MONTRÉAL, le 7 juin 2021 – Une des actions phares du Plan climat 2020-2030, dévoilé en décembre par la Ville de Montréal, est officiellement en marche! Le premier des 500 000 arbres à être plantés a été mis en terre en présence de Laurence Lavigne Lalonde, responsable de la transition écologique et l’agriculture urbaine au sein du comité exécutif, et de Pierre Lessard-Blais, maire de l’arrondissement de Mercier–Hochelaga-Maisonneuve. C’est aux Habitations Le Domaine, dans l’arrondissement, que la plantation a eu lieu. Ce site est représentatif des îlots de chaleur qui seront priorisés pour les interventions à venir.

La plantation de 500 000 arbres réduira les effets des vagues de chaleur sur la population. Elle est également essentielle dans une optique de transition écologique et pour l’adaptation de Montréal aux changements climatiques. Afin de donner une impulsion de départ vers l’atteinte de son objectif de plantation, d’entretien et de protection d’arbres, la Ville investira plus de 25 M$ cette année pour cette initiative. Cette somme permettra de planter quelque 50 000 arbres et arbustes sur les domaines public, privé et institutionnel de l’agglomération de Montréal.

« Aux quatre coins de la planète, de plus en plus de villes reconnaissent l’importance, voire la nécessité, d’avoir un programme de foresterie pour accroître leur forêt urbaine et pour améliorer leur adaptation aux changements climatiques. Notre administration comprend très bien cette nécessité et c’est pourquoi nous déployons un programme de grande envergure afin d’enrichir la canopée de la métropole et pour en maximiser les bénéfices. Nous avons vu pendant la pandémie tout le bien que nous apportent nos espaces verts et notre forêt urbaine, en particulier durant les épisodes de chaleur accablante que nous avons connus dernièrement. Nous voulons les protéger et les multiplier pour le bien-être de toutes et de tous », a souligné la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

« Une forêt urbaine en santé et diversifiée joue un rôle primordial dans la résilience de Montréal face aux changements climatiques. En ville, les arbres constituent une richesse essentielle au bien-être et à la qualité de vie. En plus d’embellir nos quartiers, ils améliorent la qualité de l’air, réduisent les chaleurs accablantes, préviennent l’érosion des berges et contribuent à réduire les risques d’inondation. Dans un contexte de réchauffement climatique, chaque arbre est un allié essentiel. Enraciner la nature en ville est une clé pour accélérer la transition écologique. La plantation d’arbres en 2021 fera avancer cet enracinement », a ajouté Laurence Lavigne Lalonde, responsable de la transition écologique et l’agriculture urbaine au sein du comité exécutif.

Des partenaires engagés

Le verdissement de Montréal nécessite un réel effort collectif. Parmi les partenaires indispensables à l’atteinte de l’objectif de 500 000 arbres plantés figurent la Société de verdissement du Montréal métropolitain (SOVERDI), les Leaders de la forêt urbaine, entreprises montréalaises investies dans le verdissement à grande échelle, ainsi que les organisations membres de l’Alliance forêt urbaine. La SOVERDI et l’Alliance forêt urbaine recevront près de 3 M$ des sommes investies par la Ville cette année.

« 200 000 ! C’est le nombre d’arbres que nous allons planter sur les terrains privés et institutionnels de Montréal au cours des 10 prochaines années afin de contribuer à l’ambitieux objectif du Plan climat. Grâce à l’expérience acquise lors de la plantation de 70 000 arbres mis en terre ces dernières années avec les membres de l’Alliance forêt urbaine et grâce au soutien des Leaders de la forêt urbaine et de la Ville, nous allons redoubler d’efforts afin de faire passer la carte des îlots de chaleur du rouge au vert ! », a souligné Malin Anagrius, directrice générale de la SOVERDI.

« Parce que les terrains privés et institutionnels représentent les 2/3 du territoire, le soutien des propriétaires privés est essentiel au verdissement de Montréal. C’est pourquoi nous nous sommes engagés, avec les autres leaders de la forêt urbaine, à nous impliquer dans ce grand projet, que ce soit en plantant sur nos terrains ou en commanditant des projets dans des institutions. Aujourd’hui, chaque arbre compte et c’est pourquoi nous vous invitons tous à participer à ce grand mouvement qui, projet après projet, va permettre de reverdir Montréal. » a déclaré Martin Imbleau, président-directeur général de l’Administration portuaire de Montréal

Au sujet du site où a été planté l’arbre, aujourd’hui, Marika Leclerc, directrice de Gérer son quartier, a déclaré: « Ce projet de verdissement est né de la volonté de créer un milieu de vie inclusif et animé où les locataires peuvent socialiser et jardiner. Cette réalisation est rendue possible grâce à la contribution de plusieurs partenaires : la Caisse Desjardins des Travailleuses et des Travailleurs unis, le Fonds immobilier de solidarité FTQ, la SOVERDI, La Pépinière, la Ville de Montréal, le Conseil régional de l’environnement de Montréal et ILEAU. »

Le Plan climat 2020-2030 peut être consulté en ligne sur le site web de la Ville de Montréal.

(Source: Ville de Montréal)

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

Protégé : Petit Quiz sur le Mag Papier d’avril du journaldesvoisins.com!

Il n’y pas d’extrait, car cet article est protégé.

Passages à niveau – L’UMQ salue la bonification du Programme d’aide aux passages à niveau municipaux

Montréal, le 16 décembre 2020 — L’Union des municipalités du Québec (UMQ) salue…

Brève – POUR UN VÉRITABLE PARTENARIAT ENTRE MONTRÉAL ET SES VILLES LIÉES

Montréal-Ouest, le 6 avril 2021 – L’Association des municipalités de banlieue (AMB)…

Brève – Le quartier d’Ahuntsic inspire les artistes

Très attaché à Ahuntsic où il vit depuis 5 ans, Xavier CRESPO…