuitement. Après la conférence, des télescopes et des jumelles seront mis à votre disposition. Prenez note que l’observation à l’aide de télescopes n’aura pas lieu si le ciel est couvert. (Source : SAM)


Photo

Le samedi 19 septembre de 8 h à midi
Observation ornithologique au Parc des Rapides (Lachine)
situé à la hauteur des rapides de Lachine sur la rive du fleuve Saint-Laurent. Possibilités : goélands, canards, hérons, sternes, harles, cormorans, hirondelles, chevaliers ainsi que des rapaces comme le Balbuzard pêcheur. Covoiturage ou rendez-vous sur place (6e Avenue et boulevard Lasalle).
Information : coamessages@gmail.com ou 438-338-4138. (Source : COA)

Le samedi 19 septembre et le dimanche 20 septembre, de 10 h à midi
Bibi la girafe invite les petits et les grands aux fêtes de la lecture du festival Je lis, tu lis. Pour clore l’édition 2015 du festival Je lis, tu lis, l’arrondissement organise deux grandes fêtes pour les petits et les grands. La première aura lieu le samedi 19 septembre de 10 h à midi au YMCA Cartierville, situé au 11 885, boulevard Laurentien (angle Louisbourg), tandis que la deuxième se tiendra à la Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville, le dimanche 20 septembre de 10 h à midi. Plusieurs activités sont prévues, dont l’animation de la lecture, des jeux et du bricolage ainsi que de nombreux prix. Ces deux événements sont gratuits. Pour de plus amples renseignements, contactez une des bibliothèques de l’arrondissement.
Bibliothèque d’Ahuntsic : 514 872-0568
Bibliothèque de Cartierville : 514 872-6989
Bibliothèque de Salaberry : 514 872-1521.
(Source : Arrondissement)


Picture

Le lundi 21 septembre
Apprendre le violon ou la gigue à l’École des arts de la Veillée. Oui, une école existe pour apprendre à danser la gigue ou les sets carrés bien québécois ou pour apprendre le violon, l’accordéon, l’harmonica, la chanson ou encore l’accompagnement à la guitare. C’est l’École des arts de la Veillée, maintenant bien installée dans le quartier Ahuntsic depuis janvier 2014, au 2e étage de la Maison de la culture, 10300, rue Lajeunesse. La session d’automne 2015 débute la semaine du 21 septembre. Cours gratuits la première semaine. Venez essayer le Trad. Venez vous amuser avec vos traditions. Pour plus d’information ou pour inscription, contactez Carmen Guérard au 514 273-0880 ou à info@espacetrad.org. (Source : SPDTQ)



Photo

Lundi le 21 septembre de 16 h 30 à 21 h
Poésie à la carte. Invitée spéciale Hélène Roland par Roger Michael et Hélène Carrière. Vous êtes cordialement invités à l’ouverture de la 2e saison de Poésie internationale francophone 2015-2016, le lundi 21 septembre 2015. En vedette: la comédienne Hélène Roland en 1e partie, suivie de Roger Michael (connu pour Sol et Gobelet, La Boîte à surprises, Les Berger et surtout dans le rôle de M. Popol de la télésérie Épopée Rock). Un succulent souper à la Table d’hôte vous sera proposé, le tout dans une ambiance agréable, accueillante, conviviale et élégante. Entrée libre – contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

Le mardi 22 septembre à 18 h 
Eco Trio par Jean Cyr, Raymond Grégoire et André Boisvert. Du jazz en harmonie avec l’eau, l’air, la faune et la flore, le ciel, la terre et les autres beautés du monde… À découvrir! Contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)  

C’est une programmation riche et variée qui est offerte à la population de l’arrondissement cet automne dans les bibliothèques d’Ahuntsic et de Cartierville. Environnement, santé, sécurité, conciliation travail et vie, voilà autant de sujets qui méritent qu’on s’y attarde. Offertes gratuitement, il suffit de s’inscrire sur place ou par téléphone pour y assister. Les inscriptions commencent deux semaines avant la date de l’événement. À la bibliothèque de Cartierville :

Le mardi 22 septembre à 13 h
Mieux comprendre la maladie d’Alzheimer

Quelles sont les procédures qui conduisent au diagnostic? Où en est la recherche? Quelles sont les possibilités de traitement? Conférence du Dr Alain Robillard, neurologue et professeur à l’Université de Montréal. Activité présentée en collaboration avec les Cafés Alzheimer de la Société Alzheimer Montréal. 

Le mercredi 30 septembre 13 h 30
Donations avant décès : les précautions à prendre

Ce qu’il faut savoir avant de faire un don de son vivant à ses enfants, à ses petits-enfants ou à des proches. (Activité présentée grâce à la collaboration de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées)

Au Café de Da :
Le mardi 22 septembre à 13 h
L’anxiété de performance chez l’enfant
Conférence de Sara Savoie, orthopédagogue : Comment motiver et aider les enfants dans leur apprentissage et leur réussite scolaire? (Source: Arrondissement)

Le mercredi 7 octobre à 10 h
La fraude envers les aînés par un mandataire
Lorsque l’on ne peut désigner une personne comme mandataire, quelles sont les solutions possibles et comment prévenir la fraude? (Activité présentée grâce à la collaboration de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées)


Le mercredi 7 octobre à 19 h 30
Conciliation travail et responsabilités du proche aidant
Trucs et astuces pour prévenir l’épuisement chez les proches aidants. (Activité présentée en collaboration avec le Regroupement des aidantes et aidants naturels de Montréal)


Picture

Le mercredi 23 septembre à 18 h 
Soirée tzigane. Retrouvez Sergeï et Olga Trofanov pour un voyage dans les pays de l’Europe de l’Est. Entrée libre – contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Des rencontres d’auteurs dans les bibliothèques d’Ahuntsic et de Cartierville. Les bibliothèques d’Ahuntsic et de Cartierville mettent à l’honneur des écrivains québécois de premier plan à l’occasion de six rencontres littéraires qui auront lieu d’ici la fin décembre. Ces rencontres permettent au public de mieux connaître la littérature d’ici et d’apprivoiser l’œuvre d’un auteur. Offertes gratuitement, il suffit de s’inscrire sur place ou par téléphone pour y assister. Les inscriptions commencent deux semaines avant la date de l’événement.

Le mercredi 23 septembre à 19 h 30
Venez faire la rencontre de Carole David, qui vit et écrit sous deux identités. Fille d’une mère d’origine italienne et d’un père québécois, elle est poète et romancière. Son œuvre est marquée par la tension entre ces deux identités culturelles. Lors de cette rencontre, elle fera à rebours le parcours qui l’a menée à l’écriture et à l’enseignement de la littérature. Elle a été récipiendaire du prix Émile-Nelligan, du prix Alain-Grandbois et du prix de la revue Estuaire. Son recueil de poésie L’année de la disparition est paru en 2015. Lieu : Au Café de Da (Bibliothèque Ahuntsic) – 545, rue Fleury Est. 

Le mardi 29 septembre à 19 h 30
Yves Vaillancourt est écrivain, photographe et professeur de philosophie au Collège Ahuntsic. Il a publié des romans et des ouvrages philosophiques. Parmi ses thèmes de fiction, on retrouve le voyage, la photographie, l’interpénétration entre les mondes virtuels et réels, ainsi qu’une quête contemporaine du sacré. (Activité présentée en collaboration avec Les écrivains francophones d’Amérique) (Source: Arrondissement)



Photo

Le mercredi 23 septembre de 13 h 30 à 15 h 30
Michel Guay prononcera une conférence sur la magie et la pensée magique sous les pharaons, à la salle de l’église Saint-Jude (10120 avenue d’Auteuil). Gratuit pour les membres de l’Alliance culturelle, 10 $ pour les non-membres. Un cours sur l’Afghanistan commence le 21 septembre. Information : 514 382-5716 ou www.allianceculturelle.qc.ca. (Source : L’Alliance culturelle)


Picture

Le jeudi 24 septembre à 18 h
Fado portugais, swing et rythmes du cap vert par Alix Noel Guéry, Marc Wencelius et Andrew Bruhelius. Embarquez dans le navire du groupe Iguana Caravel en voyage avec un répertoire de fado portugais teinté de swing, de rythmes des îles du Cap-Vert et d’Angola. Ce voyage musical lusophone s’aventurera sur plusieurs continents avec le piano, l’accordéon, la guitare manouche, la basse et les percussions de musiciens-chanteurs hautement voyageurs. Un spectacle raffiné, multiculturel et coloré! Entrée libre – contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)



Photo

Le vendredi 25 septembre à 20 h. Concert au bout du monde Trio Nomad’s Land, musique originale inspirée du gnawa marocain. Nomad’s Land est la réunion de trois grands musiciens d’univers complètement différents. C’est la rencontre d’un maître de sa tradition orale, Saïd Mesnaoui, chanteur et interprète du hajhouj ou guembri (basse associée au gnawa du sud du Maroc) avec le flûtiste Guy Pelletier (soliste, chambriste et improvisateur) aux expériences multiples et diversifiées et l’aventurier de tous les genres, le percussionniste et batteur Bertil Schulrabe. Les subtilités sonores, les finesses du jeu, l’écoute, la communion et l’équilibre des voix confèrent au trio une place de choix. À la Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville. Information au 514 872-8749. (Source : Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville)



Photo

Le vendredi 25 septembre à 18 h 
Reggiani, Montant, Ferrat, trois grand noms de la chanson française dont tous connaissent les plus belles chansons… Venez les redécouvrir et laissez Pierrot Fournier leur redonner un second souffle. Souper-spectacle 44,95 $. (Source : Le Rendez-vous du thé)  



Photo

Le samedi 26 septembre de 14 h à 16 h 30
Peinture en direct avec l’artiste peintre Mario Merola à la Maison de la culture. Rencontre avec cet artiste de grande envergure qui occupe une place importante dans l’histoire de l’art du Québec et du Canada et qui réside à Ahuntsic. (Source : Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville)



Photo

Le samedi 26 septembre à 18 h
Hommage à Brel. Pierrot Fournier est engagé dans deux avenues, la création de chansons et l’interprétation des classiques de Brel, de Ferré et de Brassens. Au Québec, l’excellence de son interprétation du répertoire brellien est depuis longtemps reconnue. Venez le découvrir ou redécouvrir pour une soirée extraordinaire! Souper-spectacle
44,95 $. (Source : Le Rendez-vous du thé)



Picture

Le samedi 26 septembre de 7 h 30 à midi
Sortie organisée par le Club d’ornithologie d’Ahuntsic à la Pointe de Yamachiche (Mauricie). Le site accueille de nombreux oiseaux de rivage comme des pluviers, des chevaliers, des bécasseaux et on peut y voir aussi des canards et des rapaces. Bottes d’eau recommandées, prévoir une collation. Covoiturage : 14 $. Information : coamessages@gmail.com ou 438-338-4138. (Source : COA)


Photo

Le samedi 26 septembre de 10 h à 18 h
L’Association des Braves organise un jamboree accessible et gratuit à toute la communauté. Vous y êtes tous les bienvenus. En cas de pluie, toutes les activités (à l’exception de Youppi) sont remises au 27 septembre suivant le même horaire. Lors de cette journée, il y aura la présence de l’Armée canadienne, d’anciens joueurs des Canadiens de Montréal, des pompiers, de la police et de différentes mascottes! Plusieurs activités auront aussi lieu, dont des jeux gonflables, de l’animation, des tirages, des conférences et d’autres surprises. (Source : Association des Braves)


Photo

Les journées de la culture
À l’occasion des Journées de la culture, les trois musées d’Ahuntsic-Cartierville convient les citoyens de l’arrondissement et ceux des environs à célébrer ce grand rassemblement culturel. Le Musée des Sœurs de Miséricorde, Cité historia et le Musée des Sœurs de la Providence ont concocté une programmation pour l’occasion.

Les vendredi et samedi 25 et 26 septembre
Musée des Sœurs de Miséricorde, 12435, avenue de la Miséricorde. Commémorez le 170e anniversaire de fondation de la première maternité francophone de Montréal par les Sœurs de Miséricorde. Saisissez l’ampleur des défis qu’ont dû relever leur fondatrice, Rosalie Cadron-Jetté, et ses compagnes pour assister les « filles-mères » et leurs enfants. La lecture de récits choisis vous témoignera de la dureté de l’époque. Information : 514-332-0550, poste 1-393 ou www.museemisericorde.org. Parole aux pionnières les 25 et 26 septembre : exposition, visites guidées : 10 h 30, 13 h, 15 h. Aucune réservation. +15 ans.

Le samedi 26 septembre
Cité historia, 10897, rue du Pont. Cité historia souligne la thématique Cinéma des Journées de la culture en proposant des ateliers d’initiation au bruitage. Nous apprendrons aux enfants quelques trucs et astuces de bruiteurs pour reproduire des sons, tels les cris d’animaux, les grincements de porte ou la pluie. Ils pourront ensuite s’exercer sur un film d’animation d’un vieux moulin dans la tempête. De bonnes idées pour les soirées ciné à la maison! Pour réservation : 514 850-4222. Cette activité fait partie de la sélection spéciale Choix Famille Financière Sun Life des Journées de la culture. Apprentis-bruiteurs : 26 sept. Atelier pour les 7-12 ans : 11 h et 14 h, durée 60 min. Réservation requise au 514 850-4222.

Les vendredi et samedi 25 et 26 septembre
Musée des Sœurs de la Providence, 12055, rue Grenet. Depuis leur fondation en 1843, par Émilie Gamelin, les Sœurs de la Providence ont laissé une empreinte sociale durable sur notre société. L’Asile de la Providence, situé sur l’actuelle Place Émilie-Gamelin, est l’épicentre à partir duquel plus de 6000 femmes se sont consacrées au soulagement des plus démunis dans des œuvres de santé, d’éducation et de service social. À travers la visite guidée d’une des salles du Musée, découvrez l’héritage et la contribution sociale ici au Québec et ailleurs dans le monde; un héritage qui marquera pour encore longtemps notre société. Une histoire et une œuvre à découvrir. Exposition et visites guidées le 25 septembre : 11 h, 13 h et 15 h, et le 26 septembre : 11 h et 13 h.

Samedi le 26 septembre
C’est avec joie que la TOHU participera à la 19édition des Journées de la culture. À cette occasion, la foule d’activités gratuites proposées saura divertir les amoureux de cirque comme les simples curieux. Au programme de la journée : répétition et enchaînement de la création Fen[^]tre par le Collectif Les Improbables qui animeront aussi des ateliers cirque, une dernière chance de visiter l’exposition Ces objets qui (ra)content Saint-Michel de Christine Barbedet, des visites guidées du Complexe environnemental de Saint-Michel et des hauteurs de la TOHU, des activités cirque participatives et plus encore! Les visiteurs sont également invités à découvrir l’École nationale de cirque, située à deux pas de la TOHU. (Source: La TOHU)


Dimanche le 27 septembre de 13 h à 17 h
Sessions de musique à la Maison de la culture!

Musiques et danses traditionnelles 
Musique et danse traditionnelles québécoises avec la Société pour la promotion de la danse traditionnelle québécoise (SPDTQ). Apportez votre instrument : violon, cuillères, accordéon, banjo, guitare, vos chansons et vos souliers de danse.

Musiques et rythmes gnawa 
En atelier participatif, sur la scène de la Maison de la culture, Saïd Mesnaoui et Bertil Schulrabe vous proposent différents rythmes de transes, de danses, de gnawa, etc. Apportez vos djembés et autres percussions! (Source : Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville)


Photo

Le dimanche 27 septembre à 19 h
Cours de thé par Thanina. Qu’est-ce que le thé blanc, vert, rouge? Ses bienfaits sur la santé? Comment préparer un bon thé? Lequel prendre pour se reposer ou encore, pour avoir plus d’énergie? La différence entre le thé en vrac et celui en sachet? Finissez bien votre semaine en appréciant un bon moment reposant, avec réponses à vos questions sur la boisson la plus bue au monde après l’eau. Au menu : son histoire, ses propriétés, son mode de préparation et bien plus. Avec Thanina, apprentie du maître de thé Nakamura Sensei, fraîchement revenue du Japon pour partager ses conseils et astuces. Elle vous permettra aussi de déguster de savoureux thés fins de multiples parfums, pour votre plaisir. Cours et dégustation 25 $. (Source : Le Rendez-vous du thé)  


Le dimanche 27 septembre à 15 h
Dans le cadre de sa 12e saison, la série de concerts Moments Musicaux
vous propose d’entendre le réputé chœur du Studio de musique ancienne de Montréal (SMAM) qui présente son programme Sous les fresques de Michel-Ange. Le chœur a cappella, sous la direction artistique de Christopher Jackson, interprètera pour vous la monumentale musique chorale entendue à Saint-Pierre de Rome pendant plus de deux siècles. Pour l’occasion, le chef invité Andrew McAnerney dirigera le concert. Le programme est constitué d’œuvres majeures composées par les plus grands maîtres de la Renaissance. Lieu : église de la Visitation au 1847, boulevard Gouin Est. Admission générale 25 $ (30 $ à compter du 26 septembre à midi), étudiants 10$. Information et billets : http://www.momentsmusicaux.ca/ ou 514 439-2254. (Source : Moments Musicaux)


Photo

Le 29 septembre à 19 h 30
« D’hier à aujourd’hui : les nouveaux horizons du diabète ». Conférence qui sera présentée par Sylvie Lauzon, nouvelle directrice générale de Diabète Québec à l’ Auditorium Émilie-Gamelin de l’Hôpital du Sacré-Cœur. Pour souligner le lancement de nos activités 2015-2016 et notre 30e anniversaire, vous recevrez notre tout nouveau dépliant et feuillet de programmation 2015-2016. Pour terminer la soirée, il y aura des prix de présence ainsi qu’un succulent goûter. Y serez-vous ? Le stationnement est
gratuit : utiliser l’entrée par la rue de la Miséricorde à compter de 19 h. (Source : DNM)



Photo

Le jeudi 1er octobre à 18 h 30
Conférence sur l’aliénation parentale, pour mieux comprendre ce phénomène et prévenir les conséquences qui en découlent. Gratuit pour les membres (5 $ pour les non-membres). Lieu : Centre communautaire Ahuntsic, 10780 rue Laverdure. (Source : RePère)



Photo

Le vendredi 2 octobre
Devenez membre de l’Alliance culturelle et vous aurez accès, tout près de chez-vous et à prix abordable, à des conférences, des matinées musicales, des cours variés et passionnants, ainsi que des visites et de courtes excursions enrichissantes. Des places sont encore disponibles pour la visite de Trois-Rivières, qui aura lieu le vendredi 2 octobre. Elle comprend le sanctuaire Notre-Dame-du-Cap, la vieille prison et un tour de ville historique. Les inscriptions sont acceptées jusqu’au lundi 21 septembre. Vous trouverez notre programmation et tous les détails pour l’inscription au www.allianceculturelle.qc.ca, ou en nous téléphonant au 514 382-5716 (Source : Alliance culturelle).


Picture

Le samedi 17 octobre à 10 h

Vous êtes cordialement invité(e) à célébrer le 25e anniversaire de la Parentrie. Découvrez les créations de la 2e édition de « Au cœur de nous, en couleurs avec vous », réalisée par les participants du programme de répit de la Parentrie. L’artiste Guy Jodoin sera présent à la remise des certificats de reconnaissance et le docteur Robert Béliveau est l’invité à la conférence sur l’initiation à la méditation. Ce sera un immense plaisir de vous accueillir en grand nombre. S’il vous plaît, confirmer votre présence avant le 9 octobre au 514 385-6786. (Source : La Parentrie)


Autres idées d’activités sans date précise


PhotoCrédit photo: Wikipédia

Mario Merola, plus de 60 années de création! L’exposition hommage de l’oeuvre de l’artiste Mario Merola a pris son envol à la Maison de la culture et se poursuivra jusqu’au 17 octobre. Des années 50 à nos jours, tel en est le titre. Résidant d’Ahuntsic-Cartierville, âgé de 84 ans, Mario Merola a exposé dans plus de 25 villes à travers le monde et a enseigné à l’École des Beaux-Arts, notamment. Pour plus d’information sur l’artiste : http://www.mariomerola.net/Expositions.asp. Pour plus d’information sur l’exposition à la Maison de la culture : http://ville.montreal.qc.ca/portal/page. (Source: Arrondissement)

L’Antenne Ahuntsic-Bordeaux-Cartierville de l’Université de Sherbrooke offre huit conférences sur la géopolitique de l’Europe centrale et orientale – de l’Estonie à l’Albanie. Présentées par Benoît Gascon, les conférences ont lieu le matin de 9 h 30 à midi et sont répétées l’après-midi de 13 h à 15 h 30, les jeudis du 17 septembre au 5 novembre inclusivement à la salle communautaire de l’église Saint-Jude, située au 10120 avenue d’Auteuil. Les gens de 50 ans et plus sont les bienvenus. Une préinscription est obligatoire à www.usherbrooke.ca/uta/abc. (Source : Université de Sherbrooke)


Photo

Prêt gratuit de vélos jusqu’au 15 octobre. À L’Escale verte, au 10416, rue Lajeunesse. Profitez de la piste cyclable qui longe les berges et découvrez les nombreux parcs qu’elle traverse. Réservation : 514 447-6232. (Source : Ville en vert)


Picture

Marcher pour rester en santé. L‘Association des retraités d’Ahuntsic offre des marches santé
au parc-nature
de l’Île-de-la-Visitation. C’est une heure
de randonnée agréable et stimulante à travers les sentiers. Chacun se balade à
son rythme, en bonne compagnie et dans la bonne humeur. 
C’est
gratuit pour les membres de l’ARA (la carte pour l’été ne coûte que 6 $). 
Rien à
réserver : il suffit de se présenter. L
es lundis matin à 9 h 30 (sauf
en cas de pluie) 
au bistro du parc de la Visitation (10897, rue du Pont, en prenant par le boulevard Gouin, un peu à l’ouest de De
Lorimier). (Source : ARA)


______________________________________________________________________
Numéros de téléphone utiles
Bibliothèque d’Ahuntsic : 514 872-0568
Bibliothèque de Cartierville : 514 872-6989
Bibliothèque de Salaberry : 514 872-1521
Café de Da : 514 872-5674
Le Rendez-vous du thé : 514 384-5695
Maison de la culture : 514 872-8749

* Les renseignements de la section « Quoi faire » sont publiés à titre indicatif. C’est avec plaisir que journaldesvoisins.com corrige les coquilles, mais il ne peut être tenu responsable d’erreurs ou d’omissions. 

La Société des amis du journaldesvoisins.com
Parce que la qualité de l’information nous tient à cœur!
Devenez UN AMI du jdv!


Photo

Faites comme 160 autres résidants d’Ahuntsic–Cartierville! Joignez les rangs de La Société des amis du journaldesvoisins.com.

Faites-le par Paypal ou encore par la poste en envoyant votre chèque libellé à l’ordre de journaldesvoisins.com et vos coordonnées au 10780, rue Laverdure Montréal, QC, H3L 2L9. Vos coordonnées doivent inclure vos nom et prénom, votre adresse courriel (si vous en avez une) et votre adresse postale.

Pour devenir membre, cliquez ici.

________________________________________________________________


Pour plus de nouvelles, « Aimez-nous »
sur Facebook, à
journaldesvoisins.com
Nous sommes également sur Twitter : @jdesvoisins

________________________________________________________________
Vous avez manqué des Actualités?

Allez sur « Archives – Actualités » tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

________________________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de la Corporation de développement économique (CDEC) AhuntsicCartierville dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

  • -Cartierville, édition 2014
  • Mention Coup de cœur du jury au Concours québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie Économie sociale

Journaldesvoisins.com :

  • Gagnant de cinq (5) Prix d’excellence au congrès annuel 2015 de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ): catégories “nouvelle”, “reportage”, “entrevue”, “photo de presse”, et 2e meilleur média.
  • Gagnant d’une bourse de 5000 $ au concours Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention Coup de cœur du jury au Concours québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie Économie sociale

Journaldesvoisins.com est un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour les résidants d’Ahuntsic–Cartierville, et dont le siège social se trouve à Ahuntsic. Notre journal est un magazine bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne qui, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic–Cartierville, se consulte sur le Web, à www.journaldesvoisins.com

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).

Courriel : journaldesvoisins@gmail.com.
Téléphone : 514 770-0858.

CORRESPONDACE: 10780, rue Laverdure, Montréal (Québec) H3L 2L9


Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!


Conseil d’administration : Paul Guay, FCA, président; Pierre Foisy, PhD., vice-président;
Me Hugo Hamelin, secrétaire; Douglas Long, trésorier; Maryse Henri, administratrice (représentant les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et les gens d’affaires), Pascal Lapointe, administrateur, et Liliane Gingras-Lessard, administratrice.


Éditeur et cofondateur : Philippe Rachiele.
Conseiller Média : Éric Lescure, 514 506-8665, ou publicitedesvoisins@gmail.com
Rédactrice en chef et cofondatrice: Christiane Dupont
Rédacteur en chef adjoint : Alain Martineau.
Rédacteurs en chef adjoints suppléants : François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski

Photographes: Philippe Rachiele, Élaine Bissonnette, François Lauzon
Journalistes, version Web : Christiane Dupont, Philippe Rachiele, Alain Martineau, Rabéa Kabbaj, Mélanie Meloche-Holubowski, Elizabeth Forget-Le François, et Raluca Tomulescu.
Journalistes, version papier : Alain Martineau, François Barbe,
Mélanie Meloche-Holubowski, Rabéa Kabbaj.
Journalistes et collaborateurs à la rédaction:Diane Éthier, Laetitia Cadusseau, Justine Castonguay-Payant, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Laurent Gariépy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Patrick De Bortoli, Hélène Maillé, Nacer Mouterfi, et Daphné Dupont-Rachiele.


Photos : Philippe Rachiele.

Conception graphique originale version papier et nouveaux logos : Nacer Mouterfi
Mise en page : Philippe Rachiele, Christiane Dupont et Nacer Mouterfi.
Illustrations originales : Claire Obscure.
Caricaturiste : Florence Tison.
Correction/révision, version Web : Christiane Dumont.
Correction/révision, version papier : Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien, et Christiane Dumont.
Réseaux sociaux : Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele.
Impression, version papier : Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier : journaldesvoisins.com

Dépôt légal, version papier : BNQ – ISSN1929-606
Dépôt légal, version Web : BNQ – ISSN1929-607X

________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com et quelques-uns de ses artisans sont membres de :


Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ; Mélanie Meloche-Holubowski, rédactrice en chef remplaçante, membre FPJQ; Alain Martineau, rédacteur en chef adjoint, membre FPJQ; Rabéa Kabbaj, journaliste, membre FPJQ.
________________________________________________________________________

Photo

34 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires