Toilettes portatives installées au métro Henri-Bourassa Parc-Ahuntsic durant la pandémie COVID-19 (Photo : Philippe Rachiele, JDV)

Depuis le 23 mars dernier, alors que le Québec a été mis « sur pause » pour contrer la propagation de la COVID-19 et assurer le respect des mesures d’urgence sanitaires (confinement, distanciation physique, etc.), l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville, le CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal (CIUSSS NIM) et les deux Tables de quartier, soit Solidarité Ahuntsic (à l’est) et le Conseil local des intervenant(e)s communautaires de Bordeaux-Cartierville (CLIC) (à l’ouest), travaillent en étroite collaboration. Leur objectif vise à mettre leurs ressources en commun pour soutenir la population d’Ahuntsic Cartierville durant cette pandémie et lui venir en aide.

Mise en place de deux cellules de crise
Pour y arriver, deux cellules de crise, soit une pour le secteur Ahuntsic et l’autre pour le secteur Bordeaux-Cartierville, regroupant des représentant(e)s de chacune des organisations citées précédemment, ont été créées. Deux fois par semaine, ces personnes se réunissent virtuellement, font état de la situation, prennent rapidement des décisions pour répondre aux urgences et maintenir des services essentiels auprès de la population de l’ensemble du territoire d’Ahuntsic-Cartierville.

Réel filet de sécurité sociale
Pour y arriver, une collecte des besoins est réalisée auprès des organismes pour ensuite identifier les enjeux prioritaires. En travaillant en concertation avec les partenaires du milieu, que ce soit l’arrondissement, le CIUSSS NIM, ou autres, un filet de sécurité est ainsi établi autour des organismes qui à leur tour agissent pour venir en aide aux gens. Finalement, elles s’assurent que l’information est partagée, mise à jour et surtout diffusée auprès du public.

Des services rapidement offerts
L’installation de toilettes publiques avec lavabos pour les personnes en situation d’itinérance, l’aide alimentaire ainsi que le service de soutien téléphonique pour les personnes âgées de 70 ans et plus sont autant d’exemples de services rapidement déployés pour aider les personnes vulnérables.

Le CIUSSS NIM a augmenté ses ressources afin d’offrir un service d’accueil psychosocial pour venir en aide aux personnes qui vivent des difficultés dans ce contexte particulier, qu’elles soient d’ordre personnel, familial, financier ou autres.

Si une personne de votre entourage, un proche ou vous-même avez besoin d’aide, n’hésitez pas à demander de l’aide. Des ressources existent dans notre arrondissement. Renseignez-vous!

Numéros importants à retenir
211 : Service d’aide et de référence multilingue sur les ressources communautaires
514 940 3300 : accueil psychosocial du CIUSSS du Nord-de-l’Île-de-Montréal
438 388-0179, option 1 : pour le soutien aux aînés

(Source : arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville)

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COMMUNIQUÉ: Rosa Pires est candidate à l’investiture de Québec solidaire

Montréal, le 16 mars 2022 – Rosa Pires se lance à l’investiture…

COMMUNIQUÉ: LE PLQ ANNONCE LA TENUE D’INVESTITURES OUVERTES DANS 3 CIRCONSCRIPTIONS DE MONTRÉAL

Montréal, le 9 juillet 2022.- En vue des élections générales de 2022, le…

COMMUNIQUÉ: Faits saillants du conseil d’arrondissement du 14 février 2022

Voici les faits saillants de ce conseil d’arrondissement tenu le lundi 14…

COMMUNIQUÉ: Connecter les personnes en situation de handicap aux bons emplois

Montréal-Nord, le 11 juillet 2022.- Le député fédéral de Bourassa, Emmanuel Dubourg,…