Les Actualités du 23 mai 2014

Consultation publique sur le Plan directeur des berges
L’arrondissement annonce ses couleurs:
Entre autres, une Maison verte p
our le 375e de Montréal

PhotoExquisse du nouveau pavillon qui pourrait être construit à l’est du pont Viau, l’une des deux options présentées. (Source : Arrondissement)

 

C’est
décidément ce qui a volé la vedette, lors de la consultation publique sur le
Plan directeur des berges de la rivière, organisé par l’arrondissement, mardi
dernier : une belle maison qui serait construite près de la rivière pour
accueillir les cyclistes, marcheurs, résidants, qui convergeraient vers les berges de la rivière. Une maison bâtie selon des critères bien définis de développement durable, notamment, une maison qu’on appellera la Maison verte d’Ahuntsic-Cartierville, et cela d’ici trois ans, soit juste à temps pour le 375e anniversaire de Montréal, si tout va bien.

Cette soirée de consultation publique aura généré au maximum une dizaine de questions des participants, lesquels étaient au nombre d’une trentaine, tout au plus. Mais la soirée fut riche en renseignements, notamment sur l’état d’avancement des travaux, la modification du zonage de certaines emprises de rue (dont jdv vous a déjà parlé dans des éditions antérieures); et le futur pavillon d’accueil, ou Maison verte, du parcours Gouin.

Signalisation

L’arrondissement a mis sur pied un
Comité de gouvernance des berges. Un représentant de chaque service siège à ce
comité. Ce comité a, entre autres choses, créé l’image de marque du Parcours Gouin
(ndlr: on l’a appelé ainsi, car les deux mots “parc-cours” font référence aux parcs et au cours d’eau). Concernant la
signalisation de ce parcours, une consultation a eu lieu au cours de l’hiver
dernier qui a généré une cinquantaine de suggestions et de recommandations des
citoyens. La plupart d’entre elles ont été retenues. En juin, les élus vont
inaugurer la signalisation du parcours Gouin.

Voir
la rivière

Deux parcs seront principalement mis à
contribution pour permettre une percée visuelle sur la rivière : le parc
Raimbault et le parc Nicolas-Viel. Pour ce faire, l’arrondissement a obtenu les
autorisations nécessaires des ministères et autorités concernées.

Travail
inter-arrondissements

Le projet du Plan directeur des berges
inclut également du travail fait avec plusieurs autres arrondissements dans le
but de mettre sur pied un projet commun de promotion des berges. Trois
projets-pilotes sont à l’étude : une signalisation touristique le long du
boulevard Gouin;; un projet d’application mobile pour illustrer le parcours
Gouin fait en collaboration avec les élèves en génie logiciel du cégep
Bois-de-Boulogne; et le Projet Espaces, en collaboration avec les
arrondissements, les parcs et l’Alliance des loisirs du Québec qui vise à faire
bouger les jeunes.

Des
concours pour des sous

Le Directeur général de l’arrondissement,
Ronald Cyr, a expliqué aux résidants présents que, évidemment, tous ces travaux
nécessitent des fonds. Toutefois, a-t-il pris soin de préciser, même si l’arrondissement
contribuera de ses propres deniers, mais avec parcimonie, plusieurs fonds privés et publics seront
sollicités (quelques-uns le sont déjà) par l’arrondissement pour l’obtention de financement. Ainsi, l’arrondissement
s’est inscrit au concours du Prix du mérite municipal (du ministère des
Affaires municipales, le MAMROT) et du Prix d’excellence, fédéral, dans le but d’obtenir
une reconnaissance, laquelle serait une valeur ajoutée au projet lorsque vient le
temps de présenter des demandes de financement.

Pavillon
d’accueil : 2 options

La Maison verte, ou pavillon d’accueil,
du parcours Gouin a été présentée en deux volets aux participants : l’option
1, qui consiste à reconstruire non loin de la maison Berri qui sera, elle, déconstruite compte tenu de l’incendie
qui l’a en partie détruite l’automne dernier; et l’option 2, qui installerait le pavillon vers un terrain plus grand, à l’est du Pont-Viau,
soit au parc Stanley. Ce dernier projet serait situé plus loin des résidences environnantes. Les autorités de l’arrondissement rechercheront un
consensus pour choisir l’emplacement du pavillon et les usages qui en seront
faits.

Critères
du bâtiment

Les principes qui guideront l’érection
de ce bâtiment sont :

  • Qu’il soit accessible
    facilement à vélo, à pied ou en transport en commun;
  • Qu’il permette l’accès à
    la rivière;
  • Que ce soit un projet
    utile et durable;
  • Qu’il consolide les
    besoins identifiés et les usages des parcs avoisinants et les actifs du
    parcours Gouin;
  • Que soit élaboré un plan
    d’ensemble du cadre bâti;
  • Qu’il vise une
    accréditation net-zéro (ndlr : pour en savoir plus sur ce type d’accréditation, cliquez ici );
  • Que le site soit
    exploitable et exploité à l’année;
  • Qu’il soit le lieu d’animations
    et d’échanges;
  • Qu’il offre un nombre
    suffisant de services;
  • Qu’il soit construit
    avec des techniques innovatrices et des matériaux durables;
  • Qu’il serve de lieu d’information
    et de diffusion;
  • Qu’il service de centre
    d’interprétation de la nature, du développement durable, d’expositions et de
    formation;
  • Qu’il offre des services
    de qualité , notamment de plein air.

Agriculture
urbaine?

Les intervenants qui se sont présentés
au micro ont apporté de bons arguments, dans différents domaines. Ainsi, Élise
Rémy, directrice de Ville en vert, considère que ce serait une bonne idée d’instaurer un site d’agriculture urbaine sur le futur site du pavillon d’accueil, où il
pourrait éventuellement y avoir de l’animation. Elle suggère également la présence d’arbres fruitiers sur le site. Si Mme Rémy aime l’idée d’une maison d’accueil pour les
cyclistes, elle fait valoir que pour l’aménagement des pistes cyclables des
environs, l’arrondissement et la ville-centre devrait prendre exemple sur les
villes avant-gardistes en cette matière, comme Copenhague. Elle a précisé qu’elle
était une « cycliste éclopée » ayant subi un accident à vélo, donc particulièrement sensible aux pistes cyclables à contresens, en ville. Finalement, l’idée de faire du
parcours Gouin un pôle récréo-touristique lui plaît.

Consolider
ce qui existe déjà!

Un autre résidant,
Gilles Boulé, voulait savoir comment toute cette aventure allait s’articuler
avec les attraits qu’offrait déjà le parc de l’Île-de-la-Visitation. « Vous
allez investir temps et efforts, alors que le pôle de l’Île-de-la-Visitation
dépérit! », a-t-il lancé aux élus et aux fonctionnaires présents. « Quel
est votre pouvoir à ce sujet? », a-t-il demandé avec à propos. Le maire
Gagnier lui a répondu que le parc nature de l’Île-de-la-Visitation était sous la
responsabilité de la ville-centre. Le directeur général, Ronald Cyr, a enchaîné:
« Nous avons principalement un pouvoir d’influence, mais il n’est pas à
sous-estimer! »

M. Cyr donnait ainsi l’exemple de la piste cyclable du
secteur Saraguay qui est dangereuse, le boulevard Gouin n’ayant ni accotement ni
trottoir dans le secteur. « Nous avons à ce sujet des rencontres avec la
ville-centre, les élus de l’arrondissement et les responsables des grands parcs
pour étudier divers scénarios à ce sujet, notamment », a-t-il précisé.  Émilie Thuillier, conseillère du district
Ahuntsic, affirmait de son côté : « Nos 15 kilomètres de berges sont
importants et on doit s’y investir encore! »

Tendre
la main à Laval?

