Les Actualités du 7 mars 2014

Avez-vous reçu la douloureuse?!
Les comptes de taxes sont arrivés!


Si vous n’avez pas déjà reçu votre compte de taxes municipales, cela ne saurait tarder. Plusieurs résidants avaient déjà reçu le leur mercredi, et d’autres jeudi. 

Dans le contexte d’une augmentation de l’évaluation du rôle foncier pour de nombreux propriétaires de l’arrondissement, nombreux sont ceux et celles qui avaient bien hâte (ou qui craignaient, plutôt…) de recevoir ledit compte. Sans doute qu’il y aura quelques questions sur le sujet lors de la réunion du conseil d’arrondissement, lundi soir.

Journaldesvoisins.com
vous en reparlera au cours des prochaines semaines. Vous voulez nous faire part de votre augmentation de taxes, écrivez-nous: journaldesvoisins@gmail.com (Par Christiane Dupont) (2014-03-07)

___________________________________________________________________________

Élections Québec 2014
CRÉMAZIE: les candidats déjà en campagne

Les pancartes sont rapidement installées


PhotoBureau du dge, rue Lajeunesse (Crédit-photo: jdv Alain Martineau)

Les partis politiques, tout comme le directeur des élections dans Crémazie, sont sur un pied de guerre alors que commence la campagne électorale.

Péquistes et libéraux n’ont pas mis de temps à sortir et installer leurs affiches, souvent à des endroits stratégiques comme sur les artères principales et aux sorties des stations de métro.

Entretemps, le directeur de scrutin s’est installé au même endroit où il s’était établi en 2012, soit au 9111 de la rue Lajeunesse. Avis à ceux et celles qui seraient intéressés à travailler le jour du 7 avril.


Parti Québécois

C’était un secret de Polichinelle,
 Diane De Courcy a été confirmée candidate du Parti Québécois
 lors de l’assemblée réunissant une centaine de  militants samedi dernier
au centre communautaire d’Ahuntsic.

La ministre de l’Immigration et des
Communautés culturelles et ministre responsable de la Charte de la langue
française était visiblement heureuse de se représenter. «Aujourd’hui, a-t-elle dit, c’est
avec autant d’énergie et avec le même enthousiasme que la première fois que je
souhaite servir les citoyens de Crémazie, de Montréal et de tout le Québec».

Celle qui été longtemps présidente de
la Commission scolaire de Montréal a rappelé son lien d’appartenance dans Ahuntsic. En cas de réélection du PQ, Mme de
Courcy pourrait fort bien se retrouver ministre de l’Éducation, selon
diverses sources. 

Elle avait obtenu près de 38 pour cent
des voix en septembre 2012.

Parti
Libéral


Marie Montpetit, qui n’habite pas
Crémazie mais y travaille (dans le domaine de la santé et des services
sociaux), entend faire campagne tous les jours, afin de convaincre le maximum
d’électeurs de voter libéral.

Les libéraux ont terminé deuxième à
l’élection de septembre 2012; la majorité péquiste, était de près de 3400 voix
à l’issue du vote dans la circonscription.

Très confiante en ce début de
campagne, c’est devant près de 200 partisans et plusieurs députés libéraux,
dont Christine Saint-Pierre,  que  le Parti libéral a
officialisé tout récemment la candidature de Mme Montpetit, âgée de 34 ans, et
mère d’une fillette de 5 ans.

Dans une entrevue au jdv, elle a
indiqué qu’au cours de la campagne, elle se portera à la défense des familles
et des aînés, qui sont nombreux dans le nord de Montréal.

La santé sera aussi l’un de ses thèmes
préférés. Mme Montpetit a déploré entre autres «les coupes en santé du
gouvernement sortant». Elle a aussi relevé au passage le fait que l’urgence de
l’hôpital Fleury soit «désuet» et qu’il fallait des budgets pour améliorer la
situation dans l’institution.

Québec Solidaire

Le local est déjà loué et ses
lignes d’attaques sont prêtes. Le candidat de Québec solidaire dans Crémazie,
André Frappier, compte mener une bataille rangée contre le gouvernement sortant
du Parti Québécois alors que s’amorce la campagne.

Le local de M. Frappier est situé en
plein cœur de la circonscription, juste à côté de l’ancien club vidéo La
causeuse sur la Promenade Fleury, près de la rue Francis, afin de rejoindre le
maximum d’électeurs. Un bon coup en termes de visibilité.

Celui qui a aussi été candidat à
l’élection de septembre 2012, terminant en quatrième position, misera surtout
sur des thèmes nationaux chers à la philosophie sociale de son parti.

« On a vu au cours des dernières
années un accroissement de la pauvreté, une diminution des services sociaux», a
déploré M. Frappier, en entrevue avec le jdv.  Il y a de plus de plus de
pression sur le système, notamment dans les CHSLD, que l’on doit protéger »,
a-t-il déploré.

A la dernière élection, l’ex-dirigeant
syndical des postiers a terminé en quatrième place, de justesse, derrière la
Coalition avenir Québec, en obtenant près de 12 pour cent des voix.

Autres partis

Troisième à la dernière élection
québécoise dans Crémazie, la Coalition Avenir Québec présente cette année un
nouveau candidat en la personne de Sylvain Bessette.

Avec Carla El-Ghandour, la CAQ avait
recueilli près de six mille voix (17,10 pour cent des voix) à la dernière
élection.

Dernière heure. Gabrielle Ladouceur-Despins sera candidate pour Option Nationale.

La circonscription compte environ
46 000 électeurs. 

A la dernière élection, le taux de
participation avait atteint 77 pour cent. 

(Par Alain Martineau) (2014-03-07)




Photo

Boulevard Henri-Bourassa, près de Saint-Laurent

Photo

Intersection Saint-Laurent et Prieur
ÉLections Québec 2014
Début lent dans l’ACADIE

Un témoin important de la Commission Charbonneau se présente pour la CAQ contre la députée Christine St-Pierre
.La journaliste Évelyne Abitbol est candidate pour le PQ


Dans l’Acadie, la candidate libérale Christine St-Pierre part avec
une bonne longueur d’avance. Elle doit toutefois se mesurer à un candidat de taille
qui se présente pour la Coalition avenir Québec, et qui a été témoin important aux audiences de la
Commission Charbonneau.

Serge Pourreaux, un
fonctionnaire à la retraite de la Ville de Montréal, a livré des témoignages
percutants en soutenant, il y a un an, être intervenu à maintes reprises
auprès des autorités politiques, au milieu des années 2000, au sujet des coûts
astronomiques des contrats octroyés par la ville à des entreprises. Il a fait
allusion à des contrats d’infrastructures ayant coûté de 30 à 40% de plus que
ceux octroyés par d’autres villes pour des projets semblables.

Dernière heure. Du côté du Parti Québécois, c’est la journaliste et communicatrice professionnelle Évelyne Abitbol qui a été désigné pour représenter la formation politique dans la circonscription.


Candidat du coin

Pour sa part, le candidat de la CAQ, Serge Pourreaux a été
directeur de l’approvisionnement de la Ville de Montréal, sur la rue Louvain. 
Il habite la circonscription depuis 35 ans. Aujourd’hui, il épouse les
idées de la CAQ. Il estime que son chef François Legault est le seul à dire «la vérité» sur l’état de l’économie et des finances publiques au Québec.

Mais le défi est
grand pour M. Pourreaux. Christine St-Pierre, ex-journaliste de Radio-Canada qui a fait le saut
chez les libéraux en 2007,  avait raflé la circonscription le 4 septembre
2012 avec une avance de 12 000 voix. Le Parti Québécois avait même terminé
troisième, derrière le candidat de la Coalition Avenir Québec.

Rappelons que Mme St-Pierre, avait été nommée ministre de la Culture, des Communications, et de la Condition féminine par Jean Charest, dans le précédent gouvernement libéral, de 2008 à 2012.

Autres partis

Québec solidaire (8
pour cent des votes en 2012)  présentera Geneviève Dick, une jeune
militante qui habite plus au sud de la circonscription, dans le quartier
Notre-Dame-de-Grâce.

Quand on lui parle de
ses chances de gagner sachant qu’elle se trouve dans un bastion libéral, elle
mentionne que les gens qui partagent les valeurs de QS, comme elle, auront la
chance de s’exprimer en votant pour la formation de gauche.

Les autres formations
vont faire connaître bientôt le nom de leur porte-étendard.

Le taux de
participation a été de 65% dans l’Acadie en 2012. (Par Alain
Martineau)(2014-03-07) 


_______________________________________________________

SRB sur la rue Sauvé

Un peu plus d’info sur un avant, avant-projet…


Photo(Crédit-photo: jdv Philippe Rachiele)

Un
avant-projet de Service rapide par bus (SRB) commence à prendre forme pour la
rue Sauvé, entre les stations de métro Côte-Vertu et Sauvé, un corridor fort
achalandé, avec 40 000 usagers.

D’emblée,
les adeptes du transport en commun reconnaissent la popularité et l’efficacité
de la ligne de bus 121. À l’heure de pointe, un autobus passe aux 5 ou 6
minutes. Mais l’écart est plus grand, une dizaine de minutes, à l’extérieur des
heures de pointe.

Le
directeur des transports de la Ville de Montréal, Claude Carette, a donné cette
semaine un avant-goût du projet à réaliser dans le nord de la métropole
québécoise. L’objectif est de faire le lien entre les deux stations de métro de
la ligne orange. On compte implanter 18  « stations »’,
ce qui permettrait de réduire entre 15 et  30 pour cent le temps de
déplacement des milliers d’usagers. Coût de la facture :   « Quelques
dizaines de millions », a avancé M. Carette.

Il
faudra toutefois attendre à l’an prochain avant de formuler une demande
officielle de financement au ministère québécois des Transports.

Oui, mais…qu’est-ce qu’un SRB?

Plusieurs
s’interrogent sur la signification exacte de SRB, un modèle de transport en
commun fort populaire dans les grandes villes de la planète.

Selon
la définition retenue par les experts en transport et en urbanisme, le SRB ne
se limite pas à une voie réservée. C’est un système intégré de transport rapide
par autobus qui fait appel à des stations, des véhicules, des voies de
circulation, des outils technologiques et d’information à la clientèle dans le
but d’offrir un meilleur service.

Mais
le système retenu sur la rue Sauvé sera moins imposant que celui que l’on
concocte présentement pour le boulevard Pie-IX. Dans ce derniers cas, des aménagements urbains
majeurs sont prévus le long du circuit qui traversera la ville au complet dans
l’axe nord-sud, au bénéfice de 70 000 usagers. Le projet devrait être
complété en 2017, deux ans plus tôt que prévu.

L’administration
de la Ville de Montréal a lancé un appel à tous les intervenants (l’Agence
métropolitaine de transport, les arrondissements, etc.) pour simplifier la « gouvernance »’
afin de réaliser les projets rapidement. (Par Alain Martineau) (2014-03-07)


______________________________________________________
BON À SAVOIR
Le temps des sucres est à nos portes…
Et si on collectait l’eau de l’érable situé sur notre terrain?


Photo

L’idée vous tente? Il y a des érables sur votre terrain et, cette année, vous n’avez ni le temps, ni le goût, ni l’argent, d’amener la petite famille à la cabane à sucre. Alors, vous dites-vous, pourquoi ne pas entailler les trois érables situés sur votre terrain et collecter l’eau d’érable, puis la faire bouillir. Ce serait une belle expérience pour les enfants, non?

Sans doute! Toutefois, il faut être prudents, avec la santé de la canopée et avec les règlements de l’arrondissement. Renseignements pris auprès de l’arrondissement à la fin de la dernière saison des sucres, il semble que, en ce qui concerne les arbres privés, les autorités municipales n’ont pas voix au chapitre. Vous êtes maîtres chez vous et libres de faire ce qui vous tente avec vos propres arbres!

Toutefois, une mise en garde s’impose: “Bien qu’au niveau de la vigueur, l’impact  soit relativement mineur, entailler un arbre est, malgré tout, une blessure permanente qui peut être colonisée par des champignons de carie”, mentionne le document obtenu de l’arrondissement.

Arbres publics

Toutefois, en ce qui concerne les arbres relevant de la juridiction de l’arrondissement, un règlement s’applique qui fait référence aux arbres en tant que “mobilier urbain”. Il s’agit du règlement P-12.2, article 21, alinea 4. On peut y lire que: “Il est interdit d’utiliser le mobilier urbain à une autre fin que celle à laquelle il est destiné, de le détériorer ou d’y apporter quelque modification que ce soit. (…) Il est interdit (…) d’endommager ou détruire les arbres, arbustes, fleurs ou autres plantes.”
Alors, irez-vous aux sucres, cette année?!(Par Christiane Dupont) (2014-03-07)


___________________________________________________________________________


___________________________________________________________________

FAITES CONNAISSANCE AVEC…

Pierre Gagnier, maire de l’arrondissement
Vieux routier de la politique
qui se sent encore jeune, il apprécie chaque jour de son mandat, malgré la lourdeur de sa tâche


PhotoLe maire Gagnier aime l’art. Ici, dans son bureau. (Crédit-photo: jdv P. Rachiele)

Pierre Gagnier manie le calembour et aime les mots
d’esprit. Au jeu des mots, il aime aussi avoir le dernier! Et qu’on ne lui
parle pas de son âge. Il a déjà dit au jdv
, avant les
élections de novembre dernier, paraphrasant Victor Hugo et
la Légende des siècles :
« 
Dans
les
yeux
d’un jeune
homme
brille
la
flamme, mais dans les yeux d’un plus vieux

brille la lumière. » Journaldesvoisins.com l’a rencontré un beau matin d’hiver, à son
bureau d’arrondissement, rue Chabanel.

Ceux et
celles qui se présentent au micro pour poser des questions lors des séances du
conseil d’arrondissement seront peut-être surpris d’apprendre que le premier
magistrat de notre arrondissement a entamé sa carrière politique…en posant des
questions au conseil de Ville! Représentant quelques voisins, alors qu’il
habitait Cartierville et qu’il était déjà marguillier pour la paroisse
Notre-Dames-des-Anges, Pierre Gagnier était reconnu pour sa verve et son bagout.
« Tu pourrais poser ma question au conseil! », a lancé un voisin,
insatisfait de la collecte des ordures ménagères. La suite de l’histoire
est connue!

Se tenir occupé

Pour élever sa nombreuse famille, Pierre
Gagnier a travaillé à monter ses propres entreprises.  La dernière, qui a consacré sa réussite dans
le domaine des affaires, fut une entreprise de machinerie lourde. Ses garçons ont repris les rênes de l’organisation depuis que lui-même a pris
sa retraite à l’âge de 55 ans. « Mon épouse, à l’époque, m’avait dit “Laisse
leur de la place!” », parlant des enfants. « Mes garçons ont
amené l’entreprise encore plus loin que ce que j’avais pu faire! », lance-t-il, citant les villes avec lesquelles sa compagnie, qui compte
maintenant 75 employés, traite : Québec, Val D’or, Cleveland.

Pierre
Gagnier est fier de ce qu’il a bâti et encore plus fier de ce que ses enfants,
et ses six garçons, en ont fait depuis que lui-même a quitté. Précisons qu’il est père de huit enfants, et grand-père de 11 petits-enfants.

C’est après
qu’il ait laissé son entreprise à ses enfants, en 1990, que M. Gagnier a fait
le saut en politique. « La première fois, c’était avec Alain André »,
dit-il. L’important, selon lui, c’était de rester occupé! Bénévolat, nouvelle
expérience en politique, et autres sont les bienvenues, dans les
circonstances.

Pierre
Gagnier a été le conseiller municipal des résidants de Cartierville de 1990 à
1998.  Lors de ces années, il a cumulé plusieurs responsabilités à la
Ville, notamment à titre de conseiller-associé de Pierre Bourque, ex-maire de
Montréal, alors que M. Gagnier était également responsable du développement économique
de Montréal. 

Au début de 1990, il
a aussi été chef du Parti civique de Montréal et chef de l’Opposition officielle à
l’Hôtel de ville.



Photo

Une passion pour l’économie internationale (Crédit-photo: jdv Philippe Rachiele)

Photo

Une belle photo-souvenir: l’équipe de baseball dont il était l’entraîneur… (Crédit-photo: jdv Philippe Rachiele)
Il flirte donc avec la politique municipale depuis une bonne vingtaine d’années : douze ans à plein temps et quelques autres tentatives à travers ça. « Mon épouse n’aimait pas du tout la politique, dit-il. Quand elle est décédée il y a quelques années, je me suis senti plus libre de me lancer », souligne, ému, le premier magistrat évoquant ces belles années vécues avec sa première épouse et mère de ses enfants, infirmière de son état. « Une femme intelligente! », dit-il,
les yeux brillants. Lors du décès de cette dernière,  Pierre Gagnier décide donc de revenir en
politique, cette fois comme candidat à la mairie d’arrondissement pour Projet
Montréal.


Indépendant

Lors des
élections municipales de novembre 2009, Pierre Gagnier est donc élu sous la bannière
de Projet Montréal. À la fin du mois de décembre 2010, il prend tout le monde par
surprise, et particulièrement les gens de Projet Montréal, en démissionnant,
devenant maire d’arrondissement indépendant. En novembre dernier, il s’est
présenté de nouveau comme candidat à la mairie de l’arrondissement, cette
fois-là, avec l’Équipe Denis Coderre pour Montréal, et a été élu avec 1358 voix
de majorité sur ses adversaires au poste de maire de l’arrondissement. C’est d’ailleurs
lui qui a signé le bulletin de mise en candidature du candidat Coderre à la
mairie de Montréal.

Douze mille soixante trois (12 063)
des 84 524 électeurs inscrits dans Ahuntsic-Cartierville ont voté pour Pierre
Gagnier, soit 30,41% des 40 966 électeurs qui se sont présentés aux bureaux de
vote pour faire leur X sur le bulletin de vote ce jour-là.

Pour un
deuxième mandat consécutif, Pierre Gagnier a donc été élu  maire de l’arrondissement
d’Ahuntsic-Cartierville. En cours de route, il a changé de parti. Mais quant à
lui, ce n’est pas un handicap, car, dit-il à qui veut l’entendre, son parti, c’est
le parti pris des citoyens! », clame-t-il, sans façon. « Et j’y tiens
beaucoup! », ajoute-il.  Selon le
maire Gagnier, les partis municipaux, c’est un peu artificiel. Hors de ces
carcans, il souhaite que les décisions prises (et à être prises) par les élus
de l’arrondissement  soient faites dans
le plus large consensus possible.

Réussites et difficultés

Au fil de ses différentes années
passées en politique municipale, quelles ont été ses plus belles réussites?
Alors qu’il était conseiller municipal de Cartierville, il avait été nommé
responsable du développement économique pour la Ville, car il venait du secteur
des affaires. « Quand le Maire Bourque a décidé de vendre Blue Bonnets à
des intérêts privé, mais complètement à rabais, je me suis dit et j’ai dit :
“Ça n’a pas de sens! À la suite de ça, j’ai donné ma démission! »,
souligne-t-il. Dix-sept élus l’ont suivi et le maire Pierre Bourque est devenu minoritaire.
« Je suis heureux de l’avoir fait même si des gestes semblables peuvent
marquer ta carrière », précise-t-il.

Au cours de son
premier mandat comme maire, il n’a pas trouvé particulièrement facile l’épisode
récent des feuilles qui ont tardées à être ramassés sur le territoire de l’arrondissement. Le mécontentement des citoyens est encore frais dans sa mémoire. « Ce
fut une période difficile pour moi et pour tous les élus », dit-il,
simplement, faisant valoir que l’arrondissement
en termes de canopée, de gazon à couper, est l’un de ceux qui en imposent le
plus à Montréal.

Avoir réussi
à juguler le déficit laissé par l’administration Beaudoin, de concert avec les
élus, et ramassé une réserve pour l’arrondissement avec la collaboration des
fonctionnaires, lui fait certainement un petit velours. Il n’hésite d’ailleurs
pas à souligner le travail du personnel de l’arrondissement.

Finalement,  le projet d’aménagement et d’accès aux berges
de l’arrondissement, sur plus d’une dizaine de kilomètres, fait partie des
priorités du maire Gagnier.

Bénévolat

Pierre
Gagnier a toujours été  très engagé au sein de sa communauté. Il a été
notamment: membre du conseil d’administration de la Maison de la famille Pierre
Bienvenu Noailles, marguiller de la paroisse Notre-Dame-des-Anges, responsable
de l’accueil de refugiés du Laos et du Vietnam, entraîneur d’équipes sportives
au sein de la Fédération Sportive Salaberry, et responsable de la friperie
Cartier Émilie à Cartierville.

Selon le
portrait des 103 élus municipaux de Montréal publié sur le site d’Élections
Montréal, il y a 11 élus, deux femmes et neuf hommes, qui sont âgés de plus de
65 ans. Notre maire compte 78 ans bien sonnés, ayant célébré son dernier
anniversaire à l’Action de Grâces. L’âgisme? Très peu pour lui.

 « Moi, j’arrêterai quand je serai mort! »,
dit notre maire, enthousiaste comme un jeune bleu. « Je m’éprends de tout
ce que j’entreprends », ajoute-t-il avec un clin d’œil à l’endroit de la
représentante du jdv, demandant au passage à son fidèle collaborateur et chef de
cabinet, Robert Dolbec, qui assiste à l’entretien, un renseignement ou une
précision, ici et là.

Et la suite des choses?

Se représentera-t-il
en novembre 2017? Il aurait alors 82 ans. « Je verrai quand je serai rendu
là », dit-il, philosophe. Pour l’instant, on a ajouté à ses fonctions de
maire d’arrondissement, la présidence du comité consultatif d’urbanisme (CCU),
tandis qu’à la Ville de Montréal, il est membre de la Commission sur l’examen
des contrats. Il est également membre du conseil d’administration de la STM.

Ce qui lui
laisse peu de temps pour ses loisirs, lui qui est amateur de musique d’orgue et
amateur d’art –les toiles de son bureau en témoignent. Il n’hésite pas à
encourager de jeunes artistes qu’il rencontre ici et là.

« C’est certain qu’il faut que j’admette que j’aimerais avoir un peu plus de temps pour moi-même! C’est trépidant! », dit celui qui se définit comme un fonceur, impatient, mais honnête, qui parle (parfois) trop! Une tâche n’attend pas l’autre, et les invitations se succèdent. Il n’a certes pas beaucoup de temps libre, lui qui s’intéresse aussi aux questions de politique et d’économie internationales.

Dans son nouveau condo du boulevard Gouin Est, lui qui demeure propriétaire dans l’arrondissement, Pierre Gagnier a bien du plaisir quand il trouve le temps d’écouter un récital d’orgue sur son système de son aux colonnes sans doute impressionnantes, mais comme tout est isolé, à lui le plaisir de l’écoute sans le dérangement occasionné aux voisins! On est maire, ou on ne l’est pas! Et se soucier des autres fait aussi partie de sa gymnastique individuelle! (Par Christiane Dupont) (2014-03-07)

____________________________________________________
Cartier Émilie lance et compte…
Douze participantes au projet “Un emploi près de chez vous”, sur la bonne voie du marché du travail grâce au BIL


PhotoLes participantes du projet “Un emploi près de chez vous”, en compagnie de Maddy Lespinasse, chargée de projets, développement de l’employabilité à la CDEC, et Anca Niculicioiu, coordonnatrice du Cartier Émilie, toutes deux à l’aant-plan, à gauche sur la photo.


Outre le fait de pouvoir offrir des vêtements à bons prix, l
a Friperie Cartier Émilie continue d’essaimer et de faire du bon boulot.

Ainsi, plus de 50 personnes étaient
présentes jeudi matin dans les locaux de la friperie afin de souligner la fin du
projet « Un emploi près de chez vous », financé par le Budget d’initiatives locales (BIL). Il s’agit d’une enveloppe budgétaire à la disposition
des organismes du territoire intéressés à créer des projets novateurs pour
favoriser l’insertion de personnes éloignées du marché du travail.

On se prépare au boulot!


En novembre dernier, le Cartier Émilie avait mis de
l’avant un projet préparatoire à l’emploi, qui réunissait
12 participantes, dont plusieurs nouvelles arrivantes (provenant notamment du Liban,
de la République démocratique du Congo, du Burkina Faso, et du Cameroun). Ces dernières
étaient prestataires de l’aide sociale et vivaient plusieurs
obstacles d’intégration ou de maintien en emploi.

Le projet leur a permis
de sortir de l’immobilisme en travaillant sur leur motivation et estime de soi,
de développer leurs habiletés et prérequis à l’emploi et de les amener à mieux
comprendre les exigences du marché du travail et à valider leur objectif
d’emploi.

Elles ont pris part à des ateliers
de développement personnel et professionnel, ont effectué du bénévolat et ont
acquis une expérience de travail concrète à la friperie, agissant tour à tour à titre de commis de plancher,
commis au service à la clientèle, ou commis à l’étiquetage. Elles ont également effectué une recherche
de stage, ont rencontré des gérants et appris à présenter leur curriculum vitae.

« Les participantes sont
toutes prêtes pour un retour aux études ou encore à l’emploi. Elles ont pris part
à 29 ateliers en 60 jours », explique la chargée de projets, Melda Elham
Saeedi.

Témoignages
touchants des participantes

 Le rassemblement de ce matin au
Cartier Émilie a donné lieu à des moments très émouvants où les participantes
sont venues témoigner de leur expérience. « J’ai effectué un véritable
travail sur moi. Mon processus de reconstruction a débuté… merci ».
« J’ai réalisé que j’avais encore la capacité d’apprendre de nouvelles
choses », « Ce projet fut pour moi une véritable boussole ». Plusieurs ont rédigé et livré avec émotions des « slams » (poèmes à
vers libres), dont un qui rendait hommage à leur terre d’accueil, le Québec.

« ll faut beaucoup de courage pour effectuer une démarche personnelle et se
retrouver avec soi-même » explique Mme Anca Niculicioiu,
la coordonnatrice de Cartier Émilie. « Melda
a su réveiller la créativité chez chacune des participantes » poursuit-elle.

« Merci à la CDEC pour le support offert tout au long de ce programme. Dès
la mise en place du projet, des professionnels chevronnés, comme Sandrine Cohen, qui est conseillère principale en développement économique et Maddy Lespinasse, chargée
de projets, développement de l’employabilité, ont collaboré avec notre OBNL
pour définir le rôle de la friperie comme plancher de travail et pour
identifier le type de clientèle visée. Pendant le déroulement du programme, nos
partenaires de la CDEC ont toujours soutenu notre démarche après avoir
décortiqué l’ensemble du projet avec nous », a souligné la chargée de projet.

Rappelons que le BIL est financé
par Emploi-Québec. La CDEC Ahuntsic-Cartierville accompagne et oriente les
organismes du territoire pour ce genre de projets, notamment.(Par Sophie Bourque et Christiane Dupont) (2014-03-07)

___________________________________________________________________________



Fête d’hiver au parc de Mésy
Un succès auquel ont participé plus de 1000 résidants


Photo

Quelques uns des nombreux bénévoles qui ont fait de cette journée un succès auprès des jeunes et des moins jeunes. La Fête était offerte par l’arrondissement et organisé par le Centre d’action bénévole de Bordeaux-Cartierville et BC en fête. Crédit photo: jdv – Philippe Rachiele

Photo

De la luge finlandaise. Crédit photo : jdv – Philippe Rachiele

Photo

La bonne tire d’érable : Crédit photo : jdv – Philippe Rachiele

Cliquez ici pour voir toutes les photos de la journée

______________________________________________________

______________________________________________________

Dossier chaud du parc Tolhurst
Tous unis pour favoriser un retour à la normale


PhotoCe secteur de Tolhurst semble bien tranquille, cet hiver…

Face à divers tristes
événements survenus l’été dernier dans le secteur du parc Tolhurst, le Service
de police de la Ville de Montréal et la conseillère Emilie Thuillier ont
souligné l’importance de travailler de concert avec divers groupes
communautaires pour tenter d’éviter un autre été trouble, dans les mois qui
viendront.

Interrogé par le jdv,
Benoit Amyot, le commandant en chef du poste de police a reconnu que la
présence de travailleurs de rue, par exemple, aura de quoi tempérer les ardeurs
de certains.

Réunion productive


Au cours d’une
 réunion avec des résidants inquiets, la semaine dernière, la direction du
poste de police 27 (sis au coin des rues Papineau et Fleury) a conclu qu’il
fallait augmenter la pression en ajoutant de la surveillance, une décision qui
les a rassurés.

Les jeunes
travailleurs membres de RAP Jeunes connaissent bien ceux qui se sont livrés à
un comportement inapproprié en maintes reprises au cours de l’été 2013, autour
du parc, entre autres sur les rues Tolhurst, Meunier et Sauriol, et autour du
HLM. Leur présence est rassurante pour tous.

La conseillère du
district d’Ahuntsic, Emilie Thuillier, applaudit l’engagement des
travailleurs de rue qui peuvent aussi intervenir en parlant aux  jeunes du
secteur, tentés par l’appât du gain facile avec la drogue ou des activités
bruyantes.

Travail pour les jeunes

Question de leur
permettre de faire de l’argent, un projet est sur les rails pour offrir divers
boulots aux jeunes. «Il y aura un plateau de travail pour certains qui
généralement sont loin du marché du travail»,  a précisé la conseillère
municipale.

Les jeunes,
travaillant sur appel, pourront ainsi amasser de l’argent.  ‘’Il faut
briser le rêve de faire de l’argent facilement, il faut déconstruire ça’’, a
plaidé la conseillère élue de projet Montréal. Certains étaient tombés dans le
piège de l’argent vite fait avec la vente de stupéfiants.

Le commandant Amyot,
en poste depuis août dernier, a reconnu que bien des ‘’partys’’, avec la
participation de gens extérieurs au secteur  ont dérangé la quiétude des
riverains, de même que les histoires de drogue. 

Il a promis de faire
davantage de surveillance, entre autres par  le travail des agents en vélo.

Pour l’été, les
intervenants sont optimistes. ‘’Ça regarde bien’’, a estimé Mme Thuiller. “Le
fait de travailler ensemble a permis d’ajuster les flûtes” a-t-elle poursuivi,
faisant allusion au travail d’équipe avec, également, les citoyens du secteur,
les élus d’Ahuntsic, Solidarité Ahuntsic,  le Comité St-Benoît, et Rap
Jeunes, entre autres, tous désirant le calme quand le beau temps reviendra et
un été moins houleux dans le secteur ouest d’Ahuntsic.

Signalons qu’il y a
eu, l’an dernier, expulsion de certaines personnes demeurant dans le HLM où
l’on ne se gênait pas pour vendre de la drogue à ciel ouvert. Des arrestations
ont déjà eu lieu.   (Par Alain Martineau) (2014-03-07)


______________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE…………………………………….


Photo



Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, succès ou questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com, ou appelez-nous au 514 770-0858.
(Par Philippe Rachiele) (2014-03-07)


Conférence « Rosiers rustiques sans entretien » de Claire Laberge, spécialiste du Jardin botanique de Montréal , à la Société d’horticulture et d’écologie du nord de Montréal, mercredi  le 12 mars prochain à 19h :30, à l’école Louis-Colin, 10122, Boul. Olympia, Montréal H2C 2V9 (coût : 5$ pour un non-membre). Pour information : (514) 384-5681.

Souper spaghetti organisé par les Scouts du 105e Groupe Christ-Roi et les Loisirs Christ-Roi, le samedi 22 mars à 17h au sous-sol de l’église Christ-Roi (9400 Lajeunesse), au coût de 15$ pour les adultes et 10$ pour les enfants. Venez vous amuser tout en contribuant au financement des activités culturelles, sociales et sportives du quartier. Renseignements: 438-994-2323 ou 514-617-8717

Le SNAC
organise un souper cabane à sucre, le vendredi 14 mars à 17 h 30, au coût de 20$.  Vous pourrez bien manger et bien vous amuser tout en aidant au financement de l’organisme pour l’achat de denrées dont bénéficieront les résidents d’Ahuntsic ayant un revenu sous le seuil de la pauvreté.  Renseignements : 514 385-6499

Exposition de l’association ahuntsicoise d’artistes peintres et sculpteurs (Ress-Art) à la boutique Bois Urbain (1205, rue Fleury Est) du 6 au 31 mars.  Ress-Art est un organisme à but non-lucratif qui veut faire la promotion des arts visuels et rapprocher la population de ses créateurs.  Ress-Art s’ouvre à tous les volets des arts visuels, que ce soit la peinture, la sculpture, le dessin, l’aquarelle, etc.


___________________________________________________________________________

………………………………….LE COIN DES COMMERÇANTS


PhotoAux sucres sur FLO, printemps 2013! (crédit-photo:jdv)

Sur Fleury Ouest:
L’Association des gens d’affaires de Fleury Ouest annonce son activité “Cabane à sucre”,  le samedi 29 mars prochain, au parc Tolhurst, comme l’an passé, de 11 heures à 16 heures. Il y aura différentes activités, des stands des commerçants du secteur, et des camions de bouffe au rendez-vous! Comme nous l’avons déjà annoncé l’Association a besoin de bras; elle est à la recherche de bénévoles pour aider mais de façon ponctuelle (donc pas trop exigeant, et pas trop longtemps) à l’organisation des différentes activités à venir. On expédie ses coordonnées par courriel à: info@fleuryouest.com

Sur La Promenade Fleury:
L’association ahuntsicoise d’artistes peintres et sculpteurs (Ress-Art) expose à la boutique Bois Urbain (1205, rue Fleury Est) du 6 au 31 mars.  Le vernissage a eu lieu le 6 mars de 18h à 20h.  Ress-Art est un groupe d’artistes des arrondissements Ahuntsic et Cartierville voulant dynamiser les arts dans le nord de Montréal. Ress-Art s’ouvre à tous les volets des arts visuels, que ce soit la peinture, la sculpture, le dessin, l’aquarelle, etc. http://ress-art.org/  http://www.boisurbain.org/

Plusieurs établissements souligneront cette année un anniversaire important sur La Promenade Fleury, comme 20 ans ou 25 ans de présence sur La Promenade. Éventuellement, vous saurez qui et ce qui sera fait pour l’occasion. Pour l’instant, motus!

(Par Christiane Dupont, Alain Martineau et Philippe Rachiele) (2014-03-07)

Gens d’affaires et commerçants d’Ahuntsic-Cartierville: vous avez des nouvelles, petites et grandes, susceptibles d’intéresser nos lecteurs? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com, ou appelez-nous au 514 770-0858.


_______________________________________________________

BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES


Photo


















L’inauguration du nouveau local du Centre des jeunes de St-Sulpice
refait au coût de 83 600$ a eu lieu mercredi 5 mars.  Il comprend entre autres, un studio pour les arts, un coin pour étudier et un coin pour relaxer, tout cela pour encourager les jeunes à se prendre en main sous la supervision de plusieurs intervenants.  Sur la photo, on voit principalement les adultes qui accompagnent les jeunes ainsi que les responsables de la mise en oeuvre des travaux.  Crédit photo : jdv – Philippe Rachiele

Votez dans le cadre du concours abribus+art de la STM.  Jean-Yves Lapointe de la rue Boismenu, membre du journaldesvoisins.com, président de Écl’Art, un groupe d’artistes du quartier, est l’un des artistes dont l’œuvre a été retenue pour présentation du concours. Allez dans la section “Grand public” et cliquez sur l’oeuvre qui s’intitule “Ébullition”, à www.abribus.ca.

Célébration du 8 mars
Plusieurs événements pour souligner la Journée internationale des femmes 

Café-croissants de Diane De Courcy ***ANNULÉ***
À l’occasion de la Journée internationale des Femmes, la députée de Crémazie à l’Assemblée nationale,  Diane De Courcy, accueillera Martine Desjardins, l’une des leaders vedettes de la contestation du printemps érable, pour un Café-Croissants de femmes souverainistes.  L’activité aura lieu le samedi 8 mars entre 10h et 12h au Centre Scalabrini, au 655 rue Sauriol, au coin de Durham, et non pas au Centre communautaire d’Ahuntsic.   Le coût est de 10$ par personne. On doit réserver au 514 218-1888 ou par courriel à l’adresse cremazie.pq@gmail.com ***Compte tenu du déclenchement des élections, la députée de Crémazie a dû prendre la décision d’annuler l’événement, devant être ailleurs au même moment.

Hommages de Maria Mourani et de La Promenade Fleury
Le 7 mars, la députée indépendante d’Ahuntsic, Maria Mourani, rendra hommage à huit femmes de la circonscription dans le cadre d’un 5 à 7 pour tout le monde à la Salle l’Ami temps. Cette activité est organisée avec La Promenade Fleury. Il y aura une performance musicale.

Café-rencontre de Christine St-Pierre
Dans L’ Acadie, la députée Christine St-Pierre tiendra un café-rencontre le lundi 10 mars à la librairie Monet des Galeries Normandie. Pour l’occasion, la femme d’affaires et conférencière Danièle Henkel sera invitée à parler de la place des femmes dans la société. On doit réserver en appelant au  514 337-4278.

Le Café de Da sera fermé les
8 et 9 mars
en raison de la programmation du festival Montréal joue.

Par ailleurs, il y aura reprise des séances ordinaires du conseil d’arrondissement, 
le lundi 10 février, à 19 heures, à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à 18 h 30 si vous désirez poser des questions, pour vous inscrire. 
 (Par Philippe Rachiele et Christiane Dupont) (2013-01-31)
___________________________________________________________________


QUOI FAIRE….QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI


PhotoPhoto : gracieuseté du Winston Band

Qualification de nage
synchronisée
au Centre Claude-Robillard du 12 au 15 mars pour les Championnats
canadiens.  Il y aura plus de 550
nageuses de 13 à 15 ans venant de partout au Canada.  Les spectateurs sont invités à
assister aux performances en achetant un passeport ou des billets pour une
journée.

Le Winston Band au Brûloir le 21 mars
prochain, à 20 heures. “Ambassadeurs ahuntsicois d’une fantaisie qui oscille entre le cajun
zydeco et la musique traditionnelle québécoise, le Winston Band revisite à sa
manière des airs qui ne vous seront certainement pas étrangers. Vous
reconnaîtrez les succès de porte-étendards countrymen comme Hank Williams ou
Oscar Thiffault cuisinés avec savoir-faire et finesse. À ces timbres familiers
se tresse une expérience musicale novatrice, festive et, surtout,
conviviale. Le temps d’une soirée, le Winston Band nourrira l’étincelle
country qui nous habite tous et toutes!” Entrée libre.

Exposition de caligraphie japonaise par Carl Grifo, résidant
de la rue Jeanne-Mance.  Le titre de l’exposition
«À l’image du cœur» évoque ce qu’est l’art de la calligraphie japonaise :
un instant de pure créativité qui, tout en exigeant une maîtrise absolue du
pinceau, prend forme et vie dans la spontanéité du geste.  L’œuvre est toujours réalisée d’un seul
trait.  Chaque calligraphie est donc
unique, puisqu’elle reflète l’état d’être de l’artiste au moment précis de la
création. Du 11 au 16 mars au 5175, avenue Papineau.  Rens. : 514 728-4474.

La fraude : comment s’en
protéger?
Atelier d’information au Café de Da de la bibliothèque d’Ahuntsic, le
mardi 18 mars à 19 h 30.  Atelier offerte
par le SPVM et Tandem.  Inscription :
514 872-0568.

Conférence sur la succession à la bibliothèque de Cartierville.  La gestion de votre patrimoine après
votre décès vous préoccupe? Vous vous demandez comment gérer la succession d’un
proche? Venez faire le tour de la question avec Me Judith Pinsonneault lors de
sa conférence, le mercredi 19 mars à 14 h à la bibliothèque de
Cartierville
. Maître Pinsonneault abordera les différents aspects légaux,
de même que tous les tenants liés à la succession d’un défunt. Réservations:
514 872-6989

Conférence sur les crédits d’impôt pour les aînés au Café de Da de
la bibliothèque d’Ahuntsic. 
Vous
avez l’intention de prendre votre retraite? Vous êtes déjà à la retraite?
Comprenez les répercussions que la retraite aura sur votre impôt lors de la
conférence de Me Jill Eusanio, le 19 mars à 10 h, au Café de Da de la
bibliothèque d’Ahuntsic
, situé au 545, rue Fleury Est. Les sujets
suivants seront abordés : les allocations de retraite, les REER et autres
régimes enregistrés, le fractionnement du revenu de pension, les crédits
d’impôt et le paiement des impôts par acomptes provisionnels.  Réservations:  514 872-0568

Conférence Bienvenue
dans le cyberespace
,
 par Luc Courchesne, directeur de la recherche à
la Société des arts technologiques, qui présentera sa vision des développements
techniques qui transforment nos vies et nos sociétés. Cette conférence de l’Alliance
Culturelle aura lieu le 12 mars à 13h30, à la salle de l’église Saint-Jude
(10 120, d’Auteuil). Gratuit pour les membres, 8 $ pour les non-membres.

Concert
piano
avec la renommée Ahuntsicoise Louise Bessette et l’ensemble de chambre
ARTefact, à la maison de la culture le 21 mars à 20 h.  Laissez passer nécessaires.

Le film
Carnets d’un grand détour
de Catherine Hébert sera projeté au Café de Da de la
bibliothèque d’Ahuntsic le 25 mars à 19 h.

Récital d’orgue à la Visitation par Marc-André Doran.  Poursuivez la découverte de l’oeuvre de Felix Mendelssohn le dimanche 9 mars à 15 h.  Entrée libre.

Absences, film de Carole Laganière et l’ONF
.  Le projet origine du drame intime de la réalisatrice qui voit sa mère, atteinte de la maladie d’Alzheimer, s’éloigner d’elle à mesure que la mémoire s’efface.  Cette appréhension d’une séparation à venir sert de lien avec d’autres êtres que la caméra suit en divers lieux.  En réunissant ces protagonistes, la cinéaste explore des territoires intérieurs douloureux où le sentiment de perte côtoie la résilience.  À la maison de la culture le 12 mars à 19 h 30.  Laissez-passer disponibles dès maintenant.

CRASH, danse.  Création technologique et interactive qui prend la forme d’un jeu vidéo chorégraphique fougueux, faisant évoluer six avatars sous les joysticks experts des musiciens-joueurs sur scène. 
À la maison de la culture le 14 mars à 20 h.  Laissez-passer disponibles dès maintenant.

Concert pour violon et violoncelle à la Visitation, avec Laurence Kayaleh et Elizabeth Dolin qui exécuteront le superbe et passionné Duo de Kodaly imprégné de la musique hongroise populaire, la Sonate pour Violon et Violoncelle de Ravel.  Le 16 mars à 15 h.  Entrée libre.

Enfants Jeunes

Vendredi 21 mars, viens jouer à  des jeux vidéo à la bibliothèque de Cartierville, de 15 h 30 à 17 h 30.  C’est le début de la fin de semaine et le temps de lâcher un peu son fou!  Réservations : 514 872-6989.

Relâche scolaire – dernière chance

L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville offre des activités variées durant la semaine de relâche scolaire, du 3 au 7 mars. Pour l’occasion, les arénas, la piscine, les bibliothèques et la maison de la culture offrent une programmation spéciale et entièrement gratuite. 

Patinoires extérieures
L’accès aux patinoires extérieures est gratuit en tout temps! Consultez la liste des patinoires de l’arrondissement.  L’état des patinoires est disponible ICI

Arénas – patin et hockey 
 
Aréna Ahuntsic
10560, rue Saint-Hubert
Téléphone : 514 872-6115

Patinage libre : lundi 3 mars au vendredi 7 mars 2014 de 14 h à 17 h
Hockey libre (protège cou et casque avec grillage complet obligatoire) : lundi, mardi, jeudi et vendredi de 12 h à 14 h (il n’y a pas de hockey libre mercredi le 5 mars)

Aréna Marcelin-Wilson
11301, boulevard de l’Acadie
Téléphone : 514 872-6191

Patinage libre : lundi 3 mars au vendredi 7 mars 2014 de 14 h à 17 h
Hockey libre (protège cou et casque avec grillage complet obligatoire) : lundi au vendredi de 9 h à 12 h

Aréna Michel-Normandin
850, avenue Émile-Journault 
Veuillez communiquer au 514 872-6913

Piscines – bain libre
Sophie-Barat
10851, avenue Saint-Charles
Téléphone : 514 872-1136

Bain libre
Baignade libre (pour tous)
Lundi 3 mars au vendredi 7 mars 2014 de 12 h 30 à 15 h 30
Mardi, mercredi et vendredi de 19 h 30 à 20 h 55
Jeudi de 19 h 30 à 20 h 25

Baignade libre (pour adultes)
Mardi au vendredi de 21 h à 21 h 55
Samedi, dimanche, horaire régulier

Baignade libre (pour aînés 50 ans et plus)
Mercredi et vendredi de 15 h 35 à 16 h 30

Complexe sportif Claude-Robillard
1000, avenue Émile-Journault
Veuillez communiquer au 514 872-6905

Bibliothèques – Festival Montréal joue!
Après avoir joint plus de 5000 Montréalais lors de sa première édition l’an dernier, le festival Montréal joue 2014 revient cette année jusqu’au 9 mars. Le plus grand festival de jeu au Québec a mis sur pied 300 activités ayant pour but d’initier les participants au monde du jeu vidéo et du jeu de société.

Dans le cadre de ce festival, les bibliothèques de l’arrondissement vous offrent une programmation variée pour tous les âges. Que vous soyez bons ou mauvais perdants, amateurs de jeux de société ou imbattables aux jeux vidéo, il y en aura pour tous les goûts!Cliquez ici pour la programmation des trois bibliothèques de l’arrondissement.

__________________________________________________________________


Pour plus de nouvelles, «Aimez-nous»
sur Facebook!


_______________________________________________________

Les citoyens d’Ahuntsic-Cartierville sont avant-gardistes!
La qualité de l’information est important pour vous!
Plusieurs deviennent membres, et même donateurs de jdv; merci!

Si journaldesvoisins.com se posait encore la question, nous saurions depuis le début janvier pourquoi nous existons! En effet, à la suite de nos appels répétés sur cette page, nombreux sont nos lecteurs qui sont également devenus membres. En outre, plusieurs lecteurs, membres ou non, sont également donateurs à journaldesvoisins.com Il nous apparaît de plus en plus clair que la qualité de l’information est importante pour les résidants du quartier.

La carte de membre de journaldesvoisins.com coûte 10$. Elle vous permet de voter à l’assemblée générale. La prochaine aura lieu lundi 5 mai, 19 h, au centre communautaire Ahuntsic, 10580, rue Laverdure.

Vous pouvez également devenir membre en faisant parvenir un chèque à journaldesvoisins.com, avec vos coordonnées (nom, prénom, adresse POSTALE, adresse courriel, et numéro de téléphone), à:

Journaldesvoisins.com
10369, rue Clark
Montréal (Québec)
H3L 2S3

Plusieurs sont devenus membres? À quand votre tour?


(Par Christiane Dupont) (2014-03-07)

________________________________________________________________________

Lundi 5 mai prochain, au centre communautaire Ahuntsic
Assemblée générale des membres

. N’oubliez pas de renouveler votre carte de membre pour 2014

Dans deux mois environ, les membres de journaldesvoisins.com se réuniront au Centre communautaire Ahuntsic, situé au 10580, rue Laverdure, à 19 heures pour leur première assemblée générale ordinaire (la précédente était sous l’égide d’un c.a. provisoire).

Prenez note: il faut absolument posséder sa nouvelle carte de membre pour l’année 2014  pour  participer et avoir droit de vote à l’assemblée générale. Vous pourrez vous la procurer sur place, au coût de 10$. (Par Christiane Dupont) (2014-03-07)

___________________________________________________________________________

Vous avez manqué les précédentes Actualités?

Allez sur «Archives – Actualités» tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

_________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com est un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour les résidants d’Ahuntsic-Cartierville, et dont le siège social se trouve à Ahuntsic. Notre journal est un bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic-Cartierville qui se consultent sur le Web à:
www.journaldesvoisins.com

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).
Coordonnées: journaldesvoisins@gmail.com Téléphone: 514 770-0858
Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration: Diane Viens, présidente; Pierre Foisy, vice-président; Me Hugo Hamelin, secrétaire; Philippe Rachiele, trésorier; Douglas Long, administrateur; Christiane Dupont, secrétaire adjointe; Marie-Eve Laurendeau, administratrice; Maurice Paquette, administrateur, et Pascal Lapointe, administrateur.
Éditeur et représentant publicitaire: Philippe Rachiele
Représentant publicitaire indépendant: Pierre Hébert Marketing
Rédactrice en chef: Christiane Dupont
Rédacteur en chef adjoint: Alain Martineau
Journalistes, version Web: Christiane Dupont, Philippe Rachiele et Alain Martineau
Journalistes, version papier: Christiane Dupont, Alain Martineau, Élizabeth Forget-Le François, François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Collaborateurs à la rédaction et à la photographie: Élaine Bissonnette, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Alain Martineau, Benjamin Dupont.
Photos: Philippe Rachiele
Mise en page: Philippe Rachiele et Christiane Dupont
Illustrations originales: Sylvie Baillargeon (Claire obscure)
Caricaturiste: Fanie Grégoire
Correction/révision, version papier: Samuel Dupont-Foisy
Réseaux sociaux: Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele
Impression, version papier: Pierre Hébert Marketing
Distribution, version papier: journaldesvoisins.com
Dépôt légal, version papier: BNQ-ISSN1929-6061
Dépôt légal, version Web: BNQ – ISSN1929-607X
_________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de:


Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ
________________________________________________________________________

Photo

22 100 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires