Les Actualités du 9 octobre 2015

________________________________________________________________________

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015
Plus que 10 jours avant le 19 octobre
Les candidats multiplient les efforts


Picture

Il ne faut pas le nier : plusieurs citoyens et électeurs ont hâte d’en finir avec cette trop longue campagne électorale fédérale déclenchée au début du mois d’août. Compte tenu du désenchantement, voire du cynisme des électeurs face au monde politique en général, les partis ne cachent pas que le recrutement de militants est plus difficile maintenant. Et qu’il faut être partout à la fois pour faire passer son message.

Quoi qu’il en soit, journaldesvoisins.com a voulu savoir à dix jours du scrutin fédéral ce que font les candidats dans Ahuntsic-Cartierville dans le dernier droit de la campagne, eux qui ont croisé le fer pour une dernière fois au Collège André-Grasset mercredi dernier [NDLR : voir autre texte plus bas].

Nicolas Bourdon, Bloc Québécois 

Nicolas Bourdon compte rencontrer le plus de citoyens possible d’ici le 19 octobre. Il est content d’avoir pu livrer les messages du parti indépendantiste lors des débats avec les autres candidats, mais déçu de l’absence de Maria Mourani au débat organisé par journaldesvoisins.com [le seul débat citoyen, les autres se tenant devant des auditoires ciblés].

Par suite de ses visites porte-à-porte, il affirme que les gens lui font part de leur déception face au manque de conviction du NPD (notamment dans le dossier du projet d’oléoduc Énergie Est). M. Bourdon est souvent dans Ahuntsic, mais il n’oublie pas Cartierville où il a participé à un vernissage au YMCA du secteur en début de semaine et visité une friperie, entre autres.

Le candidat bloquiste accueillera ce vendredi (9 octobre) d’autres candidats du Bloc pour un 5 à 7, qui sera suivi d’une consultation citoyenne de la députée péquiste Martine Ouellet dans le cadre de la tournée Chaleurs Terminal : transport du pétrole trop dangereux au Québec, au resto Coin du métro (Lajeunesse et Henri-Bourassa).



Picture

Mélanie Joly, Parti libéral du Canada
Mélanie Joly se déclare fort satisfaite de la campagne et des débats, auxquels elle était toujours présente. La jeune femme avait déjà une solide expérience du travail politique avec la campagne électorale municipale de 2013 où elle aurait pu devenir la mairesse de Montréal. Aussi, outre le travail sur le terrain dans la circonscription, Mme Joly est très sollicitée pour des entrevues concernant Montréal ou des dossiers nationaux.

Comme elle l’a fait lors de sa campagne pour devenir officiellement la candidate du PLC ici, Mme Joly et son équipe multiplient les coups de téléphone aux électeurs, surtout indécis, afin de faire pencher la balance le jour du 19 et même avant, alors que s’amorce le vote par anticipation.

Enfin, Mélanie Joly n’oublie pas le traditionnel porte-à-porte et les rencontres avec divers organismes et groupes de citoyens de la circonscription. Pour plusieurs, sa notoriété pourrait faire la différence le soir du 19 quand on comptera les votes.



Picture

Gilles Mercier, Parti vert du Canada

Le candidat vert Gilles Mercier a une petite équipe de bénévoles pour ratisser notre très grande circonscription. M. Mercier, qui habite l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville depuis 23 ans, aurait aimé avoir plus de ressources pour mener à bien la campagne, mais il a bon espoir de faire partie des premiers députés verts du Québec élus au niveau fédéral.

Sa femme lui donne un gros coup de pouce. Gilles Mercier, 55 ans, nous a confié qu’il doit composer avec les médias sociaux, dont Facebook et Twitter. Pas toujours évident. Et parallèlement, il a encore 6000 signets à distribuer de même que des pancartes à accrocher. Une grosse commande pour cet homme qui a épousé la cause de l’environnement après la cause indépendantiste.

Il se dit déçu de ne pas avoir pu débattre avec ses opposants dans la portion Cartierville de la circonscription.



Picture

William Moughrabi, Parti conservateur du Canada
Le candidat du gouvernement sortant affirme vouloir se concentrer sur les rencontres avec les citoyens d’ici la fin de la campagne dans Ahuntsic-Cartierville, en axant son travail sur le porte-à-porte. Il se dit très fier de sa campagne et confiant que les électeurs d’Ahuntsic-Cartierville vont lui donner le mandat de les représenter à Ottawa le 19 octobre.

M. Moughrabi a pris congé de la gérance du grand magasin Brick du Marché central pour s’occuper activement de sa campagne. Mais il a été absent de plusieurs débats avec les autres candidats, ce qu’a déploré notamment Mélanie Joly au Collège André-Grasset alors que l’on parlait de la légalisation de la marijuana.

Le candidat du PCC semble encouragé par les résultats des sondages pour les conservateurs. Plusieurs observateurs prédisent un gouvernement conservateur minoritaire. Et, au Québec, si effectivement le vote tory dépasse les 25 %, cela pourrait devenir payant dans plusieurs circonscriptions (Québec, Centre-du-Québec, entre autres). Mais il serait surprenant qu’un conservateur soit élu dans l’île de Montréal.



Picture

Maria Mourani, Nouveau parti démocratique

La députée sortante, maintenant au NPD après avoir été élue sous l’égide du Bloc québécois en 2011, est très confiante de représenter encore les citoyens d’Ahuntsic et de Cartierville même après avoir changé de parti politique. Des observateurs sur des sites Web faisant des prédictions sur l’issue du scrutin prévoient une lutte serrée dans plusieurs circonscriptions, notamment dans la nôtre.

Maria Mourani dit être partout dans la circonscription, sur le terrain, plus de 10 heures par jour (certains lui ont demandé si elle avait des clones). Elle fait du porte-à-porte quand elle n’a pas d’activité. Elle dit recevoir des encouragements touchants (plusieurs jeunes ont pris des autoportraits avec elle au Collège André-Grasset mercredi dernier et des automobilistes étaient nombreux à l’encourager quand elle a installé des affiches avec son fils).

Mme Mourani déplore se faire traitée de « vire-capot », estimant qu’il faut utiliser d’autres termes afin de donner aux gens et aux jeunes en particulier le goût de la faire de la politique. La candidate du NPD a choisi d’avoir un local plus près du cœur de la grande circonscription, dans un centre commercial.  (Texte : Alain Martineau) (Photos : Philippe Rachiele) (2015-10-09)
_____________________________________________________


______________________________________________________

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015
Au dernier débat de la campagne
Les étudiants d’André-Grasset​ enchantés par les escarmouches des candidats 

Le dernier débat dans Ahuntsic-Cartierville en vue de l’élection fédérale a permis aux candidats présents de peaufiner leur message à un peu plus d’une semaine du 19 octobre.

Après l’affrontement au Collège Ahuntsic, le mois dernier, cette fois c’était au tour des cégépiens d’André-Grasset d’accueillir les ténors de chaque parti, sauf le candidat conservateur. Fort heureusement, il y a eu un débat citoyen, le seul, organisé par journaldesvoisins.com, à la fin septembre.

À Grasset, un collège privé situé sur Crémazie, quelque 350 personnes (des partisans de formations politiques s’étaient aussi glissés dans l’assistance) ont écouté les Mélanie Joly (Parti libéral du Canada), Maria Mourani (Nouveau parti démocratique), Nicolas Bourdon (Bloc québécois) et Gilles Mercier (Parti vert).

Au sortir de la rencontre qui aura duré un peu plus d’une heure trente, ceux et celles qui ont été interrogés par le journal ont dit avoir apprécié ce débat qui leur permettra de se faire une meilleure idée avant d’aller voter.

Six thèmes

Les quatre candidats ont eu à aborder six thèmes retenus par les organisateurs après consultation auprès des cégépiens : environnement, marijuana, économie, autochtones, jeunesse et réfugiés. Les candidats avaient chacun 90 secondes pour traiter de chaque thème et deux fois 30 secondes comme droit de réplique.

Même s’il y a des convergences entre les partis présents sur les questions de l’environnement (développer les énergies vertes) et du cannabis (légalisation ou décriminalisation), les échanges ont parfois été musclés, au grand plaisir des jeunes qui ont multiplié les applaudissements, surtout quand il était question d’environnement.
Comme il fallait le prévoir, messieurs Bourdon et Mercier n’ont pas raté l’occasion pour passer le projet d’oléoduc Énergie Est dans le tordeur. M. Mercier a dit ne pas comprendre l’attitude du NPD (qui dirait Oui, mais après des audiences « rigoureuses ») et ne veut pas que les Québécois soient des « porteurs de pétrole ».

À deux reprises, Mme Joly s’est fait rabrouer par ses adversaires. Maria Mourani lui a dit qu’elle n’était pas députée quand Stéphane Dion a fait voter le Protocole de Kyoto. Et Nicolas Bourdon a dit à la candidate libérale qu’il n’était pas candidat péquiste, mais bloquiste. C’est que Mme Joly, contestant la position antipétrole de M. Bourdon, lui a aussi dit que le PQ était pourtant pour l’exploration pétrolière dans l’île d’Anticosti.

Quoi qu’il en  soit, Mélanie Joly a insisté sur l’importance d’avoir des cibles contraignantes dans la lutte au gaz à effet de serre.

Du pot dans l’air

La question de la légalisation de la marijuana, thème cher au PLC de Justin Trudeau qui cherche à rafler le vote des jeunes, a donné lieu à un débat serein, sérieux entre les candidats. Les libéraux et les verts veulent la légalisation de la mari, entre autres pour faire cesser la prohibition, mais le NPD opte pour la décriminalisation pour possession simple avant d’aller plus loin, alors que le Bloc ne s’opposerait pas nécessairement à ces mesures, a priori.

Mais, bien au fait du dossier mafia et gangs de rues à Montréal, Maria Mourani a lancé l’avertissement que la légalisation ne fera pas disparaître la pègre dans le lucratif créneau de la vente du produit (comme les autres drogues), tout en prévenant que la consommation de mari chez les jeunes en Uruguay a doublé depuis que ce pays a légalisé le produit.

Autre crainte, comme l’a souligné Gilles Mercier : l’ingrédient actif dans la marijuana aujourd’hui, la substance appelée tétrahydrocannabinol (THC), est de beaucoup supérieur à ce qu’il était auparavant. Pour des experts en santé, la consommation de mari qui commence tôt à l’adolescence et qui se poursuit peut entraîner la dépendance.

Sujets variés

Pour les autres sujets, les candidats ont rappelé essentiellement les grandes lignes de leur parti. Nicolas Bourdon a répété que l’indépendance du Québec permettrait de faire des choix éclairés, sans l’influence de l’Ouest du pays ou de Toronto. Les candidats ont par ailleurs plaidé l’importance de l’équilibre budgétaire. Mais plusieurs ont reproché aux libéraux de vouloir y parvenir tard (une « carte blanche » pour la dernière année d’un gouvernement libéral, a dit Mme Mourani). Gilles Mercier a averti les cégépiens, qui voteront pour la première fois au fédéral, qu’ils devront assumer ces déficits et cette dette qui augmentent sans cesse… (Par Alain Martineau) (2015-10-09)
 ________________________________________________________


Picture

De gauche à droite, Mélanie Joly, Nicolas Bourdon, le modérateur Jean-Philippe Adam, Maria Mourani et Gilles Mercier (Photos : Philippe Rachiele)

________________________________________________________

________________________________________________________

ÉLECTIONS FÉDÉRALES 2015
Enjeux environnementaux
Équiterre vient sensibiliser les Ahuntsicois


Picture

Steven Guilbault (au centre de la deuxième rangée) a fait du porte-à-porte et rencontré des citoyens en compagnie des bénévoles (Photo : Philippe Rachiele)
Équiterre a réalisé samedi dernier un blitz de quartier dans Ahuntsic-Cartierville en vue de sensibiliser la population, et à travers elle ses élus fédéraux, à la prépondérance des enjeux environnementaux à l’occasion de la campagne électorale actuelle. Une première pour l’organisation environnementale ainsi que pour Ahuntsic-Cartierville qui fait partie des deux seules circonscriptions choisies pour mener cette opération.

« Pour Équiterre, le but c’est de faire en sorte que les gens dans les différents comtés posent des questions à leurs candidats sur l’environnement. (…) Notre objectif, c’est d’amener l’ensemble des partis politiques à se commettre sur ces questions-là », a soutenu Steven Guilbeault, directeur principal d’Équiterre, en entrevue au journaldesvoisins.com.

Parler environnement

Accompagné des bénévoles du comité citoyen Mobilisation environnement Ahuntsic-Cartierville, M. Guibeault était présent pour l’occasion samedi dernier dans l’arrondissement. L’action a consisté à réaliser du porte-à-porte et à aller à la rencontre de la population aux abords du métro Henri-Bourassa en vue de solliciter son appui sur les enjeux environnementaux.

« On leur a demandé s’ils étaient intéressés à avoir de l’information sur ces questions-là et également de signer une carte postale. Dans Ahuntsic, on est rendus à près de 800, 900 personnes qui ont signé cette carte-là. Alors, avec les bénévoles, lorsqu’on va rencontrer les candidats des différents partis, c’est pas juste quelques dizaines de personnes qui sont là, mais quelques dizaines de personnes qui parlent au nom de 800 à 900 personnes dans le comté. Donc, dans le cadre d’une élection, ça commence à avoir un poids considérable », a fait valoir M. Guilbeault, en soulignant le succès de l’opération de samedi et la réponse positive des Ahuntsicois.

Principaux enjeux

Pour mener à bien son action de sensibilisation, l’organisation Équiterre a ciblé quelques enjeux principaux sur lesquels elle souhaite mettre l’accent. Il s’agit principalement de la lutte aux changements climatiques, des conséquences du projet Oléoduc Énergie Est de TransCanada, de la question des énergies renouvelables ainsi que de celle du transport collectif. Rappelant qu’Équiterre est un organisme non partisan, Steven Guilbeault a expliqué que l’objectif n’est pas « de dire ‘il faut voter X ou il ne faut pas voter Y’ », mais bien de donner à l’environnement sa place dans la campagne.

Le choix d’Ahuntsic

Déjà présents lors de plusieurs activités dans Ahuntsic comme au Festiblues, les bénévoles entendent aller à la rencontre des différents candidats de la circonscription. Avec Beauport-Limoilou de Québec, Ahuntsic est la seule circonscription ayant été retenue par Équiterre pour mener cette action sur le terrain dans le cadre de la présente campagne fédérale. Un choix qui s’explique par des raisons géographiques, mais aussi stratégiques. « Nous avons un bureau à Montréal et un autre à Québec, donc, d’un point de vue logistique, il était plus simple de choisir des comtés dans ces deux villes. D’autre part, […] ce sont deux comtés qu’on anticipait être des comtés où il y aurait des luttes serrées », a indiqué M. Guilbeault.

Pour cette initiative qu’elle mène pour la première fois à l’occasion d’une campagne électorale, Équiterre n’en oublie pas pour autant le reste du Québec. Sur son site Web, l’organisation a ainsi créé une trousse d’information pour les citoyens s’intéressant aux enjeux environnementaux et désireux de poser des questions à ce sujet dans leurs circonscriptions. Selon Steven Guilbeault, l’organisation envisage de réitérer ce genre d’action lors de prochaines élections provinciales et municipales. (Par Rabéa Kabbaj) (2015-10-09)

________________________________________________________
________________________________________________________

Terrain appartenant à Hydro-Québec
Dépotoir pour entrepreneurs et résidants sans scrupule dans Ahuntsic


Picture

(Photo : Courtoisie)
Un terrain appartenant à Hydro-Québec dans Ahuntsic a servi de dépotoir à un entrepreneur en construction alors que des travailleurs étaient justement sur le point de procéder à son nettoyage, sous les pylônes, en prévision de travaux majeurs qui commenceront le printemps prochain.

Le terrain que certains auraient voulu transformer en dépôt de déchets et de débris de construction est facilement accessible par un stationnement de la ville destiné aux fonctionnaires étant en parallèle de la rue Saint-Hubert, entre la voie ferrée du Canadien National et de la rue Louvain.

Cela a permis à des gens, dénoncés grâce à la caméra d’un cellulaire, d’éviter de se rendre à l’Écocentre Acadie (à côté du Cégep Bois-de-Boulogne) ou à celui de Saint-Michel (face à la TOHU), pourtant situés tout près, les deux.

Pris en flagrant délit

Un abonné du journaldesvoisins.com a pris des photos convaincantes des personnes et de leur camionnette s’en donnant à cœur joie pour vider le contenu du véhicule sur le terrain d’Hydro. Les images prises à partir du téléphone cellulaire sont éloquentes. Il y a de quoi se poser des questions sur le besoin de clôturer et de sécuriser en conséquence les terrains facilement accessibles. « Le terrain appartenant à Hydro-Québec est utilisé par des idiots qui viennent y déverser des matériaux usagés de construction de façon régulière, a dit notre collaborateur. Le terrain est maintenant un vaste dépotoir à ciel ouvert et malgré le fait d’avoir communiqué avec la ville de Montréal à plusieurs reprises et avec la police, lorsque je les voyais en action, rien ne se passait. Il serait si facile pour Hydro-Québec de mettre une clôture qui empêcherait l’accès à ce terrain », a-t-il ajouté.

Réactions d’Hydro

Le problème soulevé par notre résidant d’Ahuntsic s’est rendu jusque dans les bureaux de la société d’État qui n’a pas mis de temps à réagir. Hydro procède justement au nettoyage des terrains localisés sous les fils électriques haute tension en prévision de travaux qui seront effectués à partir d’avril, soit les changements des pylônes et de la ligne. Il s’agit en fait de la construction d’une nouvelle ligne à 315 kV entre le poste Charland et le poste Fleury, remplaçant la ligne 120 kV existante.

« Nous devons justement faire du nettoyage sous les lignes à haute tension, nous a confirmé Élaine Beaulieu, une des porte-parole d’Hydro-Québec. Il y aura bientôt neuf pylônes au lieu de 15 entre les postes Fleury (non loin du marché Central, dans le secteur des rues Meilleur et Port-Royal) et Charland (sur Louvain, entre Christophe-Colomb et Papineau) », a-t-elle ajouté.

Interrogée sur le fait que des clôtures pourraient être installées, Mme Beaulieu a dit que souvent la mise en place de gros blocs de béton (empêchant tout camion de circuler) est parfois suffisante. Ce qui n’a pas été le cas, ici, semble-t-il, ces amoncellements de déchets provenant d’entrepreneurs ou de résidants peu scrupuleux, occasionnant ainsi des frais supplémentaires de nettoyage aux contribuables.

Élaine Beaulieu a affirmé que des travaux seront aussi nécessaires pour enfouir des fils, le temps de procéder aux travaux majeurs dans les airs. La société doit répondre à la croissance de la demande d’électricité et assurer la pérennité de son réseau. (Par Alain Martineau) (2015-10-09)


Picture

(Photo : Courtoisie)
________________________________________________________
____________________________________________________

Services de garde dans Bordeaux-Cartierville
Concertation-Femme livre les résultats de son étude


Picture

L’organisme communautaire Concertation-Femme vient de publier les résultats d’une étude interne destinée à dresser un panorama des différents types de services de garde de Bordeaux-Cartierville ainsi qu’à comprendre tant les besoins des parents que les réalités vécues par les éducatrices du quartier.

Désireux de savoir ce qu’il fallait améliorer dans les services de garde du quartier et soucieux d’être plus à même de répondre aux questions des parents fréquentant ses ateliers, l’OBNL Concertation-Femme a réalisé cette étude d’avril à juillet dernier.

Ce qui ressort

Parmi les principales conclusions révélées par cette étude, Mme Faouri relève le manque de places au sein des services de garde pour les poupons de 18 mois et moins. Par ailleurs, alors même qu’il y a un déficit général de 1728 places dans le quartier, l’étude révèle que près de 81 % des sondées sont des mères au foyer qui placent leurs enfants en service de garde à temps complet.

Si l’organisme ne conteste évidemment pas le bien-fondé de ce choix – destiné à mieux préparer les enfants à leur entrée à l’école – il recommande toutefois de recourir aux services de garde à temps partiel pour faire face à la demande. « Chaque CPE, chaque garderie peut accepter l’enfant trois jours et d’autres deux jours. Cela donne la chance à plus d’enfants. Le seul hic, c’est que c’est plus de charges administratives pour les responsables. […] On doit sensibiliser les parents qui sont à la maison et les directeurs de garderies. Ça, c’est notre point de vue, comme solution au manque de place », a fait valoir Mme Faouri.

Méthodologie

« On a commencé par voir ce qu’il y a comme services de garde dans le quartier, s’il y a des choses en développement, combien de places sont disponibles comparativement au nombre d’enfants – parce que le CLSC prévoit qu’en 2016 il y aura environ 4000 enfants de 0 à 5 ans – et (…) si cela répond au besoin ou non », a expliqué Maysoun Faouri, directrice de Concertation-Femme à journaldesvoisins.com.
L’organisme a ensuite préparé un questionnaire pour les parents du quartier ayant des enfants âgés de 0 à 5 ans, afin de les sonder tant sur leurs connaissances générales en matière de services de garde que sur les relations entretenues avec le lieu particulier fréquenté par leurs enfants. Ce sont au total 60 parents du quartier qui ont ainsi été sondés. En outre, un autre questionnaire a été élaboré à l’intention des éducatrices du quartier, en vue d’en apprendre davantage notamment sur leur formation, leur façon de gérer leur travail ainsi que les difficultés rencontrées dans le cadre de celui-ci. Quinze éducatrices se sont ainsi prêtées au sondage.

​Préférence pour les CPE

Selon Maysoun Faouri, l’étude a également permis de mettre en exergue une nette préférence des parents du quartier pour les CPE – avec leurs espaces jugés davantage ensoleillés, spacieux et sécuritaires – face aux garderies en milieu familial – et situées en sous-sol ou dans des garages – souvent choisies comme seconde option faute d’avoir pu trouver une place à sept dollars.

L’étude comporte un ensemble de recommandations et de conclusions qui permettra à l’organisme, croit Mme Faouri, de mieux conseiller les parents en matière de services de garde, mais aussi de leur donner des formations répondant davantage à leurs besoins et à leurs interrogations.

Une autre étude, plus générale

Dans l’arrondissement, ce n’est pas la première fois que la question de l’offre et de la demande en matière de garderie se trouve ainsi au cœur d’une étude. Comme journaldesvoisins.com vous l’annonçait lors de précédentes Actualités, la Corporation de développement économique communautaire (CDEC) d’Ahuntsic-Cartierville avait été mandatée début 2014 par Diane de Courcy – alors députée de Crémazie – pour dresser un bilan de l’offre de garderies dans Ahuntsic-Cartierville. Rendant d’ores et déjà compte d’un nombre très élevé de garderies privées non subventionnées dans l’arrondissement, cette étude est toujours en cours et sera complétée par un autre organisme après la cessation des activités de la CDEC. (Par Rabéa Kabbaj) (2015-10-09)
 
Pour consulter un autre article de journaldesvoisins.com sur le sujet, cliquez ici.


________________________________________________________
_______________________________________________________

Jusqu’à cinq machines de loterie vidéo?
Le Bistro-bar Eva s’installe sur FLO


Picture(Photo : Courtoisie Bistro Eva)

D’ici la fin de l’année, l’ancien local du traiteur Piatto Rustico, situé au 335 Fleury Ouest, aura un nouveau visage. Des gens concernés par le développement de l’artère commerciale s’inquiètent toutefois quant à la clientèle susceptible de fréquenter le futur Bistro Eva, qui souhaite faire installer des appareils de loterie vidéo.
  
« Il y a déjà eu un endroit comme ça à la place du Café Romarin et c’était problématique, raconte un résidant sous le couvert de l’anonymat. Les gens passaient les nuits là à dépenser leur paye. Ce n’est pas quelque chose de très intéressant à avoir dans un quartier. »

Un commerçant ayant participé à la revitalisation de FLO se dit lui aussi « désenchanté » par la nouvelle. L’endroit va, selon ses dires, « jeter de l’ombre » sur le travail accompli au cours des dernières années.

Il évoque certaines craintes pour la vie de quartier puisque les jeux de hasard et d’argent sont parfois associés à des problématiques telles que la drogue et la criminalité. « Je trouve juste ça triste pour les familles qui vont à l’école que je vois passer le matin […] Est-ce qu’elles vont croiser des fumeurs à l’extérieur, des gens malheureux avec une vie plus difficile? », s’interroge-t-il.

Le propriétaire comprend toutefois l’intérêt d’avoir des machines à sous dans son commerce. « C’est une alternative intéressante pour des commerçants qui veulent ouvrir quelque chose avec moins de risques », concède-t-il.

Des appareils à l’abri des regards

Tarek Al-Nosir, l’un des administrateurs du Bistro Eva, se veut rassurant. Il décrit le commerce comme un bistro à thème mettant en vedette les pays contournant la Méditerranée. « Nous ouvrons nos portes à une clientèle cultivée de tout âge qui sait apprécier un verre en compagnie de musique à découvrir, recherchée et incontournable », résume-t-il en évoquant quelques projets dont des soirées cinéma avec à l’affiche des films de l’étranger. Les appareils de loterie vidéo, précise M. Al-Nosir, seront isolés. Les passants ne pourront pas les apercevoir de la rue, conclut l’Ahuntsicois. 

À l’heure actuelle, Tarek Al-Nosir a obtenu un permis de la Direction des travaux publics et de l’aménagement urbain pour réaménager le local en bar. La demande de permis de bar est présentement à l’étude, confirme la responsable des communications et porte-parole à la Régie des alcools, des courses et des jeux (RACJ), Me Joyce Tremblay.

Une demande d’appareils a été soumise parallèlement et acceptée, informe Marisol Schnorr, conseillère en relations de presse chez Loto-Québec. Le tout est par contre conditionnel à l’émission de la licence d’exploitant de loterie vidéo par la RACJ. M. Tarek Al-Nosir devra, avant de déposer une demande à cet effet, attendre qu’une décision soit rendue concernant le permis de bar.

Trop tard pour s’opposer

« Avec un permis de bar, c’est un maximum de cinq machines, donc ça ne sera pas un mini casino », souligne Mme Tremblay afin d’apaiser les possibles craintes des résidants. Elle précise toutefois que le dossier ne semble pas avoir fait l’objet d’inquiétudes. Il n’y a pas eu d’opposition ni d’objection policière en réaction à l’avis publié dans les journaux cet été, du 16 juillet au 17 août. Les citoyens, selon la loi, ont 30 jours pour manifester leur opposition. (Par Elizabeth Forget-Le François) (2015-10-09)


_______________________________________________________
Collecte des résidus verts  jusqu’au 26 novembre
 
La collecte des résidus verts est une opération très importante pour notre environnement et c’est pourquoi nous revenons régulièrement sur le sujet. Cet automne, l’arrondissement prend  les moyens nécessaires  pour que cette collecte soit encore plus efficace que les années antérieures.  Pour y parvenir, nous avons  besoin de la collaboration des résidents.
 
Il est donc important de noter qu’il est interdit de déposer vos résidus verts dans des sacs de plastique car ceux-ci ne peuvent pas être compostés.  Il faut obligatoirement déposer vos résidus verts dans des sacs en papier, une boîte de carton ou un contenant rigide réutilisable sans couvercle.
 
La collecte des résidus verts a débuté le 21 septembre dernier et elle se terminera le jeudi 26 novembre.  Selon votre secteur, vous devez déposer vos résidus verts lors des  journées suivantes :

  • Bordeaux-Cartierville : les lundis
  • Saint-Sulpice : les mardis
  • Sault-au-Récollet : les mercredis
  • Ahuntsic : les jeudis 

 
Attention ! Afin de lutter contre l’infestation de l’agrile du frêne, les branches de feuillus doivent être ramassées à part des résidus verts.  Renseignements supplémentaires : 3-1-1; www.ville.montreal.qc.ca/collectes  ou www.ecoquartier.ca
  
Clinique de micropuçage : le dimanche 25 octobre
 
Nous invitons les propriétaires d’animaux de compagnie à faire micropucer leur animal au prix modique de 20$ lors de la journée montréalaise de micropuçage. Organisée par la Ville de Montréal, en collaboration avec les 19 arrondissements, cette journée aura lieu le 25 octobre dans 29 établissements vétérinaires situés sur le territoire montréalais.
 
Les résidents intéressés doivent s’inscrire préalablement sur le site internet de la Ville de Montréal et ce, dès maintenant (ville.montreal.qc.ca/animaux) ou composez  le 311.
 
L’implantation d’une micropuce est un acte vétérinaire rapide et efficace. Ce procédé consiste à implanter une puce de la taille d’un grain de riz sous la peau de l’animal. Celle-ci contient toute une gamme de renseignements à son sujet, comme l’identité de son propriétaire et ses coordonnées. Le micropuçage accompagne l’animal toute sa vie et permet aux propriétaires de mettre toutes les chances de leur côté afin de retrouver leur compagnon si celui-ci du même coup s’égare et a perdu sa médaille.
 
Soirée publique d’information
 
Le mardi 29 septembre dernier, avait lieu au gymnase de l’école primaire Louis-Colin, une soirée d’information qui visait à  informer les résidents des derniers investissements réalisés dans le parc St-Paul-de-la-Croix et de présenter le plan d’action proposé en vue de le revamper. Bien sûr,  nous voulions nous s’assurer que le plan proposé correspondait aux besoins de la population et des utilisateurs. 
 
Nous tenons à remercier les nombreuses personnes qui se sont déplacés en grand nombre à cette soirée et, surtout, de nous avoir communiqué leurs commentaires et leurs suggestions qui ont été fort appréciés. 
 
Conseil d’arrondissement 
 
La  prochaine séance du conseil d’arrondissement  aura lieu le mardi 13 octobre 2015,  à 19h, à la salle du conseil située au 555, rue Chabanel Ouest, 6e étage. Les personnes qui désirent poser une question aux élus doivent s’inscrire entre 18h30 et 19h au registre disponible à l’entrée.


Picture

Il est à noter que le conseil d’arrondissement est  également diffusé sur le Web. Pour le visionner  en direct ou en différé, il suffit d’aller à www.ville.montreal.qc.ca/ahuntsic-cartierville et de cliquer sur l’onglet correspondant.

________________________________________________________

Problèmes du 311
Gros défi pour Montréal, ville intelligente​


Picture

Une révision du processus relatif à la gestion des plaintes, surtout transmises par le truchement de la ligne téléphonique 311, se poursuit à la Ville de Montréal, mais la tâche semble colossale, alors que le service reçoit plus d’un million d’appels par année.

Harout Chitilian, conseiller du district Bordeaux-Cartierville et responsable de la ville intelligente et des technologies de l’information au sein de l’administration Coderre-Desrochers, a reconnu en entrevue au journaldesvoisins.com que la municipalité doit être, dans un premier temps, plus efficace et efficiente dans le traitement des plaintes.

Le maire Denis Coderre avait confié l’an dernier à M. Chitlilian le soin de revoir l’organisation du service 311, service vieux de huit ans, afin de s’ajuster aux nouvelles technologies. « Il faut repenser le 311 », avait alors dit le maire Coderre.

Des plaintes

Souvent, même après une plainte, avec numéro de dossier, c’est le silence radio. Dans un tel cas, vous n’aurez pas d’autre choix que de rappeler au 311. Interviewée à ce sujet, la conseillère de Sault-au-Récollet et leader de Vrai changement pour Montréal, Lorraine Pagé, a dit avoir reçu plusieurs plaintes de gens qui déplorent l’inefficacité du service 311.

« Ce qu’on me dit, c’est qu’il n’y a pas de rétroaction. On ignore ce qui se passe après avoir fait un appel, a mentionné la conseillère du Sault. Aussi, le système de reconnaissance vocale ne reconnaît pas toujours le nom de l’arrondissement. Il faut articuler, bien prononcer le nom de l’arrondissement et le connaître aussi, sinon, on est foutu », a-t-elle noté.

Les services les plus critiqués

M. Chitilian nous a dit qu’un travail a déjà commencé concernant les plaintes de gens portant sur la collecte des ordures ménagères, qui relève du secteur privé. Mais, en fait, comme l’a signalé M. Chitilian, il y a de quoi procéder à des améliorations dans chacun des services qui sont sollicités.

En tête de liste, ce sont les appels relatifs au déneigement qui font l’objet du nombre le plus élevé de plaintes ou de questionnement. Suivent les dossiers relatifs à la collecte des ordures, de la voirie (nids de poule, rues et trottoirs), des arbres et de la propreté dans l’espace public.

Manque de communication

« Je trouve bien sûr inacceptable s’il y a effectivement un manque de communication et des ratés au niveau de la prestation de services. Il faut retravailler le service 311 et revoir s’il le faut les canaux de communication », s’est engagé M. Chitilian.

Le jour, les appels se rendent directement dans les arrondissements, mais après 17 heures, tout est centralisé. « C’est une équipe en poste dans l’arrondissement Lasalle qui prend le relais par la suite », de préciser le responsable du dossier à la ville-centre.

Ville intelligente

 « Tout ça passe par une réorganisation du travail et une réaffectation des ressources, et un meilleur encadrement, entre autres quand le secteur privé fait l’ouvrage », a indiqué celui qui est aussi vice-président du comité exécutif de Montréal. M. Chitilian avait déjà dit que la ville voulait implanter un système avec point d’accès numérique dans le moule de l’Open311, un système qu’offrent plusieurs grandes municipalités de l’Amérique du Nord. Mais il faut aussi tenir compte de la capacité de payer des contribuables.
L’opération doit intégrer tous les systèmes impliqués : centre d’appels téléphoniques, prise en charge des requêtes des citoyens et gestion des travaux. « L’administration municipale doit corriger la situation avec son programme de ville intelligente », nous dit Mme Pagé qui donne la chance au coureur. Bref, un dossier à suivre. (Par Alain Martineau) (2015-10-09)

_______________________________________________________


Vie associative
L’Association des Modélistes ferroviaires de Montréal ouvre ses portes


Picture

(Photo : Courtoisie AMFM)
Située sur la rue Meilleur, l‘Association des Modélistes ferroviaires de Montréal (AMFM) ouvrira ses portes aux visiteurs les 24 et 25 octobre prochains. L’occasion pour le public de constater l’avancée de la maquette de l’AMFM, mais également de participer à la subvention de ce projet, voire de devenir membre.

D’une longueur de plus de cinq cents pieds, la maquette de chemin de fer sur laquelle travaille l’association – dans ce qui est leur nouveau local depuis trois ans – a une superficie supérieure à mille sept cents pieds carrés. « Le local mesure 5800 pieds carrés. (…) Au total il y a environ 4000 pieds de voies, mais elles ne sont pas encore toutes installées », a expliqué Tony Synnette, président de l’AMFM, en entrevue à journaldesvoisins.com.

Objectifs des portes ouvertes

Les journées portes ouvertes constituent pour le public l’occasion idéale pour venir constater l’avancement de ce projet, mais également pour le soutenir. En effet, cette organisation sans but lucratif investit tout son argent dans la maquette et les frais fixes de son local (loyer, électricité, téléphone) et n’est financée que par la cotisation mensuelle de sa trentaine de membres actuels. Selon M. Synnette, la souscription des 24 et 25 octobre prochains représenterait donc un bon coup de pouce pour l’AMFM.
Présentement à la recherche d’une dizaine de nouveaux membres, l’Association invite également les personnes intéressées à se joindre au projet à se manifester. Pour ce faire, nul besoin d’être un expert en matière ferroviaire. Ce passe-temps offre effectivement un grand éventail de possibilités de création et d’expression artistique par la fabrication d’éléments de décors sur la maquette (bâtisses, ponts, arbres, rivières, montagnes, etc.) en plus de permettre de développer des connaissances tant dans l’électronique, l’informatique, l’électricité que la menuiserie. 

Un réseau miniature

Existant depuis 65 ans, cette association s’est donnée pour mandat de construire, d’entretenir et d’opérer une maquette de chemin de fer à l’échelle HO (1/87), tout en faisant la promotion du modélisme ferroviaire. « On exploite un réseau miniature exactement comme un vrai chemin de fer. On va avoir des trains de passagers qui vont rouler à certaines heures, des trains de marchandises qui vont aller livrer des wagons aux industries, etc… », a souligné Tony Synnette.
Localisée à l’origine au sous-sol d’une conciergerie sur la rue Sainte-Famille et par la suite dans un entrepôt du Canadien National, l’AMFM occupe maintenant un local dans un immeuble situé au 9475 rue Meilleur, coin de Louvain. Les 24 et 25 octobre prochains, elle ouvrira ses portes de 10 h à 15 h. (Par Rabéa Kabbaj) (2015-10-09)

Pour avoir plus d’info sur l’AMFM, cliquez ici.

________________________________________________________

LETTRES OUVERTES

Lettres ouvertes des candidats à l’élection fédérale en réponse aux questions qui leur ont été transmises par Solidarité Ahuntsic

Lettre ouverte sur le chômage des immigrants
Par Hasnaa Kadiri, Présidente de l’association NPD Ahuntsic-Cartierville

__________________________________________________
BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈVES…BRÈV

Action de grâce : ouvert ou fermé?
À l’occasion de l’Action de grâce, le bureau Accès Montréal et le comptoir des permis de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville seront fermés le lundi 12 octobre prochain.

D’autres installations sont fermées :

  • les trois bibliothèques de l’arrondissement
  • le Café de Da
  • la Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville
  • l’aréna Marcelin-Wilson
  • l’aréna Ahuntsic
  • la piscine du YMCA Cartierville.

Outre le Centre de bocce L’Acadie, qui sera ouvert de 13 h 30 à 17 h et de 19 h à 22 h 30, tous les autres centres de loisirs d’Ahuntsic-Cartierville seront fermés. 

Les installations ouvertes
Tous les terrains de tennis seront ouverts selon les horaires prévus, mais sans surveillance, à l’exception du tennis Nicolas-Viel. De plus, les collectes des ordures ménagères et des matières recyclables seront maintenues selon l’horaire habituel. (Source: Arrondissement)
________________________________________________________
 

Inauguration par le groupe de transport actif Ahuncycle du tronçon cyclable sécuritaire de Christophe-Colomb entre les rues Sauvé et Legendre. Selon le porte-parole Frédéric Bataille, la traversée du viaduc est dorénavant plus sécuritaire pour les cyclistes et piétons. Auparavant les cyclistes en direction sud devaient partager le trottoir avec les piétons. Les candidats à l’élection fédérale Nicolas Bourdon (au centre) et Maria Mourani (deuxième à partir de la droite) se sont joints à d’autres piétons et cyclistes pour souligner l’événement. (Texte et photo : Philippe Rachiele)
Un nouvel organisme pour l’aide aux entreprises. Depuis le 1er octobre, le CLD Centre-Ouest accueille les entrepreneurs, les résidants et les organisations des arrondissements Saint-Laurent et Ahuntsic-Cartierville ainsi que des villes Mont-Royal, Côte-Saint-Luc, Hampstead et Montréal-Ouest qui souhaitent obtenir du soutien en matière d’entrepreneuriat ou de développement de la main-d’œuvre.

À la suite de la disparition des CDEC et des CLD dans la foulée de compressions budgétaires importantes, ce nouveau Centre offrira des services d’accompagnement et de financement adaptés aux entreprises privées et d’économie sociale situées sur son territoire. Le CLD Centre-Ouest, en collaboration avec Emploi-Québec, offrira également un service de placement et d’accompagnement aux chercheurs d’emploi (prestataires de l’assurance-emploi ou sans revenu de tout âge). Temporairement situé au 433, rue Chabanel, bureau 304, le CLD s’installera prochainement dans ses nouveaux locaux.

La direction générale de l’organisation a été confiée à Marc-André Perron, ancien directeur général de la CDEC Ahuntsic-Cartierville. Le conseil d’administration du nouvel organisme est présidé par Luc Lacharité, résidant de Mont-Royal et ancien vice-président exécutif de la Chambre de commerce de Montréal, également ancien président directeur-général par intérim de Montréal International. (C.D.)

Mouvements indépendantistes catalan et écossais  des étudiants sur le terrain. Vingt-trois étudiants du Collège Ahuntsic se sont rendus à Édimbourg, en Écosse, et à Barcelone, en Espagne, afin d’étudier les mouvements nationalistes et indépendantistes qui ont fait l’actualité ces dernières années. Ils participaient à un stage d’études organisé par Sébastien Paquin-Charbonneau, enseignant au Département des sciences sociales. À la suite d’une préparation rigoureuse de près d’un an, les étudiants ont rencontré des députés indépendantistes des parlements écossais et catalans, des membres du gouvernement, des professeurs d’université qui étudient la question, des organismes de mobilisation de la société civile et différentes organisations publiques. Cet exercice leur a permis de mieux comprendre les particularités culturelles et les fondements des projets indépendantistes. (Source : Collège Ahuntsic)


Picture

300 nouveaux arbres à Ahuntsic! Au cours des mois de septembre et octobre, la Fondation TD des amis de l’environnement (FAE TD) invite les Québécois à retrousser leurs manches et à contribuer au verdissement de leur milieu de vie en devenant bénévoles à l’occasion des Journées des arbres TD. Selon une étude récente menée par la FAE TD, la protection des espaces verts existants (53 %) et la création de nouveaux espaces verts (55 %) représentent les priorités des Québécois en ce qui a trait aux projets de verdissement urbain. Les Québécois croient fermement que ces espaces constituent un héritage important pour leurs enfants et pour les générations à venir (65 %), qu’ils sont importants pour la santé de la collectivité (56 %) et qu’ils contribuent à accroître la valeur économique de la région (39 %). Les Journées des arbres TD, qui en sont à leur sixième année, sont des activités communautaires locales de plantation d’arbres. Programme de bénévolat phare de la TD faisant partie de Forêts TD, les Journées des arbres TD donnent l’occasion aux employés de la TD et à leur famille, ainsi qu’à leurs clients et à leurs partenaires communautaires, de faire preuve de leadership en gérance environnementale. Au cours des cinq dernières années, des milliers de bénévoles ont planté plus de 185 000 arbres d’un océan à l’autre. Cette année, 50 000 nouveaux arbres seront plantés dans tout le pays dans le cadre des Journées des arbres TD. À Ahuntsic, c’est le
17 septembre qu’à eu lieu la plantation de 300 nouveaux arbres.

La Ville termine la construction du bassin de rétention 
L’Acadie 15 jours plus tôt que prévu.
 La construction du bassin de rétention L’Acadie a été complétée le dimanche 4 octobre, soit 15 jours en avance sur l’échéancier initial, et ce, dans le respect du budget alloué. Le nouveau bassin de rétention de 460 mètres cubes permettra d’accroître la sécurité des usagers de la route de ce secteur en réduisant considérablement les risques d’inondation de la partie inférieure de la structure autoroutière. (Source : Ville de Montréal)

La Ville de Montréal distribue gratuitement du compost de première qualité. Les citoyens de l’agglomération montréalaise pourront s’approvisionner en compost de première qualité les samedi et dimanche 10 et 11 octobre au Complexe environnemental de Saint-Michel (CESM). La Ville redonnera aux citoyens une partie du compost produit à partir des feuilles mortes récupérées l’an dernier. Outre une preuve de résidence, les citoyens doivent se présenter avec une pelle et des contenants vides. Le site sera accessible de 8 h à 18 h, par l’une des deux entrées suivantes : par le prolongement nord de la rue d’Iberville, au coin de la rue Jarry, ou encore, par le coin du boulevard Crémazie et de la rue Michel-Jurdant. Chaque année, le CESM réserve plus de 1500 tonnes de compost pour les distributions gratuites aux Montréalais. 

__________________________________________________

LE COIN COMMUNAUTAIRE

ATTENTION: CHANGEMENT AU JOUR DE TOMBÉE. Vous êtes d’un organisme communautaire et vous désirez faire part à nos lecteurs/lectrices des activités, des succès ou des questionnements de votre organisme? Écrivez-nous à journaldesvoisins@gmail.com en nous faisant parvenir un court texte (maximum de 100 mots) dans un fichier WORD (et non en pdf). Prenez note que nos jour et heure de tombée sont maintenant le LUNDI de chaque semaine, à 17 heures. C’est avec plaisir que nous publierons vos infos. Faites en sorte qu’elles soient brèves. Indiquez-nous les deux semaines où vous voulez les voir publiées. Finalement, n’attendez pas un accusé de réception, nous préférons garder notre temps pour bien gérer cette chronique et publier le plus d’information possible.


Picture

Inscription au Magasin-Partage de Noël Ahuntsic (SNAC). Le Magasin-Partage de Noël, qui se tiendra du 14 au 17 décembre, permet aux ménages démunis du quartier de choisir eux-mêmes des denrées alimentaires selon leur goût en contribuant à 10 % du coût de leur épicerie. Des jouets sont aussi donnés aux enfants. Toute personne qui veut se prévaloir du Magasin-Partage doit résider dans le quartier (H2B-H2C-H2M-H2N-H3L) et ne pas avoir fait de demande ailleurs. Un rendez-vous pour s’inscrire est obligatoire. Trois endroits différents sont proposés du 30 octobre au 5 novembre 2015.  Des preuves de résidence, d’identité de tous les membres de la famille, de revenu ainsi que le montant équivalent à 10 % du coût de l’épicerie (une personne : 6 $; 2 à 3 personnes : 8 $;
4 à 5 personnes : 10 $; 6 personnes et plus : 12 $) sont demandés. Il est à noter que nous avons un nombre limite de familles participantes à respecter. Nous avons besoin de bénévoles et les dons en denrées, en argent ou en jouets sont les bienvenus. Rendez-vous et
information : 514 385-6499 (Source : SNAC)


Picture

Lancement du calendrier scout 2016 illustré par Steve Adams. Les Scouts du Montréal métropolitain sont très fiers de vous annoncer que la campagne de vente du calendrier 2016 bat son plein. Pour cette 65e édition, c’est Steve Adams, illustrateur depuis une vingtaine d’années et reconnu pour sa créativité et la finesse de ses œuvres, qui prête son talent aux scouts. Depuis quelques jours déjà, plus de 3500 scouts sillonnent les rues afin d’offrir ce calendrier. Vendus au coût de 5 $, ces calendriers sont une occasion unique d’acquérir une œuvre originale d’un grand illustrateur, tout en soutenant les activités de jeunes qui désirent s’impliquer dans la communauté. (Source : Scouts du Canada)


Picture

Vente de livres d’occasion. Le YMCA Cartierville organise cette année sa cinquième vente de livres d’occasion, les 15, 16, 17 et
18 octobre dans l’Atrium du YMCA. Il y aura des livres en français, en anglais, pour adultes et pour enfants. Les livres proviennent de dons de personnes du quartier. Les fonds amassés par cette vente serviront pour la campagne YMCA pour nos enfants. Cette campagne permet d’aider les enfants de familles défavorisées à avoir accès à des activités à moindre coût. Pour plus de renseignements, contactez Claudette Rouisse au 514 313-1111. (Source : YMCA Cartierville)

Bavarder entre aînés. Les aînés désireux de bavarder sont invités au Café des aînés autonomes d’Ahuntsic, les vendredis à 13 h 30 au 10780 rue Laverdure. Informations : Louise au 514-333-9502

Halte-garderie Le Petit Relais de Concertation-Femme. Le Petit Relais est une halte-garderie éducative pour les enfants de trois à cinq ans qui offre un milieu riche et stimulant leur permettant une meilleure intégration et socialisation pour bien les préparer à l’entrée à l’école. Son programme d’activités Enfance animée est basé sur les principes du programme éducatif du ministère de la Famille. Un accueil amical et chaleureux est assuré par un personnel compétent dans un local sécuritaire, très propre et ensoleillé. Le Petit Relais est ouvert du lundi au vendredi, de 9 h à 16 h, au 1405, boulevard Henri-Bourassa Ouest, local 017. Les frais sont de 2 $ l’heure. Pour plus d’information, appelez au 514 336-3733.

Information juridique (service gratuit). Concertation-Femme offre de l’information juridique à toutes les femmes qui désirent se renseigner sur un sujet d’ordre légal : famille (divorce, séparation de corps, pension alimentaire, violence conjugale, succession, etc.), consommation (contrat, vente, hypothèque, etc.), travail (recours du salarié, normes du travail, etc.), immigration et autres. Nous offrons également un service de référence. Vous pouvez vous adresser en toute confiance par téléphone au 514 336-3733 ou sur place, au 1405, boulevard Henri-Bourassa Ouest, bureau 012. (Source : Concertation-Femme)
 

Présence Amie, organisme sans but lucratif voué au bien-être des patients du Centre hospitalier Fleury, situé au 2180, rue Fleury Est, organise une vente de livres usagés le mercredi 14 octobre. Venez en grand nombre, de 9 h à 16 h, à l’entrée principale. (Source : Présence Amie)

________________________________________________________

LE COIN DES COMMERÇANTS 

Sur La Promenade


Picture

La direction de La Promenade a fait remiser les pianos pour l’hiver. Ils seront de retour au printemps prochain.

Les rénovations du Salon Scrupule vont bon train.

Sur FLO

Chaque samedi du mois d’octobre, les 50 premiers clients de La Bête à pain recevront un sac de café de 100 grammes Barrista.

Un nouveau bistro ouvrira ses portes sur Fleury Ouest, à la place du traiteur Piatto Rustico. Il s’agit du Bistro-Bar Eva. Les propriétaires sont en attente d’un permis d’alcool mais ont déjà obtenu leur permis de l’arrondissement. Il y aura cinq machines de loterie vidéo sur place et projection de films étrangers. (NDLR : voir article plus haut)
Autres commerces


Picture

Le 29 septembre dernier, les employés de la clinique Physio Extra de la rue Fleury Est et de la clinique Regina Assumpta, notamment, ont participé à une course à relais avec le personnel des autres cliniques du réseau Physio Extra, sur une distance de près de 150 kilomètres dans le but d’amasser des fonds pour différentes causes locales. Il s’agissait de la deuxième édition de cette activité. La course a commencé à la clinique de Saint-Roch-de-l’Achigan et s’est terminée sur Fleury Est, 14 heures plus tard. Les deux cliniques d’Ahuntsic (Fleury Est et Regina Assumpta) donneront leur part des fonds amassés au SNAC d’Ahuntsic-Cartierville.

________________________________________________________

QUOI FAIRE… QUOI FAIRE… QUOI FAIRE… QUOI FAI

Voici certaines activités prévues cette semaine dans l’arrondissement :


Picture

Le jeudi 8 octobre à 18 h 15
Les Étapes de la rupture
Depuis le 8 octobre, vous pouvez assister à six rencontres sur les étapes de la rupture au centre communautaire Ahuntsic. Ce programme a pour but d’accompagner chaque père à prendre conscience que la rupture n’exprime pas forcément un échec de vie, mais plutôt une étape qui doit être surmontée d’une façon positive et enrichissante. Rencontres animées par le psychologue Jean-Pierre Houle. Inscriptions obligatoires, gratuit pour les membres. Contactez Louis-Joseph au 514-381-3511 ou au liaison@repere.org. (Source : Repère)

Le vendredi 9 octobre, à 17 h
Cinq à sept suivi d’une consultation citoyenne et conférence de Martine Ouellet, députée du Parti Québécois, dans le cadre de sa tournée Chaleurs Terminal: transport du pétrole trop dangereux pour le Québec au café Resto-Bar Au coin du métro, angle Lajeunesse et Henri-Bourassa.


Picture

Le vendredi 9 octobre à 20 h
Concert au bout du monde chants d’esclaves, chants d’espoir. Betty Bonifassi vous présente son premier album éponyme à la Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville. (Source: Maison de la culture)


Picture

Le vendredi 9 octobre à 18 h
Michaël Rancourt, c’est… Michaël Rancourt est un imitateur de talent ayant du charme, de l’expérience, un artiste accompli. Depuis 28 ans de métier et après plus de 2000 spectacles en carrière, il peut reproduire les voix, de Piaf à Gignac en passant par Joe Dassin, Félix Leclerc, Gerry Boulet et plusieurs autres! Souper-spectacle 49,95 $. http://michaelrancourt.com/. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Photo

Le samedi 10 octobre de 9 h à midi
Sortie au boisé du parc Marcel-Laurin avec le Club d’ornithologie d’Ahuntsic. Venez observer les oiseaux avec notre guide, qui a l’expérience de ce boisé. Une belle expérience jumelée avec l’Éco-quartier. Plus de 50 espèces d’oiseaux fréquentent cet îlot de nature en pleine ville. Une belle occasion pour les membres d’amener leurs amis et leur famille pour leur faire connaître et partager cette expérience. Activité gratuite ouverte au grand public, et les débutants sont les bienvenus. Rendez-vous au stationnement de la bibliothèque, 2727, boulevard Thimens ou possibilité de covoiturage (5 $), départ à 8 h 30. Information : coamessages@gmail.com ou 438 338-4138. (Source : COA)

Le samedi 10 octobre de 11 h à 12 h 30
Initiation aux médias sociaux à la bibliothèque d’Ahuntsic. Inscription : 514 872-0568. (Source : Arrondissement)


Picture

Le samedi 10 octobre à 18 h
Gaëtan Leclerc chante Félix Leclerc. Gaëtan Leclerc donne un renouveau, une authenticité actuelle à toutes les chansons de Félix sans jamais trahir cet héritage. Entendre aujourd’hui toutes ces chansons, qui passent à travers le temps sans se faner, est une pure merveille. Une occasion unique de s’imprégner de magnifiques textes exprimant la beauté et la justesse d’une poésie digne des plus grands noms de la littérature francophone. En plus, l’interprète agrémente la soirée avec des anecdotes et des souvenirs qui lui sont chers.
Souper-spectacle 42,95 $. (Source : Le Rendez- vous du thé)


Picture

Le samedi 10 octobre de 13 h 30 à 16 h 30
Village Ahuntsic autour de la Promenade Fleury. Venez découvrir ce que sont devenus la fabrique de crème glacée Lowney, l’ancien tracé du tramway numéro 24, le scolasticat (école modèle) des frères de Saint-Gabriel et comprendre l’évolution et le développement de la Promenade Fleury, principale artère commerciale de cette partie de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, principalement résidentiel. Coût : 20 $. Le départ se fera en face du restaurant McDonald, situé au 10400 rue Lajeunesse, près du métro Henri-Bourassa. Les places sont limitées. Les réservations sont faites à l’avance par téléphone au 514 990-1872 ou par courriel. (Source : Tours Kaléidoscope)
 


Picture

Le dimanche 11 octobre à 18 h
Hommage à Gilles Vigneault par Michel Cardin et Marc-André Cuierrier. L’hommage à Gilles Vigneault vous propose un plongeon dans l’univers poétique et musical de notre grand patriote. Le mariage incomparable de mots de notre langue si riche et de mélodies à l’avenant fait des chansons de Vigneault des perles qui ravissent les mélomanes de tout âge et de toute origine. Entrée libre contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

Le lundi 12 octobre à 18 h
Les Lundis de Sergeï Trofanov. Le violoniste et chanteur Sergeï Trofanov vous propose une ambiance à saveur romantique, légère et joyeuse! Son répertoire international de chansons,de musique de films, de standards de jazz et d’airs populaires dans plusieurs styles musicaux crée une ambiance chaleureuse. Entrée libre contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

Le mardi 13 octobre à 18 h
Gottacoustick. Dans une ambiance acoustique et ludique, l’artiste musicien aux multiples talents Gotta Lago (guitare acoustique, cajon, djembé, udu, tamboa, loop et voix) originaire de la Côte d’Ivoire vous fera voyager à travers l’Afrique, en vous livrant une version intime et acoustique de son album Carnets de route Soweto – Marrakech. Attendez-vous à un dépaysement total aux chants et aux percussions. Entrée libre – contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

Le mardi 13 octobre à 14 h
Les Mardis PM à la Maison de la culture Ahuntsic-Cartierville. Le Trio Young-Lalonde-Sidorov est formé de trois artistes de renom : Karen Young, Josée Lalonde et Vladimir Sidorov. Ces trois musiciens d’exception entament un voyage musical allant des ténèbres à la lumière. Le programme comprend, entre autres, des œuvres de Bach, de Poulenc, de Machaut, de Guédron, des musiques du monde et du jazz. (Source: La Maison de la culture)

Le mardi 13 octobre à 19 h
La maladie d’Alzheimer et vos antécédents familiaux
Êtes-vous à risque? La maladie d’Alzheimer peut-elle se transmettre dans votre famille? Qu’est-ce qu’un risque sporadique, un risque familial ou un risque héréditaire? Conférence de Nancy Anoya, conseillère. (Activité présentée grâce à la collaboration de la Société Alzheimer de Montréal.) Au Café de Da.
Inscription : 514 872-5674.
(Source : Arrondissement)


Picture

Le mercredi 14 octobre de 13 h 30 à 15 h 30
Le journaliste Pierre Maisonneuve viendra parler de ceux qu’il appelle les nouveaux prédicateurs, c’est-à-dire les chroniqueurs, à la salle de l’église Saint-Jude (10120, avenue d’Auteuil). Gratuit pour les membres de l’Alliance culturelle, 10 $ pour les non-membres. Information : 514 382-5716 ou www.allianceculturelle.qc.ca. (Source : Alliance culturelle)


Picture

Le mercredi 14 octobre à 18 h  
Hommage à Gerry Boulet et Francis Cabrel. C’est avec fougue et passion que Rocky Chouinard présente un spectacle hommage à ces artistes majeurs du Québec et de la France que sont Gerry Boulet et Francis Cabrel. Guitariste et chanteur flamboyant, Rocky interprète les classiques d’Offenbach, des chansons de l’album solo de Gerry, ainsi que les plus belles chansons de Cabrel. Poésie, mélodies, énergie sont au rendez-vous. Entrée libre contribution volontaire (Source : Le rendez-vous du thé)


Picture

Le jeudi 15 octobre
Les jeudis Jazz Piano solo à la Maison de la culture. Julie Lamontagne nous propose une cohésion entre son environnement jazz actuel et celui de la musique classique qui a habité sa jeunesse. Elle nous présente des arrangements parfois surprenants, remplis de douceur, d’une réelle profondeur et d’une dextérité étonnante. (Source: Maison de la culture)


Picture

Le jeudi 15 octobre à 18 h
Rendez-vous Crooners par Jocelyn St-Jean. Une soirée où vous vous laisserez facilement emporter sur des airs qui vous sont familiers. Les grands classiques de Perry Como, Dean Martin, Frank Sinatra, Julio Iglesias, Engelbert Humperdinck et de plusieurs autres vous seront interprétés dans l’ambiance de détente et de cordialité qu’offre Le Rendez-vous du thé. En fait, l’époque des crooners, c’est aussi, un peu, la nôtre! Une invitation à ne pas manquer. Souper-spectacle 42,95 $. (Source : Le Rendez-vous du thé)
 


Picture

Le vendredi 16 octobre à 18 h
Flamenco Rosanne Dion présente le trio Flamenkeo, un spectacle composé d’un éventail de styles de danses du répertoire flamenco, ainsi que de pièces musicales à saveur flamenca composées par Carina Lorenzo. Le tout accompagné par l’excellent percussionniste Éric Breton. Nous vous proposons un voyage au cœur de l’Andalousie où intensité et passion sont au rendez-vous. OLÉ! Souper-spectacle 44,95 $. (Source : Le Rendez-vous du thé)

Vendredi le 16 octobre à 19 h
Lancement de disque à la Maison de la culture Ahuntsic. Willy Rios est un musicien bolivien arrivé au Canada depuis plus de 23 ans. Il fera prochainement le lancement de son album dans le quartier Ahuntsic, ici même où sa carrière a commencé. Tous les résidents du quartier sont invités à ce lancement, qui aura lieu dans le hall de la Maison de la culture Ahuntsic. L’entrée est gratuite. Ouverture des portes à 18 h 30. Nous vous attendons en grand nombre! Pour plus d’information sur Willy Rios, visitez son site web : www.willyrios.com. (Source : Willy Rios)

Du vendredi 16 octobre au dimanche 18 octobre
Pour ceux et celles qui s’intéressent aux arts et en particulier à la sculpture, du 16 au 18 octobre, se déroulera au Palais des congrès le Salon de la sculpture. Visitez le site web de l’événement (www.scvlptvre.com) pour connaître l’horaire, la liste des artistes, etc. Le coût d’entrée est de 13 $. 130 sculpteurs y exposeront leurs œuvres. Parmi eux, deux résidents d’Ahuntsic : Michel Coveney et Jean-Pierre Busque. Vous trouverez plus d’information sur ces artistes en consultant leur site web : www.michelcoveney.com, www.jean-pierrebusque.com.

Le vendredi 16 octobre à 15 h 30
Série de quatre séances Ouf, c’est vendredi! Dans le cadre des séances Ouf, c’est vendredi!, la bibliothèque de Cartierville offre des activités de jeux vidéo. Les participants pourront tenir des mini-tournois et essayer de nouveaux jeux vidéo sur des consoles PS3 ou PS4 et XBOX 360. Ces activités s’adressent aux jeunes âgés de 10 à 14 ans. Pour participer, on doit réserver en téléphonant au
514 872-6989 ou se présenter directement au 5900, rue De Salaberry. (Source : Arrondissement)
Le samedi 17 octobre à 20 h
La Société d’astronomie de Montréal (SAM) présente un atelier d’initiation à l’astronomie au chalet du Parc régional de l’Île-de-la-Visitation, au 2425, boulevard Gouin Est. L’atelier d’initiation portera sur les constellations et le cherche-étoiles. Après la conférence, des télescopes et jumelles seront mis à votre disposition. Apprenez à reconnaître les constellations et venez observer la lune, les planètes et les objets du ciel profond. L’observation n’aura pas lieu si le ciel est couvert. Cette soirée est gratuite et s’adresse à toute la famille. (Source : SAM)


Picture

Le samedi 17 octobre à 18 h 
Hommage à Joe Dassin. Doté d’une solide expérience de scène ainsi que d’une voix chaude et grave naturellement semblable à celle de Joe Dassin, l’interprète Raphaël Torr fait revivre les plus grands classiques de Dassin. De Salut, les amoureux! à L’Amérique, en passant par Les Champs-Élysées et L’Été indien, c’est un véritable voyage dans le temps qui vous attend. Le spectacle de celui qu’on désigne comme « le meilleur interprète de Joe » devient vite une véritable fête à la mémoire de Dassin. Souper-spectacle 44,95 $. (Source : Le Rendez-vous du thé)


Picture

​Le samedi 17 octobre à 13 h 30
Village Ahuntsic, autour de la Promenade Fleury. Venez découvrir ce que sont devenus la fabrique de crème glacée Lowney, l’ancien tracé du tramway numéro 24, le scolasticat (école modèle) des frères de Saint-Gabriel et comprendre l’évolution et le développement de la Promenade Fleury, principale artère commerciale de cette partie de l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, principalement résidentiel. Prix : 20 $. Le départ se fera en face du restaurant McDonald, situé au 10400, rue Lajeunesse, près du métro Henri-Bourassa. Les places sont limitées. Les réservations sont faites à l’avance par téléphone
au 514 990-1872 ou par courriel. (Source : Tours Kaléidoscope)



Picture

Le samedi 17 octobre à 10 h
Vous êtes cordialement invité(e) à célébrer le
25e anniversaire de
la Parentrie. Découvrez les créations de la 2e édition d’Au cœur de nous, en couleurs avec vous, réalisée par les participants du programme de répit de la Parentrie. L’artiste Guy Jodoin sera présent à la remise des certificats de reconnaissance et le Dr Robert Béliveau animera la conférence sur l’initiation à la méditation. Ce sera un immense plaisir de vous accueillir en grand nombre. S’il vous plaît, confirmez votre présence avant le 9 octobre au 514 385-6786. (Source : La Parentrie)


Picture

Le samedi 17 octobre de 7 h 30 à midi
Sortie avec le Club d’ornithologie d’Ahuntsic au refuge faunique Marguerite-D’Youville à Châteauguay. Ce site est composé de magnifiques marais, marécages, champs, prairies et forêts. Près de 200 espèces d’oiseaux témoignent de la diversité de ce milieu naturel protégé en bordure du lac Saint-Louis. Verra-t-on la Grande aigrette? Prévoir collation, lunch et bottes. Possibilité de se restaurer à l’Île Saint-Bernard, à l’accueil. Covoiturage : 7 $. Information : coamessages@gmail.com ou
438 338-4138. (En cas de pluie, remis au lendemain.) (Source : COA)

Le samedi 17 octobre de 11 h à 12 h 30
Initiation à la lecture numérique (bibliothèque d’Ahuntsic). Inscription : 514 872-0568.


Picture

Le dimanche 18 octobre à 18 h 
Hommage à Serge Reggiani par Isaac Bensoussan accompagné au piano par Philippe Noireaut. Reggiani, c’est l’émotion avec un grand É. Nul autre chanteur n’a exprimé les divers sentiments qui jalonnent notre vie avec autant de profondeur, avec autant d’intensité. À travers des chansons de toute beauté : Le petit garçon, Il suffirait de presque rien, La femme qui est dans mon lit, L’Italien, et puis… Et puis bien d’autres encore. Ces chansons inoubliables, qui nous ont tant émus durant des années, Isaac Bensoussan les fera revivre pour vous, le temps d’une soirée. Entrée libre – contribution volontaire. (Source : Le Rendez-vous du thé)

Le mercredi 21 octobre à 19 h 30
Des rencontres d’auteurs dans les bibliothèques d’Ahuntsic et de Cartierville. Journaliste depuis plus de 40 ans, Robert Lévesque a été, entre autres, critique de théâtre et chroniqueur littéraire au journal Le Devoir. Il a publié plusieurs essais littéraires et biographies et termine actuellement Vies livresques, qui paraîtra chez Boréal en 2016. Offertes gratuitement, il suffit de s’inscrire sur place ou par téléphone pour assister à ces rencontres. Les inscriptions commencent deux semaines avant la date de l’événement. (Activité présentée en collaboration avec Les Écrivains francophones d’Amérique.) (Source : Arrondissement)
 
Le vendredi 23 octobre de 13 h 30 à 15 h
Initiation à la recherche sur Internet (bibliothèque de Cartierville). Inscription : 514 872-6989.
Les samedi 24 et dimanche 25 octobre de 10 h à 15 h
L’Association des modélistes ferroviaires de Montréal ouvrira ses portes au public! L’association existe depuis 65 ans (juin 1950) et détient une charte de corporation sans but lucratif depuis
février 1973. Nous sommes situés sur la rue Meilleur, coin de Louvain, dans le quartier Ahuntsic-Cartierville. L’Association existe pour le plaisir et la satisfaction de ses membres, lesquels se sont donnés pour mandat de construire, d’entretenir et d’opérer une maquette de chemin de fer à l’échelle HO (1/87) ainsi que de faire la promotion du modélisme ferroviaire. L’Association est à la recherche de nouveaux membres désireux de participer à la réalisation de cette maquette et souhaite particulièrement l’adhésion de personnes du quartier Ahuntsic-Cartierville. (Source : L’Association des modélistes ferroviaires de Montréal)


Picture

Le mardi 27 octobre de 18 h 15 à 18 h 45
Conférence sur les pollinisateurs urbains. Marc Sardi, chargé de projet en biodiversité urbaine pour Ville en vert et co-porte-parole de la coopérative Miel Montréal, vous fera découvrir lors de cette conférence la diversité des abeilles en ville et les différentes façons de leur offrir un habitat propice à leur bien-être. Il sera question également des enjeux auxquels font face les pollinisateurs et de la démystification des abeilles et des guêpes. Cette conférence est présentée dans le cadre du cocktail-coop de la Caisse Desjardins de Bois-Franc–Bordeaux–Cartierville, au Centre de services Galeries Normandie, 2570, rue de Salaberry, Montréal. RSVP avant le
13 octobre. (Source : Arrondissement)

__________________________________________________

Autres idées d’activités sans date précise


PhotoCrédit photo: Wikipédia

Mario Merola, plus de 60 années de création! L’exposition tenue en hommage à l’œuvre de l’artiste Mario Merola a pris son envol à la Maison de la culture et se poursuit jusqu’au 17 octobre. Des années 50 à nos jours, tel en est le titre. Résidant d’Ahuntsic-Cartierville, âgé de 84 ans, Mario Merola a exposé dans plus de 25 villes à travers le monde et a enseigné à l’École des Beaux-Arts, notamment. Pour plus d’information sur l’artiste : http://www.mariomerola.net/Expositions.asp. Pour plus d’information sur l’exposition à la Maison de la culture : http://ville.montreal.qc.ca/portal/page. (Source: Arrondissement)

L’Antenne Ahuntsic-Bordeaux-Cartierville de l’Université de Sherbrooke offre huit conférences sur la géopolitique de l’Europe centrale et orientale – de l’Estonie à l’Albanie. Présentées par Benoît Gascon, les conférences ont lieu le matin de 9 h 30 à midi et sont répétées l’après-midi de 13 h à 15 h 30, les jeudis, jusqu’au
5 novembre inclusivement à la salle communautaire de l’église Saint-Jude, située au 10120, avenue d’Auteuil. Les gens de 50 ans et plus sont les bienvenus. Une préinscription est obligatoire à www.usherbrooke.ca/uta/abc. (Source : Université de Sherbrooke)


Photo

Prêt gratuit de vélos jusqu’au 15 octobre. À L’Escale verte, au 10416, rue Lajeunesse. Profitez de la piste cyclable qui longe les berges et découvrez les nombreux parcs qu’elle traverse.
Réservation : 514 447-6232. (Source : Ville en vert)


Picture

Marcher pour rester en santé. L‘Association des retraités d’Ahuntsic offre des marches santé au Parc régional de l’Île-de-la-Visitation. C’est une heure de randonnée agréable et stimulante à travers les sentiers. Chacun se balade à son rythme, en bonne compagnie et dans la bonne humeur. C’est gratuit pour les membres de l’ARA (la carte pour l’été ne coûte que 6 $). Rien à réserver : il suffit de se présenter les lundis matin à 9 h 30 (sauf en cas de pluie) au bistro du parc (10897, rue du Pont, en prenant par le boulevard Gouin, un peu à l’ouest de De Lorimier). (Source : ARA)

________________________________________________________
Numéros de téléphone utiles
Bibliothèque d’Ahuntsic : 514 872-0568
Bibliothèque de Cartierville : 514 872-6989
Bibliothèque de Salaberry : 514 872-1521
Café de Da : 514 872-5674
Le Rendez-vous du thé : 514 384-5695
Maison de la culture : 514 872-8749

* Les renseignements de la section « Quoi faire » sont publiés à titre indicatif. C’est avec plaisir que journaldesvoisins.com corrige les coquilles, mais il ne peut être tenu responsable d’erreurs ou d’omissions. 

La Société des amis du journaldesvoisins.com
Parce que la qualité de l’information nous tient à cœur!
Devenez UN AMI du jdv!


Photo

Faites comme 160 autres résidants d’Ahuntsic–Cartierville! Joignez les rangs de La Société des amis du journaldesvoisins.com.

Faites-le par Paypal ou encore par la poste en envoyant votre chèque libellé à l’ordre de journaldesvoisins.com et vos coordonnées au 10780, rue Laverdure Montréal, QC, H3L 2L9. Vos coordonnées doivent inclure vos nom et prénom, votre adresse courriel (si vous en avez une) et votre adresse postale.

Pour devenir membre, cliquez ici.

__________________________________________________


Pour plus de nouvelles, « Aimez-nous »
sur Facebook, à
journaldesvoisins.com
Nous sommes également sur Twitter : @jdesvoisins

________________________________________________________________
Vous avez manqué des Actualités?

Allez sur Archives – Actualités tout en haut à gauche et choisissez la date voulue.

________________________________________________________

Nous reconnaissons la contribution financière du ministère de la Culture et des Communications du Québec dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

Nous reconnaissons la contribution financière du Fonds d’économie sociale de la Corporation de développement économique (CDEC) AhuntsicCartierville dans la réalisation de journaldesvoisins.com.

  • -Cartierville, édition 2014
  • Mention Coup de cœur du jury au Concours québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie Économie sociale

Journaldesvoisins.com :

  • Gagnant de cinq (5) Prix d’excellence au congrès annuel 2015 de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ): catégories “nouvelle”, “reportage”, “entrevue”, “photo de presse”, et 2e meilleur média.
  • Gagnant d’une bourse de 5000 $ au concours Entreprenez à Ahuntsic-Cartierville, édition 2014
  • Mention Coup de cœur du jury au Concours québécois en entrepreneuriat, CQE Est de Montréal, édition 2014
  • Participant à la finale régionale de Montréal au Concours québécois en entrepreneuriat, édition 2014, dans la catégorie Économie sociale

Journaldesvoisins.com est un journal communautaire d’information fait par des résidants et pour les résidants d’Ahuntsic–Cartierville, et dont le siège social se trouve à Ahuntsic. Notre journal est un magazine bimestriel papier, mais surtout un journal en ligne qui, chaque vendredi, avec les Actualités hebdomadaires d’Ahuntsic–Cartierville, se consulte sur le Web, à www.journaldesvoisins.com

Nous sommes membres de l’Association des médias écrits communautaires du Québec (AMECQ).

Courriel : journaldesvoisins@gmail.com.
Téléphone : 514 770-0858.

CORRESPONDACE: 10780, rue Laverdure, Montréal (Québec) H3L 2L9

Les opinions émises dans ce journal n’engagent que leurs auteurs. Vous voulez nous aider? Écrivez-nous! Appelez-nous!

Conseil d’administration : Paul Guay, FCA, président; Pierre Foisy, PhD., vice-président;
Me Hugo Hamelin, secrétaire; Douglas Long, trésorier; Maryse Henri, administratrice (représentant les OBNL); Yves Bonneau, administrateur (représentant les commerçants et les gens d’affaires), Pascal Lapointe, administrateur, et Liliane Gingras-Lessard, administratrice.

Éditeur et cofondateur : Philippe Rachiele.
Conseiller Média : Éric Lescure, 514 506-8665, ou publicitedesvoisins@gmail.com
Rédactrice en chef et cofondatrice: Christiane Dupont
Rédacteur en chef adjoint : Alain Martineau.
Rédacteurs en chef adjoints suppléants : François Barbe, Mélanie Meloche-Holubowski

Photographes: Philippe Rachiele, Élaine Bissonnette, François Lauzon
Journalistes, version Web : Christiane Dupont, Philippe Rachiele, Alain Martineau, Rabéa Kabbaj, Mélanie Meloche-Holubowski, Elizabeth Forget-Le François, et Raluca Tomulescu.
Journalistes, version papier : Alain Martineau, François Barbe,
Mélanie Meloche-Holubowski, Rabéa Kabbaj.
Journalistes et collaborateurs à la rédaction:Diane Éthier, Laetitia Cadusseau, Justine Castonguay-Payant, Sandrine Dussart, Samuel Dupont-Foisy, Laurent Gariépy, Geneviève Poirier-Ghys, Julie Dupont, Patrick De Bortoli, Hélène Maillé, Nacer Mouterfi, et Daphné Dupont-Rachiele.

Photos : Philippe Rachiele.
Conception graphique originale version papier et nouveaux logos : Nacer Mouterfi
Mise en page : Philippe Rachiele, Christiane Dupont et Nacer Mouterfi.
Illustrations originales : Claire Obscure.
Caricaturiste : Florence Tison.
Correction/révision, version Web : Christiane Dumont.
Correction/révision, version papier : Samuel Dupont-Foisy, Geneviève Chrétien et Christiane Dumont.
Réseaux sociaux : Christiane Dupont, Mélanie Meloche-Holubowski, Philippe Rachiele.
Impression, version papier : Hebdo Litho inc.
Distribution, version papier : journaldesvoisins.com

Dépôt légal, version papier : BNQ – ISSN1929-606
Dépôt légal, version Web : BNQ – ISSN1929-607X

________________________________________________________________________

Journaldesvoisins.com et quelques-uns de ses artisans sont membres de :


Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef,
membre AJIQ

Photo

Christiane Dupont, rédactrice en chef, membre FPJQ; Mélanie Meloche-Holubowski, rédactrice en chef remplaçante, membre FPJQ; Alain Martineau, rédacteur en chef adjoint, membre FPJQ; Rabéa Kabbaj, journaliste, membre FPJQ.
________________________________________________________________________

Photo

34 000 exemplaires papier distribués

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires