Les Actualités du 21 aout 2015

________________________________________________________________________

VOTRE JOURNAL 
INDÉPENDANT ET COMMUNAUTAIRE!
FAITES-NOUS CONNAÎTRE À VOS NOUVEAUX VOISINS

________________________________________________________

DERNIÈRE HEURE
Grace Batchoun conteste les résultats de l’investiture du PLC dans Ahuntsic-Cartierville


Picture

Grace Batchoun, qui a été défaite dimanche lors de l’investiture du PLC dans Ahuntsic-Cartierville, conteste les résultats du vote. 

Elle dénote plusieurs irrégularités et elle affirme que 285 bulletins de votes ont été dévoilés de manière « inexplicable».

«Je tiens à préciser que je n’ai aucun problème avec le fait d’avoir perdu la nomination en soi. Cependant, compte tenu de l’information qui m’a été transmise par le PLC au sujet du scrutin, il apparait clair que des irrégularités se sont produites au niveau des résultats de l’élection, lesquelles méritent une sérieuse réflexion et la mise en place d’une enquête. Il ne s’agit pas d’une tentative de ma part de discréditer le PLC ni aucun des candidats à l’investiture. Il s’agit plutôt d’une tentative de clarifier des irrégularités et d’assurer l’imputabilité ainsi que le respect de la procédure d’investiture», écrit-elle dans son communiqué de presse.

Plus de détails dans nos actualités vendredi. 
________________________________________________________


Congrès de mise en nomination du PLC
Victoire à l’arraché de Mélanie Joly


Photo

Mélanie Joly remporte l’investiture du parti Libéral dans la circonscription d’Ahuntsic-Cartierville. À sa gauche, on aperçoit Grace Batchoun, l’une des quatre candidats. Plus de détails suivront (Photo : Philippe Rachiele)
Grace Batchoun, ci-dessus
Viken Attarian au centre
Élie Kassisia à droite
(Photos : Philippe Rachiele)

Mélanie Joly a gagné son pari; elle représentera le Parti libéral de Justin Trudeau dans la circonscription d’Ahuntsic-Cartierville, à la grande joie de l’« establishment » du Parti libéral du Canada. 

Elle a raflé une majorité de votes parmi ceux des 2065 membres du parti dans la circonscription qui s’étaient déplacés par un beau dimanche ensoleillé dans l’un des deux endroits retenus pour exercer leur droit de vote.

Mais c’est par une courte victoire qu’elle l’emporte contre trois rivaux. Car il aura fallu attendre jusqu’à 20 h 40 et l’équivalant d’un troisième et dernier tour de scrutin pour désigner la gagnante. On pensait pouvoir faire une annonce en début de soirée, mais la démocratie en a décidé autrement. Impossible toutefois de connaître le score final, des informations que ne divulgue pas le parti lors des investitures ouvertes.

La candidate-aspirante Grace Batchoun s’est finalement retrouvée à croiser le fer avec l’ex-candidate à la mairie de Montréal dans le dernier droit, une belle victoire « morale », quand même pour elle. Elle était visiblement déçue. Sur l’estrade du Cégep André-Grasset après la diffusion des résultats et après avoir félicité Mme Joly, elle s’est surtout attelée à féliciter son équipe de campagne pour avoir accompli un travail « à 150 % ». Mais sans plus.

Plus tard elle dira que la démocratie s’est exprimée. « Oui, ce fut serré, mais maintenant je veux surtout m’assurer que mes garçons sont prêts pour l’école et je fêterai bientôt mon 20e anniversaire de mariage. On doit tous travailler ensemble comme libéraux », a-t-elle ajouté en guise de message de ralliement.

Kassissia en furie

Mais un autre candidat affichait une humeur massacrante. Elie Kassissia a quitté la salle avec son équipe, visiblement déçu de la tournure des événements. Il était l’un de ceux à s’être interrogé sur les autres candidats ayant abandonné la course à l’investiture libérale pour joindre le camp de Mme Joly. 

On apprenait par Radio-Canada que l’un d’eux travaillait pour faire réélire Justin Trudeau (qui affrontera une grosse pointure en la personne de Anne Lagacé Dowson pour le NPD dans Papineau). Anthony Di Carlo, pourtant le premier à annoncer sa candidature dans Ahuntsic-Cartierville a dit qu’il n’était pas payé pour faire son travail, « pour l’instant ».

Attarian déçu

Au sujet du troisième candidat, Viken Attarian, aussi président de la Commisison politique du PLC, il était aussi déçu, mais il s’est clairement rallié à la candidate choisie. Interrogé par journaldesvoisins.com, il a juré ne pas avoir donné de mot d’ordre aux membres de son équipe de voter pour Mélanie Joly comme deuxième choix. Il a insisté sur le fait que maintenant la bataille est contre Maria Mourani. « Elle est la personne à battre. Elle n’a pas été élue trois fois pour rien, ce ne sera pas facile », a-t-il confié.

Joly prête au combat

Lors d’une mêlée de presse, Mme Joly a affirmé qu’elle ne tient rien pour acquis alors qu’on en est au premier jour du périple pour reconquérir la circonscription de Maria Mourani. « Pour moi, ce n’est pas un sprint, mais un marathon qui commence ». Mais aux questions des médias sur le tiède ralliement des autres et les rumeurs de conflits ou bisbilles, elle a préféré parler de solidarité. « Nous sommes une grande famille, on travaille semble. Je suis contente d’avoir fait une course avec les autres. J’ai été très impressionnée par leur performance » a-t-elle dit, ajoutant : « On a eu une bonne course. On n’a jamais eu autant de monde, de membres du PLC dans Ahuntsic-Cartierville. C’est historique. Et c’est avec force et persévérance que nous gagnerons le 19 octobre », a -t-elle soutenu.

Flèche à Mourani

La jeune candidate libérale a aussi profité de l’occasion pour décocher une première flèche à l’endroit de la députée sortante, maintenant candidate officielle du Nouveau parti démocratique. « Moi, j’ai un plan de match pour gagner, créer des emplois. La députée n’a rien fait en neuf ans au chapitre de l’emploi et de développement économique alors que moi je veux favoriser la création d’emplois, notamment dans le secteur Chabanel. Je veux aussi travailler à changer la vision du Canada à l’étranger. On a 80 communautés culturelles ici et plusieurs sont frustrés de la position du Canada », a -t-elle déploré.

Mélanie Joly a indiqué qu’elle travaillera fort pour redonner la circonscription aux libéraux. Entre temps, elle a confirmé pour la première fois qu’elle avait l’intention de déménager dans Ahuntsic. « Ma mère va être contente, mais déménager en pleine élection vous m’en demandez beaucoup… », a-t-elle conclu. (Par Alain Martineau) (2015-08-23)
________________________________________________________________________

Données ébruitées pour forcer ADM à agir
« On a ri de nous, mais ce temps-là est fini » 
                                                                          – Les Pollués de MtlTrudeau


Photo

Raymond Prince, directeur principal des Pollués de Montréal–Trudeau, ici en compagnie d’Antoine Bécotte, président du collectif, révèle que le passage des avions provoque des pointes sonores dépassant les 70 décibels. (Photo : Philippe Rachiele)


PhotoUne des stations de mesure des Pollués de Montréal–Trudeau. (Archives Journaldesvoisins.com)

L’organisme Les Pollués de Montréal–Trudeau mesure depuis quelque temps le bruit des avions survolant le ciel de Montréal grâce à des stations de mesure de bruit, et les résultats colligés depuis un an ont de quoi inquiéter. Le bruit des avions surpasse fréquemment les seuils dictés par les normes internationales. 

Le groupe de citoyens a dévoilé mercredi les résultats provenant des stations de mesure installées dans plusieurs secteurs de Montréal. Le groupe a installé une dizaine de stations, au coût de 533 $ chacune, dont quatre dans Ahuntsic–Cartierville; les autres se trouvant dans Villeray, Saint-Laurent et Mont-Royal.

« Plusieurs fois par jour, a martelé Raymond Prince, directeur principal des Pollués et résident du quartier Saint-Sulpice dans Ahuntsic–Cartierville, nos différentes stations de mesure de bruit ont enregistré des pointes dépassant les 70, 75 et même 80 décibels (dBA), causés par les aéronefs survolant Montréal », a-t-il révélé lors d’un point de presse mercredi.

Norme de l’OMS

M. Prince a tenu à signaler que la norme de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) est de 55 dBA. Un dépassement signifie des risques de problèmes cardio-vasculaires, de sommeil et de stress. « Les taux de dBA enregistrés, affirme-t-il, sont équivalents à un marteau piqueur qui serait situé entre 100 et 150 mètres d’une personne ».

La station dans le quartier Saint-Sulpice a mesuré à elle seule, en juillet dernier, 653 survols de nuit dépassant les 55 dBA entre 22 h et 6 h; et 3100, le jour. Le groupe précise que les scores enregistrés sont pertinents environ 10 mois sur 12. Les données sont moins fiables par grand froid, reconnaît-on.

ADM réfute les mesures du groupe de pression, l’accusant de produire des données inexactes. (Voir notre texte ci-après sur les réactions d’ADM.) Le gestionnaire de l’aéroport a installé sa propre station de mesure mobile au complexe sportif Claude-Robillard et affirme que ses mesures sont beaucoup moins dramatiques. 

« On a ri de nous », déplore M. Prince, rappelant qu’ADM estime que le bruit élevé des avions n’affecte que 3000 personnes. « C’est fini ce temps-là », prévient-il.