De son côté, Janine Renaud, résidante
du domaine St-Sulpice, s’est inquiétée du budget nécessaire pour la réalisation
du parcours Gouin et de la Maison verte. Elle a souhaité que l’arrondissement
tende la main à Laval à l’occasion de la mise sur pied du projet. Bien que cela
soit souhaitable, il ne sera toutefois pas question pour l’arrondissement d’accueillir
les bateaux motorisés de Laval, a soutenu la conseillère du district Ahuntsic, Émilie Thuillier. « C’est là un point qui nous distingue de
Laval », a précisé cette dernière.

De son côté, le directeur général a affirmé que,
bien que le projet en soit encore à l’état d’ébauche, il était certain que l’arrondissement
allait respecter un budget. « C’est pour ça qu’on veut aller chercher des
subventions.  Le fait de participer à des concours va nous aider si on gagne »,
a-t-il dit, ajoutant : « Ce sera un beau legs pour les Montréalais! »

Promotion

Une autre résidante, Jocelyne Brien, propriétaire d’un
café, Le Pressoir du Sault, situé plus à l’est, s’est dite intéressée à ce que
l’arrondissement fasse la promotion des attraits de l’arrondissement, qui
augmenteront avec le projet. Elle en a profité pour glisser le fait que des supports à vélo seraient les bienvenus autour de son commerce, car les cyclistes ne savent plus où attacher leurs vélos.

Tiédeur
envers le projet

Finalement, Ghislaine Marcotte, autre
résidante de la rue Delorimier, a demandé que soit effectuée une étude d’impacts de l’affluence des
autos dans les rues environnantes. Elle s’est dite « tiède » à l’idée
du projet en insistant sur le fait que le parc-nature de l’Île-de-la-Visitation
permettait aux familles de profiter des lieux, tandis qu’elle se demandait si le
projet présenté permettraitl toujours aux résidants d’avoir accès à la beauté
des berges et à connaître la quiétude actuelle?

Elle a souligné que les projets
de location d’équipement faits pour la future Maison verte n’étaient peut-être pas
réalistes car, a-t-elle souligné, déjà le service de location d’équipement au parc-nature
fait tout juste ses frais. « Et les vocations tous azimuts, a-t-elle dit,
pensons-y! » Le directeur général de l’arrondissement a souligné que l’arrondissement ne voulait
pas être en compétition avec le parc-nature. « Nous voulons être
complémentaires! », a-t-il pris soin de préciser. Il est d’accord à ce qu’une
étude d’impacts de circulation soit réalisée.

Projet
rassembleur, rêve

En fin de réunion, le directeur
général a affirmé que le fait de tenir la population au courant au sujet du plan, des options et des travaux faisait partie
de son mandat. « Il y aura d’autres soirées de consultation, a-t-il dit,
et vous serez invités à venir faire vos commentaires et vos observations. »
Il a parlé d’un « projet rassembleur », « d’un rêve en train de
prendre forme ».

Commentaires
et suggestions?

En terminant, il a invité les
citoyens, qui ont assisté à la consultation et ceux et celles qui n’ont pu se
rendre, à faire parvenir leurs commentaires sur le projet du parcours Gouin et de
la Maison verte à : etud_tech_ac@ville.montreal.qc.ca,
ou à composer le 311 et à laisser vos commentaires à l’attention de Colette
Boudrias ou Ronald Cyr. « C’est un projet exemplaire a-t-il conclu où tout
le monde va y trouver plaisir! »  (par Christiane Dupont) (2014-05-23)

Pour lire en entier la présentation faite lors de la soirée de mardi, cliquez ici
Pour lire la version d’avril 2013 du Plan directeur des berges, cliquez ici


Cliquez ici pour voir plus de tableaux et photos

______________________________________________________
PRIMEUR
Prix d’excellence “mérite régional, design” de l’AAPC

La ruelle verte de Cartierville se démarque

PhotoÀ gauche, la ruelle avant son aménagement, et à droite, la ruelle devenue verte! (Crédit-photo: Groupe Rousseau-Lefebvre).

Vous souvenez-vous de l’inauguration de la ruelle verte d’Ahuntsic-Cartierville? C’était le 15 juin 2013, et journaldesvoisins.com avait relaté l’événement. C’était aussi une première dans l’arrondissement (ndlr: mais c’est loin d’être une première à Montréal, cependant; à ce sujet, voir le lien Web plus bas). Plusieurs résidants avaient trouvé l’initiative très bien pensée. Encore plus de verdure pour notre ville, notre quartier! Hé bien, des experts pensent comme eux!

En effet, l’Association des architectes-paysagistes du Canada (AAPC) a reconnu récemment la valeur du projet et l’a désigné gagnant d’un des Prix d’excellence annuels, catégorie “Mérite régional, design”.

C’est le Groupe Rousseau Lefebvre qui avait mené à bien la commande émanant de l’Éco-quartier Ahuntsic-Cartierville/Ville en vert de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. Sous la direction de Jasmin Corbeil, directeur de projet et architecte paysagiste senior (maintenant à l’emploi de la Ville de Longueuil), une équipe formée de Daniel Lefebvre, Mylène Chartrand, Neil Kobewka et Clarissa Omelczuk. de la firme Rousseau-Lefebvre, a conduit le projet vers les heureux résultats que l’on connaît et qui seront soulignés sous peu.

Ainsi, à l’occasion de son congrès annuel, à Ottawa, à la fin mai, l’AAPC remettra ses prix.

On  souhaite aux concepteurs beaucoup d’autres prix semblables, et on se souhaite encore plus de ruelles vertes dans l’arrondissement, de quoi se prémunir joliment contre les îlots de chaleur urbaine. (Par Christiane Dupont) (2014-05-23)

Pour avoir plus d’infos sur le prix, cliquez ici
Pour connaître les activités et le rôle de l’AAPC, cliquez ici
Pour faire connaissance avec le Groupe Rousseau-Lefebvre, cliquez ici
Pour lire notre article sur l’inauguration de la ruelle verte, l’été dernier, sur nos archives de juin 2013, cliquez ici
Pour voir une carte présentant et expliquant toutes les ruelles vertes de Montréal, cliquez ici


______________________________________________________

Accident Sauriol-Curotte


Mini-controverse à une intersection autrefois pourvue d’un panneau “Arrêt” aux quatre coins de rue

Photo(Crédit photo : jdv – Alain Martineau)

La conductrice d’une automobile a été blessée dans un accident impliquant deux véhicules, lundi dernier, à l’intersection des rues Sauriol et Curotte, dans Ahuntsic Est.

La dame, dont on ne craint pas pour la vie, a été transportée à l’Hôpital Général de Montréal pour y subir des examens. Une famille demeurant au coin de la rue a prêté main-forte à la dame qui venait d’aller conduire ses deux enfants à
proximité. Le conducteur de l’autre véhicule n’a pas été blessé.

Plus de panneau depuis 5 ans

Cela arrive à l’occasion, mais dans plusieurs cas, un conducteur se trouvant sur la rue Curotte s’engage même s’il voit venir un véhicule en mouvement sur la rue Sauriol.

Le hic : plusieurs croient que le panneau de signalisation “Arrêt” sur Sauriol est “encore là”. Il a pourtant été enlevé il y a cinq ans.

A l’arrondissement, on rappelle que plusieurs raisons militaient pour un déplacement du panneau une
rue vers l’ouest, soit à l’intersection de la rue Hamel, à un jet de pierre de l’école primaire Louis-Colin.

Pour l’arrondissement, il y a d’abord le parc Saint-Paul-de-la-Croix qui se trouve d’ailleurs à l’intersection des rues Hamel et Sauriol. Il y a plus de piétons (dont des enfants) qui traversent à cet endroit;

Aussi, dit l’arrondissement, la présence d’un corridor scolaire sur Hamel, de la rue Sauvé à la rue Sauriol, a joué alors qu’il n’y en a pas sur la rue Curotte.

Trop d’arrêts consécutifs

Autre
point : il ne peut y avoir plusieurs arrêts consécutifs. « L’’arrêt de la rue Curotte, a indiqué la porte-parole des communications, Karine Tougas, n’a pas pu être conservé car nous aurions eu des arrêts pour trois carrefours consécutifs sur la rue Sauriol, ce qui n’est pas recommandé par mesure de sécurité. Trop de signaux d’arrêt diminuent leur efficacité et leur respect ».

Enfin, on a conclu à une « grille de rue améliorée » avec des arrêts à distance raisonnable entre les avenues Christophe-Colomb et Papineau.

Toutefois,
compte tenu de la largeur de la rue Curotte, les résidants notent que la rue est très passante. (Par Alain Martineau)
(2014-05-23)


______________________________________________________
Du baseball au stade Gary-Carter du parc Ahuntsic
Avec des activités familiales

PhotoLe jeune Jazz imitait les pros tout proches (Crédit-photo: P. Rachiele)

Les deux équipes professionnelles des Capitales de Québec et les Aigles de Trois-Rivières se sont affrontées au stade Gary-Carter du parc Ahuntsic samedi dernier.  Auparavant, différentes activités étaient au programme, outre l’animation, comme des jeux gonflables et des séances de maquillage pour les tout-petits. (Par Philippe Rachiele ) (2014-05-23)

Pour voir plus de photos, cliquez ici.


__________________________________________________________________________

_____________________________________________________
Déploiement policier intense, samedi, dans l’arrondissement
Une évaluation psychiatrique sera faite pour un jeune adulte, arrêté,  qui gardait des explosifs à la résidence familiale

Photo(Crédit photo : jdv – P. Rachiele – Source : Carte de la Ville de Mtl)

Le samedi de la longue fête des
Patriotes n’a pas été de tout repos pour les occupants d’une cinquantaine de
résidences de la rue Robertine-Barry (ndlr: voir carte).

Ils ont dû être évacués en raison de
l’intervention de la police alors que 19 engins explosifs se trouvaient dans
une maison familiale de cette rue pourtant fort paisible. Le GIT, le Groupe
d’intervention tactique, a utilisé  un robot pour procéder à la
destruction des engins fabriqués de façon artisanale.

Arrestation

Jordi Antunes Barros, 18 ans,
soupçonné de les avoir fabriqués, a été arrêté ailleurs dans la même journée et
il subit maintenant une évaluation psychiatrique de 30 jours à l’Institut
Philippe-Pinel, dans l’est de Montréal.

A l’audience, mardi, au Palais de
justice de Montréal, la Couronne a indiqué que Barros, qui a déjà eu des idées
suicidaires, doit composer avec une forme d’autisme.

Il fait face à quatre accusations,
dont possession de matière explosive avec l’intention de mettre la vie de
quelqu’un en danger et possession d’armes dans un but criminel.

Au terme de l’évaluation, un rapport
sera expédié à la Cour.

Ce sont les parents du jeune homme
qui ont appelé la police, samedi, après avoir découvert les explosifs dans le
garage du domicile.

Des résidents évacués n’ont pu
regagner leur logis que le lendemain, l’opération de la police ayant duré une
quinzaine d’heures.  (Par Alain
Martineau) (2014-05-23)

___________________________________________________________________________


Mystérieuses disparitions à Cartierville
Un cadavre est retrouvé sur les berges de la rivière des Prairies, à Mtl-Nord, mais Sandra Mensah manque toujours à l’appel

PhotoSandra Mensah, toujours portée disparue

Le corps
de l’homme porté disparu depuis plus de deux mois dans le nord-ouest
d’Ahuntsic-Cartierville a été retrouvé sur le bord de l’eau mais son amie âgée
de 26 ans demeure toujours introuvable.

Le
cadavre de Courage Agbezorlie, 28 ans,  a été localisé aux abords de la
Rivière-des-Prairies dans l’arrondissement Montréal-Nord  le 6 mai dernier
mais il a fallu plus d’une semaine avant de l’identifier formellement.

Sandra
Mensah, qui accompagnait le jeune pasteur, venant du Ghana, est toujours portée
disparue. La jeune femme avait quitté son domicile de l’arrondissement
Ahuntsic-Cartierville le 9 mars dernier vers 21 h avec Courage Agbezorlie qui
allait acheter une carte Opus à la pharmacie Jean-Coutu du 5855, boulevard
Gouin ouest.

Le
Service de police de la Ville de Montréal a rappelé que Sandra Mensah n’a pas
de permis de conduire. Elle n’a pas de médication, ni dépendance connue.

La jeune
femme mesure 1,67 m (5’6’’)  et pèse 68 kg (150 lb). Mme Mensah a les
cheveux bruns longs et tressés, et les yeux bruns également.

Peu de
temps après leur disparition en mars, une battue avait été organisée pour
tenter d’obtenir des informations visant à retrouver le duo. (Par Alain Martineau) (2014-05-23)

Pour plus
d’infos, cliquez ici 
___________________________________________________________________________


Nouvelles fonctions après la défaite
Diane De Courcy devient vice-présidente à la recherche d’une ONG internationale

PhotoCrédit photo : Archives jdv

La défaite a certes été amère
mais, à peine six semaines après le scrutin provincial, l’ex-députée de Crémazie
Diane De Courcy relève les manches et accepte un nouveau défi.

Celle qui a oeuvré au ministère de
l’Immigration et des communautés culturelles pendant 18 mois dans le
gouvernement de Pauline Marois occupera maintenant une fonction importante au
sein de la Conférence luso-francophone de la santé (COLUFRAS).

« C’est avec plaisir que je joins les
rangs de la COLUFRAS comme vice-présidente à la recherche de cette ONG
internationale », a confirmé ce jeudi Mme De Courcy.
Une vingtaine de pays

La COLUFRAS est un organisme international à
caractère culturel et scientifique qui soutient un réseau de communication,
d’échange et de recherche dans une vingtaine de pays lusophones (de langue
portugaise) et francophones.

Elle agit pour favoriser des projets
internationaux structurants entre des institutions, des organisations, des
groupes de recherche et des gouvernements, entre autres, dans le monde de la
santé.

Participation citoyenne et soins de santé

Diane De Courcy a noté avec intérêt l’approche
de cet organisme. « Elle s’intéresse plus particulièrement, dit-elle, à la
participation citoyenne et à l’organisation des soins de santé primaire en vue
du renforcement des systèmes publics et universels de santé. »

Mme De Courcy sera bien placée pour faire
connaître davantage la COLUFRAS.

« Je vous invite à visiter notre site
Internet à http://colufras.info/ pour devenir membre,
contribuer afin d’appuyer nos actions ou nous aider au quotidien à titre de
bénévole’’ a plaidé l’ex-ministre québécoise . »

La COLUFRAS est dirigée par l’ex-ministre péquiste
Rémy Trudel, un citoyen d’Ahuntsic, qui est aussi professeur à l’École
nationale d’administration publique (ENAP). Mme De Courcy est d’ailleurs
diplômée en administration publique de l’ENAP. (Par Alain Martineau) (2014-05-23)

___________________________________________________________________________


Agrément Canada chez nous
Visite d’experts pour scruter le travail du réseau de la santé et des services sociaux dans Ahuntsic

PhotoCrédit photo : jdv – P. Rachiele

Dès
lundi, une équipe d’Agrément Canada sera sur notre territoire pour en savoir
davantage sur le travail qu’effectuent les diverses entités du Centre de santé
et de services sociaux d’Ahuntsic et Montréal-Nord (CSSSAM-N) dans le cadre de
son processus d’agrément.

Aux quatre ans

Des
experts du milieu se pointent ici tous les quatre ans, question de recueillir
diverses données sur le fonctionnement du Centre, ainsi que des installations
comme les centres d’hébergement et CLSC par exemple.

La
mission de cet institut national, sans but lucratif et indépendant, est de veiller
à l’amélioration de la qualité des services de santé.

Le
processus d’agrément comprend une auto-évaluation, la visite de l’organisme, en
l’occurrence le CSSSAM-N, et un suivi aux « constatations » en vue
d’apporter des améliorations.

Obtention de l’agrément

Agrément
Canada évalue ensuite les résultats de cet examen par des pairs pour décider si
l’organisme visité obtient l’agrément. Il lui refile un rapport d’agrément qui
fait état de ses points forts et de ses possibilités d’amélioration.

Agnès
Boussion, la directrice générale, du CSSS Ahuntsic-Montréal-Nord, a récemment
souligné l’importance de ce processus.

« Bien
que nous soyons déjà engagés au quotidien dans une démarche d’amélioration
continue de la qualité, la mobilisation des équipes à la veille de cette visite
est palpable et nous pouvons constater les efforts déployés par tous »,
a-t-elle indiqué dans un message aux employés par le biais du journal interne
Le Cercle.

Normes d’excellence

Elle a
rappelé que le processus d’agrément  permet de comparer les pratiques du
CSSS avec les plus grandes normes d’excellence exigées dans les établissements
de santé et de services sociaux canadiens.

Agrément
Canada procède à l’agrément de plus de 1 200 organismes qui représentent 5700
établissements et services répartis au pays.

Plus
précisément, les points explorés sont les soins et les services, comme l’accessibilité, la sécurité des patients, l’efficience, et la formation
du personnel. Et il y a une obligation de résultat. « Ce
processus nous oblige également à observer nos façons de faire et à voir
comment nous pouvons toujours faire mieux pour nos usagers, nos résidents, la
population d’Ahuntsic et de Montréal-Nord et pour vous, le personnel du
CSSSAM-N », a conclu Mme Boussion. (Par
Alain Martineau) (2014-05-23)

___________________________________________________________________________


Encore des graffitis!
Une équipe à la rescousse des propriétaires de résidences et des commerçants pour effacer les “oeuvres”

Photo

La chasse aux graffitis est en cours. Comme c’est le cas à chaque
printemps, les résidents ont noté une recrudescence de graffitis, mais l’équipe
responsable de l’effacement des « œuvres » clandestines faites sur
des murs de briques ou de ciment de diverses propriétés publiques ou privées a
été renforcée pour l’été.

Sans parler de hausse importante par rapport à l’an dernier, Tandem
Ahuntsic-Cartierville a tout de même signalé une activité soutenue des gestes
illégaux avec le retour du beau temps.

Rappelons que Tandem est le programme montréalais de soutien à l’action
citoyenne en sécurité urbaine dans les arrondissements. L’organisme
communautaire Prévention du crime Ahuntsic-Cartierville est le mandataire du
programme sur le territoire depuis 27 ans.

Une fois de plus cet été, huit étudiants ont été embauchés par l’entremise
d’un programme des députés fédéraux du nord de la ville (Maria Mourani et
Stéphane Dion) pour une période d’environ deux mois pour faire du repérage et
intervenir dans la lutte aux graffitis.


Photo

Commerces visés

Ce sont souvent les murs des commerces qui servent de toile de fond aux graffiteurs. On s’en est donné à cœur joie, entre autres sur le mur de côté de la Bijouterie Aird, de la Promenade Fleury, ou encore sur des poteaux ou bancs publics.

Eric Aird a indiqué que le méfait a été perpétré dans la nuit du 9 au 10 mai et que probablement la même personne a récidivé sur trois portes de garages de l’immeuble du notaire Charles Charrette, une rue à l’est.

« J’ai préféré attendre un peu avant de prévenir pour faire le nettoyage.  Car, souvent, ils recommencent sur le même mur », a mentionné M. Aird qui juge pour le moins « agaçant » ce genre de méfait.  Eric Aird a averti la direction de la Promenade Fleury qui a relayé la demande de nettoyage à Tandem.

Tandem occupé !

Le responsable du dossier à Tandem Ahuntsic-Cartierville, Anthony Berzghal, a confirmé avoir reçu récemment plusieurs appels de citoyens, propriétaires de commerce, d’élus et même du Service des travaux publics de la Ville de Montréal, afin d’intervenir. « Jusqu’ici, nous a dit M.Berzghal, notre équipe a effacé mille mètres carrés de graffitis, alors qu’annuellement, ça varie entre 5500 et 6300 mètres carrés. » C’est donc dire que l’on s’attend, si la tendance se maintient, à beaucoup de travail pour les prochaines semaines.

Produits efficaces

Les laveurs de murs utilisent des produits écologiques pour accomplir la besogne, réussissant à faire revenir le mur dans son état d’origine à 97 ou 98 pour cent.

« Le jet d’eau enlève l’encre sans endommager le mur », a affirmé  l’expert en la matière. « Les citoyens nous parlent, ils sont satisfaits du boulot », a confié M. Berzghal, en poste comme responsable depuis 2009. « Cela renforce le  sentiment de sécurité », a-t-il rappelé.

Coûts pour l’arrondissement

L’arrondissement défraie le coût des travaux ainsi que des produits utilisés. En retour, le proprio doit dégager l’arrondissement et l’entrepreneur de toute responsabilité.

Outre la prévention des graffitis, le groupe Tandem Ahuntsic-Cartierville offre une gamme de services comme des ateliers de  prévention de la fraude ou du vol d’identité. Les bureaux sont situés au 1405, boul. Henri-Bourassa Ouest, local 004. Téléphone : 514 335-0545. Courriel : tmac@bellnet.ca  (Par Alain Martineau) (2014-05-23)

Pour plus d’informations, cliquez ici

___________________________________________________________________________


Les oiseaux d’Ahuntsic-Cartierville
Une visite des parcs avec le club d’ornithologie d’Ahuntsic permet de répertorier 29 espèces en trois heures!

PhotoParuline jaune – Photo : COA

Lors de la sortie «Ornitho-vélo» du 18 mai, les membres du club d’ornithologie d’Ahuntsic (COA) ont répertorié 29 espèces différentes en parcourant six parcs le long des berges de la rivière des Prairies (du parc Nicolas-Viel au parc Beauséjour).

Les membres du club rappellent que de nombreux oiseaux sont présents dans tout Ahuntsic-Cartierville et qu’il suffit d’être un peu curieux et observateur pour les voir.

Avec une paire de jumelles c’est encore mieux pour commencer à apprécier un loisir à la portée de tous.

Cliquez ici pour voir les photos et la liste des observations de la sortie.
___________________________________________________________________________


_____________________________________________________
Chronique Jardins et potagers de Patrick
Deuxième question!
. Pourquoi un jardin-potager en façade ?

PhotoVoici le potager de Patrick De Bortoli à la fin de l’été 2013.

