(Photo : Courtoisie de Pierre Dieudonné Godson)

Montréal, le 14 septembre 2019 – Une équipe du Collège Ahuntsic lance un projet-pilote de pédagogie en plein air au cœur du boisé Saint-Sulpice, adjacent à l’établissement. Dans le contexte actuel de la session d’études qui se déroule majoritairement à distance, ce projet est une occasion de créer un lien pédagogique entre enseignants, étudiants et environnement et d’explorer les avantages de la pédagogie à l’extérieur.

Au cours de la session d’automne, quelques cours auront lieu dans ce boisé, un site écologique important pour la préservation de la flore et de la faune indigène de Montréal. Deux groupes de biologie analyseront les perturbations de cet écosystème; un enseignant de sociologie s’y rendra afin d’initier ses étudiants à la perspective sociologique et à la pensée critique et un groupe de finissants en sciences humaines aura le privilège d’échanger avec la cinéaste abénakise Alanis Obomsawin lors d’un atelier portant sur son œuvre-phare Kanehsatake : 270 ans de résistance, dans le cadre de leur cours Anthropologie des peuples autochtones. Enfin, les étudiants du comité d’arts visuels du Collège utiliseront des plantes cueillies dans le boisé afin de produire des encres naturelles pour ensuite réaliser des représentations artistiques du site.

Pédagogie en plein air : une dose d’avantages !

« Les avantages de la pédagogie en plein air sont nombreux, mentionne François Delwaide, technicien en environnement et en développement durable. « Elle permet entre autres aux étudiants de vivre une expérience pédagogique originale et novatrice, bénéfique à leur motivation, à leur créativité et à leur réussite, ce qui est particulièrement bien accueilli dans le contexte actuel. Il est également reconnu qu’elle augmente la concentration, diminue le stress et qu’elle a des incidences cognitives, physiques, mentales et académiques positives importantes », explique-t-il.

Un travail de collaboration entre plusieurs équipes

Pour voir le jour rapidement, le projet-pilote a nécessité un travail d’équipe important. Ainsi, la Direction des études, la Direction des affaires étudiantes et la Direction des ressources matérielles ont uni leurs forces et les enseignants ont répondu à l’appel. Un bilan de la phase pilote permettra d’analyser la possibilité de déployer le projet de façon plus importante au cours des sessions à venir.

(Source: Collège Ahuntsic)

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COMMUNIQUÉ: Visites guidées histoire d’Ahuntsic-Cartierville – Septembre 2022

Montréal, 1 septembre  2022 /  En septembre 2022, Stéphane Tessier offre des…

COMMUNIQUÉ: États généraux sur les conditions de vie des aînés

Québec, le 3 mai 2022 – Les États généraux se sont tenus…

COMMUNIQUÉ: Une quinzaine de cliniques déployées pour qu’on prenne en charge les symptômes de la COVID longue et de la maladie de Lyme

QUÉBEC, le 19 mai 2022 /CNW Telbec/ – Le ministre de la…

COMMUNIQUÉ: La Ville de Montréal annonce un soutien financier de 975 000 $ à Jeunesse au Soleil pour venir en aide aux familles et aux personnes vulnérables

MONTRÉAL, le 15 décembre 2021 – Fermement engagée à soutenir Jeunesse au…