Nombre de vols doublés

Armé de nouvelles statistiques et de nombreux appuis politiques, le groupe citoyen revient à la charge dans ce dossier, sachant qu’ADM prévoit doubler le nombre de vols quotidiens en 10 ans. Il y a présentement 225 vols quotidiens en moyenne à Dorval.

« C’est le temps de passer aux actions concrètes », soutient un autre membre actif du comité, l’ex-conseiller municipal Pierre Lachapelle, qui a également fait le bilan des interventions publiques du groupe.

Plusieurs élus sont intervenus dans le dossier et appuient les revendications des Pollués : Maria Mourani, Stéphane Dion, Christine St-Pierre et Émilie Thuillier. Même le chef du Parti néo-démocrate, Thomas Mulcair, s’est montré « réceptif » aux demandes du groupe, nous a confié M. Lachapelle. Justin Trudeau n’a pas encore répondu à une demande de rencontre avec les Pollués même si sa propre circonscription (Papineau) est aussi touchée par le bruit des avions. 

Revendications

La liste de demandes est longue : un véritable couvre-feu entre 23 h et 7 h, la révision des couloirs des avions, de nouvelles stratégies d’atterrissage et de décollage, la production d’études indépendantes sur les effets des bruits sur la santé, etc. « Un seul avion suffit à vous réveiller la nuit », a tenu à rappeler Pierre Lachapelle. Antoine Bécotte, le président du collectif, ajoute que Santé Canada et la Direction de la santé publique de Montréal devraient intervenir pour assurer la santé des Montréalais.

Le groupe demande aussi que l’arrondissement d’Ahuntsic–Cartierville adopte une résolution, comme l’ont fait d’autres arrondissements, pour inciter ADM à adopter des mesures d’atténuation.

Maria Mourani a plaidé afin qu’il y ait des modifications dans les règles et le traitement du processus de plaintes. Elle s’interroge aussi sur certaines pratiques d’ADM. « Il y a de quoi s’interroger au chapitre des plaintes, croit la candidate néo-démocrate dans Ahuntsic. S’il y a des problèmes, il faut changer les règles et revoir le processus d’évaluation et de gestion des plaintes. »

Les Pollués estime que Transports Canada doit gérer le dossier de la pollution sonore tandis qu’un organisme indépendant devrait recueillir les plaintes.

Pour sa part, le candidat du Bloc québécois dans Ahuntsic, Nicolas Bourdon, exige plus de transparence comme cela semble être le cas ailleurs au Canada. « Il semble y avoir une grande opacité ici, un dialogue de sourds avec ADM », a déploré le candidat bloquiste. Aussi, il appuie l’idée d’octroyer deux postes du conseil d’ADM à de simples citoyens.

Quant à Émilie Thuillier, conseillère municipale du district Ahuntsic, elle a demandé à ADM de revoir ses méthodes de mesures acoustiques pour mieux prendre en compte leur impact sur la santé de la population. « ADM mesure le bruit en faisant une moyenne sur une heure ou sur 24 heures. Or, ce qui dérange la santé et le sommeil de ceux et celles qui habitent à proximité des corridors aériens, c’est le bruit perceptible quand l’avion passe », indique Mme Thuiller.

Le groupe compte installer au moins six autres stations de mesure du bruit, des appareils fournis par une société européenne luttant contre le bruit des avions. (Par Alain Martineau) (2015-08-21)


________________________________________________________________________

Aéroports de Montréal réfute les allégations de bruit excessif des avions

Aéroports de Montréal (ADM) s’interroge sur les méthodes utilisées par les Pollués de MontréalTrudeau pour mesurer le bruit des avions, comparées aux siennes.

« ADM a huit stations de mesure de bruit, chacune valant 25 000 $, a affirmé la porte-parole Anne Marcotte. Nous publions les niveaux de bruit Leq (equivalent level) enregistrés aux différentes stations de mesure de bruit autour de l’aéroport. Ce système est certifié, fiable, installé par des professionnels. Et les mesures enregistrées sont analysées par des firmes indépendantes dont SNC-Lavalin », a-t-elle précisé lors d’un entretien avec journaldesvoisins.com au lendemain du point de presse du collectif au Taz.

« Les micros du groupe ne sont pas calibrés, non précis et les bruits ne sont pas en corrélation avec les mouvements d’avions liés aux données par radar de NavCanada », a ajouté Mme Marcotte. De plus, dit-elle, ADM s’interroge sur l’emplacement des appareils des PDMT. « Le lieu de l’installation peut modifier le niveau de bruit. Comme à un endroit à moins de trois mètres d’un mur, cela fausse les niveaux de bruit ». Pour appuyer ses dires, ADM a repris une photo du journaldesvoisins.com où l’on voit un micro adossé à un mur de briques. 

Guerre de chiffres

ADM rappelle aussi avoir installé une station mobile dans l’arrondissement d’AhuntsicCartierville au Complexe sportif Claude-Robillard et ce, pendant 44 jours. « On a fait analyser les données de bruit par une firme indépendante, a relaté la porte-parole du gestionnaire des aéroports. Le taux enregistré la nuit pour les avions uniquement était de 45 dBA. Or, avec le critère d’atténuation du bruit de l’Organisation mondiale de la Santé, le niveau de bruit de nuit perçu à l’intérieur des résidences dans ce secteur est de 24 dBA » a-t-elle insisté.

Un document a été expédié aux médias locaux et nationaux présents à la conférence de presse qui voulaient avoir la réaction d’ADM aux affirmations des Pollués de Montréal–Trudeau. Les relations publiques d’ADM ont pris soin de répondre aux questions et même d’expédier une documentation volumineuse.

Pas plus de vols, affirme ADM

ADM a tenu aussi à corriger l’« impression » qu’ont les Pollués quant à l’augmentation du nombre de vols au-dessus de Montréal. Mme Marcotte signale que, malgré une hausse du nombre des passagers depuis 15 ans, le nombre de mouvements d’aéronefs, lui, est demeuré plutôt stable. Elle précise que les transporteurs utilisent des appareils qui sont plus gros et qu’ils remplissent beaucoup plus leurs avions qu’auparavant. Même chose, selon elle, pour l’altitude des appareils qui n’a pas changé de 1998 à 2014, selon le tableau fourni par ADM. (Par Alain Martineau) (2015-08-21)

________________________________________________________________________

________________________________________________________________________

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015
Après un grave accident, Nicolas Bourdon de retour au volant de sa campagne


PhotoLe candidat bloquiste garde le moral et a repris sa campagne. (Photo: Philippe Rachiele)

Le candidat du Bloc québécois dans Ahuntsic, Nicolas Bourdon, et sa conjointe, qui est enceinte, ont été victimes d’un grave accident sur l’autoroute des Cantons de l’Est, le lundi 10 août.

Le véhicule du couple a été heurté de plein fouet, à l’arrière, par un autre véhicule roulant à 100 km à l’heure à l’approche d’un secteur de travaux routiers à la hauteur de Granby. Le véhicule, qui est une perte totale, s’est retrouvé dans le fossé à la suite de l’impact.

M. Bourdon a subi une entorse dorsale et cervicale alors que sa conjointe a eu une fracture à l’épaule. Une échographie a été faite et, fort heureusement, il n’y a pas de danger pour l’embryon et pour la future maman.

« La nuit, j’ai de la difficulté avec un côté et j’ai aussi mal au cou; même chose quand je dois étendre le bras », a indiqué M. Bourdon qui a été en convalescence totale pendant une semaine et qui doit maintenant suivre des traitements de physiothérapie. 



PhotoLe véhicule de M. Bourdon est une perte totale (Photo: Marcel Beaudoin)

L’accident est survenu dans le même secteur où quatre membres d’une même famille ont récemment péri quand leur véhicule a heurté un camion-citerne qui a pris feu.

Chantiers routiers

M. Bourdon croit qu’il est nécessaire d’accroître la signalisation dans le secteur. De plus, les automobilistes doivent apprendre à respecter les limites de vitesse près des chantiers routiers. « Il y a bien des conducteurs qui ne ralentissent pas, mais freinent in extremis. L’accident est souvent évité de justesse ».

« L’opération orange de Transports Québec nous avertissait justement début juillet qu’il y avait eu 765 accidents et 13 morts dans des zones de chantier en 2014. Il y a de quoi faire davantage dans ces secteurs», a rappelé le candidat bloquiste, qui précise qu’il avait réduit de beaucoup sa vitesse en arrivant à proximité du chantier.

Retour aux activités politiques

Nicolas Bourdon a repris cette semaine ses activités politiques, à commencer par une réunion de l’exécutif du Bloc québécois de la circonscription, lundi dernier. Mercredi, il a assisté au point de presse des Pollués de MontréalTrudeau, même avec un collier cervical.

Malgré son accident, M. Bourdon continue son porte-à-porte. « J’adore faire ça, dit-il. L’accueil est chaleureux et, à chaque soir, j’ai au moins une nouvelle adhésion comme membre du parti », se félicite le candidat.

Un local

Il ajoute qu’il a trouvé un local sur la Promenade Fleury, entre Curotte et Francis, pour sa campagne. Il s’agit du même local qu’avait loué Québec solidaire lors de l’élection provinciale d’avril 2014. L’ouverture officielle se fera au début de septembre.

Et avant d’apposer des affiches, le Bloc a donné un avant-goût de sa campagne en déployant des pancartes représentant un drapeau du Québec et le slogan Signe de fierté. « Cela se veut un apéritif avant d’arriver avec le plat principal », dit le jeune candidat bloquiste. (Par Alain Martineau) (2015-08-21)


________________________________________________________________________

________________________________________________________________________

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015
William Moughrabi lance sa campagne
Avec l’appui du ministre Kenney


Photo

William Moughrabi à l’ouverture de son local électoral. (Photo : Philippe Rachiele)


PhotoWilliam Moughrabi et Jason Kenney ont rencontré les partisans conservateurs (Photo : Mélanie Meloche-Holubowski)

William Moughrabi, le candidat pour le Parti conservateur du Canada, a reçu un appui de taille cette semaine. Le ministre et candidat dans Calgary Southeast, Jason Kenney, est venu l’aider à lancer sa campagne dans Ahuntsic et lui a promis que son association à Calgary l’aiderait financièrement.

Mardi, le jeune candidat a ouvert officiellement son local électoral, au 9066, boulevard Saint-Laurent, près de la rue Legendre. Une quarantaine de partisans et cinq autres candidats conservateurs de la région de Montréal sont venus l’appuyer. 

«Mes adversaires disent que je ne suis pas un politicien. Mais, on n’a pas besoin d’avoir fait de la politique pendant 20 ans. C’est mieux que d’être parachuté dans le comté », a dit M. Moughrabi, lançant une flèche en direction de Mélanie Joly, une des aspirantes-candidates du Parti libéral du Canada.

Candidat motivé

M. Moughrabi a raconté qu’il a été inspiré par le travail de Jason Kenney et celui des autres politiciens conservateurs. Il espère d’ailleurs que sa candidature convaincra d’autres jeunes de voter et de participer à la campagne électorale. « William est un candidat motivé, avec des principes », a lancé Jason Kenney, qui a ajouté qu’il connaît très bien Ahuntsic, puisqu’il y est souvent venu en tant que ministre du Multiculturalisme. 

William Moughrabi et surtout Jason Kenney ont martelé le message du PPC, soit l’importance de miser sur l’économie et la sécurité nationale et internationale. « N’écoutez pas les grands médias, regardez les faits. Considérez notre bilan », a insisté M. Kenney. Il a précisé que sous la gouverne de Stephen Harper, un nombre record d’ententes de libre-échange ont été conclues et que le bilan économique et d’emploi du PCC est irréprochable. « Le Canada était le dernier à entrer en récession lors de la crise économique en 2008 et le seul pays au monde à avoir éliminer le déficit », a-t-il rappelé, sans toutefois mentionner le recul de l’économie canadienne au cours des derniers mois. 

Convaincre

M. Kenney a aussi déclaré que seul le PCC voulait réellement poursuivre la mission pour enrayer le groupe armé État islamique au Moyen-Orient. « Il faut les arrêter (l’EI) de recruter et de radicaliser nos jeunes Canadiens », prévient-il. 

Ahuntsic est resté trop longtemps dans l’opposition, estime William Moughrabi. Il a affirmé que la candidate néo-démocrate Maria Mourani n’a été présente qu’environ 40 % du temps au Parlement en 2014. « Elle était où? En plus, elle change de parti! C’est à vous de la juger », a-t-il dit, ajoutant qu’il doute que le NPD gagne à « cause d’une vague de sympathie ».

Jason Kenney a rajouté que les Ahuntsicois devraient voter pour un député qui ne « fait pas que critiquer le gouvernement ».

William Moughrabi commence maintenant le travail le plus difficile, celui de convaincre les électeurs qu’il est le meilleur choix pour la circonscription. « Je ferai toutes les portes pour me faire connaître, s’il le faut! Ce n’est pas gagné d’avance, mais la victoire (pour le PCC) est possible », a dit M. Moughrabi. (Par Mélanie Meloche-Holubowski) (2015-08-21)


________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015
Le candidat libéral pour A-C sera finalement choisi à l’investiture dimanche


PhotoElie Kassissia, Viken Attarian, Grace Batchoun et Mélanie Joly se feront la lutte jusqu’à dimanche. (Photos : Facebook)

Dimanche, quelques milliers de membres du Parti libéral du Canada dans Ahuntsic-Cartierville décideront si Élie Kassissia, Viken Attarian, Grace Batchoun ou Mélanie Joly les représentera pour le scrutin du 19 octobre.

Deux endroits dans Ahuntsic–Cartierville ont été réservés pour la tenue de l’assemblée d’investiture, compte tenu du nombre élevé de membres qui sont attendus pour ce vote. La direction du PLC n’a pas voulu confirmer le nombre de membres, mais l’attaché de presse de Mélanie Joly affirme qu’il y a environ 3000 membres ayant le droit de voter. En moyenne, le taux de participation a atteint rarement les 50 % dans les autres assemblées d’investiture à travers le pays.

Donc, deux rassemblements et la tenue du vote auront lieu dans l’est et l’ouest de la vaste circonscription. Le Centre communautaire arménien situé au 3401, rue Olivar-Asselin, et le Collège André-Grasset, au 1001, boulevard Crémazie Est, accueilleront les membres du PLC.

Les discours des candidats auront lieu à compter de 13 h au Collège Grasset. Les gens au Centre communautaire pourront les écouter par diffusion sur écran géant. Le vote se tiendra ensuite dans chaque endroit de 14 h à 16 h 30. Pour pouvoir voter, toute personne doit avoir pris sa carte de membre de l’association avant le 6 août. Chaque membre doit s’assurer d’apporter une pièce d’identité avec photo et une preuve de résidence.

Comme l’explique Olivier Duchesneau, porte-parole du PLC, il s’agit d’un vote préférentiel. Les gens ne votent qu’une fois mais sur le bulletin de vote, ils indiquent un deuxième choix. Les aspirants représentants du parti de Justin Trudeau, dont certains se sont déclarés il y a près de deux ans, auront finalement les résultats en début de soirée.

Après l’investiture, la campagne

En apprenant finalement la date de l’investiture, après le déclenchement de l’élection, tous ont martelé qu’ils sont prêts à livrer le message jusqu’à la toute fin pour convaincre les membres. Jusqu’ici, rien ne laissait présager un ralliement envers un ou une candidate avant le jour J.

La personne choisie devra par la suite rattraper le travail fait par les candidats des autres partis déjà en campagne, dont Maria Mourani (Nouveau parti démocratique), Nicolas Bourdon (Bloc québécois) et Wiliam Moughrabi (Parti conservateur du Canada). Le candidat libéral devra aussi réserver un local et s’atteler à l’opération pose d’affiches en mode accéléré. Mais il ne faut pas oublier qu’il reste deux mois de campagne, une « éternité », en politique. (Par Alain Martineau) (2015-08-21)

________________________________________________________________________
_______________________________________________________________________

Les ruelles d’A–C bientôt cartographiées


Photo

Andréanne Leboeuf pose devant une murale située dans une ruelle. (Photo : Raluca Tomulescu)


PhotoUne des ruelles à l’est de Georges-Baril n’est pas pavée et est dépourvue d’égout. (Photo : Raluca Tomulescu)

Saviez-vous qu’Ahuntsic–Cartierville renferme plusieurs centaines de ruelles? Non? Les responsables de l’arrondissement l’ignoraient également, c’est pourquoi ils ont chargé Andréanne Leboeuf, étudiante à la maîtrise en architecture de paysage, de cartographier le territoire ahuntsicois en faisant l’inventaire complet et détaillé des ruelles qui s’y trouvent. 

Elle y a consacré son été et, à la demande de journaldesvoisins.com, elle a pris une matinée pour nous montrer en quoi consistait son travail sur le terrain.

Le rendez-vous est fixé au coin de la rue Prieur Est et de l’avenue Georges Baril. Andréanne Leboeuf s’y présente en compagnie de Lynda Genois, agente de recherche en développement durable pour l’arrondissement, et des chargées de communication Karine Tougas et Michèle Blais. « Comme le projet est en cours, on n’a pas encore beaucoup d’information alors on en profite pour venir faire un petit tour nous aussi », justifie Karine Tougas.

Première destination : une ruelle située entre Prieur et le boulevard Henri-Bourassa Est, à l’ouest de Georges-Baril. En chemin, Karine Tougas explique ce qui a motivé un tel projet. « L’objectif est d’avoir une meilleure connaissance de ce qu’on a comme ruelles dans l’arrondissement », résume-t-elle.

188 quadrilatères

Pour répondre à ce besoin, Andréanne Leboeuf avait du pain sur la planche. « J’ai sillonné toutes les rues et les ruelles de l’arrondissement à vélo. Au total, il y a 188 quadrilatères qui contiennent des ruelles », détaille-t-elle. Pour dresser un portrait complet, elle s’est posé une série de questions : s’agit-il d’une ruelle privée ou publique? Est-elle fréquentée? À quoi ressemble la végétation? Les résultats qui en ressortent sont très variés.

« Ici, on est dans une ruelle typique. Il y a des fleurs, des dos d’âne et de petites clôtures qui permettent aux résidants d’accéder à la ruelle. On peut aussi bien voir les fils des compagnies de télécommunications et, installés bien haut, ceux d’Hydro-Québec », décrit Andréanne Leboeuf.

Question d’appropriation

D’autres ruelles sortent davantage de l’ordinaire, comme la deuxième qu’on s’apprête à emprunter, à l’est de Georges-Baril. « Celle-ci n’est pas pavée, on marche sur du gazon. La particularité avec ce type de ruelle, c’est qu’elle n’a pas d’égout », explique l’agente technique en architecture de paysage.

Au cours des 10 semaines qu’elle a passées à arpenter le territoire de l’arrondissement, c’est le degré d’appropriation des espaces qui a retenu son attention. « À certains endroits, des citoyens ont planté des rosiers et des arbres fruitiers, mais à d’autres, tout ce qu’on voyait, c’était de hautes clôtures cadenassées qui protégeaient les cours », se souvient-elle.

Et la suite?

Un gros travail d’analyse attend à présent Andréanne Leboeuf. « Maintenant, je dois ressortir tout ce qui est marquant de toutes ces données », prévoit-elle. La cartographie complète appartiendra pour commencer à l’arrondissement, qui devra décider de la suite des choses. « À cette étape-ci du projet, c’est difficile de savoir ce qu’on va en faire. On va prendre connaissance des résultats et planifier d’autres projets qui impliquent les ruelles plus tard », précise Karine Tougas.

À titre d’exemple, l’arrondissement Le Plateau Mont-Royal a aménagé plusieurs de ses ruelles afin d’évaluer des solutions de rechange au pavage en asphalte traditionnel. Le public peut les découvrir dans le cadre de visites guidées. Des éco-quartiers participant aux projets de verdissement ont également créé un réseau des Ruelles vertes qu’ils présentent sur une carte virtuelle. On peut la consulter ici : http://www.eco-quartiers.org/cartes (Par Raluca Tomulescu) (2015-08-21)


________________________________________________________________________
________________________________________________________________________

Pour une pinte de lait controversée
Le Chien Rose boit sa coupe jusqu’à la lie sur Facebook


Photo

Page Facebook du Chien Rose


PhotoDes centaines d’internautes ont commenté l’histoire sur Facebook

Une cliente insatisfaite par son expérience au restaurant ahuntsicois Le Chien Rose a créé tout un tollé sur Facebook. Puis une réponse un peu maladroite de la propriétaire n’a fait qu’enflammer la situation. Preuve que l’utilisation des réseaux sociaux n’est pas sans risques pour les petites entreprises.

Ariane Adem a publié un message sur Facebook, qui a depuis été effacé, racontant comment elle a été choquée par sa visite au restaurant de la rue Fleury Ouest. Selon le récit de Mme Adem, la propriétaire du restaurant, Michèle Des Rosiers, l’aurait apostrophée, l’accusant d’apporter de la nourriture de l’extérieur. Mme Adem explique qu’elle a apporté avec elle du lait sans lactose pour son enfant qui souffre d’allergies. De son côté, Michèle Des Rosiers, affirme que la cliente a plutôt sorti une pinte de lait 3,25 % de marque Québon.

Réponse maladroite?

Qui a raison? On ne le saura peut-être jamais, puisque la cliente et la propriétaire n’ont pas voulu émettre d’autres commentaires. Cette ambigüité n’a certainement pas empêché les internautes de crier à l’injustice pour l’enfant, mais c’est la réponse de Michèle Des Rosiers qui les a encore plus enragés. 

« Madame, je ne peux que commenter votre manque de savoir-vivre, a répondu Michèle Des Rosiers, sur Facebook. Vous avez agi exactement comme si vous étiez rentré dans un bar avec une caisse de 6. Normal qu’on soit insulté. On se casse la tête à avoir toutes sortes de breuvages, principalement pour les enfants, et vous nous coupez l’herbe sous le pied. On est un “apportez votre VIN”, pas “apportez tout ce que vous voulez”. Si pour vous c’est ça encourage les business (sic) locales, je préfère que vous restiez chez vous. »

Le message a rapidement fait le tour du Web et des centaines d’internautes ont commenté la situation, certains laissant des commentaires particulièrement virulents. D’autres se sont empressés d’aller sur les sites d’avis pour y faire baisser la cote du restaurant. 

Pas du bashing

La cliente a essayé de tempérer certains commentaires, mais, trop tard, l’histoire est devenue virale. « Je n’ai jamais cherché à faire du bashing public, a commenté Mme Adem, sur la page Facebook du Chien Rose. Juste des excuses auraient permis de s’éviter tout ça! C’est triste. »

En fin de soirée jeudi, la propriétaire a publié un message sur la page Facebook du Chien Rose pour « avouer ses torts ». Elle a rappelé sa version des faits, puis s’est excusée pour le ton qu’elle a pris avec la cliente. Mais, elle en a rajouté après : « De dire que c’était du lait spécial pour son fils allergique quand ce n’était pas le cas n’est pas vraiment honnête; ma grande sœur étant allergique à la vie entière, je suis probablement la chef la mieux formée sur le sujet. Mais bon, han. Qui suis-je pour dire ce que j’ai vu? »

Du soutien

Sur la page Facebook du restaurant, plusieurs clients ont tout de même laissé des messages d’encouragement pour la propriétaire et ont tenu à rappeler ce qu’elle fait pour la communauté ahuntsicoise. « Inciter au boycott d’un commerce local, c’est beaucoup plus simple et satisfaisant pour des mamans simples d’esprit; elles estiment que la faillite de ce resto est la meilleure réponse à la rudesse de la propriétaire », écrit un internaute.

D’ailleurs, la propriétaire se demande si ce lynchage public n’était pas un peu disproportionné. La dispute entre elle et la cliente, c’est une « pinotte à côté de toute la haine que j’ai reçue dans les dernières 24 heures, écrit-elle. Le Chien Rose est une histoire de famille, d’amis, de voisins et d’amour. Il y a beaucoup plus de gens que vous pensez qui sont touchés par toute cette rancœur. Pas juste moi…» (Par Mélanie Meloche-Holubowski) (2015-08-21)


_______________________________________________________________________

Camp de jour pour les jeunes du HLM Saint-Sulpice
Combattre les clivages socioéconomiques


Photo

Ces jeunes ont passé un été mémorable au camp de jour, leur haut taux d’assiduité en faisant foi. (Photo : Courtoisie du Centre des jeunes Saint-Sulpice)
L’été tire à sa fin, mais 42 jeunes du HLM
Saint-Sulpice en garderont sans doute un souvenir mémorable. Grâce au Centre
des jeunes Saint-Sulpice (CJSS), ils ont pu passer huit semaines dans les camps
de jour de l’organisme Loisirs Sophie-Barat et de l’Union des familles
d’Ahuntsic.


L’idée était
d’offrir une expérience de vacances positive à des enfants de 6 à 13 ans issus
de familles à faible revenu, en les faisant sortir de leur milieu de vie
quotidien. « Même si on n’a pas encore fait le bilan du projet, on peut
dire que ça a été un grand succès! », conclut d’entrée de jeu le directeur
du CJSS, Jonathan Latreille-Chevalier.


Comme on peut le
lire sur le site Web du CJSS, le centre « a pour mission de favoriser la
réussite scolaire et le développement personnel, social et professionnel des
jeunes de 6 à 25 ans résidant dans les milieux HLM du quartier Ahuntsic ».
Et cela passe inévitablement par les loisirs.
« On est en
contact avec 300 familles. On a constaté que l’accès aux loisirs était
problématique parmi elles, relate Jonathan Latreille-Chevalier. Les amis des
enfants vont au camp de jour, ils vivent un été différent et cela finit par
créer des clivages », explique-t-il.


Agir sur la dynamique de groupe

Pour s’assurer de
la réussite du projet, les responsables du CJSS ont intégré du personnel formé
en intervention aux équipes d’animation. « On voulait vraiment mettre en
commun les deux expertises. Les intervenants ont développé des outils pour les animateurs
pour agir, par exemple, sur les comportements de rejet ou le langage »,
indique Jonathan Latreille-Chevalier. Selon lui, ces interventions ont vraiment
amélioré la dynamique de groupe.


Marc Robillard,
directeur général des Loisirs Sophie-Barat, soulève quant à lui que le contact
entre jeunes de milieux divers a contribué à rendre l’expérience positive.
« Chaque semaine, on avait entre 65 et 80 jeunes et ils étaient tous
mélangés », se souvient-il, en se disant « agréablement surpris »
par le haut taux d’assiduité des participants.


« Le besoin est grand »

Pour Jonathan
Latreille-Chevalier, le projet a des effets bénéfiques indéniables sur les
jeunes, mais aussi sur leurs parents, en commençant par le moindre prix qu’ils
ont eu à payer pour les envoyer huit semaines dans un camp de jour. « Les
frais d’inscription pour une telle période dans un camp de jour de la Ville de
Montréal s’élèvent à environ 560
 $. Nous avons payé 500 $ et les familles, le
reste », dit le directeur du CJSS.


Pour y arriver,
ils ont pu compter sur le soutien financier de l’arrondissement
d’Ahuntsic
–Cartierville, de quelques autres organisations et de dons provenant de particuliers. « On est très reconnaissants, mais ce n’est pas un financement qui est garanti et le besoin est grand, relève Jonathan Latreille-Chevalier. On a aidé 42 jeunes mais on sait qu’il y en a beaucoup plus que ça », nuance-t-il.

Le CJSS a été fondé
officiellement en mai 1991. Depuis, il est devenu le premier organisme
communautaire d’intervention jeunesse dans les HLM de Saint-Sulpice, André-Grasset et Meunier-Tolhurst. (Par Raluca
Tomulescu) (2015-08-21)

________________________________________________________________________

Valve aortique installée en moins de 40 minutes
Une première médicale à Sacré-Cœur


PhotoCentre hospitalier Sacré-Coeur (Source: Wikipédia)

François
Sévigny, de Montréal, a pu rapidement retrouver un cœur «
 plus jeune »
grâce à une technique d’intervention par cathéter exécutée par le Docteur
 Philippe
Généreux. Le patient de l’Hôpital du Sacré-Cœur, qui avait besoin d’une nouvelle
valve aortique, a pu même obtenir son congé de l’hôpital le même jour.

Le
cardiologue interventionniste de Montréal, qui pratique aussi à New York, et
son équipe, ont établi une grande première mondiale, car jamais un patient n’a obtenu
aussi vite son congé de l’hôpital après une telle opération.

La
technique TAVI (Transcatheter Aortic Valve Implantation, ou Implantation d’une valve aortique par voie percutanée) est utilisée depuis
une quinzaine d’années. Ce qui est nouveau, c’est la courte durée de l’hospitalisation. 
La méthode traditionnelle veut qu’un remplacement de valve aortique nécessite une opération à coeur ouvert et un séjour de dix journées dans un centre hospitalier. Le patient a reçu son congé, 10 heures après sa chirurgie.

Technique peu invasive

La
chirurgie miracle, peu invasive, a été exécutée en février dernier,
mais n’a été rendue publique que tout récemment. Le
patient devait composer avec une sténose aortique sévère. La
technique d’intervention du Dr Généreux consistait à faire une petite incision de
deux centimètres au niveau de l’aine et à insérer un cathéter dans l’artère
fémorale afin de procéder au remplacement de la valve aortique, l’une des
quatre valves du cœur. 

 
Le patient était sous sédatif, mais les médecins pouvaient lui parler. Le réveil a donc été moins pénible que s’il avait été endormi. Donc, pas d’anesthésie générale et une opération de 37 minutes. À 22 h, soit 10 heures après l’opération, M. Sévigny était de retour chez-lui. « J’ai été chanceux d’être traité à Sacré-Cœur, a indiqué François Sévigny. J’ai pu retrouver la forme physique que j’avais à 50 ans ».

Selon le chirurgien spécialiste, avec le raffinement des techniques et des outils d’intervention, de plus en plus de patients pourront bénéficier de la technique TAVI par voie fémorale et obtenir leur congé le même jour.

On ignore pour l’instant combien de Québécois pourront être opérés de cette façon annuellement. Mais le Dr Généreux, fier de son équipe, pense que dans un horizon pas si lointain, probablement 80 % des valves de tout le corps vont être remplacées par cathéters. (Par Alain Martineau) (2015-08-21)


________________________________________________________________________

Rassemblement contre l’austérité


Photo

Rassemblement à la Voisinerie (Photo: Courtoisie)


Photo(Photo : courtoisie)

Des citoyens du nord de Montréal et d’Ahuntsic–Cartierville ont savouré du maïs, tout en dénonçant les mesures d’austérité du gouvernement Couillard samedi dernier lors d’un rassemblement à la Voisinerie dans l’arrondissement de Montréal-Nord.

Le groupe de citoyens ayant organisé l’événement Épluchons l’austérité, avait aussi organisé une manifestation dans les rues d’Ahuntsic au printemps dernier. Les organisateurs comptent revenir à la charge cet automne pour manifester contre les effets des compressions en santé et en éducation et pour dénoncer le renouvellement difficile des contrats de travail dans le secteur public. Ils promettent au gouvernement de lui faire voir un automne « chaud ». (Par Alain Martineau) (2015-08-21)


_______________________________________________________________________

JARDINS ET POTAGERS
Par Patrick De Bortoli

La chronique de Patrick De Bortoli fait relâche cette semaine et la semaine prochaine pendant sa convalescence, puis une semaine de vacances déjà prévue. À bientôt!



Nous en profitons pour vous inviter de nouveau à adresser vos questions à votre fermier urbain préféré, à l’attention de journaldesvoisins.com puisque cette chronique se poursuivra au moins jusqu’à la fin du mois de septembre, alors que les récoltes vont bon train actuellement dans nos potagers et que l’automne nous donnera de quoi travailler dans nos jardins et potagers. En outre, cette chronique a toujours sa place dans l’édition bimestrielle de notre magazine papier.


Adressez vos questions à: journaldesvoisins@gmail.com  et à l’attention de Patrick De Bortoli. (C.D.)

_____________________________________

LETTRES OUVERTES

Journaldesvoisins.com se fait un plaisir de publier vos lettres ouvertes si elles traitent d’une situation, d’une problématique, ou encore d’un événement concernant le territoire. Prière d’envoyer vos lettres avant le mercredi, 17 heures, en fichier Word (et non en pdf), et d’en vérifier l’orthographe avant l’envoi. Nous nous réservons le droit de les éditer, de les raccourcir si nécessaire, ou de les corriger en espérant que vous aurez fait vos devoirs avant de nous faire parvenir votre missive. Merci! (C.D.)

«Je suis inquiète du monde que nous laisserons à nos petits-enfants.»
(Par Laurel Thompson)

_____________________________________________________________________

BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…

Investissement de plus de 17 M $ dans la circonscription de Crémazie. Au nom du ministre de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, M. François Blais, la députée de Crémazie Mme Marie Montpetit, a annoncé aujourd’hui des investissements gouvernementaux totalisant 17,37 millions de dollars pour deux projets d’ajouts d’espace qui seront réalisés par la Commission scolaire de Montréal dans cette conscription.

« Ces projets visent l’ajout de neuf classes à l’école Christ-Roi et de dix au pavillon Hubert-Reeves de l’école Fernand-Seguin ainsi que la construction d’un gymnase dans chacun de ces deux établissements. Voilà qui permettra aux élèves du secteur de profiter de milieux de vie favorisant encore davantage leurs apprentissages », a déclaré la députée.

Précisons que l’aide financière annoncée aujourd’hui est accordée dans le cadre de la mesure Ajout d’espace pour la formation générale du ministère de l’Éducation, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche. Assortie cette année d’une enveloppe budgétaire de plus de 400 millions de dollars, cette mesure s’inscrit dans le Plan québécois des infrastructures 2015-2025 et permettra aux commissions scolaires francophones et anglophones de réaliser 50 projets de construction, d’agrandissement d’écoles et d’acquisition de bâtiments ou de matériel aux quatre coins du Québec.

« Notre gouvernement est attentif à l’évolution des besoins en éducation et soucieux d’y répondre adéquatement. Il est essentiel d’offrir aux jeunes du Québec les meilleures conditions d’apprentissage possible, et ce, où qu’ils se trouvent sur le territoire. Notre engagement à cet égard se manifeste notamment par les investissements que nous réalisons en ajouts d’espace”, a ajouté M. Blais. (Source: Bureau de Marie Montpetit)

Une belle victoire pour les pilotes canadiens et Maria Mourani. Le 14 août dernier, un membre de l’Association internationale des pilotes de ligne (ALPA) informait Maria Mourani, députée sortante d’Ahuntsic et candidate du NPD dans Ahuntsic-Cartierville, de leur belle victoire dans leur lutte pour le respect des droits des pilotes canadiens.

« Il semble qu’au début du mois d’août, ESDC [Emploi et développement social Canada] aurait finalement refusé une demande pour une centaine de pilotes étrangers à Sunwing », a affirmé Gilles Hudicourt, pilote d’Air Transat, preuve à l’appui.

Rappelons que le 25 mai dernier, Maria Mourani a interpellé le ministre de l’Immigration suite à une plainte d’un citoyen : « cet hiver, des pilotes canadiens hautement qualifiés ont été au chômage […] Or une entreprise comme Sunwing Airlines a embauché plus de 100 pilotes étrangers, tout en ignorant ces pilotes canadiens qualifiés et disponibles.

 « Qu’attend le ministre de l’Immigration pour signifier à des entreprises comme Sunwing Airlines qu’elles doivent en tout temps donner la priorité à l’embauche des pilotes canadiens qualifiés et disponibles? », a questionné Maria Mourani. Insatisfaite de la réponse du gouvernement, Mme Mourani a de plus porté la question dans un débat d’ajournement le 15 juin dernier.

« Je suis ravie de constater que nos démarches ont porté fruit. La situation de nos pilotes était tout bonnement aberrante. Il nous faudra rester aux aguets afin que cette situation ne se répète plus, chez les pilotes ou dans tout autre secteur d’activités. Les Québécoises et les Québécois méritent un gouvernement qui protège leurs emplois, et ce gouvernement, c’est celui de Tom Mulcair », a conclu Maria Mourani. (Source: Étienne Charron, NPD)

Le Répertoire des activités culturelles, sportives et de loisirs maintenant offert. Pour tout connaître des activités culturelles, sportives et de loisirs offertes cet automne – ainsi qu’à l’hiver 2016 – dans votre quartier, consultez le Répertoire des activités, dont l’arrondissement d’AhuntsicCartierville vient de publier la nouvelle édition. Tiré à 20 000 exemplaires ou disponible en ligne, ce document renferme tous les renseignements sur la programmation d’activités planifiée par l’arrondissement et ses nombreux partenaires. Mode d’inscription, coûts, horaires, type d’activités, etc., la population y trouvera l’essentiel de l’information afin de s’inscrire à un cours, un atelier, une activité ou pour pratiquer son sport favori. Les inscriptions générales pour l’automne auront lieu les 15 et 16 septembre.

Vous pouvez consulter le Répertoire en ligne en cliquant sur le bouton Répertoire des activités de la page d’accueil du site de l’arrondissement, à ville.montreal.qc.ca/ahuntsic-cartierville, ou encore vous procurer la version imprimée dans l’un des points de service suivants.

Points de service

  • Aréna Ahuntsic, 10560, rue Saint-Hubert
  • Aréna Marcelin-Wilson, 11301, boulevard de l’Acadie
  • Bibliothèque de Cartierville, 5900, rue De Salaberry
  • Bibliothèque de Salaberry, 4170, rue De Salaberry
  • Bibliothèque d’Ahuntsic, 10300, rue Lajeunesse
  • Bureau d’arrondissement (BAM), 555, rue Chabanel Ouest, bureau 600
  • Centre communautaire Ahuntsic, 10780, rue Laverdure
  • Centre communautaire de BordeauxCartierville,1405, boulevard Henri-Bourassa Ouest
  • Centre Henri-Julien, 9300, rue Saint-Denis
  • Centre Saints-Martyrs-Canadiens, 10125, rue Parthenais
  • Centre UFA, 161, boulevard Henri-Bourassa Ouest
  • Complexe sportif Claude-Robillard, 1000, avenue Émile-Journault
  • Éco-quartier Gouin, 5765, boulevard Gouin Ouest
  • Éco-quartier Lajeunesse, 10416, rue Lajeunesse
  • Église Sainte-Rita (Scalabrini) 655, rue Sauriol Est
  • Maison de la culture AhuntsicCartierville, 10300, rue Lajeunesse, 1er étage
  • Piscine intérieure Sophie-Barat, 10851, rue Saint-Charles
  • YMCA Cartierville, 11885, boulevard Laurentien

(Source : Arrondissement)

Séance ordinaire du conseil d’arrondissement le lundi 14 septembre. La séance a lieu à 19 h à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à 18 h 30 si vous désirez poser des questions. Le conseil d’arrondissement fait relâche pour les vacances d’été, en juillet. L’ordre du jour devrait être disponible 48 heures à l’avance sur le site de l’arrondissement, ici. 

Il y aura également assemblée publique de consultation et séance extraordinaire du conseil d’arrondissement au cours des prochaines semaines. L’assemblée publique de consultation du 3 septembre portera sur deux points, soit l’agrandissement du 555, Gouin Ouest (Centre d’hébergement Notre-Dame-de-la-Merci), et la transformation d’un bâtiment en mosquée. Le public est invité à se prononcer sur les deux projets. Par ailleurs, une séance extraordinaire du conseil d’arrondissement aura lieu le jeudi 10 septembre à 19 h pour la présentation du plan triennal d’immobilisations (PTI) et du budget de l’arrondissement. (Par Christiane Dupont et Mélanie Meloche-Holubowski)


PhotoConcert à l’église Saint-André-Apôtre. (Photo : Courtoisie d’Ahuntsic en Fugue)

Succès pour Ahuntsic en Fugue. Les quatre événements de musique de chambre de la deuxième édition de Concerts Ahuntsic en Fugue ont connu un grand succès. 

Tous les concerts ont été présentés à guichet fermé et Ahuntsic en Fugue compte déjà plusieurs fidèles spectateurs. 

Les gens ont été charmés par un répertoire de musique de chambre de haute qualité dans des lieux à l’acoustique remarquable et par la renommée des artistes invités. 

Le spectacle qui a fait référence à l’histoire de l’industrie du vêtement dans le secteur Chabanel a permis aux gens découvrir une autre facette de ce quartier ahuntsicois. 

Les organisateurs pensent déjà à la prochaine édition! (Source : Ahuntsic en fugue) 


_______________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE

Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, des succès ou des questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com en nous faisant parvenir un court texte (max.: 100 mots) dans un fichier WORD (et non en pdf). Prenez note que nos jour et heure de tombée sont le mercredi de chaque semaine, à 17 h. C’est avec plaisir que nous publierons vos infos. Faites en sorte qu’elles soient brèves. Indiquez-nous les deux semaines où vous voulez les voir publiées. Finalement, n’attendez pas un accusé de réception. Nous préférons garder notre temps pour bien gérer cettonique et tenter de publier le plus possible de ce que nous recevons.

Entraide Ahuntsic-Nord bénévolat. C’est bientôt la rentrée et quiconque désire s’impliquer auprès des aînés de notre quartier est le (la) bienvenu(e). Chauffeurs, baladeurs, gens de l’accueil et du travail administratif, les divers types d’engagement sont au rendez-vous et toute offre de service sera grandement appréciée. Pour information, contacter France Brochu, au 514 382-9171. (Source : Entraide Ahuntsic-Nord)


Photo

Recherche animatrices ou animateurs  103e groupe scout Saint-André-Apôtre. Vous aimez le plein air? Le 103e cherche des animateurs pour les unités Exploratrices (9-11 ans filles) et Éclaireures (11-14 ans filles) dès septembre 2015. Les jeunes de 16 ans et plus et les adultes sont les bienvenus comme bénévoles. L’investissement en temps représente deux heures, un soir par semaine (mardi soir pour les Exploratrices et jeudi soir pour les Éclaireures), la participation aux activités du groupe et aux camps en plein air. Contactez 103groupestandreapotre@gmail.com, ou Louise Desilets, au 514 858-5404 pour plus d’information. (Source : 103e Scouts Saint-André-Apôtre)


Les auditions pour l’Ensemble vocal Carpe Diem auront lieu les 25 août et 1er septembre. C’est l’occasion en or pour vous joindre à notre ensemble. Venez vivre des expériences enrichissantes en chant choral. Information choralecarpediem@live.ca (Source: Chorale CarpeDiem)


Picture

Pour une retraite active et sociale. Devenez un membre actif de l’Association des retraités d’Ahuntsic! Visitez le Centre Présâges, un lieu de partage et d’échange où vous pourrez trouver à peu de frais de nombreuses activités et des cours adaptés à vos besoins. Parmi les nouveaux cours qui sont offerts : Pilates, gymnastique douce et support iPad. Venez aussi vous amuser au tennis sur table, à de nombreux jeux de société, dont les cartes et le Scrabble. Assistez à des spectacles musicaux les mardis. N’oubliez pas le ciné-club, les cours de danse et les voyages! Les inscriptions se font le jeudi 27 août, de 9 h à midi et de 13 h à 15 h 30, et le vendredi 28 août, de 9 h à midi, à la salle communautaire du Centre Présâges au 1474, rue Fleury Est, angle Hamel. Pour plus d’information : www.aramontreal.org514 382-0310, poste 101.


Photo

Le CANA, Carrefour d’aide aux nouveaux arrivants, vous propose des cours de français à temps partiel cet automne, de niveau avancé, débutant le 21 septembre. Évaluation obligatoire le 1er septembre entre 16 h et 19 h. Inscription dès maintenant. Halte-garderie disponible (le jour). Nos cours sont subventionnés par le ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion. Pour info et inscription, faites le 
c514
 382-0735, poste 223. Le CANA est situé au 10780, rue Laverdure, près du métro Henri-Bourassa. Pour en savoir plus, visitez notre site web http://www.cana-montreal.com ou notre page Facebook. (Source : CANA)

________________________________________________________________________

LE COIN DES COMMERÇANTS 

Sur La Promenade Fleury


Photo

Le directeur de La Promenade Fleury a caché des billets donnant droit à une entrée gratuite à l’exposition permanente de Cité Historia dans les croque-livres de La Promenade. À qui la chance?

L’humoriste Sugar Sammy a fait des heureux en visitant le resto Sushi Ami sur La Promenade la semaine dernière, à l’occasion du tournage de l’émission Ces gars-là.



Photo

Jeudi 20 août, avait lieu, un peu partout sur la planète, l’événement Les pianos au diapason. Ainsi, La Promenade a présenté une pianiste et une chanteuse devant l’église Saint-Paul-de-la-Croix, qui ont interprété la chanson thème de l’événement (La vie en rose, d’Édith Piaf), suivie d’un petit concert d’une quinzaine de minutes.

Sur FLO

Les mercredis pique-nique se poursuivent au parc Tolhurst, angle Tolhurst et Fleury Ouest, avec les camions de bouffe de rue et les activités qui les accompagnent. Surveillez la page Facebook de Fleury Ouest.
Les repas prêts à emporter du traiteur Piatto Rustico, anciennement de Fleury Ouest, seront bientôt disponibles au Café Le Romarin, sur Fleury Ouest, entre Waverly et de l’Esplanade. Mille grazie!
________________________________________________________________________

QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…

Voici certaines activités prévues cette semaine dans l’arrondissement :

Encore plus de samedis de « Souks sur Gouin Ouest » pour animer le cœur de BordeauxCartierville! Les samedis de marché en plein air ou « Souks » sur le boulevard Gouin Ouest sont de retour! Jusqu’au samedi 12 septembre, de 10 h à 17 h, les tentes d’une vingtaine de marchands éphémères sont regroupées sur un seul site, devant l’église Notre-Dame-des-Anges (5986, boulevard Gouin Ouest), face à l’Hôpital du Sacré-Cœur. Ce marché en plein air d’inspiration européenne et africaine vient compléter l’offre commerciale du boulevard Gouin. Les commerçants du boulevard Gouin Ouest sont aussi de la fête : plusieurs participent en sortant leurs marchandises sur le trottoir devant leur commerce ou en occupant un espace aux Souks. Pour s’informer ou
pour obtenir un espace gratuit aux samedis « Souks » sur Gouin Ouest, on visite
le site www.gouinouest.com. (Source : CDEC)


Picture

Le vendredi 21 août à 18 h 
Hommage à Piaf par Angélique Duruisseau et Marc-André Cuierrier. La même intensité, le chagrin dans la gorge et l’amour qui déborde, la voix qui gonfle et qui fait frissonner et, avec elle, les beautés de la vie! Angélique fait revivre le répertoire de la grande Édith Piaf  La foule, Padam, Je ne regrette rien… – accompagnée par Marc-André Cuierrier au piano. Souper-spectacle 44,95$. (Source : Le Rendez-vous du thé)



Photo

Le samedi 22 août
Course familiale Energi’Ztoi sur les berges de la Rivière des Prairies! Parcours gratuits pour petits et grands. (Source: Arrondissement)



Picture

Le samedi 22 août à 18 h 
L’important c’est… Bécaud! S’accompagnant au piano ou à la guitare, Jocelyn St-Jean vous fait revivre quelques-unes des mélodies les plus électrisantes d’un grand compositeur-interprète de la francophonie de l’époque : Gilbert « Monsieur 100 000 volts » Bécaud. Et Maintenant, Nathalie, Les Cerisiers sont blancs et plusieurs autres chansons classiques seront au rendez-vous. Souper-spectacle 42,95 $. (Source: Le Rendez-vous du thé) 


Venez déambuler sur l’avenue Park Stanley transformée en rue piétonne temporaire pour la période estivale :

Le samedi 22 août de 10 h à 15 h
Arts visuels en plein air, animation des Loisirs Saints-Martyrs-Canadiens

Le dimanche 23 août de 13 h à 14 h 30
Danse en ligne, animation du groupe d’âge d’or Les Pionniers
(Source: Arrondissement)

 


Photo

Le lundi 24 août à 18 h 
Les lundis de Sergeï Trofanov. Le violoniste et chanteur Sergeï Trofanov vous propose une magnifique soirée dans une ambiance romantique, légère et joyeuse! Son répertoire international de chansons, de musiques de films et d’airs populaires, interprétés dans des styles musicaux variés, produit immanquablement une atmosphère des plus chaleureuse. Entrée libre  contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Photo

Le mardi 25 août à 18 h 
Demi-Quartet par Paul Arthur et Bertrand Lemieux. Le duo vous présente un répertoire éclectique de chansons Blues, Jazz et de vieilles chansons classiques. Paul Arthur est un chanteur-guitariste et un joueur d’harmonica unique. La musique est sa véritable passion. Bertrand Lemieux est un excellent guitariste qui a une grande passion pour son instrument et sa musique. Ils ont travaillé ensemble pendant de nombreuses années et jouent régulièrement autour de Montréal et de ses environs. Entrée libre – contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)



Photo

Le mercredi 26 août à 18 h
Romance sous rythmes tropicaux par Charles Alnave. Auteur, compositeur et interprète, multi-instrumentiste (guitare, accordéon, piano, viola), il a appris, dès sa plus tendre jeunesse, à utiliser la musique pour communiquer ses vibrations. Autodidacte convaincu, il fait de la guitare un refuge, une compagne à qui confier sa liesse et sa tristesse. Loin d’intensifier la chaleur, le feu des rythmes variés que nous apporte l’artiste Charles Alnave nous mène à un degré de rafraîchissement, dans l’attrayante et chaleureuse ambiance du Rendez-vous du thé. Entrée libre – contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)



Photo

Le jeudi 27 août à 18 h 
Fado portugais, swing et rythmes du Cap-Vert par Alix Noël Guéry, Marc Wencelius et Andrew Bruhelius. Embarquez dans le navire du groupe Iguana Caravel en voyage avec un répertoire de Fado portugais teinté de swing, de rythmes des îles, du Cap-Vert et de l’Angola. Hommage à Amalia Rodriges et Mariza en passant par Cesaria Evora et Waldemar Bastos. Ce voyage musical lusophone met le cap vers plusieurs continents avec le piano, l’accordéon, la guitare manouche, la basse et les percussions de musiciens-chanteurs. Un spectacle raffiné, multiculturel et coloré! Entrée libre – contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)



Picture

Le vendredi 28 août à 18 h 
Soirée tzigane par Sergeï et Olga Trofanov. Retrouvez Sergeï et ses musiciens pour un voyage dans les pays de l’Europe de l’Est. Souper-spectacle 44,95 $. (Source : Le Rendez-vous du thé)



Photo

Le samedi 29 août
Pour clôturer notre saison d’été et partager un beau moment tous ensemble, nous vous invitons à participer à notre tournoi de soccer familial. Ce sera également l’occasion de partager un barbecue! Information et inscription au 514 382-0735, poste 225. (Source : CANA)


Le samedi 29 août
La première édition du Festival du Jasmin tunisien à Montréal aura lieu au Parc Henri-Julien, au 9300, rue Saint-Denis. Plusieurs activités de divertissement sont offertes sur place, de 10 h à 23 h et deux billets d’avion avec séjour Montréal-Tunis seront tirés. (Source : Festival Tunisien)


Photo

Le samedi 30 août à 18 h 
Hommage à Joe Dassin par Raphael Torr. Doté d’une solide expérience de scène ainsi que d’une voix chaude et grave naturellement semblable à celle de Joe Dassin, l’interprète, Raphaël Torr, fait revivre les plus grands classiques de Dassin. De Salut les amoureux à L’Amérique, en passant par Les Champs-Élysées et L’Été indien, c’est un véritable voyage dans le temps qui vous attend. Le spectacle de celui qu’on désigne comme « le meilleur interprète de Joe » devient vite une véritable fête à la mémoire de Dassin. Souper-spectacle 44,95» $. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Photo

Le dimanche 30 août, entre 15 h 30 et 17 h
Animation en danse et musique traditionnelle québécoise sur l’avenue Park-Stanley. La Société pour la promotion de la danse traditionnelle québécoise – SPDTQ/Espacetrad  aura le plaisir d’animer la nouvelle rue piétonne estivale sur l’avenue Park-Stanley, près du pont Viau. La SPDTQ/Espacetrad invite la population à faire l’expérience du Trad : sets carrés, contredanses, démonstration de gigue et valses sont au programme. Pour plus d’information, visitez le site http://espacetrad.org/2015/07/03/animations-en-danse-cet-ete-dans-ahuntsic/. Apportez votre pique-nique! (Source : SPDTQ)

Le dimanche 30 août
Invitation à la Fête champêtre, édition 2015, Le partage des fruits de l’amitié.
Le dimanche 30 août, la Société des chefs, cuisiniers et pâtissiers du Québec (SCCPQ), région de Montréal, organise son grand repas champêtre annuel avec la participation de sœur Angèle Rizzardo, de l’honorable maire de Montréal Denis Coderre ainsi que de Pierre Gagnier, maire d’AhuntsicCartierville. Le tout se déroulera sous un chapiteau installé sur le terrain de la communauté de sœur Angèle (l’Institut Notre-Dame du Bon-Conseil de Montréal), situé au 665, boulevard Gouin Est à Montréal. Cette année, la fondation Les Œuvres Marie Gérin-Lajoie, du nom de la fondatrice de la communauté des Sœurs du Bon-Conseil, soulignera son 25e anniversaire. Le prix du billet est de 25$ par personne. Vous apportez votre boisson et il y aura du vin du Québec en vente sur place au profit des fondations soutenues par sœur Angèle. (N’oubliez pas d’apporter vos verres). Début à
10 h 30 avec messe suivie d’un généreux repas buffet vers 12 h 30. Réserver 
avant le
23 août 
par téléphone, au 450 978-1964, ou par courriel à l’adresse gilles.deschenes123@videotron.ca, votre paiement confirmant votre réservation. Payer par chèque au nom de la SCCPQ, région de Montréal, et poster le tout au 123, 69e Avenue, Laval (QUÉBEC) H7V 2N7.