Cette
semaine, la question d’une lectrice (ndlr : et qui ne désire pas que
son  nom soit publié) qui me demande,
pourquoi j’ai choisi de faire un potager en devanture de maison. Je vous
énumère donc, à la volée, les six principales raisons qui ont motivé mon choix et
qui, j’espère, pourront encourager certains d’entre vous à faire le grand pas
horticole vers l’avant… de la maison!

  1. Soleil, soleil, soleil! Ma devanture de maison est orientée sud-ouest,
    ce qui signifie plein soleil, et la culture maraîchère (de légumes) ne demande
    rien de mieux! Cette explication se jumelle avec la suivante, qui est le manque
    de place (les endroits ensoleillés sont déjà cultivés) et de soleil dans ma
    cour arrière.
  2.  Je n’ai pas d’affection particulière pour la pelouse! Je considère que
    les pelouses en devanture de maison sont en soi une perte d’espace cultivable,
    où on investit temps, énergies et ressources alors qu’avec moins de tout cela, à
    long terme, on peut cultiver du comestible en quantité suffisante pour subvenir
    aux besoins en légumes et autres d’une familles de quatre, pour toute la saison!
  3.  J’aime vraiment l’idée d’associer les quatre principes suivants quand
    vient le temps de designer un potager : celui-ci se doit d’être bon, écologique, attrayant et
    utile (B.E.A.U.). Un concept que je
    développerai sans doute dans une chronique à venir, mais qui tient à l’idée d’aller
    au-delà du « on a toujours fait ça de même les potagers, chez nous »;
    et aller au-delà, c’est faire pousser des légumes là où on a toujours fait
    pousser du gazon!
  4.  Contribuer à créer du lien social. En d’autres termes, je voulais
    trouver une façon originale pour apprendre à connaître mes voisins! Et avouons-le,
    rien de mieux pour entamer une discussion que d’échanger sur « comment tu
    fais pousser ton chou, toi?», ou, « c’est tu du basilic que t’as
    là? »! Dorénavant, ce ne sera plus autour de la machine à café que les
    gens échangeront le plus, mais autour d’un plant de tomate! Restez plus de dix
    minutes devant mon potager et je vous garantis une rencontre assurée; peut-être
    même avec votre propre voisin!
  5.  Et finalement, j’essaie tout modestement de suivre les conseils d’un de
    mes maîtres à penser, qui avançait que dans la mesure du possible « il
    faut incarner le changement qu’on veut voir se réaliser ». C’est par
    l’exemple que la voix porte le mieux; donc, sans avoir à prononcer une parole ou
    à écrire un mot, on peut inspirer en faisant
    et en étant, tout simplement!
  6. Au bout du compte, j’ai fait un potager en façade de maison, parce que j’aime ça! Et quoi de mieux que de pouvoir partager sa passion avec les autres!

Au plaisir de faire votre connaissance dans un potager près de chez-nous!
Et j’attends vos questions! Écrivez-moi à : journaldesvoisins@gmail.com

    Votre agriculteur urbain,
Patrick.

__________________________________________________________________________


Beau travail des résidants, malgré hockey et baseball!
Corvée de propreté au parc Tolhurst


Photo

Une partie du butin de la corvée de propreté, avec l’organisatrice, Geneviève Pichette, au centre (crédit photo : jdv – Philippe Rachiele)
C’est une petite équipe motivée qui a profité du bel après midi, samedi dernier, pour remplir une dizaine de sacs (déchets, recyclage et compost). Un peu de tout a été trouvé, beaucoup de mégots de cigarette et de bouchons de bouteilles de bière, surtout autour des tables à pique-nique. L’organisatrice, Geneviève Pichette, et l’équipe de la corvée sont heureux du résultat et espèrent que les résidants feront des efforts pour garder le parc propre! Il était d’ailleurs déjà bien occupé les jours suivants! (Par Philippe Rachiele) (2014-05-23)
__________________________________________________________________________

Concours Ultimatum Marketing
Vingt-trois étudiants aident des entreprises en économie sociale

PhotoUne partie des organisateurs et des étudiants
Crédit photo : Carrefour jeunesse emploi – Ahuntsic Bordeaux-Cartierville

Le 17 avril dernier, avait lieu le Concours Ultimatum Marketing édition 2014, concept créé par le Carrefour jeunesse-emploi Ahuntsic-Cartierville. Vingt-trois étudiants, réunis en huit équipes, ont présenté une stratégie de marketing pour Projet MARC, une initiative de RAP Jeunesse permettant à des jeunes de l’arrondissement âgés entre 16 et 30 éloignés du marché de l’emploi d’acquérir une expérience de travail par le biais de plateaux de travail payables à la journée.

Ce concours permet à des étudiants de niveau collégial de concocter une stratégie marketing pour une entreprise en économie sociale de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. En fonction du budget préétabli et des informations relatives à l’entreprise (étude de marché et plan d’affaires), les étudiants ont mis au point une stratégie marketing concise et adaptée à la réalité propre de l’entrepreneur.

Par la suite, les étudiants ont présenté leur stratégie marketing devant jury. L’entreprise sélectionnée, également gagnante pour avoir contribué à ce concours, aura en main un concept pour réaliser des activités marketing.

Le concours permet d’établir une belle concertation entre le milieu communautaire et le milieu scolaire d’Ahuntsic-Cartierville. (Source CJE-ABC) (2014-05-23)

___________________________________________________________________________


______________________________________________________

Rue Chambord, les travaux d’aqueduc se poursuivent


Photo

Crédit photo : jdv – P. Rachiele

______________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE…………………………………….

Photo

 

Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, succès ou questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com, ou appelez-nous au 514 770-0858. (Par Philippe Rachiele) (2014-05-23)
 

 

Au CRÉCA, atelier informatique – Sauvegarde et classement de fichiers.  Création de fichiers, création et gestion de dossiers.  10$. Le 26 mai de 13 h à 15 h. Inscriptions : 514 596-7629


Vente de débarras (garage)
annuelle de l’école de la Visitation
, le 31 mai.  Vous pouvez également réserver une ou
plusieurs tables $.  L’événement aura lieu lors
de la Fête de la Famille, le samedi
31 mai 2014 dans la cour de l’école La Visitation située au 10591, rue Séguin. La vente débutera à 9h. En cas de pluie, l’événement aura lieu à
l’intérieur, les places seront limitées. Les profits iront aux divers projets étudiants de l’école. Nous
acceptons également des dons en argent ou d’objets le matin même de la vente. Renseignements :
514 596-5295.

La Parentrie, organisme communautaire d’entraide et de
répit aux familles en santé mentale,
tiendra son assemblée générale annuelle samedi le 31 mai 2014, à 9h30. Au
Centre communautaire d’Ahuntsic  (10780,
rue Laverdure, salle polyvalente au
sous-sol, entrée par le stationnement). Veuillez confirmer votre présence au
514 385-6786

L’organisme Prévention du crime
Ahuntsic-Cartierville
a le plaisir de vous inviter à son assemblée générale
annuelle qui aura lieu le jeudi 29 mai 2014 à 18h au Centre communautaire de Bordeaux/Cartierville situé au
1405, boul. Henri-Bourassa ouest, salle 023. Un léger goûter sera servi. Nous
vous demandons de confirmer votre présence par courriel à tmac@bellnet.ca ou
par téléphone avec Danielle Hébert, adjointe, au 514-335-0545, Tandem Ahuntsic-Cartierville tmac@bellnet.ca

Présence Amie, organisme sans but lucratif voué au bien-être des patients du Centre hospitalier Fleury, situé au 2180 Fleury est, organise une vente de livres d’occasion (usagés) le 28 mai prochain à l’entrée principale.  Venez en grand nombre de 9h à 16h.

PhotoClara, Charlotte et Sofia

Grand stand festif de limonade au profit de la Fondation CHU/Sainte-Justine.  L’événement se tiendra le mercredi 11 juin sur le terrain de l’église Saint-André-Apôtre. Vous y trouverez des desserts faits maison, des maquillages, un atelier de pâte à modeler, la chorale Le Chœur enchanté,  de la limonade (bien sûr!) , et plein de petits (et grands) bénévoles du quartier ! Vous êtes invités à venir vous sucrer le bec dès 15h. (S’il pleut, remis au lendemain).

L’UFA est à la recherche d’anciens membres de ses précédents conseils d’administration et d’anciens employés.  Communiquez avec Yolande Marceau, au 514 331-6413.

Les scouts de Bois-de-Boulogne célèbrent avec éclat leur 30e anniversaire, le 31 mai lors d’une grande réception.  Renseignements :  Robert Saba, 514 608-2297.


Photo

La 8e édition de la Fête de la famille de Bordeaux-Cartierville aura lieu le 24 mai prochain, de 11h à 16h au parc Louisbourg, à l’angle des rues Louisbourg et de Meulles. Cet événement est organisé en collaboration avec la « Fête du soccer » et ses partenaires. Ce sera l’occasion pour les jeunes et les familles du quartier de s’informer sur les divers services offerts dans la communauté (Source : CLIC)

Photo

Les Haltes Maraichères d’Ahuntsic sont de retour.
Le 29 mai à l’école Saints-Martyrs-Canadiens (9920, rue Parthenais) à 15h.
Le 5 juin en face du Studio d’art Saint-Sulpice (1070A, rue Louvain Est) à 16h.
Avec des activités pour toute la famille : ateliers de semis, bricolage de pots pour semis, plantation au jardin, démonstrations culinaires et dégustations, et vente de fruits et légumes frais à faible coût par le Marché Mobile! (Source texte et logo : Ville en vert)

Photo

Ville en vert vous encourage à acheter un arbre afin d’améliorer la canopée de notre arrondissement, pour seulement 25$ (40$ pour les arbres fruitiers).  Réservez d’ici le 9 juin au 514-856-9053. Liste des arbres disponibles: Amélanchier, Chêne à gros fruits, Chicot du Canada, Érable rouge, Tilleul d’Amérique, Noyer cendré, Érable argenté, Érable à épis, Chêne rouge, Sorbier décoratif, Pommier (40 $), Poirier (40 $).  (Source texte et photo : Ville-en-Vert).

Photo

Le défi têtes rasées Leucan, le plus important de Montréal, aura
lieu au Marché Central, le 25 mai 2014 de 10h à 15h. Lors de cet événement, 120
personnes relèveront le Défi pour aider à ramasser plus de 85 000$ en dons pour
aider les enfants (et leur famille) aux prises avec le cancer.  Lolitta Dandoy, blogueuse mode, animera
l’événement. Seront présent également, Dominic Paquet, humoriste, et François
Lambert, entrepreneur-mentor dans l’émission Dans l’oeil du dragon et
ambassadeur corporatif du Défi, ainsi que Marianne St-Gelais, triple médaillée
olympique.  Cette dernière passera sous
le rasoir, avec un objectif de 10 000$ pour la cause. (Source texte et logo : Leucan)


Réparation de vélo offerts par Ville en vert,
Vendredi 23 mai, de 10h30 à 15h au Chalet du parc Louisbourg
Samedi 24 mai, de 13h à 16h : Fête de la famille au parc Louisbourg
Jeudi 29 mai, de 15h à 17h30 à l’école Saints-Martyrs-Canadiens (9920, de Parthenais)
Vendredi 30 mai, de 10h à 16h au 5765, boul. Gouin O.

Photo

Trace ton toi, un nouveau projet
du Créca!  C’est un projet de création
artistique et multimédia pour et par les jeunes où les mots sont à l’honneur. Ils
recherchent 10 personnes de 16 à 25 ans qui ont quitté l’école et qui ont
envie de se mettre en action. Une première cohorte débutera le 9 juin prochain.
Renseignements : 514 596-7629 (Source : Créca)


Formations offertes dans Bordeaux-Cartierville.  Parfois, nous sommes à un pas de passer à l’action. Ce qu’il manque: l’information pour concrétiser cette idée ou cet intérêt! Dans cette perspective, le Centre d’action bénévole de Bordeaux-Cartierville a mis sur pied un site faisant état de l’ensemble des formations offertes aux résidant(e)s du quartier de Bordeaux-Cartierville. Quelques clics sur le site formationcartierville.org et vous trouverez l’information que vous recherchez. Renseignements : 514 856-3553 poste.  (Source : Formation Cartierville)
Distribution gratuite de fleurs et de plantes le
samedi 24 mai dès 9 h

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, en collaboration avec
l’éco-quartier Ahuntsic-Cartierville, procèdera à la distribution gratuite de 1400 vivaces et de 24 000 annuelles. Les
citoyens intéressés à enjoliver leur aménagement paysager cet été pourront donc
se procurer gratuitement ces fleurs aux points de distribution de leur
district, en présentant une preuve de résidence. Les résidants sont invités à
apporter des sacs réutilisables ou des contenants rigides afin de transporter
leurs plantes. (Source : Arrondissement)Collecte de vélos en en bon état, par la communauté
Saint-Benoît, qui organise un projet communautaire pour offrir des vélos à des
familles du quartier qui en ont besoin.  Si vous avez des bicyclettes
d’enfants ou d’adultes à donner, appelez au 514 237-5107.  Votre générosité
fera des heureux !

Présence Amie, organisme sans
but lucratif voué au bien-être des patients du Centre hospitalier Fleury, situé
au 2180 Fleury est, organise une vente de livres usagés le 28 mai prochain à
l’entrée principale.  Venez en grand
nombre de 9h00 à 16h00.

Les scouts du 225e groupe St-Isaac-Jogues tiendront leur fête communautaire annuelle le 31 mai au parc Berthe-Louard, de 11h à 15h. Au programme: jeux avec animateurs pour les enfants, démonstration de techniques scoutes et hot-dogs. Tous les résidents du quartier sont invités à se joindre à la fête.

Photo

CANA – AVIS DE CONVOCATION, ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DES MEMBRES. Vous êtes par la présente officiellement invité à l’assemblée générale de l’organisme qui aura lieu le mercredi 18 juin 2013 à 17h45 au Centre communautaire, 10780 rue , Montréal.  Merci de confirmer votre présence avant le 11 juin au 514 382 0735 poste 228

Photo

Repère organise, à l’occasion de la fête des pères, sa célébration pour souligner cette fête comme à chaque année. Celle-ci aura lieu le samedi 14 juin au centre communautaire Ahuntsic, situé au 10 780 rue Laverdure à Montréal dès 10h. Notons qu’il s’agit d’une activité gratuite et pour toute la famille.Pour de plus amples renseignements, veuillez nous contacter au 514-381-3511 ou liaison@repere.org

Photo

Assemblée annuelle du plan d’action concerté en développement social, « Bordeaux-Cartierville, quartier de tous les possibles », jeudi, le 12 juin 2014, de 17h à 21h, au Centre Communautaire Arménien de Montréal
3401 Olivar-Asselin (près de Dudemaine). Les objectifs de cette rencontre sont de prendre connaissance du bilan de la première année de mise en œuvre du plan et de prendre les décisions nécessaires, le cas échéant, à la poursuite des activités; tout cela dans le plaisir, bien entendu ! Note : cette rencontre sera précédée par l’Assemblée générale annuelle du CLIC, de 16h à 17h. Souper inclus, Garderie gratuite sur place, INSCRIPTION OBLIGATOIRE d’ici le 30 mai 2014, auprès de M. François Richer (514) 332-6348 ou infos@clic-bc.ca

Photo

Grand Bazar à l’école Christ-Roi.  Samedi le 7 juin de 9 h à 15 h, dans la cour de l’école (au gymnase en cas de pluie).  Au 525, rue de Louvain est, entre Berri et Lajeunesse.  Vous pouvez vous procurer un table au coût de 30$ avant le 30 mai, 40$ après cette date(5$ de rabais si vous apportez votre table!) au secrétariat de l’école 514 596-5194 ou en ligne sur notre site internet : www.fondationchristroi.com.  Tristan Demers, dédéiste québécois, sera présent.  Venez le rencontrer.

L’assemblée générale annuelle
du SNAC,
(Service de nutrition et d’action communautaire), un organisme du quartier
qui œuvre en sécurité alimentaire depuis plus de 20 ans, aura lieu le mardi 3
juin à 19 heures au 10 780 Laverdure, salle poly I. Le rapport des
activités 2013-2014, l’adoption des états financiers 2013-2014 et l’élection de
membres du conseil d’administration sont à l’ordre du jour. Infos :
514-385-6499

___________________________________________________________________________

………………………………….LE COIN DES COMMERÇANTS

Sur Fleury Ouest

PhotoCrédit photo : jdv – P. Rachiele

Un panier à pique-nique, démesuré!  L’avez-vous vu? Il trônait à l’entrée du café Parigot-Flammkoeur, sur Fleury Ouest, récemment. Accompagné d’une affichette, il invitait les passants à se procurer un casse-croûte pour, ensuite, bien profiter du parc Tolhurst par une belle journée.  Une initiative pour le moins originale!

Far Ouest: la fête de quartier sur Fleury Ouest
aura lieu samedi 14 juin prochain; elle sera remise au dimanche 15 juin, en cas de pluie. Cette année, elle sera sous le thème du Far Ouest. Si vous vous sentez l’âme d’un cow-boy ou d’une cow-girl… c’est le temps de le montrer! De 13 h à 22 h 30, la rue Fleury Ouest sera fermée à la circulation automobile de Meunier à Clark. Il y aura de l’animation et des jeux de rue; des artistes à l’oeuvre et un encan pour “Nez pour vivre”; des spectacles du “Smoked Meat Band”, de Steven Faulkner, et du “Winston Band”, et bien sûr, un grand pique-nique dans la rue, avec des denrées que vous pourrez vous procurer chez les marchands de FLO. Journaldesvoisins.com sera au rendez-vous!  Et vous?Sur La Promenade Fleury

Les 245 commerçants et professionnels de La Promenade Fleury vous
invitent à leur grande foire
qui aura lieu du 12 au 15 juin prochains.
Rabais, bonne bouffe, musique et amusements pour tous sont au menu.La traditionnelle vente trottoir de juin de La Promenade Fleury est
annonciatrice de la saison estivale dans le quartier Ahuntsic.  Pour
l’occasion, c’est toute la portion de la rue Fleury Est comprise entre
l’avenue Papineau et la rue Saint-Hubert qui sera piétonne, et ce, les
jeudi, vendredi et samedi. Le mercredi, les commerçants sortiront sur
les trottoirs mais la rue restera ouverte à la circulation automobile.

Durant les trois jours où La Promenade sera laissée aux piétons, une
panoplie d’animations est prévue : jeux gonflables, zone familiale,
musique, maquillages, spectacles, la mascotte Fleurimon et ses amis, et
plus. Une tradition bien établie dans le quartier!

La Boutique Casa Luca, située au 1354, rue Fleury Est, a terminé ses rénovations et vous invite à la visiter dans son espace nouvellement agrandi et revampé!


PhotoNouvelle terrasse sur Saint-Laurent (Photo : P. Rachiele)

Autres

Le Provigo Michel Ricard du boulevard Saint-Laurent s’est mis au jardinage après avoir fait ajouter une terrasse en façade de son épicerie du boulevard Saint-Laurent! Ainsi, les clients qui voudront se procurer un casse-croûte, durant la belle saison, pour le manger sur place, et y trouveront une halte invitante.


(Par Christiane Dupont, Alain Martineau et Philippe Rachiele) (2014-05-23)
Gens d’affaires et commerçants d’Ahuntsic-Cartierville: vous avez des nouvelles, petites et grandes, susceptibles d’intéresser nos lecteurs? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com, ou appelez-nous au 514 770-0858.

_______________________________________________________

BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES

Photo

La collecte des résidus verts se poursuivra jusqu’au 29 mai.  Aucun sac en plastique ni aucune branche de feuillus ne seront ramassés à cette occasion (si vous avez des branches de feuillus, appelez le 311).  Une journée de collecte par district comme suit : Bordeaux-Cartierville le lundi, St-Sulpice le mardi, Sault-au-Récollet le mercredi, et Ahuntsic le jeudi.  Il est possible d’obtenir cinq sacs en papier gratuit (avec preuve de résidence) aux éco-quartiers ou au bureau Accès-Montréal.


PhotoMarc-André Perron, dg, et Sylvie Lemieux, de la Banque Scotia

Venez vous donner le goût
des affaires de la CDEC, le 4 juin!
La Corporation de
développement économique communautaire (CDEC) d’Ahuntsic-Cartierville convie tous les résidants,
intervenants et gens d’affaires d’Ahuntsic-Cartierville à découvrir des
entreprises du territoire dans le cadre d’un     « 5 à 7 » dînatoire qui aura lieu le mercredi 4 juin prochain,
au 433 rue Chabanel Ouest, niveau Mezzanine 1. Venez
discuter avec des entrepreneurs et apprécier les talents culinaires de
traiteurs du territoire. Entrée gratuite.
Il faut confirmer sa présence en remplissant le
formulaire suivant :
www.cdec.qc.ca/goutdesaffaires Stationnement gratuit à partir de 17h, à l’arrière.

Photo

Talents sous vide. Les étudiants en graphisme du Collège Ahuntsic sont heureux de vous inviter à leur exposition qui souligne la fin de leurs études et leur début dans le monde du travail. Les 52 finissants, dans le cadre de Talents sous vide vous feront découvrir leur créativité et leur habileté en communications graphiques. Talents sous vide aura lieu du 21 au 24 mai, de 9 h à 21 h. L’exposition annuelle est une bonne occasion pour venir voir les talents de la relève.    (Source : Collège Ahuntsic)

Séance ordinaire du conseil d’arrondissement, le lundi 9 juin, à 19 heures, à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à 18 h 30 si vous désirez poser des questions.
__________________________________________________________________________

QUOI FAIRE….QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI

PhotoPhoto : Archives jdv

Le Relais Rivière du Tour de la Route Bleue – Fête de l’eau a lieu samedi 31 mai, de 11 h à    19 h. Venez accueillir les participants à l’événement familial la Fête de l’eau au site nautique Sophie-Barat, de 15 h à 18 h. BBQ, musique et activités gratuites! (Source : Arrondissement, par Philippe Rachiele)

PhotoChardonnerets jaunes (mâle et femelle)

Le club d’ornithologie d’Ahuntsic (COA) organise une soirée gratuite à l’Île-de-la-Visitation, le 28 mai à 18 h.  Débutants bienvenus.  Rendez-vous au chalet du parc.  Une sortie est organisée au parc de la Frayère (Boucherville) le 25 mai de 15 h à 20 h. Une sortie est organisée au parc-nature du bois de l’Île-Bizard de 7 h 30 à 14 h le samedi 31 mai.  Pour les sorties, c’est gratuit pour les membres, 3$ pour les non membres. Covoiturage disponible moyennant $.  Départ du parc de l’Île de la Visitation.   Rens.: 438 338-4138.

PhotoPhoto : Archives jdv

Visite guidée au Bois-de-Saraguay.  Le Comité pour la
mise en valeur du Bois-de-Saraguay vous invite à son excursion guidée annuelle,
dimanche le 25 mai 2014. Venez découvrir la biodiversité exceptionnelle de la
plus ancienne et la plus belle forêt de Montréal. Nous y observerons la flore
printanière, des arbres rares et la faune locale et de passage. La visite sera
guidée par Marc Sardi, chargé de projet en biodiversité urbaine chez Ville en
vert/éco-quartier Ahuntsic-Cartierville. De plus, le Comité vous donnera des
nouvelles au sujet des démarches citoyennes pour une mise en valeur écologique
de cette forêt. Inscriptions (avant le 24 mai): 514 745-2795 (Source : Comité pour la mise en valeur du boisé de Saraguay)

PhotoSource : Arrondissement A.-C.

Mai, c’est
le mois du sport et de l’activité physique

Cliquez sur
le tableau pour agrandir et voir
toutes les propositions de Gaillard, la
mascotte.


Fêtons Ahuntsic-Cartierville!
La plus grande fête de l’année aura lieu le samedi 7 juin prochain au parc Ahuntsic,          de 10 h à 15 h. Spectacle d’acrobates, jeux gonflables, musique, démonstrations sportives, animations: venez en profiter en famille, tout est gratuit!  La thématique sera :
fête foraine et cirque.
  Vous pourrez également découvrir les services offerts dans l’arrondissement et il
y aura aussi une soirée cinéma sous les étoiles. Pour infos, cliquez ici. (Source : arrondissement)
Le club Toastmasters Expression
Ahuntsic
est une OBNL favorisant l’art oratoire chez les adultes. Les rencontres ont lieu les mardi
soirs de 18h45 à 21h15 au Centre
Communautaire Ahuntsic – 10780, rue Laverdure, H3L 2L9.  Les premières rencontres sont
gratuites.  Tél. : 514-903-5821 / 514-813-4983.Les Fermes Luffa, entreprise ahuntsicoise de grande renommée, viendra présenter ses activités à la Société d’horticulture et d’écologie du nord de Montréal, mercredi le 4 juin 2014 à 19h :30, à l’école Louis-Colin, 10122, Boul. Olympia, Montréal H2C 2V9 (coût : 5$ pour un non-membre). Après la conférence, pour les membres seulement, aura lieu l’échange tant attendu de plantes (adhésion annuelle possible le soir même, 15$ individuel ou 25$ familial). Apportez vos plantes à échanger, bien empotées et identifiées. Pour infos: 514 384-5681.

Visites historiques et patrimoniales par Tours Kaleidoscope. Cartierville / dimanche 25 mai – 13h30; Sault-au-Récollet / 8 juin – 13h30.  $$ Réservations: 514 990-1872

Conférence : un globe-trotter dans les trois Amériques.  Prêts pour le voyage?  Le récit et les images du conférencier Jadrino Huot vous transporteront à travers le continent américain, de Terre-Neuve à la Terre de Feu, en passant par des déserts de sel et de sable et les fameuses îles Galapagos. À la bibliothèque de Cartierville, le 4 juin à 14 h.  Réservations : 514 872-6989.

Soirée d’astronomie à l’Ile de la Visitation.  Le 7 juin à 20 h.  Pour toute la famille.  Télescopes disponibles pour voir la lune, les planètes et le ciel profond.  On y parlera aussi des nouvelles astronomiques et du ciel du mois.  Entrée libre. Rencontre au chalet du parc de l’Île de la Visitation.

Les Rendez-vous d’Angélique.  Découvrez les auteurs-compositeurs-interprètes de la relève en prenant un thé, un verre ou un repas, tout en aidant à développer la scène artistique d’Ahuntsic-Cartierville.  Entrée libre.  De 19 h à 21 h, tous les dimanches jusqu’au 15 juin 2014.  1348, rue Fleury est.  Le 1er juin Martin Joly et le 8 juin, Vahid Vidah.  Renseignements : 514 384-5695.

PhotoCourtepointe réalisée par Lorraine Jourdain.

Exposition de courtepointes au Collège André-Grasset par Courtepointe Québec Quilts.  Il y aura des courtepointes de toutes tailles et styles, du traditionnel au très moderne.
On offrira également des ateliers et des initiations aux rudiments des techniques de création et du perfectionnement.  Entrée (membres) 10$, (non membres) 12$ .  Le jeudi 29 mai 10 h à 20h, le vendredi 30, de 10 h à 19 h, le samedi 31 mai, de 10 h à 17 h et dimanche 1er juin de 10 h à 15 h. Pour plus d’infos, cliquez ici.

(Par Philippe Rachiele) (2014-05-23)
___________________________________________________________________________

Vous désirez lire encore plus de nouvelles sur Ahuntsic-Cartierville? «Aimez-nous»
sur Facebook
à
journaldesvoisins.com

_________________________________________________________________

Vous avez manqué les précédentes Actualités?

Allez sur «Archives – Actualités» tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

_________________________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de la Corporation de développement économique (CDEC) Ahuntsic-Cartierville dans la réalisation de journaldesvoisins.com

Journaldesvoisins.com :

  • Premier prix, catégorie Opinion, pour “Le bien des autres”, éditorial du bimestriel papier de décembre 2013, aux prix de l’AMECQ
  • Gagnant d’une bourse de 5 000 $ au concours Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention “Coup de coeur du jury” au Concours québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie “économie sociale”

Journaldesvoisins.com est un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour les résidants d’Ahuntsic-Cartierville, et dont le siège social se trouve à Ahuntsic. Notre journal est un bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic-Cartierville qui se consultent sur le Web à: www.journaldesvoisins.com

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).
Coordonnées: journaldesvoisins@gmail.com Téléphone: 514 770-0858
Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration: Diane Viens, présidente; Pierre Foisy, vice-président; Me Hugo Hamelin, secrétaire; Philippe Rachiele, trésorier; Douglas Long, administrateur; Christiane Dupont, secrétaire adjointe; Maryse Henri, administratrice (représentant les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et gens d’affaires), et Pascal Lapointe, administrateur.
Éditeur désigné et représentant publicitaire: Philippe Rachiele
Rédactrice en chef: Christiane Dupont
Rédacteur en chef adjoint: Alain Martineau
Rédacteur en chef adjoint suppléant: François Barbe
Journalistes, version Web: Christiane Dupont, Philippe Rachiele et Alain Martineau
Journaliste, version Web, été 2014: Élizabeth Forget-Le François
Journalistes, version papier: Christiane Dupont, Alain Martineau, Élizabeth Forget-Le François, François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Collaborateurs à la rédaction et à la photographie: Élaine Bissonnette, Laetitia Cadusseau, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Alain Martineau, Maude Dupont-Foisy, Laetitia Cadusseau.
Photos: Philippe Rachiele
Mise en page: Philippe Rachiele et Christiane Dupont
Illustrations originales: Claire Obscure
Caricaturiste: Fanie Grégoire
Correction/révision, version papier: Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien
Réseaux sociaux: Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele
Impression, version papier: Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier: journaldesvoisins.com
Dépôt légal, version papier: BNQ-ISSN1929-6061
Dépôt légal, version Web: BNQ – ISSN1929-607X

_________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de:


Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ
________________________________________________________________________

Photo

30 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires