Montréal, le 1ier juin 2022 – S’attaquant de front à la crise de l’abordabilité, la Ville de Montréal s’allie à l’ensemble de ses partenaires immobiliers et annonce le déploiement d’un grand chantier montréalais en habitation afin d’accélérer et de faciliter le développement de logements abordables dans la métropole. Cette démarche de concertation permettra d’élaborer de nouveaux modèles de développement, d’établir de nouveaux partenariats et de proposer des solutions pour s’assurer que les ménages montréalais puissent trouver un toit répondant à leurs besoins et respectant leur capacité de payer.

Ainsi, quatre chantiers de travail thématiques, rassemblant des fonctionnaires de différents services de la Ville de Montréal ainsi que des partenaires sollicités pour leur expertise dans leurs domaines respectifs, se pencheront sur l’amélioration des leviers d’actions :

  • La stratégie foncière et immobilière de la Ville de Montréal ;

  • La fiscalité et le financement des projets ;

  • La facilitation des projets et les évolutions réglementaires ;

  • Le rôle et les mandats de la Société d’habitation et de développement de Montréal (SHDM).

L’ensemble de la démarche sera chapeauté par un comité-conseil et trois co-présidents :

  • Benoit Dorais, vice-président du comité exécutif et responsable de l’habitation ;

  • Roger Plamondon, président du Groupe Immobilier Broccolini ;

  • Édith Cyr, directrice générale de l’entreprise d’économie sociale Bâtir son quartier.

En plus des co-présidents, les organisations membres du comité-conseil sont :

  • Caisse d’économie solidaire ;

  • Fonds immobilier de solidarité FTQ ;

  • New Market Funds ;

  • Prével ;

  • SHDM ;

  • Société de développement Angus ;

  • SOLIDES ;

  • UTILE.

« Aujourd’hui, la Ville de Montréal démontre sa capacité de rassembler les acteurs de tous les horizons pour s’attaquer à l’un des enjeux sociaux les plus pressants de la métropole : le maintien de son abordabilité pour les décennies à venir. Cette offensive majeure pour le développement de logements abordables à Montréal démontre la capacité de la Ville à mobiliser les forces vives de l’écosystème économique, dans lequel le milieu de l’habitation joue un rôle central. Cette collaboration inédite nous permettra d’accélérer le développement de logements abordables et de faire de Montréal une métropole accessible et inclusive à long terme, comme l’exige avec raison la population montréalaise », a déclaré la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

«  Nous menons une bataille sans précédent pour assurer l’abordabilité de la métropole et la Ville de Montréal a besoin de la participation de l’ensemble de ses partenaires pour concrétiser l’objectif de développer  60 000 logements abordables d’ici 10 ans. Grâce à cette mobilisation, nous serons plus agiles, rapides et efficaces pour développer massivement de nouvelles unités résidentielles abordables pérennes. Nous allons sauvegarder les logements abordables existants et nous assurer d’en collectiviser suffisamment. Ce front commun permettra de dégager des solutions inédites qui permettront d’outiller, nous l’espérons, les autres municipalités qui sont aussi au front devant la crise de l’abordabilité », a expliqué Benoit Dorais, vice-président du comité exécutif et responsable de l’habitation, des stratégies et transactions immobilières, des affaires juridiques et des projets immobiliers stratégiques et maire du Sud-Ouest.

« Ce grand chantier exprime clairement l’ambition de la Ville de Montréal d’accélérer le développement de logements abordables. Grâce à l’expertise des différents acteurs et actrices sollicités, les conditions sont réunies pour mettre en place des solutions concrètes afin de répondre aux besoins des Montréalais et des Montréalaises en habitation abordable, sociale et communautaire », a souligné Édith Cyr, directrice générale de Bâtir son quartier.

« L’abordabilité est un enjeu complexe et pour y répondre, il ne faut pas rester prisonnier du modèle actuel ; il faut être capable de créer un nouveau modèle. Avec tous les partenaires du milieu de l’habitation, nous allons examiner tous les leviers à notre disposition pour améliorer l’abordabilité du logement, en nous disant que la page est blanche et que nous avons tout pour réussir », a soutenu Roger Plamondon, président du Groupe Immobilier Broccolini.

Prochaines étapes

D’ici cet automne, des projets pilotes vont débuter afin de faire émerger de nouveaux modèles de développement de logements abordables. Les premières rencontres des différents comités sont prévues pour la fin du mois de juin 2022. Un rapport d’étape des activités des comités sera publié au début de 2023.

-30-

Source: Ville de Montréal

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COMMUNIQUÉ: La Ville de Montréal dévoile son nouveau comité exécutif

MONTRÉAL, le 24 novembre 2021 – La mairesse de Montréal, Valérie Plante,…

COMMUNIQUÉ: Montréal autorise un accord de principe en vue des Championnats 2026

MONTRÉAL, 11 février 2022 – Le comité exécutif a autorisé un accord…

COMMUNIQUÉ: Le budget provincial 2022 manque de considération envers le communautaire

Les organismes en santé et services sociaux de Montréal obtiennent 6,3 % du montant…

COMMUNIQUÉ: Le Centre d’écologie urbaine de Montréal invite les Québécois.es à se libérer de l’asphalte

        Montréal, le lundi 2 mai 2022 – Pour…