Autobus électrique de la STM
Autobus électrique de la STM (Courtoisie STM)

La Ville de Montréal salue le virage en faveur du transport collectif et de la transition écologique entrepris par Québec

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a salué le virage entrepris en faveur du transport collectif et de la transition écologique par le gouvernement du Québec dans son budget présenté aujourd’hui.

« L’année dernière, nous avions demandé au gouvernement du Québec de prendre un virage en faveur du transport collectif et de la transition écologique. Avec son budget 2020-2021, le gouvernement répond à l’appel et je l’en remercie. Le budget du gouvernement du Québec permet à des projets structurants en transport collectif – dont nous parlons depuis une quinzaine d’années dans la région métropolitaine – de passer à une nouvelle étape », a déclaré la mairesse Valérie Plante.

Le troisième chantier prioritaire identifié par la Ville était celui de l’habitation, où les besoins sont immenses. Dans ce cas, Montréal reste malheureusement sur sa faim.

Mobilité

La mobilité étant un enjeu de taille à Montréal, la Ville avait formulé plusieurs demandes au gouvernement, qui a répondu à l’appel. La mairesse a ainsi salué la décision de Québec de chercher à atteindre un meilleur équilibre entre les investissements routiers et les investissements en transport collectif, tel que le souhaitait la Ville. Le gouvernement augmente cette année la part d’investissements en transport collectif de 27 % à 34 %.

La Ville se réjouit aussi de voir, dans le budget du Québec, des sommes dédiées à des projets structurants de transport en commun à Montréal. L’inscription au PQI d’un lien structurant reliant Montréal à Laval en passant par la gare Bois-Franc, de la portion ouest de la ligne rose pour relier le centre-ville à Lachine, du projet de tramway dans l’axe de la rue Notre-Dame et du prolongement du SRB Pie-IX jusqu’à Notre-Dame constituent d’excellentes nouvelles en termes de mobilité montréalaise.

En tant que présidente de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), la mairesse Valérie Plante a aussi salué l’engagement du gouvernement du Québec envers des projets structurants à Laval et sur la Rive-Sud de Montréal.

Habitation

La Ville de Montréal avait demandé un appui financier important au gouvernement du Québec afin de lui permettre d’aller de l’avant avec la construction de logements sociaux et communautaires que des milliers de familles montréalaises attendent avec impatience. 

Montréal demandait ainsi une bonification de l’enveloppe d’Accès Logis Montréal afin de répondre aux besoins de la population. La Ville est déçue de constater que, pour une deuxième année de suite, le gouvernement du Québec n’a prévu aucune somme d’argent pour la construction de nouveaux projets de logements sociaux.

« Les 150 M$ prévus dans le budget du gouvernement pour les unités de logement social en attente pour l’ensemble du Québec sont insuffisants pour répondre aux besoins criants qui existent en matière d’habitation. Le budget d’aujourd’hui confirme l’urgence de conclure l’entente bilatérale entre Ottawa et Québec en habitation », a souligné la mairesse Valérie Plante.

Environnement

La lutte contre les changements climatiques représente le défi le plus important auquel nous devons faire face. À cet égard, la Ville de Montréal est heureuse de constater la volonté du gouvernement du Québec de collaborer pour assurer l’atteinte de la cible de réduction d’émissions de GES du Québec.

Il importe aussi de souligner la volonté du gouvernement d’agir pour rendre les infrastructures montréalaises plus résilientes. À l’heure des changements climatiques et alors que leurs impacts affectent durement Montréal, les besoins sont immenses et l’appui financier de Québec sera essentiel à la bonne marche du Plan climat que dévoilera la Ville de Montréal dans les prochains mois.

« Le budget du gouvernement du Québec fait de la lutte contre les changements climatiques une priorité, un point de vue que je partage entièrement. Pour réaliser les transformations que nous devons entreprendre, la Ville ne peut agir seule. Nous avons besoin de l’appui de la population, mais également des paliers supérieurs. Aujourd’hui le gouvernement du Québec répond présent et je l’en remercie », a conclu la mairesse Valérie Plante.

(Source : Ville de Montréal – Cabinet de la mairesse et du comité exécutif)

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Brèves – Montréal ferme les modules et aires de jeu

Dans le contexte de la COVID-19 et à la suite de la…

Brèves – Agressions sexuelles

Le SPVM recherche des victimes potentielles de Mohamad Abdool Koheeallee Les enquêteurs…

Brèves – Le Conseil Local des Intervenants Communautaires (le CLIC) et ses partenaires mobilisés pour outiller les résidents de Bordeaux-Cartierville !

Que vous soyez aînés, famille, proches aidants, ou nouvellement arrivés au Québec,…

Brèves – Le parrainage familial en immigration

Me Jennifer Ganeshanathan, avocate spécialisée en droit de l’immigration, expliquera les règles qui…