Les Actualités du 8 mai 2015

________________________________________________________________________

Du trad à Ahuntsic!
Grande Rencontre jusqu’à dimanche


PhotoGenticorum en spectacle (Photo : courtoisie)

Ahuntsic bat au son
de la musique traditionnelle jusqu’à dimanche alors que le Festival Trad de
Montréal tient sa 23e Grande Rencontre. Vous avez peut-être vu les
oriflammes saluant l’événement le long du boulevard
Henri-Bourassa, notamment. Une belle sortie dans le quartier alors que l’on
prévoit de la pluie en fin de semaine.


Après trois années passées au mythique
Gesù, au centre-ville, le festival
emménage à la Maison de la culture d’AhuntsicCartierville, en offrant une riche programmation. Une quinzaine de groupes ont été invités, soit en tout une soixantaine d’artistes. Pas moins de 70 activités sont au menu, se déclinant en spectacles, mais aussi en danses, sans oublier divers ateliers et rencontres pour les mordus ou les novices en la matière.

Grosses pointures


De grosses pointures en musique traditionnelle québécoise feront vibrer la scène. Des artistes d’ailleurs sont aussi au rendez-vous, venant de la Bretagne, de la Belgique, de la Louisiane, de l’Irlande ou du Cap-Breton, notamment, sans oublier des membres de la relève musicale en trad.

Du côté des conteurs, on aura droit dimanche, pour la Fête des mères, aux interventions bien senties des Michel Faubert, Jocelyn Bérubé et Alain Lamontagne, qui n’ont plus besoin de présentation. Il y a de grands rendez-vous en soirée. Ce vendredi, la veillée Québec
Louisiane se fera avec Les Mononcles et le calleur Gilles Pitre/Grouyan Gombo. Demain soir (samedi), ce sera la veillée QuébecIrlande avec De Temps Antan, Maja & David, Pierre Chartrand, Montreal Siamsa Ceili Band, Comas et le calleur Bill White.

Les Poules à Colin, nom aussi d’un grand classique de la musique trad d’ici, Jean-François Bélanger, Raynald Ouellet, Les Siffeurs de Nuit, L’An des Vents, Alexis Chartrand, Yann Falquet ainsi que les calleurs et professeurs de danse, Gilles Pitre, Emmanuelle Hélias, Marie Danielle Gaudette et Martine Billette sont aussi de la partie avec beaucoup d’autres collègues d’ici et d’ailleurs.

La Grande Rencontre bénéficie de l’aide financière des trois paliers de gouvernement  (Ottawa, Québec et Montréal), de Musicaction et du Conseil des arts du Canada, entre autres. Parmi ses partenaires culturels, on trouve la Maison de culture d’Ahuntsic
Cartierville. Au moment de mettre sous presse, nous n’avons pas pu connaître le montant déboursé par la ville et l’arrondissement.

Genticorum très actif

Hier soir (jeudi), la veillée Québec-Bretagne mettait en présence le groupe Genticorum et le calleur Pierre Chartrand/L’An des vents. Formé il y a une quinzaine d’années, Genticorum joue sur deux tableaux, comme l’a signalé l’un de ses membres, Pascal Gemme, en entrevue au journaldesvoisins.com : « Nous aimons jouer et aussi faire la danse, une pratique très répandue en sol américain », a mentionné Pascal, qui chante tout en étant au violon et aux pieds. Les gens ont pu en apprendre davantage hier lors d’un événement où un cours de danse était donné. Genticorum, qui est en quatuor ce week-end (généralement, le groupe est en formation trio), est au programme à plusieurs reprises pendant le festival. Le groupe, dont le nom vient d’une chanson du grand-père de Pascal, compte déjà cinq albums à son actif.

« Nous avons plusieurs compositions instrumentales, nous respectons la musique traditionnelle, mais nous sommes aussi au 21e siècle », a indiqué Pascal dont le groupe s’est justement constitué lors d’une Grande Rencontre. Les albums du groupe ont été applaudis par la critique ici et à l’étranger. http://www.genticorum.com/

Événement phare

Christiane Campagna, qui anime l’émission Tradosphère à la radio communautaire CIBL de Montréal estime que la Grande Rencontre est l’un des gros événements de musique trad qu’il ne faut pas rater.

« Il est intéressant de voir se greffer aux concerts diverses activités favorisant les échanges entre les artistes, nous a-t-elle dit. Il y aussi ce qu’on appelle les “showcases”, des spectacles de 30 minutes environ, permettant aux producteurs de mesurer le talent de ceux et celles qui se produisent ».

Pour l’animatrice d’une émission spécialisée, la musique trad se porte quand même bien au Québec. « Nos artistes sortent entre 10 et 20 albums chaque automne. Mais il est dommage que nos producteurs soient souvent frileux en sollicitant peu ces artistes à l’extérieur de la Fête nationale ou du temps des fêtes », a-t-elle déploré. Elle signale cependant que plusieurs artistes vivent de leur musique, mais ceux-là se produisent régulièrement à l’extérieur du Québec.

Bottine souriante

Le porte-parole du festival cette année est David Boulanger de la Bottine souriante, un habitué de l’événement. « J’ai souvent participé à cette belle rencontre comme musicien ou festivalier, a-t-il signalé. J’y ai vu plusieurs artistes de talent qui ont démontré à quel point la musique traditionnelle est toujours forte et vivante. Ce festival en est un des plus importants, où échanges, plaisir, musique et danse se côtoient », a-t-il indiqué.

En bref

Le Festival La Grande Rencontre et la Conférence Trad Montréal se poursuivent jusqu’à dimanche à la Maison de la culture Ahuntsic, au 10300 rue Lajeunesse, en collaboration avec la Maison de la culture Ahuntsic. Les prix d’entrée pour les prestations varient entre 10 $ et 30 $. Il y a aussi des passeports. Achat de billets : 514 273-0880 •
1 866 773-0880 www.espacetrad.org • info@espacetrad.org • www.accesculture.com. (Par Alain Martineau) (2015-05-08)

Cliquez ici pour le programme de la Grande Rencontre 2015
__________________________________________________________________________


________________________________________________________________________

Promotion du DG de l’arrondissement
Ronald Cyr dirigera la Société du parc Jean-Drapeau


Photo(Photo: archives jdv)

Le directeur général de l’arrondissement d’AhuntsicCartierville, Ronald Cyr, en poste depuis plus de cinq ans, quitte ses fonctions d’ici deux semaines. Il a été nommé directeur général de la Société du parc Jean-Drapeau dans la foulée de la nomination de la dragonne Danièle Henkel comme présidente, il y a quelques jours.

Il s’agit là d’un beau défi dans le contexte où l’inspecteur général de Montréal, Me Denis Gallant, reprochait au directeur général de la Société du parc Jean-Drapeau en poste précédemment des faits qui auraient trait à l’octroi de contrats faits à l’encontre de la loi.

La direction générale de la Ville de Montréal aurait approché M. Cyr pour prendre la relève à la direction générale de la Société, une reconnaissance tangible de sa bonne gestion et de sa probité à la barre de l’arrondissement et dans ses précédentes fonctions. Ronald Cyr a joint les rangs de la Ville de Montréal il y a 25 ans.

Réalisations

Les réalisations de Ronald Cyr à la barre de l’arrondissement sont multiples. On lui doit le redressement des finances qui avaient été plombées par la précédente administration;  la constitution d’une réserve de 7 M$ pour parer aux coups durs; le Plan directeur des berges; l’amélioration des services de proximité et du service des Travaux publics; la mise sur pied d’un plan stratégique presque complété et le projet de Maison verte, qui chemine bien.

 « Ma contribution, celle dont je suis le plus fier, disait-il à journaldesvoisins.com, dans une entrevue qu’il accordait à notre journaliste François Barbe en octobre dernier, c’est qu’il y a maintenant ici une grosse équipe solide, reconnue à travers la ville. Il y a une bonne chimie, tout le monde travaille ensemble et ça fait vraiment une grosse différence. »

Prendre la parole

Le lundi 11 mai, M. Cyr participera à son dernier conseil d’arrondissement en sa qualité de directeur général du territoire. Il devrait, en principe, s’adresser aux citoyens présents. Nous lui souhaitons bonne chance dans ses nouvelles fonctions.

C’est Gilles Côté, directeur du Développement du territoire de l’arrondissement, ingénieur de formation, qui devrait assurer l’intérim pour la prochaine année après approbation du conseil d’arrondissement. Au cours des prochaines semaines, il y a aura un concours annoncé pour trouver le prochain titulaire du poste de DG de l’arrondissement. (Par Christiane Dupont) (2015-05-08)

Pour en savoir plus sur Ronald Cyr, cliquez ici et allez en page 10.

________________________________________________________________________


__________________________________________________________________________

Lutte contre la corruption
L’inspecteur général de la Ville fera le point

À
l’occasion d’une rencontre avec les citoyens le lundi 11 mai, Montréal pour
tous, un groupe de citoyens non partisans, traitera du mandat et des actions
entreprises par le Bureau de l’inspecteur général de la ville (BIG), créé par
l’administration Coderre-Desrochers et en fonction depuis moins d’un an.

Et nul autre
que le grand patron du BIG, Me Denis Gallant, qui faisait jadis partie
de l’équipe d’avocats de la Commission Charbonneau, sera présent. Il a accepté
de participer à la soirée du groupe d’intérêt qui se tiendra lundi prochain dans une salle pouvant accueillir 175 personnes.


Il est
important de noter que le lieu de l’assemblée a été changé. Elle se tiendra au
Resto-Plateau, situé au 4449 rue Berri, à deux pas de la station de métro
Mont-Royal, plus facile d’accès que l’endroit d’abord retenu, la salle du
Rialto, sur l’avenue du Parc. L’assemblée commencera à 19 heures.


Anticorruption au menu

La rencontre
devrait permettre d’en apprendre davantage au sujet de la lutte actuelle contre la corruption
et la collusion à Montréal. « Me Gallant va répondre aux diverses questions
qui sont liées à son mandat », a précisé Pierre Pagé, porte-parole du
groupe montréalais, qui existe depuis quatre ans et qui accueille tous ceux qui s’indignent des fortes hausses de l’évaluation foncière et des
taxes municipales dans la foulée des révélations de la Commission Charbonneau.


« En fonction
des réponses que l’on obtiendra du Bureau en vue de sa participation, on ajustera
nos questions, si nécessaire. On est bien satisfaits du nombre élevé de questions
formulées par les gens. Notre mandat, rappelons-le, est d’impliquer les
citoyens face au cynisme ambiant », a souligné M. Pagé. Les citoyens avaient
été invités à transmettre leurs questions à l’organisme sans but lucratif. Après
le tri, l’équipe de Montréal pour tous a acheminé trois questions à l’invité de
la soirée, qui y répondra pendant son discours ou après.


Questions variées

Les questions
expédiées par les intéressés se retrouvent sur le site Web montrealpourtous.com.
Par exemple, une personne veut
savoir combien d’appels reçoit le BIG par mois sur la ligne de dénonciation
depuis sa mise en place et combien d’entre eux ont débouché sur des enquêtes. Une
autre question vise la protection des dénonciateurs ou ceux que l’on désigne
comme des lanceurs d’alerte au sein de la fonction publique municipale. Une
autre question intéressante porte sur la pertinence d’outils de
comparaison des coûts, notamment pour la réfection de trottoirs, entre Montréal
et d’autres villes.

Lecture suggérée

Avant la rencontre, les gens sont
invités à prendre connaissance du Rapport annuel de l’Inspecteur général, maintenant
disponible ici.  

L’assemblée de lundi soir
permettra aussi de revenir sur le dossier ayant trait à la campagne sur
l’évaluation municipale et, entre autres, sur les contestations menées à ce sujet.
Un expert en la matière, Pierre-René Perrin, sera sur place. (Par Alain Martineau) (2015-05-08)
____________________________________________________________________________

_________________________________________________________________________

Slaloms autour d’un puisard brisé


Photo

« Grotte de
Gollum » ou
« piscine municipale », voilà les noms qu’ont donnés des résidants
du quartier et des employés travaillant dans les environs au trou entourant
le puisard, angle Prieur et Lajeunesse. Au moment d’aller sous presse,  le trou attendait toujours d’être recouvert
d’une plaque de métal, ce qui devait être fait dans la semaine du 4 mai selon
l’arrondissement. Les travaux de réparation devraient suivre au cours des
prochaines semaines.

Déjà, le 27 mars, journaldesvoisins.com a pu photographier le trou en question.
Depuis, la situation perdure et, à maintes reprises, journaldesvoisins.com a constaté les problèmes qu’occasionne le trou. Ce nid-de-poule empêche les voitures de circuler sur la partie nord de la rue Prieur est. Un article paru sur Cyberpresse le week-end dernier fait état de la situation.

Circulation dangereuse

L’emplacement du trou rend la circulation particulièrement dangereuse alors que le carrefour est très achalandé, notamment par les utilisateurs du parc Ahuntsic ou de la bibliothèque et par les écoliers du quartier. Comme le soulignent les livreurs de la Rôtisserie St-Hubert, située à proximité, la présence du trou est extrêmement problématique. Automobilistes et livreurs ne peuvent plus tourner sur Prieur en venant de Lajeunesse. Ou quand certains le font par la droite, il leur arrive de grimper sur le trottoir avec leur véhicule. Certains conducteurs vont même jusqu’à croire que la rue Prieur est à sens unique, rendant ainsi la situation critique pour les automobilistes venant de la rue Berri.

Les cônes oranges et la barrière qui entouraient le nid-de-poule posaient également problème pour les cyclistes. Aucun espace n’avait été prévu pour le flux des vélos. Nos amis à deux roues se retrouvaient donc contraints de slalomer entre trottoir, autos et signalisation. À notre connaissance, heureusement, aucun incident n’avait été déploré jusqu’à ce que l’arrondissement pallie la situation. Jeudi soir, la barrière avait été enlevée, et seuls les cônes montaient la garde, réduisant l’espace inaccessible.

Johnny Ferrise, propriétaire du restaurant italien Mikes situé à l’intersection, aurait contacté l’arrondissement il y a trois semaines pour demander que la situation soit corrigée, mais aucune action n’a été prise depuis.

Solution

Selon la porte-parole de l’arrondissement, une plaque de métal recouvrant le nid-de-poule et permettant aux automobilistes de circuler devait être posée cette semaine. Par ailleurs, la réfection devrait être complétée dans les semaines à venir. L’arrondissement s’est également défendu d’avoir lambiné, en faisant allusion à l’hiver extrêmement rude que l’on a connu, le personnel affecté à cette réparation étant déjà occupé par d’autres travaux, de déneigement et de dégel des tuyaux.

Sol meuble

La porte-parole de l’arrondissement a également avancé que le sol d’Ahuntsic est meuble à certains endroit et que le gel et le dégel de l’hiver dernier n’ont pas aidé. Cette situation rendrait l’asphalte des rues propice à l’apparition de nids-de-poule et de trous. Il est vrai qu’Ahuntsic est l’un des arrondissements de Montréal le plus touchés par le phénomène des nids-de-poule, avec les quartiers VilleraySaint-Michel et HochelagaMaisonneuve, selon les chiffres recueillis par TVA Nouvelles dans un reportage daté du 15 avril.

Journaldesvoisins.com a contacté Michel Boily,  membre de l’Ordre des géologues du Québec. Le bureau de M. Boily est établi dans le quartier depuis une vingtaine d’années. Le géologue nous a avoué douter de l’explication fournie par l’arrondissement concernant le sol. Par exemple, a-t-il dit, la présence de la carrière de calcaire Miron, qui était située à proximité d’Ahuntsic, était bien une preuve que le sol du quartier est plutôt rocailleux, et non meuble.

« En fait, a-t-il précisé, le sol d’ici est similaire à celui du reste du nord de Montréal où il n’y a pas autant de nids-de-poule », a ajouté M. Boily. Selon le géologue, le mauvais état des infrastructures routières dans l’arrondissement ne serait pas causé par la composition du sol, mais plutôt par le mauvais entretien de l’asphalte, laissant entendre qu’il s’agissait là d’une opinion personnelle et que d’autres confrères ne partageraient peut-être pas son évaluation de la situation. (Par Gabrielle Ramain) (Photos : Philippe Rachiele) (2015-05-08) 

Voyez plus bas les réactions des automobilistes tournant sur la rue Prieur (venant de Lajeunesse)



Photo

Choix 1 – Sur le trottoir dans la bonne direction

Photo

Choix 2 – En sens inverse de la circulation
___________________________________________________________________________
____________________________________________________________________________

Climat sonore
Les élus invitent ADM
à rencontrer les résidants


Photo

Faisant valoir que ce n’était pas à eux de gérer les plaintes suscitées
par les décisions d’Aéroports de Montréal, les cinq élus de l’arrondissement
ont opposé une fin de non-recevoir lundi à la demande d’Aéroports de Montréal de venir rencontrer
quelques minutes les résidants lors d’une réunion mensuelle du conseil
d’arrondissement. « On ne se fera pas votre porte-parole », ont dit en
substance les cinq élus d’une même voix.

Les élus ont
plutôt suggéré aux autorités d’Aéroports de Montréal de consacrer une soirée entière aux résidants d’AhuntsicCartierville qui désirent les rencontrer. Les élus ont offert à la société de lui prêter la salle du conseil, les ressources techniques et même, si besoin était, un modérateur d’expérience que pourrait leur conseiller la direction de l’arrondissement.

En réflexion

ADM est en réflexion. Ses trois représentants venus rencontrer l’ensemble des élus de l’arrondissement, lundi dernier, ont promis une réponse à court terme. On notait la présence de Christiane Beaulieu, vice-présidente, Affaires publiques et communications, Anne Marcotte, directrice des communications et responsabilité sociale, et un ingénieur du son de chez Lavalin.

La rencontre devait avoir lieu il y a environ trois semaines et avait été reportée. Elle avait été mise à l’agenda des élus à la demande des autorités d’ADM. Ces derniers voulaient  expliquer aux élus de l’arrondissement en quoi les travaux de réparation des pistes de Montréal-Trudeau qui auraient lieu cet été pouvaient affecter les résidants.

On s’interroge

Selon le chef de cabinet du maire Gagnier, Robert Dolbec, la rencontre a été positive au final. Plutôt que de durer une heure, comme il avait été prévu à l’origine, elle s’est prolongée une heure de plus. Les élus ont dit aux représentants d’ADM : « Les citoyens se posent des questions. Nous aussi! »

En principe, l’arrondissement devrait recevoir une réponse d’ADM d’ici la mi-juin, à défaut de quoi l’arrondissement relancera son invitation. Rappelons que ce n’est pas la première fois que les élus d’Ahuntsic
Cartierville font une telle demande à Aéroports de Montréal, qui n’y a jamais donné suite. (Par Christiane Dupont) (2015-05-08)

Si vous êtes intéressé à en savoir plus sur la gestion du climat sonore telle que vue par ADM, cliquez ici.

_________________________________________________________________________


BON À SAVOIR
Cheminées de métal
À quoi servent-elles?

Désireux de savoir à quoi servent les
cheminées de métal dans la ruelle au coin de la rue Lighthall, entre Clark et
Saint-Laurent, des lecteurs nous ont contactés il y a deux semaines à ce sujet.

Après vérification, nous
avons appris qu’il s’agit là « des cheminées
de ventilation de l’édicule souterrain et de la structure de chute à égout que
l’on appelle “Saint-Laurent” », comme l’a indiqué Karine Tougas,
porte-parole de l’arrondissement.

« Une
chute à égout, c’est un système qui permet de déverser les eaux usées des égouts
de petites dimensions vers un collecteur ou un intercepteur de grand diamètre »,
a également précisé Mme Tougas.

Le
mystère est donc levé sur la nature et l’utilité de cette structure, que
certains résidants pensaient être des pièces pour l’aqueduc qui fournit l’eau à
l’arrondissement. (Par Rabéa Kabbaj)
(2015-05-08)

_________________________________________________________________________

Distribution de fleurs
le 23 mai


Comme  c’est devenu
la tradition à chaque printemps, les résidents d’Ahuntsic-Cartierville ont la
chance de se procurer gratuitement des fleurs pour embellir leur jardin ou leur
balcon. Quelque 35 000 plants de
fleurs annuelles et vivaces sont donnés chaque année!

La distribution  des fleurs aura lieu le samedi 23 mai, à de 9 h
à 12 h, et elle  est effectuée par
l’éco-quartier d’Ahuntsic-Cartierville dans différents lieux répartis dans
chacun des districts de l’arrondissement.  Voici ces endroits :

·        
District
de Bordeaux-Cartierville
 : pavillon du parc de Louisbourg au 5455. rue
de Louisbourg (entre les rues De Meulles et De Tracy);
·        
District
d’Ahuntsic 
: Pavillon du parc Ahuntsic au 10 555, rue Lajeunesse
(entre la rue Prieur et Henri-Bourassa);
·        
District
du Sault
au-Récollet : pavillon
du parc Gabriel-Lalemant au 2244, rue Sauvé Est (entre les rues Parthenais et
De Martigny);
·        
District
de Saint
Sulpice : Pavillon
du parc Henri-Julien au 9260, rue Saint-Denis (entre les rues Legendre et
Chabanel Est. La distribution se fera à
la pataugeoire.

Pour votre cueillette, nous vous demandons de vous
présenter au site de votre district avec une preuve de résidence.   Vous aurez alors droit à 12 annuelles et une
vivace. Nous vous suggérons également d’apporter des sacs réutilisables ou
contenants rigides pour emporter vos plantes. 
Évidemment, ces fleurs sont offertes strictement aux résidents
d’Ahuntsic-Cartierville.

Dans le but de faciliter la distribution et de
réduire le temps d’attente, nous vous encourageons à consulter des maintenant,
en ligne, l’assortiment d’annuelles et de vivaces qui seront offertes cette
année.

La
Fête des plantes

Petite nouveauté cette année, l’éco-quartier de
l’arrondissement Ville en vert a
obtenu un financement dans le cadre de Cultiver
Montréal
pour organiser la toute première édition de La Fête des plantes au parc Ahuntsic, le samedi 23 mai, de 10 h à
16 h au site de distribution du district d’Ahuntsic. Cet événement sera organisé
conjointement avec la distribution de fleurs de l’arrondissement. Il y aura des
ateliers, de la vente de végétaux ainsi que la démonstration et la dégustation
de recette.

Du compost gratuit !

Les citoyens de l’agglomération
montréalaise pourront se prévaloir du compost de première qualité les
samedi et dimanche 9 et 10 mai au Complexe environnemental de
Saint-Michel (CESM)
. La Ville de Montréal redonnera aux citoyens une
partie du compost produit à partir des feuilles mortes récupérées l’an dernier.


Outre une preuve de résidence, les
citoyens doivent se présenter avec une pelle et des contenants vides pour se
procurer du compost. Le site sera accessible de 8 h à 18 h, par
l’une des deux entrées suivantes : par le prolongement nord de la rue
d’Iberville, au coin de la rue Jarry, ou encore au coin du boulevard Crémazie
et de la rue Michel-Jurdant. Chaque année, le CESM réserve plus de 1500 tonnes
de compost pour les distributions gratuites aux Montréalais.


Picture

Prochain conseil d’arrondissement 

Le prochain conseil d’arrondissement aura lieu le lundi 11 mai 2015, à 19 h, à la salle du conseil située au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Les citoyens qui désirent poser une question aux élus doivent s’inscrire entre 18 h 30 et 19 h au registre disponible à l’entrée.

Les conseils d’arrondissement sont également  diffusés sur le Web en direct ou en différé. Il faut simplement aller sur le site de l’arrondissement  à www.ville.montreal.qc.ca/ahuntsic-cartierville et de cliquer  sur l’onglet correspondant. 


________________________________________________________________________

Stationnement de Montréal: Fleury/Chambord
Pas plus de transparence pour les élus que pour les résidants de l’arrondissement


Photo

Le stationnement Chambord-Fleury attend l’échéancier final; les résidants aussi! (Photo: P. Rachiele)

Photo

Jeudi, le stationnement de la pharmacie Jean-Coutu subissait une cure de rafraîchissement. (Photo: P. Rachiele)

Alors que Stationnement
de Montréal avait indiqué à la mi-avril à
journaldesvoisins.com que l’échéancier définitif des travaux du
stationnement sur la rue Fleury au coin de Chambord serait connu dans un délai
de deux semaines, celui-ci se fait toujours attendre trois semaines plus tard.
Des travaux qui s’éternisent et dont la durée ne fait que compliquer davantage
les problèmes de stationnement avec lesquels sont déjà aux prises les résidants
avoisinants ce secteur.


« Nous sommes à finaliser quelques détails qui
permettront de fixer l’échéancier sous peu », a indiqué
Stationnement de Montréal lorsqu’interrogé sur l’état d’avancement de cet
échéancier. « Les différentes
clientèles seront avisées au moment opportun », a également déclaré
Stationnement Montréal à l’interrogation du journaldesvoisins.com
visant à savoir si les résidants et utilisateurs habituels du stationnement
avaient déjà été informés de cet échéancier.

Faisant valoir que « cette
information est confidentielle », Stationnement Montréal s’est abstenu de
répondre à notre question cherchant à connaître le coût total des travaux de
décontamination menés dans ce stationnement depuis leur début, en août 2014.
L’entreprise gestionnaire du chantier a par ailleurs maintenu que « le terrain aura la même fonction qu’avant les
travaux, soit un terrain de stationnement comme on peut le constater sur
l’affiche installée sur la clôture à l’entrée du terrain. »

Un
casse-tête pour les résidants


Si indépendamment de la
possibilité d’utiliser ledit stationnement les résidants du quartier
rencontrent depuis longtemps de grandes difficultés pour se garer dans ce
secteur, la longueur des travaux ne contribue pas à améliorer la situation. En
outre, hier jeudi, le stationnement de la pharmacie Jean-Coutu était fermé pour subir quelques travaux de rafraîchissement, ce qui a dû ajouter au casse-tête vécu par les résidants et, cette
fois, par les clients de l’établissement.

« Le stationnement ici
est toujours difficile du fait de la proximité de la rue Fleury et du Jean
Coutu », fait valoir Marc-André Doran, résidant du secteur. Déjà, il
y avait besoin d’une zone et avec le stationnement, c’est pire que pire. Et là
ça fait un hiver, un automne, un printemps et ça ne semble jamais avoir de fin.
Et j’ai lu dans un de vos articles qu’ils vont bientôt nous soumettre la grille
des travaux. Alors on n’est pas sortis de l’auberge, on va passer l’été comme
ça », a fait valoir M. Doran, qui utilisait le stationnement avant
les travaux. « Je payais 60 dollars par mois et j’avais une belle place.
Je suis privé de ma place et qui plus est je n’en ai pas de place », a-t-il
ajouté, en notant cependant que lorsqu’il était ouvert, le stationnement en
question était loin d’être utilisé à sa pleine capacité.

Selon M. Doran, c’est
surtout l’achalandage de la pharmacie Jean Coutu avoisinante qui rend
extrêmement difficile pour les résidants du coin de trouver où se garer de par
toute la clientèle qu’il draine continuellement « C’est vraiment frustrant
quand on habite à un endroit et qu’on n’est pas capable de se stationner, non
seulement devant chez soi, mais même pas tout près. (…) Il y a pas mal de
voisins qui sont excédés. La situation est devenue très difficile. »

Pétition
déposée


Dépités et se sentant laissés à leur sort, plusieurs résidants ont donc déposé, d’après M. Doran, une pétition en vue de demander une zone résidentielle de stationnement. « Une demande standard en raison de la rue Fleury, du Jean Coutu, de l’achalandage », et indépendante de la non-disponibilité actuelle du stationnement Fleury-Chambord – duquel elle ne fait d’ailleurs pas mention – a précisé M. Doran.

Étapes à venir

En entrevue au journaldesvoisins.com ce jeudi, la conseillère du district du Sault-au-Récollet, Lorraine Pagé, a indiqué que pour l’heure son bureau n’avait reçu aucune pétition, tout en spécifiant néanmoins que cela ne voulait pas dire que la pétition n’avait pas encore été envoyée à l’arrondissement, mais qu’elle pouvait avoir été transmise à un autre service. Mme Pagé a également souligné que si elle a déjà été par le passé contactée par des citoyens soucieux de savoir quand le stationnement Fleury-Chambord serait à nouveau utilisable, jamais elle n’a été interpellée au sujet des difficultés de se stationner dans l’absolu dans ce secteur-là, ni des démarches qui étaient présentement en cours avec la pétition.

Indiquant comprendre le désarroi des citoyens concernés, Mme Pagé a fait valoir que les problèmes de stationnement aux abords de la promenade Fleury n’étaient pas nouveaux, et que l’arrondissement avait déjà été amené à créer des zones de stationnement pour d’autres rues avoisinantes, Lorraine Pagé a également rappelé que le cheminement habituel de ce genre de pétitions s’étale généralement sur plusieurs semaines – voire parfois plusieurs mois — puisqu’il se déroule en plusieurs étapes, dont notamment une phase d’observation réalisée par les services techniques de l’arrondissement avant de faire leurs recommandations aux élus, qui n’émettent généralement pas d’objection à la création d’une zone de stationnement lorsqu’elle se révèle effectivement nécessaire.

« Il se pourrait fort bien que, pour leur période d’observation, les services techniques veuillent attendre que le stationnement soit redevenu opérationnel, parce qu’à mon avis c’est quand même une variable importante », a émis comme hypothèse Mme Pagé. « Cela ne veut pas dire qu’une fois que le stationnement sera opérationnel, il n’y aura plus besoin de stationnement sur rue, je ne veux pas présumer de la conclusion. Mais je suis certaine que le fait que ce stationnement soit fermé, c’est sûr que cela a un effet », a estimé Mme Pagé.

Pas de transparence

Interrogée sur la longueur des travaux dudit stationnement, Mme Pagé a indiqué que les élus n’avaient pas plus de précisions sur le sujet que la population. « [En ce qui concerne Stationnement Montréal], on a autant de difficultés que les citoyens à avoir l’heure juste. On n’a pas plus d’informations. Ce n’est pas plus transparent avec les élus que ça l’est avec les citoyens. » (Par Rabéa Kabbaj) (2015-05-08)

Pour en savoir plus sur Stationnement de Montréal, cliquez ici.

__________________________________________________________________________

Lieux de culte et autres définitions
Une consultation publique qui suscite peu d’intérêt


PhotoImmeuble sur Henri-Bourassa Est (Photo : Philippe Rachiele)

Une
dizaine de personnes se sont présentées à la consultation publique du lundi 11 mai
qui portait, notamment, sur la modification à venir du règlement d’urbanisme de
l’arrondissement en vue de préciser les définitions des termes « activités
communautaires et socioculturelles », « école d’enseignement
spécialisé » et « lieu de culte ». Personne
n’a posé de questions sur le nouveau règlement pour lequel les élus
consultaient les résidants, selon la procédure habituelle.


Comme le rapportait journaldesvoisins.com dans son édition
du 24 avril dernier, cette modification établira une nette distinction
entre les centres communautaires et socioculturels de même que les écoles
d’enseignement spécialisé et les lieux de culte. Cette démarche n’est pas sans rappeler les
questions qu’avait suscitées en début d’année l’affaire très médiatisée de
l’imam Hamza Chaoui dans le quartier Mercier Est.

Moratoire
sur les permis


Pour rappel, celui-ci voulait offrir
de l’enseignement religieux dans un centre communautaire islamiste. Un permis
qu’il s’est vu refuser au final – outre pour des questions de sécurité
et pour ses idées hautement controversées – pour une question
de zonage. Depuis lors, la volonté de resserrer la définition de ces
différents lieux a surgi dans plusieurs arrondissements, à l’instar de
VilleraySaint-MichelParc Extension qui a imposé en février dernier un moratoire sur les permis de lieux de culte et de centres communautaires, le temps de clarifier la question.

Ahuntsic
Cartierville suivait donc ce mouvement lundi soir. Mais au bout de 30 minutes, la séance était levée. Une vingtaine de minutes ont d’abord été consacrées à la transformation du zonage d’une propriété sise au 12244 rue Fillion, alors que le conseiller de BordeauxCartierville a souligné la résilience des propriétaires dans ce dossier. Le reste de la rencontre, soit une dizaine de minutes à peine, a porté sur la définition d’activités communautaires ou socioculturelles, d’écoles d’enseignement spécialisé et de lieux de culte dans le but éventuel d’adopter le nouveau règlement à ce chapitre lors d’une réunion ultérieure du conseil d’arrondissement.

Quatre élus étaient présents dont Pierre Gagnier, maire d’arrondissement, Harout Chitilian, conseiller de Bordeaux
Cartierville, Pierre Desrochers, conseiller de Saint-Sulpice, et Lorraine Pagé, conseillère de Sault-au-Récollet. Parmi les fonctionnaires de l’arrondissement, on notait la présence de Pierre Alarie, Gilles Côté, directeur du développement du territoire à AhuntsicCartierville, Chantal Châteauvert, et Micheline Pilon. (Par Christiane Dupont, Rabéa Kabbaj et Luc Dupont) (2015-05-08)


_________________________________________________________________________

Épreuves de français dans A-C
Deux cégeps sur trois sous la moyenne 


Photo

Le
collège privé André-Grasset, dans Ahuntsic, se classe parmi les meilleurs
cégeps dans les épreuves de français. Près de 100 % des étudiants
ayant subi l’épreuve uniforme de français du mois de décembre 2014 ont
réussi leur examen. Mais du côté des collèges Ahuntsic et du Bois-de-Boulogne, les étudiants se retrouvent sous la
moyenne des cégeps publics.
Voici le premier de deux articles que journaldesvoisins.com consacre à la question.

L’épreuve
uniforme de français permet de vérifier si l’étudiant possède, au terme des
trois cours de formation générale commune en langue d’enseignement et
littérature au collégial, les compétences suffisantes en lecture et en écriture.
Il doit ainsi comprendre des textes littéraires et énoncer un point de vue
critique pertinent, cohérent et écrit dans une langue correcte.

Depuis
le 1er janvier 1998, les étudiants doivent réussir cette épreuve pour obtenir leur diplôme d’études collégiales (DEC) et pour être admis à l’université.

Grasset en haut de la liste

À
Grasset, établissement d’enseignement supérieur privé situé sur le boulevard Crémazie, 96,7 % des étudiants ont réussi l’épreuve de décembre, comparativement à une moyenne de 93,1 % dans le réseau privé. 

« Si l’on fait la moyenne des épreuves des mois de décembre 2013, mai et août 2014, le taux de réussite annuel du Collège était de 96,1 %. Il s’agit là d’une remarquable performance », a indiqué la porte-parole du collège privé, ravie de ce résultat pour le moins spectaculaire.

À Grasset, on explique ces excellents résultats par la qualité de l’enseignement du français qui y est offert. Le cégep privé se targue notamment d’être l’un des derniers établissements au collégial à offrir l’option Théâtre dans les cours de français.

Ahuntsic et Bois-de-Boulogne

Les résultats sont moins roses du côté des deux autres cégeps, ceux-là publics, de notre quartier. Pour l’ensemble de 2013-2014 (trois épreuves) le Collège de Bois-de-Boulogne a obtenu un taux de réussite de 79,8 % alors qu’Ahuntsic suit de très à 78,8 %. Pour l’ensemble des collèges du réseau public, ce taux atteint 83,1 pour cent.

Malgré plusieurs tentatives, nous n’avons pu obtenir les commentaires des deux cégeps publics en question à propos de ces résultats. Notons qu’environ un étudiant sur cinq doit repasser le test s’il désire poursuive son cheminement. (Par Alain Martineau) (2015-05-08)

La semaine prochaine :
Comment expliquer ces résultats?



_______________________________________________________________________

Tour de la Route Bleue 2015
Un parcours familier dont les résidants pourront profiter


Photo(Crédit-photo: archives jdv)

Une ballade en rabaska sur la rivière qui borde notre quartier, ça vous dit? Le Relais rivière du Tour de la Route Bleue édition
2015, qui aura lieu le samedi
13 juin, vous permettra de mettre le pied dans la
barque, la rame
à leau, et de vous en donner à cœur joie.

Le départ
s
effectuera à 11 h du parc-nature de Cap-Saint-Jacques et le
parcours s
’étend
sur environ 15 kilom
ètres. Journaldesvoisins.com
vous en parlait d
éjà en 2013
et en 2014.
Plus de 150 personnes avaient d
ailleurs participé à la première édition, en 2013. Cette journée
familiale permet de rassembler les r
ésidants
de trois arrondissements, m
ême si
tous les Montr
éalais sont les bienvenus.

La route des découvreurs

Organisée dans le cadre du mois de lactivité
physique et soutenue par la Ville de Montréal, lactivité est pensée pour encourager la pratique sportive, mais
surtout pour permettre aux participants de d
écouvrir le paysage local et les richesses de leur île. Sportifs dun jour et résidants sont conviés à la Fête de leau
qui se tiendra au parc Beaus
éjour,
point d
arrivée du parcours, à 16 h.

Vous pouvez louer sur
place le mat
ériel nécessaire ou apporter votre propre
embarcation. L
activité est payante, comptez par
exemple 50 $ pour deux adultes avec un enfant, mais le tarif est d
égressif. Information : 514 624-1425 et réservation sur le site de Route bleue. (Par Gabrielle Ramain) (2015-05-08)



PhotoDe g. à dr. : Catherine Clément-Talbot, conseillère, Pierre Gagnier, maire d’Ahuntsic–Cartierville, Alexandre Joly, responsable du Tour de la Route Bleue, Dimitrios Jim Beis, maire de Pierrefonds–Roxboro), Justine McIntyre, conseillère, Chantal Rouleau, mairesse de Rivière-des-Prairies – Pointe-aux-Trembles) et Yves Gignac, conseiller. Lors de la conférence de presse du lancement, Pierre Gagnier, maire d’Ahuntsic–Cartierville, a tenu à souligner la beauté des paysages qui bordent le parcours et la chance qu’ont les résidants de l’arrondissement de vivre si proche d’un cadre naturel aussi exceptionnel. Il a invité tous les habitants, petits et grands, à prendre part à l’activité. Le maire de Pierrefonds–Roxboro, M. Dimitrios Beis, a quant à lui convié tous les élus à assister au relais. Chantal Rouleau, mairesse de Rivière-des-Prairies, s’est félicitée que la coopération entre les trois arrondissements ait encore une fois porté ses fruits. Il est vrai que le relais en est à sa deuxième édition, l’activité ayant été annulée en 2014 à cause d’un niveau d’eau trop élevé.


________________________________________________________________________

Protection et entretien des parcs
Un résidant lance l’Action citoyenne parc Île-de-la-Visitation (ACIV)


PhotoLe parc nature de l’Île-de-la-Visitation (Photo : Philippe Rachiele)

Amoureux de la nature ou simplement
résidant soucieux de la préservation de leur écosystème, vous
pourriez être intéressé à vous joindre à Action
citoyenne parc Île-de-la-Visitation
(ACIV), une initiative lancée sur Facebook il y a une dizaine de jours
par un résidant d’Ahuntsic soucieux de l’entretien du parc-nature.
Journaldesvoisins.com
s’est intéressé à ce projet.


Voyant « les travailleurs du
parc de l’Île-de-la-Visitation peiner à l’ouvrage colossal à accomplir »
et constatant que « le parc se détériore et se maintient péniblement comme
actif nature » alors même qu’« il y a de plus en plus de gens qui
l’utilisent », Martin Desmarais a eu l’idée de constituer il y a une
dizaine de jours le groupe Facebook Action citoyenne Île-de-la-Visitation, a
indiqué ce résidant vivant à proximité du parc.

Démarrer
la discussion


« Je pense qu’il y a un intérêt
à avoir un endroit pour rencontrer des gens intéressés à discuter de ça. C’est
assez simple, c’est une action citoyenne, qui réunit un peu tout le monde (…). Après cela, on coordonne entre nous autres nos
actions : (…) comment aller sensibiliser les gens? Y a-t-il des végétaux
à séparer et à transplanter? Essayer de voir si un potager urbain d’arbres
fruitiers vivaces pourrait être intéressant à certains endroits. De planifier
l’offre si on veut. On vise à rendre le parc encore plus et mieux
utilisé », a expliqué M. Desmarais.

D’après M. Desmarais, le mandat
d’ACIV consiste à regrouper les utilisateurs, les citoyens, les voisins et les responsables
pour coordonner les actions de tous et inviter les utilisateurs du parc à
prendre part à leur environnement immédiat.

Martin Desmarais en est
encore pour le moment à publiciser le projet. Le groupe Facebook ne comptait, à
l’heure de mettre sous presse, qu’une dizaine de membres
et n’a pas encore approché la Ville. Mais il est confiant que son initiative sera bien accueillie. « La collaboration avec la Ville est facile. Ils sont très ouverts à ce genre de propositions-là. C’est sûr qu’ils seraient participatifs dans le projet. C’est un peu comme la participation à un jardin communautaire que je vois ça », a estimé M. Desmarais.

Possibilités du travail collectif


« En coordonnant l’action, on la rend légale (…). Je n’ai pas le droit de ramasser des papiers ou des détritus dans le parc. (…) S’il y a un arbre qui est brisé pour n’importe quelle raison, je ne peux pas l’entretenir, je n’ai pas le droit. Oui, je peux faire un appel aux autorités pour qu’il y ait un gros mécanisme qui se mette en branle. Mais si on coordonne l’action citoyenne, je pense qu’il y a moyen de faire quelque chose », a fait valoir M. Desmarais, qui indique par ailleurs ne poursuivre ainsi aucun objectif commercial, ni être membre d’un groupe environnemental. « Un simple utilisateur du parc depuis la naissance de celui-ci », et qui porte « un regard sur l’action citoyenne, sa place et ses possibilités », comme il se définit lui-même.

Avis aux intéressés

M. Desmarais invite les intéressés à se joindre à cette initiative et considère également que cette idée d’action citoyenne pourrait être transposée un jour à d’autres parcs. Une façon de rappeler, pour reprendre ses mots, que « nos rivières, c’est ici aussi! » (Par Rabéa Kabbaj) (2015-05-08)

Pour joindre les rangs de l’ACIV, c’est par ici, sur Facebook.
_________________________________________________________________________


JARDINS ET POTAGERS DE PATRICK
Douze notions de base
Pour la création d’un aménagement paysager réussi


Photo

Le moment
est venu de vous lancer dans vos projets d’aménagement et de réaliser au jardin
ce qui mijote dans votre tête et vos rêveries depuis l’automne dernier. La
semaine dernière, nous avons posé des questions fondamentales concernant les
valeurs et les principes qui orientent vos pratiques horticoles (chronique
horticole du 1er mai). Cette semaine et la semaine qui suivra,
j’aborderai certaines notions de base du design d’un aménagement
paysager : certaines classiques, d’autres moins.


Sachez que ces balises conceptuelles sont là pour nous guider et il faut
éviter de les prendre pour des vérités. Il y a autant de façons de faire qui
répondent à des goûts, des envies et des valeurs différents, et il ne faut
pas y laisser la peau de votre originalité pour les satisfaire. Cette semaine,
je commence par les notions moins communes, qui me sont inspirées par certains
principes de design en permaculture.

1. L’observation. Avant de commencer tout processus de conception
d’aménagement paysager, on se doit de prendre le temps d’observer son
environnement et d’en comprendre son évolution et ses caractéristiques propres.
Déterminer où serait le meilleur emplacement pour notre plate-bande demande
d’être attentif aux signes de la nature. Connaître la trajectoire du soleil,
savoir d’où proviennent les vents dominants, où s’accumule l’eau sur notre terrain
et la trajectoire qu’elle prend ensuite, reconnaître l’existence de microclimats
(par exemple, la masse de chaleur d’un mur orienté sud), etc. Le tout, dans l’optique de
placer notre milieu de culture à un endroit qui convient à ce qu’on veut y
faire pousser. Observer, c’est aussi s’inscrire dans son milieu et comprendre
comment notre design peut tenir compte, aussi, de nos besoins (proximité de la
maison, facilité d’accès, etc.). Prenez-donc le temps de regarder, de sentir,
de toucher et d’entendre avant de prendre la pelle!

2. Commencer petit. Il est inutile de commencer avec de colossales
ambitions. Elles ne risquent que de se traduire par une série d’efforts vains
et de déceptions. Plutôt, commencez à petite échelle pour vous assurer du
succès, et d’une expérience qui pourra être répétée à plus grande échelle
l’année suivante, avec les variations nécessaires.

3. Les choses qui valent la peine prennent du temps. Il est inutile
de forcer la nature dans un sens comme dans l’autre, il vaut mieux respecter
son rythme. Travailler avec la nature plutôt que contre elle peut prendre du
temps, mais vous économiserez efforts inutiles et frustrations répétées. Faites
pousser les plantes adéquates qui conviennent à votre environnement et ne
cherchez pas la solution du tout-prêt-tout-de-suite.

4. La biodiversité. Ne cherchez pas de solution miracle dans les
engrais et les pesticides pour avoir une culture en santé. Le secret est dans
la biodiversité. Plus il y aura de diversité dans vos plates-bandes, plus
fortes elles se porteront. Vous aurez de meilleures récoltes, moins d’insectes
nuisibles, moins de maladies, moins d’adventices… avec le temps.

5. Le rôle des plantes. Quand vous choisirez vos plantes,
attardez-vous un instant aux divers rôles qu’elles pourraient jouer dans votre
conception (attirer les pollinisateurs, produire de la nourriture, servir de
remède, procurer de l’ombre, embellir, etc.). Essayez d’accumuler le plus de
rôles possibles par plants et assurez-vous que chaque rôle soit joué par différentes
plantes. Ainsi, si certaines se voyaient frapper d’infortune, d’autres
sauraient répondre à l’appel.

6. Osez. Rappelez-vous que le seul obstacle à l’abondance horticole
est notre créativité. Osez ! Osez suivre votre instinct, vos goûts, vos
valeurs et soyez créatifs. Surtout n’oubliez pas d’embrouiller les limites de
l’aménagement ornemental et comestible, pour d’un seul coup se nourrir et
embellir!

En espérant faire votre connaissance dans un potager près de chez
nous!
Votre fermier urbain,

Patrick De Bortoli

________________________________________________________________________


Assemblée générale de journaldesvoisins.com
Un bilan financier sain, une année bien remplie et cinq prix à la clé!


PhotoUne partie du CA lors de l’AGA. (Photo : Gabrielle Ramain)

L’assemblée générale des membres du journaldesvoisins.com a eu lieu lundi dernier au Centre
communautaire Ahuntsic. À cette occasion, les membres présents ont pu prendre
connaissance des états financiers de l’OBNL et constater que
journaldesvoisins.com a le vent dans les voiles.


Fort des cinq
prix d’excellence gagnés au dernier congrès de l’Association des médias écrits
communautaires du Québec,
journaldesvoisins.com poursuit sur sa lancée. La présidente sortante, Diane Viens,
a remercié les artisans du journal ainsi que les membres du conseil
d’administration pour le travail accompli. Ont été réélus au conseil :
Me Hugo Hamelin (nommé de nouveau secrétaire et membre de l’exécutif); M. Pierre Foisy
(reconduit comme vice-président et membre de l’exécutif); et Mme Maryse Henri,
administratrice, représentant les OBNL de l’arrondissement.

En vertu des
statuts et règlements modifiés approuvés par l’assemblée générale,
deux nouveaux postes d’administrateurs ont été créés, ce qui porte à neuf le nombre des
administrateurs votants au conseil d’administration.
Précisons que l’éditeur, Philippe Rachiele, et la rédactrice en chef, Christiane Dupont,
participent aux réunions du conseil d’administration à titre de membres non
votants depuis qu’ils sont rémunérés pour leur travail.

À la suite de
l’assemblée générale, deux nouveaux membres ont donc été cooptés au conseil. Il
s’agit de Liliane Gingras-Lessard, administratrice, et de Paul Guay,
FCA, qui a été élu président et membre de l’exécutif. (Par Christiane Dupont) (2015-05-08)

 Si vous voulez devenir membre de la Société des amis de
journaldesvoisins.com, cliquez ici.

_________________________________________________________________________


________________________________________________________________________

LETTRES OUVERTES 

Journaldesvoisins.com se fait un plaisir de publier vos lettres ouvertes si elles traitent d’une situation, d’une problématique, ou encore d’un événement concernant le territoire. Prière d’envoyer vos lettres avant le mercredi, 17 heures, en fichier Word (et non en pdf), et d’en vérifier l’orthographe avant l’envoi. Nous nous réservons le droit de les éditer, de les raccourcir si nécessaire, ou de les corriger en espérant que vous aurez fait vos devoirs avant de nous faire parvenir votre missive. Merci! (C.D.)
Réponse à la lettre de Jean Archambault
Par Maria Mourani, députée d’Ahuntsic

PPU Henri-Bourassa Ouest :
Respectons nos engagements envers les citoyens
Par Émilie Thuillier, conseillère du district d’Ahuntsic


CLIQUEZ ICI POUR LIRE LES LETTRES OUVERTES 

_________________________________________________________________

Un mariage pour ouvrir le festival Trad!


Photo

Louise de Grobois et Gilles Garand se sont mariés après s’être rencontrés 45 ans auparavant. La cérémonie a eu lieu à l’ouverture du festival Trad, « La grande rencontre » dans le beau décor naturel du parc Ahuntsic. (Photo : Philippe Rachiele)

_______________________________________________

BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…


Photo

Paul-André Linteau,
citoyen d’Ahuntsic-Cartierville, historien de l’UQAM
, et Catherine Charlebois,
muséologue du Centre d’histoire de Montréal ont récemment remporté un prix d’excellence décerné par l’Association
des musées canadiens. Pour leur ouvrage Quartiers disparus – Red light,
Faubourg à m’lasse, Goose Village
, publié sous leur direction aux Éditions
Cardinal.


Ce prix
prestigieux reconnaît le travail accompli par le Centre d’histoire de Montréal
dans la recherche sur l’histoire de la métropole, un travail minutieux et
nécessaire auquel le Laboratoire d’histoire et de patrimoine de Montréal de
l’UQAM ainsi que les Archives de la Ville de Montréal ont largement contribué.



Mouvement de protestation à Bois-de-Boulogne

Journaldesvoisins.com a rencontré Jade St-Germain, une des étudiantes du Collège Bois-de-Boulogne qui fait du camping devant le Collège.  Il y aurait présentement une vingtaine d’étudiants cette semaine pour protester à leur façon, principalement contre les mesures d’austérité mais aussi pour d’autres revendications. Elle a également  expliqué que les étudiants qui font partie du mouvement, le font de façon pacifique et assistent à leurs cours.  Ils se retrouvent au campement  le soir pour une réunion et pour passer la nuit.  Ils pratiquent une forme d’autogestion et décident à chaque semaine de la suite des événements. Ils seraient en lien avec les étudiants des autres cégeps qui font des actions similaires tels que St-Laurent et Vieux Montréal.  (Texte et photo : Philippe Rachiele)
Distribution de compost au Complexe environnemental de Saint-Michel (CESM) les samedi et dimanche 9 et 10 mai. La Ville de Montréal redonne aux citoyens une partie du
compost produit à partir des feuilles mortes récupérées l’an dernier. Outre une preuve de résidence, les citoyens doivent se présenter avec
une pelle et des contenants vides. On peut accéder au site de 8 h à 18 h par l’une des entrées suivantes : le prolongement nord de la rue d’Iberville, au coin de la rue Jarry, ou encore le coin du boulevard Crémazie et de la rue Michel-Jurdant. Chaque année, le CESM réserve plus de 1500 tonnes de compost offert gratuitement aux Montréalais. Riche en éléments nutritifs, le compost est idéal pour
redonner de la vigueur à la pelouse, enrichir le sol des plates-bandes
et des arbustes ou, encore, protéger les vivaces contre les mauvaises
herbes. Le compostage des résidus verts et des feuilles mortes est un
moyen efficace de réduire les déchets destinés à l’enfouissement et une manière simple de contribuer à la préservation de notre
environnement.
(Source : Arrondissement)

Collecte de sang au YMCA – Objectif dépassé

C’est une Josianne toute souriante (en rouge) qui donnait de son sang à la collecte organisée le 6 mai dernier. Elle est une employée du YMCA de Cartierville qui offrait ses locaux pour la collecte organisée par les scouts du 246 groupe Bois-de-Boulogne. L’objectif de 50 donneurs a été dépassé car 72 personnes ont donné de leur sang pendant la journée. (Photo : Philippe Rachiele)
Consultation publique sur le bannissement des sacs d’emplettes à usage unique.  La commission souhaite mesurer les impacts environnementaux, sociaux et économiques d’un éventuel bannissement à la lumière des expériences d’autres villes et états qui ont banni ce type de sacs.  La commission souhaite également évaluer l’impact de la mise en place d’une réglementation pour les commerçants et les fabricants de sacs et trouver des solutions de rechange aux sacs à usage unique.  La consultation se déroulera en trois parties.  La première sera une séance d’information suivie d’une période de questions du public le 12 mai à 19 h.  La deuxième est l’audition des mémoires et des opinions les 3, 4 et 8 juin ; quant à la troisième, il s’agit de l’étape d’adoption et elle aura lieu à une date qui sera communiquée ultérieurement.  Lieu: Hôtel de ville, salle du conseil.  Pour s’inscrire à la période de questions, communiquer avec le greffe au 514 872-3000. (Source : Ville de Montréal)
ATTENTION! Le lieu de la rencontre a été modifié pour une plus grande accessibilité. Montréal pour tous : assemblée publique
le lundi 11 mai, 19 h, au Resto-Plateau, 4449, rue Berri, métro
Mont-Royal. En première partie l’Inspecteur général de la Ville de
Montréal, Maître Denis Gallant, présentera son mandat et ses actions
contre la corruption/collusion dans les contrats de la Ville.  Puis, il
répondra aux questions.  En deuxième partie : Le bilan des actions 2014
de Montréal pour tous, dont la campagne sur les évaluations foncières
avec des témoignages de gens qui ont gagné leur contestation.  ensuite
on parlera des revendications pour 2015.  Plus de détails au
www.montrealpourtous.com.  (Source : Montréal pour tous)


Photo

Bouger pour le plaisir.par les loisirs! Le 7 mai 2015, le Conseil québécois du loisir (CQL) a profité de la Journée nationale du sport et de l’activité physique pour souligner l’importance pour la population de partager le plaisir de bouger en pratiquant et en participant à des activités de loisir pendant ses temps libres, seul, en famille, avec des amis ou des collègues.

«  Bouger et être actif, c’est accessible pour tous les citoyennes et citoyens. Pédaler, marcher, grimper, danser, jouer au ballon ou au parc, partir en randonnée, participer à un festival, improviser une partie de soccer, faire de la musique ou aller à la pêche sont autant de possibilités de bouger. C’est d’ailleurs ce qui fait défaut dans notre vie sédentaire et souvent river aux multiples écrans qui encombrent notre vie », de déclarer le président du Conseil québécois du loisir, monsieur Michel Beauregard.

De multiples études québécoises et internationales démontrent l’importance d’un accroissement, même faible, de l’activité physique pour les personnes inactives. Pourquoi ne pas profiter d’aujourd’hui, des jours et des mois prochains pour pratiquer des loisirs sains et sécuritaires pendant vos temps libres et jouir des bienfaits pour votre santé physique et mentale, pour vos familles et vos communautés du simple plaisir de bouger! (Source : CQL)

La saison bixi est commencée!

Le 15 avril dernier, BIXI-Montréal a procédé au
lancement officiel de sa sixième saison. 
À Ahuntsic-Cartierville, tout comme l’an dernier, dix stations ont
été déployées (voir carte),
Accessible
24 heures par jour, 7 jours par semaine, le système BIXI permet aux
citoyens et aux visiteurs d’emprunter un vélo à une station, d’effectuer
leurs déplacements et de rapporter le vélo à n’importe quelle autre
station du réseau. 
Il est possible de s’abonner à BIXI en ligne à www.bixi.com
ou par téléphone au 514 789-BIXI. (Source : Arrondissement)


Séance ordinaire du conseil d’arrondissement le lundi 11 mai. La séance a lieu à 19 h à la salle du conseil, au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Prière d’arriver à 18 h 30 si vous désirez poser des questions. L’ordre du jour devrait être disponible 48 heures à l’avance sur le site de l’arrondissement ici. 
__________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE

Vous êtes d’un organisme communautaire? Vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, des succès ou des questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com. Prenez note que nos jour et heure de tombée sont le mercredi de chaque semaine, à 17 h. C’est avec plaisir que nous publierons vos infos. Faites en sorte qu’elles soient brèves. Indiquez-nous les deux semaines où vous voulez les voir publiées. Finalement, n’attendez pas un accusé de réception. Nous préférons garder notre temps pour bien gérer cette chronique et tenter de publier le plus possible de ce que nous recevons. Merci!

En mai, c’est le Mois de la BD dans les Bibliothèques d’Ahuntsic-Cartierville (et de Montréal). Empruntez une bande
dessinée, un manga, un roman graphique ou encore afin de participer à
l’une des activités organisées spécialement dans le cadre de cet événement. Toutes les activités sont gratuites.


Des mangas plein la tête!
Les jeunes amateurs de
mangas sont invités à choisir de nouveaux titres pour leur bibliothèque.
Activité organisée en collaboration avec la librairie Monet. Destinée aux jeunes âgés de 10 à 14 ans, l’activité aura lieu à la bibliothèque de Cartierville, le vendredi 15 mai à 15 h 30. Inscriptions : 514 872-6989 


La BD dont tu es le héros
Lors de cet atelier,
les enfants apprendront à créer eux-mêmes les héros, ou les héroïnes, de
bandes dessinées en suivant les conseils de la bédéiste Jocelyne Jalette. Destinée aux jeunes âgés de 8 à 15 ans, l’activité aura lieu à la bibliothèque d’Ahuntsic le dimanche 17 mai à 14 heures. Inscriptions : 514 872-0568
(Source : Arrondissement)
_________________________________


Picture

Inscriptions aux huit camps de jour le 12 et 13 mai de 19 h à 21 h. Répartis dans l’arrondissement, les camps de jour offrent une multitude d’activités aux enfants âgés de 6 à 13 ans et certains aux enfants de 3 à 5 ans ; Jeux, baignade, grandes sorties à toutes les semaines, pique-niques, sports collectifs, loisirs scientifiques, ateliers et événements spéciaux… Pour connaître les lieux des camps de jour d’Ahuntsic-Cartierville cliquez ici : Camps de jour d’Ahuntsic-Cartierville – liste 2015 (Source : Arrondissement)



Picture

Lisez « L’Infolettre de tous les possibles » Cette publication, dont l’objectif est
d’informer brièvement les lecteurs, qu’ils soient citoyens, partenaires
ou membres du CLIC, des actions concrètes en cours dans le quartier afin
de favoriser le développement social de celui-ci. Cliquez-ici pour lire l’infolettre. (Source CLIC)

Conférence sur l’accès des grands-parents à leurs petits-enfants.  Le lien intergénérationnel est parfois difficile à maintenir.  Cette conférence traite des aspects juridiques liés à cette question.  Le 13 mai à 10 h au Café de Da. Inscriptions : 514 872-5674 (Source : Arrondissement)


Picture

Grand bazar de financement du SNAC, le samedi 16 mai 2015 de 10h à 16h.  Le SNAC vous invite à un bazar au 10780, rue
Laverdure, au sous-sol. Des tables sont à louer au coût de 30 $ chacune. Nous
acceptons aussi les dons de marchandises que nous vendrons au profit du SNAC. Vous
pourrez nous les apporter dès le 11 mai entre 9 h et 16 h. Pour tout renseignement ou don,
communiquez avec Louise Donaldson au 514-385-6499 ou louise@lesnac.com (Source : Le SNAC)

Vous
avez un arbre fruitier
dont vous ne récoltez pas les fruits? Vous
demeurez à Cartierville et avez envie d’en apprendre d’avantage sur les
fruits qui poussent dans votre quartier ? Le projet Jamais loin de l’arbre
de Ville en vert vous invite à échanger des fruits contre de l’aide
pour la cueillette. Nos activités de récolte ont lieu entre juillet et
octobre. Nous cherchons des cueilleurs et des propriétaires! Inscrivez-vous auprès d’Andréa (514) 447-6242 (Source : Ville en vert)
Programme des jeunes animateurs bénévoles (JAB). Le programme jeunes animateurs bénévoles (JAB) offre aux jeunes de 14 et 15 ans une première expérience d’animation auprès de la clientèle des clubs de vacances. Pour plus de renseignements: veuillez communiquer avec Nathalie Plante, assistante intervention-loisirs au 514 872-7099 (Source : Arrondissement)
Campagne de financement de la Fondation des maladies du Coeur. Dans le cadre de leur campagne annuelle la fondation a recruté des bénévoles dans l’arrondissement d’
Ahuntsic-Cartierville.  Ainsi vos voisins et amis passeront aux portes
ou solliciteront
leur entourage pour récolter des dons en argent, et ce d’ici le 4 juin.  Les bénévoles auront un macaron de la fondation et auront également de la documentation et des reçus pour fin d’impôts. Renseignements : 514 871-8038. (Source : Fondation des maladies du coeur)


Photo

Le Centre d’action bénévole de Bordeaux-Cartierville recrute! Vous
avez envie de vous investir bénévolement auprès des aînés de votre
quartier? Le Centre d’action bénévole de Bordeaux-Cartierville vous
invite à découvrir son projet de visites d’amitié qui est à la recherche
de nouveaux citoyens dynamiques qui ont le bien-être de nos aînés à
cœur. Info : 514 856-3553 poste 2 ou au projet@cabbc.org (Source : CABBC)

En cette période printanière, Entraide
Ahuntsic-Nord a besoin de vous pour
livrer des repas chauds à domicile et pour assurer le transport et l’accompagnement de ses membres lors de leurs
rendez-vous médicaux et d’autres
activités. Joignez-vous à notre
équipe de bénévoles. Info : France Brochu, 514 382-9171 ou www.entraideahuntsicnord.org. (Source : Entraide Ahuntsic-Nord)


Picture

Le
«A l l ô V o i s i n ! »,  bulletin citoyen du CLIC
met de l’avant la
présence de l’art dans le quartier.  C ’ e s t b i e n c o n n u , B o r
d e a u x – C a r t i e r v i l l e  e s t u n q u a r t i e r q u i f a
i t h o n n e u r à l a d i v e r s i t é , à b i e n d e s n i v e a u
x . C e n u m é r o e s t d é d i é à l a p r é s e n c e a r t i s t i
q u e , s o u s t o u t e s  s e s f o r m e s , q u e v o u s  p o u v
e z d é c o u v r i r d a n s B o r d e a u x C a r t i e r v i l l e .
E t q u i s a i t ? P e u t – ê t r e q u e c e s d é c o u v e r t e s
v o u s i n c i t e r o n t à e s s a y e r u n e a c t i v i t é a r t
i s t i q u e q u i p o u r r a i t b i e n t ô t d e v e n i r u n o u
t i l d ’ e x p r e s s i o n b i e n à v o u s ! Cliquez-ici pour lire le bulletin en
version électronique.
 (Source : CLIC)


Picture

Lancement Portrait de la violence conjugale et intrafamiliale dans le quartier. Le Comité de suivi en violence intrafamiliale du Plan d’action concerté en développement social 2013-2018, intitulé BordeauxCartierville, quartier de tous les  possibles, a le plaisir de vous inviter au lancement de Portrait en violence conjugale et intrafamiliale du quartier BordeauxCartierville réalisé par Concertation-Femme, groupe porteur de l’action, en collaboration avec le poste de quartier 10 du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Le lundi 11 mai à 10 h au YMCA Cartierville, 11885, boulevard Laurentien. Inscription : info@concertationfemme.ca ou 514 336-3733.
(Source : CLIC)


Picture

Journée de la sécurité urbaine. Tandem Ahuntsic-Cartierville invite tous les citoyens et les partenaires à venir rencontrer les conseillers en sécurité urbaine le 8 mai de 10 h à 12 h aux Galeries Normandie situées sur la rue de Salaberry près de l’autoroute 15. Un kiosque d’information sera tenu sur les 2 thèmes suivants : la sécurité des piétons et la fraude du petit-fils. Info : 514-335-0545 ou tmac@bellnet.ca (Source : Tandem)

Êtes-vous en santé ? Dépistage gratuit de l’hypertension le jeudi 14 mai de 16 h à 18 h 30. Dans le cadre de la Journée mondiale de l’hypertension, le Centre de réadaptation Jean-Jacques-Gauthier de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal offre une séance de dépistage gratuite. Un bilan de santé artérielle vous sera remis. Prévoir environ 20 minutes pour votre évaluation. Ouvert à tous! (Source : Hôpital du Sacré Coeur) 


Picture

Assemblée générale annuelle de Prévention du crime Ahuntsic-Cartierville le mardi 26 mai à 18h, au centre communautaire de Bordeaux/Cartierville. Lors de cette rencontre, un bilan des activités réalisées en 2014 ainsi qu’un plan d’action pour 2015 y seront présentés. Aussi, un léger goûter-cocktail vous sera offert sur place. Réservation : tmac@bellnet.ca ou 514-335-0545 (Source : PCAC)

Cours de cuisine Qu’est-ce qu’on mange? Au coût de 10 $, comprenant une carte-cadeau de 10 $. Le cours se donne les vendredis, de midi à 13 h,
tout le mois de mai au Loblaws Ahuntsic. (Source : Loblaws Ahuntsic)

________________________________________________________________________

QUOI FAIRE….QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI FAIRE…QUOI


Picture

Du 7 au 10 mai
Le Festival trad de Montréal intitulé La Grande Rencontre se déroule chez nous, dans Ahuntsic, à la Maison de la culture. Il y aura 15 groupes, 60 artistes et 70 activités. Les activités sont réparties dans six séries : grands concerts, danse trad, danse bretonne, danse cajun, danse irlandaise et danse québécoise. Il y aura des apéros sympathiques, des présentations promotionnelles de trad actuel, des concerts avec des artistes innovants, des ateliers de transmission et des classes de maîtres. Vous pouvez télécharger le programme complet ci-dessous ou encore voir les activités jour par jour encore plus bas. Certaines activités sont payantes. (Source : Espace Trad)

programme_de_la_grande_rencontre_2015.pdf
File Size: 3979 kb
File Type: pdf

Télécharger le fichier



Picture

Le vendredi 8 mai à 17 h 
Barrule. Groupe ancré dans l’histoire et la mythologie de son ascendance celtique et viking de l’île de Man, qui repose tranquillement dans la mer d’Irlande. Présenté dans le cadre de La
Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. $ Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 17 h 45
Annie Lou. Artiste qui porte l’esprit d’un vieux conteur, qui crée des chansons chargées de musique old time des Appalaches, de musique traditionnelle de racines et de bluegrassPrésenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. $ Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Le vendredi 8 mai à 18 h 30
Charles Gladu. Remise du Prix Coup de c
œur, Musiques du monde 2015, catégorie Hommage de l’Académie Charles-Cros, à André Gladu, cinéaste. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 17 h 
Trio Andrew Collins. Depuis les 15 dernières années, Andrew Collins a été à l’avant-garde du nouveau mouvement acoustique qui repousse les limites de la musique traditionnelle. Présenté dans le cadre de 
La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal à la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 18 h 
Légendes: Les crooners – par
Bruno Nesci. Le très surprenant et talentueux Bruno Nesci nous revient avec un
brillant hommage aux légendes qui ont marqué la musique des crooners…Michael
Buble, Dean Martin, Frank Sinatra, Tom Jones, Louis Armstrong, Willy Nelson,
Elvis Presley. Laissez-vous emporter par la beauté des mélodies poignantes
d’hier! Souper-spectacle 44.95$ (Source : Le Rendez-vous du
thé)



Picture

Le vendredi 8 mai à 20 h et à 20 h 30
Les Mononcles et Gilles Pitre au câll. La formation rassemble des vétérans de la musique. Une veillée présentée dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal à la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. 
(Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 20 h 15
Louvat Bros – Deux frères originaires de la région liégeoise en Belgique, se passionnent dès leur plus jeune âge pour le banjo 5 cordes, la guitare et la mandoline américaine. Ils sont considérés comme de véritables ambassadeurs de leurs instruments et dela musique Bluegrass. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 21 h 15 et 23 h 45
Grouyan Gombo – Le groupe montréalais vous propose un style inspiré des traditions cajuns et créoles du sud de la Louisiane, tout en explorant le country rock, le blues et le zarico. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 21 h 15
Goig – Coig, c’est le chiffre cinq en gaélique.  C’est aussi un nouvel ensemble composé de cinq artistes solistes et l’un des jeunes groupes des plus innovants du Cap-Breton. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  À l’amphithéâtre de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 22 h 05
Genticorum – En quatorze ans, le groupe trad québécois Genticorum s’est taillé une place de choix sur la scène internationale des musiques traditionnelles, folk et celtiques. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 23 h 15
Maja & David – Le duo interprète de la musique et des chansons traditionnelles émanant de leurs cultures respectives qui proviennent des deux côtés de l’Atlantique, le Danemark et le Québec. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 24 h
Comas – Ce quatuor international navigue entre tradition et innovation par une performance énergique et un répertoire choisi. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le vendredi 8 mai à 00 h 15
Les siffleurs de nuit – Ce quatuor est né de la rencontre entre deux chanteurs de Bretagne et deux multi-instrumentistes des Cantons de l’Est.  Leur trad folk breton québécois est un savoureux mélange de leurs différents bagages musicaux et culturels. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Le samedi 9 mai à 13 h 30, 14 h 40 et 15 h 50
Ateliers de danse – Ateliers pour aborder des danses qui ne sont jamais pratiquées dans le cadre des veillées câllées d’aujourd’hui. North Kerry set (Irlande) 1 et 2, et danse québécoises avec pas.  Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le samedi 9 mai à 13 h 30, 14 h 30 et 15 h 30
Ateliers de danse – (Two-step, one step, valse, bretones). Présentés dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le samedi 9 mai à 13 h, 14 h et à 15 h
Ateliers de transmission  Ateliers Les violons en liberté, Les anches se déhanchent et l’École des arts de la veillée. Présentés dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. Gratuit à la Maison de la culture scène extérieure. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le samedi 9 mai à 13 h 30, 14 h 30 et 15 h 30
Classes de maîtres  Steve Louvat, banjo; Andrew Collins, mandoline et Aidan Burke, violon irlandais. Présentées dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le samedi 9 mai à 14 h, pour les enfants
Bouffe sur mon balcon.
 Cette conférence démontrera qu’on n’est jamais trop jeune pour s’initier au plaisir du jardinage et à la culture des fruits et des légumes en bac. L’activité se tiendra à la bibliothèque d’Ahuntsic. Inscription : 514 872-0568. (Source : Arrondissement)


Picture

Le samedi 9 mai à 17 h 
Trio Andrew Collins –  Depuis les 15 dernières années, Andrew Collins a été à l’avant-garde du nouveau mouvement acoustique qui repousse les limites de la musique traditionnelle. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 17 h 45
Comas – Ce quatuor international navigue entre tradition et innovation par une performance énergique et un répertoire choisi. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 18 h 
Hommage à Elvis Presley par
Bruno Nesci .
Après un succès phénoménal au Rendez-Vous du Thé, notre
“King” national ne pouvait pas manquer les retrouvailles avec ce
merveilleux public montréalais! Ce talentueux jeune Ontarien interprète avec
brio et beaucoup de respect l’œuvre de cet incontournable chanteur américain !
Un souper-spectacle à ne surtout pas manquer 44.95 $ (Source :
Le Rendez-vous du thé)



Picture

Le samedi 9 mai à 18 h 30
Goig – Coig, c’est le chiffre cinq en gaélique. C’est aussi un nouvel ensemble composé de cinq artistes solistes et l’un des jeunes groupes des plus innovants du Cap-Breton. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $. À l’amphithéâtre de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Photo

Le samedi 9 mai à 19 h 30
Spectacle bénéfice avec Sara Dufour et David Fleury, deux
participants à la très populaire émission LA VOIX
2015. Nick Beauregard et son band ainsi que le groupe Boréal ont également  accepté d’offrir de leur talent et de leur temps
pour les plus vulnérables. 
À l’auditorium du Collège
Ahuntsic, 9155 rue Saint-Hubert, Montréal, QC H2M 1Y8.  
25 $. Les fonds seront versés en totalité à la Fondation du Centre jeunesse de Montréal, dans le cadre du Sommet des tout-petits (evenements.fondationcjm.ca/chachacomani). Achat
en ligne de billets bit.ly/concert-fondationcjm ou téléphone 
514 593-2676 ou le soir du spectacle, à l’auditorium
du Collège (Source : CJM)



Picture

Le samedi 9 mai à 19 h 30
Concert de Jean-François Bélanger  Compositeur et multi-instrumentiste, il peaufine depuis plusieurs années une vision personnelle et sensible des musiques traditionnelles. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 20 h et à 22 h 30
La veillée  Série Danse trad. De temps Antan, Maja et David, Pierre Chartrand au câll. Présentée dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  Au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 20 h 15
Annie Lou  Artiste qui porte l’esprit d’un vieux conteur, qui crée des chansons chargà ées de musique old time des Appalaches, de musique traditionnelle de racines et de bluegrass. Présentée dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  Au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 21 h 15 et à 23 h 45
La veillée  Série Danse trad. Montréal Siamsa Ceili Band et Comas, Bill White au câll. Présentée dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  Au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 21 h 15
Barrule – Groupe ancré dans l’histoire et la mythologie de son ascendance celtique et viking de l’île de Man, qui repose tranquillement dans la mer d’Irlande. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  Au Cabaret juste là! de la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 22 h 05
Les Mononcles  La formation rassemble des vétérans de la musique et de la chanson traditionnelle lanaudoise. Présentés dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 23 h 45
Alexis Chartrand et Yann Falquet  Présentés dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à minuit 
Trio Andrew Collins  Depuis les 15 dernières années, Andrew Collins a été à l’avant-garde du nouveau mouvement acoustique qui repousse les limites de la musique traditionnelle. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $.  À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le samedi 9 mai à 00 h 45
Genticorum – En quatorze ans, le groupe trad québécois Genticorum s’est taillé une place de choix sur la scène internationale des musiques traditionnelles, folk et celtiques. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)

Le dimanche 10 mai à 13 h 30, 14 h 40 et 15 h 45
Ateliers de danse  Quadrille Saratoga 1 (13 h 30) et 2 (14 h 40) et contredanses type Longway (15 h 45)Présentés dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le dimanche 10 mai à 13 h 30 et à 14 h 40
Ateliers de danse  Gigue intermédiaire (13 h 30) et gigue avancée (14 h 40), avec Martine Billette. Présentés dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le dimanche 10 mai à 13 h et à 14 h
Ateliers de transmission  Le violon au féminin (13 h) et Les cordes à corder (14 h).  Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de MontréalGratuit. À la Maison de la culture, sur la scène extérieure. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)
Le dimanche 10 mai à 13 h et à 14 h
Classes de maîtres  Philip Maure : guitare DADGAD (13 h) et Andrew Collins (14 h), mandoline. Présentées dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le dimanche 10 mai à 15 h

Concert d’orgue à l’Église de la Visitation

Marc-André Doran interprétera trois poèmes pour orgue de César Franck.

À gauche, Marc-André Doran en répétition.
(Photo: Édith Bélanger)


Le dimanche 10 mai à 15 h
Spectacle de contes – Michel Faubert, Alain Lamontagne et Jocelyn Bérubé. Présenté dans le cadre de La Grande Rencontre du Festival Trad de Montréal. $ À la Maison de la culture. Téléchargez le programme complet du festival ci-dessus. (Source : Espace Trad)


Picture

Le dimanche 10 mai à 18 h 
Pour
toi maman par Jocelyn
St-Jean
. En cette journée bien spéciale pour vous chères mamans, laissez-vous
donc dorloter, pour une fois, par celles et ceux qui vous chérissent le plus au
monde et venez tous vous joindre à Jocelyn St- Jean, guitariste-chanteur, qui,
pour donner suite à nun bon repas pris en famille, vous interprètera quelques
chansons aptes à vous faire revivre votre propre enfance! Soyez des nôtres dès
midi. Entrée libre – contribution volontaire volontaire (Source : Le
Rendez-vous du thé)


Photo

Le lundi 11 mai à 18h
Les lundis de Sergeï Trofanov. Le violoniste et chanteur Sergei Trofanov vous propose une ambiance à saveur romantique, légère et joyeuse! Son répertoire international de chansons, musique de films, standards de jazz, d’airs populaires dans plusieurs styles musicaux emmène avec lui une ambiance chaleureuse la durée d’une soirée. Il saura faire ressortir le meilleur de l’occasion. Entrée libre – contribution volontaire (Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

Les mardis 12, 19 et 26 mai à 18 h
Soirées d’observation ornithologique gratuites au parc-nature de l’Île-de-la-Visitation, avec le Club d’ornithologie d’Ahuntsic (COA). Les guides et les membres plus expérimentés prennent plaisir à indiquer comment repérer et reconnaître les oiseaux parmi plus de 100 espèces différentes pouvant être observées dans ce magnifique parc. Sortie gratuite pour tous. Débutants bienvenus. Information : 438 338-4138. (Source : COA)


Picture

Le mardi 12 mai à 19 h 30, pour les adultes
L’histoire du transport collectif dans Ahuntsic-Cartierville. De l’aménagement d’une première ligne de tramway en 1893 à l’avènement du métro en 1966, en passant par la construction des ateliers d’Youville en 1911, AhuntsicCartierville a joué un rôle actif dans l’histoire du transport collectif à Montréal. La conférence sur ce thème aura lieu au Café de Da. Inscription : 514 872-5674. (Source : Arrondissement)


Picture

Le mardi 12 mai à 18 h
Mardi Ambiance Jazzy. Au cours des deux dernières année, le guitariste Mike Gauthier s’est concentré dans l’art du trio de guitare jazz (guitare, basse & batterie), il décide d’exploiter cet art lors de sa présentation au Rendez-Vous Du Thé. Afin de rendre sa soirée inoubliable, Mike sera accompagné de Jean Cyr à la basse et Maude Bastien à la batterie. Entrée libre. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

Le mercredi 13 mai à 10h
Accès des grands-parents à leurs petits-enfants. Le lien intergénérationnel est parfois difficile à maintenir. Cette conférence traite des aspects juridiques liés à cette question. Elle aura lieu au Café de Da. (Source : Arrondissement)

Le mercredi 13 Mai de 10h à 11h
Inscriptions pour les visites de l’été organisées par l’Alliance culturelle. Rendez-vous au sous-sol de l’église Saint Jude, 10 120, avenue d’Auteuil. (Source : Alliance Culturelle)
Le mercredi 13 mai de 13h30 à 15h30
Conférence sur l’art. Intitulée Musiques pour 17 paysages des collections du Musée des beaux-arts de Montréal, la conférence sera prononcée par François Filiatrault et Claude Nadon. Elle est le fruit d’un partenariat entre l’alliance culturelle et le Musée des beaux arts de Montréal. Elle s’attardera à dix-sept paysages très diversifiés qu’on retrouve dans les galeries du Musée et qui s’échelonnent du XVe au XXe siècle. La conférence aura lieu au sous-sol de l’église Saint Jude. Gratuit pour les membres, 8$ pour les non-membres. Info : 514 382-5716 (Source : Alliance culturelle)


Picture

Le mercredi 13 mai à 18 h
Soirée poésie-musique. Les poètes Jean-Yves Metellus, Steeve Charland et Normand Lebeau vous offrent une soirée toute en poésie. Ces artistes d’émotions joindront l’âme à la musique, accompagnés par Guy Boucher auteur-compositeur-interprète. Habitués de la scène, ce quatuor saura vous faire rire, vous questionner, vous surprendre. Une soirée où la richesse des mots sera à l’honneur. Groupe Média Desmarais Lavigne est fier de vous les présenter en toute première, en collaboration avec Le Rendez-Vous du Thé. Entrée Libre. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Photo

Le mercredi 13 mai à 19 heures au Café de Da.
Projection du film Enxaneta – Exemple de cohésion sociale. Documentaire produit par Televisió de Catalunya sur le monde des castells, Enxaneta
porte sur une tradition populaire catalane qui consiste à ériger des
tours humaines. Inscrits sur la liste du patrimoine culturel immatériel
de l’humanité par l’UNESCO, les castells constituent un exemple de
cohésion sociale qui met en valeur le travail d’équipe, l’intégration
des femmes et la participation bénévole de gens de toutes classes
sociales, de tous les âges et de toutes nationalités. L’
Enxaneta désigne l’enfant qui monte au sommet de la tour. Présenté en version française et commenté par
Èric Viladrich, président du Centre culturel catalan du Québec. 
Une dégustation de
bouchées salées et sucrées de style « tapas » sera offerte aux
cinéphiles. Venez aussi admirer l’exposition « Catalogne » qui présente
des œuvres textiles de l’artiste Miguel Codina. Au Café de Da. I
nscriptions : 514 872-0658.



Picture

Le jeudi 14 mai à 18 h
Hommage à Charles Aznavour. Il se voyait déjà en haut de l’affiche et Pierrot a eu raison ! Avec cet hommage à Aznavour Pierrot Fournier vous propose une interprétation riche en émotion et en talent! Venez vivre un moment de Bohème avec nous! Souper-Spectacle 44.95 $ (Source : Les rendez-vous du thé)

Le vendredi 15 mai de 12 h à 20 h
et samedi 16 mai de à 10 h à 16 h
Exposition Artisanale, Cercle de Fermières Ahuntsic.  Les CFQ (Cercles de Fermières du Québec) célèbrent leurs 100 ans en 2015 et le Cercle Ahuntsic ses 40 ans. Vous êtes invités à venir visiter l’exposition artisanale et admirer les tricot-graffitis affichés devant leur cercle au 2574, rue Fleury est.  Renseignements : 514 387-1264 (Source : Fermières d’Ahuntsic)


Picture

Le vendredi 15 mai à 18 h
Reggiani, Montant, Ferrat : trois grand noms de la chanson française dont tous connaisse les plus belles chansons, connues ou moins connues… Venez les redécouvrir et laissez Pierrot leur redonner un second souffle … Souper-Spectacle 44.95 $ (Source : Les rendez-vous du thé)


PhotoBois-de-Saraguay, sentier Polo
Photo J.L. Gauvin

Le samedi le 16 mai à 13 h 30
Visite guidée printanière au Bois-de-Saraguay. Venez découvrir la biodiversité exceptionnelle de la plus ancienne et la plus belle forêt de Montréal. Nous y observerons des fleurs sauvages printanières, des arbres rares, des oiseaux et peut-être, le chant flûté des rainettes. Rendez-vous à 13 h 30 à l’entrée principale du parc-nature. Pensez à prendre jumelles et chasse moustique. Activité gratuite. Info et Réservation : 514 745-2795 ou ruisseau22@gmail.com (Source : Arrondissement)


Picture

Le samedi 16 mai à 18 h
Hommage à Joe Dassin. Doté d’une solide expérience de scène ainsi que d’une voix chaude et grave naturellement semblable à celle de Joe Dassin, l’interprète, Raphaël Torr, fait revivre les plus grands classiques de Dassin. De Salut les Amoureux à l’Amérique, en passant par Les Champs-Élysées et L’été indien, c’est un véritable voyage dans le temps qui vous attend. Le spectacle de celui qu’on désigne comme ”le meilleur interprète de Joe” devient vite une véritable fête à la mémoire de Dassin Souper-spectacle 44.95 $  (Source : Les rendez-vous du thé)

Le dimanche 17 mai à 14 h
Spectacle de danse du Service des loisirs Saints-Martyrs-Canadiens, à la salle Marguerite-Bourgeois du Collège Régina Assumpta au 1750, rue Sauriol Est. Coût : 20 $. Renseignements : 514 872-5333.  (Source : Arrondissement)
Le mercredi 20 mai à 13 h 30
Conférence : Un pèlerinage à CompostelleCompostelle, quelle force d’appel ! Quel mystère! Pourquoi les gens se sentent-ils de plus en plus appelés par cette destination ? Anne St-Hilaire nous raconte son périple qui débuta au fabuleux Mont St-Michel. Après trois mois et une semaine de marche, 1400 km plus loin, sa vie est complètement changée. Il y a donc maintenant pour elle : « avant et après Compostelle » ! L’activité est gratuite et elle aura lieu à la Bibliothèque de Cartierville. Réservation : 514 872-6989 (Source : Maison de la culture)


Picture

Le jeudi 21 mai de 10 h à 16 h 30
Sortie thématique. Sortie au aux jardins de la Route des Gerbes d’Angelica (Mirabel) organisée par le Centre des femmes solidaires et engagées. Le départ se fait du Centre. Apportez votre lunch. Info et inscriptions : 514 388-0980. (Source : Centre des femmes)

Le jeudi 21 mai à 18 h 30
Soirée cinéma au Centre des femmes: venez passez la soirée avec nous… Collation et café offerts! Réservation : mobilsation@cfse.ca (Source : Centre des femmes)
Le samedi 23 mai de 9 h à 12 h
Distribution de fleurs. Les citoyens sont invités à se procurer gratuitement des fleurs annuelles et vivaces en vue d’enjoliver leur jardin, balcon ou parterre. Pour les résidents d’Ahuntsic au pavillon du parc Ahuntsic, pour les résidents de Bordeaux/Cartierville au pavillon du parc de Louisbourg. (Source : arrondissement)
Le samedi 23 mai à 15 h
Concert Mozart à la carte présenté par le Chœur Radio-Ville-Marie avec, en entrée, les Vêpres solennelles d’un confesseur, et comme plat principal, la Messe de couronnement. À l’église Saint-Jude d’Ahuntsic, au 10120 ave.
D’Auteuil. Le chœur, dirigé par Simon Fournier et accompagné de
solistes et d’un orchestre, aborde avec passion et fraîcheur un
répertoire riche et enlevant. Un plaisir à partager. Billetterie crvm.org et Admission.com (Source : Choeur Radio-Ville-Marie)
Le samedi 23 mai à 20 h, pour toute la famille.
Conférence et atelier d’initiation à l’astronomie. Présentés par la Société d’Astronomie de Montréal (SAM). Conférence sur les étoiles visibles au mois de juin et atelier pour apprendre à utiliser un cherche étoile (si le ciel est étoilé). Si le ciel est couvert, venez prendre des conseils pour l’achat d’un premier télescope. Télescopes et jumelles mis à disposition après la conférence. Activité gratuite. Au chalet du Parc-nature de l’Île-de-la-Visitation. (Source : SAM)

Autres idées d’activités sans date précise


Picture

Prêt gratuit de vélos jusqu’au 15 octobre. À L’escale verte, 10416, rue Lajeunesse. Profitez de la piste cyclable qui longe les berges et découvrez les nombreux parcs qu’elle traverse. Réservation : 514 447-6232. (Source : Ville en vert)


Picture

Marcher pour rester en santé.  Avec
le printemps, l’Association des retraités d’Ahuntsic reprend ses marches santé
au parc-nature
de l’Île-de-la-Visitation. C’est une heure
de randonnée agréable et stimulante à travers les sentiers. Chacun se balade à
son rythme, en bonne compagnie et dans la bonne humeur. 
C’est
gratuit pour les membres de l’ARA (la carte pour l’été ne coûte que $ 6). 
Rien à
réserver: il suffit de se présenter. L
es lundis matins à 9 h 30 (sauf
en cas de pluie) 
au bistro du parc de la Visitation. (10897
rue du Pont, qui se prend par le boulevard Gouin, un peu à l’ouest de De
Lorimier). (Source : ARA)



Picture

Tennis. Ouverture des terrains, horaires du 25 avril au 12 juin.
Parc Nicolas-Viel : Lundi au Vendredi de 16h à 20h, Samedi et Dimanche de 9h à 19h
Parc Marcelin-Wilson : Lundi au Vendredi de 16h à 20h, Samedi et Dimanche de 12h à 20h
Henri-Julien : Sans surveillance
Tennis Camille : Tous les jours de la semaine de 9h à 23h, sans réservation (Source : arrondissement)

______________________________________________________________________
Numéros de téléphones utiles
Bibliothèque d’Ahuntsic : 514 872-0568
Bibliothèque de Cartierville : 514 872-6989
Bibliothèque de Salaberry : 514 872-1521
Café de Da : 514 872-5674
Le Rendez-vous du thé : 514 384-5695
Maison de la culture : 514 872-8749

* Les renseignements de la section « Que faire » sont publiés à titre indicatif. C’est avec plaisir que journaldesvoisins.com corrige les coquilles, mais il ne peut être tenu responsable d’erreurs ou d’omissions. 

_________________________________________________

En 2015…
Améliorez la qualité de l’information en joignant les rangs de
la Société des amis du journaldesvoisins.com
 


Photo

Faites comme 160 autres résidants d’Ahuntsic–Cartierville! Joignez les rangs de La Société des amis du journaldesvoisins.com.

Faites-le par la poste en envoyant votre chèque libellé à l’ordre de journaldesvoisins.com et vos coordonnées au : 10 780, rue Laverdure Montréal, QC  H3L 2L9. Vos coordonnées doivent inclure vos nom et prénom, votre adresse courriel (si vous en avez une) et votre adresse postale.

Cinq catégories de membres

  • Membre ordinaire : 10 $
  • Membre bronze : 20 $
  • Membre argent : 30 $
  • Membre or : 40 $
  • Membre bienfaiteur : 50 $ – 999 $
  • Membre bienfaiteur émérite: 1000 $ et plus

Les noms des membres de la Société des amis du journaldesvoisins.com seront publiés dans notre magazine bimestriel papier, à moins de mention contraire de votre part.

Joignez-vous aux autres membres qui ont compris que, avoir de l’information locale de qualité, c’est possible, pour peu qu’on mette la main à la pâte! (C.D.)

Pour devenir membre, cliquez ici.

________________________________________________________________


Pour plus de nouvelles « Aimez-nous »
sur Facebook à
journaldesvoisins.com
Nous sommes également sur Twitter : @jdesvoisins

________________________________________________________________
Vous avez manqué des Actualités?

Allez sur « Archives – Actualités » tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

________________________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de la Corporation de développement économique (CDEC) AhuntsicCartierville dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Journaldesvoisins.com :

  • Gagnant de cinq (5) Prix d’excellence au congrès annuel 2015 de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ): catégories “nouvelle”, “reportage”, “entrevue”, “photo de presse”, et 2e meilleur média.
  • Gagnant d’une bourse de 5000 $ au concours
    Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention Coup de cœur du jury au Concours
    québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal
    au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie Économie
    sociale



Journaldesvoisins.com
est
un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour
les résidants d’Ahuntsic–Cartierville, et dont le siège social se trouve
à Ahuntsic. Notre journal est un bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne qui, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic–Cartierville, se consulte sur le Web, à www.journaldesvoisins.com.

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).
Courriel : journaldesvoisins@gmail.com.
Téléphone : 514 770-0858.
Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!
Conseil d’administration : Paul Guay, FCA, président; Pierre Foisy, vice-président;
Me Hugo Hamelin, secrétaire; Douglas Long, trésorier; Maryse Henri, administratrice (représentant les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et les gens d’affaires), Pascal Lapointe, administrateur, et Liliane Gingras-Lessard, administratrice.
Éditeur : Philippe Rachiele.
Représentant publicitaire : Philippe Rachiele, 514 770-0858
Rédactrice en chef : Christiane Dupont.
Rédacteur en chef adjoint : Alain Martineau.
Rédacteurs en chef adjoints suppléants : François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Journalistes, version Web : Christiane Dupont, Philippe Rachiele, Alain Martineau, Rabéa Kabbaj, Mélanie Meloche-Holubowski, Elizabeth Forget-Le François.
Journalistes, version papier : Alain Martineau, François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski.
Collaborateurs à la rédaction et à la photographie : Élaine Bissonnette, Laetitia Cadusseau, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Patrick De Bortoli, Hélène Maillé, Nacer Mouterfi, Corinne Dupont-Rachiele, Gabrielle Ramain.
Photos : Philippe Rachiele.
Mise en page : Philippe Rachiele, Christiane Dupont et Nacer Mouterfi.
Illustrations originales : Claire Obscure.
Caricaturiste : Florence Tison.
Correction/révision, version Web : Christiane Dumont, Gabrielle Ramain.
Correction/révision, version papier : Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien.
Réseaux sociaux : Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele.
Impression, version papier : Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier : journaldesvoisins.com.
Dépôt légal, version papier : BNQ – ISSN1929-606.
Dépôt légal, version Web : BNQ – ISSN1929-607X.

________________________________________________________

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ

Journaldesvoisins.com et ses artisans sont membres de :

________________________________________________________________________

Photo

34 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires