Cet été, la population d’Ahuntsic-Cartierville sera très bien desservie en fruits, légumes, fleurs, plantes, boissons non alcoolisées et produits du terroir dans chacun de ses districts. Le tout nouveau Marché d’été d’Ahuntsic-Cartierville, qui regroupera une trentaine de kiosques, sera ouvert tous les samedis matins à partir du 4 juillet sur la rue Basile-Routhier, juste au nord du boulevard Gouin.  Plusieurs kiosques maraichers ont aussi été autorisés lors de la séance du Conseil d’arrondissement du 8 juin. Malgré le contexte sanitaire particulier, ces kiosques assureront, cette année encore, une offre de produits alimentaires locaux auprès des populations les plus démunies et de la population en général.

Réouverture du kiosque du Marché Ahuntsic-Cartierville sur le parvis du métro Sauvé

Le kiosque, qui a été agrandi l’année dernière pour y ajouter une chambre froide et ainsi offrir une plus grande variété de produits, a rouvert ses portes récemment et connaît toujours un grand succès. La population pourra s’y approvisionner jusqu’au mois de novembre, du lundi au vendredi de 13h30 à 18h30.

César Herzèle, directeur de l’entreprise d’économie sociale, Marché Ahuntsic-Cartierville (MAC) explique qu’il y aura des nouveautés au kiosque cette année. “Afin de faire face à la pandémie, les produits offerts par le marché ont été diversifiés et un service de livraison gratuit pour les résidents de l’arrondissement sera disponible à partir du mois de juillet. Les personnes pourront commander sur notre site en ligne et seront livrées dans les 24h suivant leur commande”.

Le Marché mobile parcourra l’arrondissement chaque semaine pour améliorer l’accès aux produits frais dans les zones de désert alimentaire

La camionnette du MAC reprendra ses activités cet été et sillonnera à nouveau l’arrondissement. Ce marché mobile desservira jusqu’à novembre plusieurs résidences pour aînés dont les résidences l’Amitié le mardi matin, la Villa Raimbault le mercredi matin et le Quartier des générations le jeudi matin, en plus de participer à différents évènements pendant la saison estivale.

Vente de légumes du projet Fourche & Fourchette dans Bordeaux-Cartierville

Le projet Fourche & Fourchette pour une deuxième saison de production sur le terrain du futur Centre culturel et communautaire de Cartierville. Comme l’année dernière, l’arrondissement met à disposition gratuitement ce terrain de plus de 400 m2 pour y permettre la production de fruits et légumes sans pesticide ni engrais, vendus aux résidents du quartier.

Les résidents de Bordeaux-Cartierville peuvent s’inscrire au panier hebdomadaire ou s’approvisionner en légumes frais à l’un des trois kiosques de vente situés au lieu de production (12225, rue Grenet); au parc De Mésy; et au point de service de l’organisme Ville en Vert (5765, boulevard Gouin Ouest) selon des horaires qui seront affichés dans le quartier.

Rendu possible par le Programme de soutien à l’amélioration de l’accès aux fruits et légumes à Montréal 2018-2021, lancé par la Direction régionale de santé publique (DRSP) et en collaboration avec le comité SALSA, le projet Fourche & Fourchette vise à augmenter la consommation de fruits et de légumes chez les résident(e)s en développant un système alimentaire local, durable et inclusif.

Ville en vert poursuit son projet de ferme urbaine dans Saint-Sulpice

Le jardin “Au courant de l’agriculture urbaine” géré par Ville en Vert et situé du côté est de la rue Berri au sud de la voie ferrée reprend vie depuis quelques semaines. Ce jardin éducatif, démonstratif et productif, incluant un projet pilote de « poulailler éducatif » a pour objectif d’informer et de sensibiliser la population sur la gestion et l’entretien d’un poulailler en ville et de promouvoir l’agriculture en milieu urbain. Cette année, dans le contexte de la COVID-19, le jardin ne sera malheureusement pas ouvert aux visites.  L’organisme Ville en Vert offrira la production issue de cette ferme urbaine à l’organisme Rêvanous qui offre une gamme de services visant l’autonomie et l’inclusion sociale des personnes vivant avec une déficience intellectuelle légère. Les surplus de production seront vendus sur place aux bénévoles qui travaillent dans le jardin. L’année dernière, 185 kg de légumes et 745 œufs ont été produits sur le site “Au courant de l’agriculture urbaine”.

Ces kiosques maraichers et marchés mobiles constituent une composante importante de la qualité des milieux de vie des résident(e)s. D’un point de vue commercial, de tels marchés répondent à un besoin courant en produits frais. Ils contribuent également à assurer la sécurité alimentaire du milieu en soutenant une consommation de proximité et en améliorant l’accès à des fruits et légumes dans le quartier.

Tous les marchés de l’arrondissement veilleront à faire respecter les mesures de distanciation physique et de sécurité sanitaire décrétées par le gouvernement du Québec.

(Source : Arrondissement Ahuntsic-Cartierville)

Vous aimez ce que nous faisons? Pensez à devenir membre du journaldesvoisins.com ICI

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aussi aimer ces articles

Brèves – Montréal contribuera au Fonds d’urgence de Centraide destiné aux plus vulnérables du Grand Montréal

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, a annoncé aujourd’hui, en présence de…
Autobus électrique de la STM

Brèves – Mise sur pied du comité aviseur réfléchissant à l’urbanisme, la mobilité et la transition écologique de la Ville de Montréal

La mairesse de Montréal, Valérie Plante, est heureuse de mandater un troisième…

Brèves – Des pique-niques pour emporter à ciel ouvert

Une tradition renouvelée sur la rue Fleury Ouest Après plusieurs semaines de…

Brèves – Votre bulletin pour tout savoir sur l’économie sociale à Montréal

Le CESIM au Comité de relance économique de la Ville de Montréal…