Les Actualités du 27 novembre 2015


Picture

NE MANQUEZ PAS NOTRE CONCOURS …
LE BAS DE NOEL
DÈS LE 4 décembre ! 

________________________________________________________

A-C, un point névralgique pour l’arrivée de Syriens
Mélanie Joly rencontre réfugiés et organismes d’accueil


Picture

Mélanie Joly au CACI pour rencontrer des familles syriennes nouvellement installées dans Ahuntsic-Cartierville (Photo: Facebook)
 La députée d’Ahuntsic-Cartierville, Mélanie Joly, aussi ministre du Patrimoine canadien et maintenant vice-présidente du comité ministériel responsable de l’arrivée des Syriens au Canada, a rencontré une dizaine de représentants d’organismes communautaires s’occupant d’accueil de réfugiés dans le nord de Montréal dont ceux d’Ahuntsic-Cartierville.

Mme Joly, qui sera précisément la porte-parole du comité pour le Québec, a eu l’occasion de visiter notamment le Centre Scalabrini pour Réfugiés et Immigrants, ainsi que le CACI, soit le Centre d’appui aux communautés immigrantes, et d’autres organismes communautaires participant au processus d’accueil des réfugiés syriens dans Ahuntsic-Cartierville.

Depuis les dernières semaines, Mme Joly et des membres de son équipe ont échangé  avec diverses personnes et plusieurs organismes ayant un savoir-faire en la matière, afin de mieux planifier l’arrivée et l’intégration des milliers de réfugiés.

Jeudi, elle a aussi rencontré deux familles de réfugiés au CACI. « C’était agréable d’entendre leur fierté d’être des citoyens du Québec et du Canada, écrit Mme Joly sur sa page Facebook. « Des exemples de femmes et d’hommes qui sont bien intégrés dans la magnifique circonscription d’Ahuntsic-Cartierville. Des histoires à succès que je vais pouvoir transmettre aux citoyens de tous les Canada durant mes nombreuses rencontres sur le dossier de l’immigration des Syriens. »

L’intégration déjà commencée

L’accueil de réfugiés se fait surtout par le biais de parrainage privé. C’est déjà commencé et cela se poursuivra. « Déjà,  600 réfugiés ont été accueillis au cours des derniers mois. Plusieurs se sont mis à l’apprentissage du français et ça va bien, les gens s’adaptent. Il y a surtout du parrainage privé, compte tenu qu’il y a ici une grande communauté syrienne et aussi une  communauté arménienne (plusieurs membres de cette communauté habitaient en Syrie) de même que des gens issus de diverses confessions religieuses. On peut compter sur les liens de parenté et l’appui des ressources communautaires », a dit Mme Joly dans une entrevue au journaldesvoisins.com.

De plus, Mme Joly a réitéré qu’en tant que députée, elle s’assurerait que tout le monde soit prêt pour participer activement au processus d’accueil des réfugiés de Syrie. Mélanie Joly a confié qu’elle rêve de voir dans 25 ans un jeune réfugié se retrouver au conseil des ministres. D’ailleurs, une ministre du cabinet Trudeau est une réfugiée afghane arrivée au pays à l’âge de neuf ans.

Plan fédéral

Rappelons qu’à l’échelle nationale, le gouvernement fédéral prévoit accueillir 10 000 des 25 000 réfugiés prévus en campagne électorale d’ici la fin décembre. Les autres devront suivre d’ici février, le cabinet Trudeau ayant repoussé de deux mois la date butoir d’accueil des réfugiés.

Les réfugiés se trouvent présentement dans des camps au Liban, en Jordanie et en Turquie. Une première vague arrivera début décembre à Montréal et Toronto, sur des vols nolisés de compagnies privées.

Plan québécois et local

Au lendemain du dévoilement du plan fédéral, Québec présentait le sien. Le Québec s’est engagé à accueillir 3650 réfugiés cette année et autant l’an prochain. On estime que 85 % des réfugiés s’installeront dans la grande région de Montréal. Il faut s’attendre à ce qu’Ahuntsic-Cartierville en reçoive une bonne part, compte tenu du nombre élevé de Syriens d’origine y habitant. C’est pourquoi Mélanie Joly entend surveiller de près ce qui se passera dans sa circonscription.

La Ville de Montréal a déjà mis de côté un fonds de 1 million de dollars pour soutenir les réfugiés syriens, pour payer le temps supplémentaire des employés et épauler les organismes communautaires. Le gouvernement québécois a complété le traitement des dossiers de 2900 personnes à titre de réfugiés parrainés, lesquels ont reçu leur certificat de sélection du Québec.

À bras ouverts

La députée de Crémazie Marie Montpetit  s’est félicitée  du fait que les gens de la circonscription soient prêts à accueillir « à bras ouverts » les réfugiés. « Partout dans Crémazie j’ai été témoin de l’immense sympathie portée à l’égard des réfugiés syriens. La guerre en Syrie donne lieu à la pire crise humanitaire depuis la Deuxième Guerre mondiale. À cela, la population de Crémazie, du Québec et du Canada répond par une main tendue. Nous pouvons en être fiers! », a déclaré Mme Montpetit.

Alors que la question de la sécurité en inquiète certains, Mme Montpetit a tenu à rassurer la population. « L’arrivée des réfugiés se fera de façon planifiée, ordonnée et à un rythme qui respectera les impératifs de sécurité et notre processus d’accueil » a-t-elle précisé. (Par Alain Martineau) (2015-11-27)
________________________________________________________

________________________________________________________

Bois-de-Saraguay : consultation publique
Les citoyens veulent maximiser l’accès, mais préserver le site


Picture

Quelques-uns des membres du Conseil du patrimoine culturel du Québec. De g. à dr.: Yves Lefebvre, président; Ann Mundy, vice-présidente; Denis Boucher, historien; Christine Cheyrou, historienne et historienne de l’art. (Photo: Mélanie Meloche-Holubowski)
Mercredi, le Conseil du patrimoine culturel du Québec (Conseil) a tenu une consultation publique sur le plan de conservation du site patrimonial du Bois-de-Saraguay. Douze présentations ont été faites au cours de la soirée, donnant la chance à plusieurs citoyens et groupes environnementaux et de conservation de donner leurs opinions sur l’avenir de ce joyau.
 
Cette soirée de consultation a permis d’entendre les gens qui ont récemment déposé un mémoire auprès du conseil.  À la suite de cette consultation, le conseil préparera un rapport de consultation pour le ministère. Le conseil offrira aussi son avis à la ministre sur le plan de conservation à adopter. Ces deux rapports permettront au ministère de modifier ou bonifier le plan de conservation, à la lumière des propos des citoyens et divers groupes. Un plan de conservation final sera ensuite rendu public. Aucune échéance n’a été donnée pour la publication de ce rapport.
 
Il n’y a pas eu d’objection totale du plan de conservation présenté en octobre. Plutôt, certaines personnes ont soulevé des questions, des problématiques et des solutions pertinentes. Il était clair que tous les intervenants souhaitent maximiser l’accessibilité au site, tout en minimisant les impacts sur la faune et la flore.
 
« Le boisé est une enclave de valeur naturelle que nous devons tous protéger », a dit Judith Duhamel, de la Société d’horticulture et d’écologie du Nord de Montréal. « Les orientations (du plan) semblent très bien fondées. »
 
Aménagement des sentiers
 
La majorité des intervenants ont fait savoir qu’il faudrait éviter d’ajouter davantage de sentiers.  « Nous souscrivons majoritairement au délicat équilibre à la protection de cette foret », a dit une résidante, Jeanine Bélanger.
 
« Compte tenu de la grandeur du boisé, ce n’est pas si grand que ça. On n’a pas besoin de mettre des sentiers (supplémentaires) à tout prix », a ajouté Mme Duhamel. « On ne doit pas dénaturer le site pour pouvoir le mettre en valeur. »
 
Présentement, la forêt intérieure compte les sentiers Paton et Polo, puis un sentier qui a été longtemps laissé à l’abandon, mais qui est parfois utilisé par les marcheurs, et communément appelé le « sentier de la biodiversité. » Selon le plan de conservation, ce dernier « sentier » serait réaménagé.
 
Le plan indique que les impacts de l’aménagement de nouvelles voies dans la forêt intérieure devront être minimisés. « Celles-ci doivent avoir un impact limité sur le cadre naturel et le réseau viaire existant », est-il écrit dans le rapport.
 
Le plan suggère la possibilité d’aménager le chemin Robert-Bélanger, un ancien chemin agricole, dans la portion ouest de la forêt, permettant de rejoindre la maison du même nom. Plusieurs s’y sont opposés. « L’aménagement de ce sentier devrait être proscrit. Le caractère patrimonial devrait être plutôt souligné dans le cadre d’une exposition dans une salle muséologique. Aucun site agricole ne devrait être restauré sur le site », estime Marc Sardi, chargé de projet pour la biodiversité pour Ville en vert.
 
Jocelyne Leduc-Gauvin, résidente du Comité de mise en valeur du Bois-de-Saraguay, propose même que les sentiers ne dépassent pas un (1) mètre de largeur.  « Ça ne doit pas devenir une autoroute piétonne », dit-elle.
 
Par ailleurs, plusieurs personnes ont indiqué que les vélos ne devraient pas être admis à l’intérieur de la forêt.
 
Limite du site patrimonial
 
Certains ont indiqué que la zone du site patrimoniale est trop restreinte et déplorent que cette zone n’inclut pas, notamment, la maison Molson et certaines zones résidentielles adjacentes à la forêt.
 
Daniel Chartier, architecte paysagiste, et Garret Richardson, président de la Green Coalition ont tous deux demandé que le conseil considère le fait que le Bois-de-Saraguay fait partie de l’écosystème de la Coulée verte du Ruisseau Bertrand. « On devrait gérer le site du Bois-de-Saraguay, pas seulement le parc, mais les alentours aussi. Les voisins en périphérie, le boulevard Gouin devraient être intégrés. Il y a une vision globale à développer, et non de façon parcellaire », a précisé M. Chartier. (Par Mélanie Meloche-Holubowski) (2015-11-27)

Pour télécharger et consulter le plan de conservation du Bois-de-Saraguay, cliquez ici.

________________________________________________________
________________________________________________________

Dévoilement du plan de déneigement
La ville de Montréal se prépare à affronter l’hiver…


Picture

Photo: Archives Journaldesvoisins.com
Décembre arrive à nos portes et malgré les températures clémentes du mois de novembre, la ville de Montréal se prépare pour sa première tempête en dévoilant son plan pour le prochain hiver.

« Peu importe quand la première tempête de neige frappera Montréal, la ville est fin prête à affronter l’hiver! », a assuré Anie Samson, vice-présidente du comité exécutif et responsable de la sécurité publique et des services aux citoyens.

Le chargement sera décrété par la Ville-centre pour l’ensemble des arrondissements lorsque les précipitations atteindront entre 10 et 15 cm de neige, selon les conditions météo et le type de neige. Les arrondissements devront commencer le chargement dans les 12 heures suivant le décret, de façon continue et sur l’ensemble du territoire, faute de quoi il pourrait y avoir pénalité.

Trois niveaux de priorité ont été établis par la Politique de déneigement. Les artères principales, les voies réservées aux autobus, entrées d’hôpitaux et artères commerciales seront déneigées en priorité. Des boulevards comme Henri-Bourassa et Marcel-Laurin sont également considérés comme une priorité 1.

Le déneigement à Montréal en bref :

  • 2200 appareils au plus fort des opérations
  • 3000 employés déployés au plus fort des opérations
  • 239 cm neige tombent en moyenne par saison
  • 35 000 tronçons de rue à couvrir.
  • 4100 km de chaussée et 6500 trottoirs
  • 12 millions de cubes de neige ramassés
  • 300 000 voyages de camion
  • 5000 remorquages par tempête de neige

Le budget alloué au déneigement s’établit à 159,4 millions de dollars, soit une hausse de 3,7 millions de dollars par rapport à 2015, a confirmé Anie Samson.
 
De ces 159 millions de dollars, la ville de Montréal financera jusqu’à cinq chargements de neige pour chaque arrondissement. « Et s’il y a un sixième chargement, qui va le payer? Si on (la Ville-centre) demande un septième chargement, on va le payer. Si un arrondissement décide d’en faire entre deux chargements, il assumera (les coûts) », explique Mme Samson.

Il y aura des conséquences pour les arrondissements qui ne commenceront pas leur déneigement dans le délai de 12 heures établi par la Ville-Centre, confirme Mme Samson. Une partie du budget d’un arrondissement pourra être amputé en cas de non-coopération, ajoute-t-elle. « Le message va être clair. Si on dit qu’on charge (la neige) à Montréal, on charge partout à Montréal. »

L’application INFO-Neige améliorée

Ahuntsic-Cartierville a été l’un des cinq arrondissements qui a pu tester l’application Info-Neige l’hiver dernier. Selon l’administration, les résultats ont été concluants, donc l’application sera disponible à tous les arrondissements, à l’exception de l’Île-Bizard-Sainte-Geneviève.

Harout Chitilian, vice-président du comité exécutif et responsable de la réforme administrative, de la Ville intelligente et des technologies de l’information, et conseiller de Bordeaux-Cartierville, estime que l’application a été améliorée grâce aux suggestions des gens. M. Chitilian s’attend à des données plus précises cette année, puisque la mise à jour se fera grâce à des données GPS, plutôt que l’entrée manuelle des données par les cols bleus.
 
« Sur une tablette ou un téléphone intelligent, une carte dynamique des rues de Montréal indique la progression des opérations de chargement de la neige. Les rues en vert sont déneigées, les rues en mauve sont en cours de chargement et les rues en bleu sont encore enneigées », a précisé le responsable de la Ville intelligente.
 
Plusieurs nouvelles fonctionnalités seront ajoutées à l’application, dont un nouvel outil de recherche par nom de rue ou adresse; la mise à jour automatique de l’état des tronçons de rue lorsque l’utilisateur se déplace; et l’ajout du nouvel état « Chargement en cours » (couleur mauve) lorsque le chargement a commencé sur un tronçon de rue.
 
Notez qu’il faut télécharger la mise à jour de l’application afin d’avoir accès à toutes ces nouvelles fonctions.
 
Rappelons que les internautes peuvent aussi suivre le déneigement à partir de leur ordinateur à la maison : http://ville.montreal.qc.ca/deneigement/carte/. De plus, cette carte interactive indiquera les statistiques en temps réel du déneigement. «On pourra comparer l’efficacité entre arrondissements », ajoute Harout Chitilian.

Et si vous oubliez, par mégarde, de déplacer votre voiture et qu’elle est remorquée, le Système INFO-Remorquage vous aidera à la retrouver beaucoup plus rapidement. « Contrairement à la légende urbaine, on n’est pas content de remorquer les gens parce que ça ralentit le chargement », dit Harout Chitilian.

La carte vélo 4 saisons 

Par ailleurs, afin de soutenir les cyclistes d’hiver, Montréal a mis à jour la carte vélo 4 saisons. Cet hiver, les cyclistes pourront utiliser 395 km de voies cyclables, ce qui est 13 % de plus que l’an dernier.

« Notre souhaitons offrir des conditions routières optimales à tous les usagers de la route, y compris les cyclistes. La nouvelle Politique du déneigement prévoit que les voies cyclables bénéficieront du même niveau de service que la chaussée sur laquelle elles se situent. Concrètement, le déneigement des pistes cyclables sera effectué par les arrondissements en même temps que le déneigement de la rue sur laquelle elle se trouve », a précisé Marc-André Gadoury, conseiller de Rosemont-La Petite Patrie, responsable du dossier vélos au sein de l’administration Coderre. (Par Mélanie Meloche-Holubowski) (2015-11-27)
________________________________________________________

________________________________________________________

Budget de la ville de Montréal
Augmentation de taxes pour les propriétaires ahuntsicois en 2016


PictureOù vont vos taxes? (Cliquez sur l’image pour l’agrandir) (Source : Ville de Montréal, Budget 2016)

Les taxes pour les Montréalais augmenteront de 0,2  % à 3,7 % l’an prochain.  Pour leur part, les Ahuntsicois verront leur compte de taxe augmenter de 2,2%.

À Montréal, les taxes pour une maison unifamiliale moyenne, qui vaut 431 044 $ augmenteront de 75 $ l’an prochain.

Le Plateau-Mont-Royal verra la plus grosse augmentation de taxes (3,7%), tandis que les taxes à LaSalle n’augmenteront que de 0,5%.

Les taxes pour les immeubles non résidentiels dans Ahuntsic-Cartierville n’augmenteront que de 0,2%, soit l’une des plus petites augmentations parmi les autres arrondissements. La ville de Montréal a choisi de limiter l’augmentation de cette taxe à 0,9 % en moyenne.

Le maire avait promis de ne pas augmenter les charges fiscales au-delà du taux d’inflation. Selon le Conference Board du Canada, le taux d’inflation pour la région de Montréal sera de 2,3 % en 2016.

« Par ce geste, Montréal veut signaler au monde des affaires qu’elle est prête à aller plus loin et à modifier certains éléments de la fiscalité municipale afin d’établir des conditions favorables à la création d’emplois, qui vont aider les entreprises à s’établir et rester à Montréal. C’est un premier geste important, et ce ne sera certainement pas le dernier », a dit Denis Coderre.

Radio-Canada vous propose un calculateur de taxes :http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/special/2015/11/calculateur/calculateur.html

Dépôt du budget de la Ville de Montréal

Le maire de Montréal et le président du comité exécutif et responsable des finances et conseiller du district de Saint-Sulpice dans Ahuntsic-Cartierville, Pierre Desrochers, ont présenté cette semaine le budget de fonctionnement de 2016 de la ville de Montréal, le troisième pour l’administration Coderre.

Ils ont annoncé un budget de 5 061,2 millions de dollars, soit une hausse de 2,4 % par rapport au budget de 2015. Selon le maire de Montréal, la hausse des dépenses de 2,4 % en 2016 s’explique principalement par l’augmentation de 120 M$ des paiements au comptant des immobilisations, un des éléments clés du plan de l’administration pour rebâtir Montréal. 

« Nous poursuivons inlassablement la réalisation du plan que nous avons tracé à notre arrivée à l’hôtel de ville : une gestion rigoureuse des dépenses municipales, des investissements massifs dans les infrastructures vieillissantes et une réforme administrative en profondeur pour rendre Montréal plus performante et plus compétitive», a déclaré M. Coderre.

Faits saillants du budget:

  • 680,4 M $ pour le Service de police et 351 M $ pour le Service de sécurité incendie
  • 382,5 M $ pour la gestion de l’eau (une augmentation de 5,6 M $)
  • 429,8 M $ pour la Société de transports de Montréal, une augmentation de 5,1 % et 64 M $ pour l’Agence métropolitaine de transport
  • 138,1 M $ pour la voirie municipale, dont 5,9 M $ pour l’opération de nids-de-poule
  • 160,6 M $ pour la gestion des matières résiduelles, une baisse de 5,4 M $ (à cause de contrats moins chers et de moins de déchets)
  • 159,4 M $ pour le déneigement, une hausse de 3,7 M $
  • 6,7 M $ pour la forêt urbaine (plantation d’arbres et lutte contre l’agrile du frêne), dont 1 M $ pour les interventions sur les propriétés privées dans les zones à risque
  • Une contribution supplémentaire de 0,7M$ au Centre de prévention de la radicalisation menant à la violence. (Montant total de 0,9 M $ en 2016)
  • 14 M $ pour les célébrations du 375e anniversaire de Montréal
  • 533,1 M$ pour les activités culturelles et récréatives, une hausse de 20,0 M$
  • 1,9 M $ pour le Bureau de la Ville intelligente et numérique
  • 2,1 M $ pour la création du Bureau de l’expérience client, dans le but d’offrir des services plus efficaces aux citoyens.
  • Le Plan quinquennal de main d’œuvre a permis de réduire de 214m2 années-personnes au budget de 2016, une économie salariale de 10 M $.

​Ahuntsic-Cartierville

​Le budget total (somme des prévisions annuelles relatives aux dépenses et aux revenus de l’arrondissement/service) pour Ahuntsic-Cartierville sera de 64,21 M$.
 
Pour consulter le budget de la Ville de Montréal :http://ville.montreal.qc.ca/vuesurlebudget/
(Par Mélanie Meloche-Holubowski) (2015-11-27)
________________________________________________________


________________________________________________________

Lieu de culte de la rue Legendre
Rencontre citoyenne à la Maison du monde


PictureLe 406 rue Legendre (Photo : Philippe Rachiele)

Mercredi, des citoyens et divers intervenants se sont réunis pour discuter du dossier de la « mosquée » qui est prévue sur la rue Legendre Ouest. Cette rencontre arrive au moment où l’arrondissement doit bientôt annoncer la tenue d’un registre, qui déterminera s’il y aura un référendum sur cette question.

Une trentaine de personnes ont participé à la rencontre qui a duré un peu plus de deux heures et demie à la Maison du monde.

Il y avait une forte représentation du monde communautaire et politique, mais aussi, des gens qui s’opposent, et d’autres qui appuient le projet du 406 Legendre. Le conseiller du district Saint-Sulpice, Pierre Desrochers était aussi présent. Précisons toutefois que journaldesvoisins.com n’a pas eu accès à la rencontre.

Précisions sur le type d’usage

D’entrée de jeu, les responsables du bâtiment ont tenu à mettre les pendules à heure, selon les informations obtenues par journaldesvoisins.comPour eux, il est primordial de faire la distinction entre « mosquée » et « lieu de culte » ou de prière.

En fait, la demande faite à l’arrondissement a trait à un « lieu de culte » et non de « mosquée ». L’immeuble en question possède déjà une vocation culturelle et récréative. En fait, les responsables veulent régulariser l’utilisation de l’usage de leur  bâtiment déjà transformée en « lieu de culte » depuis près de deux ans.

Discussion franche

Somme toute, tout semble indiquer que la discussion a été franche, à cœur ouvert et sans amertume entre les participants.

Matthew Lee, agent de développement à Solidarité Ahuntsic, a dressé un bilan positif de la rencontre, tout comme d’autres personnes que nous avons réussi à joindre après la rencontre.

«Des gens sont intervenus, s’exprimant librement, à propos de ce qui leur tient à cœur. Il y a eu de bons échanges, un dialogue franc. Des choses ont été clarifiées notamment pour la définition de lieu de culte. 
On a aussi vu une volonté des gens à travailler ensemble et même à participer à la constitution d’un comité pour assurer le suivi », a-t-il précisé.

Opposition à l’ajout de mosquées

​Toutefois, un comité de citoyens s’oppose à la modification de l’usage du bâtiment sur Legendre. Avant la rencontre de mercredi soir, une personne a d’ailleurs distribué une feuille sur laquelle on retrouve les autres lieux de culte et/ou mosquées dans un rayon de 7 kilomètres du bâtiment du 406 Legendre. On en retrouve une vingtaine à moins de 17 minutes en auto de la rue Legendre.

Mais les partisans du lieu de culte défendent leur projet, estimant que c’est une nécessité pour leur communauté. Certains ont même avancé qu’ils pourraient déménager, s’ils n’obtiennent pas gain de cause.

Le conseiller Pierre Desrochers a écouté avec beaucoup d’intérêt les échanges entre participants. Le dossier des bonnes relations entre les diverses communautés culturelles lui tient à cœur.

En réponse à l’attentat contre Charlie Hebdo, le maire Denis Coderre avait d’ailleurs tenu en juin un sommet réunissant une vingtaine de maires  dont ceux de Paris, de Washington, et de Beyrouth, pour discuter précisément d’enjeux liés à la radicalisation, la sécurité et l’inclusion. Denis Coderre espère ainsi parvenir à un équilibre entre ouverture et vigilance.

Au terme de la rencontre, les maires ont signé la Déclaration de Montréal et voté la création d’un Observatoire international des maires sur le « Vivre ensemble ». (Par Alain Martineau) (2015-11-27)


________________________________________________________
______________________________________________________

Intersection d’Henri-Bourassa et de Berri
Bientôt un appareil de surveillance aux feux rouges dans Ahuntsic-Cartierville


Picture

Appareil de surveillance au feu rouge sur la rue Berri, à l’intersection du boulevard Henri-Bourassa Est (Image : Transports Québec)
D’ici quelques semaines, un radar de surveillance aux feux rouges à l’intersection du boulevard Henri-Bourassa et de la rue Berri, sera en fonction.
 
Le système photographique, qui contrôlera le respect de l’arrêt au feu rouge sur la rue Berri, devait être fonctionnel un peu plus tôt cet automne, mais quelques travaux à proximité ont retardé sa mise en service. Le ministère des Transports du Québec (MTQ) confirme cependant que des panneaux de signalisation aviseront les automobilistes lorsque le radar sera en fonction.

En 7 ans: 85 accidents
 
Cet endroit a été choisi, à cause d’un débit important de piétons et un nombre élevé de véhicules ne respectant pas le feu rouge sur la rue Berri. Plus de 11 000 véhicules passent par cette intersection chaque jour. Du 1er janvier 2008 au 31 décembre 2012, le MTQ a recensé 85 accidents et 29 accidents corporels.
 
Au Québec, 25 % des accidents corporels survenus à un carrefour muni de feux de circulation sont causés par le non-respect des feux rouges. Le MTQ a procédé à plusieurs essais à travers la province entre 2010 et 2012. Le nombre d’accidents a diminué de 41% lorsque des appareils de surveillance aux feux rouges étaient installés.
 
D’ailleurs, une étude de l’institut Cochrane a observé que cinq études réalisées en Australie, à Singapour et aux États-Unis rapportaient toutes que l’utilisation d’appareils de surveillance aux feux rouges réduisait le nombre d’accidents avec dommages corporels d’environ 30 %.
 
Comment les contraventions seront données
 
Le passage au feu rouge d’un véhicule sera détecté par l’appareil qui prend automatiquement des photos des véhicules et de la plaque d’immatriculation. Les données recueillies incluent : l’endroit, la date, l’heure, la plaque d’immatriculation, la position du véhicule et la couleur du feu de circulation.
 
L’information est cryptée (pour assurer la confidentialité), puis transmise au centre de traitement de la preuve. Un agent vérifie l’information et un rapport est envoyé au Bureau des infractions et amendes du ministère de la Justice du Québec. Puis, le constat d’infraction est transmis au Directeur des poursuites criminelles et pénales, qui le transmet, à son tour, au propriétaire.
 
Le constat d’infraction doit être transmis au propriétaire dans un délai de 30 jours suivant la date de l’infraction.

Pris sur le fait: stats
 
Lorsqu’il y aura suffisamment de données provenant du radar, celles-ci seront publiées sur le site web du MTQ. Les gens pourront donc voir combien de personnes auront été prises sur le fait!
 
Deux autres appareils de surveillance au feu rouge sont prévus sur le territoire de la ville de Montréal, soit sur le boulevard Décarie en direction nord, à l’intersection de la rue Paré, et sur la rue Sainte-Catherine Est, à l’intersection de la rue D’Iberville.
 
L’argent provenant des infractions et des frais iront au crédit du Fonds de la sécurité routière et sera affecté au financement de mesures ou de programmes de sécurité routière et d’aide aux victimes de la route. (Par Mélanie Meloche-Holubowski) (2015-11-27)

________________________________________________________
_________________________________________________

Un bureau de transition pour les premières semaines
Un bureau de circonscription dans le secteur Chabanel pour Mélanie Joly?


Picture

La sécurité sera un des facteurs importants dans la sélection d’un bureau de circonscription pour Mélanie Joly, qui a été nommée au cabinet de Justin Trudeau (Photo : Philippe Rachiele)
L’équipe de Mélanie Joly, la députée fédérale d’Ahuntsic-Cartierville et ministre, met les bouchées doubles pour régler la question d’aménager un local de circonscription afin d’accueillir les gens d’Ahuntsic-Cartierville qui demandent de l’aide.

Au cours des dernières semaines, question de faciliter le travail de tout le monde, les libéraux d’Ahuntsic-Cartierville ont utilisé le bureau de la députée sortante Maria Mourani.

L’équipe Joly a visité une vingtaine de locaux depuis le début du mois dont un sur Fleury ouest, selon nos sources. Quoi qu’il en soit, on s’attend à une ouverture officielle du local permanent à la mi-janvier 2016.

Tout porte à croire que son bureau principal sera dans le secteur Chabanel, ou à proximité. Il faut dire que Mme Joly a pris plusieurs engagements durant la course à l’investiture libérale dans Ahuntsic-Cartierville et pendant la campagne électorale pour la défense du quartier Chabanel qui regorge de locaux à louer, pouvant servir notamment au lancement de petites ou micro-entreprises.

Des critères à respecter

Il n’est pas évident de dénicher le local idéal car il faut tenir compte d’une série de critères : espace, stationnement à proximité, accès par transport en commun facile, entrée facile pour les personnes à mobilité réduite, localisation centralisée, sans oublier aussi les aspects liés à la sécurité. Ce dernier point est d’autant plus important que la nouvelle députée élue le 19 octobre dernier a été nommée au sein du cabinet Trudeau.

Et en plus de sa fonction comme ministre du Patrimoine canadien, Mme Joly est devenue vice-présidente du comité ministériel responsable de l’arrivée des Syriens au Canada, dont des centaines de nouveaux qui doivent atterrir dans le nord de la ville au cours des prochaines semaines.

Mme Joly aura aussi à répondre aux médias du Québec pour toutes questions relatives à l’accueil des réfugiés et aussi par extension des médias francos hors-Québec. Jeudi soir, elle participait ave le ministre de l’Immigration, des Réfugiés et de la Citoyenneté, John McCallum, à l’enregistrement de Tout le monde en parle, pour diffusion ce dimanche 29 novembre, sur Radio-Canada.

Pas de nouvelles de Maria Mourani

Par ailleurs, depuis sa défaite, Maria Mourani  a refusé jusqu’ici à accorder toute  entrevue. Mais un ex-responsable politique du bureau de Mme Mourani, Jonathan Boursier, est maintenant attaché politique de la députée de Crémazie, Marie Montpetit. (Par Alain Martineau) (2015-11-27)

Pour joindre Mélanie Joly: melanie.joly@parl.gc.ca, ou 613-992-0983.

________________________________________________________

Bruit des avions et Pollués de Mtl-Trudeau
Le groupe de pression veut rencontrer le nouveau ministre fédéral des Transports


PictureAntoine Bécotte (Archives Journaldesvoisins.com)

Maintenant les élections fédérales terminées, les groupes d’intérêt reviennent à la charge avec leurs demandes, afin que les engagements pris pendant la campagne soient respectés. C’est le cas des Pollués de Montréal-Trudeau qui espèrent beaucoup du nouveau gouvernement libéral, d’autant plus que plusieurs ministres (Mélanie Joly, Stéphane Dion et Marc Garneau, notamment) sont « sensibilisés » aux problèmes de bruit des aéronefs, surtout la nuit.

Le président du groupe, Antoine Bécotte, joint par journaldesvoisins.com, espère bientôt rencontrer le nouveau ministre des Transports, Marc Garneau, qui a déjà eu l’occasion de déposer une pétition des Pollués aux Communes.

Les libéraux avaient pris des engagements, tels que l’inclusion des élus du quartier au sein de l’une des instances décisionnelles, Aéroports de Montréal (ADM), pour accroître la transparence entourant les décisions d’ADM.

Par ailleurs, l’ajout de vols (trois liaisons hebdomadaires Montréal-Pékin et addition de trois vols par semaine vers les États-Unis) aura aussi un impact sur le bruit, mais on rappelle que le gros du problème provient des vols de nuit qui empêchent certaines personnes de dormir.

Demandes aussi à Québec

Le groupe de pression demande aussi à la députée de Crémazie, Marie Montpetit, d’intervenir afin que Québec rende public le deuxième rapport du Département de santé publique de Montréal (DSP) après avoir déjà diffusé, dans un premier temps, des résultats sur les prises de son du bruit des avions. À ce sujet, deux étudiants, l’un de l’Université de Montréal et l’autre de McGill, étudient ces données.

Rappelons qu’au cours de l’été, les Pollués de Montréal-Trudeau ont rendu publiques des données démontrant que les citoyens du nord de la ville sont exposés à des niveaux de bruit dépassant les seuils tolérables pour la santé. Le groupe a installé une dizaine de stations de mesure du bruit (notamment dans Ahuntsic-Cartierville, Saint-Laurent, et Villeray-Saint-Michel-Parc-Extension.

La plupart des stations notent régulièrement un bruit dépassant 55 décibels audibles, soit le seuil de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) au-delà duquel le bruit occasionne des problèmes de santé. Ce seuil tient compte des autres bruits comme les voitures qui se déplacent.

Résultats en octobre

Le groupe a d’autre part indiqué qu’il y avait eu des modifications « importantes » dans le palmarès du bruit des avions enregistrées par les stations de mesure en octobre. Il affirme avoir constaté un retour vers la « normale » pour certaines d’entre elles, puisqu’il y avait eu des travaux sur une des pistes de l’aéroport cet été.

Par ailleurs, en octobre, dans le Vieux Saint-Laurent, la station a enregistré le plus haut niveau de bruit des aéronefs à 57,5 dBA en moyenne. « Ce qui est étonnant », écrivent les Pollués dans un communiqué, « c’est que le bruit des aéronefs enregistré à Mont-Royal/Est a été en moyenne de 56,7 dB(A) au cours de ce même mois. Deuxième au classement général, c’est certes une première pour ce secteur. »

Ahuntsic-ouest est troisième avec un niveau de 52,7 dB(A).
«On peut dire que dans son cas, c’est business as usual. Le secteur figure constamment en tête de peloton dans cette course de la pollution sonore aérienne», écrivent les Pollués sur leur site.  

Classement par bruit niveau moyen de bruit (Octobre 2015)
1. Saint-Laurent/Vieux : 57,5 dB(A) 62,9
2. Mont-Royal/Est : 56,7 58,4
3. Ahuntsic/Ouest : 52,7 60,6
4. Ahuntsic/Sud : 52,0 65,3
5. Saint-Laurent/Est : 50,9 52,9
6. Saint-Sulpice : 46,6 52,3
7. Mont-Royal/Ouest : 45,3 53,5
8. Saint-Michel/Sud : 39,8 60,9
9. Ahuntsic/Nord : 39,5 51,8
10. Villeray : 36,4 51,7

(Par Alain Martineau) (2015-11-27)
________________________________________________________


Où donner pour aider ceux qui sont dans le besoin?
Plusieurs initiatives de solidarité dans A-C durant la période précédant les Fêtes


Photo

Guignolée 2014 du Service de nutrition et d’action communautaire (SNAC) (Photo: Facebook)


PictureLes lutins de la rue Foucher distribuant des repas en décembre 2014 (Photo : Facebook)

De nombreux organismes font appel à la générosité des citoyens afin de venir en aide aux plus démunis durant la période des Fêtes. Cette année, plusieurs organisateurs sonnent l’alarme et affirment que les besoins sont plus importants que les années précédentes. 
 
« C’est du jamais vu. Il y a beaucoup plus de demandes que l’année dernière. Ça ne va pas bien », affirme Louise Donaldson, directrice adjointe du Service de nutrition et d’action communautaire (SNAC). Son organisme recevra pour la 22e année consécutive plus de 400 familles qui viendront faire leurs courses en ne déboursant que 10 % de la valeur réelle de leurs achats.
 
Le SNAC s’installe du 14 au 17 décembre dans la grande salle du Centre communautaire de la rue Laverdure où plus d’une centaine de bénévoles s’affaireront à offrir ce service aux familles dans le besoin.
 
Les denrées non-périssables sont toujours les bienvenues, mais la population est surtout invitée à faire des dons en argent puisque les contributions des particuliers et des entreprises reçus jusqu’à présent sont « moins importantes que les années précédentes », explique Mme Donaldson. « On va recevoir moins, alors qu’il faudrait donner tellement plus.». Selon elle, la situation est similaire dans l’ensemble des 19 Magasins-partages de l’Île de Montréal.
 
La Corbeille de Bordeaux-Cartierville est également membre du réseau des Magasins-partages. La Corbeille distribuera des paniers à plus de 425 familles. Donald Boisvert, directeur général, affirme également avoir observé un moins grand nombre de dons reçus jusqu’à présent. « C’est drôle à dire, mais la température chaude de ces jours-ci ne nous aide pas. Les gens n’ont pas l’impression que Noël approche et font donc peut-être moins de dons pour cette même raison. »

La guignolée
 
Le 29 novembre, les citoyens sont invités à participer à la guignolée de l’église Saint-André-Apôtre de l’unité paroissiale Saint-Benoît. La société Saint-Vincent-De-Paul, qui existe depuis 1848 à Montréal, coordonne les activités de la guignolée.  

Quelques 150 bénévoles passeront dans les rues du quartier pour récolter les dons en denrées non périssables des citoyens. Les donateurs peuvent aussi faire leurs dons directement à l’église Saint-André-Apôtre.
 
« On reçoit beaucoup de pâtes et de légumineuses actuellement. Nous avons davantage besoin de fruits en conserves, de légumes en conserves, de condiments et du café », précise Yolande Marceau, présidente par intérim de la Conférence Saint-André-Apôtre de la Saint-Vincent-de-Paul.
 
Ce n’est pas moins de 650 demandes qui sont formulées à chaque année selon Mme Marceau. La guignolée est aussi un moment important pour permettre à l’organisme de refaire le plein de denrées, puisque les personnes dans le besoin peuvent en tout temps obtenir de l’aide et non seulement durant le temps des Fêtes.
 
« L’année passée, on sentait un peu une récession. Je ne sais pas comment ça va être cette année. Il y a des nouvelles jeunes familles dans le quartier et peut-être qu’ils n’ont pas les moyens de donner aujourd’hui parce que le coût de la vie est plus élevé », soutient Mme Marceau.
 
Les lutins de la rue Foucher

Les lutins de la rue Foucher est une initiative familiale qui offre pour une troisième année consécutive, des repas aux plus démunis. L’instigateur, Thiru Ramasamy, est maintenant aidé par huit familles du quartier. Ils distribueront environ 485 repas aux familles dans le besoin et aux personnes sans domiciles fixes du quartier. Tous les repas seront préparés dans la cuisine de Thiru Ramasamy.
 
Les 5 et 6 décembre prochains, ils organisent la prestation d’une chorale afin de récolter les fonds pour couvrir les coûts de production.  
Les familles qui souhaitent recevoir un coup de pouce des lutins peuvent s’inscrire au CLSC.

Collecte de jouets par les pompiers 
 
L’association des pompiers de Montréal organise pour la 27e année consécutive une collecte de jouets. La population est invitée à venir y offrir des jouets, et ce, dans toutes les casernes de Montréal. Les jouets doivent être en bon état et les toutous et poupées d’occasion (usagés) ne sont pas acceptés. Les jouets seront distribués par les pompiers les 12 et 16 décembre. (Par Thomas Deshaies) (2015-11-27)
 
Liste des casernes dans Ahuntsic-Cartierville :
http://www1.ville.montreal.qc.ca/banque311/node/281
 
Pour en savoir plus sur le SNAC :http://lesnac.com/web/
 
Pour en connaître plus sur la Société Saint-Vincent-de-Paul: 
http://www.ssvp-mtl.org/
 
Page Facebook des lutins de la rue Foucher :
https://www.facebook.com/Les-lutins-de-la-rue-Foucher-495018217325329/?fref=ts
_______________________________________________________


Toujours pas d’acheteur
Encore des discussions pour la vente de l’ancienne caserne sur Bois-de-Boulogne


Photo

Photo : Philippe Rachiele
Des pourparlers sont encore en cours avec un acheteur potentiel pour la vente de l’ex-caserne de pompiers et de policiers, située sur l’avenue Bois-de-Boulogne, entre les boulevards Henri-Bourassa et Gouin. Le bâtiment historique n’a donc pas encore été vendu et le dossier continue de traîner depuis plusieurs années.

«Le Service de la gestion et de la planification immobilière (SGPI) est présentement en discussion avec une partie intéressée», a indiqué Jacques-Alain Lavallée, relationniste aux Affaires publiques de la Ville de Montréal.

Mais M. Lavallée se fait avare de commentaires quant à l’avancement des pourparlers. «Compte tenu que ces discussions sont en cours, il  nous est impossible de commenter», a ajouté M. Lavallée.

Complexité refroidit acheteurs ?

Le  bâtiment, qui comprend les numéros civiques de 12131 à 12139 sur l’avenue Bois-de-Boulogne avait pourtant reçu plusieurs visites tout au long de l’année. À un moment, il y avait même eu dépôt d’une offre d’achat, mais rien n’a abouti.

Il se peut que la complexité du dossier ralentisse l’ardeur de certains promoteurs. Comme le souligne la ville de Montréal, l’acheteur devra « préserver la valeur symbolique et urbanistique par rapport au gabarit et au caractère monumental du bâtiment et lui conserver ses valeurs artistiques et architecturales. »

Le bâtiment qui a aussi abrité, avant 2007, les fonctionnaires de la Ville qui sont maintenant au 555 rue Chabanel, avait été mis en vente par appel public de soumissions par deux fois, soit en 2011 et l’an dernier.

L’arrondissement permettra au promoteur voulant acheter la caserne de la convertir en immeuble de 13 logements en copropriété.

Pas d’obligation d’entretien

Comme c’est le cas d’immeubles non entretenus pendant un certain temps, il y a toujours des risques de détérioration, même si on assure un minimum de chauffage. La Ville de Montréal n’a aucune obligation légale d’entretenir le bâtiment. (Par Alain Martineau) (2015-11-27)
________________________________________________________

12e édition du Festival sportif
On bouge plus que jamais dans Ahuntsic-Cartierville


PictureCharline Labonté et Karine Thomas (Photo : François Lauzon)

Quelque 2500 jeunes participent au Festival sportif Ahuntsic-Cartierville, qui se déroule du 27 novembre au 6 décembre.

La 12e édition du Festival sportif Ahuntsic-Cartierville a été lancée le 20 novembre à l’aréna Ahuntsic. Le public était convié dès 17h30 alors qu’un léger goûter santé était offert. Plus d’une centaine de résidants ont répondu à l’appel. 

En plus des mascottes et personnages colorés, deux athlètes olympiques, Charline Labonté, quadruple médaillée d’or au hockey et Karine Thomas, triple médaillée d’or en nage synchronisée, étaient présentes pour discuter de leur parcours d’athlètes et signer des autographes. 

Le directeur de la Direction de la culture, des sports, des loisirs et du développement social, Laurent Legault, a souligné l’amélioration constante des installations sportives de l’arrondissement.  M. Legault a aussi remercié la RBC pour son projet Vive l’activité physique, ainsi que le centre Claude-Robillard pour sa programmation destinée aux 50 ans et plus, initiatives qui rejoignent, selon M. Legault, un segment important de la population de l’arrondissement.

Les élus et les organisateurs du Festival ont par ailleurs reçu un chèque de 25 000 dollars de la part de la RBC. Ce montant est destiné à la campagne ÉnergiZ’toi !, lancée en 2014 et qui vise à favoriser de saines habitudes de vie chez les jeunes de 0 à 17 ans.

​Les personnes présentes ont ensuite pu assister à des présentations de sports sur glace. De jeunes sportifs ont démontré leur talent au hockey, en patin artistique et en patinage de vitesse. La soirée a été clôturée par du patinage libre. (Par François Lauzon) (2015-11-27)

On peut consulter la programmation pour les jeunes : http://ville.montreal.qc.ca/pls/portal/docs/PAGE/ARROND_AHC_FR/MEDIA/DOCUMENTS/FESTIVAL%20SPORTIF%20PROGRAMMATION%202015.PDF

On peut consulter les activités du volet 50 ans et plus : http://www.club50anspluscr.com/_PDF/festivalsportifahuntsiccartierville.pdf 



Picture

Un chèque de 25 000$ pour la campagne ÉnergiZ’toi. À l’avant-plan, de g. à dr.: Fernando Posca, directeur de la succursale rémazie de la Banque Royale; Émilie Thuillier, conseillère du district d’Ahuntsic et leader de l’Opposition; Tina Screnci, vice-présidente régionale, Est de Montréal/Lanaudière, Banque Rolyale; Laurent Legault, directeur, Direction de la culture, du sport, des loisirs et du développement social : Pierre Gagnier, maire de l’arrondissement A-C; et Pierre Desrochers, conseiller du district de Saint-Sulpice et président du comité exécutif. À l’arrière-plan, de g. à dr.: la nouvelle mascotte d’A-C; ainsi que les deux jeunes athlètes olympiques invitées, Charline Labonté et Karine Thomas. (Photo : François Lauzon)
​________________________________________________________

Construction du pavillon d’accueil du Parcours Gouin
Abattage de 60 arbres dans le parc Basile-Routhier


Photo

Quelques-uns des 60 arbres qui seront abattus au parc Basile-Routhier pour faire place au nouveau pavillon d’accueil du Parcours Gouin (Photo : Philippe Rachiele)
En prévision de la construction du pavillon d’accueil du Parcours Gouin, 42 arbres devront être abattus au parc Basile-Routhier, entre le boulevard Gouin et la rue Park-Stanley. En outre, 18 autres seront également abattus au même endroit pour des raisons de sécurité ou parce certains souffrent de maladies.

Selon Pierre Francoeur, l’agent technique principal en horticulture et arboriculture, les arbres qui seront abattus sont pour la plupart des arbres avec peu de valeur tels que les « érables à giguère » et qui ont poussé par eux-mêmes à cet endroit. 

Afin de remplacer les arbres abattus, l’arrondissement aurait déjà planté 48 arbres à l’arborétum dans le même parc et 14 épinettes à l’ouest du pont Viau. Ces épinettes serviront, entre autres, de brise-vent pour les piétons qui utilisent le pont. 

Plusieurs arbres du parc Jeanne-Sauvé situé à proximité seront également relocalisés à l’est du nouveau pavillon d’accueil pour éviter de porter ombrage à la nouvelle construction qui sera munie de panneaux solaires.

Le marquage des arbres serait presque complété et les employés de l’arrondissement procèderont à la coupe d’ici quelques jours.  Par la suite, un entrepreneur fera le ramassage et le tout sera acheminé à une usine de cogénération pour être brûlé afin d’en faire de l’électricité. 

Selon Nathalie Lapointe, gestionnaire immobilière resposnsable du pavillon d’accueil, le couvert végétal mettra quelques années pour se régénérer et devenir aussi imposant que maintenant. « C’est toujours triste de couper des arbres,  dit-elle, mais tout ce que le nouveau bâtiment va dégager comme vitrine environnementale avec un toit vert, des panneaux solaires, la géothermie, la récupération des eaux de pluie, nous espérons que cela va permettre de faire rayonner à la population le goût du développement durable ».  (Par Philippe Rachiele) (2015-11-27)
________________________________________________________


Picture

De gauche à droite : Nathalie Lapointe, Gestionnaire immobilier – chef d’équipe, Pierre Francoeur, agent technique principal, horticulture et arboriculture, Caroline Légère, chef de division, parcs et installations.(Photo : Philippe Rachiele)
__________________________________________________

LETTRES OUVERTES

Journaldesvoisins.com se fait un plaisir de publier vos lettres ouvertes si elles traitent d’une situation, d’une problématique, ou encore d’un événement concernant le territoire. Prière d’envoyer vos lettres avant le mercredi, 17 heures, en fichier Word (et non en pdf), et d’en vérifier l’orthographe avant l’envoi. Nous nous réservons le droit de les éditer, de les raccourcir si nécessaire, ou de les corriger en espérant que vous aurez fait vos devoirs avant de nous faire parvenir votre missive. Merci! (C.D.)

__________________________________________________
BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈV

Les commerçants invités à participer à la revitalisation du boulevard Gouin Ouest. Un ensemble d’actions et d’investissements concertés s’amorcent pour verdir, embellir et redynamiser le cœur de Cartierville. Le projet, Cœur de Cartierville, qui se déploie sur trois années, permettra d’agir directement sur plusieurs problématiques du boulevard Gouin Ouest (ambiance, confort pour les usagers de l’artère, détérioration du cadre bâti, les îlots de chaleur). 
 
Les acteurs municipaux et communautaires, les commerçants, les propriétaires fonciers et les citoyens sont invites à travailler ensemble pour mener des actions visant à verdir, embellir et redynamiser cette artère si essentielle à Cartierville.
 
« Cette nouvelle étape est importante pour la revitalisation du boulevard Gouin Ouest parce qu’elle appelle à la participation directe des commerçants et des propriétaires fonciers de l’artère. Ils sont invités à soumettre des projets de rénovation de vitrines et à permettre l’installation de bacs à végétaux ou de mobilier urbain sur leur cour avant, contribuant ainsi à l’embellissement de Gouin Ouest malgré l’espace public restreint », explique Harout Chitilian, conseiller de la ville du district de Bordeaux-Cartierville.
 
De nouveaux investissements ont d’ailleurs été consentis pour mener à bien ces actions, notamment :

  • Des projets d’amélioration des devantures de commerces, qui seront soutenus financièrement par le biais d’un concours qui aura lieu en 2016 et d’un programme de l’arrondissement visant à valoriser les vitrines de commerces inoccupés;
  • un programme de distribution de bacs à végétaux aux commerçants ou propriétaires fonciers, conçu et déployé par Ville en vert;
  • un engagement de l’arrondissement à investir et à installer du mobilier urbain sur l’artère d’ici trois ans;
  • l’exploration et la mise en place d’un ensemble d’actions susceptibles de redynamiser l’artère (ex.: signature artistique, zone WI-FI gratuite, aires de relaxation, etc.)

 
Le projet est piloté par le CLIC de BordeauxCartierville, l’une des 30 tables de quartier de Montréal, qui compte 75 membres de toux les milieux d’Ahuntsic-Cartierville. « La communauté est mobilisée pour donner à Cartierville l’artère de proximité que nous méritons », dit Nathalie Fortin, directrice générale du CLIC Bordeaux-Cartierville. « Nous pouvons compter sur de nombreux partenaires, tant pour une implication directe sur le terrain, que pour du financement réservé à des actions bien définies, qui produiront des impacts concrets pour les usagers de l’artère. »
 
Le projet s’inscrit dans le cadre du plan concerté Bordeaux-Cartierville, quartier de tous les possibles et de la démarche de RUI Bâtir ensemble un quartier à notre image. Il est soutenu financièrement par la Direction de santé publique de Montréal-CIUSSS du Centre-Sud-de-l’Île-de-Montréal et la Ville de Montréal (programme Quartiers 21), ainsi que par la CDEC Ahuntsic-Cartierville et l’Arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville. (Source: CLIC Bordeaux-Cartierville)
_________________________________


PictureCliquez l’image pour agrandir. (Source: Portrait de la problématique de la violence conjugale et intrafamiliale dans Bordeaux-Cartierville, (2015) http://www.concertationfemme.ca/download/portrait.pdf )

Douze jours d’action pour éliminer la violence faite aux femmes. Concertation-Femme lance des activités de sensibilisation dans le cadre des 12 jours d’action pour l’élimination de la violence faite aux femmes, qui se tient du 25 novembre au 6 décembre 2015.
 
Les activités suivantes sont organisées afin de souligner le 26e anniversaire du drame de Polytechnique et de saluer la mémoire des victimes :
 

  • Stand à la mémoire des quatorze victimes à Concertation-Femme;
  • Distribution des rubans blancs symbolisant ce triste anniversaire;
  • Distribution des dépliants sur la violence conjugale;
  • Séances d’informations sur la violence conjugale et ses conséquences, adressées aux participantes aux activités.

 
Ces activités de sensibilisation permettent à tous de réfléchir au phénomène de la violence dont les femmes sont victimes à tous les âges de leur vie. Selon Concertation-Femme, vivre sans être victimes de violence, et sans être menacées d’actes de violence est un droit fondamental pour toutes les femmes.
 
Chaque année, la commémoration du drame à l’École polytechnique rappelle qu’aucune femme n’est à l’abri de la violence verbale, psychologique, économique, physique, sexuelle et spirituelle. (Source : Concertation-Femme)

​________________________



PictureAlex Sereno (Photo : Philippe Rachiele)

Conférence de l’AGAAC sur les réseaux sociaux.  « Les réseaux sociaux ne passeront pas de mode », a expliqué Alex Sereno, l’homme d’affaire ahuntsicois, lors de la conférence organisée par l’Association des gens d’affaires d’Ahuntsic-Cartierville (AGAAC) le 25 novembre dernier dans les bureaux de la CDEC, sur Chabanel.

Devant une trentaine de personnes, il a souligné l’importance pour les gens d’affaires d’être présents sur les réseaux sociaux.  « On parle de vous sur ces réseaux! Y êtes-vous? » 

Il a, entre autres, passé en revue les différences entre les réseaux les plus connus : Facebook, Twitter, Instagram, Pinterest, Linkedin, Google+, YouTube et blogues. Il a également souligné l’importance de bâtir une stratégie sociale. (Par Philippe Rachiele) (2015-11-27)


Médaille de bronze pour les Indiennes au Championnat canadien de soccer ! Les Indiennes du Collège Ahuntsic ont remporté la médaille de bronze (Soccer D1 féminin) au Championnat canadien de soccer qui avait lieu du 11 au 14 novembre, au Fleming College, à Perterborough, en Ontario. Elles ont remporté le match par la marque de 2-1 contre le Douglas Royal. Les équipes du Québec ont fait bonne figure devant celles des autres provinces canadiennes : deux équipes médaillées sur trois sont québécoises! La médaille d’or a été remportée cette année par le Collège Garneau.
Soccer D1 masculin
Les Indiens ont connu un parcours plus difficile. En effet, l’équipe masculine d’Ahuntsic n’a remporté aucun match lors de ces compétitions. Selon l’entraîneur, les étudiants-athlètes ont beaucoup appris de leurs erreurs au cours du championnat. Voici les résultats de tous les matchs au Championnat canadien de soccer :
​Soccer D1. Féminin
Date                             Match
Mercredi 11 novembre   Ahuntsic – 1 c. Algonquin Thunder – 0
Jeudi 12 novembre        Ahuntsic – 0 c. Élans de Garneau – 1
Vendredi 13 novembre   Ahuntsic – 2 c. Concordia Thunder 1
Samedi 14 novembre     Douglas Royals – 1 c. Ahuntsic – 2
 
Soccer D1. Masculin
Date                             Match
Mercredi 11 novembre   Ahuntsic – 1 c. Algonquin Thunder – 3
Jeudi 12 novembre        Ahuntsic – 1 c. Champlain – 2
Vendredi 13 novembre   Aucun match
Samedi 14 novembre     Ahuntsic –0 c. Holland – 1
 
La Coupe Stanley du soccer
C’est la première fois dans l’histoire du Collège Ahuntsic que les équipes masculine et féminine participent en même temps au Championnat canadien. Cela a suscité beaucoup d’enthousiasme et de fierté dans la communauté collégiale. « Cette participation au championnat représente l’accomplissement ultime pour nos joueurs : c’est en quelque sorte la Coupe Stanley du soccer collégial et nos athlètes ont réussi à atteindre ce très haut niveau », affirme Christian Moisan, conseiller à la vie étudiante au Service du sport étudiant.
Cross-country
L’équipe féminine de cross-country du Collège Ahuntsic termine sa saison au 9e rang du championnat canadien. Voici le classement des athlètes d’Ahuntsic :

•             Lara Bédard : 7e rang
•             Camille Normandin : 55e rang
•             Danoe Tanguay : 63e rang
•             Pascale Tardif : 81e rang
 
Du côté masculin, le seul représentant du Collège Ahuntsic, Ismaël Ben Mohamed, se classe au 30e rang.
Résultat des matchs de basketball
Les Indiennes du Collège Ahuntsic se sont inclinées contre l’équipe du Cégep du Vieux Montréal par la marque de 25 contre 60. Du côté des hommes, les Indiens ont battu leurs rivaux du Cégep du Vieux Montréal par la marque de 70 à 52.
Un travail acharné
Le succès des Indiens est le fruit d’un travail d’équipe incroyable de la part des joueurs, mais aussi des entraîneurs qui, sans relâche, s’efforcent de recruter les meilleurs éléments possibles pour les équipes. Ce succès repose aussi sur une éthique de travail chez les joueurs, tant sur le terrain de soccer que dans leurs études. Soulignons enfin que le soutien de la direction du Collège et des divers intervenants qui gravitent autour des équipes, tels que la direction des affaires étudiantes, les aides pédagogiques, le responsable des sports et de l’encadrement scolaire, constitue un facteur de succès important et contribue au rayonnement des équipes sportives du Collège Ahuntsic. (Source :Collège Ahuntsic).
____________________________


Picture

Journée Portes Ouvertes au Collège André-Grasset : Un nombre record de visiteurs. Le Collège André-Grasset tenait, samedi le 14 novembre, sa journée Portes Ouvertes. Un nombre record de visiteurs, soit au-delà de 1650 visiteurs, s’est prévalu de l’invitation. Futurs étudiants et parents ont pu ainsi visiter les installations, rencontrer le personnel et les étudiants actuels du collège, se familiariser avec les divers programmes et services disponibles, assister à des démonstrations de toutes sortes dans différents départements et participer à des ateliers sur la Cote R donnés par des professeurs du Collège. (Source : Collège André-Grasset)
​________________________

Étude publique des budgets de fonctionnement de la Ville de Montréal, des sociétés paramunicipales et de la Société de transport de Montréal pour l’année 2016. La Commission sur les finances et l’administration et la Commission de la sécurité publique vous invitent à participer à l’étude du budget lors d’assemblées publiques qui s’échelonneront sur sept jours, du vendredi 27 novembre au lundi 7 décembre 2015. Les représentants du Service des finances et des différentes unités d’affaires dévoileront leur budget de fonctionnement. D’abord, le président du comité exécutif, le directeur général et le directeur du Service des finances et trésorier exposeront le budget général de fonctionnement de la Ville; ensuite, les directeurs responsables des unités d’affaires présenteront à tour de rôle leur planification pour l’année 2016. Notez que les horaires des présentations varient selon les journées. L’étude publique se déroulera comme suit :
Partie 1 : Présentation générale du budget de fonctionnement de la Ville: le vendredi 27 novembre à 9 h;
Partie 2 : Présentation des services municipaux et autres organismes sous l’égide de la Ville: du vendredi 27 au lundi 30 novembre, et du mardi 1er au vendredi 4 décembre. (Source : Ville de Montréal)

Séance ordinaire du conseil d’arrondissement le lundi 7 décembre. La séance a lieu à 19 h à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à 18 h 30 si vous désirez poser des questions. L’ordre du jour devrait être disponible 48 heures à l’avance sur le site de l’arrondissement ici. 
 
En outre, si vous désirez regarder la séance du conseil en Webdiffusion, c’est sur le site de l’arrondissement, sous la rubrique “Mairie d’arrondissement”, puis “Conseil en direct”, par ici. 
__________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE

Vente de sapins de Noël des scouts
Le groupe des Pionniers (15-18 ans) du 103e groupe Scouts Saint-André Apôtre procède à sa traditionnelle vente de sapins à Ahuntsic Ouest, le samedi 5 décembre (incluant la livraison à domicile), une activité de financement fort importante pour eux. Tous les profits serviront à financer les activités sociales et les camps de plein air qui agrémentent la vie de bon nombre de jeunes Ahuntsicois. En achetant scout, vous encouragez ainsi un organisme communautaire et vous donnez pour la cause! Contactez Benjamin Dupont au (514) 209-9049 pour faire votre commande. (Source : Scouts Saint-André Apôtre)


Picture

​Le CLIC de Bordeaux-Cartierville recherche activement des résidants(es) de Bordeaux-Cartierville pour développer leur vie de quartier. Ça vous intrigue? Ça vous intéresse? Vous désirez plus d’informations? Contactez Geneviève Levac, l’agente de mobilisation citoyenne à la table de quartier en développement social, le Conseil Local des Intervenants Communautaires (CLIC) de Bordeaux-Cartierville au  514-332-6348 ou mobilisation@clic.bc-ca (Source : CLIC)


Picture

Vous êtes parent d’un bébé ou d’un enfant de moins de 4 ans? Vous cherchez un endroit où il pourrait rencontrer d’autres enfants en votre compagnie et où vous pourriez rencontrer d’autres parents, grands-parents et gardiennes? Vous voulez préparer votre enfant à la garderie ou à l’école? Venez nous visiter à la Maison buissonnière où une équipe disponible et attentive vous accueille. Pour jouer et parler; pour sortir de chez soi et se faire des amis; pour poser des questions et chercher des réponses…sans inscription et  sans rendez-vous. Nous sommes situés à Ahuntsic, au 10125 rue Parthenais. Venez nous rencontrer les mercredis, jeudis et vendredis de 9 h 30 à 12 h 30. (Source : La Maison buissonnière)


Picture

Collecte de denrées et de jouets pour le Magasin-Partage de Noël du SNAC. Pour sa vingt-deuxième année consécutive, le Service de nutrition et d’action communautaire (SNAC) organise un Magasin-Partage de Noël qui aura lieu du 14 au 17 décembre 2015.  Le Magasin-Partage offrira à 400 familles d’Ahuntsic qui éprouvent des difficultés financières, la possibilité de se constituer un panier d’épicerie à leur goût, tout en assumant seulement 10 % de la valeur au détail de leurs achats. Ainsi, les participants retrouvent l’initiative de magasiner comme tout le monde dans le respect et la dignité. Des jouets et cadeaux seront également remis aux familles. Pour devenir partenaire de cette chaîne de solidarité, vous pouvez donner des denrées non périssables et des jouets, à l’exception des jouets en peluche. Vous pouvez venir porter denrées et jouets à nos bureaux, du 3 au 11 décembre, au 10 780, rue Laverdure, bureau 3 et dès maintenant dans nos différents points de collecte : écoles, garderies, commerces, bibliothèque, etc. Merci à tous nos collaborateurs et Joyeuses Fêtes ! Information : Louise Donaldson  (514) 385-6499. (Source : SNAC)


Picture

Service de soutien à la famille Hay Doun vous invite à une conférence gratuite pour les proches aidants. De l’isolement à la médiation : « Comment arriver à une médiation pour faire face aux besoins de son proche en perte d’autonomie? » Mardi le 1er décembre, de 19h00 à 21h00 à la résidence Chartwell Bois-de-Boulogne, 10 005, avenue Bois-de-Boulogne, Grand Salon-9e étage. Inscription obligatoire. Téléphone: 514-962-3686, contactez Laura Tellalian ou Carole Dupuis. (Source : Hay Doun)


Picture

Vente de gourmandises à l’église Saint-André-Apôtre par les jeunes de La Source, samedi le 5 décembre de 15 h 30 à 16 h 00 et 17 h 00 à 17 h 30, et Dimanche le 6 décembre de 10 h 00 à 10 h 30 et 11 h 30 à 12 h. Muffins, tourtières, confitures, bûches de Noël, biscuits, fudge, sucre à la crème, etc. Les profits serviront à animer une fête de Noël pour les enfants du quartier, à payer les études d’une jeune fille au Sénégal et à parrainer une famille de réfugiés.

Le Rêv’Art de l’Arc-en-ciel, mieux qu’un bazar : un mini-salon des métiers d’art! Créations de qualité et casse-croûte santé (argent comptant seulement), samedi le 28 novembre de 10 h à 18 h et dimanche le 29 novembre de 10 h à 16 h. Lieu : L’Arc-en-ciel : 39B, boulevard Gouin ouest, Montréal (entrée gratuite).


Picture

La Guignolée, vous nous donnez! C’est bientôt le temps de la Guignolée et comme à chaque année, des bénévoles passeront à vos portes à partir de 13 h, dimanche le 29 novembre pour recueillir vos dons (paroisses St-André-Apôtre, St-Jude, St-Benoît et St-Nicolas). Ceux-ci serviront à dépanner des familles dans le besoin à Noël et tout au long de l’année. Nous vous demandons des denrées non-périssables (conserves, pâtes, sucre, farine, céréales, riz, biscuits, etc.).  Merci de ne pas donner de vêtements ni de denrées périssables. Par contre, des dons en argent seront appréciés et ils nous serviront à l’achat de ces denrées périssables (fruits ou légumes frais, viande…). Nous invitons également tous ceux et celles qui veulent participer bénévolement à la collecte des dons (à pied ou avec leur voiture) à venir à l’église St-André-Apôtre, dès 12:45 h, dimanche le 29 novembre; votre participation serait grandement appréciée.


Vous êtes d’un organisme communautaire et vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, des succès ou des questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com en nous faisant parvenir un court texte (maximum de 100 mots) dans un fichier WORD (et non en pdf). La tombée est le LUNDI de chaque semaine, à 17 heures. C’est avec plaisir que nous publierons vos infos. Faites en sorte qu’elles soient brèves. Indiquez-nous les deux semaines où vous voulez les voir publiées. Finalement, n’attendez pas un accusé de réception, nous préférons garder notre temps pour bien gérer cette chronique et publier le plus d’information possible.​
________________________________________________________

LE COIN DES COMMERÇANTS 

Mes achats, mon quartier

​La promotion mise sur pied par le Groupe Pages jaunes en vue de sensibiliser résidants et consommateurs à l’importance de l’achat local, « Mes achats, mon quartier », qui se tiendra dans plusieurs commerces de La Promenade Fleury et de Fleury Ouest, le samedi 28 novembre, mérite qu’on s’y attarde! Au programme, des 10%-15% de réductions ici et là; des gratuités avec achat, et le reste. Trente-cinq commerçants de La Promenade vous feront bénéficier de différentes promotions ce jour-là, et plus d’une dizaine de commerçants de FLO. C’est un rendez-vous! « Depuis la naissance du journaldesvoisins.com, a déclaré l’éditeur et cofondateur du journaldesvoisins.com, Philippe Rachiele, nous avons toujours soutenu le commerce local important pour nos communautés de différentes façons, notamment en encourageant les résidants à faire leurs achats ici et à appuyer nos annonceurs, et en publiant dans nos pages des publicités de commerces locaux, sauf quand un produit n’existe pas sur le territoire. »

Sur FLO


PictureJosiane et Yves Bonneau, en compagnie de leur nouveau pâtissier, Raphaël Beaubois (à dr.)

Yves et Josiane Bonneau de la Chocolaterie Bonneau tenait salon jeudi 26 novembre, avec leur nouvelle recrue et pâtissier, Raphaël Beaubois, pour souligner leur quatrième anniversaire en boutique et annoncer l’an 5 qui sera aussi celui de la pâtisserie française, à la Chocolaterie, en plus des nouveaux produits créés par Yves, dont le nouveau coffret « Bières et chocolat ».

Sur La Promenade

Soyez aux aguets! Le Père Noël sera sur La Promenade le samedi 19 décembre, au Marché Métro Fleury. Si vous voulez que votre marmaille rencontre le vénérable vieillard à la barbe blanche, ce sera l’occasion! 

Un concert gratuit de chants de Noël aura encore lieu cette année à l’Église Saint-Paul-de-la-Croix, samedi 12 décembre, entre 13 h et 14 h. Cette année, le concert est une gracieuseté de la députée de Crémazie, Marie Montpetit. 

Et, toujours dans le même esprit, le grand concours de Noël de La Promenade est en marche. Des infos? c’est par ici !

Fleury Est

​Encore cette année, la boutique Lili et Théo accueillera le Père Noël les samedis 28 novembre et 5 décembre. Pour le voir, c’est gratuit, et il donne des cadeaux! Il y aura également un service de photographe sur place, qui offre les photos moyennant un certain coût. Profitez et encouragez votre quartier; une belle alternative aux centres commerciaux qui sont souvent au loin, et bondés durant le Temps des Fêtes.
Soirée célibataire à l’épicerie du IGA Millen 
 

Le 25 novembre dernier avait lieu la soirée « une bouffe à deux, c’est encore mieux! » au IGA Millen. Le propriétaire, Danny Parent, invitait les clients de 30 ans et plus à venir faire leurs courses, tout en rencontrant des célibataires. Ces derniers étaient identifiés par un ruban. « C’est la première fois que ça se fait au Québec. Cela a déjà été fait au supermarché Safeway du quartier Osborne à Winnipeg et ils ont attiré plus de 1200 personnes en mars dernier », a affirmé M. Parent. Plus de 200 personnes ont participé. M. Parent croit « qu’il y a beaucoup de gens seuls dans le quartier et que ça donne une occasion supplémentaire aux gens pour se rencontrer. » (Par Thomas Deshaies) (2015-11-27)
________________________________________________________

QUOI FAIRE… QUOI FAIRE… QUOI FAIRE… QUOI FAI

ATTENTION: CHANGEMENT AU JOUR DE TOMBÉE. Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices d’activités ou d’événements intéressants dans nos quartiers? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com en nous faisant parvenir un court texte (maximum de 100 mots) dans un fichier WORD (et non en pdf). Prenez note que nos jour et heure de tombée sont maintenant le LUNDI de chaque semaine, à 17 heures. C’est avec plaisir que nous publierons vos infos. Faites en sorte qu’elles soient brèves. Indiquez-nous les deux semaines où vous voulez les voir publiées. Finalement, n’attendez pas un accusé de réception, nous préférons garder notre temps pour bien gérer cette chronique et publier le plus d’information possible.
Liens pour la Programmation 2015 du Festival Sportif:
Complexe sportif Claude-Robillard
www.club50anspluscr.com
Centre Saints-Martyrs-Canadiens
www.loisirsstsmartyrs.com


Picture

Le vendredi 27 novembre à 20 h
Parlures et Parjures contes et musiques à la Maison de la Culture. Exit l’orthodoxie, ont dû se dire Pierre Labbé et Michel Faubert en bidouillant Parlures et parjures. Ce spectacle mutant étend loin ses tentacules en engloutissant le conte, la musique actuelle, le folklore, le jazz, le rock et la musique électronique. Turlute, podorythmie, rigaudon ou complainte chantée puisent dans l’histoire pour mieux parler d’une vision du monde actuelle et décapante. Avec Pierre Labbé, composition, saxophones, voix et électroniques, Michel Faubert, contes et chant, Bernard Falaise, guitare et Pierre Tanguay, percussions. Spectacle présenté dans le cadre du Conseil des arts de Montréal en tournée. (Source : La Maison de la culture)


Picture

Le vendredi 27 novembre à 18 h
Soirée tzigane par Sergeï & Olga Trofanov. Retrouvez Sergeï et Olga Trofanov pour un voyage dans les pays de l’Europe de l’est. Souper-Spectacle 44.95$ (Source : Le rendez-vous du thé)

Le samedi 28 novembre de 8 h à 21 h
Le collège Regina Assumpta accueille la 2e édition du Festival des Arts et de la Culture de la FEEP. Le collège Regina Assumpta sera l’hôte de la 2e édition du Festival des Arts et de la Culture de la FEEP (Fédération des établissements d’enseignement privé) qui a pour thème cette année « Pousse ta créativité ». Cet événement s’adresse aux élèves de la 1re à la 5e secondaire des différents établissements d’enseignement privés du Québec. Ce rassemblement se veut une occasion pour les jeunes de faire des classes de maîtres en arts visuels ou en arts de la scène avec des professionnels reconnus. Les thèmes artistiques et culturels abordés sont aussi variés que nombreux : théâtre et improvisation, musique, création de décors, chant, photographie, arts du cirque, cinéma, etc. Un spectacle pour clore le Festival permettra aux participants de faire valoir leurs talents sur scène en présentant quelques numéros préparés préalablement. (Source : Collège Regina Assumpta)
 


Picture

Le samedi  28 novembre à 19 h 30
Spectacle “Allégresse”, avec Danielle Guillaume et son orchestre. Le spectacle aura lieu à la paroisse de la Visitation, admission 28$ avec réservation. 


Picture

Le samedi 28 novembre de 9 h à 12 h (CHANGEMENT AU CALENDRIER)
La visite du boisé Papineau (Laval) du club d’ornithologie Ahuntsic est annulée et remplacée par une sortie qui aura plutôt lieu au Cimetière de Laval (5505 Rang du Bas-Saint-François, Laval, QC H7E 4P2). Rendez-vous au chalet de l’Ile-de-la-Visitation à
9 h pour le départ et le covoiturage, sinon, vous pouvez vous rendre directement à l’adresse indiquée ci-haut pour 9 h 15. Information : coamessages@gmail.com ou 438-338-4138. (Source : COA)

Le samedi 28 novembre de 11 h à 12 h 30
Formation Initiation au courriel à la bibliothèque d’Ahuntsic. Inscription deux semaines avant la date de l’évènement par téléphone (514 872-0568) ou sur place. (Source : Arrondissement)
 


Picture

Le samedi 28 novembre à 18 h
Hommage à Joe Dassin par Raphael Torr. Doté d’une solide expérience de scène ainsi que d’une voix chaude et grave naturellement semblable à celle de Joe Dassin, l’interprète, Raphaël Torr, fait revivre les plus grands classiques de Dassin. De Salut les Amoureux à l’Amérique, en passant par Les Champs-Élysées et L’été indien, c’est un véritable voyage dans le temps qui vous attend. Le spectacle de celui qu’on désigne comme ”le meilleur interprète de Joe” devient vite une véritable fête à la mémoire de Dassin. Souper-Spectacle 44.95$ (Source : Le rendez-vous du thé)

Le dimanche 29 novembre à 15 h
Le Chœur Métropolitain présente la Petite Messe Solennelle de Rossini. Le Chœur Métropolitain, qui célèbre ses 30 ans d’existence cette saison, présente son concert Opus 3 : la Petite Messe Solennelle de Rossini. Ce concert est dirigé par François A. Ouimet et Pierre Tourville et met en vedette quatre solistes de l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, soit la soprano Cécile Muhire, la mezzo-soprano Pascale Spinney, le ténor Keven Geddes ainsi que le baryton Josh Whelan. À la salle Marguerite-Bourgeoys du collège Regina Assumpta, 1750, rue Sauriol Est, Montréal. Billets : 30 $, admission générale. En vente à la billetterie de la Place des Arts et sur place, le jour de l’événement.(Source : Orchestre Métropolitain)
  
Le dimanche 29 novembre à 14 h
Atelier d’impression 3D Même si la plupart des gens ont déjà entendu parler de l’impression 3D, rares sont ceux qui ont eu l’occasion d’en faire l’expérience. Dans le cadre de cet atelier, un participant sera numérisé et répliqué en version miniature, et ce, grâce à l’imprimante! Cette activité aura lieu à la bibliothèque d’Ahuntsic. Elle s’adresse aux jeunes âgés de 12 à 17 ans. Pour participer, on doit réserver à compter de deux semaines avant la tenue de l’activité en téléphonant au 514 872-0568 ou se présenter directement au 10 300, rue Lajeunesse. (Source : Arrondissement)
 


Picture

Le lundi 30 novembre à 18 h
Les lundis de Sergeï par Sergeï Trofanov. Le violoniste et chanteur Sergei Trofanov vous propose une ambiance à saveur romantique, légère et joyeuse! Son répertoire international de chansons, musique de films, standards de jazz, d’airs populaires dans plusieurs styles musicales crée l’ambiance chaleureuse de la soirée. Il saura faire ressortir le meilleur de l’occasion. Entrée libre – contribution volontaire (Source : Le rendez-vous du thé)
 


Picture

Le mercredi 2 décembre de 13 h 30 à 15 h 30
L’Alliance culturelle vous convie au Duo des deux Francis, avec le guitariste Francis Tétu et le violoniste et accordéoniste Francis Covan : musique d’ambiance pop et jazz manouche ainsi que des airs populaires. Cette matinée musicale a lieu à la salle de l’église Saint-Jude, 10 120, d’Auteuil. C’est gratuit pour les membres, 10 $ pour les non-membres. Informations: 514-382-5716; www.allianceculturelle.qc.ca (Source : Alliance Culturelle)
 


Picture

Mercredi le 2 décembre à 19 h 30
« D’où je viens » un film de Claude Demers à la Maison de Culture. Le cinéaste Claude Demers revisite le quartier populaire où il a grandi pour y interroger le mystère de ses origines. Dans cette chronique intime, son parcours se mêle à celui de deux jeunes garçons en âge de découvrir le monde. Verdun et le fleuve Saint-Laurent constituent la toile de fond de ce récit d’apprentissage et de ce voyage introspectif. Alliant réalisme à lyrisme, ce film est une œuvre libre, aussi humaine que poétique. Une rencontre avec le réalisateur suivra la projection. (Source : Maison de la Culture)


Picture

Le mercredi 2 décembre à 19 h 30
De la grande visite au Café de Da : l’auteure Catherine Mavrikakis. La bibliothèque d’Ahuntsic termine son cycle de rencontres littéraires avec nul autre que l’auteure Catherine Mavrikakis, qui sera de passage au Café de Da mercredi le 2 décembre prochain. Cette écrivaine et essayiste québécoise, professeure au département des littératures de langue française de l’Université de Montréal, a publié six romans à ce jour ainsi que plusieurs essais qui lui ont permis de récolter plusieurs prix. Venez faire plus amples connaissances avec Catherine Mavrikakis; un rendez-vous à ne pas manquer! (Source : Arrondissement)


Picture

Le jeudi 3 décembre à 18 h
Létourneau Chante et Rechante par Pierre Létourneau. Pierre Létourneau chante et raconte sa vie d’auteur-compositeur-interprète. Les Boîtes à Chansons, «Tous les jours de la semaine» à «Jeunesse d’aujourd’hui», sa collaboration avec Nicole Martin («Laisse-moi partir»), son quinzième album avec «Tout de toi» et «Les Bébé-Boomers». Michel Robidoux, le frère qu’il aurait aimé avoir, l’accompagne à la guitare. Tout y est. On rit, on pleure, on écoute, on respire et on chante. Souper-Spectacle 44.95$  http://pierreletourneau.com/ (Source : Le rendez-vous du thé)
 


Picture

Le jeudi 3 décembre à 19 h 30
Pour sa prochaine conférence, la Société d’horticulture et d’écologie du nord de Montréal reçoit Mme Joëlle Venne qui nous parlera d’Hawaï. La conférence aura lieu au sous-sol de l’Église Saints-Martyrs-Canadiens, au 10 007, rue Partenais (coin Sauriol). Coût: 5$ pour un non-membre. Pour information: (514) 384-5681. (Source : SHENM)


Picture

Le vendredi 4 décembre et
Le samedi 5 décembre
Portes ouvertes au Musée des Sœurs de Miséricorde. Visites  sans réservation débutant à 10 h 30 et à 14 h (environ 90 min). Le Musée est situé dans la Maison mère de la communauté, 12435, av. de la Miséricorde. Information: 514-332-0550 poste 1-393. (Source : Musée des Sœurs de Miséricorde).


Picture

Le vendredi 4 décembre de 13 h à 19 h
Le samedi 5 décembre de 13 h à 17 h
Le Centre de Bénévoles Ahuntsic-Sud vous convie à son exposition annuelle d’œuvres des participants de l’année 2015, des ateliers de “L’art de vivre ensemble”. Cette année, le thème est « La Création d’une œuvre ». Toutes les étapes de la conception à la réalisation. Bienvenue à tous! Rendez-vous au 9286, rue Berri. Information: 514 388-0775 (Source : Centre de Bénévoles Ahuntsic-Sud)


Picture

Le samedi 5 décembre 16 h 30
Concert de Noël. À l’approche de Noël, le Chœur Massenet chante la Joie et le Mystère. Venez-vous plonger dans l’esprit du temps des fêtes en écoutant une sélection de chants traditionnels, classiques, profanes et sacrés. Offrez-vous un après-midi qui fait du bien! Église Saint-Jude (10120 Avenue D’Auteuil, Montréal, H3L 2K1) Billets : 20 $ (avant le 30 novembre); 25 $ (à la porte); 10 $ (enfants de 6 à 12 ans) Billetterie : billets@choeurmassenet.com ou téléphone : 450 505-7278 (Source : Chœur Massenet)


Picture

Le samedi 5 décembre à 18 h
Hommage à Joe Dassin par Raphael Torr. Doté d’une solide expérience de scène ainsi que d’une voix chaude et grave naturellement semblable à celle de Joe Dassin, l’interprète, Raphaël Torr, fait revivre les plus grands classiques de Dassin. De Salut les Amoureux à l’Amérique, en passant par Les Champs-Élysées et L’été indien, c’est un véritable voyage dans le temps qui vous attend. Le spectacle de celui qu’on désigne comme ”le meilleur interprète de Joe” devient vite une véritable fête à la mémoire de Dassin. Souper-Spectacle 44.95$ (Source : Le rendez-vous du thé)

Le samedi 5 décembre à 14 h
« Des aventures de cape et d’épée » – une série de trois séances. Voici l’occasion pour les jeunes aventuriers de se glisser dans la peau des chevaliers d’autrefois ou de devenir un Jedi et de jouer un rôle au cœur d’une grande épopée. Cette troisième et dernière activité de la série aura lieu le 5 décembre à la bibliothèque de Cartierville. Elle s’adresse aux jeunes âgés de 10 à 14 ans. Pour participer, on doit réserver en téléphonant au 514 872-6989 ou se présenter directement au 5900, rue De Salaberry. (Source: Arrondissement)
Le samedi 5 décembre de 11 h à 12 h 30
Formation Initiation aux médias sociaux à la bibliothèque d’Ahuntsic. Inscription deux semaines avant la date de l’évènement par téléphone (514 872-0568) ou sur place. (Source : Arrondissement)
Le dimanche 6 décembre à 15 h
Cette année, Moments Musicaux vous offre un concert de Noël intitulé :  « Noël impérial de la Renaissance ». Pour cette occasion, nous recevons six chanteurs et quatre instrumentistes
sous la direction musicale de Douglas Kirk, spécialisé dans le répertoire de la Renaissance. Au programme, des œuvres sacrées d’Espagne, d’Italie, des Flandres, d’Allemagne, des pièces du répertoire profane du seizième siècle ainsi que d’autres bijoux de la Renaissance. Comme le veut la tradition, le concert sera suivi d’un vin /fromage pour tous les auditeurs. Lieu : Église de la Visitation, 1847, boul. Gouin Est, Montréal. Admission générale 30$ (En promotion 25$ jusqu’au 4 décembre), Étudiants 10$, tarif de groupe également disponible. Informations-billets http://www.momentsmusicaux.ca/ ou 514-439-2254 (Source : Moments Musicaux)
Le mercredi 9 décembre à 10 h
Conférence “Donations avant décès : les précautions à prendre.” Ce qu’il faut savoir avant de faire un don de son vivant à ses enfants, à ses petits-enfants ou à des proches. Activité présentée grâce à la collaboration de l’Association québécoise de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées, à la bibliothèque de Cartierville. Vous pouvez vous inscrire par téléphone au 514 872-6989. (Source : Arrondissement)
Le vendredi 11 décembre 13 h 30 à 15 h
Formation Initiation à la lecture numérique à la bibliothèque de Cartierville. Inscription deux semaines avant la date de l’évènement par téléphone (514 872-6989) ou sur place. (Source : Arrondissement)
Le samedi 12 décembre de 11 h à 12 h 30
Formation Initiation à la lecture numérique à la bibliothèque Ahuntsic. Inscription deux semaines avant la date de l’évènement par téléphone (514 872-0568) ou sur place. (Source : Arrondissement)


Picture

Le samedi 12 décembre de 9 h à 12 h
Visite du Parc-nature de l’Île-de-la-Visitation avec le club d’ornithologie Ahuntsic. Venez sillonner les sentiers à la recherche d’espèces qui se préparent pour l’hiver. Voyez ce magnifique parc sous un tout autre décor de celui auquel vous êtes habitué. Stationnement  9$.  Information : coamessages@gmail.com ou 438-338-4138. (Source : COA)
 


Picture

Le dimanche 13 décembre 2015, à 14h30
Marc Hervieux, en Concert de Noël
La paroisse de la Visitation a le privilège d’accueillir le grand et talentueux ténor, Marc Hervieux. Chanteur aux multiples facettes, animateur de télévision et de radio, il nous offrira un concert des plus beaux airs de Noël. Marc Hervieux sera accompagné de Marc-André Doran, à l’orgue et d’un quatuor vocal composé d’Isabelle Lapierre, soprano et saxophoniste, Claudine Ledoux, alto, Sylvain Paré, ténor et Marc-Antoine D’Aragon, basse. Organisé au profit de la campagne de financement pour la restauration de l’église de la Visitation, la plus vieille église de l’île de Montréal, l’événement se tiendra à l’église, au 1847 boul. Gouin Est. Le prix des billets est de 40,00 $ taxes incluses. Pour information: Secrétariat (514) 388-4050. Billets aussi disponibles en ligne :
www.accesculture.com/activité/Marc_Hervieux_en_Concert_de_Noel

Le mardi 15 décembre de 13 h 30 à 15 h
Formation Initiation à la recherche sur internet à la bibliothèque de Cartierville. Inscription deux semaines avant la date de l’évènement par téléphone (514 872-6989) ou sur place. (Source : Arrondissement)
Le vendredi 18 décembre à 15 h 30
Série de 4 séances « Ouf, c’est vendredi! ». Dans le cadre des séances « Ouf, c’est vendredi! », la bibliothèque de Cartierville offre des activités de jeux vidéo. Les participants pourront tenir des mini-tournois et essayer de nouveaux jeux vidéo sur des consoles PS3 ou PS4 et XBOX 360. La quatrième et dernière séance aura lieu le vendredi 18 décembre à la bibliothèque de Cartierville. Cette activité s’adresse aux jeunes âgés de 10 à 14 ans. Pour participer, on doit réserver en téléphonant au 514 872-6989 ou se présenter directement au 5900, rue De Salaberry. (Source : Arrondissement)
__________________________________________________

Autres idées d’activités sans date précise

Introduction à la Musicothérapie Silvia Ricciotto (Sabash), chanteuse-guitariste ayant plus de 30 ans d’expérience, vous convie à une introduction à la musicothérapie (verbale), suivit d’activités d’exploration musicale à l’aide d’instruments, de la voix et du lâcher prise. Aucune connaissance en musique n’est requise. Les quatre rencontres se feront les mardis 24 novembre, 1er, 8 et 15 décembre 2015 en après-midi : de 14 h à 15 h 30, en soirée : de 19 h 30  à 21 h, au centre de formation Le point du jour : 9259, rue Lajeunesse. Il est conseillé d’être habillé de façon confortable. Pour inscription téléphonique : 514-383-1847 Par           e-mail : silviasabash@gmail.com Voici le lien pour découvrir Silvia Sabash : https://www.facebok.com/Silvia-Sabash-202057503159112/(Contribution volontaire)


Picture

Du 5 au 28 novembre
Expostition « Tout ce qui… scintille » (volet 2). Louise Prescott, résidante d’Ahuntsic-Cartierville, présente depuis le 5 novembre et jusqu’au 28 du mois à la Galerie Eric Devlin, le deuxième volet de son exposition «Tout ce qui… scintille ». Cette exposition rassemble une quinzaine de ses créations picturales récentes, inspirées de la nature dans ses aspects les plus mystérieux comme les plus fantasmagoriques. Le public est convié à venir rencontrer l’artiste lors du vernissage le jeudi 5 novembre dès 17 h, en présence du poète Jean-Paul Daoust qui fera alors une lecture de poèmes inédits sur les œuvres de l’artiste. Louise Prescott profitera de son vernissage le 5 novembre pour lancer à Montréal son premier recueil de poésie intitulé « Peindre à voix haute », où la voix de la créatrice se fait entendre et où les peintures deviennent poèmes. La Galerie Éric Devlin est située au 550, avenue Beaumont (coin Querbes) à Montréal. (Source : Zwilling Communications)


Picture

Du 22 octobre au 28 novembre
Exposition multidisciplinaire Du crayon à Instagram et Territoire. Jacques Lebleu, artiste résidant d’Ahuntsic, accorde de l’importance aux rôles de témoin oculaire, de révélateur social et de créateur de l’artiste. Il présente une exposition à deux volets. Le premier, Du crayon à Instagram, regroupe des tableaux, des œuvres graphiques, de ludiques sculptures cinétiques et des photos où il est question de temps, de gens, d’objets et de mouvement. Le second, Territoire, se rapproche du reportage objectif. Ancré dans l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville ainsi que membre du Journal des voisins, il traite de territoire, de citoyens et du regard de l’artiste sur son milieu. L’artiste sera présent à la salle d’exposition de la Maison de la culture pour vous rencontrer, le samedi 7 novembre à compter de 14 h et une heure avant chaque spectacle d’ici la fin novembre.



Picture

Du 3 novembre 2015 au 5 janvier 2016
Expostition Le nez de clown? Un soleil en plein visage! L’organisation Clowns Sans Frontières a créé une exposition où sont dévoilées des images prises à Port-au-Prince, en Haïti, lors des missions humanitaires ayant suivi le bouleversant séisme de 2010. Offrant un regard lumineux sur l’après-catastrophe et soulignant la force de l’entraide, cette exposition témoigne de la beauté qui émerge des jours sombres. Ces images, déjà fortes en émotions, sont accompagnées par les textes de Stanley Péan, écrivain, journaliste, animateur à Ici Musique et porte-voix de Clowns Sans Frontières. Exposition présentée à la TOHU. (Source : La TOHU)


Picture

Du 3 novembre 2015 au 5 janvier 2016
Exposition San Limit par Casque noir. Pour une deuxième année consécutive, Casque noir vient témoigner des liens qui ne cessent de grandir entre le Québec et Haïti, dans le cadre de l’exposition San Limit. L’organisation a créé deux murales inspirées d’une nouvelle littéraire rédigée à quatre mains par deux jeunes de Montréal et de Jalousie à Port-au-Prince. Le travail de ces jeunes aux cultures opposées mais aux valeurs communes fait état des avancées en éducation et dans la sensibilisation à la langue française. Un projet donnant vie à 12 grands panneaux de photographies extérieures, qui seront visibles pendant un an sur la place publique de la TOHU. Ces photos témoignent des échanges culturels et du savoir-faire qui furent nécessaires aux interventions créatives réalisées dans les deux régions. De plus, les photographies seront accompagnées d’un parcours sonore mêlant à la fois voix et ambiances provenant d’Haïti et Montréal. Une création signée Audiotopie. Exposition présentée à la TOHU. (Source : La TOHU)

________________________________________________________
Numéros de téléphone utiles
Bibliothèque d’Ahuntsic : 514 872-0568
Bibliothèque de Cartierville : 514 872-6989
Bibliothèque de Salaberry : 514 872-1521
Café de Da : 514 872-5674
Le Rendez-vous du thé : 514 384-5695
Maison de la culture : 514 872-8749

* Les renseignements de la section Quoi faire sont publiés à titre indicatif. C’est avec plaisir que journaldesvoisins.com corrige les coquilles, mais il ne peut être tenu responsable d’erreurs ou d’omissions. 
​_______________________________________________________

Ne manquez pas notre magazine papier de décembre, distribué à compter du 4 !


PictureCette photo illustrera l’un de nos articles? Devinez lequel? Non, ce n’est pas un article sur le tricot et le crochet…

“Jeunes et vieux…ensemble?”. Voilà la thématique que nous explorerons dans notre numéro de décembre, avant la période festive de Noël et du Nouvel An. Un 32 pages de textes et chroniques de vos journalistes et collaborateurs favoris, agrémenté de notre concours “Le bas de Noël du journaldesvoisins” qui vous sera dévoilé dans notre édition Web du 4 décembre prochain et dans le magazine papier. À suivre…
________________________________________________________

Commerçants et gens d’affaires…
Vous êtes nombreux à appeler Éric, et il est prêt à vous aider!


PictureÉric Lescure, conseiller média, journaldesvoisins.com

Conseiller média au journaldesvoisins.com depuis quelques mois, Éric a joint l’équipe des collaborateurs du journal pour soutenir la progression de votre média communautaire d’Ahuntsic-Cartierville. Vous vous sentez en confiance quand vous faites affaire avec lui ? C’est normal! C’est un professionnel du domaine de la publicité et un résidant d’A-C !

​Vous ne l’avez pas appelé? Qu’attendez-vous! 

  • Vous désirez annoncer dans notre média, que ce soit dans le magazine papier bimestriel, ou dans nos Actualités Web? 
  • Vous recherchez un média de qualité?
  • Vous voulez que votre publicité soit bien visible et ne soit pas noyée dans un média qui contient trop de publicités?
  • Vous êtes au bon endroit! Contactez Éric Lescure, à:

                     publicitedesvoisins@gmail.com
                              ou au 514 506-8665

__________________________________________________


La Société des amis du journaldesvoisins.com
Parce que la qualité de l’information nous tient à cœur!
Devenez UN AMI du jdv en 2016!


Photo

Faites comme 170 autres résidants d’Ahuntsic–Cartierville! Devenez membre de La Société des amis du journaldesvoisins.com.

Faites-le par Paypal ou encore par la poste en envoyant votre chèque libellé à l’ordre de journaldesvoisins.com et vos coordonnées au 10780, rue Laverdure Montréal, QC, H3L 2L9. Vos coordonnées doivent inclure vos nom et prénom, votre adresse courriel (si vous en avez une) et votre adresse postale.

Pour devenir membre, cliquez ici.
__________________________________________________


Pour plus de nouvelles, « Aimez-nous »
sur Facebook, à
journaldesvoisins.com
Nous sommes également sur Twitter : @jdesvoisins

________________________________________________________________
Vous avez manqué des Actualités?

Allez sur Archives – Actualités tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de la Corporation de développement économique (CDEC) AhuntsicCartierville dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Journaldesvoisins.com :

  • Gagnant de cinq (5) Prix d’excellence au congrès annuel 2015 de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ): catégories “nouvelle”, “reportage”, “entrevue”, “photo de presse”, et 2e meilleur média.
  • Gagnant d’une bourse de 5000 $ au concours Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention Coup de cœur du jury au Concours québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie Économie sociale

Journaldesvoisins.com est un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour les résidants d’Ahuntsic–Cartierville, et dont le siège social se trouve à Ahuntsic. Notre journal est un magazine bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne qui, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic–Cartierville, se consulte sur le Web, à www.journaldesvoisins.com

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).

Courriel : journaldesvoisins@gmail.com.
Téléphone : 514 770-0858.

CORRESPONDANCE: 10780, rue Laverdure,
Montréal (Québec) H3L 2L9

Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration : Paul Guay, FCA, président; Pierre Foisy, Ph.D., vice-président; Me Hugo Hamelin, secrétaire; Douglas Long, trésorier; Maryse Henri, administratrice (représentant les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et les gens d’affaires), Pascal Lapointe, administrateur, et Liliane Gingras-Lessard, administratrice.
Éditeur et cofondateur : Philippe Rachiele.
Conseiller Média : Éric Lescure, 514 506-8665, ou publicitedesvoisins@gmail.com
Rédactrice en chef et cofondatrice: Christiane Dupont
Rédacteur en chef adjoint : Alain Martineau.
Rédactrice en chef adjoint suppléante : Mélanie Meloche-Holubowski

Photographes: Philippe Rachiele, Élaine Bissonnette, François Lauzon
Journalistes, version Web : Christiane Dupont, Philippe Rachiele, Alain Martineau, Rabéa Kabbaj, Mélanie Meloche-Holubowski, Elizabeth Forget-Le François, Christiane Dumont, Raluca Tomulescu et Thomas Deshaies.
Journalistes, version papier : Alain Martineau, François Barbe,
Mélanie Meloche-Holubowski, Rabéa Kabbaj, Elizabeth Forget-Le François.
Journalistes et collaborateurs à la rédaction:Diane Éthier, Laetitia Cadusseau, Justine Castonguay-Payant, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Laurent Gariépy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Patrick De Bortoli, Hélène Maillé, Nacer Mouterfi, et Daphné Dupont-Rachiele.

Graphisme de la nouvelle version papier et nouveaux logos : Nacer Mouterfi
Mise en page : Philippe Rachiele, Christiane Dupont et Nacer Mouterfi.
Illustrations originales : Claire Obscure.
Caricaturiste : Florence Tison.
Correction/révision, version Web : Christiane Dumont.
Correction/révision, version papier : Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien, Christiane Dumont et Séverine Le Page.
Réseaux sociaux : Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele.
Impression, version papier : Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier : journaldesvoisins.com

Dépôt légal, version papier : BNQ – ISSN1929-606
Dépôt légal, version Web : BNQ – ISSN1929-607X

________________________________________________________

Journaldesvoisins.com et quelques-uns de ses artisans sont membres de :


Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ; Mélanie Meloche-Holubowski, rédactrice en chef remplaçante, membre FPJQ; Alain Martineau, rédacteur en chef adjoint, membre FPJQ; Rabéa Kabbaj, journaliste, membre FPJQ.
________________________________________________________

Photo

34 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires