Ottawa (Ontario) – Aujourd’hui, les députés libéraux ont décidé de suivre le faible leadership du premier ministre et de continuer à refuser de fournir aux Canadiens les réponses qu’ils méritent de leur gouvernement.

Les députés libéraux ont voté contre une motion de l’opposition conservatrice visant à former un comité spécial pour enquêter sur la mauvaise utilisation des fonds publics par le gouvernement pendant la pandémie de COVID-19 au Canada, continuant à camoufler la conduite non éthique du gouvernement Trudeau.

L’hon. Erin O’Toole, le chef des conservateurs du Canada et de l’Opposition officielle, a fait la déclaration suivante :

« Un trop grand nombre de Canadiens sont oubliés par la réponse lente, confuse et problématique du gouvernement Trudeau à la pandémie de COVID-19 – et le premier ministre veut éviter la responsabilisation à tout prix.

« Ce comité aurait permis à tous les partis de connaître tous les détails des dépenses du gouvernement libéral pendant la pandémie et de son favoritisme flagrant. Nous savons qu’il doit y avoir quelque chose de terriblement accablant dans les documents pour que les libéraux aillent aussi loin pour empêcher les Canadiens de savoir la vérité sur le traitement spécial accordé aux initiés.

« Les conservateurs du Canada vont continuer à faire le travail pour lequel les Canadiens les ont élus. Nous allons continuer à demander des comptes à Justin Trudeau et à son gouvernement et à exiger les réponses que les Canadiens méritent.

« Notre motion indiquait clairement que la formation d’un comité spécial n’est pas une question de confiance. Le premier ministre a menacé d’utiliser ce comité comme excuse pour déclencher des élections en plein milieu de la deuxième vague – qui aurait inutilement mis la santé et la sécurité des Canadiens en péril.

« Les Canadiens ne veulent pas d’élections. Avec le nombre de cas qui continue à augmenter, sans accès à des tests de dépistage rapide et des préoccupations sur le nombre de lits dans les hôpitaux, il est honteux que le premier ministre n’ait pas consulté la Dre Tam sur les implications de la tenue d’élections pendant une pandémie.

« Il semble que même une pandémie ne peut mettre fin à l’arrogance des libéraux. »

(Source: Bureau du Chef de l’Opposition officielle)

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COMMUNIQUÉ: Le Solde de livres des Amis de la Bibliothèque de Montréal, le paradis du livre d’occasion!

Montréal, le 1 juin 2022 – Les Amis de la Bibliothèque de…

COMMUNIQUÉ: Le comité exécutif souligne des points de décision de la séance du 8 décembre en art public, en promotion du sport et en transition écologique

MONTRÉAL, le 8 décembre 2021 – Le comité exécutif de la Ville…

COMMUNIQUÉ: Rapport Castonguay « Le Québec n’est toujours pas prêt » – Pierre Lynch, président de l’AQDR

Montréal, le mercredi 19 janvier 2022 – L’association québécoise de défense des…

COMMUNIQUÉ: Accroître les possibilités de formation pour les Canadiens

Montréal-Nord, le 27 janvier 2022.- Cette semaine, le gouvernement fédéral a lancé…