Animateurs et animatrices de camp de jour. Photo : Loisirs de l’Acadie / Alain Leblond

L’été arrive à grands pas, et pour nous, jeunes adultes ou adolescents, naissent des occasions d’implication dans les activités de notre quartier. Sachez-le! De nombreux organismes embauchent des jeunes animateurs cet été! C’est le cas des Loisirs de l’Acadie, de l’Union des familles d’Ahuntsic, d’Henri-Julien et tant d’autres.

Une multitude de choix s’offre à vous si vous souhaitez travailler comme animateur dans un camp de jour.

Il existe aussi des organisations qui se spécialisent dans la mise en œuvre d’activités sportives : les camps de jour de soccer de FS Salaberry et les Braves d’Ahuntsic. Y être animateur ou animatrice représente une activité très enrichissante.

Un premier emploi idéal à l’air libre

Avec toutes les responsabilités à gérer, viennent des apprentissages tels qu’une plus grande patience, une meilleure habileté à résoudre des conflits ainsi qu’une communication bonifiée. Un des plus grands avantages de cet emploi étant la possibilité de travailler dehors, sous le soleil.

Contrairement à certaines occupations d’été qui impliquent des tâches répétitives, être animateur à un camp promet un quotidien plus imprévisible. Ainsi, les journées passent plus vite et on sent à peine le temps passer. C’est aussi la dimension de l’interaction avec les enfants qui rend cette occupation si unique. En effet, faire le bonheur des plus petits peut procurer beaucoup de satisfaction.

Ainsi, un animateur du Programme DAFA (diplôme d’aptitude aux fonctions d’animateur) m’a avoué : «À chaque fois qu’un enfant fait quelque chose pour la première fois, c’est l’fun d’être là pour le voir… c’est magique!»

DAFA?

Il s’agit du programme national de formation en animation qui répond aux exigences élevées du milieu du loisir et du sport. Il est développé par les organisations nationales de loisirs, sous la responsabilité du Conseil québécois du loisir (CQL). Ce programme vise à assurer la sécurité et la qualité de l’animation de groupes de jeunes de 5 à 17 ans.

Un vrai plus sur votre CV!

Cette expérience de travail est précieuse et potentiellement utile dans un CV. Il est important de mentionner que de nombreuses ressources sont à notre disposition pour en créer un. Appuyez-vous sur des vidéos ou des articles, à disposition à foison sur Internet, et vous verrez qu’il est aisé d’apprendre à le rédiger, étape par étape.

À cela s’ajoute la lettre de motivation qui a pour but de décrire nos motivations. Ces apprentissages seront sans doute réutilisés dans un avenir proche, alors pourquoi ne pas s’en occuper aujourd’hui ? De plus, il est très probable qu’un futur employeur sera intéressé par nos capacités à communiquer et à travailler avec des collègues, rendant de ce fait notre expérience dans le domaine indispensable.

Où vous former?

En ce qui concerne la préparation à ce type d’emploi saisonnier, il existe diverses formations susceptibles de vous aider.

Vous pourrez vous renseigner auprès de l’Union des familles d’Ahuntsic, située au 161, boulevard Henri-Bourassa Ouest. La formation est suivie d’un stage obligatoire de 35 heures afin de mettre en pratique la théorie enseignée. Bon à savoir! La formation coûte 100 $.

Il existe aussi le programme Jeunes animateurs bénévoles offert par les Loisirs de l’Acadie et le programme DAFA qui sont de parfaits points de départ. Ces formations permettent de répondre au mieux aux besoins des enfants dont nous sommes responsables : résolution de conflits, appliquer des idées de jeux, etc.

En résumé, laissez-vous tenter par le travail d’animateur dans un camp d’été. Cette activité imprévisible et unique se révèle très enrichissante pour votre carrière professionnelle à venir.

Contacts

– Union des familles d’Ahuntsic : (514) 331-6413 et loisirsufa@loisirsufa.ca

– Loisirs de l’Acadie : (514) 856-2224 et info@loisirsdelacadie.ca

– DAFA Ahuntsic : 514-872-6016 et information@slso.ca

L’auteur de cet article, Adrian Ghazaryan, est un jeune étudiant qui rédige des chroniques dans la version papier du JDV.



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Dossier itinérance – Un centre d’hébergement d’urgence bientôt à Ahuntsic

Le tout premier centre d’hébergement d’urgence pour personnes en situation d’itinérance devrait…

Pourquoi Ahuntsic-Cartierville est-il toujours aussi attractif?

Le volume de la population d’Ahuntsic-Cartierville continue de croître. Les nombreux atouts…

La journée mondiale du tricot, une affaire de grand-mère?

La Journée mondiale du tricot, le 8 juin, a été l’occasion pour…

Les nouvelles brèves de la semaine dans Ahuntsic-Cartierville – 8 avril

Chaque lundi, le Journal des voisins fait le tour de  nouvelles ou de sujets…