Les Actualités du 23 octobre 2015

________________________________________________________________________

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015
Mélanie Joly sera-t-elle nommée ministre?
Maria Mourani emportée par la vague rouge des libéraux


Picture

Mélanie Joly à son arrivée au local électoral pour fêter sa victoire et remercier ses bénévoles. (Photo : Philippe Rachiele)
Les électeurs ont tranché. La carte politique du pays a changé de couleur d’un océan à l’autre, y compris dans la seule circonscription qui était restée bloquiste en 2011 sur l’île de Montréal. Dans sa nouvelle mouture, appelée Ahuntsic-Cartierville, elle revient au Parti libéral du Canada (PLC) avec une victoire facile de Mélanie Joly.

La jeune candidate libérale qui, il y a deux ans, avait chauffé de près celui qui est devenu maire de Montréal, Denis Coderre, l’a emporté par une majorité confortable de plus de 9000 voix.

Avec l’appui d’un électeur sur deux, on peut parler de grande victoire pour Mélanie Joly, alors que Maria Mourani a subi une défaite honorable en allant chercher environ le même score qu’en 2011, obtenant la deuxième place.

Maria Mourani, qui avait pourtant une longue feuille de route et est une politicienne aguerrie, était la candidate du Nouveau parti démocratique (NPD) après avoir fait la pluie et le beau temps comme députée du Bloc québécois pendant près de 10 ans, devenant même en 2011 l’une des rares rescapées du parti souverainiste à Ottawa.

Professeur au collégial, Nicolas Bourdon a terminé troisième comme en 2011, si on transpose les résultats de la nouvelle carte électorale qui a fait de la nouvelle circonscription d’Ahuntsic un territoire amputé de sa partie historique, le Sault-au-Récollet, tout en ayant intégré la très libérale Cartierville, qu’a cédée le député de Saint-Laurent, Stéphane Dion.

La nouvelle circonscription d’Ahuntsic-Cartierville compte
110 473 habitants et il y avait près de 83 000 électeurs inscrits en vue du scrutin du 19 octobre. Un peu plus de deux électeurs sur trois se sont prévalus de leur droit de vote.

Joly heureuse

À son local de la rue Fleury lundi soir, Mélanie Joly a célébré sa victoire et le retour des libéraux dans Ahuntsic avec 150 partisans, ses parents et ses amis. Avant de fêter dans un grand hôtel du centre-ville avec les autres candidats du PLC alors que le chef de son parti était en tête, Mélanie Joly pavoisait.

« Justin Trudeau a fait une excellente campagne, a dit Mme Joly, avec un plan de match progressiste, qui a su plaire aux Québécois, proche des valeurs québécoises avec une équipe d’une nouvelle génération. On a pu rebâtir le Parti libéral de la base », a-t-elle ajouté.

Mélanie Joly, qui s’identifie plus à gauche qu’à droite sur l’échiquier politique, a remercié les nombreux électeurs qui lui ont accordé leur confiance et elle a rappelé ses principaux engagements. « Je vais tout faire pour relancer le quartier Chabanel. Il faut aussi penser à la création de logements sociaux et faire du Sault-au-Récollet un lieu historique », de dire la nouvelle députée.

Dans la salle, on pariait surtout sur ses chances de devenir ministre mais, à ce sujet, la principale intéressée s’en remet bien sûr au nouveau patron qui, dit-elle, « aura l’embarras du choix ». Mais parions qu’elle sera du Cabinet quand Justin Trudeau dévoilera la composition de son premier Conseil des ministres le 4 novembre, qui comprendra autant de femmes que d’hommes. Le Cabinet devrait réunir environ 25 ministres dont six ou sept provenant du Québec en incluant le député de Papineau, Justin Trudeau. Quelque 50 femmes se retrouvent dans le bassin des 184 députés libéraux élus.

Comparatif 2011-2014

Concrètement, les libéraux partaient gagnants; avec la nouvelle carte de la circonscription, ils auraient emporté le scrutin de 2011. Et lundi dernier, ils ont gagné encore plus fort. Mme Joly a raflé un peu plus de 46 % des voix, soit environ 15 % de plus que le score libéral de 2011. 
Le NPD avec Maria Mourani a obtenu 30 %, le même résultat qu’au scrutin précédent. Le Bloc québécois, troisième comme en 2011, cette fois avec un peu plus de 13 % des voix contre 28 % en 2011. Du côté conservateur, Wiliam Moughrabi, a obtenu 7,5 % des voix, contre 8,6 %, en 2011, alors que le candidat vert Gilles Mercier a dû se contenter d’un maigre 2 % des suffrages. Il rêvait de devenir le premier député vert du Québec à la Chambre des communes. (Par Alain Martineau) (2015-10-23)

______________________________________________________
________________________________________________________

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015
Une seule élue et
beaucoup de déçus


Picture

Maria Mourani a remercié ses bénévoles avant le dévoilement des résultats du scrutin. (Photo: Mélanie Meloche-Holubowski)
​ La députée sortante Maria Mourani a rapidement tourné la page lundi soir après avoir appris sa défaite, même si elle a mis les bouchées doubles pour être réélue.

« C’est avec une grande fierté que j’ai représenté les gens d’Ahuntsic pendant neuf ans. Mon parcours n’aura pas été de tout repos, mais j’ai toujours servi les Ahuntsicoises et les Ahuntsicois avec intégrité, passion et dévouement. Je prends acte aujourd’hui de leur décision et les remercie pour la confiance qu’ils m’ont accordée toutes ces années », a déclaré Mme Mourani.

Elle dit quitter avec le sentiment du devoir « accompli » après avoir réussi de « grandes choses » comme sa lutte contre la prostitution et l’adhésion aux gangs de rue. Maria Mourani n’a toutefois pas parlé de ses réalisations locales dans la circonscription et n’a pas officiellement félicité la nouvelle députée, Mélanie Joly.

Bourdon déçu

Dans Ahuntsic-Cartierville, il y avait d’excellents candidats, et les gens ont pu l’apprécier lors des débats dans la circonscription, notamment ceux offerts dans deux cégeps et celui organisé par  journaldesvoisins.com, le seul débat citoyen.

Le bloquiste Nicolas Bourdon, qui a dû se contenter d’une lointaine troisième place, est déçu, mais heureux du nombre de sièges obtenus par le Bloc. Dix députés iront à Ottawa, mais le parti n’a pas obtenu le statut de parti reconnu aux Communes. « Ce sont des gens dévoués à la cause qui ont été élus. De fiers souverainistes, nous a dit M. Bourdon en entrevue lundi soir. Pour moi, c’est très positif. Mais je suis déçu de mon score. Sauf que j’ai bien tiré mon épingle du jeu, car j’avais deux candidats vedettes ayant de gros budgets à affronter », a-t-il ajouté, alors qu’il se rendait au théâtre La Tulipe pour le rassemblement des militants bloquistes de Montréal. M. Bourdon continuera sa bataille pour l’indépendance du Québec mais, dès lundi, il retournera enseigner au Collège de Bois-de-Boulogne. Et il sera bientôt papa!

La lutte de Moughrabi

Après avoir félicité Mme Joly pour sa victoire, le candidat conservateur affirme qu’il continuera sa lutte pour faire valoir les valeurs conservatrices dans la circonscription. « On a eu une longue campagne, a indiqué Wiliam Moughrabi. Nous avons travaillé très fort. Nous espérions un meilleur résultat.
Aujourd’hui, j’accepte le choix des électeurs et je vais travailler encore plus fort pendant les quatre prochaines années pour les convaincre de me donner le mandat de les représenter à Ottawa à la prochaine élection fédérale », a-t-il promis. M. Moughrabi doit reprendre du service dans un grand magasin du Marché central.

Mercier : scrutin proportionnel

Le candidat vert, qui n’a récolté qu’un peu plus de 1000 voix, est quand même très optimiste pour l’avenir. « Nous avons vécu une élection historique », a indiqué Gilles Mercier au journaldesvoisins. « Elle aura été la dernière avec le système majoritaire uninominal. La prochaine élection sera encore plus importante : elle se fera à la proportionnelle », croit-il.

« Les libéraux sont pour (une telle mesure) et nous les suivrons de près pour qu’ils respectent leur engagement. Nous verrons alors les Verts représentés au Parlement en fonction de leur force réelle le soir des élections ». « Avec un véritable système proportionnel, cela ferait en sorte que le Parti vert aurait environ 5 % des députés aux Communes (ou 16 députés, autant qu’une députation du Bloc québécois). »

Entre-temps, M. Mercier entend surveiller de près ce que fera le gouvernement Trudeau dans le dossier d’Énergie Est pour lequel, selon lui, a déjà commencé un lobbying auprès du nouveau parti au pouvoir. 
« Comment maintenant réussirons-nous à nous opposer à ce projet néfaste pour le Québec? Un parti majoritaire qui veut encourager le développement des sables bitumineux et une multinationale affamée de profits à tout prix », a-t-il averti.

Il y avait aussi une candidate Rhinocéros, mais elle a obtenu moins de 300 votes. (Par Alain Martineau) (2015-10-23)

_______________________________________________________

________________________________________________________

Moyens de pression en éducation
Les écoles d’A-C fermeront leurs portes les 28-29 octobre
.Journée d’accueil (portes ouvertes) est annulée au cégep Ahuntsic, rue St-Hubert


Picture

L’école Saint-André-Apôtre (Photo : archives Journadesvoisins.com)
Le 28 octobre, les enseignants des écoles de la Commission scolaire de Montréal seront en grève. Le 29 octobre, ce sera au tour du personnel de soutien de la CSDM et au personnel du Collège Ahuntsic de faire du piquetage devant leur établissement respectif.

Ils déplorent tous les compressions du gouvernement Couillard, plaident pour de meilleures conditions de travail et pour la survie de l’école publique. Les enseignants et le personnel de soutien ne sont pas satisfaits des offres patronales dans le cadre du renouvellement de leur convention collective et dénoncent la réduction de ressources pour les élèves.

Doléances
 
« Il y a plein de choses qui mènent à l’augmentation de notre tâche; la taille des classes, le nombre de préparations à faire, le nombre d’étudiants par semaine… On doit aussi rendre plus de comptes, faire davantage de rapports. Ça nous enlève du temps pour l’encadrement des étudiants », explique Philippe de Grosbois, secrétaire à l’exécutif du Syndicat du personnel enseignant du Collège Ahuntsic.

​Conséquences-compressions

Les compressions ont eu plusieurs effets négatifs au Collège cette année, dont : des frais d’inscription à la troupe de théâtre imposés aux étudiants, la réduction du nombre d’équipes sportives et la diminution des heures d’ouverture de la bibliothèque, sans compter qu’il n’y a plus d’infirmière attitrée au service de santé du Collège.
 
Dans les écoles primaires et secondaires d’Ahuntsic-Cartierville, les compressions se font aussi de plus en plus sentir. La population scolaire du quartier est en grande partie immigrante et souvent défavorisée; les jeunes ont donc besoin d’un soutien supplémentaire pour bien réussir. Mais difficile d’y arriver lorsqu’une classe compte de plus en plus d’élèves en difficulté et que les ressources sont amputées, dit Élaine Bertrand de l’Alliance des professeures et professeurs de Montréal.
 
« Il y a un lien direct entre les conditions de travail dans les écoles et les conditions d’apprentissage des étudiants », ajoute Philippe de Grosbois.

​Et la relève?
 
Mme Bertrand s’inquiète particulièrement de la relève enseignante. « On n’a pas de conditions de travail intéressantes. Parmi les nouveaux enseignants, il y en a un sur cinq qui abandonne. On ne s’arrange pas pour faire de la rétention », déplore cette déléguée syndicale qui est enseignante dans le quartier depuis plusieurs années.
 
Toutefois, Mme Bertrand ne croit pas que les moyens de pression tels que l’annulation des activités parascolaires nuisent à l’année scolaire des enfants. Elle estime plutôt que les gens commencent à comprendre le nombre d’heures supplémentaires que font les enseignants.
 
« C’est difficile pour le gouvernement de parler de prise en otage des étudiants quand beaucoup de gens sont conscients que c’est le gouvernement qui prend les services en otage », dit Philippe de Grosbois.
 
Autres moyens de pression au Collège
 
En plus de la journée de grève, les enseignants du Collège Ahuntsic ont choisi de boycotter les portes ouvertes du 12 novembre. « Cette journée requiert beaucoup de travail qui ne fait pas partie de notre description de tâches », dit M. de Grosbois. Les journées ont été annulées par la direction jeudi.
 
Les enseignants de ce syndicat ont également manifesté la semaine dernière en occupant les locaux d’une banque du quartier pendant quelque temps. Ils ont voulu démontrer l’inégalité d’un système dans lequel le gouvernement impose des compressions à la classe moyenne, sans en demander plus aux grandes institutions financières.
 
Si le gouvernement ne plie pas?
 
D’autres grèves sont prévues si les négociations n’aboutissent pas; soit deux à la mi-novembre et trois au début décembre. M. de Grosbois craint cependant que le gouvernement n’ait recours, entre-temps, à une loi spéciale pour faire cesser les moyens de pression.
 
« Depuis l’an dernier, nous avons eu 63 séances de négociation avec le gouvernement et il reste campé sur ses positions, ajoute Élaine Bertrand. Il dit qu’il veut arriver à une entente. C’est tout à son honneur de démontrer une ouverture. »
 
Que faire des enfants lors de la journée de grève?
 
De nombreux parents se disent en faveur des moyens de pression des enseignants, mais plusieurs d’entre eux se demandent comment ils jongleront avec le travail et les enfants à la maison.
 
« Je suis d’accord avec les revendications et essaie de soutenir les professeurs », dit une mère d’Ahuntsic-Cartierville, Isabelle Grenier. Je trouve cependant un peu difficile à gérer (cette journée de grève), car je n’ai pas de famille proche pour garder les enfants. » Elle espère surtout que le gouvernement accepte de négocier rapidement avec les enseignants afin de réduire la durée de ce conflit. 
 
Certains groupes et organismes, dont Loisirs Sophie-Barat, ont tenté d’organiser des journées d’activités pour dépanner les parents qui travaillent, sans succès. Puisque les locaux des écoles ne pourront pas être utilisés, les options sont limitées.

Sur les réseaux sociaux, certains parents ont proposé de garder les enfants des voisins, tandis que d’autres suggéraient quelques activités pour occuper la marmaille pendant cette journée à la maison. (Par Mélanie Meloche-Holubowski) (2015-10-23)

________________________________________________________
________________________________________________________

Plan triennal d’immobilisations
Les arrondissements et les infrastructures auront plus d’argent de la Ville-centre

La Ville de Montréal a dévoilé mercredi son Plan triennal d’immobilisations (PTI) en vertu duquel elle prévoit injecter quelque 5,2 milliards de dollars en travaux d’ici trois ans, dont plus d’un milliard et demi en 2016. Il s’agit d’une augmentation de 15 % comparé au plan de l’an dernier.

Plus de 75 % des investissements iront à l’amélioration des infrastructures vieillissantes. Le PTI propose pour la première fois une planification sur 10 ans qui permettra l’accélération des investissements compte tenu de la vétusté des infrastructures.

« Avec ce PTI, on maintient le cap sur la modernisation de nos actifs et sur la réalisation de nouveaux projets, tout en soutenant les arrondissements avec des investissements considérables », a déclaré le maire de Montréal Denis Coderre en point de presse, flanqué du président du comité exécutif, Pierre Desrochers, aussi conseiller ahuntsicois dans Saint-Sulpice.

Le montant alloué aux investissements des arrondissements en vertu du PTI 2016-2018 s’élève à près de 460 millions de dollars. Cela constitue une hausse de 23 % par rapport aux 374 millions de dollars affectés à ce poste dans le PTI précédent. « Comme dans le PTI 2015-2017, les sommes consacrées aux arrondissements dans le PTI 2016-2018 se situent bien au-dessus de ce qu’elles étaient par le passé », a précisé le maire. Ce dernier a insisté sur le fait qu’il s’agit d’un montant « considérable », tout en rappelant le rôle majeur des arrondissements qui ont « une grande connaissance des besoins de leurs citoyens ».

Ahuntsic-Cartierville, gagnant?

Dans Ahuntsic-Cartierville, plus de sept millions de dollars seront octroyés à la réfection des rues et des trottoirs. Plus de trois millions de dollars sont prévus pour les parcs, dont des sommes qui iront au parc Saint-Paul-de-la-Croix, lequel subira une cure de rajeunissement (comme journaldesvoisins.com en a parlé récemment).

Importants travaux sur l’avenue Papineau

Point important pour le nord de la ville, l’administration municipale compte injecter plus de 25 millions de dollars pour donner une allure moderne à l’avenue Papineau entre les rues Louvain et Crémazie. Ce tronçon ressemble souvent à une piste de course, même si la limite de vitesse a été réduite.

Réactions mitigées

Un point qui fait sursauter, ce sont les emprunts qui seront effectués pour financer ces investissements de 5,2 milliards prévus au PTI. 
Montréal doit emprunter 3 milliards de dollar, soit près de 60 % du budget du PTI et un milliard de dollars proviendra du budget même de la ville. Il faudra voir aussi comment se traduira l’aide financière du gouvernement fédéral qui promet une pluie de dollars pour aider au financement des infrastructures.

En réaction, Projet Montréal a déploré le « manque de vision » de l’administration Coderre. « On constate que, deux ans plus tard, le maire Denis Coderre n’a toujours pas développé une vision pour la métropole. On ne dépense pas cinq milliards de dollars comme le prévoit le PTI sans avoir une vision pour le transport en commun, pour l’habitation, pour l’emploi, pour les parcs et j’en passe», a soutenu le chef de l’opposition officielle Luc Ferrandez.

Dans les arrondissements, on s’inquiète de voir tant de travaux, alors qu’il faudra suffisamment de personnel pour en assumer la gestion et que la ville essaie, en même temps, de sabrer le nombre d’employés. 
La leader parlementaire de Projet Montréal et conseillère d’Ahuntsic, Émilie Thuillier, estime qu’on est à la limite en terme de personnel pour préparer les plans et devis, aller en appel d’offres et faire la surveillance nécessaire des travaux. L’opposition s’interroge sur le recours à la sous-traitance qui se fait de plus en plus souvent. (Par Alain Martineau) (2015-10-23) 

________________________________________________________

Menaces inquiétantes sur le Web
Surveillance accrue au Collège Ahuntsic en début de semaine

Le weekend dernier, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a intercepté des menaces « inquiétantes » ciblant le Collège Ahuntsic. Des policiers ont donc été affectés lundi et mardi à la surveillance du Collège et d’une dizaine d’autres cégeps montréalais.
 
Les policiers et l’administration du Collège sont restés discrets sur la nature des menaces. Ils n’ont pas voulu préciser quel type de menaces ni à quel endroit sur la Toile elles ont été faites. Une enquête est en cours et aucune arrestation n’a encore été faite, confirme le SPVM.
 
Le Collège a avisé les étudiants de la présence policière en envoyant un message par courriel interne. « Le niveau de risque était considéré […] comme peu élevé, ne nécessitant pas le dérangement des activités du Collège », explique Louis Brosseau, du Service des communications du cégep.

Les cours n’ont pas été perturbés par cette intervention policière. Une mention sur le site Web du collège ainsi que sur ses comptes Twitter et Facebook n’a été faite que mercredi, une fois que les policiers ont quitté l’établissement d’enseignement. 
 
M. Brosseau explique que le Collège a choisi d’être discret sur les menaces, ne voulant pas créer de panique ou décourager les étudiants d’assister à leurs cours. Toutefois, plusieurs étudiants ont affirmé sur Facebook n’avoir jamais été mis au courant de la situation. « C’est sûr que certains étudiants ne vérifient pas leurs courriels internes, mais nous croyons que ça demeurait le meilleur moyen de joindre la majorité des étudiants et du personnel », affirme Louis Brosseau. (Par Mélanie Meloche-Holubowski) (2015-10-23)

________________________________________________________
________________________________________________________

École Ahuntsic-Annexe
L’arrondissement devra-t-il faire fi d’une panoplie de dérogations mineures?


PicturePhoto: archives Journaldesvoisins.com

Aucune décision n’a été rendue jusqu’à présent concernant l’agrandissement de l’école Ahuntsic Annexe depuis que la Commission scolaire de Montréal (CSDM) a déposé les plans nécessaires à la demande de permis le 10 septembre dernier. Le dossier n’est pas pour autant tombé dans l’oubli.

« Il y a quelques jours, j’ai demandé au service de nous faire un retour officiel auprès des élus pour nous dire ce que l’analyse a donné, mais je n’ai pas encore eu de nouvelles », explique la conseillère du district d’Ahuntsic, Émilie Thuillier.

Elle ignore donc pour le moment si un permis sera octroyé ou si le conseil d’arrondissement devra se pencher sur la question advenant des dérogations au règlement d’urbanisme.

« S’il y a, par exemple, une dérogation au zonage comme tel, il faut que ça passe par le Comité consultatif d’urbanisme (CCU). Là, ils vont faire des recommandations et après, les élus vont prendre une décision, mais ça ne semble pas être le cas », indique le chef de Cabinet du maire Gagnier, Robert Dolbec. Il précise toutefois ne pas vouloir s’avancer davantage, faute d’information.

La semaine prochaine, ajoute M. Dolbec, les élus seront informés des détails de la demande d’agrandissement déposée par la CSDM. 

Vers plusieurs dérogations mineures?

Au conseil d’arrondissement du 13 octobre dernier, le sujet sensible de l’école Ahuntsic Annexe a été évoqué lors de la période de questions. Jacques Mayer, un résident de l’avenue D’Auteuil, semblait persuadé que le projet nécessiterait l’accord des élus. « Vous aurez à voter des dérogations mineures et c’est là le temps de vous exprimer », a-t-il affirmé.

Le résident, ayant discuté avec un ancien employé de la Ville de Montréal en matière d’urbanisme, a appris que la question du stationnement obligerait à des dérogations mineures.

L’agrandissement de l’école, aux dires de M. Mayer, serait problématique pour le stationnement des professeurs et la nécessité d’un grand espace servant de débarcadère aux autobus scolaires.
Mais après une discussion avec M. Dolbec, Jacques Mayer a compris que les élus n’auront pas à accorder plusieurs dérogations mineures.

« Il semble que la ville va utiliser une façon de contourner la situation en demandant de ne pas considérer ça comme une dérogation mineure. La Commission scolaire offrirait une compensation financière à la Ville pour ces petits problèmes », déplore l’Ahuntsicois.

Début des travaux

Le résident vivant à proximité de l’école Ahuntsic Annexe affirme avoir constaté le début de travaux sur le terrain. « Même si les plans n’ont pas été approuvés, il y a des entrepreneurs, des électriciens qui sont là continuellement. Mais ce n’est pas le grand chantier », nuance-t-il.

Jacques Mayer demande aux élus, pendant qu’il est encore temps, de se prononcer. Il en va selon lui du bien-être des élèves n’ayant déjà pas la possibilité de courir et de s’épivarder dans une cour déjà trop petite, sans compter l’absence de gymnase.

« Vous avez le pouvoir et le devoir de poser des questions. Vous n’avez pas le droit de dire “je m’en lave les mains parce que ça correspond au plan d’urbanisme” », lance M. Mayer avec conviction. (Par Elizabeth Forget-Le François) (2015-10-23)


________________________________________________________

Séances d’information et de consultation
Les citoyens invités à se prononcer sur l’avenir du Boisé de Saraguay, site patrimonial


Picture

Le Bois-de-Saraguay (Google Maps) est un joyau de la nature en milieu urbain.
Le Comité pour la mise en valeur du Bois-de-Saraguay invite tous ceux qui ont à cœur la célèbre forêt localisée sur le bord de la rivière, entre les quartiers Saraguay et Cartierville, à participer à des rencontres publiques sur sa conservation.

Le Conseil du patrimoine culturel du Québec tient une séance d’information le mercredi 28 octobre, puis une consultation publique le mercredi 25 novembre sur le plan de conservation, de réhabilitation et de mise en valeur de ce site patrimonial.

Les revendications citoyennes

​Ce parc-nature est une des belles et plus anciennes forêts de Montréal et comprend le domaine Ogilvie, la maison Mary-Dorothy-Molson (appelée aussi manoir McDougall) et l’île aux Chats.

De nombreux groupes citoyens impliqués depuis plusieurs années dans des comités consultatifs pour la conservation et la mise en valeur du Bois-de-Saraguay espèrent que le plan proposé par le gouvernement provincial va intégrer plusieurs de leurs recommandations et assurer la conservation de ce joyau forestier en milieu urbain.

Jocelyne Leduc-Gauvin, la présidente et porte-parole du comité (sous le parapluie du CLIC, le Conseil local des intervenants communautaires de Bordeaux-Cartierville), est l’une des grandes défenderesses de ce lieu. Son groupe et certains citoyens présenteront leurs revendications lors de ces soirées.

​« Il est intéressant de voir que la boucle est bouclée en quelque sorte, dit Mme Leduc-Gauvin. Le ministère de la Culture revient auprès de la population pour présenter son plan de conservation et de mise en valeur du Bois-de-Saraguay, un joyau. Il faut continuer d’encourager une mise en valeur jumelée à une protection sans faille pour que ce trésor de la nature soit aussi merveilleux dans 50 ans qu’aujourd’hui », a plaidé Mme Leduc-Gauvin.

Liste «d’épicerie»

La liste de demandes ne surprend pas : conservation intégrale de la zone forestière, restauration de deux bâtiments historiques à l’intention du public, mise en place d’un centre d’interprétation de la nature et de la biodiversité du Bois-de-Saraguay et maintien des limites à la construction dans la zone résidentielle attenante à la forêt.

Le comité proposera d’exclure l’accès des vélos au parc-nature, tout en suggérant l’aménagement d’une piste cyclable en bordure de la forêt.

De plus, l’aménagement de sentiers balisés étroits, permettra de « minimiser l’impact sur la biodiversité des lieux », explique
Mme Leduc-Gauvin.

Histoire du Boisé

Peu de temps après la création de ce qui allait devenir Montréal, les Sulpiciens, en 1702, avait surnommé « Beau bois » le secteur en question, avec ses milieux humides, aime rappeler Mme Leduc-Gauvin.

Au fil du temps, ce lieu a été préservé; d’abord comme une réserve forestière, puis comme secteur agricole en partie et, plus tard, comme lieu de villégiature. La partie la plus au sud a déjà servi aux agriculteurs et le reste du secteur est demeuré à l’abri des promoteurs immobiliers.

Un projet a failli voir le jour il y a quelques décennies, mais il est « heureusement » tombé à l’eau, a indiqué Mme Leduc-Gauvin, qui rappelle que des gens se sont mobilisés pour assurer la protection de cette zone.

À la fin des années 1970, un autre groupe s’est formé, afin que le secteur boisé soit protégé et profite aux Montréalais. En 2009, le Comité pour la mise en valeur du Bois-de-Saraguay a été formé. Chaque année, au printemps, des bénévoles du Comité tiennent une journée portes ouvertes pour ceux qui veulent visiter et découvrir cet espace forestier.

Le Bois-de-Saraguay a été désigné « arrondissement naturel » par le ministère québécois de la Culture sous le gouvernement de René Lévesque en 1981. La majeure partie du site correspond au parc-nature du Bois-de-Saraguay, pour reprendre la désignation officielle de la Ville de Montréal.

En 2011, la Ville de Montréal annonçait qu’elle investirait 2,5 millions de dollars pour planifier et commencer la mise en valeur, en collaboration avec un Comité de suivi permanent comprenant des fonctionnaires et des délégués citoyens. Depuis septembre dernier, les travaux des trois premiers sentiers sont commencés.

Aide-mémoire pour les soirées de consultation

Les deux soirées se dérouleront au Collège Sainte-Marcelline, au 9155 boulevard Gouin, dès 19 heures. Les séances seront aussi présentées en direct et en différé sur le site du Conseil du patrimoine culturel du Québec. Les gens intéressés peuvent consulter le plan de conservation du ministère de la Culture et des Communications avant de participer à la rencontre.

Inscription et dépôt de mémoires

Ceux qui souhaitent s’exprimer lors de l’audience publique sont invités à s’inscrire avant le 18 novembre 2015, 16 heures, au 1 844 701-0912 ou par courriel à consultation.publique@cpcq.gouv.qc.ca. 

Pour transmettre un mémoire au Conseil, remplir le formulaire en ligne ou l’adresser au Conseil du patrimoine culturel du Québec, 225, Grande Allée Est, Québec (Québec)  G1R 5G5, avant le 18 novembre 2015, 16 heures. (Par Alain Martineau) (2015-10-23)

Pour consulter le plan de conservation du MCCQ, cliquez ici.

________________________________________________________

Découverte du quartier
Attirer de futurs propriétaires dans Ahuntsic-Cartierville


Picture

Photo: archives Journaldesvoisins.com
amedi dernier, 69 personnes ont visité l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville dans l’espoir d’y dénicher une propriété neuve.
 

À l’occasion de la 6e édition de Découverte de quartiers, sept arrondissements montréalais offraient la chance aux acheteurs potentiels de propriétés d’en apprendre plus sur l’offre immobilière, tout en étant informés des avantages d’habiter les divers quartiers montréalais.
 
Ahuntsic-Cartierville était l’un des arrondissements qui se sont inscrits auprès de la ville-centre pour vanter ses avantages. À l’exception de Hochelaga-Maisonneuve, les autres étaient tous dans l’ouest ou le sud-ouest de la métropole.

​Déroulement
  
Samedi, un groupe le matin et un autre en après-midi s’étaient donné rendez-vous au métro Henri-Bourassa pour partir à la découverte du quartier. Les acheteurs potentiels ont visité 13 projets domiciliaires dans Ahunstic-Cartierville. Ils ont pris le temps de visiter les lieux, tout en profitant des commentaires des experts en immobilier et en urbanisme.
 
« Dans le cadre de Découverte de quartiers, les invités parcourent les divers lieux d’intérêt en autobus, nous a expliqué Marlene Ouellet, l’une des porte-parole de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. On met l’accent sur ce que les promoteurs immobiliers offrent et aussi sur l’environnement immédiat », a-t-elle souligné.
 
Bref, on raconte aux gens l’histoire du secteur, en mettant l’accent sur les services, les attraits, les parcs et l’accès au transport en commun.  
La Ville fait miroiter qu’Ahuntsic est l’une des premières régions qui ont été habitées par des Européens dans l’île de Montréal et que le quartier est bien situé. On insiste aussi sur ses nombreux parcs, le parc-nature de l’Île-de-la-Visitation et le fait qu’Ahuntsic-Cartierville offre toute une gamme d’institutions d’enseignement privées et publiques. Pour l’ambiance commerciale, on insiste bien sûr sur les incontournables Promenade Fleury et Fleury ouest.
 
Projets variés pour propriétaires divers
 
« Les visiteurs semblent avoir bien apprécié cette tournée des lieux », nous a dit Mme Ouellet. « Les gens de tout âge se sont présentés pour les visites qui commençaient d’ailleurs aux Jardins Millen, tout près du métro Henri-Bourassa. Ils ont visité entre autres la Cité L’Acadie (plusieurs tours au coin de L’Acadie et Henri-Bourassa) et aussi le secteur en développement appelé Programme particulier d’urbanisme – PPU – Henri-Bourassa Ouest (au sud de la prison de Bordeaux) », a précisé Mme Ouellet.
 
Parmi les autres projets visités, notons le projet Sfère (dans une ancienne usine de textiles, non loin du métro Sauvé) et celui d’Innova sur Papineau (qui vend des condos de trois chambres à moins de 300 000 $), dans les deux cas des projets situés près de la voie ferrée du Canadien National.
 
Au cours de la dernière année, selon la ville, la moitié des copropriétés ont été vendues à moins de 240 000 $, ce qui constitue une « offre de logements abordables » pour de premiers acheteurs. Pendant les visites, les éventuels acheteurs (ou curieux) en apprennent aussi davantage sur les subventions offertes par la Ville de Montréal. (Par Alain Martineau) (2015-10-23)

________________________________________________________

Exposition à la Bibliothèque d’Ahuntsic
QuébécoisEs, musulmanEs… et après? 


PictureAffiche de l’exposition (Facebook)

Le secteur Vivre ensemble du Centre justice et foi et l’organisation de femmes musulmanes  LaVoiEdesFemmes ont lancé un projet de sensibilisation sur l’islam et la diversité des personnes musulmanes. Leur exposition photographique itinérante s’arrête à la bibliothèque d’Ahuntsic jusqu’à la fin du mois.
 
Cette exposition n’est pas née en réponse aux tensions ressenties au cours des derniers mois à travers le pays, puisqu’elle a été organisée il y a un an.

Sujet d’actualité
 
Le sujet est certes d’actualité, mais le groupe veut surtout remettre en cause les images stéréotypées et désamorcer les appréhensions qui existent à l’égard des personnes musulmanes. « Il n’y a pas que le voile, pas que l’homme qui prie par terre », précise Mouloud Idir, qui est une des personnes qui a démarré le projet.

Au quotidien
 
Dans le but d’atténuer le poids de la religion, les 24 portraits montrent des hommes et des femmes dans des activités au quotidien; au travail, à la maison, ou en train de se livrer à leur activité préférée. La religion n’y est pas omniprésente. Les gens peuvent ainsi commencer à dissocier la religion de la personne.

​Diversité
 
L’exposition illustre aussi la diversité des gens qui pratiquent l’islam au Québec; des gens de différentes confessions et de différentes origines ethniques. « Nous voulons montrer que l’islam québécois est complexe. On a tendance à penser à un islam arabe, mais on oublie toute la diversité qu’il constitue. Il y a des Pakistanais, des Québécois qui se sont convertis, des chiites, des sunnites… », explique Mouloud Idir.
 
L’idée de cette exposition n’est pas de défendre l’importance de l’islam, ajoute Mouloud Idir, mais plutôt de susciter une réflexion sur les éléments sous-jacents aux préjugés envers les personnes musulmanes. (Par Mélanie Meloche-Holubowski) (2015-10-23)


________________________________________________________

Des boîtes téléphoniques vandalisées


Picture

Boîte téléphonique sur le boulevard Henri-Bourassa (Photo : Élaine Bissonnette)

Picture

Boîte téléphonique au parc Tolhurst (Photo: Philippe Rachiele)
Des boîtes téléphoniques ont été brisées par des vandales au parc Tolhurst et à proximité du Loblaws sur le boulevard Henri-Bourassa. Elles sont dans un piteux état depuis quelques semaines. 

Lorsque journaldesvoisins.com a contacté Bell cette semaine, une relationniste nous a confirmé que l’entreprise procède à l’entretien de ses téléphones publics seulement deux fois par an.

Toutefois, des techniciens sont envoyés sur les lieux pour réparer les dommages causés par du vandalisme lorsqu’ils en sont informés. « Nous avons envoyé quelqu’un aujourd’hui (jeudi) sur le site des deux téléphones que vous nous avez indiqués », précise Marie-Ève Francoeur.

Pour signaler du vandalisme sur les téléphones publics de Bell, faites le 310-BELL.
_____________________________________________________

Taxage à l’arme blanche près du métro Crémazie

Le fils de Marie-Claude Laurin a eu toute une frousse il y a deux semaines alors qu’il a été accosté par un groupe de jeunes voulant le dérober de ses objets personnels.
 
Le 9 octobre, alors qu’il sortait du métro Crémazie, vers 19 h 30, une dizaine de jeunes entre 14 et 16 ans l’ont encerclé.
 
Mme Laurin raconte que les suspects ont alors exigé que son fils leur donne son sac à dos et son cellulaire. Il a refusé et les suspects l’ont menacé avec des couteaux et un bâton de baseball. Le jeune adulte a réussi à se sauver. Heureusement, il a croisé des voisins qui ont immédiatement appelé le 911. Les policiers ont rempli un rapport d’évènements.
 
Mme Laurin dit que d’autres personnes lui ont parlé de cas semblables de menaces et de taxage à cet endroit. Elle espère que les jeunes qui ont menacé son fils seront arrêtés, mais elle appelle surtout à la vigilance et conseille aux gens de « ne pas toujours avoir les yeux rivés à [leur] téléphone. Des fois, on ne peut pas voir le danger qui nous guette! » (Par Mélanie Meloche-Holubowski) (2015-10-23)
________________________________________________________

Célébration pour les 25 ans
de l’organisme La Parentrie

Le 17 octobre dernier, au Centre communautaire Ahuntsic, l’équipe de la Parentrie a célébré ses 25 ans. Les invités ont pu découvrir les créations de la 2e édition de l’activité « Au cœur de nous, en couleurs avec vous », réalisée par les participants du programme. 

La Parentrie offre du soutien aux familles et aux membres de l’entourage des personnes atteintes d’un trouble de santé mentale sévère et persistant. L’organisme offre notamment des services d’entraide et de répit. 

Pour voir notre galerie de photos sur le 25e anniversaire de La Parentrie, cliquez ici.

________________________________________________________

LETTRES OUVERTES

Journaldesvoisins.com se fait un plaisir de publier vos lettres ouvertes si elles traitent d’une situation, d’une problématique, ou encore d’un événement concernant le territoire. Prière d’envoyer vos lettres avant le mercredi, 17 heures, en fichier Word (et non en pdf), et d’en vérifier l’orthographe avant l’envoi. Nous nous réservons le droit de les éditer, de les raccourcir si nécessaire, ou de les corriger en espérant que vous aurez fait vos devoirs avant de nous faire parvenir votre missive. Merci! (C.D.)

__________________________________________________
BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈV

Lire c’est payant – Une façon ludique de payer ses amendes de bibliothèque! Pendant la Saison de la lecture, les bibliothèques de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville proposent aux jeunes abonnés de 13 ans et moins de payer leurs amendes en lisant! Ainsi, du
17 octobre au 1er novembre inclusivement, pour chaque minute de lecture en bibliothèque, dix sous seront retranchés de la somme due. C’est amusant, c’est simple et… c’est payant! Il s’agit d’une façon amusante d’enseigner le sens des responsabilités aux jeunes et de les encourager à la lecture. Toutefois, il faudra s’inscrire et s’installer dans la zone de lecture spécialement aménagée pour l’occasion. Pour connaître les heures d’ouverture des bibliothèques, vous pouvez consulter le site des Bibliothèques de Montréal; visitez bibliomontreal.com ou communiquez avec l’une des trois bibliothèques de l’arrondissement.
Bibliothèque d’Ahuntsic : 10300, rue Lajeunesse, 514 872-0568
Bibliothèque de Cartierville : 5900, rue De Salaberry, 514 872-6989
Bibliothèque de Salaberry : 4170, rue De Salaberry, 514 872-1521
(Source : Arrondissement)

Abris temporaires d’automobiles. Dans l’arrondissement, les abris temporaires d’automobiles ne peuvent être installés que sur des propriétés strictement résidentielles, à partir du 15 octobre de chaque année et ils doivent être enlevés complètement (structure métallique et toile) au plus tard le 15 avril, le printemps suivant. Un seul abri est permis par terrain et il doit être installé sur une unité de stationnement ou sur une voie y donnant accès. L’installation d’abris temporaires est prohibée dans certains secteurs patrimoniaux qui sont décrits dans le règlement d’urbanisme de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville. Pour renseignements supplémentaires : 311 ou consulter le lien http://www1.ville.montreal.qc.ca/banque311/content/ahuntsic-cartierville-%E2%80%93-abri-temporaire-pour-automobiles. (Source : Arrondissement)


Picture

Le TAZ dévoile une collection exclusive de planches de skateboard aux couleurs de Montréal. Référence au pays pour les amateurs et passionnés de skateboard, l’équipe du TAZ dévoile aujourd’hui une première collection de planches exclusives qui rendent hommage aux ruelles de Montréal. Vendus en tirage limité, au coût de 60 $, les quatre modèles de la série Ruelles sont disponibles dès maintenant au TAZ, le plus grand skatepark au pays pour la pratique des sports d’action. Fabriquées au Canada, en bois 100 % érable, ces 200 planches sont offertes dans une variété de formes et de largeurs. « Le skate est un sport parallèle, mais tout comme les ruelles de Montréal, il est emblématique du patrimoine urbain et de l’évolution de la ville. C’est pourquoi nous sommes particulièrement fiers de ce maillage très montréalais entre le skate et les ruelles de quartiers. C’est une occasion de partager une partie de la culture qui distingue Montréal des autres villes », souligne Philippe Jolin, directeur des opérations du TAZ. Les quatre premières planches de la collection Ruelles affichent des images prises par Marc-André St-Jean, membre de l’équipe du TAZ, qui a photographié l’arrière-cour des quartiers de nos voisins d’Hochelaga, de Villeray, de Saint-Michel et de Ville-Marie.  

Changement d’horaire dans les sept écocentres : ouverts du mardi au samedi pour la période hivernale. La Ville de Montréal informe les Montréalais qu’à compter du 15 octobre, les écocentres LaSalle, Eadie, Petite-Patrie, Acadie, Saint-Michel, Rivière-des-Prairies et Côte-des-Neiges seront ouverts du mardi au samedi, de 10 h à 18 h, et fermés les dimanches et les lundis. Cet horaire sera en vigueur jusqu’au 14 avril. En raison des travaux prévus pour l’échangeur Turcot, l’écocentre Eadie fermera définitivement ses portes le 15 novembre. Par ailleurs, la construction de l’écocentre Saint-Laurent va bon train. L’ouverture est prévue en 2016. Tous les résidents de l’agglomération montréalaise peuvent apporter gratuitement jusqu’à 12 m3 de résidus pouvant être récupérés et qui sont refusés lors de la collecte des ordures ménagères. Une preuve de résidence et d’identité avec photo est exigée. Un écocentre est un lieu de dépôt et de récupération par apport volontaire d’objets encombrants, de résidus domestiques dangereux, de résidus de construction, de démolition et de rénovation d’origine résidentielle ainsi que de matériaux secs et de résidus verts. Les vêtements, la literie ou les jouets sont ensuite remis à des organismes communautaires. Avec un taux de valorisation atteignant près de 65 % des matières qui y sont apportées, les écocentres sont une façon écologique de réduire collectivement notre empreinte environnementale.  www.ville.montreal.qc.ca/ecocentres.(Source : Arrondissement)


Picture

LE COMITÉ DES USAGERS DU CSSSAMN VIENT DE NOUS INFORMER QUE CETTE CONFÉRENCE EST ANNULÉE (MAJ: 2015-10-28, 11h10). Plusieurs changements dans le milieu de la santé et des services sociaux. Cliniques médicales qui ferment, nouvelles lois, regroupement des hôpitaux, CLSC et résidences, il y a tant de changements en santé et en services sociaux! Mais qu’est-ce que cela change pour les usagers? Profiterons-nous d’une amélioration des soins et des services dans notre quartier? Nous aurons des réponses à ces questions (et à bien d’autres) à la conférence du Dr Pierre Gfeller, président-directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Nord-de-l’Île-de-Montréal le mercredi 28 octobre à 18 h au Centre d’hébergement Légaré (1615, rue Émile-Journault dans le domaine Saint-Sulpice). Entrée gratuite. Goûter offert par le comité des usagers. Information : 514 384-2000, poste 7200. (Source : Centre de santé et de services sociaux d’Ahuntsic et Montréal-Nord)

__________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE

ATTENTION: CHANGEMENT AU JOUR DE TOMBÉE. Vous êtes d’un organisme communautaire et vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, des succès ou des questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com en nous faisant parvenir un court texte (maximum de 100 mots) dans un fichier WORD (et non en pdf). Prenez note que nos jour et heure de tombée sont maintenant le LUNDI de chaque semaine, à 17 heures. C’est avec plaisir que nous publierons vos infos. Faites en sorte qu’elles soient brèves. Indiquez-nous les deux semaines où vous voulez les voir publiées. Finalement, n’attendez pas un accusé de réception, nous préférons garder notre temps pour bien gérer cette chronique et publier le plus d’information possible.


Picture

Une première édition divertissante et réussie du Tournoi de cricket TD a eu lieu le 27 septembre au parc Jarry. Plus de 50 participants, regroupés en six équipes, ont eu beaucoup de plaisir sur le terrain. L’activité a permis d’amasser une somme de 2 000 $ qui fut remise à l’organisme Rap Jeunesse pour son programme Jeu de la rue.

Ateliers jeunesse (8 à 14 ans) Cercle des fermières d’Ahuntsic.

  1. Initiation au tissage (d’un mini-sac de 20 cm par 25 1/2 cm). Deux métiers sont montés pour permettre au jeune de venir avec un ami. Le tissage se fait sous la supervision d’une tisserande expérimentée, selon la disponibilité des jeunes et de la bénévole, soit les fins de semaine ou après les heures d’école. Il faut prévoir au moins trois à quatre séances d’une heure.        
  2. Signet en broderie Bargello (concours provincial). L’atelier se donne en janvier. Nous souhaitons garder les signets au Cercle jusqu’à la fin des concours. L’atelier aura lieu les samedis, pendant tout le temps que la confection des signets l’exigera.

Inscription pour le tissage et la broderie : Cercle Ahuntsic,
au 514 387-1264, ou au 2574, rue Fleury Est, Montréal. Activités gratuites et matériel fourni. Les places sont limitées. Premier arrivé, premier servi. (Source : Cercle des fermières d’Ahuntsic)
 


Picture

Inscription au Magasin-Partage de Noël Ahuntsic (SNAC). Le Magasin-Partage de Noël, qui se tiendra du 14 au 17 décembre, permet aux ménages démunis du quartier de choisir eux-mêmes des denrées alimentaires selon leur goût en contribuant à 10 % de leur coût. Des jouets sont aussi donnés aux enfants. Toute personne qui veut se prévaloir du Magasin-Partage doit résider dans le quartier (H2B-H2C-H2M-H2N-H3L) et ne pas avoir fait de demande ailleurs. Un rendez-vous pour s’inscrire est obligatoire. Trois endroits différents sont proposés du 30 octobre au 5 novembre 2015. Des preuves de résidence, d’identité de tous les membres de la famille, de revenu ainsi que le montant équivalent à 10 % du coût de l’épicerie (une personne : 6 $; deux ou trois personnes : 8 $; quatre ou cinq personnes : 10 $; six personnes et plus : 12 $) sont demandés. Le SNAC doit respecter un nombre limite de familles participantes. L’organisme a besoin de bénévoles, et les dons en denrées, en argent ou en jouets sont les bienvenus. Rendez-vous et information :
514 385-6499. (Source : SNAC)

Collecte de fond au profit de pause-famille, organisme du quartier qui vient en aide aux enfants de 0 à 5 ans, le samedi 24 octobre de 10 h à 16 h. Invitez votre famille et vos amis à notre bazar artisanal organisé par le groupe de travaux d’aiguille. Vous y trouverez des accessoires vestimentaires pour bébés, enfants et adultes ainsi que des objets pratiques et décoratifs pour la maison. En plus de pouvoir vous procurer des articles confectionnés à la main qui feront de jolis cadeaux de Noël, vous viendrez en aide à des familles qui en ont besoin. À la salle d’activités au 10800, avenue Millen, 514 334-5757. (Source : Les jardins Millen)


Picture

Pour une 28e année, le Centre chiropratique Fleury Ouest aide l’Accueil Bonneau.
Le 24 octobre, en échange de denrées non-périssables et de vêtements chauds, les invités se feront offrir gracieusement des examens de dépistage complets sans frais, et les patients, un ajustement préventif gratuit. Le Centre espère cette année doubler les dons mais aussi mobiliser davantage la population du quartier afin d’enrichir cette tradition. Il est partenaire de longue date de l’Accueil Bonneau, avec un nombre d’années de partenariat consécutives record. Appelez pour un rendez-vous, au 514 385-5100. (Source : CCFO)


Picture

Venez célébrer l’Halloween avec le Centre des femmes! Le 27 octobre prochain à 13h30, déguisez-vous et apportez un dessert à partager. Il y aura un tirage au profit de Centraide, de nombreux prix à gagner et plusieurs certificats cadeaux offerts par les commerçants de la rue Fleury. Inscription requise par téléphone, au 514 388-0980. Le Centre des femmes est situé au 1586, rue Fleury Est, porte 100. Consultez le calendrier des prochaines activités au www.cfse.ca. (Source : CFSE)


Picture

Cours de préparation à la citoyenneté. Votre demande de citoyenneté est envoyée? Vous avez besoin d’un coup de main pour réviser le guide Découvrir le Canada afin de réussir votre examen de citoyenneté? Inscrivez-vous à nos cours de préparation pour étudier en groupe et avec l’aide d’un professeur. La prochaine session débutera le mardi 27 octobre (jour) ou le jeudi 29 octobre (soir). Un cours par semaine pendant cinq semaines. (20$ la session de cinq cours). N’attendez pas pour vous inscrire car les prochaines sessions sont prévues seulement pour 2016. Inscription : 514 382-0735, poste 228. (Source : CANA) 


Picture

Je lis avec papa! Repère et ses partenaires organisent une activité de lecture pères-enfants. Il s’agit d’une activité interactive pour découvrir des fables et des histoires d’ici et d’ailleurs. L’activité aura lieu le samedi
7 novembre à 10 h à la bibliothèque de Cartierville, au 5900 rue de Salaberry à Montréal. Inscription obligatoire, veuillez contacter Louis-Joseph, au 514 381-3511. (Source : RePère)

Invitation pour l’événement Bordeaux-Cartierville re-fait connaissance. Le Comité de la démarche du tout inclus est heureux de vous inviter à l’événement festif 2015 Bordeaux-Cartierville re-fait connaissance. Ce comité est issu du plan d’action concerté en développement social intitulé Bordeaux-Cartierville, quartier de tous les possibles. L’objectif de cette démarche est de mieux accueillir les nouveaux résidents de Bordeaux-Cartierville et de faciliter leur inclusion, notamment en harmonisant nos pratiques de référence. Cette soirée permettra aux intervenants et aux acteurs du quartier de mieux connaître les divers services offerts aux citoyens sur notre territoire. Ainsi, mieux  se connaître et  tisser des liens plus étroits permettront d’optimiser la référence entre les organisations. Le comité organisateur vous invite donc à vous joindre à nous le jeudi 29 octobre de 16 h à 19 h. Des frais de 50 $ par organisme sont demandés pour l’organisation de cet événement de quartier. Nous souhaitons recevoir votre inscription le plus rapidement possible afin de faciliter la logistique de cette grande rencontre. (Source : CLIC de Bordeaux Cartierville)
 


Picture

La collecte de bouteilles pour les scouts du 103e Saint-André-Apôtre aura lieu le samedi 14 novembre. Cette activité de financement permet à 100 jeunes du quartier de partir en camp plusieurs fois dans l’année. Gardez vos bouteilles et canettes consignées, nous passerons les chercher (entre la terrasse Fleury et Saint-Denis) le 14 novembre. Nous vous remercions de soutenir les scouts. (Source : 103e groupe scouts Saint-André-Apôtre)

Journée familiale d’activités. Pour souligner le début du festival sportif d’Ahuntsic-Cartierville, les familles sont invitées au YMCA Cartierville pour une journée familiale gratuite, le dimanche
15 novembre. Consultez la programmation, il y a des activités pour les tout-petits, un rallye et un spectacle. De plus, l’escouade EnergZ’toi sera sur place! (Source : Arrondissement)
 
________________________________________________________

LE COIN DES COMMERÇANTS 

Secteur Chabanel

​Iris Setlakwe, designer de mode bien connue qui a pignon sur rue dans le quartier Chabanel sous le nom de Collection Iris, a participé à la collecte de fonds pour Logis Rose-Virginie. Tout comme les créations de quatre autres designers québécois, les créations de Mme Setlakwe ont pu être présentées par des comédiens connus du grand public, au Grand Défilé de Logis Roger-Virginie le mercredi 21 octobre, à l’hôtel Le Windsor de Montréal. Grâce à l’appui de commanditaires et de nombreux donateurs, l’évènement-bénéfice a permis d’amasser 145 000 $ pour Logis Rose-Virginie afin qu’il poursuive sa mission. Fondé par la Congrégation Notre-Dame de Charité du Bon-Pasteur en 1990, Logis Rose-Virginie est une maison d’hébergement pour femmes en difficulté́ aux prises avec des problèmes de santé mentale, d’alcoolisme ou de toxicomanie. En leur proposant une formule d’hébergement supervisé pour une période pouvant aller jusqu’à trois ans, l’organisme leur offre un soutien professionnel, de même que l’espace et le temps pour reprendre leur vie en main. 

Boulevard Henri-Bourassa Ouest


PictureLe magasin Loblaws sur la rue Henri-Bourassa (Photo : Philippe Rachiele)

Le 16 janvier prochain, le magasin Loblaws du boulevard Henri-Bourassa Ouest fermera ses portes pour de bon. La direction de Provigo et Loblaws Québec ne le juge pas assez rentable, tout comme quelques autres supermarchés Loblaws. Par ailleurs, la bannière Loblaws va disparaître petit à petit du paysage québécois a annoncé Pierre Dandoy, vice-président principal Provigo et Loblaws Québec, au quotidien La Presse. Cette bannière sera, dans certains cas, remplacée au Québec par la bannière Provigo. 

Sur FLO


PicturePhoto: Facebook Fleury Ouest

Activité familiale pour lHalloween organisée par la SDC Fleury Ouest au parc Tolhurst, le samedi 31 octobre, à partir de 13 heures : concours de déguisement, « Labyrinthe des sortilèges », « Chasse aux horreurs », exposition de citrouilles, épouvantails et fantômes, atelier de maquillage, coin des petits, barbe à papa et autres sucreries.


Le Centre chiropratique Fleury Ouest reçoit, le samedi 24 octobre, de 8 h à 19 h, vos denrées non périssables ainsi que des vêtements chauds pour l’Accueil Bonneau de Montréal. Examens de dépistage sans frais et ajustements chiropratiques pour vous en échange de vos dons. Un événement à ne pas manquer pour la sensibilisation à la santé neuro-vertébrale et à l’itinérance. 


Sur La Promenade

Le jeudi 29 octobre prochain, la Promenade Fleury, en collaboration avec Tandem Ahuntsic-Cartierville et A’Shop, inaugurera une nouvelle murale extérieure, cette fois à l’effigie du célèbre Maurice Richard, joueur émérite du Canadien et ancien résidant d’Ahuntsic, le bien nommé « Rocket », au restaurant La Molisana. (Plus d’info dans nos Actus de la semaine prochaine).

La Promenade organise une fête pour l’Halloween le samedi 31 octobre. Rendez-vous au restaurant La Molisana, pour visiter la Maison hantée, de 16 h à 20 h, au 1014, rue Fleury Est.

________________________________________________________

QUOI FAIRE… QUOI FAIRE… QUOI FAIRE… QUOI FAI

ATTENTION: CHANGEMENT AU JOUR DE TOMBÉE. Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices d’activités ou d’événements intéressants dans nos quartiers? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com en nous faisant parvenir un court texte (maximum de 100 mots) dans un fichier WORD (et non en pdf). Prenez note que nos jour et heure de tombée sont maintenant le LUNDI de chaque semaine, à 17 heures. C’est avec plaisir que nous publierons vos infos. Faites en sorte qu’elles soient brèves. Indiquez-nous les deux semaines où vous voulez les voir publiées. Finalement, n’attendez pas un accusé de réception, nous préférons garder notre temps pour bien gérer cette chronique et publier le plus d’information possible.


Picture

Le vendredi 23 octobre à 18 h
Hommage à Charles Aznavour par Pierrot Fournier. Il se voyait déjà en haut de l’affiche et Pierrot a eu raison! Avec cet hommage à Aznavour, Pierrot Fournier vous propose une interprétation riche en émotions et en talent. Venez vivre un moment de bohème avec nous! Souper-spectacle, 44,95 $.
(Source : Le Rendez-vous du thé)

Le vendredi 23 octobre de 13 h 30 à 15 h
Initiation à la recherche sur Internet (bibliothèque de Cartierville). Inscription : 514 872-6989.


Picture

Le vendredi 23 octobre à 20 h
Petit récital pour objets abandonnés Musique originale pour instruments inventés. Musicien, compositeur et inventeur d’instruments, Max Vandervorst crée, depuis 1988, des spectacles basés sur la « musicalisation » d’objets recyclés. Dans son Petit récital pour objets abandonnés, il propose une sorte de conte musical, humoristique et interactif, qui met en scène quelques-unes de ses créations instrumentales tels qu’un violon à clous, un saxosoir ténor et un conservophon. Présenté avec le soutien de Wallonie-Bruxelles international à la Maison de la culture. (Source : La Maison de la culture)


Picture

Le samedi 24 octobre à 18 h
Brel, Brassens, Ferré. Pierrot Fournier interprète des classiques de Brel, de Ferré et de Brassens. Au Québec, l’excellence de son interprétation du répertoire brellien est depuis longtemps reconnue. Il « redonne vie aux tubes du grand Jacques à sa façon. Et soudain, sans crier gare, vlan! Voir un ami pleurer… Une soirée touchante et envoûtante. Souper-spectacle, 44,95 $. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

Le samedi 24 octobre de 7 h 30 à 14 h
Visite du réservoir Beaudet et de l’étang Burbank à Danville avec le Club d’ornithologie d’Ahuntsic. Excellent lieu pour l’observation des goélands et des oies des neiges, qui se regroupent sur le lac par milliers en fin de journée. Il y a aussi la possibilité d’observer plusieurs espèces de canards plongeurs et des grèbes. Prévoir un lunch. En cas de pluie, la visite est remise au lendemain. Covoiturage : 23 $. Information : coamessages@gmail.com ou 438 338-4138. (Source : COA)

Le samedi 24 octobre à 14 h
Bouh! L’Atelier des fantômes! Qui a peur des fantômes? À l’occasion de l’Halloween, les fantômes se transformeront en mignons photophores qui illumineront les maisons. Pour les enfants de 5 à
12 ans et leurs parents, à la bibliothèque de Cartierville. Activité gratuite, réservation obligatoire à la bibliothèque, au 5900, rue De Salaberry, ou par téléphone, au 514 872-6989. (Source : Arrondissement)
 
Les samedi 24 et dimanche 25 octobre de 10 h à 15 h
L’Association des modélistes ferroviaires de Montréal ouvre ses portes au public. L’Association existe depuis 65 ans (juin 1950) et détient une charte de corporation sans but lucratif depuis
février 1973. Elle est située sur la rue Meilleur, au coin de Louvain, dans le quartier Ahuntsic-Cartierville. L’Association existe pour le plaisir et la satisfaction de ses membres, lesquels se sont donnés pour mandat de construire, d’entretenir et d’opérer une maquette de chemin de fer à l’échelle HO (1/87) ainsi que de faire la promotion du modélisme ferroviaire. L’Association est à la recherche de nouveaux membres désireux de participer à la réalisation de cette maquette et souhaite particulièrement l’adhésion de personnes du quartier Ahuntsic-Cartierville. (Source : Association des modélistes ferroviaires de Montréal)


Picture

Le dimanche 25 octobre à 19 h
Cours de thé par Thanina. Qu’est-ce que le thé blanc, vert, rouge? Ses bienfaits sur la santé? Comment préparer un bon thé? Lequel prendre pour se reposer ou encore, avoir plus d’énergie? La différence entre le thé en vrac et celui en sachet? Finissez bien votre semaine en appréciant un bon moment reposant, avec réponses à vos questions sur la boisson la plus bue au monde après l’eau. Au menu : son histoire, ses propriétés, son mode de préparation, et bien plus. Avec Thanina, apprentie du maître de thé Nakamura Sensei, fraîchement revenue du Japon pour partager ses conseils et astuces. Elle vous permettra aussi de déguster de savoureux thés fins de multiples parfums, pour votre plaisir. Cours et dégustation 25 $. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

Le dimanche 25 octobre à 15 h
Victoria, danse-théâtre. Production-choc qui éblouit ses publics depuis 15 ans, Victoria revient enfin à Montréal! L’auteure Dulcinée Langfelder place en héroïne une dame attachante qui, à 90 ans, est enfermée dans un corps qui ne réagit plus comme elle aimerait. Elle s’en échappe et nous entraîne dans ses souvenirs et ses rêves, en nous laissant apprivoiser la maladie et la perte d’autonomie. Un spectacle touchant livré par Dulcinée Langfelder et Anne Sabourin. Présenté dans le cadre du Conseil des arts de Montréal en tournée, à la Maison de la culture. (Source : Maison de la culture)


Picture

Le lundi 26 octobre à 18 h
Poésie à la carte. Invité spécial Daniel Pilon, par Roger Michael et Daniel Pilon. Cet artiste québécois parfaitement bilingue a participé à plus de 45 longs-métrages depuis 1968, passant par l’Italie, l’Espagne et l’Angleterre. Au petit écran, il a joué dans plusieurs feuilletons fort populaires aux États-Unis. Au cinéma, il a tourné avec le célèbre cinéaste espagnol Luis Bunuel ainsi que dans le film policier  Branigan avec John Wayne. Tout jeune, il fut découvert avec son frère Donald par le cinéaste québécois de réputation internationale Gilles Carle. C’est un honneur et un plaisir de le recevoir au Rendez-vous du thé. Entrée libre – contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

Le mardi 27 octobre à 18 h
Eco Trio, par Jean Cyr, Raymond Grégoire et André Boisvert. Du jazz en harmonie avec l’eau, l’air, la faune et la flore, le ciel, la terre et les autres beautés du monde. À découvrir – contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

Le mardi 27 octobre de 18 h 15 à 18 h 45
Conférence sur les pollinisateurs urbains. Marc Sardi, chargé de projet en biodiversité urbaine pour Ville en vert et coporte-parole de la coopérative Miel Montréal, vous fera découvrir la diversité des abeilles en ville et les différentes façons de leur offrir un habitat propice à leur bien-être. Il sera question également des enjeux auxquels font face les pollinisateurs et de la démystification des abeilles et des guêpes. Cette conférence est présentée dans le cadre du cocktail-coop de la Caisse Desjardins de Bois-Franc–Bordeaux–Cartierville, au Centre de services Galeries Normandie, 2570, rue de Salaberry, Montréal. RSVP. (Source : Arrondissement)


Picture

Le mercredi 28 octobre à 20 h
Concert au bout du monde Essence yéménite (version 2015) à la Maison de la culture. Ce spectacle explore le parcours musical des Juifs du Yémen où le sacré s’harmonise avec le folklore, l’arabe avec l’hébreu. Marie Trezanini s’inspire des chants issus des cérémonies de mariage et des fêtes religieuses. La mise en scène de Julien Blais met en valeur ce voyage musical avec l’apport de danses et de projections visuelles. (Source : Maison de la culture)


Picture

Le mercredi 28 octobre de 13 h 30 à 15 h 30
Jean-Louis Brazier présente le système musculo-squelettique du genre humain, dans le cadre des rendez-vous du mercredi, à la salle de l’église Saint-Jude (10120, avenue d’Auteuil). Gratuit pour les membres de l’Alliance culturelle, 10 $ pour les non-membres. Information : 514 382-5716 ou www.allianceculturelle.qc.ca. (Source : Alliance culturelle)


Picture

Le mercredi 28 octobre à 18 h
Plusieurs changements dans le milieu de la santé et des services sociaux. Cliniques médicales qui ferment, nouvelles lois, regroupement des hôpitaux, CLSC et résidences, il y a tant de changements en santé et en services sociaux! Mais qu’est-ce que cela change pour les usagers? Profiterons-nous d’une amélioration des soins et des services dans notre quartier? Nous aurons des réponses à ces questions (et à bien d’autres) à la conférence du Dr Pierre Gfeller, président-directeur général du Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Nord-de-l’Île-de-Montréal, au centre d’hébergement Légaré (1615, rue Émile-Journault dans le domaine Saint-Sulpice). Entrée gratuite. Goûter offert par le comité des usagers. Information : 514 384-2000,
poste 7200. (Source : Centre de santé et de services sociaux d’Ahuntsic et Montréal-Nord)


Picture

Les mercredi et jeudi 28 et 29 octobre
Café-conversation. Depuis le 7 octobre, tous les mercredis, de
13 h 30 à 15 h et les jeudis de 18 h 30 à 20 h, ont lieu des Cafés- conversations au Café de Da pour une période de huit semaines. Vous connaissez un nouvel arrivant ou un immigrant non francophone? Parlez-lui du Café-conversation, une façon agréable d’enrichir son vocabulaire et de mieux s’exprimer en français. Inscription requise. (Source : Café de Da)



Picture

Le jeudi 29 octobre à 18 h 15
Les étapes de la rupture. Depuis le
8 octobre, vous pouvez assister à six rencontres sur les étapes de la rupture au Centre communautaire Ahuntsic. Il s’agit d’aider chaque père à prendre conscience que la rupture n’exprime pas forcément un échec de vie, mais plutôt une étape qui doit être surmontée d’une façon positive et enrichissante. Rencontres animées par le psychologue Jean-Pierre Houle. Inscription obligatoire, gratuite pour les membres. Contacter Louis-Joseph au 514-381-3511 ou à liaison@repere.org. (Source : Repère)


Picture

Le jeudi 29 octobre à 18 h
Soirée lyrique. Estelle Côté, chanteuse lyrique, accompagnée par Othmar Haeni à l’accordéon, présente des airs connus du répertoire classique et semi-classique tels que Torna a Sorrento, Besame mucho, La vie en rose, La Veuve joyeuse, pour une soirée enivrante composée exclusivement de chants d’amour. Souper-spectacle, 39,99 $. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

Le jeudi 29 octobre à 18 h
Vernissage Du crayon à Instagram Salle d’exposition de la Maison de la culture, entrée libre. (Source : Maison de la culture)


Picture

Le jeudi 29 octobre à 20 h
Les jeudis Jazz L’air et la terre. Figures majeures du jazz au Québec, le créatif vibraphoniste Jean Vanasse et le renommé contrebassiste tchèque Miroslav Vitous vous offrent une prestation imprégnée d’une chimie musicale incontestable. Complices dans plusieurs projets, l’improbable duo donne lieu à des envolées lyriques émouvantes. Virtuose de l’archet, Miroslav Vitous métamorphose la contrebasse en violoncelle ou même en violon et Jean Vanasse, mélodique et expressif, parfois plane, vole ou atterrit. Le duo offre un éventail des différentes compositions qu’il a partagées depuis ces 30 dernières années; des musiques expressives, nuancées et résolument modernes. À la Maison de la culture. (Source : Maison de la culture) 


Picture

Le vendredi 30 octobre à 18  h
Hommage à Piaf par Angélique Duruisseau et Marc-André Cuierrier. La même intensité, le chagrin dans la gorge et l’amour qui déborde, la voix qui gonfle pour vous faire frissonner avec elle. Angélique fait revivre le répertoire de la grande Édith Piaf. La foule, Padam, Je ne regrette rien… accompagnée de Marc-André Cuierrier au piano. Souper-spectacle, 44,95 $. (Source : Le Rendez-vous du thé)

Le vendredi 30 octobre de 17 h à 18 h 30
Invitation au dévoilement de la Biblio Mobile de l’arrondissement. Venez assister au dévoilement de la Biblio Mobile au Café de Da, au 545, rue Fleury Est. Un conteur racontera aux petits et grands des histoires à faire peur. Un goûter et des bonbons seront servis. (Source : Arrondissement)
Le samedi 31 octobre à 14 h
Trouille et citrouilles! Les tout-petits monstres seront servis pour l’Halloween cette année avec des contes d’Asie, d’Europe, d’Afrique et d’Amérique. Au menu : recettes de sorcières, citrouilles géantes et apparitions dans les jardins cucurbitacées! Rires garantis! Pour les enfants de quatre à huit ans et leurs parents, à la bibliothèque d’Ahuntsic. Activité gratuite, vous devez cependant réserver vos places à la bibliothèque ou par téléphone, au 514 872-0568 (places limitées). (Source : Arrondissement)

Le samedi 31 octobre à 14 h
L’Étrange mademoiselle Luna Croque. Venez rencontrer l’étrange mademoiselle Luna Croque qui ne sort de son placard qu’à l’occasion de l’Halloween. Elle est franchement bizarre et elle a bien hâte de vous raconter ses histoires préférées. Pour les enfants de quatre à huit ans et leurs parents, à la bibliothèque de Salaberry. Activité gratuite, vous devez cependant réserver vos places à la bibliothèque ou par téléphone, au 514 872-1521 (places limités). (Source : Arrondissement)


Picture

Le samedi 31 octobre de 13 h à 16 h
Visite au parc Jean-Drapeau (Île Sainte-Hélène) avec le club d’ornithologie d’Ahuntsic. Plusieurs espèces d’oiseaux peuvent y être observées, dont des canards, des rapaces et des passereaux. Rendez-vous sur place à la station de métro Jean-Drapeau ou au parc de l’île-de-la-Visitation pour le covoiturage (5 $) à midi. Information : coamessages@gmail.com ou 438 338-4138. (Source : COA)


Picture

Le samedi 31 octobre à 18 h
Hommage à la chanson par Sélim Bichara. Sélim interprète des chansons de Georges Moustaki, Brel, Aznavour, Félix Leclerc et de bien d’autres, en plus de quelques-unes de ses compositions. Il puise aussi dans les répertoires québécois, français, espagnol et italien. Sélim se produit un peu partout dans la province offrant des soirées intimes, douces et avec un peu d’humour. Souper-spectacle, 44,95 $. (Source : Le Rendez-vous du thé)



Picture

Le samedi 31 octobre à 14 h
Conférence sur les trésors de nos cimetières. Initiation à l’art funéraire et à ses symboles. À l’occasion de ses activités d’Halloween, Cité historia vous invite à une double conférence, dans l’atmosphère toute particulière de la plus ancienne église qui subsiste sur l’île de Montréal, l’Église de la Visitation, qui accueillera Nancy Shaink et Serge-Olivier Rondeau. (Source : Cité historia)


Picture

Le dimanche 1er novembre à 18 h
Orchestre Westfalia par Marc-André Picard. Venez profiter d’une joyeuse ballade en Westfalia sur les plus grands airs de rock des années soixante et soixante-dix! Le tout interprété par Marc-André Picard, créateur du one-man-band l’Orchestre Westfalia (voix, guitare, percussions). Au programme : The Who, Led Zeppelin, CCR et bien plus encore. Entrée libre – contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)

Le mardi 3 novembre de 13 h 30 à 15 h
Formation Initiation aux médias sociaux à la bibliothèque de Cartierville. Inscription deux semaines avant la date de l’évènement par téléphone, au 514 872-6989, ou sur place. (Source : Arrondissement)

Le mercredi 4 novembre de 10 h à 11 h 30
Formation Découvrez votre ordinateur – clavier et souris à la bibliothèque d’Ahuntsic. Inscription deux semaines avant la date de l’évènement par téléphone (514 872-0568) ou sur place. (Source : Arrondissement)


Picture

Les vendredi 6 et samedi 7 novembre
Le Musée des Sœurs de Miséricorde souligne le rassemblement des sages-femmes canadiennes à Montréal. Une capsule historique sur l’histoire des sages-femmes en lien avec celle des Sœurs de Miséricorde sera offerte au Musée afin de souligner la tenue du congrès annuel de l’Association canadienne des sages-femmes à Montréal. Départs des visites : 10 h 30 et 14 h. Aucune réservation requise. Animation gratuite offerte en français seulement. Le Musée est situé au 12435, avenue de la Miséricorde. Information : 514-332-0550, poste 1-393. (Source : Musée des Sœurs de Miséricorde)


Picture

Le samedi 7 novembre à 10 h
Je lis avec papa! Repère et ses partenaires organisent une activité de lecture pères-enfants. Il s’agit d’une activité interactive pour découvrir des fables et des histoires d’ici et d’ailleurs. Lieu : à la bibliothèque de Cartierville, au 5900, rue De Salaberry à Montréal. Inscription obligatoire; veuillez contacter Louis-Joseph, au 514 381-3511. (Source : RePère)

Le samedi 7 novembre de 11 h à 12 h 30
Formation Initiation à l’informatique à la bibliothèque d’Ahuntsic. Inscription deux semaines avant la date de l’évènement par téléphone (514 872-0568) ou sur place. (Source : Arrondissement)
 
Le samedi 7 novembre à 14 h
Des aventures de cape et d’épée! (Première série de trois séances). Voici l’occasion pour les jeunes aventuriers de se glisser dans la peau des chevaliers d’autrefois ou de devenir un Jedi et de jouer un rôle au cœur d’une grande épopée. Cette activité aura lieu à la bibliothèque de Cartierville et s’adresse aux jeunes âgés de 10 à
14 ans. Pour participer, on doit réserver en téléphonant au
514 872-6989 ou se présenter directement au 5900, rue De Salaberry. (Source : Arrondissement)


Picture

Le dimanche 8 novembre, de 14 h à 16 h, à l’Église Saint-Jude. Discussion sur la famille « La famille, c’est l’affaire de tous! » Qu’on ait ou non des enfants, qu’on soit parents ou grands-parents, célibataires, mariés ou en union de fait, veufs ou veuves, nous avons tous une famille et cette discussion nous concerne! Au printemps dernier, un questionnaire permettait à plusieurs d’exprimer leurs questions et leurs préoccupations concernant la famille. Regroupées en trois grands thèmes, elles seront au cœur du panel : l’importance de la famille dans la société, la transmission des valeurs et l’église face aux enjeux actuels. Il y aura aussi une période de questions libres de 30 minutes. Des activités sont prévues pour les enfants pendant l’échange afin de permettre aux parents d’y participer activement. Sans frais, et sans inscription préalable. Bienvenue à tous!

Le mardi 10 novembre à 19 h 30
Rencontre avec Geneviève Pettersen. Révélée au grand public par ses chroniques de Madame Chose dans La Presse, Geneviève Pettersen a obtenu autant un succès critique que populaire avec son premier roman, Déesse des mouches à feu. Elle nous racontera son parcours ainsi que les projets qu’elle mijote, au Café de Da (Bibliothèque Ahuntsic) – 545, rue Fleury Est. Activité gratuite, inscription sur place ou par téléphone (514 872-0568) deux semaines avant la date de l’évènement. Activité présentée grâce au soutien de l’Union des écrivaines et des écrivains du Québec. (Source : Arrondissement)

Le mardi 10 novembre à 19 h
Soirée d’information sur le projet de piétonnisation temporaire de l’avenue Park-Stanley. Vous êtes invités à une soirée d’information portant sur le projet de piétonnisation temporaire de l’avenue Park-Stanley du Parcours Gouin. Cette rencontre aura lieu à la cafétéria des Jardins Millen située au 10 800, avenue Millen, près de la station de métro Henri-Bourassa. S’il vous plaît, confirmez votre présence par courriel : parcoursgouin@ville.montreal.qc.ca. (Source : Arrondissement)
__________________________________________________

Autres idées d’activités sans date précise


Picture

Exposition-photoreportage QuébécoisEs, musulmanEs… et après? Jusqu’au 30 octobre 2015, venez découvrir ce photoreportage au Café de Da, une exposition loin des stéréotypes et qui offre des portraits rendant compte de la diversité des musulmans au Québec. (Source : Café de Da)

L’Antenne Ahuntsic-Bordeaux-Cartierville de l’Université de Sherbrooke offre huit conférences sur la géopolitique de l’Europe centrale et orientale – de l’Estonie à l’Albanie. Présentées par Benoît Gascon, les conférences ont lieu le matin de 9 h 30 à midi et sont répétées l’après-midi de 13 h à 15 h 30, les jeudis, jusqu’au
5 novembre inclusivement à la salle communautaire de l’église Saint-Jude, située au 10120, avenue d’Auteuil. Les gens de 50 ans et plus sont les bienvenus. Une préinscription est obligatoire à www.usherbrooke.ca/uta/abc. (Source : Université de Sherbrooke)

________________________________________________________
Numéros de téléphone utiles
Bibliothèque d’Ahuntsic : 514 872-0568
Bibliothèque de Cartierville : 514 872-6989
Bibliothèque de Salaberry : 514 872-1521
Café de Da : 514 872-5674
Le Rendez-vous du thé : 514 384-5695
Maison de la culture : 514 872-8749

* Les renseignements de la section Quoi faire sont publiés à titre indicatif. C’est avec plaisir que journaldesvoisins.com corrige les coquilles, mais il ne peut être tenu responsable d’erreurs ou d’omissions. 
​_______________________________________________________

Journaldesvoisins.com, le magazine papier de novembre est disponible!


Picture

Les changements climatiques ont-ils des impacts sur notre territoire? Lisez notre dossier dans le mag papier de novembre!
Depuis jeudi 22 octobre, la version Ouest du magazine papier de novembre de journaldesvoisins.com a commencé à être distribué sur le territoire. Soyez aux aguets! La version Est, quant à elle, sera distribuée la semaine prochaine.

Au menu, pour ce numéro-ci, à l’approche de la Conférence de Paris sur les changements climatiques, un dossier sur la question… En outre, vous trouverez plusieurs articles traitants de différentes questions concernant nos quartiers, et bien sûr, vos chroniques préférées habituelles. Le pdf sera disponible bientôt sur cette page.
(C..D.)

​________________________________________________________

Commerçants et gens d’affaires…
Connaissez-vous Éric?


PictureÉric Lescure, conseiller média, journaldesvoisins.com


Conseiller média au
journaldesvoisins.com depuis quelques mois, Éric a joint l’équipe des collaborateurs du journal pour soutenir la progression de votre média communautaire d’Ahuntsic-Cartierville. Éric a du métier et connaît très bien le territoire puisqu’il en est également résidant. Vous vous sentirez en confiance quand vous ferez affaire avec lui.

  • Vous désirez annoncer dans notre média, que ce soit dans le magazine papier bimestriel, ou dans nos Actualités Web? 
  • Vous recherchez un média de qualité?
  • Vous voulez que votre publicité soit bien visible et ne soit pas noyée dans un média qui contient trop de publicités?
  • Vous êtes au bon endroit! Contactez Éric Lescure, à:

                     publicitedesvoisins@gmail.com
                              ou au 514 506-8665

__________________________________________________


La Société des amis du journaldesvoisins.com
Parce que la qualité de l’information nous tient à cœur!
Devenez UN AMI du jdv!


Photo

Faites comme 170 autres résidants d’Ahuntsic–Cartierville! Devenez membre de La Société des amis du journaldesvoisins.com.

Faites-le par Paypal ou encore par la poste en envoyant votre chèque libellé à l’ordre de journaldesvoisins.com et vos coordonnées au 10780, rue Laverdure Montréal, QC, H3L 2L9. Vos coordonnées doivent inclure vos nom et prénom, votre adresse courriel (si vous en avez une) et votre adresse postale.

Pour devenir membre, cliquez ici.
__________________________________________________


Pour plus de nouvelles, « Aimez-nous »
sur Facebook, à
journaldesvoisins.com
Nous sommes également sur Twitter : @jdesvoisins

________________________________________________________________
Vous avez manqué des Actualités?

Allez sur Archives – Actualités tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de la Corporation de développement économique (CDEC) AhuntsicCartierville dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Journaldesvoisins.com :

  • Gagnant de cinq (5) Prix d’excellence au congrès annuel 2015 de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ): catégories “nouvelle”, “reportage”, “entrevue”, “photo de presse”, et 2e meilleur média.
  • Gagnant d’une bourse de 5000 $ au concours Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention Coup de cœur du jury au Concours québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie Économie sociale

Journaldesvoisins.com est un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour les résidants d’Ahuntsic–Cartierville, et dont le siège social se trouve à Ahuntsic. Notre journal est un magazine bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne qui, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic–Cartierville, se consulte sur le Web, à www.journaldesvoisins.com

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).

Courriel : journaldesvoisins@gmail.com.
Téléphone : 514 770-0858.

CORRESPONDANCE: 10780, rue Laverdure,
Montréal (Québec) H3L 2L9

Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration : Paul Guay, FCA, président; Pierre Foisy, PhD., vice-président; Me Hugo Hamelin, secrétaire; Douglas Long, trésorier; Maryse Henri, administratrice (représentant les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et les gens d’affaires), Pascal Lapointe, administrateur, et Liliane Gingras-Lessard, administratrice.
Éditeur et cofondateur : Philippe Rachiele.
Conseiller Média : Éric Lescure, 514 506-8665, ou publicitedesvoisins@gmail.com
Rédactrice en chef et cofondatrice: Christiane Dupont
Rédacteur en chef adjoint : Alain Martineau.
Rédacteurs en chef adjoints suppléants : Mélanie Meloche-Holubowski, François Barbe

Photographes: Philippe Rachiele, Élaine Bissonnette, François Lauzon
Journalistes, version Web : Christiane Dupont, Philippe Rachiele, Alain Martineau, Rabéa Kabbaj, Mélanie Meloche-Holubowski, Elizabeth Forget-Le François, Christiane Dumont, et Raluca Tomulescu.
Journalistes, version papier : Alain Martineau, François Barbe,
Mélanie Meloche-Holubowski, Rabéa Kabbaj, Elizabeth Forget-Le François.
Journalistes et collaborateurs à la rédaction:Diane Éthier, Laetitia Cadusseau, Justine Castonguay-Payant, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Laurent Gariépy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Patrick De Bortoli, Hélène Maillé, Nacer Mouterfi, et Daphné Dupont-Rachiele.

Graphiesme de la nouvelle version papier et nouveaux logos : Nacer Mouterfi
Mise en page : Philippe Rachiele, Christiane Dupont et Nacer Mouterfi.
Illustrations originales : Claire Obscure.
Caricaturiste : Florence Tison.
Correction/révision, version Web : Christiane Dumont.
Correction/révision, version papier : Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien et Christiane Dumont.
Réseaux sociaux : Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele.
Impression, version papier : Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier : journaldesvoisins.com

Dépôt légal, version papier : BNQ – ISSN1929-606
Dépôt légal, version Web : BNQ – ISSN1929-607X

________________________________________________________

Journaldesvoisins.com et quelques-uns de ses artisans sont membres de :


Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ; Mélanie Meloche-Holubowski, rédactrice en chef remplaçante, membre FPJQ; Alain Martineau, rédacteur en chef adjoint, membre FPJQ; Rabéa Kabbaj, journaliste, membre FPJQ.
________________________________________________________

Photo

34 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires