MONTRÉAL, le 7 avril 2022 – La Ville de Montréal salue un budget 2022-2023 du gouvernement du Canada qui répond, par des mesures concrètes, à la crise de l’abordabilité qui affecte la population montréalaise et des autres villes canadiennes. Ainsi, des sommes importantes seront consacrées à l’habitation et permettront de soutenir la construction de nouvelles unités de logements sociaux et abordables, fort attendues à Montréal. Considérant le rapport alarmant du GIEC, l’administration municipale aurait toutefois souhaité voir une aussi grande importance être accordée à la transition écologique. L’administration municipale souligne également les investissements importants en innovation, qui contribueront à accélérer le développement économique de la métropole.

« Notre administration accueille favorablement l’aide au logement abordable, qui doit soutenir les ménages montréalais et des villes canadiennes qui font face à une crise de l’abordabilité sans précédent. Notre engagement envers le développement du logement abordable ne peut se faire sans la participation essentielle du gouvernement du Canada et nous nous attendons à ce que les sommes soient rapidement transférées aux villes. Les 4 G$ prévus au cours des 5 prochaines années doivent permettre la construction de 100 000 unités à travers le pays et nous avons hâte de connaître le nombre d’unités dont Montréal pourra bénéficier. Nous nous assurerons de soutenir leur construction rapide afin d’offrir aux Montréalaises et aux Montréalais des logements de qualité, qui respectent leur capacité de payer », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

La Ville de Montréal salue les efforts du gouvernement fédéral pour limiter les rénovictions, les « flips immobiliers » et les investissements étrangers qui empêchent les ménages de se loger à l’intérieur de leur budget. Les efforts importants du gouvernement du Canada afin d’offrir plus de logements sociaux et abordables au pays sont appréciables. En plus de l’enveloppe réservée au logement abordable, 1,5 G$ sur 2 ans seront aussi réservés pour accélérer la construction d’unités de logements sociaux. En tout, 10 G$ sur 5 ans seront investis pour faciliter l’accès à la propriété et augmenter l’offre de logements abordables, ce que la Ville de Montréal accueille favorablement.

Transition écologique

La Ville de Montréal salue l’investissement de 8 M$ sur 3 ans du gouvernement du Canada afin de soutenir l’arrivée du bureau de l’ISSB à Montréal. En matière de transition écologique, la Ville de Montréal aurait toutefois souhaité des investissements plus importants en environnement. L’urgence climatique est plus réelle que jamais et la Ville de Montréal est déterminée à accélérer sa transition écologique et à offrir à la population montréalaise une ville plus résiliente et mieux armée pour lutter contre les changements climatiques. La volonté du gouvernement du Canada de réduire les émissions de GES, notamment en accélérant l’adoption des véhicules électriques par la population (une enveloppe de 1,7 G$ sur 5 ans) et en multipliant le nombre de bornes de recharges électriques dans les municipalités (un investissement de 500 M$ en 2022), est encourageante, mais la Ville de Montréal attendait des sommes plus importantes pour soutenir les municipalités dans la mise en oeuvre de mesures de lutte contre les changements climatiques.

« Le rapport dévastateur du GIEC paru en début de semaine confirme le rôle central des municipalités dans la lutte contre les changements climatiques. Des investissements plus importants étaient attendus pour soutenir le leadership environnemental de Montréal. Bien que le Plan climatique du Canada prévoit des investissements de 9 G$, le budget 2022-2023 se concentre principalement sur la captation des émissions de GES et l’électrification des transports », a souligné la présidente du comité exécutif de la Ville de Montréal, Dominique Ollivier.

Sécurité urbaine

La Ville de Montréal souhaitait également que le gouvernement du Canada s’engage clairement à lutter contre la prolifération des armes à feu au pays grâce à de nouveaux investissements en la matière dans le budget 2022-2023. L’absence d’investissement notable dans ce domaine est une déception, alors que la métropole a déjà investi, en 2022, 7,4 M$ en prévention de la violence et qu’elle travaille sans relâche, avec ses partenaires, à développer un modèle montréalais de prévention de la violence chez les jeunes.

Transport collectif

La Ville de Montréal accueille avec satisfaction la confirmation de l’aide financière de 750 M$ du gouvernement du Canada offerte aux municipalités afin de faire face aux déficits d’exploitation des réseaux de transport collectif. Cette aide permettra de maintenir l’offre de service, en dépit des déficits engendrés par la pandémie, mais un nouveau modèle de financement devra être trouvé à moyen terme. Des investissements importants dans les infrastructures de transport collectif seront aussi nécessaires dans les prochaines années afin d’accélérer la transition écologique.

-30-

SOURCE: VILLE DE MONTRÉAL

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COMMUNIQUÉ: L’AQDR dépose son mémoire « Financer le changement pour nos aînés »

Montréal — 13 février 2022 — L’Association québécoise de défense des droits des…

Communiqué – La saison d’automne de l’Alliance culturelle

L’automne prochain, nous espérons revenir en salle mais nous faisons encore face…

COMMUNIQUÉ: UN ARBRE POUR MON QUARTIER 2022 25 000 ARBRES PLANTÉS POUR LES 10 ANS DE LA CAMPAGNE : RELEVEZ LE DÉFI AVEC NOUS !

  Montréal, le 18 avril 2022 – Un arbre pour mon quartier…

COMMUNIQUÉ: Appel de candidature

Un poste est à combler au sein du comité consultatif local de…