MONTRÉAL, le 17 mars 2022 – La Ville de Montréal est heureuse d’annoncer qu’elle doublera son enveloppe dédiée au financement des Sociétés de développement commercial (SDC) avec un soutien financier triennal de 13,2 M$ pour la période de 2022 à 2024. Annuellement, le soutien financier dédié aux SDC passera de 1,7 M $ à 4,4 M$.

Le tout a été rendu possible grâce à une modification réglementaire initiée par l’administration afin d’offrir un soutien accru aux SDC montréalaises et une meilleure prévisibilité, essentielle à la planification et à la réalisation de leurs activités. Cette prévisibilité était souhaitée et attendue par le milieu, après deux années particulièrement difficiles pour les commerçant-es et les petites et moyennes entreprises.

La Ville reverra également sa méthode de calcul afin d’assurer une plus grande équité entre les 22 SDC sur son territoire. Cela représente une véritable avancée dans la répartition des sommes. Les subventions visent concrètement à soutenir les projets réalisés par les SDC, notamment les études économiques, les activités de promotion du territoire ou l’animation, les projets d’aménagement ou d’embellissement du domaine public et plus encore.

« Nous sommes très fiers d’offrir aux sociétés de développement commercial un soutien à la hauteur des défis qui leur permettra de contribuer encore davantage au maintien de rues commerciales vibrantes et en santé dans les quartiers montréalais. Les SDC réalisent un travail essentiel pour soutenir la vitalité de nos rues commerciales et de nos quartiers dans un contexte de transformation du commerce et de la montée fulgurante des achats en ligne », a déclaré Luc Rabouin, responsable du développement économique et commercial, du savoir, de l’innovation et du design au comité exécutif.

« Ce financement démontre une fois de plus l’importance et la pertinence de l’outil de développement SDC dans l’écosystème économique, culturel et social de Montréal, et la portée de notre collaboration avec la Ville. Les SDC sont heureuses d’avoir un programme qui répond à leurs demandes et qui pérennise le financement de leurs actions pour les trois prochaines années. La Ville de Montréal nous permet d’assurer une relance structurée et nécessaire de la vitalité commerciale de nos artères, ainsi que des milieux de vie de nos quartiers », a déclaré le président et directeur général par intérim de l’Association des sociétés de développement commercial de Montréal (ASDCM), Billy Walsh.

PME MTL : 15 M$ additionnels pour aider nos entreprises à traverser la crise

Le programme d’aide du gouvernement du Québec a permis à l’agglomération de Montréal de recevoir un prêt de 150 M $ en 2020-2021 pour soutenir les entreprises dans le cadre du programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises (PAUPME). La Ville pourra maintenant compter sur une somme supplémentaire significative de 15 M$ pour continuer d’aider les entreprises à traverser ces temps difficiles. La gestion du programme et l’octroi des aides financières se poursuivent par l’entremise de PME MTL, le réseau de soutien aux entreprises de la Ville de Montréal.

« Au plus fort de la crise sanitaire, notre gouvernement a fait ce qu’il fallait pour aider les PME de Montréal, notamment avec le programme Aide d’urgence aux petites et moyennes entreprises et son volet pour les organisations qui se trouvaient dans les régions en alerte maximale. Maintenant que la relance est bien en marche au Québec, nous souhaitons accorder une aide supplémentaire aux entreprises et aux organismes de développement économique de la métropole afin de soutenir leurs efforts de reprise », a déclaré la ministre déléguée à l’Économie, Lucie Lecours.

« La vitalité et la beauté des artères commerciales, c’est ce qui rend nos quartiers attrayants et agréables pour les citoyens, les visiteurs et les travailleurs. Je suis très fière aujourd’hui, puisque les soutiens financiers annoncés aideront nos sociétés de développement commercial à accomplir leur mission essentielle à la vitalité économique de la métropole », a fait savoir Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal.

L’investissement de la Ville de Montréal dans la mesure économique annoncée est réalisé en vertu de l’entente Réflexe Montréal de 150 M$ intervenue avec le gouvernement du Québec. Dans le cadre du statut officiel de métropole, conféré à la Ville en 2017 par le gouvernement du Québec, l’entente Réflexe Montréal vise le développement de tout le potentiel de Montréal aux niveaux économique, social et culturel. À titre de métropole, Montréal dispose désormais d’une plus grande autonomie et de plus de flexibilité dans la prise de décisions qui influencent la qualité de vie de ses citoyennes et de ses citoyens.

-30-

Source: Ville de Montréal

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Communiqué – Appel de candidatures pour l’Ordre de Montréal 2022 – La Ville de Montréal est à la recherche de personnalités ayant marqué le développement de la ville de façon remarquable

Montréal, le 1er septembre 2021 – La mairesse de Montréal, Valérie Plante, annonce…
Élections Québec

COMMUNIQUÉ : Élections municipales : les enfants peuvent voter eux aussi

À l’occasion des élections municipales de 2021, Élections Québec invite la population…

COMMUNIQUÉ: Le 28 avril, c’est Jour de deuil au Québec

  Montréal, le 27 avril 2022. – Demain, le 28 avril, la Commission des normes,…

COMMUNIQUÉ: La Semaine québécoise intergénérationnelle, du 22 au 28 mai 2022

Montréal, le 6 mai 2022 – L’édition 2022 de la Semaine québécoise intergénérationnelle…