Les Actualités de la semaine

Abonnez-vous gratuitement ici pour recevoir un courriel de rappel chaque semaine!

Des «Belles-Dames» envahissent Ahuntsic-Cartierville

Publié le 26/09/2017
par Philippe Rachiele

Un papillon « Belle-Dame » qui ressemble bien aux Monarques. (Photo: jdv P. Rachiele)

«Des monarques?»,  avez-vous pensé, lorsque vous avez remarqué, au hasard de vos promenades ou en vous rendant au boulot depuis quelques jours, de nombreux papillons de couleurs orange et saumon, ces jours-ci dans Ahuntsic-Cartierville.  

Une « Belle-Dame » vue de côté (Photo: jdv P. Rachiele)

Bien qu’ils aient en partie la couleur orangée des monarques, les papillons que l’on peut apercevoir, depuis les derniers jours sur le territoire, sont en grande majorité des papillons «Belles-Dames».

Ces papillons sont en migration annuelle vers le Sud et passent par la grande région de Montréal –ils traversent l’Est du pays, en fait– en attendant les vents favorables qui vont les aider à se rendre à destination pour l’hiver.

Exceptionnel!

Il semble qu’il soit rare que l’on puisse en voir autant, et près de nous, puisque, généralement, ils volent beaucoup plus haut.

Ils sont nombreux car, lors de leurs migration printanière vers le Nord, les conditions météo furent pour eux excellentes; ils se sont rendus loin, jusqu’à la Baie d’Hudson et se sont reproduits nombreux. Les pluies printanières ont aussi contribué à leur reproduction. Dans certains cas, selon Maxim Larrivée, chef de section, Collections entomologiques et recherche, à l’Insectarium de Montréal.de l’Insectarium de Montréal, il y a même eu deux générations.

Sont-ils arrêtés ici à cause de la chaleur exceptionnelle des derniers jours? Ou tout simplement à cause des vents?

«Ils attendent un vent favorable, qu’il soit du nord ou du sud, précise M. Larrivée.

Ces papillons suivent généralement les cours d’eau en migrant, ce qui explique leur présence nombreuse ici, notamment à cause du fleuve St-Laurent, dernier droit avant les Grands Lacs.

Voyez notre vidéo de 9 secondes.

Pour en savoir plus sur les Belles-Dames, consultez le site Espace pour la vie, de l’Insectarium de Montréal.

Avec la collaboration de Christiane Dupont.

PartagezShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone