Le comité exécutif adopte le Plan directeur de gestion des matières résiduelles qui permettra à Montréal d’atteindre ses cibles ambitieuses en matière de transition écologique.

Montréal, le 19 août 2020 – Le comité exécutif a adopté aujourd’hui le Plan directeur de gestion des matières résiduelles (PDGMR) de l’agglomération de Montréal 2020-2025, qui présente les actions de la Ville qui lui permettront de tendre vers le zéro déchet d’ici 2030. Cet engagement ambitieux s’inscrit en toute cohérence avec la vision du C40 Cities Climate Leadership Group et la déclaration Advancing Towards Zero Waste, dont Montréal est signataire.

« Au cours des deux dernières années, nous avons démontré tout le sérieux avec lequel nous luttons contre les changements climatiques et menons notre transition écologique. Dans les derniers mois, la gestion de la crise de la COVID-19 a été au coeur de nos actions afin de protéger la santé des Montréalaises et des Montréalais. Mais aujourd’hui, en déposant le PDGMR, nous réitérons notre intention de poursuivre nos efforts pour lutter contre les changements climatiques, et protéger l’environnement pour les générations à venir. Les acteurs du milieu ont sonné l’alarme sur l’importance, particulièrement dans ce contexte de crise sanitaire, de poursuivre nos efforts de réduction du plastique et de réduction à la source de la matière résiduelle. Pour notre administration, il est nécessaire de conjuguer les deux crises, la crise sanitaire et la crise environnementale, afin de relever les défis qui se dressent devant nous », a déclaré Laurence Lavigne Lalonde, responsable de la transition écologique et résilience au comité exécutif.

Le PDGMR inclut des mesures phares qui permettront à la Ville de Montréal d’atteindre ses objectifs. Montréal assurera ainsi la collecte des matières compostables dans tous les immeubles de neuf logements et plus, les industries, les commerces et les institutions, en priorisant les écoles, luttera contre le gaspillage alimentaire en favorisant les lien entre les entreprises et les banques alimentaires, et mettra en place un règlement pour limiter l’utilisation des plastiques à usage unique.

Depuis sa présentation en 2019, le PDGMR a été étudié par la Commission permanente sur l’eau, l’environnement, le développement durable et les grands parcs. Au total, 27 mémoires et 95 opinions ont été reçus et pris en considération. Pas moins de 7 071 personnes ont également répondu, à l’hiver 2020, à un questionnaire en ligne sur les mesures de réduction à la source et de réemploi. La majorité des recommandations de la Commission ont été intégrées au plan.

Des mesures déjà appliquées

La mise en application du PDGMR est d’ailleurs déjà commencée. Des éléments de ce plan ont ainsi été inclus dans les 19 contrats que le comité exécutif a adopté aujourd’hui et qui concernent la collecte des matières résiduelles dans 12 arrondissements de la Ville de Montréal et pour l’élimination des ordures ménagères en provenance de 13 territoires de l’agglomération de Montréal :

1- L’énoncé des besoins de la Ville en matière de collecte, transport et élimination des ordures ménagères dans les contrats tient compte de la mise en oeuvre du PDGMR : les estimations des besoins en termes de quantité d’ordures ménagères dans l’octroi des contrats tiennent compte des mesures visant la réduction de l’enfouissement et la hausse de la collecte des matières recyclables et organiques, notamment par l’implantation progressive de la collecte des résidus alimentaires dans tous les immeubles résidentiels. La Ville se donne ainsi la latitude et la flexibilité contractuelle nécessaire pour atteindre ses objectifs.

2 – Les compagnies soumissionnaires devront analyser leurs émissions de GES: la Ville a pour la première fois demandé aux entreprises qui soumissionnent pour des contrats de gestion des matières résiduelles de préciser leur plan de réduction des gaz à effet de serre et leur politique environnementale. Cela lui permettra de mieux définir ses exigences envers les compagnies dans les prochains appels d’offres en la matière. La Ville de Montréal est sérieuse dans sa volonté de réduire les GES sur son territoire et s’assurera que les entreprises avec qui elle fait affaire contribueront à l’effort.

« La gestion des matières résiduelles est un dossier qui touche directement le quotidien du citoyen. C’est pourquoi il est primordial pour nous de nous assurer que le service rendu soit de qualité. Les contrats adoptés aujourd’hui nous permettront d’assurer la continuité du service. La collecte des matières résiduelles est aussi un outil incontournable pour atteindre nos objectifs visant la réduction de l’enfouissement. Avec le PDGMR, la Ville pourra non seulement continuer d’offrir les services actuels, mais également offrir des services additionnels aux citoyens en offrant la collecte des matières organiques aux résidents d’immeubles de neuf logements et plus et à toutes les écoles. Bien sûr, ces changements se feront de concert avec les citoyens et les entreprises », a conclu le responsable des services aux citoyens, de l’environnement, de l’approvisionnement et du matériel roulant et des relations gouvernementales au comité exécutif, Jean-François Parenteau.

Source :

Laurence Houde-Roy

Attachée de presse du comité exécutif Cabinet de la mairesse et du comité exécutif

438 925-0884

 

Renseignements :

Gabrielle Fontaine-Giroux

Service de l’Expérience citoyenne et des communications Ville de Montréal

514 872-0333

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COMMUNIQUÉ: PME MTL Centre-Ouest et la SDC District Central lancent la deuxième édition du concours District e-commerce

Montréal, le 13 avril 2022 – PME MTL Centre-Ouest, l’un des six…

COMMUNIQUÉ: FONDS POUR LA RÉSILIENCE COMMUNAUTAIRE APPELS DE PROPOSITIONS

Le 23 novembre 2021 – Montréal-Nord – L’appel de demandes du Fonds…

COMMUNIQUÉ – « On vient créer deux classes d’aînés et on en protège qu’une seule » – Pierre Lynch, président de l’AQDR

Montréal, le 27 octobre 2021 – L’Association québécoise de défense des droits des personnes…

COMMUNIQUÉ: Fonds pour l’écosystème de la Stratégie pour les femmes en entrepreneuriat

Montréal-Nord, le 12 janvier 2022.- Le gouvernement canadien a lancé, en début…