Montréal, le 1er février 2021 – À compter d’aujourd’hui, les Montréalaises et les Montréalais ont accès au nouveau programme d’appui à la rénovation de petits bâtiments résidentiels, RénoPlex.

Ce nouveau programme, dont le règlement a été adopté lors du dernier conseil municipal, inclut des subventions qui contribueront à l’atteinte de plusieurs objectifs en matière de transition écologique, en permettant de réduire les gaz à effet de serre, en luttant contre les îlots de chaleur et en favorisant des logements sains.

Le programme inclut plusieurs types de travaux permettant de rendre les bâtiments plus résilients. Entre autres :

 le remplacement du chauffage et chauffe-eau au mazout (obligatoire), et les travaux électriques visant l’installation d’une borne pour voiture électrique;

 l’imperméabilisation et la réparation des fondations, l’installation d’un drain de fondation, des travaux visant à atténuer les risques d’infiltrations liées aux entrées de garage en contre-pente;

○ l’installation d’un toit végétal, de pavés alvéolés;

le remplacement d’une entrée d’eau en plomb, l’amélioration de la ventilation.

Ces subventions à la rénovation des immeubles résidentiels visant à les rendre plus résilients constituent d’ailleurs l’une des mesures du Plan Climat, dévoilé en décembre dernier.

Avec ce programme, la Ville de Montréal prévoit approuver annuellement des demandes visant 325 bâtiments, comparativement à une moyenne de 224 bâtiments de 1 à 5 logements au cours des 5 dernières années. Les subventions accordées sont quant à elles estimées à 4,9 M$ annuellement, comparativement à une moyenne de 2,9 M$ pour ce type de bâtiment.

De plus, l’admissibilité du programme a été élargie à toute la Ville et modulée par arrondissement, une approche plus compatible avec la relance économique.

« Dans un contexte où le marché de l’habitation est marqué par un faible taux d’inoccupation des logements et présente des défis d’abordabilité, je suis très heureux de la mise sur pied de ce nouveau programme. RénoPlex permettra de répondre à des besoins importants en matière de rénovation de bâtiments résidentiels, en plus de contribuer concrètement à la transition écologique et à la relance économique de la métropole », a déclaré Robert Beaudry, responsable de la stratégie immobilière, de l’habitation, des grands parcs et du parc Jean-Drapeau au comité exécutif.

Critères d’admissibilité du programme RénoPlex

Pour être admissible au programme, un projet de rénovation doit atteindre un minimum de subvention de 3 000 $, équivalent à environ 10 000 $ en travaux reconnus pour un bâtiment. Les montants de subvention ont été calculés afin qu’ils représentent entre 25 % et 30 % du coût estimé des travaux. Toutefois, des montants plus élevés sont prévus pour les travaux favorisant la transition écologique.

Ainsi, l’aide maximale est fixée à 20 000 $ pour les bâtiments d’un seul logement et à 40 000 $ pour les bâtiments de deux à cinq logements. Le montant maximum de subvention pour les OBNL en habitation est augmenté de 50 %, soit 30 000 $ pour les bâtiments de 1 logement et 60 000 $ pour les bâtiments de 2 logements.

Il est important de souligner que le nouveau règlement vise les travaux permettant de maintenir en bon état les bâtiments et les logements et qui n’entraînent pas le déplacement des locataires. Cette refonte des programmes aura pour effet de remplacer les programmes existants Rénovation à la carteStabilisation des fondations et Rénovation résidentielle majeure qui prendront fin, sauf pour les demandes déjà déposées.

« Grâce à ce nouveau programme, 40 000 logements de plus pourront être éligibles à des subventions à la rénovation. Non seulement, les forfaits populaires des programmes actuels ont été conservés, mais avec RénoPlex, la Ville prévoit être en mesure d’approuver un nombre plus important de demandes pour la rénovation de bâtiment tout en bonifiant les subventions accordées. C’est une excellente nouvelle », a conclu M. Beaudry.

Les modalités de RénoPlex sont disponibles sur le site montreal.ca à partir d’aujourd’hui, le 1er février, date d’entrée en vigueur du programme. Notons que ce programme est financé conjointement par la Société d’habitation du Québec (SHQ) et la Ville de Montréal, en vertu de l’Entente Réflexe Montréal reconnaissant le statut particulier de la métropole, notamment en matière d’habitation.  

(Source: Cabinet de la mairesse et du comité exécutif)

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Brève – Les besoins spirituels sont des besoins humains – Une approche globale

Le gouvernement joue un rôle capital et déterminant en ce temps de…

COMMUNIQUÉ – Projet Montréal s’engage à embellir une importante cicatrice urbaine de Montréal : l’autoroute Métropolitaine

Montréal, le 2 novembre 2021 – Projet Montréal s’engage à profiter de…

Communiqué – Montréal présente le Plan directeur pour la diversité, l’équité et l’inclusion en emploi 2021-2023

MONTRÉAL, le 9 juin 2021 – La Ville de Montréal est déterminée à…

Brève – Bonification de l’offre de services dans Ahuntsic-Cartierville

Le gouvernement ayant repoussé le couvre-feu en vigueur jusqu’à 21 h 30, l’arrondissement en…