Les Actualités du 24 janvier 2014

Combat de boxe Pascal-Bute
Victoire de Pascal soulignée dans la rue près du métro Henri-Bou.


PhotoCrédit photo : jdv – Alain Martineau

Malgré le froid, c’est sur le trottoir qu’une centaine de
partisans de Jean Pascal ont pu savourer la victoire de leur protégé sur Lucian
Bute devant la brasserie située au coin de la rue Lajeunesse et du boulevard Henri-Bourassa, dans
le nord du quartier, dans la nuit de dimanche.

Ces gens n’ont pas pu entrer dans l’établissement bondé
qui possède plusieurs téléviseurs de grand format pour la clientèle qui se
délecte de sports.

Il va sans dire que chaque bon coup porté par Pascal sur
son adversaire d’origine roumaine était chaudement applaudi par ses partisans
dans la rue et à l’intérieur de la brasserie.

Le superviseur du Service de police de Montréal dans le
secteur était sur place pour s’assurer que le tout se déroule dans l’ordre.

Il n’y a eu aucun incident. C’est dans la bonne humeur
que les gens sont retournés à la maison. Du moins, les partisans de Pascal. (Par Alain Martineau) (2014-01-24)

___________________________________________________________________________



_______________________________________________________

Antennes de télécommunication
L’arrondissement modifie les règles pour être conforme

.De telles antennes sont déjà installées aux feux de circulation montréalais, peut-être même dans l’arrondissement


PhotoBte d’équipement non liée aux antennes, selon l’arr.

Au cours d’une assemblée publique d’information du conseil d’arrondissement,  le 14 janvier dernier, les élus, et les quelques résidants présents ont pris connaissance de nouveaux règlements pour uniformiser la présence d’antennes de télécommunication sur le territoire de  l’arrondissement et ainsi être conformes aux règles émis par la Ville-centre.

Lors de cette rencontre, journaldesvoisins.com apprenait que des antennes de télécommunication pour la téléphonie cellulaire auraient été implantées un peu partout sur le territoire montréalais, dans des boîtes rattachées aux poteaux des feux de circulation, notamment, à la suite d’une entente pour utilisation par Public Mobile.

Vérification faite, dans un article du journal Métro de 2011, on apprenait que la Ville avait autorisé l’installation d’antennes cellulaires sur son mobilier urbain (i.e. sur 259 lampadaires et feux de circulation) par l’entreprise DAScom
. “Reliées à un réseau de fibre optique, mentionne l’article, le réseau doit permettre au client de DAScom, la nouvelle compagnie de cellulaire Public Mobile, de mieux couvrir le territoire montréalais sans trop défigurer le paysage.” Un projet-pilote avait déjà été implanté dans l’arrondissement Ville-Marie en 2010.

Il semble que l’entente devait rapporter à Montréal la somme de 695 000 $ sur 20 ans (l’entreprise voulait une entente de 20 ans), soit 100 $ par an et par emplacement.


Au moment d’aller sous presse, nous ne savions pas encore si de telles antennes étaient présentes sur le territoire de l’arrondissement. Notre photographe a toutefois croqué la présence d’une boîte rectangulaire sur le mobilier urbain de l’arrondissement, mais il semblerait que cet équipement ne soit pas relié aux dites antennes. À suivre. (Par Christiane Dupont) (2014-01-24)


_______________________________________________________

Jugement de la Cour supérieure contre l’arrondissement

Un proprio gagne sa cause dans une affaire d’arbre
.L’arrondissement n’ira pas en appel, mais considère que les dossiers de cette nature seront traités au cas par cas


PhotoPeuplier deltoïde, source : espace sur la vie

Dans une décision rendue le 9 janvier dernier, le juge Jean-François Michaud, de la Cour supérieure, accorde en partie la requête en injonction permanente et dommages faite à l’encontre de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, par le propriétaire d’un triplex de la rue Papineau, Marc Lapointe.

M. Lapointe demandait l’émission d’une telle ordonnance pour que l’arrondissement abatte un peuplier, principalement en raison des rameaux et des bourgeons qui obstruent le drain de la toiture plate de son immeuble. Il recherchait également des dommages-intérêts de 11 537,53$ à cause d’une infiltration d’eau qu’il attribue à une obstruction du drain.

Quinze ans d’histoire

L’arbre en question, un peuplier deltoïde. est de taille impressionnante et inquiète M. Lapointe et ses voisins. Depuis plus de 15 ans, ces derniers ont demandé à maintes reprises à ce que l’arbre soit abattu. Cet arbre est situé à l’arrière de l’immeuble, dans une ruelle en gravier, en fait la contre-allée Papineau, près de la rue Louvain. L’arbre n’a pas été planté par une main humaine mais s’est mis à pousser dans les années qui ont suivi la construction des immeubles dans le quartier, soit vers 1966. Il aurait plus de 50 ans.

Blocage du drain


L’arbre aurait produit branches et rameaux qui tombent sur les toits. C’est alors que les bourgeons s’en détachent, se mêlent au gravier, et quand il pleut, tombent dans les drains et les obstruent. Le demandeur a fait valoir au juge qu’il doit monter sur son toit une vingtaine de fois par année, sauf en hiver, pour dégager le drain de son triplex.

Bien qu’il ait changé la crépine du drain pour en installer une plus performante
, le problème persiste. En outre, une infiltration d’eau chez un de ses locataires aurait causé de la moisissure dans la cuisine. Selon un évaluateur, cette moisissure résulterait d’une infiltration d’eau causée par l’obstruction du drain de la toiture.

Ombudsman et autres

M. Lapointe est insatisfait de la position de l’arrondissement qui persiste et signe, il s’en remet donc à l’ombudsman de la ville. La position est maintenue. Le demandeur retient donc les services d’une avocate, Maître Damarys A. Pineda Machado, du bureau Gagnon et Associés, et met en demeure l’arrondissement d’abattre le peuplier. N’obtenant pas de réponse, il intente ce recours.

Le peuplier sera abattu

Dans un jugement de huit pages, le juge Michaud condamne l’arrondissement à payer
9 500 $ avec l’intérêt légal et l’indemnité additionnelle depuis le 17 mai 2010 au demandeur Marc Lapointe. Le juge Michaud ordonne, en outre, à l’arrondissement d’abattre le peuplier situé dans la ruelle arrière de l’immeuble d’ici le 1er mai 2014. L’audience a eu lieu le 17 décembre dernier; le recours a été intenté par M. Lapointe en mai 2010.

Jean-François Circé, directeur des communications et porte-parole de l’arrondissement, a informé journaldesvoisins.com que l’arrondissement n’irait pas en appel sur le dossier et se conformerait à la demande du juge
. “Nous allons respecter le jugement de la cour intégralement, a affirmé M. Circé. Un dédommagement sera remis au citoyen et l’arbre va être abattu par une équipe de la Direction des parcs avant le 1er mai prochain.”

Du cas par cas


Toutefois, M. Circé faisait remarquer que, de façon générale, le rôle de l’arrondissement et de la Ville n’est pas d’abattre des arbres, au contraire. “Il y a plus de 44 000 arbres sur le territoire de l’arrondissement, incluant les arbres du domaine public, des parcs et des espaces boisés, sans compter ceux des parcs nature. ” Faisant valoir que le rôle de l’arrondissement et de la Ville est de protéger la canopée, M. Circé a tenu à souligner que si l’arrondissement se rend à la demande du juge, chaque dossier de cette nature qui lui est soumis se règle au cas par cas.

Comme l’a précisé le juge Michaud au point 17 du jugement, : “Les parties ont soumis de la jurisprudence où des demandes d’abattage ont été accordées et refusées. Il en ressort que l’évaluation de ce qui constitue des inconvénients anormaux dépend des circonstances de chaque affaire.”

Journaldesvoisins.com a tenté de joindre le demandeur, mais ce dernier n’a pas retourné l’appel que nous avions fait à son avocate.
(Par Christiane Dupont) (2014-01-24)

Pour prendre connaissance du texte complet du jugement, cliquez ici

_______________________________________________________
Dépôt du budget

Facture à venir, mais un mois de plus pour payer


PhotoPierre Gagnier, maire de l’arrondissement

Les Montréalais sauront le mercredi 29 janvier à quoi s’en tenir avec leur compte de taxes municipales avec le dépôt du premier budget de l’ère Coderre-Desrochers.

Certains contribuables devront composer avec une hausse du compte de taxes mais la nouvelle équipe élue à la dernière élection, début novembre, s’était engagée à ne pas les augmenter de plus de deux pour cent.

Il est important de rappeler que les proprios ont reçu l’automne dernier un avis pour leur nouvelle évaluation foncière, en fonction du rôle pour les années 2014-2015-2016. Question d’amoindrir le choc pour le contribuable, toute hausse sera étalée sur trois ans.

La nouvelle évaluation, en vigueur pour ces trois années, reflète la valeur de la propriété au 1er juillet 2012. Elle comporte dans certains cas des hausses spectaculaires. Le marché immobilier dans la métropole était rigoureux entre le premier juillet 2009 et cette date. Les contribuables ont jusqu’au 30 avril prochain pour contester leur évaluation foncière.

Un mois de plus…

Quoi qu’il en soit, les avis d’imposition sortiront un mois plus tard que d’habitude, ce qui donnera aux contribuables un mois de plus pour mettre de l’argent de côté afin de payer la facture.

L’administration du maire Denis Coderre se sert d’une disposition de la loi qui permet, lors d’une année électorale, de retarder d’un mois l’adoption du budget de la Ville, normalement ratifié en fin d’année. Elle se prive ainsi de revenus d’intérêt d’environ 3 millions de dollars. C’est que la nouvelle administration municipale a dû prendre plus de temps pour pondre son budget et reporter de quelques semaines son dépôt.

Les comptes (deux versements à faire) devront donc être réglés au 1er avril et au 1er juillet.

Décembre, avant-goût

Le mois dernier, le président du comité exécutif de la ville, Pierre Desrochers, (également conseiller du district de Saint-Sulpice dans l’arrondissement), avait déjà mis la table en annonçant des compressions de 64 millions de dollars.  Ces mesures touchent autant la ville-centre que les arrondissements.

La ville-centre s’est engagée à sabrer 50 millions de dollars sans toucher aux  services.

Pour les arrondissements, la ville met une croix sur l’indexation de leurs budgets, ce qui signifie dans les faits une coupe de 14 millions de dollars.

Services pas réduits ici

Mais dans Ahuntsic-Cartierville, l’arrondissement a annoncé le 9 janvier dernier que la taxe relative aux services sera de ,0477 $ du 100 dollars d’évaluation.

L’arrondissement a présenté un budget équilibré de 64 747 900 dollars pour 2014, une baisse très légère de 600 000 dollars par rapport à l’année précédente.

Cette baisse s’explique notamment par une diminution des transferts centraux causés par le calcul concernant la TVQ payée sur les achats de biens et services. Le maire Pierre Gagnier a affirmé que les services ne seront pas réduits.

Les réserves financières affichent un surplus de 8 197 170 dollars, montant dégagé au cours des quatre dernières années, a indiqué M. Gagnier dans une entrevue avec journaldesvoisins.com. (Par Alain Martineau) (2014-01-24)

___________________________________________________________________________



___________________________________________________________________________


BON À SAVOIR
Lors des grands froids comme ces derniers jours…
Bichonnez, protégez, réchauffez vos tuyaux, votre entrée d’eau



Photo

Si vous ne voulez pas qu’il vous arrive la même mésaventure qui est arrivée à la signataire de ces lignes, prenez soin de vos tuyaux et de votre entrée d’eau lors des grands froids. Si vous ne le faites pas, vous risquez d’ouvrir le robinet un bon matin et de constater que l’eau ne coule plus!

Quand le mercure oscille autour de -20 degrés Celsius, que votre entrée d’eau située dans la maison est tout à côté de la porte de garage, et que, par négligence, cette dernière est mal isolée ou laisse entrer l’air (très) frais du dehors directement sur le tuyau d’entrée d’eau, pas difficile d’imaginer que l’eau gèle dans le tuyau d’entrée d’eau au cours des nuits particulièrement froides.
Quand on ne se sert pas de l’eau toute une nuit, c’est fort possible qu’une telle situation se produise. À preuve: les plombiers avec lesquels nous avons communiqués hier étaient tous très occupés, déjà appelés auprès de d’autres résidants en détresse!

Nous avons donc dû entourer le tuyau d’entrée d’eau de plusieurs épaisseurs (comme il aurait dû l’être), calfeutrer la porte de garage (à retardement), et diriger la chaleur d’une lampe incandescente au-dessus de l’entrée d’eau pour réchauffer le tuyau. Et, bien sur, nous avons fait de multiples vérifications sur le lieu du “gel”!!! De 7 h 30 du matin à 13 heures, rien n’y fit. De guerre lasse, nous avons essayé avec un humble séchoir à cheveux poussant de la chaleur tout le long du tuyau, mais ce ne semblait pas suffisant. Et le plombier fut appelé. Nous l’attendions plein d’espoir, quand tout à coup… un bruit sourd s’est fait entendre dans la maison silencieuse… une sorte de gargouillis, un son doux aux oreilles de la résidante! Eurêka! L’eau revenait dans les tuyaux!!!

Mesures d’urgence domestique


Histoire qu’il ne vous arrive pas la même mésaventure qu’à la signataire, voici quelques conseils de l’arrondissement:

  • Isolez votre entrée d’eau pour éviter qu’elle ne gèle.
  • La température autour de l’entrée d’eau et dans la pièce où est située l’entrée d’eau devrait toujours être au moins de 10 degrés Celsius, même s’il n’y a personne dans la maison.
  • Si le tuyau gèle et que l’eau ne coule plus, entourez le tuyau avec des linges imbibés d’eau chaude à l’endroit gelé et répétez jusqu’à ce que l’eau coule.
  • Dans ce dernier cas, vous pouvez aussi utiliser un séchoir à cheveux pour souffler de la chaleur sur le tuyau.
  • Vous pouvez également ajouter un chauffage d’appoint près du tuyau.
  • Si l’eau ne coule d’aucun robinet de l’immeuble, il est possible qu’il s’agisse de la tuyauterie extérieure.
  • Si c’est le cas (et que le tuyau est gelé entre la valve dite “bonhomme” sur votre terrain et l’aqueduc de la ville, appelez le 311. Une équipe se déplacera pour évaluer la situation et procéder au dégel de la tuyauterie appartenant à la ville. (Par Christiane Dupont) (2014-02-24)


Pour lire les infos que l’arrondissement vient de mettre en ligne à ce sujet, lisez ceci.

___________________________________________________________________________


______________________________________________________
Le 21 janvier, c’était le jour du drapeau du Québec…
Profitons-en pour présenter le drapeau de Montréal !
.Et connaissez-vous la signification du logo de l’arrondissement ?


PhotoDrapeau de Montréal

Mardi le 21 janvier dernier, c’était le jour du drapeau du Québec, le fleurdelysé. Journaldesvoisins.com a souligné l’anniversaire sur sa page Facebook. Ce faisant, nous avons pensé que nos lecteurs aimeraient peut-être de faire plus ample connaissance avec les armoiries de Montréal, ainsi qu’avec le logo de l’arrondissement.

Montréal

C’est en 1833, que les conseillers municipaux de Montréal ont adopté les armoiries de la Ville. Par la suite, en 1938, un an avant la Deuxième Guerre mondiale, ces armoiries ont été modifiées telles qu’on les connaît aujourd’hui. Jusqu’en 1981, les armoiries étaient utilisées pour identifier la Ville de Montréal. La coutume veut que l’utilisation des armoiries revête un caractère d’exception.

Les principaux symboles des armoiries se retrouvent également sur le drapeau de Montréal que l’on aperçoit plus haut.
Le
drapeau de la Ville de Montréal a été arboré pour la première fois au mois de
mai 1939.

Voici la signification des quatre symboles qu’arbore ce drapeau:

  • La fleur de lys (en haut, à gauche) de la maison royale de Bourbon. Représente l’élément français sur le sol montréalais.
  • La rose de la maison de Lancastre (en haut, à droite) symbolise l’élément d’origine anglaise.
  • Le chardon (en bas, à gauche) fait référence à la population montréalaise d’origine écossaise.
  • Le trèfle d’Irlande (en bas, à droite) rappelle les Montréalais d’origine irlandaise.


L’arrondissement



Photo

Si l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville n’a pas d’armoiries ou de drapeau, il a, en revanche, un logo depuis 2003.

  • On constate l’interrelation des lettres “A” et “C” qui représentent Ahuntsic et Cartierville.
  • Les traits représentent également un pont qui fait le lien entre la nature et la ville que l’on peut retrouver au sein de notre arrondissement.
  • Les couleurs, vert et bleu, pour le calme, la confiance et l’harmonie.
  • La partie droite en forme de route rappelle que l’arrondissement est situé au coeur des grands axes routiers.
  • La ligne ondulée symbolise l’eau de la rivière des Prairies qui borde le territoire de l’arrondissement.



Pour
concevoir le logo, les conseillers municipaux de l’époque*ont décidé de faire appel à la
relève. La Direction des affaires publiques a donc organisé un concours de
graphisme de septembre à décembre 2003. Ce sont les étudiants des écoles de
communication graphique situées sur notre territoire, soit le Collège Salette
et le Collège Ahuntsic, qui ont participé.

Sur les 12 propositions de logos reçues, c’est celle d’un
étudiant du Collège Salette, Jonathan Marier, qui a été retenue.

Les
logos étaient évalués selon des critères tels que l’originalité, l’intégration
des caractéristiques de l’arrondissement, sa simplicité d’utilisation et sa
facilité d’intégration au logo Ville.


* Conseillers municipaux de l’arrondissement en 2003:

  • Maurice Beauchamp
  • Hasmig Belleli
  • Noushig Eloyan
  • Achille Polcaro
  • Pierre Lapointe


(Par Christiane Dupont, avec la précieuse collaboration de Louis-Philippe Meunier, du Service des communications de l’arrondissement) (2014-01-24)

Pour avoir plus d’infos sur le drapeau et les armoiries de la Ville de Montréal, cliquez ici

___________________________________________________________________________


_______________________________________________________

Tournage de l’émission La Facture dans le quartier
Une histoire de mauvais déneigeurs se retrouve sur la sellette

Journaldesvoisins.com en saura plus sous peu, mais nous avons appris cette semaine, qu’une équipe de l’émission La Facture de la télé de Radio-Canada serait dans l’arrondissement vendredi 24 janvier. Réalisateur et journaliste viendraient rencontrer les propriétaires et les locataires d’un édifice de condominiums du secteur nord-est de l’arrondissement aux prises avec des déneigeurs qui semblent être de fort mauvaise foi, n’ayant pas donné les services pour lesquels ils ont déjà été payés en bonne partie.

Comme vous le savez, Montréal a reçu de bonnes bordées de neige depuis deux mois et malgré le contrat établi entre ces propriétaires et le déneigeur en question, ce sont les résidants de l’édifice qui ont dû déblayer les lieux, attendant toujours les déneigeurs qui ne se sont jamais présentés.

D’autres Montréalais se seraient plaints de la firme en question et La Facture qui aurait eu vent de ces déboires aurait décidé d’enquêter. Nous vous tiendrons au courant des développements. À suivre. (Par Christiane Dupont) (2014-01-24)

______________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE…………………………………….


Photo




Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, succès ou questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com, ou appelez-nous au 514 770-0858.
(Par Philippe Rachiele) (2014-01-24)

Le CANA a le plaisir de vous inviter au grand rendez-vous
hivernal des familles.  Venez  jouer
dehors et  profiter d’une multitude d’activités au parc Jean-Drapeau.
Rendez-vous le samedi 25 janvier à 9 h au CANA, 10780, rue Laverdure. Activité
gratuite. Inscription : 514 382-0735 poste 225.


PRÉRETRAITÉS HORIZON
,
organisme pour retraités et préretraités de 50 ans ou plus. 
1474 rue Fleury est, Montréal, tél: 514 382-0310, poste 203 (activités le soir et fin de semaine)  Danse intermédiaire facile, zumba, mise en forme, bridge pour débutants, cours: “Je vis pleinement la vie de ma retraite”.  Conférences: Histoire des rues d’Ahuntsic, Condition des femmes à travers le monde et l’Égypte. Conversation anglaise, rencontres amicales, Pour sorties en métro, (4e dimanche du mois) contactez Monik 514 389-5855.

Le Service de nutrition et d’action communautaire (SNAC)
dont la mission est d’offrir de l’aide alimentaire aux résidants du quartier Ahuntsic ayant un revenu sous le seuil de la pauvreté remercie chaleureusement toutes les personnes qui ont contribué généreusement à la réalisation de son activité Magasin-Partage de Noël.  Cependant, les gens ont faim à l’année longue. Le SNAC a toujours besoin de denrées pour desservir ses trois points de distribution de dépannages alimentaires. Le SNAC compte donc encore sur votre générosité pour recevoir des denrées non périssables et de l’argent pour en acheter.  Donnez généreusement : 514 385-6499.

La députée de Crémazie,
Mme Diane De Courcy a remis une subvention de 57 485$ à l’organisme REPÈRE, Relation d’entraide pour une paternité renouvelée, pour son projet Paternité en mouvement.  La subvention a été remise au nom de Mme Nicole Léger, Ministre de la Famille, à M. Mohammed Barhone, directeur de REPÈRE, pour soutenir des actions en matière d’engagement des pères.  (source : bureau de Diane de Courcy)


______________________________________________________

___________________________________________________________________________

………………………………….LE COIN DES COMMERÇANTS


PhotoDéjà des débris, derrière Le Chien Rose.

Fleury Ouest:
Le restaurant Le Chien Rose a (encore) subi un dégât d’eau à cause des tuyaux qui ont éclaté à l’étage dû au gel des derniers jours. Selon la jeune propriétaire du resto, les locataires de la garderie du dessus auraient fermé temporairement leur établissement, faute d’enfants à garder, et du coup, aurait fermé le chauffage.

Avec le froid que l’on connaît, ce qui devait arriver arriva: les tuyaux d’eau du dessus –qui auraient été placés dans le mur extérieur et mal isolés– ont éclaté. Il y a donc eu bris des conduites d’eau, pour la deuxième année consécutive. Inutile de dire que la jeune propriétaire, Mitche (Michèle Desrosiers) qui refera son sympathique resto pour la troisième fois, la première étant celle de l’ouverture, est dans tous ses états (on le serait à moins!).

Le restaurant sera donc fermé pour les prochains jours, sinon les prochaines semaines. Quelle affaire. On lui souhaite bonne chance et bon courage.


Par ailleurs, Josiane et Yves Bonneau, de la Chocolaterie Bonneau, sont de retour de vacances depuis ce jeudi, après un repos bien mérité.

Sur la promenade Fleury
La boutique Sonia, de vêtements pour dames, de la Promenade Fleury, située non loin de la rue Taché, célèbre cette année son 45e anniversaire. Établie au départ sur la rue masson, la propriétaire a déménagé ses pénates sur Fleury Est il y a plusieurs années. Peu nombreux sont ceux et celles qui le savent, mais la sympathique propriétaire officie également aux cuisines d’une trattoria italienne située sous la boutique. “Que de la bonne cuisine maison!”, a-t-elle dit à journaldesvoisins.com.

COMMERÇANTS! Vous avez des nouvelles concernant votre commerce, ou les commerces de l’arrondissement, des nouvelles, petites et des grandes? Vous désirez en faire part à la communauté d’Ahuntsic-Cartierville ? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com, ou appelez-nous au 514 770-0858.
(Par Christiane Dupont et Philippe Rachiele) (2014-01-24)

___________________________________________________________________________


_______________________________________________________

BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES


PhotoPhoto : courtoisie Collège Ahuntsic

La Personnalité de la semaine du 30 décembre de La Presse, Simon-Pierre Chevarie-Cossette, est un ancien étudiant en Sciences humaines du Collège André-Grasset.  Ce jeune homme est l’un des 11 Canadiens à avoir obtenu une bourse Rhodes qui lui permettra d’aller étudier à l’Université d’Oxford, en Angleterre. (source : Collège André-Grasset)

La CDEC vous invite à rencontrer son commissaire à l’international le 4 février à 7 h 30 pour discuter des possibilités d’augmenter vos ventes à l’étranger. Inscriptions ICI

Pour démarrer l’année du bon pied, près de 100 employés du Collège Ahuntsic ont participé à une demi-journée d’activités
physiques, le 14 janvier dernier, dans le contexte du Programme Santé et
Mieux-Être (PSME) de l’établissement, un programme visant à promouvoir la santé
en milieu de travail. Que ce soit pour découvrir de nouveaux sports, pour
rencontrer de nouvelles personnes ou pour prendre soin de leur santé, tous les
employés pouvaient y trouver leur compte, le tout dans un esprit sportif.  (source : collège Ahuntsic)

Demande de dérogation à l’interdiction de convertir un immeuble en copropriété divise relativement à l’immeuble 10161 à 10165 rue Clark. Le conseil d’arrondissement étudiera la demande le 10 février à la salle du conseil à 19 h. Renseignements : 514 872-1575

Votre chien ou votre chat a-t-il sa nouvelle licence.  Il faut le faire avant le 15 février.  Cela permettra de l’identifier et de vous le
retourner avant qu’il ne se retrouve à la fourrière.

Signalisation le long des berges.  Donnez votre avis sur les panneaux qui seront installés le long des berges.  Cliquez ICI

Par ailleurs, il y aura reprise des séances ordinaires du conseil d’arrondissement, le lundi 10 février, à 19 heures, à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à 18 h 30 si vous désirez poser des questions, pour vous inscrire.  (Par Philippe Rachiele et Christiane Dupont) (2013-01-24)
_______________________________________________________________________________


QUOI FAIRE….QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI


PhotoPhoto : gracieuseté de l’arrondissement

Les conifères, ces
indispensables
– Conférence de la paysagiste Sylvie Fullum  à la Société d’horticulture et d’écologie du nord de
Montréal, mercredi  le 5 février prochain à 19 h 30, à l’école Louis-Colin,
10122, boul. Olympia, Montréal H2C 2V9 (coût : 5$ pour un
non-membre). Pour information : (514) 384-5681.

Fête d’hiver au parc Berthe-Louard de 13 h à 16 h le 8 février.

Rose & Violet, Nébule, La flûte magique
et Le collectionneur de sons
Ces quatre courts-métrages ont pour sujets des sœurs siamoises, l’homme le plus fort du monde, une corde enchantée, une flûte magique et un collectionneur de sons. Cette activité gratuite aura lieu le samedi 1er février à 14 h, à la bibliothèque d’Ahuntsic, située au 10300 rue Lajeunesse. Elle s’adresse aux jeunes de 5 à 8 ans. Renseignements 514 872-0568 ou rendez-vous directement sur place.

L’état des patinoires est disponible ICI

L’ascension d’un volcan : le mont Rainier.  Conférence voyage de Daniel Charbonneau à la bibliothèque Ahuntsic, le 25 janvier à 14 h.  Pour tous à partir de 7 ans.  Inscriptions : 514 872-0568

Musée des Sœurs de Miséricorde – Profitez des portes ouvertes du musée pour découvrir la nouvelle Vénérable du Québec, Rosalie Cadron-Jetté, fondatrice de cette communauté. Les 1er et 2 février, visites sans réservation à 10 h 30 et à 14 h (90 min). Le Musée est situé au 12435, av. de la Miséricorde, secteur Cartierville à Montréal. Information : 514-332-0550 poste 1-393.

Pour la programmation culturelle de l’hiver de l’arrondissement, cliquez ICI !

Structures Modulaires : suite chromatique.  Elisabeth Picard exploite les propriétés physiques et mécaniques des matériaux industriels dont particulièrement les attaches à tête d’équerre (ty-rap).  L’utilisation prend plusieurs formes que l’on peut associer à l’architecture de certains squelettes d’animaux et de plantes.  À la maison de la culture jusqu’au 22 février.

Siméon & Martin Arriola – Plateau double.  Folk franco et rock francophone, au
Brûloir, 343, rue Fleury Ouest, le 31 janvier à 20 h.

Concert hommage à Dave Brubeck, avec l’Ahuntsicois
Vincent Dionne à la batterie le samedi 8 février à 20 h au théâtre
Outremont.  Renseignements 514 495-9944

Le prix des mots : Film de l’ONF.  Thriller documentaire troublant se déroulant dans les coulisses de la justice canadienne.  À la maison de la culture le 5 février à 19 h 30.  Laissez-passer disponibles dès maintenant.

ENFANTS

Devenez Débrouillards en participant avec votre enfant (âgé entre 6 et 12 ans) à cette série d’activités. Chaque équipe, composée d’un enfant accompagné d’un parent, réalisera les expériences proposées en manipulant le matériel et en effectuant l’observation et l’analyse des résultats obtenus. Quel rapport existe-t-il entre la crème glacée et le cycle de l’eau? Le pain est-il vivant? Comment fabriquer des perles de jus de fruit? Avec l’aide d’un animateur chevronné, voilà quelques-unes des questions auxquelles le duo parent-enfant devra répondre. Cette série d’ateliers se déroulera les dimanches du 9 février au 30 mars,  de 15 h 30 à 16 h 30 avec relâche le 2 mars à la bibliothèque d’Ahuntsic (514 872-0568) et de 13 h 30 à 14 h 30 avec relâche le 16 février à la bibliothèque de Cartierville (514 872-6989).  Inscription obligatoire.

Fête d’hiver au parc Berthe-Louard de 13 h à 16 h le 8 février.

3 à 6 ans: Les aventuriers de la lecture Jouons dans la neige : 25 janvier, à 10 h 30, à la bibliothèque de Cartierville.

6 à 9 ans : Histoires et bricolages – Le 26 janvier, à 14 h, à la bibliothèque de Salaberry

Théâtre pour 4 ans et plus : Spectacle pour clown seul.  Spectacle de clown fascinant qui promet de rendre un bel hommage aux jeux des enfants et de ceux qui le sont restés!  À la maison de la culture le 2 février à 14 h.  Laissez-passer disponibles dès maintenant.

 (Par Philippe Rachiele) (2014-01-24)
___________________________________________________________________________



Sur FLO, devant la Chocolaterie Bonneau
L’ours ne nous laisse pas de glace!


PhotoCrédit photo : jdv – Philippe Rachiele

Comme l’année dernière, le propriétaire de l’édifice où loge la Chocolaterie Bonneau, Richard Doran, souhaite la bienvenue à l’hiver, à sa façon.

Il a encore fait appel au talent d’un artiste et sculpteur sur glace qui a taillé un bloc de glace à la scie mécanique et en a fait un superbe ours de glace assis, le museau en l’air, et tenant dans ses pattes avant un poisson encore gigotant qu’il vient d’attraper sous la banquise!

Avec le froid qu’il a fait ces derniers jours, nul doute que l’ours qui a vu l’homme qui a vu l’homme (!) verra encore bien des admirateurs, et aura pignon sur la rue Fleury Ouest encore pour un certain temps…

En effet, l’hiver est loin d’être terminé!
(Par Christiane Dupont) (2014-01-24)





____________________________________________________________________________

Pour plus de nouvelles, «Aimez-nous»
sur Facebook!


_______________________________________________________


Merci à nos donateurs!
Merci aux membres qui renouvellent leur adhésion pour 2014!

Si vous désirez renouveler votre carte de membre, devenir membre, ou faire un don à journaldesvoisins.com, il vous sera possible de le faire, dimanche 9 février prochain à la Chocolaterie Bonneau, au 69, rue Fleury Ouest, de 11 heures à 16 heures. Commencez l’année 2014 du bon pied!

La carte de membre de journaldesvoisins.com coûte 10$.

Vous pouvez également devenir membre en faisant parvenir un chèque à journaldesvoisins.com, avec vos coordonnées (nom, prénom, adresse POSTALE, adresse courriel, et numéro de téléphone), à:

Journaldesvoisins.com
10369, rue Clark
Montréal (Québec)
H3L 2S3

(Par Christiane Dupont) (2014-01-24)

________________________________________________________________________

Vous avez manqué les précédentes Actualités?

Allez sur «Archives – Actualités» tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

_________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com est un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour les résidants d’Ahuntsic-Cartierville, et dont le siège social se trouve à Ahuntsic. Notre journal est un bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic-Cartierville qui se consultent sur le Web à: www.journaldesvoisins.com

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).
Coordonnées: journaldesvoisins@gmail.com Téléphone: 514 770-0858
Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration: Diane Viens, présidente; Pierre Foisy, vice-président; Me Hugo Hamelin, secrétaire; Philippe Rachiele, trésorier; Douglas Long, administrateur; Christiane Dupont, secrétaire adjointe; Marie-Eve Laurendeau, administratrice; Maurice Paquette, administrateur, et Pascal Lapointe, administrateur.
Éditeur : Philippe Rachiele
Représentant publicitaire: Pierre Hébert (Pierre Hébert Marketing)
Rédactrice en chef: Christiane Dupont
Journalistes, version Web: Christiane Dupont, Philippe Rachiele, Alain Martineau
Journalistes, version papier: Christiane Dupont, Alain Martineau, Élizabeth Forget-Le François, François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Collaborateurs à la rédaction:  Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Gabrielle Lauzier-Hudon, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Alain Martineau, Benjamin Dupont.
Photos: Élaine Bissonnette, Alain Martineau, Philippe Rachiele
Mise en page: Philippe Rachiele et Christiane Dupont
Illustrations originales: Sylvie Baillargeon (Claire obscure)
Caricaturiste: Fanie Grégoire
Correction/révision, version papier: Samuel Dupont-Foisy
Impression, version papier: Pierre Hébert Marketing
Distribution, version papier: journaldesvoisins.com
Dépôt légal, version papier: BNQ-ISSN1929-6061
Dépôt légal, version Web: BNQ – ISSN1929-607X
_________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de:


Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ
________________________________________________________________________

Photo

22 100 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires