Montréal, le 2 novembre 2021 – Projet Montréal s’engage à profiter de l’important chantier de réfection de l’autoroute Métropolitaine par le ministère des Transports du Québec (MTQ) pour procéder à des interventions de sécurisation et d’embellissement sur cinq pôles névralgiques de cet axe majeur. Le moment est tout désigné pour repenser les secteurs affectés par les travaux afin que les citoyen.nes et les commerçant.es en ressortent avec un environnement nettement amélioré. Pour Projet Montréal, il est hors de question d’attendre 25 ans de plus pour sécuriser les traversées de cette infrastructure. C’est pourquoi le parti s’engage à travailler avec le MTQ pour humaniser les abords et les dessous de l’autoroute 40.

L’imposante infrastructure provinciale qu’est l’autoroute Métropolitaine a été inaugurée dans les années 1960. Elle scinde littéralement le nord et le sud de la ville de Montréal en traversant des milieux fortement habités. L’équipe de Valérie Plante souhaite y améliorer l’éclairage, verdir les abords, utiliser certains des espaces vacants sous l’autoroute pour y installer des activités urbaines et sportives, comme des skateparks, des terrains sportifs et du matériel d’entraînement en fonction des besoins. Ce sera aussi l’occasion de sécuriser le secteur en augmentant les temps de traverse pour les piétons et les cyclistes sur une dizaine d’intersections.

Pour ce faire, nous allons entamer cette grande réflexion en priorisant cinq pôles majeurs d’interventions :

  1. Les abords de la station de métro Crémazie ;

  2. Le pôle institutionnel Collège André-Grasset, Complexe sportif Claude-Robillard, CÉGEP Ahuntsic ;

  3. Le carrefour Papineau – Parc Frédéric-Back ;

  4. La Cité des arts du cirque ;

  5. Le corridor scolaire Saint-Michel (6e Avenue).

Les interventions seront déployées en concertation avec tous les acteurs du milieu, selon le contexte urbain et la présence d’institutions ou de commerces adjacents. Elles seront précisées et raffinées en collaboration avec le ministère des Transports du Québec.

Projet Montréal va également s’assurer que le MTQ travaille en collaboration avec la Ville de Montréal et les arrondissements concernés en amont des travaux, afin de bien identifier les mesures de mitigation à mettre en place afin de limiter les impacts du chantier sur la population.

Citations

« Nous avons ici une occasion en or de repenser les abords et les dessous de l’autoroute 40 afin de bien intégrer cette mégastructure aux milieux de vie qu’elle traverse. Les travaux du MTQ sur la structure de l’autoroute permettront d’en prolonger la durée de vie de 25  ans. Dans l’intervalle, les citoyen-nes ainsi que les travailleurs qui côtoient cette infrastructure doivent pouvoir bénéficier d’un environnement plus harmonieux, vert et sécuritaire. Nous voulons aussi dès maintenant réfléchir au projet de remplacement de l’autoroute afin de s’assurer que le projet du gouvernement du Québec répondra aux enjeux de mobilité du 21e siècle et aux attentes de la population. » – Valérie Plante, cheffe de Projet Montréal

« Humaniser les abords et les dessous de l’autoroute doit être une priorité pour assurer la sécurité des résident.es à proximité de la Métropolitaine. Je pense notamment au corridor scolaire au coin de la 6e avenue, où se situe l’école Saint-Bernardin, le CPE populaire Saint-Michel, l’école nationale du cirque et près de l’école secondaire John F Kennedy. C’est essentiel de sécuriser ce secteur et de l’embellir pour que toutes et tous puissent en profiter. Pour les résidents et les travailleurs du secteur, les abords et l’autoroute représentent actuellement un amas de béton qui divise nos quartiers avec le nord de l’île, c’est l’occasion idéale pour les redonner aux citoyens. » – Laurence Lavigne Lalonde, candidate à la mairie de Villeray–Saint-Michel–Parc-Extension

« Briser l’effet de barrière que crée l’autoroute Métropolitaine entre Ahuntsic-Cartierville et ses voisins est un objectif important pour notre équipe. Au cours des quatre dernières années, nous avons fait quelques progrès, notamment avec l’aménagement d’une nouvelle traversée dans le secteur de la résidence pour personnes aînées ORA et la sécurisation des traversées cyclables dans les axes Berri et Lajeunesse. Mais nous pouvons faire beaucoup plus pour humaniser, verdir et sécuriser les abords de cette autoroute. L’annonce d’aujourd’hui est une très bonne nouvelle, en particulier pour la population du district de Saint-Sulpice. » – Émilie Thuillier, candidate à la mairie d’Ahuntsic-Cartierville

(Source: Projet Montréal)

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COMMUNIQUÉ: Le budget provincial 2022 manque de considération envers le communautaire

Les organismes en santé et services sociaux de Montréal obtiennent 6,3 % du montant…

COMMUNIQUÉ: Journée nationale du sport et de l’activité physique : le 2 mai, choisis ton terrain de jeu!

QUÉBEC, le 25 avril 2022 /CNW Telbec/ – Dans le cadre de…

COMMUNIQUÉ: L’Aide Alimentaire Hivernale d’Ahuntsic est de retour du 14 au 16 décembre 2021

Ahuntsic, le 9 décembre 2021 – Cette année encore, le Magasin-Partage est…

COMMUNIQUÉ: « On a laissé les aînés mourir sans même s’en préoccuper » – Pierre Lynch

Montréal, le mercredi 24 novembre 2021 – L’association québécoise de défense des droits des…