L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville inaugurera son marché d’été le 4 juillet 2020. Ce marché saisonnier se tiendra chaque samedi, du 4 juillet au 19 septembre 2020, sous une quarantaine de marquises disposées sur la rue Basile-Routhier, près du pavillon d’accueil du Parcours Gouin. On se souvient qu’à l’automne 2019, une journée de marché public organisée en collaboration avec l’organisme Marché Ahuntsic-Cartierville (MAC) avait reçu un excellent accueil de la part de la population, des producteurs agricoles et des marchands présents.

Le samedi 26 septembre 2020, le marché d’été se tiendra dans un autre lieu parce que nous souhaitons tester la formule dans le secteur Ouest de l’arrondissement.

« Les personnes qui se rendront sur notre nouveau marché d’été y trouveront des produits variés, locaux et de saison, dont certains auront même été produits dans l’arrondissement. La création de ce marché public répond donc à un grand défi de notre Plan stratégique de développement durable 2019-2025 qui est d’assurer la transition vers une économie plus verte, notamment en favorisant les circuits courts et l’achat local. De plus, l’implantation d’un marché public est depuis longtemps une promesse de l’équipe locale de Projet Montréal », déclare Émilie Thuillier, mairesse d’Ahuntsic-Cartierville.

Une contribution financière de 36 000 $ à l’organisme Marché Ahuntsic-Cartierville
En plus de l’achat du matériel comme les marquises qui abriteront les kiosques des producteurs, les élu(e)s accorderont, lors du conseil d’arrondissement du 10 février prochain, une contribution financière d’environ 36 000 $ pour l’année 2020 à l’organisme Marché Ahuntsic-Cartierville pour organiser le marché d’été. Ce montant permettra, entre autres, d’assurer le recrutement des producteurs maraîchers et commerçants présents, de gérer la logistique des événements et de faire le lien avec le milieu commercial et communautaire de l’arrondissement.

« Nous travaillons actuellement à co-construire avec l’ensemble des acteurs du quartier un marché public inclusif qui soit à l’image de la communauté. Faire de ce marché un lieu convivial d’échange et de partage autour d’une alimentation locale et diversifiée est notre priorité », ajoute César Herzele du Marché Ahuntsic-Cartierville.

Depuis maintenant 10 ans, le Marché Ahuntsic-Cartierville tient des marchés mobiles plusieurs mois par année dans les déserts alimentaires de l’arrondissement et y assure une offre de produits frais et abordables. Le MAC gère aussi le kiosque de vente situé à la sortie de la station de métro Sauvé. Cet organisme, bien enraciné dans l’arrondissement, était donc tout désigné pour gérer le nouveau marché public d’Ahuntsic-Cartierville.

Une demande citoyenne
Depuis des années, de nombreuses personnes rêvent de voir s’implanter dans Ahuntsic-Cartierville, un marché public comme on en trouve ailleurs à Montréal. Une étude de préfaisabilité commandée par le bureau des élus et réalisée en 2019 par le MAC en collaboration avec Jean-Philippe Vermette, avait révélé que la création d’un grand marché public permanent comme ceux de Jean-Talon et Atwater était à la fois coûteux et risqué. C’est pourquoi l’arrondissement a fait le choix d’implanter un marché public saisonnier.

Les marchés publics, tout comme les rues commerciales de quartier, contribuent à la qualité des milieux de vie. Ces marchés sont également des lieux propices à la sensibilisation à une saine alimentation, à l’agriculture urbaine et au respect de l’environnement.

(Source : Arrondissement Ahuntsic-Cartierville)

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Brèves – Et la gagnante est…

Dans le numéro de février de notre mag papier, journaldesvoisins.com avait suggéré…

Brèves – Mobilisation écocitoyenne

QS Maurice-Richard appelle à une mobilisation écocitoyenne Montréal, le 30 octobre 2019…

Brèves – Montréal accueille favorablement le rapport de l’OCPM sur le Règlement pour une métropole mixte

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, accueille favorablement le rapport de l’OCPM…

Brèves – Sommet sur le transport ferroviaire

Le gouvernement du Québec répond aux demandes de l’UMQ  L’Union des municipalités…