L’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville se prépare à accueillir les Jeux de Montréal 2017 –  La 40e édition des Jeux de Montréal se déroulera du 29 mars au 2 avril 2017, au complexe sportif Claude-Robillard (1000, avenue Émile-Journault), ainsi que dans 17 autres sites de compétition. Les amateurs de sport sont invités à encourager les 447 jeunes d’Ahuntsic-Cartierville âgés de 6 à 12 ans et leurs entraîneurs inscrits aux Jeux de Montréal dans 21 disciplines différentes. Au total, près de 6 000 jeunes sportifs montréalais se retrouveront pour partager la joie et le plaisir de se livrer à des compétitions dans une atmosphère festive. Athlétisme, badminton, basketball, escrime, gymnastique artistique, haltérophilie, handball, hockey, judo, karaté, tennis et tir à l’arc sont quelques-unes des disciplines au programme cette année. Des animations spéciales auront lieu au 2e étage du complexe sportif Claude-Robillard samedi 1er avril, de 9 h à 18 h. Tous sont invités à venir se divertir grâce à de multiples activités qui seront offertes sur cette aire d’animation avec amis et famille. C’est gratuit! Une équipe de l’arrondissement d’Ahuntsic-Cartierville sera sur place, à la salle des athlètes, pour accueillir les visiteurs et les athlètes samedi 1er avril, de 7 h à 19 h. Au menu : jeux de poches, tables à tatouages, vélo-smoothies, projection de courts films d’animation et jeux de société à découvrir. La cérémonie de clôture des Jeux de Montréal est le moment de célébrer les nombreux accomplissements sportifs dans une ambiance festive et familiale. Elle se tiendra dimanche 2 avril, à 14 h 30, au complexe sportif Claude-Robillard. Une grande fête qui sera animée par M. Fun. Le programme complet est une surprise. Tous sont invités à y assister gratuitement. Pour tout savoir sur cet événement et pour connaître l’horaire des compétitions : www.jeuxdemontreal.ca (Source: Arrondissement) 


 

Budget Morneau:  est-ce que la privatisation des aéroports internationaux sera au menu? À l’approche du budget fédéral Les Pollués de Montréal-Trudeau (lpdmt) attirent l’attention de la population, sur la vente éventuelle des aéroports internationaux et tout particulièrement sur la vente des aéroports Montréal-Trudeau et Montréal-Mirabel. Les élus de la Ville de Montréal et de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) sont les premiers à devoir se préoccuper de l’avenir de ces équipements publics, d’une grande importance stratégique pour notre région. Les Pollués de Montréal-Trudeau rappellent leur proposition faite publiquement en 2014: Montréal doit se porter acquéreur de ces équipements et rétablir une gestion transparente et un environnement aérien viable pour ses contribuables. Rappelons que depuis 1992, les aéroports internationaux canadiens sont loués à des organismes privés, ce qui a été appelé  dévolution, dévolution implantée par le parlement fédéral, sous le gouvernement Mulroney. La privatisation des aéroports, si elle se concrétise comme la dévolution des années ’90, sans balise relative au bon voisinage, sans le contrôle actif du climat sonore et de la pollution de l’air et en absence de consultation, ce sera infernal pour les Montréalais. Pour la région de Montréal, cela a signifié de 1996 à 2004 la concentration des vols internationaux et nolisés à Montréal-Trudeau, ajoutés aux vols transfrontaliers et intérieurs. Conséquence inévitable, des milliers de citoyens des quartiers densément peuplés encaissent jour après jour la pollution sonore aérienne. Aucun couvre-feu n’est appliqué à Montréal-Trudeau, ce qui entraîne la perturbation du sommeil à répétition et les conséquences qu’on imagine sur la santé de milliers de personnes. (Source : Les Pollués de Montréal-Trudeau)


Un vent de renouveau à la bibliothèque de Salaberry Depuis décembre dernier, la bibliothèque de Salaberry offre à ses usagers le libre-service. Ces appareils leur permettent d’enregistrer et de renouveler leurs documents de façon simple, confidentielle et à leur rythme. Afin d’implanter ce nouveau service, il a été nécessaire de procéder à un réaménagement complet de l’aire d’accueil et du comptoir de prêt. Ces travaux ont eu pour effet de moderniser et de mettre au goût du jour ce populaire établissement. La bibliothèque de Salaberry est l’une des deux bibliothèques de Montréal consacrées exclusivement à la jeunesse. Elle a ouvert ses portes en 1964. Au fil des ans, on y a développé une solide expertise en littérature jeunesse; expertise partagée avec les jeunes bien sûr et aussi avec les parents, les enseignants et les éducateurs du quartier. En 2016, la bibliothèque de Salaberry a enregistré plus de 100 000 prêts de documents! Ce record inégalé en a fait la bibliothèque la plus performante des petites bibliothèques du réseau montréalais. Toujours présente dans la vie des jeunes, la bibliothèque est un lieu incontournable pendant la relâche scolaire où toute la semaine Montréal joue! Tous les jours, on y a tenu des activités et des jeux pour toute la famille allant de celui des serpents et échelles géant à la sculpture de ballons. (Source : Arrondissement)


225 000 $ pour favoriser le développement et la réussite éducative des enfants du quartier Marie Montpetit, députée de Crémazie, a annoncé l’octroi de 225 000 $ à trois organismes communautaires famille de sa circonscription au nom du ministre de l’Éducation, du Loisir et du Sport, ministre de la Famille et ministre responsable de la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine, M. Sébastien Proulx, afin de bonifier les activités et les services offerts aux familles. Les trois organismes sont : Pause Famille, RePère et la Maison buissonnière. Cette somme fait partie des 20 millions de dollars accordés par le gouvernement du Québec le 6 mars dernier, aux organismes communautaires pour soutenir l’engagement des familles dans la réussite éducative de leurs enfants. Cette aide financière augmentera la capacité des organismes communautaires à accueillir et soutenir les parents et leurs enfants. Elle leur permettra notamment d’offrir plus d’activités pour encourager l’éveil à la lecture chez les tout-petits, ce qui facilitera le développement global des enfants, leur transition vers l’école et leur réussite éducative. (Source : Bureau de Marie Montpetit)


Prix harmonie
Mme Francine Caron de l’école François-de-Laval (troisième à partir de la gauche) et Mme Hala Badlissi, représentante de la société Thorlabs (deuxième à partir de la droite)., étaient les heureuses récipiendaires.

Prix de l’Harmonie interculturelle de Bordeaux-Cartierville Le 15 mars dernier, dans le cadre du lancement de la Semaine d’action contre le racisme, le CACI et le Comité interculturel (Comité interculturel de Bordeaux-Cartierville riche de sa diversité) ont remis le Prix de l’Harmonie interculturelle de Bordeaux-Cartierville à Mme Francine Caron, pour son intervention auprès des enfants qui viennent d’arriver à l’école François de Laval, et à la société Thorlabs qui a réussi à adapter les compétences des nouveaux arrivants formés dans leur pays d’origine à ses besoins spécifiques. Étaient présents M. Martin Fecteau du bureau de circonscription de Mme Christine St-Pierre et Mme Véronique Papineau du bureau de circonscription de Mme Mélanie Joly. Le prix de l’Harmonie interculturelle vise à souligner la contribution remarquable d’une personne et d’une entreprise au rapprochement interculturel et à la promotion de la diversité dans le quartier. Cet événement était soutenu par l’Office québécois de la langue française et le Secrétariat à la politique linguistique dans le cadre du programme de valorisation de la langue française comme vecteur d’intégration. (Source : CACI)


L’équipe des classes d’accueil de l’école arménienne Sourp Hagop  a remporté le Mérite de l’enseignement du Français langue seconde.  Grâce à son projet intitulé  «J’apprends le français pour atteindre des sommets», l’école a gagné un mérite attribué par le Conseil pédagogique interdisciplinaire du Québec pour souligner  la réalisation pédagogique d’enseignants du primaire, du secondaire, de la formation professionnelle et de la formation générale des adultes. Les critères de sélection incluent un projet original, les documents et activités produits, leur impact auprès des élèves , l’implication des enseignants, la qualité de la langue et l’approche pédagogique novatrice. La cérémonie a eu au ‘Lion d’Or’ samedi le 18 mars, en présence d’autres lauréats dans d’autres catégories. En plus du trophée, l’équipe s’est vue également attribuer plusieurs prix offerts par les partenaires en Éducation. Ce projet interdisciplinaire a non seulement contribué à l’apprentissage du français de nos élèves en classe d’accueil du secondaire mais leur a aussi permis d’apprendre à bien se nourrir, s’initier aux arts plastiques et réaliser de beaux projets, en plus de découvrir Montréal pour fins d’insertion sociale. Tout un défi que nos quatre enseignants ont relevé avec brio  dans un esprit de collaboration  et de dévouement pour les enfants et les adolescents la guerre. Bravo!

De gauche à droite, M. Clément Amphyon, enseignant  de français langue seconde,  Mme Houry Dalalian, enseignante d’arts plastiques, Mme Léna Kadian, Directrice générale,  M. Christian Baygin, enseignant d’éducation physique  et M. Guillaume Lamontagne, enseignant de français langue seconde également.
(Source: École arménienne Sourp Hagop)


L’arrondissement vous invite à commencer votre Défi Santé du bon pied! Participez au Rendez-vous actif Défi Santé présenté par Cardio Plein Air, le dimanche 2 avril prochain, à 10 h 30 au parc-nature de l’Île- de-la-Visitation. Gratuit et accessible à tous, l’entraînement offert est d’une durée de 60 minutes. Pour tous les détails, visitez le site Internet Cardio Plein Air ou contactez le 1 877-5530. Pas encore inscrit au Défi Santé?
Faites vite, ça commence le 30 mars! Six semaines de motivation pour manger mieux, bouger plus et garder l’équilibre! Trucs, recettes, vidéos, défis amusants et prix à gagner vous attendent! Inscription en ligne. Parc nature de l’île de la Visitation, 2425, boulevard Gouin Est. Information : 514 280-6733 (Source: arrondissement).


Bravo aux gagnants du Prix de reconnaissance en environnement de la CSDM!  L’école Ahuntsic, grâce à l’engagement de Steve Mongeau, directeur adjoint (photo ci-dessous). L’école Les Enfants-du-Monde, grâce à l’engagement de Jonathan Boivin, enseignant. L’école Évangéline grâce à l’engagement de Lina Sarraf, enseignante. Le Centre de ressources éducatives et pédagogiques grâce à l’engagement de Chantal Boudreau, conseillère pédagogique. Les projets des 25 établissements participants et gagnants seront résumés dans le Faire de l’ERE de juin. À suivre… (Source: CSDM)


Journée internationale des Femmes 2017 au Carrefour Foi et Spiritualité (CFS) : une journée pas comme les autres Au Carrefour Foi et Spiritualité, on célèbre annuellement  la Journée internationale des femmes. Cette année, elle a été fêtée le samedi 11 mars sous le thème « Célébrons la résistance des femmes pour un monde de paix et d’équité » avec, pour la première fois, un hommage aux femmes qui se sont démarquées par leur grande générosité et leur détermination dans leur engagement bénévole auprès de la communauté. Trois femmes choisies par le comité d’organisation de l’évènement ont été honorées à cette occasion, à savoir : Pierrette Pelletier, sœur missionnaire de Notre-Dame d’Afrique, pour son engagement dans le dialogue interreligieux et la création du groupe InterFoi au CFS; Camilla Martin, sœur Notre-Dame des Apôtres et animatrice d’ateliers psycho-spirituels et d’initiation à la communication non-violente (Marshall B Rosenberg), pour son engagement auprès des immigrants et des nouveaux arrivants et son implication bénévole au CFS; enfin la plus jeune, Magalie Luly, artiste-peintre, pour son engagement à la résidence Porte d’Or des Îles et pour son implication bénévole à Place l’Acadie. L’hommage a eu lieu en présence de Mme Aglaïa Panopalis, Adjointe et représentante de l’Honorable Mélanie Joly, ministre du Patrimoine Canadien et Députée de la circonscription fédérale d’Ahuntsic-Cartierville, de S. Pierrette Bertrand, Présidente du CA de CFS et d’une cinquantaine de femmes venant de dix pays différents qui ont répondu présente : Canada-Québec, Congo RDC, Haïti, Roumanie, Syrie, Liban, Égypte, Maroc, France et Madagascar. Le thème a conduit à deux autres moments forts de la rencontre. La discussion en atelier sur les inégalités hommes-femmes au Québec et ailleurs dans le monde et nous avons entendu le témoignage de deux femmes sur la discrimination qu’elles ont respectivement subie dans leur milieu de vie et de travail: Cathy Buyi, du Congo RDC et Rose –Anne Gosselin, une autochtone algonquine. En conclusion, soyons solidaires dans la lutte contre les inégalités que subissent beaucoup de femmes, nos sœurs. La rencontre s’est terminée par la collation avec le partage du Gâteau confectionné par une pâtissière experte et par la danse. Et si, l’année prochaine, on faisait de la Journée du 8 mars un évènement rassembleur pour Bordeaux-Cartierville! (Source : Carrefour Foi et Spiritualité)


i n v i t a t i o n – Débattre pour être entendus : 15e colloque des Sciences humaines au Collège Ahuntsic. Pour entendre des conférenciers renommés, échanger des points de vue sur les grands enjeux de notre société et en débattre, venez assister au 15e colloque des Sciences humaines au Collège Ahuntsic, du 27 au 30 mars 2017. Cette année, le colloque a pour thème Débattre pour être entendus. « Nous souhaitons inciter nos étudiants et les participants à s’intéresser aux grands enjeux sociaux afin qu’ils puissent, avec discernement, mieux comprendre le monde d’aujourd’hui, se faire leur propre idée et s’engager à défendre les causes qui leur tiennent à cœur », explique Martin Bouchard, enseignant en Histoire et coordonnateur du comité organisateur du colloque. Des thèmes fort variés seront abordés parmi lesquels on retrouve la protection de la biodiversité et la lutte contre les pipelines (Anthony Amicelle), l’état de l’énergie au Québec (Pierre-Olivier Pineau), le football et l’érotisme masculin (Beatriz Velez), la culture du viol (Martine Delvaux), le trouble de stress port-traumatique (Christophe Fortin) et, en conférence de clôture, un bilan de l’accueil des réfugiés syriens (Anait Aleksanian). En plus des conférences, deux films seront projetés à l’auditorium : Merchants of doubt, un documentaire qui expose comment de grandes entreprises et des groupes d’intérêt embauchent des scientifiques pour semer le doute dans la population (mardi 28 mars, de 15 h à 16 h 45), et Montréal la blanche, un long métrage qui relate la rencontre de deux montréalais d’origine algérienne aux destins tragiques (jeudi 30 mars, de 8 h30 à 10 h 45). Ce second film sera projeté en présence du réalisateur, Bachir Bensaddek et la projection sera suivie d’une discussion avec ce dernier. Colloque ouvert au grand public: organisé conjointement par les départements d’Histoire-Géographie, de Gestion et de Sciences sociales du Collège Ahuntsic, le Colloque veut valoriser les Sciences humaines et, plus largement, le vaste monde des idées et de la culture. Il est ouvert aux étudiants, aux enseignants et aux employés du Collège ainsi qu’à toute personne intéressée par ces questions. Le programme détaillé du colloque est accessible sur le site Web du Collège. C’est un rendez-vous à ne pas manquer ! (Source: Collège Ahuntsic)


Une nouvelle activité-bénéfice de la Fondation de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal – Le Défi Sacré-Cœur 2017 : une expérience de groupe unique ! Faites partie du Défi Sacré-Cœur 2017 : un événement de collecte de fond unique qui réunira 200 pagayeurs dans 20 rabaskas, le 16 septembre 2017, pour parcourir 40 km sur la rivière des Prairies. L’objectif ultime : amasser des dons pour améliorer les soins à l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. Une session d’information aura lieu ce mercredi 29 mars 2017, à compter de 17 h 30, à la salle Émilie-Gamelin de l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. Les personnes intéressées à en savoir plus sont invités à y assister et à communiquer avec nous pour annoncer leur présence. Qu’est-ce que le Défi Sacré-Cœur ? Une expérience unique pour une équipe de 10 personnes par rabaska qui pagayeront une journée complète, contre vents et marées ! Un programme de leadership composé d’entraînements physiques et théoriques sur une période de 4 mois encadrés par des experts en mobilisation d’équipe. Une collecte de fonds de 20 000 $ par rabaska pour des projets et de l’équipement prioritaires pour l’Hôpital du Sacré-Cœur de Montréal. Une journée de dépassement et de célébrations! Comment financer votre participation ? Payer le frais de participation totalisant 20 000 $ par équipe de 10 personnes, d’ici le 15 septembre 2017. Un reçu aux fins de l’impôt oscillant autour de 15 000 $ vous sera délivré. Organiser une grande collecte de fonds pour amasser un minimum de 20 000 $. Un site en ligne permettra de monter la collecte de votre entreprise. Pour de l’information supplémentaire, veuillez communiquer avec Mme Nadine Leroux, au 514-338-2303, poste 1 ou vous rendre sur le site Internet : fondationhscm.org. (Source: Fondation de l’Hôpital du Sacré-Coeur)

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles
ciusss-nim-e1567889788784

COMMUNIQUÉ: AIRE OUVERTE : UNE NOUVELLE MURALE INSPIRANTE POUR QUE LES JEUNES S’EXPRIMENT

Montréal, le 4 juillet 2022 – Le vernissage d’une toute nouvelle murale…

Le coin communautaire – Semaine du 3 juin 2022

Des nouvelles du SNAC Assemblée générale annuelle du SNAC Vous êtes invités…

COMMUNIQUÉ: La Coalition pour la dignité des aînés tiendra des États généraux sur les conditions de vie des aînés 

Québec, le vendredi 18 février – Les représentants des médias sont conviés à une…
Rue-École Marie Rivier dans Saint-Michel (Photo Courtoisie)

Rue-École, ou pas d’autos devant l’école

Les enfants bondissent du trottoir et atterrissent sur la chaussée en plein…