Photo

Le samedi 5 septembre
Combinez une sortie au musée et aux souks. Le Musée des sœurs de Miséricorde invite le public à combiner une sortie au musée et aux souks sur Gouin Ouest. À ces dates, le Musée offre des visites sans rendez-vous, départs à 10 h 30 et à 14 h. Pour information : 514 332-0550, poste 1-393 ou museemisericorde.org. (Source : Musée des sœurs de Miséricorde)


Le jeudi 10 septembre
C’EST EN ÉCRIVANT QU’ON DEVIENT ÉCRIVAIN! Si votre tête bourdonne d’histoires qui s’évanouissent dès que vous voulez les écrire, si vous aimez jouer avec les mots, si vous désirez rencontrer de nouvelles personnes intéressantes, venez vous amuser en groupe à L’Atelier de création littéraire animé par Pauline Dion, auteure et animatrice retraitée. Activité gratuite et inscription obligatoire.
Début : 10 septembre 2015
Quand : les jeudis de 14 h à 16 h
Fréquence : aux deux semaines
Coordonnées : Entraide Ahuntsic-Nord, 10780 rue Laverdure,
514 382-9171, pauline.dion@videotron.ca
(Source: Pauline Dion)

Autres idées d’activités sans date précise

Cet été, venez profiter des différentes activités estivales sur l’avenue Park-Stanley!
Programmation des fins de semaine (vendredi, samedi, dimanche) du 26 juin au
6 septembre :


Vendredi : évaluation de la condition physique, de 18 h à 21 h

Samedi : évaluation de la condition physique, de 10 h à 13 h
Chasse au trésor GPS (géocaching) le jour sur le Parcours Gouin
Yoga en plein air avec Pop Yoga, de 18 h 30 à 19 h 30

Dimanche : évaluation de la condition physique, de 10 h à 13 h
Escouade Energiz’toi, de 13 h à 16 h
Chasse au trésor GPS (géocaching) le jour sur le Parcours Gouin
Cours de cardiovélo en plein air avec les Loisirs Sophie-Barat, de 9 h 15 à 10 h 15
Volleyball de plage, de 13 h 30 à 15 h 30 (Source : Arrondissement)

Les aînés peuvent s’activer dans les parcs grâce à un programme sportif adapté. L’arrondissement AhuntsicCartierville a planifié un programme estival d’activités sportives pour les aînés. Ce programme s’adresse à toutes les personnes de l’âge d’or qui désirent faire une heure d’activité physique dans les parcs des environs. Que ce soit pour faire de la gymnastique douce, de l’aquaforme, du zumba, de la danse en ligne ou de la marche active, toutes ces activités sont adaptées pour les personnes âgées qui sont intéressées à demeurer en forme. Les activités se déroulent en juillet et en août dans les parcs Raimbault, Ahuntsic, Gabriel-Lalemant, des Hirondelles et Marcelin-Wilson. Renseignements : Marlene Ouellet, 514 793-1119. (Source : Arrondissement)

Exposition et animation à la Maison de la culture
Du 10 juillet au 5 septembre est présentée l’exposition Avoir du panache, réalisée par le sculpteur et photographe Simon Beaudry. Des ateliers d’animation accueillent les clubs de vacances et les jeunes de l’arrondissement ainsi que leurs parents. Une grande murale installation sera créée à partir des œuvres réalisées par les quelque 300 jeunes qui y participeront pendant l’été. 
Inscrivez-vous dès maintenant en téléphonant
au 514 872-8749. (Source: Arrondissement)

Découvrez les nombreuses activités offertes par l’Association récréoculturelle AhuntsicCartierville. L’ARAC offre des activités sur deux sites de l’arrondissement : le site nautique Sophie-Barat (au 10851, avenue Saint-Charles) et le parc de Beauséjour (au 6891, boulevard Gouin Ouest). Leurs activités varient de la location de kayak à la randonnée en vélo-kayak en passant par l’initiation au kayak. Fondé en 2002, l’ARAC est un organisme à but non lucratif dont la mission première est de mettre en valeur le potentiel récréoculturel de l’arrondissement par le développement et la coordination d’activités de plein air, culturelles, de loisirs et sportives. Visitez son site Internet pour tous les détails. (Source : Arrondissement)


Photo

Cet été, venez découvrir le Musée des sœurs de Miséricorde situé à Cartierville. Les visites du Musée et de ses alentours se font sur rendez-vous, sauf le 4 et le 5 septembre. Départs : 10 h 30 et 14 h. Les familles avec enfants et les groupes sont invités à réserver. Pour information, composez le 514 332-0550, poste 1-393, ou visitez le site museemisericorde.org. Le Musée est situé au 12435, avenue de la Miséricorde. (Source : Musée des sœurs de Miséricorde)

Activités estivales : profitez des installations de l’arrondissement
Que ce soit pour jouer au tennis, au soccer, au football ou encore pour vous rafraîchir dans une de nos piscines ou pataugeoires, visitez les différentes installations de l’arrondissement. Consultez le Bulletin aux pages 10, 11 et 26 pour connaître l’horaire et les emplacements. (Source : Arrondissement)


Photo

Prêt gratuit de vélos jusqu’au 15 octobre. À L’Escale verte, au 10416, rue Lajeunesse. Profitez de la piste cyclable qui longe les berges et découvrez les nombreux parcs qu’elle traverse. Réservation : 514 447-6232. (Source : Ville en vert)


Picture

Marcher pour rester en santé. L‘Association des retraités d’Ahuntsic offre des marches santé
au parc-nature
de l’Île-de-la-Visitation. C’est une heure
de randonnée agréable et stimulante à travers les sentiers. Chacun se balade à
son rythme, en bonne compagnie et dans la bonne humeur. 
C’est
gratuit pour les membres de l’ARA (la carte pour l’été ne coûte que 6 $). 
Rien à
réserver : il suffit de se présenter. L
es lundis matin à 9 h 30 (sauf
en cas de pluie) 
au bistro du parc de la Visitation (10897, rue du Pont, en prenant par le boulevard Gouin, un peu à l’ouest de De
Lorimier). (Source : ARA)


______________________________________________________________________
Numéros de téléphone utiles
Bibliothèque d’Ahuntsic : 514 872-0568
Bibliothèque de Cartierville : 514 872-6989
Bibliothèque de Salaberry : 514 872-1521
Café de Da : 514 872-5674
Le Rendez-vous du thé : 514 384-5695
Maison de la culture : 514 872-8749

* Les renseignements de la section « Quoi faire » sont publiés à titre indicatif. C’est avec plaisir que journaldesvoisins.com corrige les coquilles, mais il ne peut être tenu responsable d’erreurs ou d’omissions. 

_________________________________________________

La Société des amis du journaldesvoisins.com
Parce que la qualité de l’information nous tient à cœur!
Devenez UN AMI du jdv!


Photo

Faites comme 160 autres résidants d’Ahuntsic–Cartierville! Joignez les rangs de La Société des amis du journaldesvoisins.com.

Faites-le par Paypal ou encore par la poste en envoyant votre chèque libellé à l’ordre de journaldesvoisins.com et vos coordonnées au 10780, rue Laverdure Montréal, QC, H3L 2L9. Vos coordonnées doivent inclure vos nom et prénom, votre adresse courriel (si vous en avez une) et votre adresse postale.

Pour devenir membre, cliquez ici.

________________________________________________________________


Pour plus de nouvelles, « Aimez-nous »
sur Facebook, à
journaldesvoisins.com
Nous sommes également sur Twitter : @jdesvoisins

________________________________________________________________
Vous avez manqué des Actualités?

Allez sur « Archives – Actualités » tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

________________________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de la Corporation de développement économique (CDEC) AhuntsicCartierville dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

  • -Cartierville, édition 2014
  • Mention Coup de cœur du jury au Concours québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie Économie sociale

Journaldesvoisins.com :

  • Gagnant de cinq (5) Prix d’excellence au congrès annuel 2015 de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ): catégories “nouvelle”, “reportage”, “entrevue”, “photo de presse”, et 2e meilleur média.
  • Gagnant d’une bourse de 5000 $ au concours Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention Coup de cœur du jury au Concours québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie Économie sociale

Journaldesvoisins.com est un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour les résidants d’Ahuntsic–Cartierville, et dont le siège social se trouve à Ahuntsic. Notre journal est un magazine bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne qui, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic–Cartierville, se consulte sur le Web, à www.journaldesvoisins.com

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).

Courriel : journaldesvoisins@gmail.com.
Téléphone : 514 770-0858.

CORRESPONDACE: 10780, rue Laverdure, Montréal (Québec) H3L 2L9


Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!


Conseil d’administration : Paul Guay, FCA, président; Pierre Foisy, PhD., vice-président;
Me Hugo Hamelin, secrétaire; Douglas Long, trésorier; Maryse Henri, administratrice (représentant les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et les gens d’affaires), Pascal Lapointe, administrateur, et Liliane Gingras-Lessard, administratrice.


Éditeur et cofondateur : Philippe Rachiele.
Conseiller Média : Éric Lescure, 514 506-8665, ou publicitedesvoisins@gmail.com
Rédactrice en chef et cofondatrice: Christiane Dupont
Rédacteur en chef adjoint : Alain Martineau.
Rédactrice en chef, été 2015: Mélanie Meloche-Holubowski
Rédacteurs en chef adjoints suppléants : François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski

Photographes: Philippe Rachiele, Élaine Bissonnette
Journalistes, version Web : Christiane Dupont, Philippe Rachiele, Alain Martineau, Rabéa Kabbaj, Mélanie Meloche-Holubowski, Elizabeth Forget-Le François, et Raluca Tomulescu.
Journalistes, version papier : Alain Martineau, François Barbe,
Mélanie Meloche-Holubowski, Rabéa Kabbaj.
Journalistes et collaborateurs à la rédaction:Diane Éthier, Laetitia Cadusseau, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Laurent Gariépy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Patrick De Bortoli, Hélène Maillé, Nacer Mouterfi, Gabrielle Ramain, Maximilien-Antoine Rathier-Létourneau et Daphné Dupont-Rachiele.


Photos : Philippe Rachiele.

Conception graphique originale version papier et nouveaux logos : Nacer Mouterfi
Mise en page : Philippe Rachiele, Christiane Dupont et Nacer Mouterfi.
Illustrations originales : Claire Obscure.
Caricaturiste : Florence Tison.
Correction/révision, version Web : Christiane Dumont.
Correction/révision, version papier : Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien.
Réseaux sociaux : Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele.
Impression, version papier : Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier : journaldesvoisins.com

Dépôt légal, version papier : BNQ – ISSN1929-606
Dépôt légal, version Web : BNQ – ISSN1929-607X

________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com et quelques-uns de ses artisans sont membres de :


Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ
________________________________________________________________________

Photo

34 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires