Montréal, le 18 avril 2022 – Un arbre pour mon quartier revient du 27 avril au 30 mai 2022 ! Pour fêter les 10 ans de la campagne, ses coorganisateurs – le Regroupement des éco-quartiers et la Soverdi, – se donnent le défi de planter le 25 000e arbre de l’initiative cette année !

 

UN ARBRE POUR MON QUARTIER 10 ANS PLUS TARD : UNE FORMULE QUI MARCHE

Un arbre pour mon quartier, est le résultat de l’alliance de deux OBNL, le Regroupement des Éco-quartiers (REQ) et la Société de verdissement du Montréal métropolitain (Soverdi) qui ont uni leurs expertises afin de faciliter l’accès des populations urbaines aux arbres.

En rendant le prix des arbres accessible grâce aux subventions des villes de Montréal, Dorval, Pincourt, Côte-Saint- Luc et Kirkland et en offrant une distribution de l’arbre au plus près de l’acheteur à travers le réseau de proximité des éco-quartiers, cette campagne donne aux citoyens les moyens de s’engager concrètement pour verdir leurs quartiers, dans un grand mouvement collectif. Grâce à cette initiative, depuis 2013, ce sont déjà plus de 21000 arbres qui ont été plantés par les résidents sur leurs propres terrains !

« Je suis très fière de constater que les Montréalaises et Montréalais sont toujours plus nombreux à s’impliquer dans ce beau projet. Cette initiative, qui s’inscrit dans les objectifs du Plan climat 2020-2030, contribue pleinement aux efforts de notre administration pour lutter contre les changements climatiques et accroître le couvert végétal des quartiers. Cette campagne permet de poser des gestes concrets dans nos milieux de vie et de léguer à nos futures générations un environnement plus vert et plus sain », a expliqué la mairesse de Montréal, Valérie Plante.

Crédit photos : Roxane Paquet photographe

page1image34561344page1image48567168 page1image34565088 page1image34562176 page1image34559472page1image34566128

page2image33968400

 

COMMENT OBTENIR SON ARBRE ?

Pour participer, c’est simple : 2 fois par an, au printemps et à l’automne, propriétaires comme locataires sur l’île de Montréal n’ont qu’à choisir leurs arbres en ligne, directement sur le site web unarbrepourmonquartier.com à des prix très attractifs : 25 $ pour les arbres ornementaux réguliers, 35 $ pour les fruitiers, 45 $ pour les conifères et 55 $ pour les arbres exceptionnels. D’une hauteur de 1,5 à 2 m à l’achat, ils sont ensuite distribués aux acheteurs par les éco-quartiers mi-juin pour la campagne de printemps et début-octobre pour celle d’automne.

Cette année, pour fêter les 10 ans de la campagne et remercier les citoyens de leur implication, de toutes nouvelles essences seront proposées et plusieurs concours seront organisés au printemps comme à l’automne. L’objectif : motiver les résidents à verdir leur quartier et planter cette année le 25 000e arbre de l’initiative !

page2image48590464

« Chaque année, les îlots de chaleur urbains sont de plus en plus notables à Montréal, les jours de chaleur intense durant l’été s’accumulent et les impacts sur la santé aussi. Le verdissement est un des moyens les plus évidents et accessibles pour lutter contre les réchauffements à l’échelle locale. De plus, les citoyen.ne.s ont souvent un sentiment d’impuissance face à l’urgence climatique et un désir de passer à l’action. Le projet Un arbre pour mon quartier répond à ce besoin et contribue à une éducation relative à l’environnement en leur donnant le pouvoir d’agir ». – Ève Lortie-Fournier, Directrice du regroupement des Éco-quartiers.

 

UN PROGRAMME QUI S’INSCRIT DANS LES DÉFIS DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE

La lutte contre les changements climatiques nécessite de poser des gestes concrets et de changer nos habitudes. La création d’îlots de fraîcheur, la purification de l’air ou encore la préservation de la biodiversité se font un arbre à la fois. Chaque citoyen a donc le pouvoir d’y participer personnellement, notamment grâce à la campagne Un arbre pour mon quartier.

Comme le rappelle Malin Anagrius, directrice générale de la Soverdi « Au-delà de leurs impacts positifs sur l’environnement, les arbres urbains jouent aussi un rôle important pour la santé et le bien-être de la population en aidant à prévenir les risques de maladies cardiovasculaires et pulmonaires et en diminuant le stress. Planter un arbre est ainsi le moyen le plus accessible de faire un geste concret pour l’environnement et aussi pour notre santé. Ce geste simple, répété des milliers de fois par tous les Montréalais, crée un impact sur le quartier, puis sur la ville entière ».

En effet, les arbres en ville absorbent des quantités impressionnantes de polluants atmosphériques et filtrent les particules fines, ce qui contribue à l’amélioration de la qualité d’air ainsi qu’à la protection de notre santé cardiovasculaire et respiratoire. Ils contribuent également à la réduction des îlots de chaleur. Par exemple, grâce au phénomène d’évapotranspiration, un arbre mature peut rejeter jusqu’à 450 litres d’eau par jour, permettant derafraîchir l’air autant que 5 climatiseurs fonctionnant 20 h par jour1.

Ainsi, dans 30 ans, les 21 000 arbres déjà plantés par les résidents entre 2013 et 2021 et les milliers d’autres à venir apporteront des bienfaits inestimables aux citoyens, tant au niveau de leur environnement que de leur santé.

Pour participer à ce grand mouvement collectif de verdissement, chacun peut s’abonner à notre infolettre pour être avisé en avant-première de l’ouverture des ventes sur le site unarbrepourmonquartier.org.

 

-30-

 

SOURCE: Regroupement des éco-quartiers et Soverdi 

S'abonner