Les Actualités du 1er mai 2015

________________________________________________________________________

DERNIÈRE HEURE
Mesures d’austérité en éducation

Premier mai: parents et enseignants se regroupent devant les écoles


Photo

Les casseroles sont-elles de retour ?… (Photo : Philippe Rachiele)
Parents, enseignants, professionnels,écoliers et élèves de quelques écoles d’Ahuntsic-Cartierville, comme ailleurs à Montréal, se sont réunis devant leurs écoles tôt ce matin.

Ils ont formé des chaînes humaines ou ont manifesté avec des pancartes en guise de protestation contre les mesures d’austérité (dites de rigueur budgétaire) du gouvernement Couillard, à l’occasion du 1er mai, fête des travailleurs.

À l’école Fernand-Séguin (notre photo), une quarantaine d’écoliers, enseignants et parents protestaient, devant l’école, angle Sauriol, pour toutes les compressions en éducation, et plus particulièrement pour ce qui touche ou va toucher les services aux élèves. (C.D.) (2015-05-01)
________________________________________________________________________

Congrès de l’AMECQ
Journaldesvoisins.com rafle cinq prix d’excellence


Photo

De g. à dr.: Sandrine Dussart, chroniqueure, et Christiane Dupont, journaliste et rédactrice en chef. (Photo: P. Rachiele)

Photo

De g.a à dr.: Mélanie Meloche-Holubowski, journaliste, et Philippe Rachiele, photographe et éditeur. (Photo: Corinne Dupont-Rachiele)

Cinq prix d’excellence! C’est ce qu’a gagnés journaldesvoisins.com au gala 2015 de l’Association des médias écrits communautaires du Québec  (AMECQ) qui tenait son congrès annuel à l’Hôtel Le Victorin de Victoriaville, au cours du dernier week-end. Quatre artisans du journaldesvoisins.com ont remporté deux premiers prix et deux deuxième prix. En outre, globalement, journaldesvoisins.com a été reconnu comme le deuxième meilleur média communautaire du Québec pour l’année 2015.

Voici les noms des gagnants, tous résidants d’Ahuntsic-Cartierville :

 

 

 

 


À quelques points…

En outre, au total des points, journaldesvoisins.com a mérité le deuxième prix dans la catégorie
« Meilleur média de l’année », à quelques points de son plus proche
rival, Le Haut St-François.

Parmi les membres du jury, on retrouvait les journalistes et photographes professionnels suivants : Marie Blanchard,
infographiste, Flèche; Jean-Patrice
Desjardins, journaliste; Valérie Gaudreau, journaliste,
Le Soleil; Audrey Miller, rédactrice en chef, École branchée; Maxime Picard, photographe, La Tribune; Anne-Marie Provost, journaliste, 24 heures; Sylvie Snyder, infographiste; Pierre Sormany, éditeur, Éditions Vélo Québec; et Patrick White,
éditeur,
Huffington Post Québec.

L’AMECQ récompensait ses artisans alors que 87 journaux sont membres de l’Association et avaient la possibilité de soumettre
des textes, photos, et travaux de conception graphique dans plus de neuf (9)
catégories.

Le gala clôturait le congrès annuel dont le thème, cette année, était : « Relève et leadership ».  Rappelons que les membres de l’AMECQ sont des artisans de la presse communautaire et indépendante qui fonctionnent, notamment, avec des bénévoles et des artisans citoyens et journalistes. (C.D.) (2015-05-01)

________________________________________________________________________

 

C’est reparti!
Une nouvelle saison qui se prépare…
JARDINS ET POTAGERS DE PATRICK
Par Patrick De Bortoli

Le mois de mai,
est arrivé et avec lui, le redoux… Et ma chronique horticole! L’hiver a été
long et froid, mais il est derrière nous. C’est le temps de secouer la
poussière de l’immobilisme et de s’activer à la cadence de la belle saison.
Plusieurs chroniques informatives vous attendent qui vous inspireront, je
l’espère, à prendre la pelle et mettre les mains à la terre, ainsi qu’à nous faire
parvenir vos questions et commentaires, qui eux, inspireront en retour mes
chroniques.

Je vous
propose, pour lancer la saison, une chronique réflexive. Avant de tout sortir
l’équipement de travail et de faire de gros achats, il est important de
s’asseoir et de réfléchir à ce que nous voulons voir se réaliser cet été dans
nos jardins et potagers, et pourquoi.
Mille et un projets sont possibles, mais il importe préalablement de
s’attarder à quelques réflexions de base qui orienteront nos choix et nos
actions. La saison horticole étant assez courte à cette latitude, aussi bien
l’entreprendre sur le bon pied!

Définition

Je vous propose
de prime abord, de vous questionner sur la signification de l’acte de jardiner.
Y avez-vous déjà pensé? Que signifie pour vous jardiner? Pourquoi jardinez-vous?
Quant à moi, je m’évertue à répéter que jardiner est un geste politique. Un pas
silencieux, mais ostentatoire dans l’apprentissage d’un savoir-faire ancestral,
vers l’autonomie et la souveraineté citoyenne. C’est aussi, un plaisir, une
façon de se garder en forme, de relaxer, de démarrer une conversation avec un
voisin ou un passant, et ultimement, jardiner c’est pour moi une action qui
participe à « la culture et au perfectionnement de soi » (Fukuoka,
1978).

Valeurs

Même si
jardiner peut sembler banal, a priori, les faits et gestes qui y sont rattachés
peuvent être fortement influencés par notre système de valeurs. Quelles sont
les valeurs qui guident vos gestes au jardin? Est-ce l’esthétisme et la valeur
du beau? Est-ce le souci de l’entretien qui vous motive à garder votre terrain
propre et en ordre? Est-ce votre attachement à la tradition qui vous pousse à
faire et refaire chaque année votre potager? Ou encore êtes-vous habités par
des motifs environnementaux? Quelles que soient vos valeurs, à ce chapitre,
elles méritent que l’on s’y attarde quelques minutes, pour les découvrir, les
connaître et comprendre comment elles nous influencent, et voir, en revanche,
si on s’aperçoit qu’elles ne conviennent plus, comment à notre tour, nous
pouvons les influencer. Les valeurs qui inspirent mes actions aux jardins sont
les suivantes, inspirées du mouvement de la permaculture : le respect de
la Terre, le respect des êtres humains et le partage équitable des surplus.

Principes directeurs

D’un
côté plus pratique, il faut ensuite circonscrire ses besoins et transcrire ses
rêves et ambitions en moyens concrets pour les mettre en œuvre. Quels sont vos
priorités, vos potentiels et vos limites? Le temps, l’espace et les ressources
à votre disposition? Quel rôle peut jouer votre jardin cette année dans votre
vie? Pensez à vos valeurs : sera-ce une oasis pour se détendre après le
travail, une simple façade décorative, une activité et un lieu méditatifs, un
site de production de fruits et légumes, de plantes médicinales, une alléchante
cible pour les  insectes
pollinisateurs, ou tout cela à la fois? Les principes directeurs qui orientent
mes pratiques horticoles sont multiples et se résument avec l’acronyme
B .E.A.U. : mes jardins se doivent d’être bons, écologiques,
attrayants et utiles.

Jardiner, c’est
aussi réfléchir! Bon jardinage à tous! Au plaisir de
faire connaissance dans un potager près de chez nous!

Votre fermier
urbain,
Patrick De
Bortoli

________________________________________________________________________

________________________________________________________________________

Redécoupage de Crémazie
Va pour le PQ-Crémazie; mais pas pour la députée Marie Montpetit

Photo(Source: Commission de la représentation électorale du Québec – Bureau du directeur général des Élections du Québec)

Libéraux
et péquistes ne sont pas sur la même longueur d’ondes relativement à la proposition
de la Commission de la représentation électorale d’enlever 5000 électeurs
du nord-est de la circonscription de Crémazie pour les refiler dans
Bourassa-Sauvé (circonscription provinciale voisine à l’est qui est essentiellement
un copier-coller de l’arrondissement Montréal-Nord).

En gros, la
Commission suggère d’enlever à Crémazie tout ce qui est au nord
d’Henri-Bourassa, entre les boulevards Saint-Michel et Pie-IX, soit ce qui se
trouve dans l’arrondissement de Montréal-Nord.

La députée
libérale Marie Montpetit est intervenue en déposant un mémoire mardi
dernier à la Commission qui tenait des audiences publiques à Montréal,
pour signifier son rejet de la proposition. Elle tient à rappeler le fameux
principe de la représentativité effective ainsi que du respect des communautés
naturelles d’appartenance. Mme Montpetit a plaidé pour le statu quo,
appuyée notamment dans sa démarche par le maire de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville,
Pierre Gagnier.

Mais au Parti
québécois, on applaudit la suggestion de libérer la portion de 5000 électeurs
afin que ces électeurs retournent dans Bourassa-Sauvé où ils étaient avant et
qui se trouvent aussi naturellement dans leur arrondissement, Montréal-Nord.

Résidants originaires d’Ahuntsic

La députée Marie Montpetit
note qu’avec la suggestion de la Commission, Crémazie, qui comptait à
l’élection de 2014 quelque 47 038 électeurs, perdrait avec une telle
hypothèse environ 5000 électeurs. La circonscription Bourassa-Sauvé ferait
le plein de ces électeurs, sans compter disent les libéraux l’ajout de membres
de communautés culturelles en attente de devenir citoyens canadiens, notamment
des Haïtiens d’origine arrivés ici après le terrible séisme survenu il y a
quelques années.

« La
proposition de la Commission va donc dans le sens contraire du principe de
représentativité effective, puisqu’elle augmente l’écart par rapport à la
moyenne provinciale pour les deux circonscriptions. Il en résulte des écarts
par rapport à la moyenne provinciale de moins 13,2 % pour Crémazie et plus
10,7 % pour Bourassa-Sauvé » a mentionné Mme Montpetit. Elle
mentionne que dans le secteur, il y a de nombreuses résidences (Portofino,
Bellevue, Angélica-Cascades et Rive Gouin notamment) occupées par de nombreux
résidants originaires d’Ahuntsic. « Ils ont fait le choix d’habiter là en
continuité avec le mode de vie qu’ils avaient dans leur quartier d’origine »,
a-t-elle plaidé. « Le sentiment d’appartenance à Ahuntsic est présent »,
a renchéri M. Gagnier (il habite lui-même dans le secteur en question, en
face de l’Hôpital Marie-Clarac) dans une lettre d’appui à la position de Mme Montpetit.
Madame Montpetit a également déposé, lors de la consultation, des lettres des
maires d’Ahuntsic et de Montréal-Nord qui prônent le maintien de la carte
électorale actuelle.

PQ-Ahuntsic d’abord

Au Parti québécois, Céline Charbonneau, la présidente
de l’exécutif du PQ-Crémazie, estime plutôt que la proposition de la Commission
a du sens et viendrait corriger une « erreur » qui à son  avis a été commise lors du découpage de 2001. « Quand
nous regardons la carte électorale, affirme Mme Charbonneau, nous constatons rapidement que la pointe fait naturellement et géographiquement partie de la circonscription électorale de Bourassa-Sauvé ». Pour le PQ, les citoyens demeurant dans l’arrondissement Montréal-Nord, mais qui votent dans Crémazie (qui englobe une grosse partie d’Ahuntsic) ne s’identifient pas à la circonscription pour plusieurs raisons. Elle a fait référence aux médias locaux, à la configuration des arrondissements de la Ville de Montréal, et aux services communautaires.

De plus, Mme Charbonneau a fait part de son expérience personnelle à titre d’attachée politique au bureau de circonscription de l’ex-députée, Diane De Courcy, pour confirmer ses dires. « Nous avons constaté, au fil de nos interventions sur le terrain, qu’une grande majorité des électeurs de cette pointe ne savaient pas qu’ils faisaient partie de la circonscription de Crémazie », a-t-elle affirmé. Pour le PQ, des électeurs de l’arrondissement de Montréal-Nord devraient voter naturellement dans la circonscription électorale de Bourassa-Sauvé. Un document a été déposé par Mme Charbonneau à la Commission de la représentation électorale. (Par Alain Martineau) (2015-05-01)

_______________________________________________________________________________


_______________________________________________________________________________

Où étaient les procès-verbaux du CCU?
Un oubli qui a été corrigé

PhotoLorraine Pagé, conseillère du Sault-au-Récollet, et vice-présidente du CCU. (Photo: jdv)

Rapportée
jusqu’à nos oreilles, la non-publication en ligne de plusieurs procès-verbaux
du Comité consultatif d’Urbanisme (CCU) est désormais chose du passé.

Après
que journaldesvoisins.com se soit enquis cette semaine des raisons de l’absence
de ces procès-verbaux, sur le site de Web de l’arrondissement, auprès de la
conseillère du Sault-au-Récollet et vice-présidente du CCU, Lorraine Pagé, la
situation a été rectifiée.

Indiquant
qu’il devait probablement s’agir simplement d’une erreur ou d’un oubli
administratif, Mme Pagé a confirmé ce mercredi à journaldesvoisins.com que
la situation avait été corrigée dès le mardi, après que nous lui en ayons fait
prendre connaissance. Du côté de l’arrondissement, l’absence de publication des
procès verbaux concernés – soit ceux des mois d’août à décembre inclusivement –
a également été attribuée à un simple oubli. « Les procès verbaux doivent
être déposés après acceptation du conseil d’arrondissement. Dans le cas de ces
quelques procès verbaux, effectivement il y a eu oubli de la part de
l’administration et nous ferons en sorte de nous assurer que les prochains
procès verbaux soient disponibles dans les délais prescrits » a assuré
Marlene Ouellet, porte-parole de l’arrondissement.

Rôle du CCU

Composé
de bénévoles, tous citoyens – résidentiels ou représentants une entreprise – de
l’arrondissement, le CCU se réunit une fois par mois pour donner des avis au
conseil d’arrondissement notamment sur les Projets particuliers de
Construction, Modification ou Occupation d’un Immeuble (PPCMOI), c’est-à-dire
les demandes de projets immobiliers qui dérogent pour une raison ou pour une
autre à certaines dispositions du règlement d’urbanisme, tout en étant conforme
au plan d’urbanisme de la Ville.

« Les
membres du CCU vont examiner le projet et ont la possibilité de faire plusieurs
choses : soit faire une recommandation positive pour que le conseil
l’adopte, ou ils peuvent recommander qu’il soit retravaillé sur tel ou tel
aspect pour ensuite être représenté une deuxième fois. Il arrive qu’un projet
puisse aller quatre, cinq fois au comité consultatif d’urbanisme, dans les cas
les plus complexes. Une fois que le CCU a donné son avis, le conseil
d’arrondissement doit en être saisi. Il doit prendre une décision », avait
ainsi expliqué Richard Blais, chef de la division Urbanisme, permis et
inspections à l’arrondissement, lors d’une entrevue accordée à
journaldesvoisins.com en janvier dernier.

D’après
le portail Web de l’arrondissement, outre les cas de PPCMOI, ce comité « encadré
par la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme et par un règlement de
l’arrondissement » réalise également des recommandations concernant les demandes
relatives « à une dérogation mineure, à un plan d’aménagement d’ensemble,
à un plan d’implantation et d’intégration architecturale, à un changement au
règlement de zonage ou de lotissement ».

Composition

Ayant un rôle essentiellement
consultatif, le CCU est composé de deux élus, d’un suppléant aux élus et de
cinq citoyens ou commerçants de l’arrondissement « dont une majorité a été
choisie en regard de leur expertise en matière d’architecture, d’aménagement et
d’urbanisme ». Actuellement la présidence et la vice-présidence du comité
sont respectivement assumées par le maire Pierre Gagnier et par Mme Pagé,
tandis que trois architectes et deux urbanistes siègent en tant que membres non
élus. (Par Rabéa Kabbaj) (2015-05-01)

________________________________________________________________________


________________________________________________________________________

Travaux d’infrastructures, rue St-Hubert
Des problèmes en commençant!


Photo

La rue St-Hubert, au coin de la rue Prieur (Photo : Philippe Rachiele)
Les
automobilistes et cyclistes empruntant la rue St-Hubert, de même que ceux et
celles qui se rendent au parc Ahuntsic ou à l’aréna du même nom sont sûrement
heureux d’apprendre que la rue Saint-Hubert sera finalement revampée après une
longue attente.

Déjà
reconstruite plus au sud, la rue sera refaite au complet entre le boulevard
Henri-Bourassa et la rue Fleury, mais avant de procéder, comme c’est souvent le
cas, des travaux d’aqueduc sont entrepris. Toutefois, depuis quelques jours,
certains résidants du coin ne trouvent pas drôles les travaux préparatoires. Des
citoyens ont entre autres signalé ne pas avoir reçu d’avis de l’arrondissement.
Un citoyen a, en outre, fait part de son inquiétude au sujet de la drôle de
couleur de l’eau sortant du robinet.

Travaux prévus

Lors de la rencontre de journaldesvoisins.com avec la direction de l’arrondissement, à la mi-avril, pour discuter du plan de match en réfection routière, deux
hauts fonctionnaires de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, avaient confirmé
que tous les résidants avaient été vus et sensibilisés aux travaux à venir et
qu’il y aura avant, de la mi-avril à la fin juin, un travail nécessaire sur le
réseau d’aqueduc. L’arrondissement a confirmé au journaldesvoisins.com la tenue
de travaux d’aqueduc la semaine dernière sur la rue St-Hubert et… certains impairs.

« En
fait, a-t-on dit, ce sont des tests de fermeture de conduite demandés par la Direction
des infrastructures dans le but de vérifier l’étanchéité des vannes. Des avis
ont été déposés dans les boîtes aux lettres de chaque résidence ». Toutefois,
les employés ont manqué de dépliants et le contremaître de l’arrondissement
responsable de ce dossier n’en a été informé que mercredi matin. « Une
intervention auprès de l’équipe d’aqueduc sera faite pour les sensibiliser sur
les conséquences de ce manque », a plaidé l’arrondissement.

Eau colorée

Par ailleurs,
l’arrondissement confirme avoir reçu jeudi soir dernier une plainte concernant
l’eau « cuivrée ». « Un contremaître s’est rendu sur place avec
le patrouilleur. Les bornes-fontaines ont été ouvertes et la situation s’est
rétablie », a rassuré l’arrondissement. La conseillère d’Ahuntsic Émilie
Thuillier a dû intervenir pour remettre les pendules à l’heure. Mme Thuillier
a d’ailleurs répondu à quelques interrogations sur sa page Facebook.


Circulation de transit

Des résidants inquiets ont fait part à journaldesvoisins.com, vendredi matin, d’une situation problématique ayant trait à la circulation de transit dans les rues avoisinantes de la rue St-Hubert. Puisque St-Hubert est fermée entre Henri-Bourassa et Fleury, certains automobilistes passent à vive allure dans les rues résidentielles du quartier pour aller vers le sud. Sur Twitter, une résidante a même suggéré à la conseillère du district d’Ahuntsic, Émilie Thuillier, qu’il serait peut-être souhaitable d’ajouter un brigadier temporaire non loin de l’école St-Paul, durant les travaux.

Infotravaux

La ville se
trouve à mettre un système temporaire en surface (long tube bleu) alors que
dans le sol, on procède au nettoyage de la conduite puis à l’opération gainage.
Il y a un rétrécissement à l’intérieur de la vieille conduite, mais on y dépose
une enveloppe neuve par où circule l’eau quand l’opération est chose faite. Après
ces travaux, on réhabilitera la rue au complet. La fondation de la rue sera
refaite, à la sauce moderne. Le bitume frais sera répandu dans le courant de
l’été. Pour en savoir davantage en temps réel, il suffit d’aller sur le site
Info-Travaux. Ainsi, on peut y lire que sur Saint-Hubert, il y a maintien en
tout temps de l’accès aux résidences et commerces. Mais des trottoirs sont entravés
à plusieurs endroits et le stationnement est interdit en certains endroits.

Chose importante, en cas de problème avec la qualité de l’eau, tout résidant peut appeler directement le service à la clientèle de l’entrepreneur au 1-866-943-4066. Pour tout autre problème ou pour toute information supplémentaire, vous pouvez contacter la ligne infotravaux au 514 872-3777 (Par Alain Martineau et Christiane Dupont) (2015-05-01)

________________________________________________________________________

________________________________________________________________________

VERS LES ÉLECTIONS FÉDÉRALES
Il y a de l’action au sein du PLC
.Élie Kassissia, confiant
.Appui de femmes libérales connues à Mélanie Joly

PhotoElie Kasssissia (photo: Facebook)

Les candidats
à l’investiture libérale dans la nouvelle circonscription
d’Ahuntsic-Cartierville relancent le débat auprès de la haute direction du
Parti libéral du Canada (PLC) afin qu’elle fixe dans les plus brefs délais une date
pour le congrès de mise en nomination. Des candidats pressés par le temps ont dit
avoir expédié un courriel au siège social du PLC à Ottawa.

Joint par
journaldesvoisins.com, Élie Kassissia soutient que si le parti tarde trop,
il se retrouvera dans un contexte difficile pour garder les militants et
planifier l’éventuelle campagne contre les vrais adversaires (NPD, Bloc,
conservateurs).

À la
permanence du PLC, le porte-parole, Olivier Duchesneau, a refusé de
confirmer ou de nier avoir reçu cet envoi, estimant que c’est de la régie
interne. Il nous a dit qu’il reste encore 90 assemblées à venir (il y en
aura quatre au Québec dans les prochaines semaines). « Il y aura assemblée
ouverte dans Ahuntsic-Cartierville, comme le prévoient les règles du parti, et
elle sera tenue avant les élections. Elle sera annoncée sur notre site »,
a rappelé Olivier Duchesneau au journaldesvoisins.com.

Pour sa part,
la candidate Mélanie Joly affirme ne pas avoir été contactée pour l’envoi
de ce courriel fait par ses adversaires, mais elle reconnaît avoir aussi hâte
que les autres (c’est unanime, dit-elle) qu’une date soit inscrite au
calendrier pour la tenue de l’investiture.

Kassissia, confiant

Sur le
terrain, des candidats claironnent que le travail au chapitre des cartes de
membre va très bien. Élie Kassissia, l’un d’eux, dit s’attendre à ce que l’assemblée
se tienne en juin. Mais il invite le parti à agir rapidement. Dans une entrevue
à journaldesvoisins.com, il soutient pouvoir compter sur une cinquantaine de
bénévoles qui consacrent un peu de temps chaque semaine. Il affirme même avoir « le
vent dans les voiles ». L’homme d’affaires, comme tous les autres
candidats, refuse toutefois de dévoiler le nombre de membres dans son équipe. « Mais
ce qui est intéressant, ce qui est important, c’est que nous tous on se rallie
autour de celui ou celle qui sera choisi par les membres du PLC dans Ahuntsic-Cartierville »,
a plaidé le candidat.

« C’est
la démocratie. Ce sera une convention historique, car on compte 4000 membres.
Il y a environ 50 ou 60 % des membres, en général, qui devraient se
présenter à la journée d’investiture. Dire que l’on était seulement 300 membres
avant que la course ne commence… » a-t-il mentionné. Outre M. Kassissia
et Mme Joly, les autres sur les rangs sont Viken Attarian, Grace Batchoun,
Anthony Di Carlo, Norair Serengulian et Gilbert Thibodeau.

Mélanie Joly, pas inquiète

Mélanie Joly ne semble pas inquiète même si
la plupart de ses adversaires ont commencé leur campagne bien avant elle. Elle
réaffirme avoir une solide organisation et que les ventes de cartes de membre vont
bien. Et elle est contente de voir grossir l’effectif du parti de Justin
Trudeau. « Les réactions des gens sont très positives, dira la candidate
qui semble «agressive» sur le terrain. Je suis satisfaite du déroulement de la
campagne. Ma seule expérience s’est faite à la dure (à la mairie de Montréal,
dans un parti qu’elle a créé, contre Denis Coderre). Je ne pars  pas de rien
et je crée quelque chose. J’ai tissé des liens avec une multitude de personnes,
des groupes communautaires. Ça fait en sorte que j’arrive avec de l’expérience
et une organisation qui me servent bien. C’est un gros défi, mais je l’ai
accepté », a-t-elle affirmé.

