MONTRÉAL, le 5 septembre 2023 – Déterminée à assurer la sécurité des déplacements des plus vulnérables dans les rues de la métropole, et particulièrement ceux des piétons, la Ville de Montréal a accéléré la mise en place de mesures d’apaisement de la circulation et de sécurisation aux abords des écoles en 2023.

Accélération de la sécurisation des quartiers
Cette année, un nombre jusqu’ici inégalé de projets seront complétés dans le cadre du Programme de sécurisation aux abords des écoles. En effet, un total de 30 projets dans 11 arrondissements ont été retenus à la suite de l’appel à projets pour 2023 pour un budget total de près de 10 millions de dollars. De ce nombre, une douzaine ont déjà  été réalisés et la totalité sera complétée d’ici la fin de l’année en cours. Depuis sa mise en place en 2020, le programme PSAÉ a permis de réaliser 19 projets en 2020, 29 projets en 2021 et 21 projets en 2022. Alors que des milliers de jeunes Montréalaises et Montréalais sont de retour sur les bancs d’école ces jours-ci, la Ville de Montréal rappelle que, grâce à son Programme de sécurisation aux abords des écoles, ce sont plus de 15 000 élèves supplémentaires qui seront plus en sécurité cette année lors de leurs déplacements quotidiens.

Montréal poursuit la réflexion sur la sécurisation de ses routes
Par ailleurs, pour continuer d’accélérer la sécurisation dans tous les quartiers de la métropole, la Ville de Montréal lancera, dès le 25 octobre, une consultation menée par la Commission sur les transports et les travaux publics. Cette consultation sera l’occasion de formuler des propositions pour s’assurer que les aménagements aux abords des écoles primaires et secondaires soient sécuritaires et favorisent les déplacements actifs tout en renforçant le sentiment de sécurité des élèves, des parents et des brigadières et brigadiers.

Le SPVM en action pour assurer la sécurité des déplacements scolaires
Partageant cette volonté de sécuriser les déplacements des élèves montréalais, le SPVM intensifie également ses activités de prévention et de répression visant à améliorer la sécurité dans les zones scolaires, assurant notamment une présence accrue des effectifs policiers dans ces zones névralgiques. L’opération de la rentrée scolaire du SPVM se déroule du 28 août au 22 septembre 2023, puis se poursuivra dans les postes de quartier tout au long de l’année scolaire avec les interventions suivantes :
● Deux opérations répressives hebdomadaires dans les zones accidentogènes et scolaires;
● Analyse des corridors scolaires et signalement des situations pouvant compromettre la sécurité des écoliers;
● Mise en ligne de capsules vidéo et conseils de prévention partagés sur les réseaux sociaux et auprès des postes de quartier;
● Distribution d’outils de sensibilisation aux abords des écoles;
● Affichage de sensibilisation auprès des débarcadères scolaires, à l’entrée principale des écoles et de leur service de garde.

Citations
«La sécurité des déplacements des piétons, qui sont les plus vulnérables de la route, est une priorité de notre administration depuis le jour 1, et on n’hésite pas à accélérer la cadence. Les milieux de vie ne sont pas des raccourcis, et ils doivent garantir à tout le monde des déplacements sécuritaires. En pleine période de rentrée scolaire, c’est important de rappeler que la sécurité des routes est l’affaire de tous. La ville accélère la transformation de l’espace public, le SPVM intensifie ses interventions, le gouvernement du Québec serre la vis, et à la fin, il faut que chaque automobiliste priorise aussi la sécurité par rapport à la rapidité. C’est un effort quotidien auquel tout le monde doit se conformer», a déclaré la mairesse de la Ville de Montréal, Valérie Plante.

«Depuis trois ans, ce sont plus de 56 000 élèves du primaire et du secondaire de la métropole qui sont plus en sécurité aux abords de 92 écoles grâce au Programme de sécurisation aux abords des écoles. Cette année, nous avons accéléré la cadence en permettant un nombre record de projets de sécurisation, aux quatre coins de la ville. Alors que le nombre et la taille des véhicules dans nos rues augmentent constamment, assurer la sécurité de nos usagers les plus vulnérables par des mesures fortes et efficaces est plus nécessaire que jamais. La Ville prend donc ses responsabilités et agit pour modifier les habitudes et promouvoir la sécurité, et ces efforts s’ajoutent aux initiatives locales qui se déploient par les arrondissements», a ajouté Sophie Mauzerolle, responsable du transport et de la mobilité au sein du comité exécutif de la Ville de Montréal.

«La sécurité des usagers plus vulnérables sur la route est au cœur des priorités du SPVM toute l’année durant, mais elle prend encore plus d’importance lors de la rentrée scolaire. Nos équipes assurent une présence accrue sur le terrain pour protéger les enfants et agir sur les comportements qui peuvent les mettre à risque. La sécurité routière est une responsabilité partagée. C’est pourquoi il est primordial de poursuivre notre travail conjoint avec tous nos partenaires», a expliqué Stéphane Desroches, chef de la Section de la sécurité routière du SPVM.

À propos du Programme de sécurisation aux abords des écoles
Le PSAÉ a pour objectif d’accélérer les interventions de sécurisation aux abords des écoles primaires et secondaires, de même que d’autres lieux fréquentés par les enfants tels que les parcs, par des mesures d’apaisement de la circulation, mais aussi de sécurisation de la traversée de la rue comme l’aménagement d’avancées de trottoir et de passages piétons surélevés, par exemple. Financé par la ville-centre, le programme permet aux 19 arrondissements, qui ont la meilleure connaissance de leur territoire, de proposer des projets et, une fois ces derniers retenus, de procéder aux travaux.

Le programme contribue ainsi à faire de Montréal une ville qui encourage les déplacements actifs des jeunes vers l’école par des aménagements sécuritaires. Depuis son lancement, en 2020, le PSAÉ a permis de sécuriser les abords de 92 écoles, touchant plus de 56 000 élèves.

Rappelons que l’objectif de la Vision Zéro, à laquelle la Ville de Montréal adhère depuis
2016, est d’atteindre un bilan de zéro mort et blessé grave sur son réseau d’ici 2040.

 



Restez informé

en vous abonnant à notre infolettre


Vous appréciez cette publication du Journal des voisins? Nous avons besoin de vous pour continuer à produire de l’information indépendante de qualité et d’intérêt public. Toute adhésion faite au Journal des voisins donne droit à un reçu fiscal.

Nous recueillons des données pour alimenter nos bases de données. Pour plus d’informations, veuillez vous reporter à notre politique de confidentialité.

Tout commentaire sera le bienvenu et publié sous réserve de modération basée sur la Nétiquette du JDV.

S'abonner
me prévenir de
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Voir tous les commentaires
Vous pourriez aussi aimer ces articles

COMMUNIQUÉ : La ministre de l’Enseignement supérieur Pascale Déry de passage au Collège de Bois-de-Boulogne

Montréal, 22 août 2023 – C’est avec un immense plaisir que le…

COMMUNIQUÉ : La paroisse Saint-Paul-de-la-Croix lance une campagne de reconnaissance des grands donateurs

La paroisse Saint-Paul-de-la-Croix entreprendra en janvier 2024, des travaux essentiels pour repeindre…

COMMUNIQUÉ : L’Espace le vrai monde en nomination aux Prix RIDEAU 2024

Lundi 18 décembre 2023 – L’Espace le vrai monde? est honoré d’annoncer…

COMMUNIQUÉ : LE CIUSSS DU NORD-DE-L’ÎLE-DE-MONTRÉAL VOUS INVITE À UNE GRANDE FOIRE DE L’EMPLOI LES 8 ET 9 SEPTEMBRE 2023

Montréal, le 1er septembre 2023 – À l’occasion de la rentrée, le…