Le chœur Massenet. (Photo : courtoisie)

Le temps des Fêtes est à nos portes. Et qui dit temps des Fêtes, dit aussi souvent chants de Noël et chorales. Plusieurs chorales d’Ahuntsic-Cartierville ont présenté des spectacles pour la saison de Noël.

Si la période actuelle est particulièrement chargée pour elles, les chorales du quartier sont également actives à longueur d’année. Plusieurs feront aussi des concerts au printemps. Le Journaldesvoisins.com a interviewé quelques-uns de leurs membres pour se rendre compte que l’offre de chorale est très diversifiée dans l’arrondissement.

Les Sons charmants

Yolande Marceau, vice-présidente de l’Union des familles d’Ahuntsic (UFA), nous a parlé de la chorale Les Sons charmants. Cette chorale a déménagé à l’UFA lorsque l’Association des retraités d’Ahuntsic a fermé ses portes en mai dernier. Composée d’environ 35 membres, la chorale est dirigée par Gérard Parent, un musicien expérimenté qui dirige sept autres chœurs dans la région de Montréal. Le répertoire des Sons charmants est principalement constitué d’airs de Noël et de quelques pièces classiques.

Le Chœur Allegro

Présent à Ahuntsic-Cartierville depuis 1971, le Chœur Allegro célébrera ses 50 ans d’existence en 2021, nous informe sa présidente Sylvie Bolduc. Dirigé depuis 15 ans par Jacques Lachapelle, le chœur regroupe 65 choristes résidant pour la grande majorité dans Ahuntsic ou Cartierville. L’âge des choristes varie entre 20 et 80 ans. Ils sont une vingtaine d’hommes et une quarantaine de femmes. Le répertoire aussi est varié, passant du classique au populaire et au traditionnel. Ils chantent en grande partie en français, mais également un peu en anglais et dans d’autres langues, notamment l’espagnol.

Le chœur est reconnu depuis quatre ans comme un organisme de bienfaisance. Il donne des concerts dans des résidences pour personnes âgées, entre autres aux résidences Berthiaume-Du-Tremblay. Il donne aussi deux concerts annuels avec vente de billets. Le dernier a eu lieu samedi 15 décembre à l’Église Saint-Jude. Le spectacle affichait complet avec près de 440 billets vendus ou distribués.

Le Chœur Allegro offre souvent des billets de concert gratuits à des gens qui ne sont pas en mesure de s’acheter des spectacles. Au printemps, les concerts ont lieu au Collège Ahuntsic. La chorale a également déjà chanté à plus d’une reprise sur la promenade Fleury lors des braderies. Elle rayonne même à l’extérieur du quartier. Cette année, les choristes chanteront à l’Oratoire Saint-Joseph et au Festival Montréal en Lumière.

Les pratiques du Chœur Allegro ont lieu le lundi soir à l’église Saint-André-Apôtre. Sa présidente nous informe que les nouveaux choristes sont toujours bienvenus.

Les Petites notes

La chorale les Petites notes existe depuis un peu plus de deux ans. Elle est constituée d’un petit groupe de chanteurs amateurs qui se réunit une fois par semaine au deuxième étage de la Maison de la culture Ahuntsic.

Cette chorale, dirigée par Sandy Lapierre, se distingue par sa totale absence de pression. Tout le monde peut s’y inscrire. Pas besoin de bien chanter ou de savoir lire la musique. La chorale travaille surtout à l’oreille. Il ne suffit que d’être passionné.

Les choristes choisissent eux-mêmes leur répertoire d’une session à l’autre. Ils présentent leur spectacle deux fois par année dans des centres de personnes âgées. Ils sont présentement à la recherche de nouveaux choristes pour l’hiver 2019.

Jazzimut

Le groupe de jazz vocal Jazzimut a été fondé en 1996 au Collège Ahuntsic par sa coordinatrice actuelle Lise Ménard. Depuis 2015, les profits du groupe vont à la Fondation du Collège Ahuntsic qui distribue diverses bourses à des étudiants. La première partie de ses spectacles de variétés cède la place à des étudiants et à des employés du collège dans des numéros de chants, de danses, de théâtre… Jazzimut anime la deuxième partie avec un répertoire de 12 chansons de style jazz ou pop. Ses prochains spectacles auront lieu les 27 et 28 mai 2019, à compter de 19 h 30, à l’auditorium du Collège Ahuntsic.

Le Chœur Massenet

Fondé en 1928 par Charles Goulet, le Chœur Massenet est probablement le plus vieux d’Ahuntsic-Cartierville. Jouissant d’une réputation enviable après avoir chanté sous la direction de grands chefs, dont Thomas Beecham, Pierre Monteux et Wilfrid Pelletier, et plusieurs fois avec l’Orchestre symphonique de Montréal (OSM), ce chœur vise des standards élevés. Il se distingue dans le paysage choral québécois par l’importance qu’il accorde à la formation. Les objectifs de ses membres sont d’élargir leur répertoire, de perfectionner leur technique vocale, de soigner leur interprétation et de tendre vers une plus grande musicalité.

La direction artistique et musicale du Chœur Massenet est assurée depuis 2001 par Lucie Roy, une chanteuse reconnue, très active dans le milieu des chorales au Québec.

Chœur Alarica

De son côté, le 14 décembre, en soirée, le choeur Alarica présentait son concert «Recueillement», à l’Église de la Visitation. C’était un spectacle à l’ambiance intimiste avec la lecture par Marie-Thérèse Fortin de textes inspirants entre les chants.

Le public a été invité à se joindre à la chorale pour quelques chants traditionnels de Noël. La prestation était sous la direction d’Aldéo Jean et c’est Mélanie Barney qui touchait le piano.

Chœur Les Chanteurs de l’amitié

Le dimanche 9 décembre, le chœur Les Chanteurs de l’amitié, sous la direction de Michel Lungescu, présentait son concert de Noël, à l’église Christ-Roi, rue Louvain, et une semaine plus tard, soit le 16 décembre, en l’église des Saints-Martyrs-canadiens. Le maître de chœur est également violoniste et agrémente souvent les concerts de quelques pièces en compagnie de la pianiste, Ariane Minville.

Cette année, les spectateurs ont eu droit à deux pièces au violon et piano : Dans nos vieilles maisons (Murielle Millard) et Salut d’amour d’Edward Elgar. De leur côté, les choristes ont interprété des chants de Noël, dont Berceuse de Noël, Bons baisers de Fort-de-France et d’autres chants, dont Quand les hommes vivront d’amour (Raymond Lévesque) et Emmenez-moi (Aznavour).

Bref, que vous vouliez chanter ou entendre chanter, Ahuntsic-Cartierville vous offre l’embarras du choix. Pour parodier Louise Forestier, l’interprète connue de « Pourquoi chanter quand il y a tant à faire? »… mais parce que chanter, ça fait du bien!

Des remerciements sont de mise pour Isabelle Duquette et Jeanne Malo, qui, chacune à leur manière, ont incité le Journaldesvoisins.com à faire un article sur les chorales du territoire. Merci, mesdames! Et joyeuses Fêtes à toutes et à tous!

Concert donné par le chœur Les Chanteurs de l’amitié, sous la direction de Michel Lungescu, tout récemment pour Noël (Photo : Philippe Rachiele, JDV)


Vous avez apprécié cet article? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journaldesvoisins.com donne droit à un reçu fiscal.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
Raphaelle Paquette

Culture à petit prix pour les 50 ans et plus

Depuis 1979, la mission de l’Alliance culturelle est d’offrir des activités culturelles…
Camion SNAC

Trente ans du SNAC : une lumière dans la noirceur de la pauvreté

C’est un des organismes phares du milieu communautaire à Ahuntsic. Il assure…

Le JDV bien enraciné dans Ahuntsic-Cartierville !

L’équipe du JDV poursuit l’analyse détaillée des résultats du sondage réalisé le…

Pistes cyclables inégales selon les quartiers

Des  citoyens, mais aussi des chercheurs constatent que les quartiers de Montréal…