Appels informatisés

Interrogée
sur le fait qu’elle utilise le système d’appels automatisés, Mme Joly réplique
que c’est un moyen légal et efficace. « Ma voix a été enregistrée sur le
message. Cela a été fait  dans le contexte
de parler aux membres et sympathisants du parti. Je suis à l’aise avec la formule.
Le tout est balisé par la loi », a rappelé la candidate. Et c’est apprécié
par l’organisation. « C’est un outil efficace. Les appels sont faits pour soutenir
ma candidature….une bonne méthode » a-t-elle conclu sur le sujet.

Appuis-libérales connues

Mélanie Joly
a annoncé jeudi qu’elle avait obtenu l’appui de trois femmes   « fortes » dont deux ex-députées
libérales au fédéral. Il s’agit de Thérèse Killens, qui a représenté le
Parti libéral du Canada dans le nord de Montréal dans les années 1980 et Eleni
Bakopanos, élue en 1993 dans Saint-Denis, puis dans Ahuntsic en 1997, 2000 et
2004. L’autre appui est venu de Hasmig Belleli, résidante
du quartier depuis plus de 40 ans, et qui a représenté Ahuntsic avec le
parti de Pierre Bourque, Vision Montréal, dans les années 1990 et 2000. (Par
Alain Martineau) (2015-05-01)



Photo

De g. à dr.: Mélanie Joly, Eleni Bakopanos, Thérèse Killens, Hasmig Belleli. (Photo: gracieuseté).
________________________________________________________________________
__________________________________________________________________________

Programme Bonne Boîte Bonne Bouffe
Fruits et légumes frais à moindre coût

Consommer des fruits et légumes frais n’est pas toujours à
la portée de toutes les bourses, surtout lorsqu’on doit faire avec un budget
serré.
Journaldesvoisins.com s’est intéressé cette semaine au programme Bonne
Boîte Bonne Bouffe, qui, depuis 2008, offre la possibilité aux résidants de
l’arrondissement qui le désirent de commander des boîtes de fruits et légumes à
des prix abordables.


« On reçoit les boîtes aux deux semaines. On n’a pas de
contrôle sur ce qu’il y a dedans. Chez Bonne
Boîte Bonne Bouffe,
ce qu’ils privilégient ce sont vraiment les fruits et
les légumes qui proviennent du Québec », a expliqué Chantal Comtois,
directrice du Service de nutrition et d’action communautaire (SNAC) – l’un des
points de chute du programme dans l’arrondissement – en notant qu’en hiver
l’origine des produits peut différer compte tenu de la saison. « Habituellement
on va avoir, peut-être quatre sortes de fruits différents, et sept à huit
sortes de légumes. Les quantités vont varier dépendamment de la grosseur de la
boîte achetée par le client », a précisé Mme Comtois.

Un
service ouvert à tous

Trois grosseurs de boîtes sont ainsi offertes : la
petite – pour une personne – coûtant sept dollars, tandis que la moyenne – pour
deux personnes – et la grande – pour une petite famille – reviennent
respectivement à 11 et 17 dollars chacune. Offrant ce service depuis 2008, le
SNAC agit à titre de point de chute dans l’arrondissement. « Notre boulot
en tant que point de service c’est de prendre les commandes des gens, dit
Mme Comtois. On prend leur argent, on passe la commande, puis ils viennent
chercher leur commande après », dit-elle, notant qu’aucun bénéfice n’est
généré par son organisme pour ce service au fonctionnement simple et accessible
à toutes les clientèles.

« C’est ouvert à tout le monde. En ce qui nous
concerne, il n’y a absolument aucune obligation. La seule chose qu’on demande
c’est de remplir une fiche d’inscription pour nos statistiques, et il faut que
les gens paient à l’avance parce que nous, une semaine avant, il faut qu’on passe
la commande », a souligné Mme Comtois, estimant à 25, en moyenne, le
nombre de boîtes qui sont commandées toutes les deux semaines.

Le SNAC offre en outre une certaine flexibilité dans la
réception des boîtes, puisque les personnes qui sont dans l’impossibilité de
venir chercher leurs boîtes le jeudi de leur livraison dans les locaux de l’organisme
peuvent aussi demander à les récupérer à la Maison du monde – où le SNAC offre
un service de dépannage alimentaire tous les jeudis soir – ou au Centre Saints-Martyrs-Canadiens
– où le SNAC propose un dépannage alimentaire les vendredis matin. À noter que
le SNAC dispose également d’une chambre froide où les boîtes en attente de
leurs propriétaires peuvent être momentanément entreposées. Les intéressés
peuvent passer commande d’autant de boîtes qu’ils le désirent.

Présence
tant locale que régionale

D’après le site web de Bonne
Boîte Bonne Bouffe, les deux points de chute dans l’arrondissement sont le
SNAC et la Maison des parents de Bordeaux- Cartierville. Lancé dans
l’arrondissement Notre-Dame-de-Grâce en 2003 sous forme de projet pilote, le
programme Bonne Boîte Bonne Bouffe est
devenu, à partir de 2007, un programme régional chapeauté par Moisson Montréal,
et ce jusqu’à très récemment. Ainsi, depuis le premier avril dernier, le
programme s’autogère en tant qu’ « organisme communautaire autonome »,
comme on peut le lire sur sa page Facebook officielle.

Visant à « favoriser l’accessibilité physique,
financière et éducative des fruits et légumes frais,de haute qualité », Bonne Boîte Bonne Bouffe a vu sa
production s’accroître au fil des ans, passant notamment « d’environ 300 boîtes
par mois livrées dans deux arrondissements en 2007 à plus de 1 900 boîtes par
mois, livrées dans 28 arrondissements, en 2010 », comme l’indique son
site Web. Un programme qui, outre Montréal, dessert également Laval, les
Laurentides et Lanaudière. (Par Rabéa Kabbaj) (2015-05-01)

 _______________________________________________________________________

Investiture du Bloc dans Ahuntsic
Un deuxième candidat dans la course 

PhotoWilliam Fayad (Photo: Linkedin, avec la permission de M. Fayad)

William Fayad, qui
a été de nombreux combats politiques au cours de sa vie, récidive. Ce vétéran
militant souverainiste vise cette fois l’investiture du Bloc québécois dans
Ahuntsic-Cartierville, même s’il n’habite pas la circonscription.

M. Fayad,
un enseignant à la retraite, âgé de 67 ans, a indiqué à journaldesvoisins.com
qu’il avait déjà commencé à sensibiliser des militants de la circonscription. Il
compte bientôt présenter une liste de 25 membres à la permanence nationale du
Bloc (sur le boulevard Crémazie) pour officialiser sa démarche. Pour ce résidant
de Saint-Laurent, le Bloc représente la seule force véritable pour défendre les
intérêts des Québécois aux Communes.

Longue feuille de route

William Fayad
a une longue feuille de route dans la sphère politique. Il a déjà porté les
couleurs du Parti Québécois en 2003, mais également celles du Bloc québécois, et
ce, en deux occasions. M. Fayad a aussi été président régional de
l’exécutif de Montréal-Ville-Marie au sein du PQ et président de l’exécutif de la
circonscription de Saint-Laurent dans les années 2000. L’homme qui adore la
politique a aussi été candidat de Projet Montréal à la mairie de Saint-Laurent
en novembre 2013. Cette fois, il vise Ahuntsic-Cartierville, sur la scène
fédérale, sûr de gagner d’abord l’investiture, puis l’élection prévue le 19 octobre
prochain.

Lutte à deux

Nul
doute que sa candidature mettra du piquant dans la course au BQ pour désigner
un successeur à Maria Mourani qui est devenue députée indépendante puis
candidate du NPD après son expulsion du caucus la formation souverainiste lors
du débat sur la Charte des valeurs. Jusqu’ici, son seul opposant est Nicolas Bourdon,
37 ans, enseignant au Collège Bois-de-Boulogne.

Le
congrès d’investiture aura lieu le dimanche 31 mai à l’école Marie-Anne,
au 100 rue Sauvé est. Présentement, le Bloc est en mode renouvellement des
cartes de membres. Huit militants actifs s’occupent de
l’opération. (Par Alain Martineau)
(2015-05-01)

________________________________________________________________________


_________________________________________________________________________

Accroissement de clientèle à Christ-Roi
La bibliothèque devient une classe


Photo

École Christ-Roi (Photo : Philippe Rachiele)
À l’instar d’autres établissements du quartier avant elle,
l’école Christ-Roi a décidé que sa bibliothèque serait transformée en local de
classe à compter du mois d’août 2015. Une décision accueillie avec
préoccupation par certains parents et lecteurs du
journaldesvoisins.com, et qui
vise à pallier les défis d’accroissement de sa clientèle auquel devra faire
face l’établissement dès l’an prochain.

« Afin que tous les élèves de
notre école bénéficient de locaux adéquats, pour favoriser la réussite
scolaire, contribuer au bien-être de tous et assurer l’espace nécessaire à tous
les élèves de l’école Christ-Roi, dès le mois d’août 2015 et jusqu’à la fin
d’éventuels travaux d’agrandissement de l’école (en attente d’une réponse
prochaine du MELS), la bibliothèque sera transformée en local de classe »,
a annoncé le directeur de Christ-Roi, Jean Pilon, dans une lettre adressée
aux parents d’élèves à la mi-avril et à laquelle journaldesvoisins.com a pu avoir accès.

Dans cette lettre, M. Pilon
indique que le nombre de locaux de l’école ne suffit
plus à l’augmentation du nombre d’élèves prévue pour l’année 2015-2016. « Nous
aurons besoin d’un local supplémentaire pour accueillir tous les élèves »,
a fait valoir le directeur, en soulignant que « la Commission scolaire de
Montréal (CSDM) a soumis un projet d’agrandissement de l’école au ministère de
l’Éducation. Dans l’attente d’une réponse du Ministère, la Commission scolaire
a dû trouver des solutions appropriées pour répondre à l’augmentation de sa
clientèle scolaire. “Nous
ne sommes pas les seuls à qui ça arrive. La majorité des écoles du quartier
sont en dépassement de leur capacité d’accueil”, a ajouté M. Pilon.

Avenir de la bibliothèque?

Laissant
entendre que de toutes les solutions étudiées jusqu’à ce jour, la
transformation de la bibliothèque avait été jugée la plus réalisable et la
moins contraignante pour la communauté scolaire, la lettre envoyée par la direction
fait également part du nouveau fonctionnement qui régira désormais la
circulation des livres.

«Les livres et les rayons de la bibliothèque seront déménagés à un
ou d’autres endroits dans l’école. Les professeurs de chaque cycle auront à
choisir les livres et à les rendre disponibles pour chaque niveau en alternant,
en les faisant circuler ou en les regroupant à des endroits précis et en les
rendant accessibles à certains moments. Les livres pourront être associés à une
classe durant une certaine période et ensuite déménagés dans une autre par la
suite. Nous devons être créatifs pour nous assurer que les livres resteront
présents au cœur de la vie scolaire des enfants de notre école. Nous
profiterons de l’occasion pour rendre les livres plus accessibles aux élèves
des différents cycles», a notamment expliqué M. Pilon dans cette lettre,
où il parle de «déplacement temporaire» des livres de la bibliothèque.

Silence
de la CSDM

Contactée par nos soins cette semaine en vue d’avoir de plus
amples renseignements sur les raisons de cette transformation et sur ce qu’il
adviendrait de la bibliothèque de l’établissement à long terme, la CSDM a
accusé réception des questions du journaldesvoisins.com, mais n’y avait
toujours pas retourné de réponses à l’heure où nous mettions sous presse.

Situation similaire

La situation que vit présentement l’école Christ-Roi n’est pas sans rappeler celle d’un autre établissement de l’arrondissement, l’école primaire Saint-Isaac-Jogue. Jusqu’à très récemment, celle-ci envisageait en effet de pallier le problème de manque d’espace auquel elle fait également face en fermant sa bibliothèque. Une décision qui avait entraîné une levée de boucliers du côté des parents, qui avaient alors mis en place une pétition en vue de préserver la bibliothèque. Recueillant plus de 470 signataires, cette mobilisation avait porté ses fruits, puisque la bibliothèque a obtenu un sursis d’un an, comme nous vous le rapportions dans nos Actualités du 27 mars dernier. (Par Rabéa Kabbaj) (2015-05-01)

_______________________________________________________________________

Monde municipal
Décès de Réal Laramée

Réal Laramée,
qui fut conseiller municipal sous le règne de Jean Drapeau et du Parti
civique dans le nord de Montréal, est mort dimanche dernier à l’âge de 82 ans.

M. Laramée, qui était spécialisé en
marketing, a été très engagé dans sa communauté, plus précisément dans le
Domaine Saint-Sulpice. Sur le plan politique, il avait été élu une première
fois sous la bannière de la formation politique de Jean Drapeau. Il avait
été réélu en 1978 et en 1982, mais battu en 1986.

Réal Laramée
laisse notamment dans le deuil ses quatre enfants, cinq petits-enfants et son
arrière-petite-fille, de même que sa compagne. Au lieu de fleurs, la famille de
M. Laramée suggère l’envoi d’un don à Diabète Québec. La famille
accueillera parents et amis au salon Urgel Bourgie, au 745 boulevard Crémazie,
mardi et mercredi prochains.

Les
funérailles auront lieu mercredi prochain à 11 heures à l’église
St-Isaac-Jogues, au 1335 rue Chabanel Est, dans le domaine Saint-Sulpice. (Par Alain Martineau (2015-05-01)

Plus d’infos,
cliquez ici.

________________________________________________________________________

Retrait de bancs au parc Nicolas-Viel
Retour prévu pour bientôt!


Photo

La « percée visuelle avec banc » à l’automne 2014 (Photo : Philippe Rachiele)

Photo

La « percée visuelle sans banc » au printemps 2015 (Photo : Philippe Rachiele)

Averti récemment par des lecteurs qui
en avaient constaté et déploré l’absence,
journaldesvoisins.com s’est penché cette semaine sur la
disparition des bancs du parc Nicolas-Viel, situés sur le bord de la rivière
des Prairies.

Un retrait qui s’explique par le
mauvais état des trois bancs en question, comme nous l’a confirmé
l’arrondissement. «Les bancs étaient désuets. Ils seront remplacés dès que nous
recevrons les nouveaux bancs», a ainsi indiqué Marlene Ouellet, porte-parole de
l’arrondissement, lorsqu’interrogée sur le sujet.

Ces bancs étaient situés au bord de la
rivière, là où une percée visuelle avait été réalisée l’automne dernier par
Hydro-Québec pour permettre aux passants de mieux contempler la rivière et la vue.

Un retrait de bancs dont les raisons se
trouvent ainsi éclaircies, et dont le retour ravira sans doute les résidants à
l’approche de la belle saison. Mais l’histoire ne nous dit pas quand! (Par Rabéa Kabbaj) (2015-05-01)

 

________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________

Les Pollués de Montréal-Trudeau rencontrent Mario Beaulieu 

PhotoDans l’ordre habituel, Pierre Lachapelle (Ahuntsic), Simon Bolduc (Villeray), Mario Beaulieu, Antoine Bécotte (Bordeaux-Cartierville) et Raymond Prince (Saint-Sulpice).

 

Une délégation du comité de citoyens Les Pollués de Montréal-Trudeau a
rencontré le 29 avril le chef bloquiste Mario Beaulieu pour le
sensibiliser à la très forte pollution sonore aérienne dont une large
frange de la population montréalaise est soumise depuis quelques années
en raison des changements apportés à la gestion du trafic aérien par NAV
Canada et du laxisme d’Aéroports de Montréal (ADM) et de Transports
Canada à intervenir. 

Le 17 avril dernier, une rencontre similaire avait
été orchestrée avec le chef néo-démocrate Thomas Mulcair.

La
rencontre d’aujourd’hui a permis à des représentants des
arrondissements de Villeray-Saint-Michel-Parc Extension et
d’Ahuntsic-Cartierville d’informer monsieur Beaulieu qu’ils subissaient
une importante baisse de leur qualité de vie causée par le passage à
très basse altitude des aéronefs décollant et atterrissant à l’aéroport
Montréal-Trudeau et par l’augmentation considérable des vols de nuit.

Ils
ont aussi signalé l’absence complète d’écoute dont ils sont l’objet de
la part d’ADM qui nie que des changements aux trajectoires des aéronefs
soient survenus au fil des dernières années et qui va même jusqu’à
affirmer qu’il n’y a jamais eu de couvre-feu d’établi dans la foulée du
transfert des vols internationaux de Mirabel à Dorval en 1998.

Ils ont aussi relaté à monsieur Beaulieu que le conseil municipal de Mont-Royal, à l’instar du conseil d’arrondissement de Villeray, deux mois plus tôt, a
adopté lundi dernier (27 avril) une résolution pour réclamer un
couvre-feu à l’aéroport Montréal-Trudeau ainsi que des mesures
d’atténuation de bruit durant le jour et un siège au comité consultation
sur le climat sonore d’Aéroports de Montréal (ADM). (Source : Les pollués de Montréal-Trudeau)


________________________________________________________________________

LETTRES OUVERTES 

Journaldesvoisins.com se fait un plaisir de publier vos lettres ouvertes si elles traitent d’une situation, d’une problématique, ou encore d’un événement concernant le territoire. Prière d’envoyer vos lettres avant le mercredi, 17 heures, en fichier Word (et non en pdf), et d’en vérifier l’orthographe avant l’envoi. Nous nous réservons le droit de les éditer, de les raccourcir si nécessaire, ou de les corriger en espérant que vous aurez fait vos devoirs avant de nous faire parvenir votre missive. Merci! (C.D.)
La Maison (pas) verte
Par Benoit Galarneau

De l’opportunisme politique de Maria Mourani, 
Par Jean Archambault, président du Bloc Québécois dans Ahuntsic-Cartierville

« Qu’avez-vous à cacher pour m’ignorer ainsi? J’attends toujours une réponse! »
Par Diane Duchesne, mère, citoyenne, et contribuable

_______________________________________________

BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…

PhotoLa policière a remis une règle (en plastique) pour expliquer les règles de vigilance au jeune piéton dans les bras de sa maman, sous l’œil attentif de passants.

Opération de prévention 100% vigilant par la police du PDQ 27.  À la suite de deux décès de piétons ainés à Montréal en 2015 (6 sur 13 en 2014), les policiers du poste de quartier 27 ont tenu une activité de sensibilisation à l’intersection du boulevard Henri-Bourassa et des rues Lajeunesse et Millen le 28 avril pour rappeler aux piétons de  traverser aux intersections ; respecter les feux pour piétons
ou les feux de circulation ; s’assurer d’être visible à la
noirceur et s’assurer d’avoir le temps
nécessaire pour traverser la rue et établir le contact visuel avec les
automobilistes avant de le faire. Les policiers ont également distribué des dépliants pour prévenir la fraude envers les aînés. (Texte et photo : Philippe Rachiele)

Photo

Assemblée des supporteurs d’Elie Kassissia.  Le lundi 20 avril, se tenait au Centre Melkite une assemblée
des supporteurs d’ Elie Kassissia, candidat pour l’investiture au Parti
libéral du Canada dans la circonscription d’Ahuntsic-Cartierville. Environ 170 personnes, amis d’Elie, l’ont écouté parler de
son cheminement politique, de son goût de servir, de son programme d’action et
de son désir de regagner la faveur des électeurs de la circonscription pour le
PLC du Canada. Suivirent les témoignages des trois panélistes à ses côtés :
Me Jean-Bernard Dehaut, Mme Denise Tamraz, et M. Guy Hébert. Les membres présents dans la salle ont par la suite posé des
questions s’informant auprès de M. Kassissia quant à ses priorités une
fois élu ; comment il transmettrait à Ottawa les souhaits des citoyens ; et
comment il encouragerait les initiatives locales dont a besoin la
circonscription. (Source : Raouf Ayas)


Spectacle de fin d’année de l’UFA

Plusieurs centres de loisirs de l’arrondissement offrent des expositions et spectacles ces jours-ci (voir section « Que faire » plus bas). Journaldesvoisins.com est allé au spectacle de fin d’année de l’Union des familles d’Ahuntsic (UFA) 2015 à la Maison de la culture, le 26 avril dernier.  Les artistes de six disciplines se sont succédé au grand plaisir des petits et grands venus assister à la représentation. De nombreux parents étaient présents ainsi que les élues Émilie Thuillier et Maria Mourani. 
Cliquez ici pour voir plus de photos du spectacle 

Maria Mourani
rencontre des représentants de coopératives d’Ahuntsic L
e 15 avril dernier, la députée Maria Mourani a
rencontré une vingtaine de membres, de représentantes et de représentants de sept
coopératives du territoire d’Ahuntsic pour discuter des enjeux qui concernent
ce type de logements sociaux pour les prochaines années.
On notait également la présence de Karina Montambeault,
représentante du Comité logement Ahuntsic-Cartierville.  À cette occasion, les participants ont manifesté leurs
préoccupations à la suite du non‑renouvellement des conventions d’exploitation avec
le fédéral par l’entremise de la SCHL. En effet, l’enjeu sera le maintien dans ces coopératives
d’habitation des personnes les plus vulnérables du point de vue économique. Rappelons que la majorité des conventions d’exploitation de coopératives soutenues par des programmes fédéraux (avec la SCHL) prendront fin entre 2015 et 2020.  (Source : Bureau de Maria Mourani)

Distribution de compost au Complexe environnemental de Saint-Michel (CESM) les samedi et dimanche 9 et 10 mai. La Ville de Montréal redonne aux citoyens une partie du
compost produit à partir des feuilles mortes récupérées l’an dernier. Outre une preuve de résidence, les citoyens doivent se présenter avec
une pelle et des contenants vides. On peut accéder au site de 8 h à 18 h par l’une des entrées suivantes : le prolongement nord de la rue d’Iberville, au coin de la rue Jarry, ou encore le coin du boulevard Crémazie et de la rue Michel-Jurdant. Chaque année, le CESM réserve plus de 1500 tonnes de compost offert gratuitement aux Montréalais. Riche en éléments nutritifs, le compost est idéal pour
redonner de la vigueur à la pelouse, enrichir le sol des plates-bandes
et des arbustes ou, encore, protéger les vivaces contre les mauvaises
herbes. Le compostage des résidus verts et des feuilles mortes est un
moyen efficace de réduire les déchets destinés à l’enfouissement et une manière simple de contribuer à la préservation de notre
environnement.
(Source : Arrondissement)

ATTENTION! Le lieu de la rencontre a été modifié pour une plus grande accessibilité. Montréal pour tous : assemblée publique le lundi 11 mai, 19 h, au Resto-Plateau, 4449, rue Berri, métro Mont-Royal. En première partie l’Inspecteur général de la Ville de Montréal, Maître Denis Gallant, présentera son mandat et ses actions contre la corruption/collusion dans les contrats de la Ville.  Puis, il répondra aux questions.  En deuxième partie : Le bilan des actions 2014 de Montréal pour tous, dont la campagne sur les évaluations foncières avec des témoignages de gens qui ont gagné leur contestation.  ensuite on parlera des revendications pour 2015.  Plus de détails au www.montrealpourtous.com.  (Source : Montréal pour tous)

Picture

Le Concours Ultimatum Marketing édition 2015 a eu lieu le 9 avril dernier. Cette initiative créée par le Carrefour jeunesse-emploi Ahuntsic-Cartierville permet à des étudiants de niveau collégial d’élaborer et de présenter une stratégie marketing à une entreprise en démarrage. Pour l’édition 2015, 17 étudiants, réunis en 5 équipes, ont été choisi parmi 65 étudiants afin de participer à la grande finale de ce concours. Ils ont alors présenté une stratégie de marketing pour Pousse Santé Tournesol, entreprise de M. Brian Jananji et Mme Céline Cordeau, spécialisé dans la culture naturelle de pousses de tournesol. L’équipe gagnante, composé de Joanie Tomassoni, Maderna St-Fort, Louis-Philippe Malaborza, a présenté une stratégie efficace et rafraîchissante répondant aux besoins de développement et de visibilité de cette entreprise. (Source : CJE)

Picture

Arthuro Bascunan Vanderhorst – 17 ans – d’Ahuntsic est le grand gagnant pour le Break dance du concours Slam et Rap Il a exprimé son talent sur la scène de l’Astral lors du gala de clôture
du festival le 27 avril. Il a eu la chance de gagner l’enregistrement d’une chanson dans le studio de DJ Horg
avec une rencontre préparatoire, d’être édité dans un recueil de poésie, de
remporter des livres, des CD, des vêtements mais aussi, de bénéficier d’une
vitrine médiatique à travers plusieurs entrevues radios ou encore de se
produire lors d’autres événements. (Source : Mon quartier – Mon art)


Photo

La journée de reconnaissance du personnel à l’école François-de-Laval a eu lieu le jeudi 23 avril.  C’est une fête où des parents préparent et offrent pour dîner un plat qui est partagé avec le personnel de l’école, le tout dans le but de le remercier de leur travail constant avec les enfants.  Ils ont reçu une cinquantaine de plats différents, d’origines culinaires variées, ce qui en a fait un véritable festin.  L’activité a nécessité la présence d’une quinzaine de parents bénévoles, chapeautés par Francine Caron, la GO qui a mis cette fête sur pied avec la direction de l’école, et qui s’y engage vaillamment afin que tout fonctionne parfaitement. (Source : Pierre Allard)

Consultation publique sur le bannissement des sacs d’emplettes à usage unique.  La commission souhaite mesurer les impacts environnementaux, sociaux et économiques d’un éventuel bannissement à la lumière des expériences d’autres villes et états qui ont banni ce type de sacs.  La commission souhaite également évaluer l’impact de la mise en place d’une réglementation pour les commerçants et les fabricants de sacs et trouver des solutions de rechange aux sacs à usage unique.  La consultation se déroulera en trois parties.  La première sera une séance d’information suivie d’une période de questions du public le 12 mai à 19 h.  La deuxième est l’audition des mémoires et des opinions les 3, 4 et 8 juin ; quant à la troisième, il s’agit de l’étape d’adoption et elle aura lieu à une date qui sera communiquée ultérieurement.  Lieu: Hôtel de ville, salle du conseil.  Pour s’inscrire à la période de questions, communiquer avec le greffe au 514 872-3000. (Source : Ville de Montréal)
Bonne retraite!  Le policier Richard Mercier (alias Algonquin) prend sa retraite du Poste 27 (coin Papineau et Fleury).  Cela fait déjà sept ans qu’il travaillait dans Ahuntsic-Cartierville.  Nous lui souhaitons une bonne retraite!
Séance ordinaire du conseil d’arrondissement le lundi 11 mai. La séance a lieu à 19 h à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à 18 h 30 si vous désirez poser des questions. L’ordre du jour sera disponible 48 heures à l’avance ici. 
__________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE

Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, des succès ou des questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com. Prenez note que nos jour et heure de tombée sont le mercredi de chaque semaine, à 17 h. C’est avec plaisir que nous publierons vos infos. Faites en sorte qu’elles soient brèves. Indiquez-nous les deux semaines où vous voulez les voir publiées. Finalement, n’attendez pas un accusé de réception. Nous préférons garder notre temps pour bien gérer cette chronique et tenter de publier le plus possible de ce que nous recevons. Merci!

Assemblée générale du journaldesvoisins.com. L’assemblée générale annuelle des membres du journaldesvoisins.com aura lieu le lundi 4 mai, à 19 h, au Centre communautaire Ahuntsic, au 10780, rue Laverdure. Veuillez apporter avec vous votre carte de membre de l’année 2015; vous devrez la présenter à l’entrée. N’oubliez pas d’apporter également les documents que nous vous avons expédiés par courriel ou par la poste, le cas échéant, car aucun document ne sera remis sur place.. Ceux et celles qui n’auraient pas reçu leur carte mais qui ont acquitté récemment leurs droits pourront en prendre possession le soir-même; elle vous attendra! Toutefois, prenez note qu’aucune carte ne sera vendue sur place; il faut être membre AVANT l’assemblée pour avoir droit d’y assister.  (Source : Maître Hugo Hamelin, secrétaire du conseil d’administration)
En mai, c’est le Mois de la BD dans les Bibliothèques d’Ahuntsic-Cartierville (et de Montréal). Empruntez une bande
dessinée, un manga, un roman graphique ou encore afin de participer à
l’une des trois activités organisées spécialement dans le cadre de cet
événement. Toutes les activités sont gratuites.

Je choisis les bandes dessinées de ma bibliothèque
Conseillés par Réjean St-Hilaire de la librairie Monet, les enfants deviendront, pour un jour, des bibliothécaires et choisiront des bandes dessinées pour leur bibliothèque. Destinée à un groupe d’enfants de 3e année, l’activité aura lieu à la bibliothèque de Salaberry, le jeudi 7 mai à 10 heures, 4170 rue de Salaberry. Inscriptions : 514 872-1521.

Des mangas plein la tête!
Les jeunes amateurs de
mangas sont invités à choisir de nouveaux titres pour leur bibliothèque.
Activité organisée en collaboration avec la librairie Monet. Destinée aux jeunes âgés de 10 à 14 ans, l’activité aura lieu à la bibliothèque de Cartierville, le vendredi 15 mai à 15 h 30. Inscriptions : 514 872-6989

La BD dont tu es le héros
Lors de cet atelier,
les enfants apprendront à créer eux-mêmes les héros, ou les héroïnes, de
bandes dessinées en suivant les conseils de la bédéiste Jocelyne Jalette. Destinée aux jeunes âgés de 8 à 15 ans, l’activité aura lieu à la bibliothèque d’Ahuntsic le dimanche 17 mai à 14 heures. Inscriptions : 514 872-0568
(Source : Arrondissement)
_________________________________

Picture

Lisez « L’Infolettre de tous les possibles » Cette publication, dont l’objectif est
d’informer brièvement les lecteurs, qu’ils soient citoyens, partenaires
ou membres du CLIC, des actions concrètes en cours dans le quartier afin
de favoriser le développement social de celui-ci. Cliquez-ici pour lire l’infolettre. (Source CLIC)

Conférence sur l’accès des grands-parents à leurs petits-enfants.  Le lien intergénérationnel est parfois difficile à maintenir.  Cette conférence traite des aspects juridiques liés à cette question.  Le 13 mai à 10 h au Café de Da. Inscriptions : 514 872-5674 (Source : Arrondissement)

Picture

Grand bazar de financement du SNAC, le samedi 16 mai 2015 de 10h à 16h.  Le SNAC vous invite à un bazar au 10780, rue
Laverdure, au sous-sol. Des tables sont à louer au coût de 30 $ chacune. Nous
acceptons aussi les dons de marchandises que nous vendrons au profit du SNAC. Vous
pourrez nous les apporter dès le 11 mai entre 9 h et 16 h. Pour tout renseignement ou don,
communiquez avec Louise Donaldson au 514-385-6499 ou louise@lesnac.com (Source : Le SNAC)


Vous
avez un arbre fruitier
dont vous ne récoltez pas les fruits? Vous
demeurez à Cartierville et avez envie d’en apprendre d’avantage sur les
fruits qui poussent dans votre quartier ? Le projet Jamais loin de l’arbre
de Ville en vert vous invite à échanger des fruits contre de l’aide
pour la cueillette. Nos activités de récolte ont lieu entre juillet et
octobre. Nous cherchons des cueilleurs et des propriétaires! Inscrivez-vous auprès d’Andréa (514) 447-6242 (Source : Ville en vert)
Campagne de financement de la Fondation des maladies du Coeur. Dans le cadre de leur campagne annuelle la fondation a recruté des bénévoles dans l’arrondissement d’
Ahuntsic-Cartierville.  Ainsi vos voisins et amis passeront aux portes
ou solliciteront
leur entourage pour récolter des dons en argent, et ce d’ici le 4 juin.  Les bénévoles auront un macaron de la fondation et auront également de la documentation et des reçus pour fin d’impôts. Renseignements : 514 871-8038. (Source : Fondation des maladies du coeur)

Picture

Attention à la fraude. Lisez le dépliant du Service de la police de Montréal (SPVM) pour savoir comment réagir face aux fraudeurs. Il suffit de cliquer sur le fichier ci-dessous. (Source : SPVM)

dépliant_impression_juin.pdf
File Size: 1424 kb
File Type: pdf

Télécharger le fichier


Picture

Marcher pour rester en santé.  Avec
le printemps, l’Association des retraités d’Ahuntsic reprend ses marches santé
au parc-nature
de l’Île-de-la-Visitation. C’est une heure
de randonnée agréable et stimulante à travers les sentiers. Chacun se balade à
son rythme, en bonne compagnie et dans la bonne humeur. 
C’est
gratuit pour les membres de l’ARA (la carte pour l’été ne coûte que $ 6). 
Rien à
réserver: il suffit de se présenter. L
es lundis matins à 9 h 30 (sauf
en cas de pluie) 
au bistro du parc de la Visitation. (10897
rue du Pont, qui se prend par le boulevard Gouin, un peu à l’ouest de De
Lorimier). (Source : ARA)

Picture

Session d’information -Chercher un emploi: Les outils, les stratégies, le marché du travail.  Le jeudi 7 mai à 13 h 30.  Trouver un emploi ce n’est pas toujours
chose facile, d’autant plus lorsqu’on vient d’un autre pays. Venez vous
renseigner sur les outils et les stratégies les plus efficaces pour
chercher un emploi. Comment utiliser les réseaux sociaux, qu’est ce que
la première expérience québécoise ou encore l’état du marché du travail à
Montréal. Des intervenants du SIMO (Service d’intégration au marché du travail
par objectifs) seront présents pour répondre à vos questions. Inscriptions : 514 382 0735 poste 225 (Source : CANA)


Photo

Le Centre d’action bénévole de Bordeaux-Cartierville recrute! Vous
avez envie de vous investir bénévolement auprès des aînés de votre
quartier? Le Centre d’action bénévole de Bordeaux-Cartierville vous
invite à découvrir son projet de visites d’amitié qui est à la recherche
de nouveaux citoyens dynamiques qui ont le bien-être de nos aînés à
cœur. Info : 514 856-3553 poste 2 ou au projet@cabbc.org (Source : CABBC)

En cette période printanière, Entraide
Ahuntsic-Nord a besoin de vous pour
livrer des repas chauds à domicile et pour assurer le transport et l’accompagnement de ses membres lors de leurs
rendez-vous médicaux et d’autres
activités. Joignez-vous à notre
équipe de bénévoles. Info : France Brochu, 514 382-9171 ou www.entraideahuntsicnord.org. (Source : Entraide Ahuntsic-Nord)

Picture

Cours de préparation à la citoyenneté – 20$ la session de cinq cours. Vous avez reçu votre livret pour apprendre l’histoire du Canada? Vous avez besoin d’un coup de main pour réviser votre examen? Inscrivez-vous à nos cours de préparation pour étudier en groupe et avec l’aide d’un professeur. Les inscriptions se font dès maintenant et les cours commencent à partir du mardi 5 mai (jour) ou du 7 mai (soir).  Inscriptions : 514 382 0735 poste 228 (Source : CANA)

Picture

Le
«A l l ô V o i s i n ! »,  bulletin citoyen du CLIC
met de l’avant la
présence de l’art dans le quartier.  C ’ e s t b i e n c o n n u , B o r
d e a u x – C a r t i e r v i l l e  e s t u n q u a r t i e r q u i f a
i t h o n n e u r à l a d i v e r s i t é , à b i e n d e s n i v e a u
x . C e n u m é r o e s t d é d i é à l a p r é s e n c e a r t i s t i
q u e , s o u s t o u t e s  s e s f o r m e s , q u e v o u s  p o u v
e z d é c o u v r i r d a n s B o r d e a u x C a r t i e r v i l l e .
E t q u i s a i t ? P e u t – ê t r e q u e c e s d é c o u v e r t e s
v o u s i n c i t e r o n t à e s s a y e r u n e a c t i v i t é a r t
i s t i q u e q u i p o u r r a i t b i e n t ô t d e v e n i r u n o u
t i l d ’ e x p r e s s i o n b i e n à v o u s ! Cliquez-ici pour lire le bulletin en
version électronique.
 (Source : CLIC)

Picture

Collecte de sang organisée par le YMCA Cartierville et le 246e Scouts Bois-de-Boulogne le mercredi 6 mai, entre 14 h et 20 h, au YMCA Cartierville situé au 11885, boulevard Laurentien, Montréal. Les membres de l’équipe d’Héma-Québec et du comité organisateur espèrent y accueillir 50 donneurs. (Source : Héma-Québec)

Assemblée générale annuelle de Ville en vert (éco-quartier Ahuntsic–Cartierville). Le jeudi 30 avril à 19 h à la Maison de la Visite, 10591, rue Séguin (entrée du nouvel immeuble). Bilan des activités et des projets de l’année 2014, suivi par la présentation des états financiers de l’organisme. Pour conclure la soirée, trois spécialistes en agriculture urbaine (horticulteurs et agronomes) répondront à vos questions sur les arbres et l’agriculture en ville. Les 25 premiers participants recevront des sachets de semences gratuits. Information : direction@villeenvert.ca ou 514 447-6227. L’ordre du jour sera affiché dans les locaux de l’organisme pour consultation. (Source : Ville en vert)

Picture

Lancement – Portrait de la violence conjugale et intrafamiliale dans le quartier. Le Comité de suivi en violence intrafamiliale du Plan d’action concerté en développement social 2013-2018, intitulé Bordeaux–Cartierville, quartier de tous les  possibles, a le plaisir de vous inviter au lancement de Portrait en violence conjugale et intrafamiliale du quartier Bordeaux–Cartierville réalisé par Concertation-Femme, groupe porteur de l’action, en collaboration avec le poste de quartier 10 du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Le lundi 11 mai à 10 h au YMCA Cartierville, 11885, boulevard Laurentien. Inscription : info@concertationfemme.ca ou 514 336-3733.
(Source : CLIC)

Conférence sur l’analyse du langage corporel (synergologie) Vous êtes cordialement invités à
une Conférence sur l’analyse du langage corporel organisée par le Club
Toastmasters Expression Ahuntsic, au cours d’une
rencontre spéciale du Club qui aura lieu le mardi 12 mai à 19 h (heure d’arrivée
demandée: 18 h 30) Au Centre Culturel Ahuntsic,
sous-sol, 10780 Laverdure, Montreal H3L 2L9, près du métro Henri Bourassa,
stationnement gratuit a l’arrière de l’édifice. Inscriptions : 514 813-4983 (Source : Expression Ahuntsic)

Cours de cuisine Qu’est-ce qu’on mange? Au coût de 10 $, comprenant une carte-cadeau de 10 $. Le cours se donne les vendredis, de midi à 13 h,
tout le mois de mai au Loblaws Ahuntsic. (Source : Loblaws Ahuntsic)

LE COIN DES COMMERÇANTS

La Promenade Fleury

On prévoit plusieurs nouveautés sur La Promenade, dont une bibliothèque de rue, une murale pour égayer les lieux et un piano public.



Fleury Ouest

Picture

La Bête à Pain et le St-Urbain ont recueilli 6530 $ pour la Fondation Sur la pointe des pieds qui aide les jeunes atteints de cancer le 24 avril dernier. Leur objectif qui était d’amasser 3000 $ a été pulvérisé grâce à l’aide des employés, des clients et de leurs amis.  Plus d’une centaine de personnes étaient présentes.  On peut dire que l’activité était « au poil »! (Source : FLO)

Cliquez ici pour voir d’autres photos de l’activité.

Bonne nouvelle au Café Romarin qui a conclu une entente avec Traiteur Piatto Rustico, lequel avait pignon sur FLO il y a quelques semaines encore. Dorénavant, vous pourrez vous procurer certains des calzone et pizzetta du traiteur italien au Café Romarin. Molto bene!

Les rénovations à la pharmacie Jean-Coutu sont terminées.  Les propriétaires Patrick Bouchard et Mathieu Léger sont bien heureux.


Autres commerces

PhotoMarie-Claude Duquette (au centre) coupe le ruban d’inauguration en compagnie de deux employés du Collège à la retraite qui ont siégé au conseil d’administration de la COOP : Jean Karam, enseignant en Sciences politiques et Claire Duquette, employée de soutien.

La
Coop Ahuntsic
qui accepte la clientèle du quartier a célébré hier sa réouverture dans de nouveaux locaux, au
9155 rue Saint-Hubert, à Montréal.
Présente dans le quartier Ahuntsic depuis plus de 40 ans, la Coop
Ahuntsic, qui compte plusieurs milliers de membres, profite ainsi d’un
vent de renouveau, tant sur le plan de l’offre de produits que sur celui
de l’ambiance du magasin. Avec une superficie de 3 000
pieds carrés, la Coopérative offre une surface de magasinage aérée et
agréable et est stratégiquement située dans l’entrée principale
du Collège Ahuntsic. De plus, la littérature générale y occupe
désormais une place de choix, puisque la Coop Ahuntsic est une
librairie agréée. (Source : Collège Ahuntsic)


________________________________________________________________________

QUOI FAIRE….QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI

Picture

Le vendredi 1er
mai à 18 h
Dalida à
ma manière
par Claire
Garand. Le 3 mai 1987, Dalida quittait
volontairement ce monde dans lequel elle avait régné pendant plus de 30 ans, des
pays méditerranéens jusqu’en Amérique. Depuis
25 ans, cette grande diva demeure
une source d’inspiration pour beaucoup d’artistes de la scène. En suivant son
parcours jalonné de grands succès et en écoutant certaines chansons écrites
spécifiquement pour elle, vous découvrirez l’âme de cette grande interprète
adulée par un public qui l’a soutenue dans toutes ses transformations
artistiques ainsi que dans les drames de sa vie personnelle. Avec sa voix grave
et chaude, Claire Garand n’aura pas besoin d’artifices ni de paillettes pour
vous transmettre la passion de cette glorieuse artiste que fut Dalida.
Souper-spectacle 42,95 $.
(Source : Le Rendez-vous du thé)

Le vendredi 1er
mai, de 19 h à 22 h, pour les ados – interdit aux parents!
Viens danser et t’amuser avec tes amis à une soirée folle à la
bibliothèque
.  Collation, tirages au sort et autres
surprises… Sur place, un DJ et de l’inattendu! Aux bibliothèques d’Ahuntsic (réservation : 514 872-0568) et de
Cartierville (réservation :
514 872-6989). (Source : Arrondissement)

Picture

Le vendredi 1er et samedi 2 mai de 10 h 30 à 14 h
Une capsule
historique sur l’histoire des sages-femmes
sera offerte au musée des Sœurs de Miséricorde pour
souligner la Journée internationale des sages-femmes (5 mai). Départs
des visites sans réservations : 10 h 30 et 14 h. Le Musée est situé au
12435, av. de la Miséricorde. Information : 514-332-0550 poste 1-393. (Source Musée des Soeurs de Miséricorde)

Photo

Le samedi 2 mai à 18 h
Hommage à
Piaf
par
Angélique Duruisseau et Marc-André Cuierrier.  La même intensité, le chagrin dans la gorge
et l’amour qui déborde, la voix qui gonfle et vous fait frissonner avec elle. Angélique fait revivre le répertoire de la grande Édith
Piaf! La foule, Padam, Je ne regrette rien… accompagnée de Marc-André
Cuierrier au piano. Souper-spectacle 44,95 $. (Source : Le Rendez-vous du
thé)


Les samedi 2 et
dimanche 3 mai, de 10 h à 16 h
Exposition
annuelle des Loisirs Christ-Roi
lors du festival culturel 2015. Le Festival culturel des Loisirs Christ-Roi est le résultat du travail accompli par les
étudiants des cours d’arts durant l’année écoulée. Les cours de peinture, d’émail sur cuivre, de
poterie et de photographie sont mis de l’avant. Chaque année, l’exposition présente autour de
150 œuvres. Venez jeter un coup
d’œil! Entrée libre au 9485, rue
Berri. Information :
514 872-6696. (Source : Arrondissement)
Le samedi 2 mai à 14 h, pour les enfants
Bouffe sur mon balcon.
 Cette conférence démontrera qu’on n’est jamais trop jeune pour s’initier au plaisir du jardinage et à la culture des fruits et des légumes en bac. L’activité se tiendra à la bibliothèque de Salaberry. Inscription : 514 872-1521.
(Source : Arrondissement)

Picture

Le samedi 2 mai
à 19 h, pour les enfants de 6 ans et plus
Dada – théatre – sortie chic en
famille.
Léopold Minute, horloger de
métier, prépare et ajuste les pendules. Se laissant bercer par le tic-tac de sa boutique, il s’endort pour
quelques secondes, hypnotisé… Le voilà soudainement envahi d’une douce folie
qu’il exprime par la danse, la jonglerie et les acrobaties. Ces moments d’égarement ludique sont
ponctués par les virevoltes de l’accordéon et la douceur du violoncelle. À
la Maison de la culture. Laissez-passer
disponibles dès maintenant. (Source : Arrondissement)

Le dimanche 3
mai à 13 h 30
Les Virtuoses
de l’Acadie.
Les Loisirs de l’Acadie sont fiers de vous recevoir à la Maison
de la culture d’Ahuntsic
–Cartierville pour le concert de chant et de musique des élèves de l’édition 2014-2015. Nous aurons le plaisir de célébrer le travail accompli par les enfants. Nous vous invitons à venir encourager ces jeunes talents, car leur contribution est importante à la vie culturelle de notre arrondissement. Entrée libre. Information : 514 856-2224, poste 3. (Source : Arrondissement)

Picture

Le dimanche 3 mai à 15 h
Ensemble Les Songes. Répertoire allemand de la période baroque : J.S. Bach, G.P. Telemann et G.F. Händel dans
le cadre du 10e anniversaire de la série de concerts Moments Musicaux. Le concert fait une place à quatre jeunes dynamiques et talentueux interprètes du
répertoire baroque : Vincent Lauzer (flûte à bec), Samantha Louis-Jean (soprano), Mélisande McNabney (clavecin) et Camille Paquette-Roy (violoncelle baroque). Virtuosité
et sensibilité sont au rendez-vous. Après
le concert, comme le veut la tradition aux Moments Musicaux, les auditeurs sont
invités à partager avec les musiciens autour de vins et de fromages. À l’église
de la Visitation au 1847,
boulevard Gouin Est, Montréal H2C 1C8. Admission
générale : 25$ (30$ dès le 2 mai, à midi). Étudiants
10$. Information
et billets : Momentsmusicaux.ca ou 514 439-2254. (Source : Moments Musicaux)

Le dimanche 3 mai et lundi 4 mai à 19 h 30
Spectacle-bénéfice au profit de la Fondation du
Collège Ahuntsic, donné par l’ensemble de jazz vocal Jazzimut sous la direction de Francine
Brouillard. À l’auditorium du Collège Ahuntsic, au 9155, rue Saint-Hubert. On pourra se procurer des billets au coût de 10 $ à l’entrée. Les
profits seront remis à la Fondation du Collège, qui décernera des  bourses d’études à ses étudiants. (Source : Jazzimut)
Le dimanche 3 mai à 14 h, pour les adultes
Fleurs, plantes et insectes qui travaillent pour nous au potager. Certains insectes ou certaines fleurs et plantes peuvent s’avérer d’importants atouts pour accroître la productivité de nos jardins en favorisant l’absorption des nutriments, la lutte contre les ravageurs et la pollinisation. La conférence sur ce thème aura lieu au Café de Da. Inscription : 514 872-5674. (Source : Arrondissement)

Picture

Le lundi 4 mai à 18 h
Les lundis de Sergeï Trofanov.  Le violoniste et chanteur Sergei Trofanov vous
propose une ambiance à saveur romantique, légère et joyeuse! Son répertoire
international de chansons, musique de films, standards de jazz, d’airs
populaires dans plusieurs styles musicaux emmène avec lui une ambiance
chaleureuse la durée d’une soirée. Il saura faire ressortir le meilleur de
l’occasion. Entrée libre – contribution volontaire (Source : Le
Rendez-vous du thé)


Picture

Les mardis 5, 12, 19 et 26 mai à 18 h
Soirées d’observation ornithologique gratuites au parc-nature de l’Île-de-la-Visitation, avec le Club d’ornithologie d’Ahuntsic (COA). Les guides et les membres plus expérimentés prennent plaisir à indiquer comment repérer et reconnaître les oiseaux parmi plus de 100 espèces différentes pouvant être observées dans ce magnifique parc. Sortie gratuite pour tous. Débutants bienvenus. Covoiturage 16 $. Information :
438 338-4138. 
(Source : COA)

Picture

Le mardi 5 mai à 18 h
Allan Wurtele & ses chansons.  L’univers poétique et la musique de cet
auteur-compositeur-interprète sont à découvrir. Vous voyagerez en des ambiances
aux inspirations pittoresques où se côtoient de petites histoires imprégnées
d’imaginaire. De la chanson écrite dans la fraîcheur du jour et dans le silence
de la nuit qui voltige entre les observations quotidiennes et le sentiment
d’espérance; vacille entre le présent et la nostalgie; patiente entre demain et
n’importe quand. Intimité, réflexion, joie, nonchalance, sagesse, rêveries;
tout cela risque de vous être servi ce soir. Entrée Libre volontaire (Source :
Le Rendez-vous du thé)

Le mardi 5 mai à 19 h 30, pour les adultes
Rencontre littéraire avec Katia Lemieux, écrivain et artiste visuelle. Son premier roman Dans la lenteur des nuits, (2011) est l’histoire d’une passion fusionnelle. La conférence sur ce thème aura lieu au Café de Da. Inscription : 514 872-5674.
(Source : Arrondissement)

Picture

Le mercredi 6 mai à 10 h
Venez entendre Vania Jimenez au Café de Da. Cette femme au parcours à voies multiples compte quatre romans à son actif, dont le plus récent s’intitule Je suis une pierre brûlante, Partie II et a été publié en mai 2014. Née en Égypte de parents
arméniens, Vania Jimenez est arrivée au Québec à l’âge de 18 ans. Mère
de sept enfants, elle est obstétricienne, médecin responsable du groupe
de médecine familiale de Côte-des-Neiges et aussi psychothérapeute,
chercheuse captivée par l’influence de la culture sur la maladie et
enseignante à l’Université McGill. L’auteure a également su trouver le temps
pour fonder, avec sa fille Amélie Sigouin, la Maison bleue, un
organisme à but non lucratif qui offre des services de périnatalité
sociale aux femmes enceintes ainsi qu’à leur famille qui vivent en
contexte de vulnérabilité. Son parcours est riche en histoires
auxquelles elle se dit « accro », soit les histoires qu’on lui raconte et
celles qu’elle crée. Inscription : 514 872-0568. (Source : Arrodissement)


Picture

Le Mercredi 6 mai de 13 h 30 à 15 h 30
Sophie Langlois, correspondante à l’étranger pour Radio-Canada, donnera une conférence intitulée Lumières d’Afrique,
de ces héros « ordinaires » qui font des choses extraordinaires dans ce
continent, à la salle de l’église Saint-Jude (10 120, avenue
d’Auteuil). Gratuit pour les membres de l’Alliance culturelle, 8 $ pour
les non-membres. Info : 514 382-5716 ou www.allianceculturelle.qc.ca (Source: Alliance culturelle) 


Picture

Le mercredi 6 mai à 18 h
Entre yéyé et chansonnier par Suzanne Parayre
avec Lucie Cauchon
au piano. Cinq ans après “La blonde du poète”,
cette brillante interprète nous revient dans un spectacle porteur de sourires
et d’émotions. Pour Suzanne Parayre, les années ’65 à ’72 ont vu l’enfant
devenir une adolescente. Une période marquante où la radio entonnait des airs
tantôt légers et accrocheurs, tantôt mélancoliques et denses : Pétula Clark,
Françoise Hardy, Chantal Renaud, Barbara, Isabelle PIerre, Hugues Aufray,
Michel Polnareff, Alain Barrière, Michel Fuguain, Adamo… Un hommage à cette
période foisonnante aux couleurs de révolution tranquille et de libération
sexuelle. Souper-Spectacle 44.95 $ (Source : Le Rendez-vous du
thé)

Picture

Du 7 au 10 mai
Le Festival trad de Montréal intitulé La Grande Rencontre se déroule chez nous, dans Ahuntsic, à la Maison de la culture. Il y aura 15 groupes, 60 artistes et 70 activités. Les activités sont réparties dans six séries : grands concerts, danse trad, danse bretonne, danse cajun, danse irlandaise et danse québécoise. Il y aura des apéros sympathiques, des présentations promotionnelles de trad actuel, des concerts avec des artistes innovants, des ateliers de transmission et des classes de maîtres. Vous pouvez télécharger le programme complet ci-dessous ou encore voir les activités jour par jour encore plus bas. Certaines activités sont payantes. (Source : Espace Trad)

programme_de_la_grande_rencontre_2015.pdf
File Size: 3979 kb
File Type: pdf

Télécharger le fichier


Le jeudi 7 mai à 17 h
GenticorumConcert danse d’ouverture du
Festival Trad de Montréal – La Grande Rencontre. À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le jeudi 7 mai à 18 h
Trio Flamenkeo par Rosanne Dion, Carina
Lorenzo & Éric Breton http://www.flamencorosanndion.com
.Flamenco Rosanne Dion présente le trio Flamenkeo, un spectacle composé d’un
éventail de styles de danses du répertoire Flamenco, ainsi que de pièces
musicales à saveur Flamenca composées par Carina Lorenzo. Le tout accompagné
par l’excellent percussionniste Éric Breton. Nous vous proposons un voyage au
cœur de l’Andalousie, ou intensité et passion sont au rendez-vous….OLÉ!!
Souper-Spectacle 44.95 $  (Source : Le Rendez-vous du thé)

Picture

Le jeudi 7 mai à 18 h
Lancement du
Festival Trad de Montréal – La Grande Rencontre. Présentation des délégués et des artistes, suivie de la remise de l’Aldor à Raynald Ouellet, accordéoniste et directeur artistique du Carrefour mondial de l’accordéon. À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Le jeudi 7 mai à 19 h 30
Concert de Raynald Ouellet. Héritier d’un talent lui venant de sa mère, issu d’une famille où l’on aimant beaucoup cet instrument, Raynald Ouellet joue depuis longtemps de l’accordéon, composante importante de la tradition musicale québécoise. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le jeudi 7 mai à 20 h 15
Les poules à Colin. Groupe de cinq musiciens de la relève en musique traditionnelle faisant preuve d’une très grande maturité en jumelant l’interprétation du répertoire existant avec la création de nouvelles œuvres. Présenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal, à la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus.
(Source : Espace Trad)

Picture

Le jeudi 7 mai à 20 h 30 et 22 h 50
Genticorum. En 14 ans, le groupe trad québécois
Genticorum s’est taillé une place de choix sur la scène internationale des musiques traditionnelles, folk et celtiques. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Le jeudi 7 mai à 21 h 15
Comas. Ce quatuor international navigue entre tradition et innovation en combinant performance énergique et  répertoire choisi. Une force de la nature musicale juxtaposant les musiques d’Irlande, de l’Europe continentale et d’Amérique du Nord. Présenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal à la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le jeudi 7 mai à 21 h 40 et à minuit
L’An des vents. Le groupe propose une musique énergique et authentique mettant en valeur les rythmes distinctifs des danses bretonnes. Présenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. 
(Source : Espace Trad)

Picture

Le jeudi 7 mai à 22 h 05
De Temps Antan. Véritables musiciens virtuoses rompus à leur art, les trois comparses formant De Temps Antan constituent l’un des plus puissants trios trad au Québec. Présenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal à la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le jeudi 7 mai à 23 h 15 
Louvat Bros. Deux frères originaires de la région liégeoise en Belgique, se passionnent dès leur plus jeune âge pour le banjo à cinq cordes, la guitare et la mandoline américaine. Ils sont considérés comme de véritables ambassadeurs de leurs instruments et de la musique bluegrass. Présenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal à l’amphithéâtre de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus.
(Source : Espace Trad)

Picture

Le jeudi 7 mai à minuit
Annie Lou. Artiste qui porte l’esprit d’un vieux conteur, qui crée des chansons chargées de musique old time des Appalaches, de musique traditionnelle de racines et de bluegrassPrésenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal à l’amphithéâtre de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le jeudi 7 mai à minuit et quarante-cinq
Goig. Goig, c’est le chiffre cinq en gaélique. C’est aussi un nouvel ensemble composé de cinq artistes solistes et l’un des jeunes groupes des plus innovants du Cap-Breton. Présenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal à l’amphithéâtre de la Maison de la culture. $ Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le vendredi 8 mai à 17 h 
Barrule. Groupe ancré dans l’histoire et la mythologie de son ascendance celtique et viking de l’île de Man, qui repose tranquillement dans la mer d’Irlande. Présenté dans le cadre de La
Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. $ Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le vendredi 8 mai à 17 h 45
Annie Lou. Artiste qui porte l’esprit d’un vieux conteur, qui crée des chansons chargées de musique old time des Appalaches, de musique traditionnelle de racines et de bluegrassPrésenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. $ Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Le vendredi 8 mai à 18 h 30
Charles Gladu. Remise du Prix Coup de c
œur, Musiques du monde 2015, catégorie Hommage de l’Académie Charles-Cros, à André Gladu, cinéaste. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le vendredi 8 mai à 17 h 
Trio Andrew Collins. Depuis les 15 dernières années, Andrew Collins a été à l’avant-garde du nouveau mouvement acoustique qui repousse les limites de la musique traditionnelle. Présenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal à la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le vendredi 8 mai à 18 h
Légendes: Les crooners – par
Bruno Nesci. Le très surprenant et talentueux Bruno Nesci nous revient avec un
brillant hommage aux légendes qui ont marqué la musique des crooners…Michael
Buble, Dean Martin, Frank Sinatra, Tom Jones, Louis Armstrong, Willy Nelson,
Elvis Presley. Laissez-vous emporter par la beauté des mélodies poignantes
d’hier! Souper-spectacle 44.95$ (Source : Le Rendez-vous du
thé)


Picture

Le vendredi 8 mai à 20 h et à 20 h 30
Les Mononcles et Gilles Pitre au câll. La formation rassemble des vétérans de la musique. Une veillée présentée dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal à la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. 
(Source : Espace Trad)

Picture

Le vendredi 8 mai à 20 h 15
Louvat Bros – Deux frères originaires de la région liégeoise en Belgique, se passionnent dès leur plus jeune âge pour le banjo 5 cordes, la guitare et la mandoline américaine. Ils sont considérés comme de véritables ambassadeurs de leurs instruments et dela musique Bluegrass. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le vendredi 8 mai à 21 h 15 et 23 h 45
Grouyan Gombo – Le groupe montréalais vous propose un style inspiré des traditions cajuns et créoles du sud de la Louisiane, tout en explorant le country rock, le blues et le zarico. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le vendredi 8 mai à 21 h 15
Goig – Coig, c’est le chiffre cinq en gaélique.  C’est aussi un nouvel ensemble composé de cinq artistes solistes et l’un des jeunes groupes des plus innovants du Cap-Breton. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  À l’amphithéâtre de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le vendredi 8 mai à 22 h 05
Genticorum – En quatorze ans, le groupe trad québécois Genticorum s’est taillé une place de choix sur la scène internationale des musiques traditionnelles, folk et celtiques. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le vendredi 8 mai à 23 h 15
Maja & David – Le duo interprète de la musique et des chansons traditionnelles émanant de leurs cultures respectives qui proviennent des deux côtés de l’Atlantique, le Danemark et le Québec. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le vendredi 8 mai à 24 h
Comas – Ce quatuor international navigue entre tradition et innovation par une performance énergique et un répertoire choisi. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le vendredi 8 mai à 00 h 15
Les siffleurs de nuit – Ce quatuor est né de la rencontre entre deux chanteurs de Bretagne et deux multi-instrumentistes des Cantons de l’Est.  Leur trad folk breton québécois est un savoureux mélange de leurs différents bagages musicaux et culturels. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Le samedi 9 mai à 13 h 30, 14 h 40 et 15 h 50
Ateliers de danse – Ateliers pour aborder des danses qui ne sont jamais pratiquées dans le cadre des veillées câllées d’aujourd’hui. North Kerry set (Irlande) 1 et 2, et danse québécoises avec pas.  Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le samedi 9 mai à 13 h 30, 14 h 30 et 15 h 30
Ateliers de danse – (Two-step, one step, valse, bretones). Présentés dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le samedi 9 mai à 13 h, 14 h et à 15 h
Ateliers de transmission  Ateliers Les violons en liberté, Les anches se déhanchent et l’École des arts de la veillée. Présentés dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. Gratuit à la Maison de la culture scène extérieure. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le samedi 9 mai à 13 h 30, 14 h 30 et 15 h 30
Classes de maîtres  Steve Louvat, banjo; Andrew Collins, mandoline et Aidan Burke, violon irlandais. Présentées dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le samedi 9 mai à 14 h, pour les enfants
Bouffe sur mon balcon.
 Cette conférence démontrera qu’on n’est jamais trop jeune pour s’initier au plaisir du jardinage et à la culture des fruits et des légumes en bac. L’activité se tiendra à la bibliothèque d’Ahuntsic. Inscription : 514 872-0568. (Source : Arrondissement)

Picture

Le samedi 9 mai à 17 h 
Trio Andrew Collins –  Depuis les 15 dernières années, Andrew Collins a été à l’avant-garde du nouveau mouvement acoustique qui repousse les limites de la musique traditionnelle. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le samedi 9 mai à 17 h 45
Comas – Ce quatuor international navigue entre tradition et innovation par une performance énergique et un répertoire choisi. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le samedi 9 mai à 18 h
Hommage à Elvis Presley par
Bruno Nesci .
Après un succès phénoménal au Rendez-Vous du Thé, notre
“King” national ne pouvait pas manquer les retrouvailles avec ce
merveilleux public montréalais! Ce talentueux jeune Ontarien interprète avec
brio et beaucoup de respect l’œuvre de cet incontournable chanteur américain !
Un souper-spectacle à ne surtout pas manquer 44.95 $ (Source :
Le Rendez-vous du thé)


Picture

Le samedi 9 mai à 18 h 30
Goig – Coig, c’est le chiffre cinq en gaélique. C’est aussi un nouvel ensemble composé de cinq artistes solistes et l’un des jeunes groupes des plus innovants du Cap-Breton. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $. À l’amphithéâtre de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Photo

Le samedi 9 mai à 19 h 30
Spectacle bénéfice avec Sara Dufour et David Fleury, deux
participants à la très populaire émission LA VOIX
2015. Nick Beauregard et son band ainsi que le groupe Boréal ont également  accepté d’offrir de leur talent et de leur temps
pour les plus vulnérables. 
À l’auditorium du Collège
Ahuntsic, 9155 rue Saint-Hubert, Montréal, QC H2M 1Y8.  
25 $. Les fonds seront versés en totalité à la Fondation du Centre jeunesse de Montréal, dans le cadre du Sommet des tout-petits (evenements.fondationcjm.ca/chachacomani). Achat
en ligne de billets bit.ly/concert-fondationcjm ou téléphone 
514 593-2676 ou le soir du spectacle, à l’auditorium
du Collège (Source : CJM)

Picture

Le samedi 9 mai à 19 h 30
Concert de Jean-François Bélanger  Compositeur et multi-instrumentiste, il peaufine depuis plusieurs années une vision personnelle et sensible des musiques traditionnelles. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le samedi 9 mai à 20 h et à 22 h 30
La veillée  Série Danse trad. De temps Antan, Maja et David, Pierre Chartrand au câll. Présentée dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  Au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le samedi 9 mai à 20 h 15
Annie Lou – Artiste qui porte l’esprit d’un vieux conteur, qui crée des chansons chargà ées de musique old time des Appalaches, de musique traditionnelle de racines et de bluegrass. Présentée dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  Au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le samedi 9 mai à 21 h 15 et à 23 h 45
La veillée  Série Danse trad. Montréal Siamsa Ceili Band et Comas, Bill White au câll. Présentée dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  Au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le samedi 9 mai à 21 h 15
Barrule – Groupe ancré dans l’histoire et la mythologie de son ascendance celtique et viking de l’île de Man, qui repose tranquillement dans la mer d’Irlande. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  Au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le samedi 9 mai à 22 h 05
Les Mononcles  La formation rassemble des vétérans de la musique et de la chanson traditionnelle lanaudoise. Présentés dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le samedi 9 mai à 23 h 45
Alexis Chartrand et Yann Falquet  Présentés dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le samedi 9 mai à minuit 
Trio Andrew Collins  Depuis les 15 dernières années, Andrew Collins a été à l’avant-garde du nouveau mouvement acoustique qui repousse les limites de la musique traditionnelle. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le samedi 9 mai à 00 h 45
Genticorum – En quatorze ans, le groupe trad québécois Genticorum s’est taillé une place de choix sur la scène internationale des musiques traditionnelles, folk et celtiques. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Le dimanche 10 mai à 13 h 30, 14 h 40 et 15 h 45
Ateliers de danse  Quadrille Saratoga 1 (13 h 30) et 2 (14 h 40) et contredanses type Longway (15 h 45)Présentés dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le dimanche 10 mai à 13 h 30 et à 14 h 40
Ateliers de danse  Gigue intermédiaire (13 h 30) et gigue avancée (14 h 40), avec Martine Billette. Présentés dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le dimanche 10 mai à 13 h et à 14 h
Ateliers de transmission  Le violon au féminin (13 h) et Les cordes à corder (14 h).  Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de MontréalGratuit. À la Maison de la culture, sur la scène extérieure. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le dimanche 10 mai à 13 h et à 14 h
Classes de maîtres  Philip Maure : guitare DADGAD (13 h) et Andrew Collins (14 h), mandoline. Présentées dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le dimanche 10 mai à 15 h
Spectacle de contes – Michel Faubert, Alain Lamontagne et Jocelyn Bérubé. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Picture

Le dimanche 10 mai à 18 h
Pour
toi maman par Jocelyn
St-Jean
. En cette journée bien spéciale pour vous chères mamans, laissez-vous
donc dorloter, pour une fois, par celles et ceux qui vous chérissent le plus au
monde et venez tous vous joindre à Jocelyn St- Jean, guitariste-chanteur, qui,
pour donner suite à nun bon repas pris en famille, vous interprètera quelques
chansons aptes à vous faire revivre votre propre enfance! Soyez des nôtres dès
midi. Entrée libre – contribution volontaire volontaire (Source : Le
Rendez-vous du thé)

Le mardi 12 mai, pour les adultes
L’histoire du transport collectif dans Ahuntsic-Cartierville. De l’aménagement d’une première ligne de tramway en 1893 à l’avènement du métro en 1966, en passant par la construction des ateliers d’Youville en 1911, Ahuntsic–Cartierville a joué un rôle actif dans l’histoire du transport collectif à Montréal. La conférence sur ce thème aura lieu au Café de Da. Inscription : 514 872-5674. (Source : Arrondissement)

Photo

le mardi 13 mai à 19 heures au Café de Da.
Projection du film Enxaneta – Exemple de cohésion sociale. Documentaire produit par Televisió de Catalunya sur le monde des castells, Enxaneta
porte sur une tradition populaire catalane qui consiste à ériger des
tours humaines. Inscrits sur la liste du patrimoine culturel immatériel
de l’humanité par l’UNESCO, les castells constituent un exemple de
cohésion sociale qui met en valeur le travail d’équipe, l’intégration
des femmes et la participation bénévole de gens de toutes classes
sociales, de tous les âges et de toutes nationalités. L’
Enxaneta désigne l’enfant qui monte au sommet de la tour. Présenté en version française et commenté par
Èric Viladrich, président du Centre culturel catalan du Québec. 
Une dégustation de
bouchées salées et sucrées de style « tapas » sera offerte aux
cinéphiles. Venez aussi admirer l’exposition « Catalogne » qui présente
des œuvres textiles de l’artiste Miguel Codina. Au Café de Da. I
nscriptions : 514 872-0658.


Autres idées d’activités sans date précise

Picture

Prêt gratuit de vélos jusqu’au 15 octobre. À L’escale verte, 10416, rue Lajeunesse. Profitez de la piste cyclable qui longe les berges et découvrez les nombreux parcs qu’elle traverse. Réservation : 514 447-6232. (Source : Ville en vert)

______________________________________________________________________
Numéros de téléphones utiles
Bibliothèque d’Ahuntsic : 514 872-0568
Bibliothèque de Cartierville : 514 872-6989
Bibliothèque de Salaberry : 514 872-1521
Café de Da : 514 872-5674
Le Rendez-vous du thé : 514 384-5695
Maison de la culture : 514 872-8749

* Les renseignements de la section « Que faire » sont publiés à titre indicatif. C’est avec plaisir que journaldesvoisins.com corrige les coquilles, mais il ne peut être tenu responsable d’erreurs ou d’omissions. 

_________________________________________________

En 2015…
Améliorez la qualité de l’information en joignant les rangs de
la Société des amis du journaldesvoisins.com

Photo

Faites comme 160 autres résidants d’Ahuntsic–Cartierville! Joignez les rangs de La Société des amis du journaldesvoisins.com.

Faites-le par la poste en envoyant votre chèque libellé à l’ordre de journaldesvoisins.com et vos coordonnées au : 10 780, rue Laverdure Montréal, QC  H3L 2L9. Vos coordonnées doivent inclure vos nom et prénom, votre adresse courriel (si vous en avez une) et votre adresse postale.

Cinq catégories de membres

  • Membre ordinaire : 10 $
  • Membre bronze : 20 $
  • Membre argent : 30 $
  • Membre or : 40 $
  • Membre bienfaiteur : 50 $ – 999 $
  • Membre bienfaiteur émérite: 1000 $ et plus

Les noms des membres de la Société des amis du journaldesvoisins.com seront publiés dans notre magazine bimestriel papier, à moins de mention contraire de votre part.

Joignez-vous aux autres membres qui ont compris que, avoir de l’information locale de qualité, c’est possible, pour peu qu’on mette la main à la pâte! (C.D.)

Pour devenir membre, cliquez ici.

________________________________________________________________


Pour plus de nouvelles « Aimez-nous »
sur Facebook à
journaldesvoisins.com
Nous sommes également sur Twitter : @jdesvoisins

________________________________________________________________
Vous avez manqué des Actualités?

Allez sur « Archives – Actualités » tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

________________________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de la Corporation de développement économique (CDEC) AhuntsicCartierville dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Journaldesvoisins.com :

  • Gagnant de cinq (5) Prix d’excellence au congrès annuel 2015 de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ): catégories “nouvelle”, “reportage”, “entrevue”, “photo de presse”, et 2e meilleur média.
  • Gagnant d’une bourse de 5000 $ au concours
    Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention Coup de cœur du jury au Concours
    québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal
    au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie Économie
    sociale

 
Journaldesvoisins.com est
un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour
les résidants d’Ahuntsic–Cartierville, et dont le siège social se trouve
à Ahuntsic. Notre journal est un bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne qui, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic–Cartierville, se consulte sur le Web, à www.journaldesvoisins.com.

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).
Courriel : journaldesvoisins@gmail.com.
Téléphone : 514 770-0858.
Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration : Diane Viens, présidente; Pierre Foisy, vice-président;
Me Hugo Hamelin, secrétaire; Philippe Rachiele, trésorier; Douglas Long, administrateur; Christiane Dupont, secrétaire adjointe; Maryse Henri, administratrice (représentant les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et les gens d’affaires), et Pascal Lapointe, administrateur.
Éditeur : Philippe Rachiele.
Représentant publicitaire : Philippe Rachiele, 514 770-0858
Rédactrice en chef : Christiane Dupont.
Rédacteur en chef adjoint : Alain Martineau.
Rédacteurs en chef adjoints suppléants : François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Journalistes, version Web : Christiane Dupont, Philippe Rachiele, Alain Martineau, Rabéa Kabbaj, Mélanie Meloche-Holubowski, Elizabeth Forget-Le François.
Journalistes, version papier : Christiane Dupont, Alain Martineau, François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Collaborateurs à la rédaction et à la photographie : Élaine Bissonnette, Laetitia Cadusseau, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Patrick De Bortoli, Hélène Maillé, Nacer Mouterfi, Corinne Dupont-Rachiele, Gabrielle Ramaini.
Photos : Philippe Rachiele.
Mise en page : Philippe Rachiele, Christiane Dupont et Nacer Mouterfi.
Illustrations originales : Claire Obscure.
Caricaturiste : Florence Tison.
Correction/révision, version Web : Christiane Dumont, Gabrielle Ramain.
Correction/révision, version papier : Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien.
Réseaux sociaux : Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele.
Impression, version papier : Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier : journaldesvoisins.com.
Dépôt légal, version papier : BNQ – ISSN1929-606.
Dépôt légal, version Web : BNQ – ISSN1929-607X.

________________________________________________________

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de :

________________________________________________________________________

Photo

34 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires