MONTRÉAL, le mercredi 20 avril 2022 —  L’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ), est soulagée de voir que le gouvernement Legault a finalement admis l’existence d’une crise du logement et rappelle que la crise persiste depuis plusieurs années.“La crise du logement se fait sentir dans les régions où le taux d’inoccupation est égal ou inférieur à 3%. Pas uniquement dans les régions de moins de 1%. “Le taux d’inoccupation à Montréal est de 3%, mais il cache plus de 100 000 ménages qui ont des besoins impérieux en logements, c’est près de 250 000 à travers le Québec” a affirmé Ambroise Henry, président de l’AGRTQ.

Une solution qui fait l’unanimité.

Les municipalités à travers le Québec ont des besoins criants en habitation et en font leur priorité. Dans leurs consultations prébudgétaires 2022-2023, l’Union des municipalités du Québec (UMQ) demandait déjà 4 500 nouveaux logements sociaux par année pour l’ensemble du Québec. Il faut aussi rappeler que près de 350 municipalités à travers le Québec, représentant 60 % de la population, ont adopté des résolutions demandant au gouvernement du Québec de financer 10 000 logements dans le programme AccèsLogis. Dernièrement, l’Association des professionnels de la construction et de l’habitation du Québec (APCHQ) évaluait, avec les chiffres de 2021, la pénurie d’habitations au Québec à environ 100 000 unités de logement.

«Nous avons la chance d’avoir au Québec un programme qui permet la construction de logements sociaux et communautaires et qui a fait ses preuves.  Il est temps d’investir massivement dans ce programme pour régler de façon adéquate la crise qui sévit » a exprimé Ambroise Henry, président de l’AGRTQ.

« Avec des taux d’inoccupation historiquement bas, force est de constater que les populations les plus vulnérables paieront le prix fort si nous n’agissons pas rapidement. Nous espérons que la ministre Laforêt prendra action sans tarder», a conclu Ambroise Henry.

À propos de l’AGRTQ
L’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ) représente un réseau d’entreprises d’économie sociale, les Groupes de ressources techniques (GRT), et veille au financement et au développement de l’habitation communautaire partout au Québec afin de répondre aux besoins actuels des ménages à faible et modeste revenu. L’AGRTQ agit comme agent mobilisateur auprès de ses membres et de ses partenaires dans le but de promouvoir l’habitation communautaire.
 – 30 –
Source: Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ)

Vous avez apprécié cet article ? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information sur des faits avérés, qui soit vraie, vérifiable et d’intérêt public.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COMMUNIQUÉ: Valorisation de la langue française – La Ville de Montréal annonce le lancement de deux prix de reconnaissance

MONTRÉAL, le 20 mars 2022 – Dès ce printemps, une première mouture…

COMMUNIQUÉ: Inauguration du Jardin Paul Inchauspé : un hommage mérité à un des bâtisseurs du Collège Ahuntsic

Montréal, le 27 mai 2022 – Hier, malgré les caprices de dame…

COMMUNIQUÉ: Montréal dévoile son projet de certification de propriétaire responsable pour mieux protéger les locataires 

MONTRÉAL, le 15 février 2022 – La Ville de Montréal dévoile aujourd’hui…

COMMUNIQUÉ: L’engagement étudiant récompensé dans le cadre du projet NovaScience

Montréal, 11 mars 2022 – C’est avec grande fierté et reconnaissance que…